• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « La Foire de Paris » : une aventure érotique selon son affiche (...)

« La Foire de Paris » : une aventure érotique selon son affiche ?

« La Foire de Paris » qui ferme ses portes le 9 mai 2010, expose cette année toutes sortes d’innovations domestiques, de loisirs et de produits artisanaux venus des cinq continents. Or, sur l’affiche qui en fait la promotion, on n’en trouve aucune trace : tout juste aperçoit-on, perchés sur son logotype, en silhouettes, les symboles exotiques stéréotypés de la Tour Eiffel et d’un palmier qui la dépasse, pour signaler l’ouverture de Paris sur les pays tropicaux.

La Foire de Paris, l’attrait sulfureux du fruit défendu ?
 
Quel rapport, en effet, l’image choisie entretient-elle avec cette manifestation ? Aucun ! C’est un premier paradoxe qui par l’énigme qu’il pose, a le don de retenir l’attention pour en trouver la solution cachée. On pourrait remplacer « La Foire de Paris » par n’importe quoi : la fraise fait penser d’abord forcément à un marché de primeurs et pas tropical du tout, mais ce pourrait être tout aussi bien une agence de voyages ou un festival culturel. Le slogan, lui-même, est d’une parfaite ambiguïté volontaire  : « Vous risquez d’y prendre goût !  ». Le pronom-adverbe « y » peut tout désigner.
 
Le second paradoxe qui oppose l’idée du danger - « risquez » - à celle du plaisir - « prendre goût » - oriente seulement vers un territoire inconnu, voire interdit. L’association d’un fruit à portée de bouche peut alors s’inscrire par intericonicité dans un des contextes fondateurs de la civilisation occidentale : le fruit défendu à  Adam et Ève, le premier couple du paradis terrestre, selon la Bible judéo-chrétienne. La Foire de Paris serait-elle donc ainsi identifiée par image à un fruit défendu pour la rendre plus désirable encore, puisque l’interdit attise la pulsion de transgression, avec « le risque d’y prendre goût  » et donc de dépendance ?
 
La Foire de Paris, la pantomime d’une fellation ?
 
Il semble que l’intericonicité sollicitée ne se limite pas au péché originel mais qu’elle ouvre purement et simplement sur un leurre d’appel sexuel par les procédés d’insinuation.
 
Dans une totale mise hors-contexte sur fond sombre uni, se détache lumineuse par contraste une bouche féminine grande ouverte sur une fraise portée à ses lèvres de deux doigts. Les métonymies se bousculent, multipliant les effets dont les causes doivent s’imposer au lecteur. Au teint mat de la peau comme au nez menu, court et épaté, on devine une jeune femme métisse qui correspond à l’ouverture tropicale de la Foire de Paris. Filmée à l’oblique, ligne du mouvement saisi sur le vif, la bouche est cadrée en très gros plan entre menton et nez qu’effleurent, par effet de perspective, noircis de rimmel, les longs cils courbes d’un œil clos : c’est l’instant de recueillement dans la tension extrême du désir sur le point de s’assouvir, avant l’imminente absorption de la fraise.
 
La charge culturelle des couleurs dresse, à l’évidence, pour cette scène le décor de l’érotisme : le rouge de la fraise est la couleur du sang et du feu à l’instant où le désir sexuel s’enflamme, et le noir du « rouge à lèvres », celle de la lingerie féminine revêtue par la liturgie des voluptés autrefois interdites.
 
Une autre intericonicité dans ce contexte surgit alors tant de la forme dodue et pointue de la fraise que de la posture de la bouche tendue vers elle pour l’accueillir. Peut-on, sans hypocrisie, nier qu’est représentée, dans la schématisation du symbole, la pantomime d’une fellation ?
 
Ainsi l’appel de « La Foire de Paris » serait-il identifié par métaphore à un pur appel sexuel. Le slogan ambigu « Vous risquez d’y prendre goût  », dans ce contexte, c’est vrai, devient plus clair. On savait que le leurre d’appel sexuel était un leurre capable de promouvoir les objets les plus éloignés de lui. On a eu plusieurs fois l’occasion de le montrer sur AgoraVox : un verre de bière peut devenir un objet érotique inattendu ; une association a cru pouvoir inciter à voter aux élections européennes en présentant les candidats comme des prostitués d’Amsterdam en vitrine ; le syndicat étudiant UNEF, avec plus d’humour, a même réussi à attirer l’attention sur la pénurie de logement pour étudiants par un jeune couple affairé dans le lit conjugal entre papa et maman (1). Voici « La Foire de Paris » qui assimile la venue d’un visiteur à une aventure érotique. Reste à savoir si les femmes seront toutes aussi sensibles que les hommes à cette délicatesse. Paul Villach
 
(1) Paul Villach,
- « Un objet érotique inattendu, le verre de bière  », AgoraVox, 18 septembre 2008.
- « Parlement Européen : le leurre d’appel sexuel  », AgoraVox, 14 mai 2009.
- « Le joli mariage de l’eau et du feu sur une affiche de l’UNEF  », AgoraVox, 13 février 2008.
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.83/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 13:03

    Bonjour M. Villach, je me suis un moment inquiété pour votre santé, ne voyant pas arriver votre oeuf si régulièrement pondu. Ouf, je suis rassuré, même s’il est vrai qu’il faut 1 jour pour vous lire, et 1 jour pour s’en remettre, raison sans doute du délai entre vos deux productions.

    J’ai donc lu votre article, en entier (et oui, bon il est vrai que je ne travaille pas demain et que votre officine est fermée le dimanche).

    J’ai donc lu votre article pour, comme vous le conseillez de façon chronique, devenir moins bête et tenter d’apprendre quelque chose.

    Ce que j’ai appris est que :« enfonceur de porte ouverte » est une activité, au même titre que plombier ou tout autre métier.

    Pensez-vous en effet que les publicitaires investissent des milliers d’euros à créer des affiches et autres visuels qui ne seraient pas assez « parlants » pour que l’immense majorité des personnes comprennent le message ?

    Croyez-vous sincèrement qu’ils ont besoin d’un Villach pour faire remarquer ce qu’ils ont voulu faire passer, ou prenez-vous réellement les gens pour des abrutis ?

    Vous faits-vous une telle haute opinion de vous-même pour vous dire :"Je vais expliquer aux manants le message publicitaire, car sans mon aide ces pauvres gens ne comprendront pas ?
    si vous répondez oui à une de ces trois questions, je vous conseillerez, bien plus que de le demander à vos lecteurs, de consulter au plus vite un spécialiste, car le cas est grave, sinon désespéré.


    • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 13:05

      "

      La charge culturelle des couleurs dresse, à l’évidence, pour cette scène le décor de l’érotisme : le rouge de la fraise est la couleur du sang et du feu à l’instant où le désir sexuel s’enflamme, et le noir du « rouge à lèvres », celle de la lingerie féminine revêtue par la liturgie des voluptés autrefois interdites."

      Vous avez oublié de relever la couleur de peau noire de la personne, cela vous gêne t’-il autant
      que cela ?


      • LADY75 LADY75 8 mai 2010 16:24

        Lady Paname dit :

        Les analyses fines de l’auteure, si détaillées parfois, montrent parfois de curieuses carences.. Ici, effectivement, c’est la couleur du modèle qui lui a curieusement échappé..

        Mais il est coutumier du fait..

        Relisons ses oeuvres passées, on y fera de curieuses découvertes :

        C’est ainsi qu’un jour, commentant une affiche d’un parti xénophobe d’un pays de l’aire germanique, il ne vit point dans les couleurs utilisées (noir-blanc-rouge), celles du nationalisme allemand le plus agressif et des oriflammes nationaux-socialistes..

        A quand une analyse fine de la pensée villachienne, voire une psychanalyse de son oeuvre ? Ni le matériau ne manque, ni les disciples de Freud !

        L’auteur en meurt d’envie ! Sa production compulsive n’est qu’un appel désespéré !

        Ô spécialistes de la psyché humaine qui parfois vous égarez sur Agoravox.. AIDEZ-LE ! 


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 8 mai 2010 14:22

        Alors celle là oui .

        Monsieur Villach , je dois vous signaler en tant qu’ exposant sur différentes Foires Nationales et Internationales qu’ un gugusse dans votre genre , avec votre esprit buté et fermé vous ne seriez sûrement pas arrivé à payer seulement la somme demandée pour s’ inscrire à une foire .

        Là , à ces endroits ce n’ est pas le blocage mental qui importe , là c ’est la confrontation à la réalité . Pas d’ une salle de classe mais du monde réel .

        Faut faire preuve d’ inventivité . Vous au bout de 5 ans c ’est toujours encore leurre et autres conneries intellectualisées .

        Vous seriez la risée , un peu comme ici .

        Repliez .


        • LADY75 LADY75 8 mai 2010 16:08

          Lady Paname dit :

          « Mr le Capitaine mal rasé... Je vous trouve des plus injuste à l’égard de M° Villach qui inlassablement tente d’éclairer les internautes sur tous ces leurres que l’on met en place pour les aveugler.

          La pensée villachienne évolue certes à des hauteurs où peu parviennent à accéder.. C’est ainsi, et vous l’aurez sans doute remarqué, que M° Villach ne cite comme références, à la fin de Son Oeuvre du jour, que Ses propres productions... Les sciences humaines, depuis deux millénaires n’ayant point été capable de fournir quelque chose dont l’audacieuse pensée villachienne, si novatrice, aurait pu tirer parti..

          Cher capitaine mal-rasé... lisez et relisez Ses écrits.. et adoptez face à ceux-ci la seule attitude qu’Ils devraient vous inspirer :

           »Chapeau bas face au Génie !"


        • Ragin' Cage bee Ragin’ Cage bee 8 mai 2010 14:28

          wäschbeckermatros


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 8 mai 2010 14:33

            j’ ai attrapé un morpion là , un agglutiné ....


          • brieli67 8 mai 2010 15:57

            Rocla 

            Quoi à redire notre Pierre -Paul_ Yves du Kirchtag------ la Foire de Villach ?? 

            Et en avant par ici la bonne soupe , au safran et à la cannelle servie avec de la brioche (Reindling _ aux sultanines à la cannelle, aux noix, rhum)


            Villach se dit pas wiiiiiii mais Fiiiiiiil lach...... beaucoup rire ....

          • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 14:30

            Une parenthèse qui ne s’adresse pas qu’à M. Villach, mais je profite de sa position d’écrivain un des plus lus d’agoravox, ce qui donnera plus de poids (poix ?) à mes propos :

            Je remarque que sur la quantité d’auteurs s’enflammant pour un bout de chiffon, proclamant haut et fort une identité nationale indispensable au maintien de la maison France, et bien pas un n’a écrit quoi que ce soit sur ce jour du 8 mai.

            Si certains hurlaient lors du projet de suppression d’un jour férié, et vu le peu de respect pour les personnes ayant donné leur vie lors des différents conflits, je serais assez d’accord pour ne pas en supprimer un, mais bien plus.

            Il est vrai que c’est samedi et que le sujet n’est sans doute pas porteur en termes d’audimat.

            Aujourd’hui, et à destination des amnésiques occasionnels, c’est donc l’anniversaire commémorant la fin des combats lors la deuxième guerre mondiale.

            Je précise que ce n’est pas un leurre !


            • LADY75 LADY75 8 mai 2010 15:48

              Lady Paname dit :

              « J’attend avec impatience l’analyse de M° Villach de la prochaine affiche du Salon de l’Erotisme !

              Je suis persuadé que ce grand esprit parviendra à y débusquer un »leurre d’appel sexuel" que nul autre que lui n’aurait été capable d’apercevoir !


              • brieli67 8 mai 2010 16:15

                Détrompez vous Lady :Polo et le cigare fumeux 


                 !! TORRIDE !!



              • Ragin' Cage bee Ragin’ Cage bee 8 mai 2010 16:15

                si on ne veut pas avoir de mouches à m. chez soi, il ne faut pas avoir de m.


                • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 16:16

                  Personnellement, je me pose une question, qui restera sans doute sans réponse, question que je me suis déjà posé lors de l’article sur la Redoute.

                  Connaissez-vous le publireportage ? Wikipédia donne cette définition :

                  Le publireportage est une méthode de vente qui vise la publication, dans la presse écrite, à la télévision, sur internet ou tout autre média, d’une information, prônant l’usage d’une marque ou d’un produit vendu par la personne ou l’organisme qui finance cette information.

                  Un publireportage n’est pas une information indépendante, son contenu étant fourni par le commerçant qui le finance.

                  Hors depuis quelques mois, cette pratique est régie par la loi qui impose que ce genre d’articles promotionnels soient clairement précédés d’une mention indiquant qu’il s’agit d’un message publicitaire.

                  Il s’avère de plus que, peut-être comme certains d’entre vous, je reçois assez régulièrement des demandes de la part de régies publicitaires me demandant de rédiger ce genre d’articles publicitaires, où au détour d’une phrase anodine (un leurre de diversion), vous placez le nom d’une société ou appuyez sur le déroulement d’une manifestation quelconque.

                  Je n’affirme pas que c’est le cas, je me contente de poser la question !


                  • Bobland59 Bobland59 8 mai 2010 16:16

                    Certain, comme l’auteur, on des fantasmes bizarres . Mais bon si cela vous a donné un moment de « jouissance » tant mieux pour vous .


                    • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 16:19

                      Bobland ou Bobard(je n’ai pas mes lunettes, désolé) sachez qu’il m’en faut bien plus que cela, et qu’au contraire ce genre de prose aurait l’effet inverse.

                      Il n’y a guère que chez l’auteur que son article puisse provoquer un début d’érection précédent une éjaculation précoce.


                      • Alpaco 8 mai 2010 16:38

                        Cher Paul Villach,
                        une fois de plus les fins analystes des choses de la vie et des vérités vraies, réfutent votre analyse des leurres récurrents dont use et abuse la presse commerciale à l’image des publicitaires qui maitrisent l’art de nous faire prendre des trippes de porc pour des cotelettes d’agneau.
                        Monsieur Villach, vous devriez avoir honte de défendre vos idées : « enfoncer des portes ouvertes » comme dirait le bien pensant moyen, ne sert à rien. Comme il vous l’a été démontré dans votre précédent article, le niveau culturel moyen des français est élevé. Ainsi nos compatriotes ne se font jamais avoir par les leurres publicitaires et journalistiques que vous démontrez. Ils n’achetent qu’en conscience, après étude précise du rapport qualité/prix, ne se projetent jamais sur des symboles, seul le pragmatisme et l’esprit cartésien les guide.
                        Ainsi le schéma : foire de Paris=> Foire d’empoigne=> Gros bordel => pute camerounaise => pipe exotique à prix cassé, est parfaitement perçu et décrypté. Les publicitaires n’ont pas fait exprès d’utiliser cette perfide allusion sexuelle, ou alors ils savent que nous savont, et que ça marche quand même. (sauf pour les fins analystes du bar des sports à qui ont ne la fait pas)

                        Donc, sans ironie aucune, je vous demande Paul de cesser de nous montrer par quels biais récurrents car efficaces nous sommes collectivement et ouvertement considérés comme des crétins de consommateurs.


                        • Paul Villach Paul Villach 8 mai 2010 17:31

                          @ Alpaco

                          Comment ne pas souscrire à vos observations si pertinentes ?
                          C’est à se demander si ces censeurs qui, avec constance, viennent tenter de discréditer ces analyses - sans y réussir, car ils ne sont pas au niveau - ne sont pas en service commandé.
                          C’est l’hypothèse la plus aimable qu’on puisse faire. Paul Villach
                           


                        • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 17:41

                          @Villach : « sans y réussir, car ils ne sont pas au niveau »

                          Quel niveau ? le vôtre ?

                          C’est sûr car il y a bien longtemps que j’ai quitté l’école maternelle où vous avez élu domicile.

                          Les lecteurs remarqueront que comme pour la Danette, Villach se lève dès qu’il reçoit un compliment.

                          Vous pouvez donc vous rasseoir en attendant le prochain, je vous rassure, vous ne serez pas fatigué à la fin de la journée.

                          Tiens, il faudrait demander à la rédaction d’organiser un sondage :

                          question : Pourquoi venez-vous lire les articles de Villach ?

                          Réponse 1 : je ne sais pas qui c’est.
                          Réponse 2 : je ne les lis pas, car je n’ai pas le niveau.
                          Réponse 3 : pour l’article lui-même.
                          Réponse 4 : pour lires les commentaires.

                          Allez, chiche ?


                        • Alpaco 8 mai 2010 17:51

                          Cher Vraie leurre, (à vu de nez efficace pour la truite ou la black-bass)
                          Il me semble pertinent que le niveau culturel moyen n’est pas une référence valable. Aussi qu’une quasi-majorité de nos compatriotes ont pour unique source d’information les journaux télévisés, ils lisent aussi Paris-Match, Gala, Voici, Close, etc ; d’autres comparent ces informations des médias commerciaux, aux « autres » informations des médias moins commerciaux, qu’ils soient d’opinion ou d’information : Le Figaro, le monde, le Diplo, Libération, Le canard, Les échos, Charlie, etc.
                          Le point sur lequel Villach tombe juste, selon moi, c’est qu’il montre que l’information est mise en scène en fonction du client. C’est pour cela qu’il parle de leurre, tu veux du léger, du graveleux, du de droite, du de gauche, du techico-économique : le client est roi (l’offre répond à la demande). Pourquoi lui repprocher de dénoncer cela ?
                          Certes il a défini sa terminologie qui interpèle l’adèpte des mots simples (ou de proximité comme disent les rédacteurs du JT de TF1). Certes sont style scolaire nous rappelle à tous de mauvais souvenirs. Certes il envoie ballader les millitants de « l’internationnale trollesque » qui combatent pour le droit de ne pas être d’accord sans savoir l’exprimer.

                          Villach n’est pas un mauvais bougre, en douteriez-vous Vraie leurre ?


                        • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 17:57

                          @Alpaco "Le point sur lequel Villach tombe juste, selon moi, c’est qu’il montre que l’information est mise en scène en fonction du client."

                          Il ne s’agit pas d’une information, mais d’une publicité.

                          Je vais vous expliquer, enfin tenter :

                          Il y avait, il y a quelques temps un film que les gens du peuples appellent spot publicitaire, bon pour Villach c’est un long métrage à analyser, mais en réalité c’est une publicité.

                          dans ce spot donc on voyait une marmotte en train de plier du chocolat dans du papier aluminium.

                          Mis à part Villach, croyez vous que quelqu’un a pensé un moment qu’il s’agissait d’une information ?

                          Et bien non, tout le monde sauf 1, sait qu’il s’agit d’un montage.

                          Voilà, si vous n’avez pas compris, j’ai d’autres exemples plus simples avec des dessins animés.


                        • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 18:01

                          J’ai oublié de vous répondre pour le leurre :

                          oui, il s’agit d’un leurre à truite, j’ai tenté d’en trouver un pour l’agoravoxien (un gros poisson), mais Villach les as tous acheté.


                        • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 18:07

                          @Alpaco, j’ai trouvé ceci, c’est de vous :

                          «  »La mise hors contexte est un leurre efficace pour attraper du gros poisson (pour enfumer du crétin)" aurait pu dire P.Villach (dans sa 250ème sur le thème leurre d’appel et information)."

                          Vous pensez donc tel un miroir de votre maître.

                          Il y avait déjà le cochon de payant, il y a maintenant le crétin de lecteur.

                          Vous étiez enseignant vous aussi ?


                        • Alpaco 8 mai 2010 18:13

                          « Il ne s’agit pas d’une information, mais d’une publicité. »
                          Bien vu (l’aveugle) Vraie leurre.
                          Selon vous la publicité (marmotte y comprise) ne serait pas une information (il s’agit bien du sens général) ? Que le badaud (vous, moi et Villach y compris) va non pas analyser, mais survoler et interpréter dans leur vie de tous les jours « à la va vite ».
                          Vous conviendrez que oui, publicité et médias attirent le client par les mêmes procédés. Mise en scène, pour orienter l’analyse, la qualité du produit, dans le sens du client, afin de le satisfaire. C’est un des principes du marketing.


                        • Paul Villach Paul Villach 8 mai 2010 18:32

                          @ Alpaco

                          Vous avez vu le délire funèbre de votre interlocuteur qui est un de ces individus - ils changent de pseudo comme de chemise - qui font du sitting depuis des semaines sur mes articles. Je gage qu’il va finir par apprendre quelque chose.

                          Car il est tragique de lire sous la plume d’une personne apparemment sensée qu’une publicité n’est pas une information.

                          C’est le résultat du bourrage de crâne effectué par l’École et le les médias.
                          Le but est de faire de « l’information » le synonyme de « vérité » ! On le voit à ces couples de mots antonymes utilisés de façon intensive pour inculquer cette erreur dans les esprits : journal d’information / journal d’opinion - Information / commentaire - Information / communication - information / désinformation.

                          En être encore là montre les ravages de l’École !


                        • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 18:39

                          @Alpaco « C’est un des principes du marketing. »

                          Voilà exactement, alors que l’information n’est logiquement pas du marketing (c’est mon métier).

                          Je vous donne encore un exemple (de crétin, bien entendu, n’en ayant pas d’autres) :
                          Lorsque le gouvernement annonce une loi contre le port de la burqa, c’est de la publicité en vue de mieux vendre son parti aux lecteurs, de la même manière que l’on annonce une promotion commerciale.

                          Quand un média indique que 0,3 % des femmes musulmanes portent cette même burqa, il s’agit d’une information, car d’une part peu de monde le sait, et de plus il n’y a rien à vendre derrière.

                          Dans le cas de l’affiche de Villach, tout le monde a compris le sous-entendu, même les crétins et les voyous, puisque je lai compris dès que je l’ai vue.

                          Il est donc inutile que Villach nous explique ce que tout le monde sait, et qu’il vient de comprendre, sinon dans le prochain article, il nous détaillera le fait que la terre est ronde.

                          Qu’il relève des éléments que son esprit perspicace et rayonnant d’une immense lueur éclairant un monde recouvert de ténèbres, et que seul son savoir peut éclaircir, d’accord, mais qu’il prenne les lecteurs pour des demeurés, non.

                          Voilà ....


                        • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 18:47

                          @Villach (je ne mets plus M., je le réserve pour les gens que je respecte :

                          "Vous avez vu le délire funèbre de votre interlocuteur qui est un de ces individus - ils changent de pseudo comme de chemise - qui font du sitting depuis des semaines sur mes articles. Je gage qu’il va finir par apprendre quelque chose.« 

                          Si vous n’étiez pas allé pleurer auprès de la rédaction pour que je sois banni, je n’aurais pas changé de pseudo. C’est votre manque de masculinité, vous poussant à fuir vos responsabilités d’auteur, qui est la raison de cela.

                          Alors s’il vous plait, n’inverser pas les rôles.

                          Je vous propose une solution pour remédier à cela :

                          Vous ouvrez votre propre blog, et vous en limitez l’accès, là vous n’aurez droit qu’aux compliments qui vous rougir de plaisir.

                          Que je sache, il n’y a pas écrit : » Agoravox, le blog de Villach"

                          Si vous ne voulez pas vous exposer, restez à la niche, ou améliorez le niveau de vos articles. Cela fait des mois que vous êtes la risée de tout le monde avec vos leurres et autre interconicité.

                          Vous ne risquez pas de vous noyer dans le ridicule, vous y nagez fort bien.


                        • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 18:49

                          @Villach : « En être encore là montre les ravages de l’École ! »

                          Pour une est, on est d’accord, surtout quand l’on constate le ravage fait chez les enseignants comme vous.


                        • Alpaco 8 mai 2010 18:59

                          Vraie leurre,
                          je perçois dans votre discours une volonté de partager vos idées, mais un blocage évident sur « le cas Villach ».
                          « Quand un média indique que 0,3 % des femmes musulmanes portent cette même burqa, il s’agit d’une information, car d’une part peu de monde le sait, et de plus il n’y a rien à vendre derrière ». Quelle différence avec le média qui dira que 99,7% des femmes musulmanes ne portent pas de burqua, car pour les raisons que vous évoquez peu de monde le sait. Il n’y a rien à vendre ? Si le journal, l’audience téle, le clic sur le site.

                          « Il est donc inutile que Villach nous explique ce que tout le monde sait ». A moins que « tout le monde » sache ce vous savez, il me semble utile que Villach propose sont approche de l’information aux égarés habitués à JP Pernaut et Pujadas qui se retrouveraient sur ce site.
                           
                          Vraie leurre, creuvez l’abcès : vous lui reprochez quoi fondamentalement à Villach ?


                        • slipenfer 9 mai 2010 10:55

                          Réponse 4 et avec plaisir
                          en+ j’ en ai rien a ciré de la foire de Paris.


                        • LADY75 LADY75 8 mai 2010 19:21

                          Lady Paname dit :

                          « Personne ne s’y colle ? Personne pour tenter d’analyser notre pourvoyeur préféré d’analyses ? Nul lacanien dans les parages ?

                          Et bien.. Sacrifions-nous !

                          De toute cette somme d’articles apparait une curieuse récurrence : celle du leurre d’appel sexuel !

                          Omniprésent pourtant depuis les débuts de la réclame, on en retrouve même des traces dans les enseignes de la défunte ville de Pompéï... et peut-être même à Lascaux, mais les connaissances sur le monde fantasmatique de nos ancètres cavernicoles nous sont encore un vaste terrain à défricher.

                          Ce leurre d’appel sexuel, même lorsque parfois, dans le cas du cigare (merci à notre archiviste maison, Herr Briely), il est des plus évidents, l’auteur semble convaincu qu’il est le seul à l’apercevoir. D’où des réactions un peu lasses parfois, comme celles cet individu mal rasé, adepte du travestissement dans des tenues maritimes, nous a habitués..

                          Mais curieusement, ce leurre d’appel sexuel ne semble concerner que la monstration de l’anatomie féminine.. Curieux !

                          D’autant plus que.. il y a belle lurette que nous autres femmes constituons une cible bien repérée par l’industrie du marketing.. qui nous fournit, comme à ces messieurs, notre dose quotidienne de torses musclés et d’abdominaux apétissant comme des tablettes de chocolat !

                          Quen penserait un adepte du Dr Freud, habitué à déceler les contenus latents dans la logorrhée de ses analysants ? Un cas évident d’homosexualité inconsciente parce que refoulée !

                          Et pourquoi cela ?

                          Ce qui apparait sans cesse ici, c’est la dénonciation de la femelle tentatrice, de cette »coquette« tant crainte par les Invertis qui voient en elle une concurrente dangereuse et déloyale !

                          Si un analyste de par sa déontologie, ne pouvait se permettre d’inciter l’un de ces analysant au passage à l’acte, d’autres suggéraient de se rendre dans ces quartiers réservés comme il en existe aujourd’hui dans le centre de nos villes, comme cette ravissante enclave que l’on nomme à Paris »Le Marais".

                          Des établissements y accueillent une clientèle de tout âge et nul ne doute, au charme viril qui émane de la photographie qu’affiche l’auteur sur chacun de ces articles, qu’il ne trouverait une bonne âme pour l’initier à des plaisirs dont je suis suûre qu’il brûle de goûter !

                          Ainsi, transformé par cette expérience, il pourrait croquer la vie à pleine dents sans ressasser sans cesse les mêmes obsessions paralysantes... et prendrait goût alors à élargir le cercle de ses connaissances à moins que, si telle est son inclination, ils ne préfèrât que celles ci lui élargissent le sien !


                        • brieli67 8 mai 2010 22:31

                          un complément Master & Johnson :


                          A nous toutes et tous, il serait intéressant (sic ) de comparer la Science à son expérience mâtinée de l’avancée physiologique en âge. La part des choses quoi. Comment cette pub, ces poissons agissent frétillent sur les plus de 5o.... sur leur archéo-cortex reptilien. Non ! on reste au niveau Nous Deux de Madame Pivot.

                          Sexual Behavior in the Human Male (1948) 
                          et Sexual Behavior in the Human Female (1953) ont été réédité, corrigés, retravaillés en 1998 par l’Institut Kinsey
                          Il est grand temps que les pata-psychologues et journaleux à vocation "vulgar/garisation de la chose se jettent sur la matière.

                           




                        • LADY75 LADY75 10 mai 2010 07:56

                          Lady Paname dit :

                          « He be, les cow-boys y-z’aimeraient pas les travestis ? »


                        • joelim joelim 8 mai 2010 19:41
                          Il semble que l’intericonicité sollicitée ne se limite pas au péché originel mais qu’elle ouvre purement et simplement sur un leurre d’appel sexuel par les procédés d’insinuation.

                          Franchement, il n’y a pas un moyen de le dire de manière moins docte, moins lénifiante ? Par exemple : « cette pub utilise le procédé de base qui consiste à vendre du désir frelaté ».

                          Çà ne vaut pas un article d’ailleurs, sauf à produire une analyse plus globale et démonter peut-être avec moins de préciosité cette atteinte à la dignité humaine, qui n’est pas d’instrumentaliser la femme, mais de se servir de l’atavisme pour influencer les décisions humaines.

                          • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 19:47


                            « je perçois dans votre discours une volonté de partager vos idées, mais un blocage évident sur « le cas Villach ». »
                            Je m’en suis déjà plusieurs fois expliqué, mais à chaque fois mon commentaire est supprimé.

                            De toute manière, si Villach avait voulu le savoir, il m’aurait posé la question, mais il adore sa position de martyr, c’est vendeur. Je suis très facilement joignable sur mon site, donc …

                            « Vraie leurre, creuvez l’abcès : vous lui reprochez quoi fondamentalement à Villach ?divers sujets touchant aux pays de la région asiatique »
                            Non pas du tout, il s’agit d’un problème franco-français. Villach ne se risuqerait jamais à aboder un sujet autre que celui ayant trait à sa basse-cour.

                            « Quand un média indique que 0,3 % des femmes musulmanes portent cette même burqa, il s’agit d’une information, car d’une part peu de monde le sait, et de plus il n’y a rien à vendre derrière ». Quelle différence avec le média qui dira que 99,7% des femmes musulmanes ne portent pas de burqua, car pour les raisons que vous évoquez peu de monde le sait. Il n’y a rien à vendre ? Si le journal, l’audience téle, le clic sur le site.
                            Je vais donc vous donner un autre exemple :
                            Un journaliste écrit :
                            En Chine, 15 % de la population est analphabète
                            Et un peu plus loin
                            En Chine, et grâce aux efforts du gouvernement, 60 % de la population est alphabétisée
                            Vous saisissez la différence ?
                            La première est une information, alors que la seconde relève de la désinformation puisque ‘en fait cela veut dire que 40 % de la population Indienne est analphabète.

                             « Il est donc inutile que Villach nous explique ce que tout le monde sait ». A moins que « tout le monde » sache ce vous savez, il me semble utile que Villach propose sont approche de l’information aux égarés habitués à JP Pernaut et Pujadas qui se retrouveraient sur ce site.
                            Ah mais si c’était le cas, j’applaudirais à deux mains et sans aucune arrière pensée, mais c’est loin d’être le cas.

                             L’un des problèmes de Villach (je ne les connais pas tous), c’est son orgueil démesuré allié à un profond mépris pour les gens qu’il considère de sa hauteur relative comme étant des êtres inférieurs. Il choisit donc les sujets en fonction de ce qu’il pense être du niveau de ses lecteurs, tout en glissant ses leurres et autres inter conicité lui laissant son titre d’enseignant « journaleux ». 
                            Ce qu’il refuse d’accepter, et qui explique ses réponses méprisantes et formatées si on le contredit, c’est que les gens ne sont pas si bêtes qu’il le pensent, confondant comme beaucoup d’enseignants intelligence et culture ou éducation.

                            Un mauvais enseignant, c’est celui qui envoie balader un élève qui lui a posé une question à laquelle il n’avait pas de réponse, car n’ayant pas appris le sujet demandé.
                            Un bon enseignant, c’est celui qui dit à l’élève, je ne sais pas, reviens demain, je vais me renseigner .
                            Vous classez Villach dans la boîte la plus adaptée


                            • Alpaco 8 mai 2010 20:17

                              Vraie leurre,
                              vous le sortez d’où : « Vraie leurre, creuvez l’abcès : vous lui reprochez quoi fondamentalement à Villach ?divers sujets touchant aux pays de la région asiatique »
                              La partie après le point d’interrogation doit provenir d’un copié-collé malencontreux, qui abouti sur une réponse absurde. (pauys de la région asiatique, ça sort d’où ?)


                              «  L’un des problèmes de Villach (je ne les connais pas tous), c’est son orgueil démesuré »
                              On y arrive. Vous ne supportez pas la personnalité de Villach. Enfin la perception que vous vous en faites. Avez-vous un orgueil démesuré en prétendant cela ? Ais-je un orgueil démesuré en pretendant defendre et argumenter sur mes idées ?

                              Vraie leurre, votre ancien compte bloqué récemment, seriez-vous renève ou furtif ?
                              Vraie leurre


                            • Il est leurre Vraie leurre 9 mai 2010 04:29

                              @Alpaco :

                              Vraie leurre, votre ancien compte bloqué récemment, seriez-vous renève ou furtif ?
                              Vraie leurre

                              Ni l’un, ni l’autre et vous le savez fort bien. Parcontre j’ai à mon tour une question :

                              Vous, qui êtes vous ?

                              Quelqu’un de la rédaction, de la modération ? Car comment faites vous pour corriger vos commentaires une fois postés ?

                              Auriez-vous un passe-droit quelconque, et si oui à quel titre ?

                              Un bout de phrase semble vous avoir en effet échappé lors de la recopie de votre précédent commentaire dont voici l’original :

                              « je perçois dans votre discours une volonté de partager vos idées, mais un blocage évident sur « le cas Villach ». »
                              « Quand un média indique que 0,3 % des femmes musulmanes portent cette même burqa, il s’agit d’une information, car d’une part peu de monde le sait, et de plus il n’y a rien à vendre derrière ».
                               
                              Quelle différence avec le média qui dira que 99,7% des femmes musulmanes ne portent pas de burqua, car pour les raisons que vous évoquez peu de monde le sait. Il n’y a rien à vendre ? Si le journal, l’audience téle, le clic sur le site.

                              « Il est donc inutile que Villach nous explique ce que tout le monde sait ». A moins que « tout le monde » sache ce vous savez, il me semble utile que Villach propose sont approche de l’information aux égarés habitués à JP Pernaut et Pujadas qui se retrouveraient sur ce site.
                              « Vraie leurre, creuvez l’abcès : vous lui reprochez quoi fondamentalement à Villach ?divers sujets touchant aux pays de la région asiatique »

                              Ce copier/coller malencontreux comme vous dies, c’est le vôtre et non le mien, et vous avez, vous même ou par un intermédiaire fait modifier votre commentaire.

                              J’attend impatiemment une réponse Alpaco !




                            • Alpaco 9 mai 2010 05:45

                              « Ni l’un, ni l’autre et vous le savez fort bien. Parcontre j’ai à mon tour une question :
                              Vous, qui êtes vous ? »
                              je suis simplement un humble lecteur, et occasionel commentateur.
                              Si vous savez comment corriger ou modifier un commentaire, envoyez moi la méthode, car j’en suis incapable.
                              donc ais-je écrit : « Vraie leurre, creuvez l’abcès : vous lui reprochez quoi fondamentalement à Villach ?divers sujets touchant aux pays de la région asiatique »
                              Mais d’ou vien la partie en gras ?
                              Leurre c’est masculin feminin ?


                            • Il est leurre Vraie leurre 9 mai 2010 05:45

                              @Alpico:On y arrive. Vous ne supportez pas la personnalité de Villach. Enfin la perception que vous vous en faites. Avez-vous un orgueil démesuré en prétendant cela ? Ais-je un orgueil démesuré en pretendant defendre et argumenter sur mes idées ?"

                              Bien sûr que non, mais vous ne semblez pas vouloir saisir la différence entre écrire un livre et participer à un forum comme celui-ci.

                              Si écrire un livre est un acte que l’on peut considérer comme relativement passif :

                              On achète ou non le livre en fonction de divers éléments tels que la notoriété, la promotion, les quelques résumés lus ici et là. Un fois acheté, on a aimé ou pas, mais il n’y a aucun lien direct avec l’auteur, ne pouvant ainsi interpeller celui-ci sur certains aspects de son ouvrage.

                              Un des nombreux problèmes de Villach, est de confondre l’espace des commentaires avec le livre dor disposé à l’entrée de certaines manifestations, et où il est d’usage de complimenter l’artiste.

                              Un forum comme celui-ci n’a pas pour vocation de ne recevoir uniquement les compliments du style :

                              Excellent article, très bien, vous êtes le meilleur, etc ....

                              Il se veut un lieu de débat, or pour entamer un débat il faut être deux, ce qui n’est pas le cas, Villach refusant autre chose que les friandies sucrées que lui jettent quelques adorateurs.

                              Comme je l’ai dit ailleurs, si Villach ne supporte aucune critique, il s’abstient de venir, et il ouvre son blog où il pourra modérer les commentaires, triant les bons des mauvais.

                              Bon, vous me direz qu’il le fait déjà grâce à la complaisance de la modération, mais il s’agit là d’un phénomène totalement anormal.

                              Il est souvent fait état de l’excusion de deux personnes (Leon et Renève), mais vous oublié de citer Voris par exemple, qui s’abstient dorénavent de publier après s’être fait copieusement insulté par votre célébrissime ami.

                              je suis navré de le constater, mais il y a bien quelque chose de pourri au royaume d’Agroravox, cela dure depuis un moment, et ce ne sont pas les jets de désodorants épisodiquement injectés par la rédaction qui vont supprimer la cause de cette odeur nauséabonde.




                            • Il est leurre Vraie leurre 9 mai 2010 05:50

                              @Alpico : "donc ais-je écrit : « Vraie leurre, creuvez l’abcès : vous lui reprochez quoi fondamentalement à Villach ?divers sujets touchant aux pays de la région asiatique »
                              Mais d’ou vien la partie en gras ?
                              Leurre c’est masculin feminin ?

                              la partie en gras, c’est vous qui l’avez postée avant qu’elle ne soit modifiée, j’en ai l’original, ce qui explique que je vous ai répondu à cette question.

                              Ne vous faites pas plus bête que vous ne l’êtes.

                              Leurre est normalement masculin, mais Villach l’employant à tour de bras, j’ai un doute sur le genre exact de ce mot ... Du moins quand c’est lui qui l’emploie.


                            • JL JL 9 mai 2010 07:12

                              Bonjour Alpaco. Qui est vraie leurre dont la première intervention date du 5 mai 2010 sous le pseudo « laquestion » et s’adresse à Michel Santi ?

                              « Vraie leurre, votre ancien compte bloqué récemment, seriez-vous renève ou furtif ?
                              Vraie leurre (Alpaco)

                               »Ni l’un, ni l’autre et vous le savez fort bien« (vraie leurre)

                              Son profil mentionne, je copie-colle :  » A eut (sic) le malheur de critiquer un auteur en raison tant du vide chronique de ses articles, que de son omniprésence maladive.
                              Est condamné au bannissement pour une durée indéterminée, les juges n’étant pas disposés à communiquer. N’a pas le droit d’insérer un lien vers on (sic) site.« 

                              Les »sic" sont ajoutés.
                               
                              Qui d’autre que léon & co n’a pas eu le droit d’insérer un lien vers leur site ?

                              Qui d’autre que léon & co ont été virés récemment pour les raisons évoquées ?

                              Si vraie leurre n’est ni renève, ni furtif, alors c’est léon.

                              Le commentaire qui suit signé gd semble le confirmer.



                            • Il est leurre Vraie leurre 9 mai 2010 09:24

                              @JL, puisque vous êtes arrivé jusqu’ici, vous devez être doté d’un minimum d’intelligence.

                              Puisque vous êtes allé sur ma fiche, vous avez du constater qu’à gauche de celle-ci, sous la photo, il y a un lien.

                              Celui-ci mène vers un de mes sites, excusez-moi de ne pas mettre directement ce lien ici, mais la dernière fois où je l’ai fait (sur un article de Mercure, le lien renvoyant à un tableau comparatif), la modération a supprimé le commentaire.

                              Vous trouverez sur ce site donc, tous les détails sur mon identité, ce qui semble bien plus vous passionner que l’article de Vilalc : Flic JL ?

                              Il semble d’ailleurs que ce soit ce lien vers mon modeste site qui irrite la rédaction, mon acien compte ayant été supprimé en même temps qu’un article que j’avais proposé, faisant ainsi d’une pierre deux coups.

                              Plusieurs personnes sont d’ailleurs au courant de ma véritable identité, ce qui n’a d’ailleurs aucune espèce d’importance sur un article du maître.

                              Arrêtez donc d’échafauder des suppositions douteuses, et contentez vous de lire ce qui est présent, M Sherlock Holmes d’AV


                            • Il est leurre Vraie leurre 9 mai 2010 09:26

                              @Vilistia : "Vous êtes matinal, c’est parfait !

                              pas du tout, il faut tenir compte du décalage horaire ! 


                            • L'enfoiré L’enfoiré 9 mai 2010 09:38

                              Vrai leurre,

                              "Vous trouverez sur ce site donc, tous les détails sur mon identité, ce qui semble bien plus vous passionner que l’article de Villach : Flic JL ?"

                              JL, un flic ?
                              Un Sherlock Holmes sans sa loupe ou un Colombo qui aurait oublié sa femme au vestiaire avec son imperméable ?
                              Alors, ce serait de la Série B si pas C.
                              Votre identité n’est pas un leurre pour moi, c’est une certitude.
                              N’ayez crainte.
                               smiley 


                            • L'enfoiré L’enfoiré 9 mai 2010 09:41

                              Désolé d’être venu si tard au spectacle de la foire de Paris.
                              Des fraises, je ne suis pas intéressé. Nos fraises de Wépion ne font pas dans la représentation sur des affiches. Elles se dégustent même sans sucre.
                               smiley


                            • JL JL 9 mai 2010 10:00

                              @ vraie leurre, j’ai en effet été abusé par la coïncidence des dates et des situations : pour ma défense, sachez que le trio auquel je fais allusion m’a été particulièrement odieux et je suis pour cette raison, attentif à repérer ici leurs éventuels faux-nez en même temps que j’estime qu’ils ont bien cherché leur bannissement.

                              J’ai visité votre site dont le lien m’avait échappé, et à première vue je regrette que vous ayez été viré d’AV. Mais peut-être suis-je naïf. Comme disait Villach que j’ai lu attentivement deux ou trois fois il y a longtemps pour être sûr d’avoir bien compris, nul ne fournit une information qui pourrait lui être préjudiciable, ce que Mitterrand exprimait, si j’en crois la légende, par ces mots : « On ne sort jamais de l’ambiguïté qu’à ses propres dépens ».

                              Enfin, sur la question du flic JL, sachez que l’on peut à l’occasion commenter sous un article qu’on n’a pas lu : cela m’arrive lorque je repère un intervenant ou un commentaire qui m’interpelle dans la liste des derniers commentaires.


                            • JL JL 9 mai 2010 10:03

                              @ l’enfoiré, je vois que vous avez de l’humour ! Si si, ne rougissez pas !  smiley


                            • JL JL 9 mai 2010 10:33

                              Bonjour Vilistia, vous pourriez m’en dire un peu plus svp ?


                            • Il est leurre Vraie leurre 9 mai 2010 11:30

                              @vistalia :« Tu ne caches rien mais tu as besoin de pub.... »

                              Pas du tout, détrompes toi, je n’irai jamais me prostituer comme le fait l’auteur de cet article pour est deux fois sur le best-of.

                              De plus, le site que tu mentionnes n’est pas dans ma fiche auteur.

                              Puisque tu es là, commentes donc l’article en question au lieu de lâcher tes étrons qui n’intéressent personne.

                              Les trolls ne sont pas toujours où l’on pense.


                            • Il est leurre Vraie leurre 9 mai 2010 11:34

                              Viilista, regarde :

                              J’ai supprimé le lien dans la fiche auteur, et bien ça ne change rien pour moi, et toi, tu n’as de ce fait plus rien à dire.

                              Tu saisis la nuance ?


                            • Il est leurre Vraie leurre 9 mai 2010 12:11

                              @Vitalia « Allez jouer les grands intellectuels ailleurs si ce site ne vous convient pas. »

                              seriez-vous copropriétaire avec l’auteur ?

                              Car vous avez exactement les mêmes réactions.

                              Que je sache, il n’est pas écrit que seuls les lèche-bottes ont le droit de s’exprimer.

                              dans mes commentaires, je n’ai fait que, soit demander des explications à l’auteur, soit donner mon avis, soit répondre à des questions.

                              Le mot citoyen vous poserait-il un problème ?

                              Quand au fait d’être un intellectuel, ayant quitté l’école à l’âge de 16 ans pour aller travailler, je ne suis pas ce que l’on peut appeler un intellectuel.

                              J’ai par contre évité les ravages causés par des enseignants tels que l’auteur, ce qui se révèle en fait un avantage.


                            • Il est leurre Vraie leurre 8 mai 2010 19:49

                              A ceux qui me mettent des notes négatives, sachez que cela m’est égal, le maître lui-même ayant déclaré d’inutilité publique ce système. Gardez donc votre main droite pour une fonction plus habituelle chez vous !



                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 9 mai 2010 11:32

                                  Et demain un article sur la Foire d’ ici .

                                  Les Moulineaux .


                                  • Il est leurre Vraie leurre 9 mai 2010 11:37

                                    Que dis-tu haddock .

                                    Il chie des moulinets ? C’est un pet cher alors.

                                    A tout de suite ou pet à à toute leurre.


                                  • brieli67 9 mai 2010 13:03

                                    Prochain n’artik 



                                    tout change ! c’était la Fête à Neu-Neu

                                    décidément ! 

                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 9 mai 2010 12:02

                                    Devrait nous faire un article sur la foire d’ empoigne notre leurristre .


                                    • Il est leurre Vraie leurre 9 mai 2010 12:49

                                      vilistia, il y a bien longtemps que j’ai passé l’âge des bon-points et autres godemichés du même acabit.

                                      Je vous dirai même une chose : Je me méfie bien plus des personnes qui virtuellement vous encouragent, car ce sont souvent les premières à vous lâcher, expériences x fois vécues.

                                      vilistia, si vous avez des questions à poser, faites le à l’auteur qui certaines accointances avec le sommet, ou demandez-les directement aux responsables.

                                      Je ne suis nullement fâché après vous, mais tout cela n’a rien à avoir avec le sujet de l’article, ou même l’auteur. aussi afin de ne pas être accusé de pollution, je ne vous répondrai plus .


                                    • Il est leurre Il est leurre 9 mai 2010 16:29

                                      Une dernière chose avant de refermer, non pas les portes de la Foire de Paris, mais ce que l’auteur considère comme étant des trolls, et que la majorité des lecteurs appellent des commentaires.

                                      Je ne l’avais pas remarqué de prime abord, et c’est en refermant la page que mes yeux se sont portés sur cet élément troublant. Il s’agit du titre et de la construction de la phrase : « La Foire de Paris » : une aventure érotique selon son affiche ?

                                      Celle-ci se termine en effet par un point d’interrogation, ce qui par nature appelle une réponse, logiquement décrite dans l’article qui suit ce titre.

                                      Mais, si vous lisez avec attention la phrase, vous constaterez qu’il ne s’agit ni d’une forme interrogative totale, ni même partielle. Pour memo un exemple pour chaque cas : Forme d’interrogation totale : Est-ce qu’ils ont acheté les pommes de terre pour faire la purée ? Forme d’interrogation partielle : Quand ont-ils acheté les pommes de terre pour faire la purée ? Dans le titre du maître, aucune des formes n’est utilisée, la phrase n’étant de toute manière nullement interrogative, mais affirmative, le pont d’interrogation étant un leurre de diversion dont le but est de faire croire qu’il pose la question.

                                      Dans les faits, il s’agit simplement d’apporter sa propre réponse, ne demandant rien à personne, cela étant confirmé par ses rares et toujours très aimables interventions.

                                      La question que je me pose donc est de savoir s’il s’agit réellement d’un leurre de diversion, ou si malgré ses diplômes et références tant étalés, Villach a une réelle maîtrise de la langue française.

                                      Maître, je vous laisse la plume, et ce sera sans doute là que vous allez m’apprendre quelque chose, comme vous l’écriviez dans une de vos interventions.


                                      • L'enfoiré L’enfoiré 9 mai 2010 22:29

                                        Voilà de bonnes questions.
                                        Je doute que cela reçoivent des réponses de l’hôte.

                                        Laurent Gerra était chez Drucker, ce soir.
                                        Rama Yade a eu l’occasion de voir tous ses « collègues » défiler devant elle.
                                        Imités par un maître qui fait rire rien que par sa présence.

                                        Dans ce cas, faut le dire, de maitre, il n’y en a pas.
                                        Un pâle imitateur de lui-même, de jour en jour, sans variation de style.
                                        Faut pas rêver.  smiley


                                      • JL JL 10 mai 2010 08:49

                                        giordano bruno, vous avancez masqué et vous montrez que vous me vouez une haine extraordinaire.

                                        J’imagine que je vous ai un jour infligé une terrible défaite narcissique ou idéologique. Peut-être même plusieurs fois.

                                        Quoi qu’il en soit, vos propos sont ceux d’un fou. Et ceci explique cela.


                                      • Alpaco 10 mai 2010 21:56

                                        Il y a phénomène extraordinaire sur les articles de P. Villach, c’est qu’ils attirent, aimantent, un peu comme ceux de morice, le refus du débat, sous le prétexte des auteurs, et de ce qu’ils sont ou serait. Pourtant le débat d’idées et lié aux idées et pas à ce que nous savons de leurs auteurs.
                                        Vraie (va)leure,
                                        « Celle-ci (la phrase du titre) se termine en effet par un point d’interrogation, ce qui par nature appelle une réponse », mais aussi pose une question que les lecteurs doivent et vont se poser, tout seuls avec leurs références qu’il vont comparer avec les idées (réponses) de l’article.

                                        « (réponse(s)) logiquement décrite dans l’article qui suit ce titre. » mais aussi, à laquelle l’article propose une ou des réponses. Dont il s’agit de discuter et non pas de dire que l’auteur est un crétin qui participe au complot contre ceux qui ne sont pas d’accord avec lui.

                                        JL, vous avez bien compris que vévé (Vraie Vainqueur (a priori adepte de jeux de mots facile)) n’est pas (trol)Léon qui lui au moins, assume ses idées et les défend (et l’humour pertinent de trolléon me semble utile sur agoravox, s’il banni de ses arguments les insultes niveau CM2, comme dirait Quirant). Mais tout comme P.Villach il tombe trop facilement dans l’insulte légère du contradicteur trop énergique, trop « Bar Des Sports ».

                                        Tous les soirs des millions de votant s’informent en regardant les journaux télévisés encadrés d’informations publicitaires. Et ils sont majoritaires et votent. C’est ça le sujet de fond.


                                        • JL JL 10 mai 2010 22:57

                                          Alpaco, je n’aime pas taper sur des absents, mais je ne saurais vous laisser me dire que « (trol)Léon qui lui au moins, assume ses idées et les défend » sans réagir : non, trolléon, n’assume pas ses idées puisque, comme tous les sophistes, il n’a pas d’idées : il n’a que des certitudes.

                                          S’il lit ceci, qu’il sache que j’ai retrouvé dans le texte, la citation qu’il avait faite de Bakounine au sujet des experts : il avait tronqué la citation, faisant mentir sciemment et effrontément Bakounine. Je tiens la citation tronquée et la citation complète à la disposition de qui me les demandera.


                                        • Mr.BrYcE 11 mai 2010 12:51

                                          Un retour d’ experience de la jeune generation sur cet evenement.
                                          Un article inattendu sur agoravox.
                                          Je vous confirme le phenomene du pervers narcissique.
                                          Et pour repondre a votre interrogation, la gente feminine specifiquement, semble devenir toujours plus receptive a cette esthetique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès