Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France devient-elle raciste ?

La France devient-elle raciste ?

On pensait le racisme en voie disparition avec la mondialisation et les échanges entre les peuples dans ce village global qu’était devenu notre planète. L’actualité récente nous montre qu’il n’en est rien. Il est réapparu non pas dans des rassemblements extrémistes comme on pourrait s’y attendre mais au plus haut niveau de l’état français. A la faveur de la crise, la France se replie sur elle-même.

 On à tous en tête les propos de Brice Hortefeux, lorsque ignorant qu’il était filmé, dit au sujet d’un jeune maghrébin « quand il y en a un, ça va, c’est quand il y en a plusieurs que ça pose problème ». Le ministre a été inculpé de propos à caractère raciste par un tribunal. Il a fait appel et n’a toujours pas démissionné car il affirme avoir parlé des Auvergnats, région d’où il est issu. Récemment un homme a été blessé au couteau à Paris. Son seul tort était de porter une étoile de David en pendentif et de s’être trouvé là.
 
Ces deux affaires ne sont malheureusement pas des faits isolés et sont symptomatiques des tensions entre les communautés. En 2007 les services de Police avaient dénombré 321 actes racistes. Ce chiffre a plus que triplé pour l’année 2009. Pourquoi ? Le stress qu’engendre la crise ne fait pas tout. "Les gens n’aiment plus les gens" et même les responsables politiques qui devraient participer à la cohésion y vont de leurs petites déclarations. Leur but ne serait-il pas de diviser pour mieux régner ?
 
On peut se le demander quand on écoute le discours de Nicolas Sarkozy à Grenoble en août dernier. La déchéance de la nationalité pour ceux qui auraient été naturalisés "français". Le président invite toute les personnes françaises de naissance à déconsidérer les autres français qui le sont devenus au prix de nombreux sacrifices. Il y aurait donc deux justices et ce n’est pas acceptable selon les principes d’égalité de la république. Le président n’ignore pas que cette loi s’opposerait à la déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789. Elle sera combattue par la gauche et par l’Europe si elle voit le jour. Alors que recherche le président ? 
 
Rassurer un électorat friand de sécuritaire, gagner des voix du FN ou tout simplement faire oublier les récentes affaires qui ont touché ses ministres ? La conséquence est terrible car l’autorité du président légitime les pensées et actions de nombreuses personnes en leur permettant d’exprimer leurs élans les plus racistes. Au lieu de rassembler les français, le président les divise, les met dans des cases et implique un rapport de supériorité et donc d’infériorité. Ce rapport se fait entre son électorat traditionnel plutôt favorable à ses déclarations sécuritaires et les autres. Nicolas Sarkozy semble avoir choisi son camp. Il oublie juste l’essentiel. Un président de la république doit dépasser les petites considérations. Il représente tous les français même ceux qui n’ont pas voté pour lui à la dernière élection et s’apprêtent sûrement à faire de même à la prochaine. 


Les réactions les plus appréciées

  • LE CHAT (---.---.---.148) 22 septembre 2010 11:13
    LE CHAT

    On pensait le racisme en voie disparition avec la mondialisation et les échanges entres les peuples dans ce village globale qu’était devenu notre planète

    reveille toi bon sang , mais dans quel monde de bisounours tu vis ? il y a pas plus de village global ( sans e ) que de halouf halal ! chaque pays ne cherche qu’à tirer la couverture à lui en écrasant les autres ! la globalisation , c’est la compétition , un point c’est tout !

    vu tout ce qu’on voit en France , on peut dire que notre pays est l’un des plus tolérants de la planète et les français parmis les moins racistes !

  • Roungalashinga (---.---.---.123) 22 septembre 2010 11:29
    Rounga

    Le président invite toute les personnes françaises de naisssance à déconsidérer les autres français qui le sont devenus au prix de nombreux sacrifices.

    Pouvez-vous me citer quels sont ces « nombreux sacrifices » ?

  • Bulgroz (---.---.---.9) 22 septembre 2010 12:15

    Si la France était raciste, on trouverait tous les jours au petit matin, 2 imams, 2 Burkanisées, 3 barbus, avec un couteau dans le dos dans les caniveaux.

    Ce n’est pas tout à fait le cas, c’est même l’inverse.

    Comptez le nombre d’entrants, vous aurez la réponse.

  • jondegre (---.---.---.29) 22 septembre 2010 11:28
    jondegre

    pffh,

    Ca fait 30 ans qu’à droite comme à gauche, ils jouent sur un mode différent avec le « racisme », tout est fait pour alimenter les passions et diviser le peuple les anti-racistes d’un côté et les racistes de l’autre, c’est un mode de gouvernement de la population pour masquer le fait qu’au sommet de l’état les affaires continuent, la prévarication du bien commun continue.
    Et comme l’islamiste a remplacé le coco comme ennemi de la nation, ça va pas s’arranger ...


Réagissez à l'article

134 réactions à cet article

  • LE CHAT (---.---.---.148) 22 septembre 2010 11:13
    LE CHAT

    On pensait le racisme en voie disparition avec la mondialisation et les échanges entres les peuples dans ce village globale qu’était devenu notre planète

    reveille toi bon sang , mais dans quel monde de bisounours tu vis ? il y a pas plus de village global ( sans e ) que de halouf halal ! chaque pays ne cherche qu’à tirer la couverture à lui en écrasant les autres ! la globalisation , c’est la compétition , un point c’est tout !

    vu tout ce qu’on voit en France , on peut dire que notre pays est l’un des plus tolérants de la planète et les français parmis les moins racistes !

    • Echo16 (---.---.---.83) 22 septembre 2010 15:08

      @Jertal Boridge

      Excellent. 

    • Echo16 (---.---.---.83) 22 septembre 2010 15:21

      @LE CHAT

      Ca va lui être dur de comprendre ça, complètement formaté à l’école de journalisme

      Cette école ferait mieux dans un premier temps de lui apprendre l’orthographe, comme vous l’avez bien remarqué

      On a aussi : "la France se repli(e) sur elle-même"

    • lambert (---.---.---.80) 22 septembre 2010 15:30
      A Le Chat
      Tout à fait d’accord avec vous, le Français est un super sympa, n’importe qui
      rentre en France, sans papiers sans rien peut être soigné et gratuitement
      pris en charge par des associations humanitaires etc.. et il peut même dire que
      nous sommes des c... sans être inquiété...
      et oui, c’est consternant, mais c’est dû à la peur 
      je travaille sur des chantiers, et le blanc s’écrase
       alors il tape sur ses congénères ...c’est tellement plus facile .

  • jondegre (---.---.---.29) 22 septembre 2010 11:28
    jondegre

    pffh,

    Ca fait 30 ans qu’à droite comme à gauche, ils jouent sur un mode différent avec le « racisme », tout est fait pour alimenter les passions et diviser le peuple les anti-racistes d’un côté et les racistes de l’autre, c’est un mode de gouvernement de la population pour masquer le fait qu’au sommet de l’état les affaires continuent, la prévarication du bien commun continue.
    Et comme l’islamiste a remplacé le coco comme ennemi de la nation, ça va pas s’arranger ...

  • Roungalashinga (---.---.---.123) 22 septembre 2010 11:29
    Rounga

    Le président invite toute les personnes françaises de naisssance à déconsidérer les autres français qui le sont devenus au prix de nombreux sacrifices.

    Pouvez-vous me citer quels sont ces « nombreux sacrifices » ?

    • Michaux Jérémi (---.---.---.118) 23 septembre 2010 02:55

      La nationalité française ne peu être acquise qu’au bout de plusieurs années(plus de cinq ans mais il n’y a pas de règles pour l’acceptation ; ils rentrent ou pas dans les quotas) de vie en France, ils n’obtiennent bien souvent qu’un visa à renouveler tous les trois mois dans les meilleurs des cas.

      Ils ont laissés leurs famille au pays, parfois femme et enfant. 
      Il sont exploités en France en attendant d’obtenir le droit de séjour. 
      Ils sont à la merci de patrons peu scrupuleux car peu d’entres-eux embaucheraient quelqu’un qui n’as qu’un visa en déclarant toute ses heures alors qu’il pourraient embaucher un français à sa place. Il sont donc souvent cantonnés aux tâches ingrates que les français ne veulent pas faire.
      Il vivent dans des logements précaires que leurs irrégularités les obligent à louer sans baille.
       


    • Roungalashinga (---.---.---.123) 23 septembre 2010 08:49
      Rounga

      Aïeaïeaïe !! Attention les idées reçues !

      Ils ont laissés leurs famille au pays, parfois femme et enfant. 


      Et le regroupement familial, c’est quoi ?
      Ils sont à la merci de patrons peu scrupuleux car peu d’entres-eux embaucheraient quelqu’un qui n’as qu’un visa en déclarant toute ses heures alors qu’il pourraient embaucher un français à sa place.

      Non, c’est le contraire qui se passe : les patrons sont friands de cette main d’oeuvre bon marché. Ils embauchent donc de préférence ces étrangers.

      Il sont donc souvent cantonnés aux tâches ingrates que les français ne veulent pas faire.

      Encore une grosse idée reçue. Ce n’est pas que les Français ne veulent pas faire ces tâches ingrates, c’est qu’ils refusent de les éxécuter pour le salaire proposé. Et pourquoi le salaire proposé est-il si bas ? Parce que les patrons trouvent des immigrés qui acceptent de travailler pour des clopinettes, donc les salaires baissent. C’est bien foutu, hein ?
    • Michaux Jérémi (---.---.---.118) 23 septembre 2010 21:12

      Seule votre dernière affirmation est juste bien qu’elle puissent être nuancé. Les immigrés travaillent pour « des clopinettes » parce qu’il n’ont pas le choix et doivent vivre pendant les cinq ans qu’ils doivent attendre avant de pouvoir faire une demande de carte de séjour. 

      Le regroupement familial ne concerne que ceux qui ont une carte de séjour. Pour avoir une carte de séjour il faut entres autres être entré « régulièrement » en France ou y résider dans la clandestinité depuis au moins cinq ans et pouvoir le justifier. Pendant ce laps de temps, il leur faut échapper à la police. 

      Les patrons qui embauchent des étrangers en situation irrégulières ont souvent l’objectif de les exploiter. Sinon ils embauchent plutôt des français. 

  • rienafoutiste (---.---.---.53) 22 septembre 2010 11:57
    Ronald Thatcher

    pas raciste ; islamoallergique... c’est jamais honnête de ne voir que d’un côté de la lunette, promenez-vous dans les quartiers non touristiques des pays d’où viennent les discriminés de notre beau pays gaulois, et analysez les réactions de rejets, les insultes sur notre type caucasien, sur nos moeurs, les amalgames politiques... etc, et vous trouverez ensuite l’ambiance de notre belle contrée des plus paisible, véridique !

  • anty (---.---.---.189) 22 septembre 2010 12:06

    Tout dépend ce que l’auteur appelle
    racisme qui actuellement est accommodé à toutes les sauces
    C’est comme avec le dieu chacun on a une interprétation ou définition personnelle

    • Traroth (---.---.---.125) 22 septembre 2010 14:51
      Traroth

      Non. Le mot « racisme » a un sens précis. Tellement précis qu’il existe même une définition. Ce sont les racistes qui prétendent qu’il y a là matière à interprétation !

  • Bulgroz (---.---.---.9) 22 septembre 2010 12:15

    Si la France était raciste, on trouverait tous les jours au petit matin, 2 imams, 2 Burkanisées, 3 barbus, avec un couteau dans le dos dans les caniveaux.

    Ce n’est pas tout à fait le cas, c’est même l’inverse.

    Comptez le nombre d’entrants, vous aurez la réponse.

    • LADY75 (---.---.---.193) 22 septembre 2010 12:32
      LADY75

      Lady Paname dit :

      "Tiens, y viellit le p’tit Pêre Zorglub !

      Manque le Bolchevik dans son tableau d’l’ Anti France !

      Un oubli pareil, c’est pas Dieu possible chez ct’homme-là !

      Premiers symptôme d’Alzheimer ? (tiens encore un nom qu’est guère français)

  • fonzibrain (---.---.---.75) 22 septembre 2010 13:14
    fonzibrain

    il n’y a pas de racisme à proprement parlé, il y a le résultat de 10 ans de propagande anti islam dans les média, les films et la géopolitique. tout n’est qu’une histoire de perception.


    j’ai lu dans un livre une explication marrant à la question du voile et de la burqua., l’auteur se demandait pourqui dans les pays anglo saxon , cela ne posait pas de problème, sa théorie est loin d’etre bete, il nous explique que le « tempérament » français diverge de celui dans anglo saxon dans le sens ou le français va vers l’étranger ou l’étrangère, il y bien plus de couple mixte origine pays musulmans/ français de « souche » en france que dans les pays anglo saxons, en gros, les anglais ne veulent pas de relations avec les étrangers, donc si les femmes se voilent, ils s’en foutent, contrairement aux français !!!!

    j’ai trouvais cette explication singulière mais loin d’être bete.



    il faut expliquer que l’islamophobie est une méga manipulation sioniste, elle ne sert en premier qu’à eux 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès