• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France surpasse les Etats-Unis

La France surpasse les Etats-Unis

Sarkozy l’a voulu, Hollande l’a fait. Nous sommes enfin parvenus au sommet. Jusqu’ici, il n’y en avait que pour les Etats-Unis. On ne voyait qu’eux. On ne parlait que d’eux. C’était eux la puissance. Et nous, nous avions beau faire, nous passions inaperçus. Nos ressortissants pouvaient aller n’importe où dans le monde, on ne les voyait même pas. Cela devait cesser, et Sarkozy a fait ce qu’il fallait. Il nous a réintégrés dans le concert des grands. Bien sûr, il a fallu donner un petit coup de pouce au destin, mais quand on veut, on veut ; il faut ce qu’il faut. Mais Sarkozy est parti avant d’avoir atteint son objectif. Il est vrai qu’il partait de zéro. C’est au successeur de prendre le relais et de finir le boulot. Avec quelqu’un comme Hollande on pouvait douter de ses capacités à continuer l’entreprise. Mais, à la surprise générale, il a réussi l’exploit. Depuis le 19 février, la France est le pays occidental qui a le plus de ressortissants pris en otage dans le monde, suivi des Etats-Unis (neuf otages).

A lire les journaux, c’est le cocorico presque général. Nous existons enfin. On nous craint plus que les américains. On nous hait plus qu’eux au point que nous sommes encore moins en sécurité que leurs GIs. 15 otages. Le chiffre est brandi comme un trophée. Certes, nos ambassades ne sont pas encore des châteaux-forts ou des forteresses inexpugnables comme celles des Etats-Unis avec leurs barbelés, leurs surveillances vidéo et même radar, leurs milices armées jusqu’aux dents, leurs multiples check points munis de toute sorte de détecteurs et scanners. Trop dur de rivaliser. Mais un pas important a été franchi. A entendre certains, c’est presque une victoire.

Dans quels cerveaux malades peut naître l’idée que plus les français se sentent en danger à l’étranger, plus nous sommes importants ?

Je me rappelle pourtant qu’avant l’arrivée de Sarkozy, au temps de George W. Bush, les Etats-Unis étaient considérés presque partout, y compris en France, comme un état voyou volant, pillant, tuant, affamant, écrasant tout ce qui lui résiste. George Bush lui-même était honni de tous, au point qu’Obama arrivait presque comme un sauveur du monde. Par quel miracle, les français qui hier ne tarissaient pas d’anathèmes pour Washington, acceptent et cautionnent aujourd’hui tout ce qu’ils exécraient, refait à l’identique par leurs dirigeants.

En puisant encore dans les souvenirs, je revois cette fantastique bouffée de fierté et de patriotisme qui submergea tous les français, le jour où Dominique de Villepin abattit sur la table du Conseil de Sécurité de l’ONU le véto de la France. Ah quel moment ! La France redressait la tête et restait plus que jamais fidèle à ses valeurs. Chirac, qui n’était que Chirac jusqu’ici, en est, tout d’un coup devenu le digne héritier de De Gaulle. Le cocorico national fut même repris à l’unisson par tous les peuples sauf, bien sûr, les américains. Qu’y a-t-il eu de changé depuis ce jour de Février 2003 ?

Bien sûr Sarkozy est passé par là. Mais ça n’explique pas tout. Il serait trop facile aussi de tout mettre sur le dos des médias. Ils ne sont pas innocents, loin de là. Mais ils n’auraient jamais eu beaucoup d’impact si le terrain n’y était pas prédisposé. Si changement il y a eu, il faut le rechercher principalement chez les français eux-mêmes. Mais, y a-t-il eu vraiment un changement ? Si l’on compare les deux cocoricos, que 10 ans pourtant séparent, on peut en douter, car c’est le même. A y regarder de près, toute la fierté française d’il y a 10 ans n’était pas due à la victoire des valeurs humaines sur la barbarie, ni même à une quelconque compassion pour le pauvre peuple irakien. Elle n’a été générée que parce que la France a tenu tête aux Etats-Unis. Ni plus, ni moins. L’erreur de Georges Bush a été d’avoir traité la France et l’Europe (hors Royaume Uni) avec mépris et de n’avoir pas su les caresser dans le sens du poil comme le fit son père avec succès pour la première guerre d’Irak en 1990. A cela, bien sûr, il faut rajouter les convictions propres de Jacques Chirac. Mais pour l’opinion publique, seule comptait la valeur symbolique du véto, qui n’a rien empêché d’ailleurs. Le discours de Dominique de Villepin redonnait à la France sa grandeur et rappelait au monde qu’elle était une grande puissance, au grand dam de l’Amérique. C’était une victoire, et pas contre n’importe qui. C’était une victoire contre la plus grande puissance du monde.

Dix ans plus tard, le même cocorico retentit. Pour les mêmes raisons. Nous avons encore damé le pion aux Etats-Unis. Le contenu du challenge importe peu. Ce qui compte c’est que nous avons gagné contre l’hyperpuissance. Syndrome bien français. Il ne peut y avoir d’autres premiers que nous. Tout premier en quelque chose devient un adversaire. Il y a d’abord eu les anglais pour la suprématie mondiale, puis les allemands pour l’économie- et ce jusqu’à nos jours, les Etats-Unis enfin. La France est toujours au front car il y a toujours un meilleur quelque part. Aucune victoire ne compte si elle n’a pas été remportée contre le tenant du titre. On l’a vu souvent en sport. La France est même prête à se bagarrer pour être leader dans la saloperie, pourvu que l’un de ses challengers habituels réclame en être le champion. C’est bien ce que nous vivons aujourd’hui. Nous refaisons exactement, et même parfois en pire, toutes les ignominies que nous dénoncions chez les autres. Nous utilisons les mêmes méthodes basses, la même rhétorique tordue, les mêmes stratégies cyniques, le tout adapté à la sauce française. La France a toujours agi comme les autres grands prédateurs, se maintenant toujours au top niveau. Mais il existe une différence fondamentale entre elle et les autres. La motivation des autres grands prédateurs c’est d’abord leurs intérêts, que ceux-ci soient économiques, géopolitiques, ou autres. La France, elle, a d’abord pour motivation le challenge et la course à la suprématie, ses intérêts ne venant qu’ensuite. Ce qui ne l’empêche pas de faire exactement comme les autres et même avec une certaine tendance à surenchérir.

Sans revenir sur les circonstances qui ont permis de battre le triste record américain en matière de prise d’otages, ni même sur la nature de certains de ces otages, il y a comme une indécence dans cette satisfaction mal cachée des médias. Au lieu de se poser des questions sur les raisons réelles qui font que les français sont devenus, presque du jour au lendemain, les cibles privilégiées des preneurs d’otage, ils préfèrent compter les points. Il ne leur viendrait même pas l’idée d’incriminer ceux qui ont rendu cela possible. Le plus important pour eux, c’est de commenter les scores, comme pour un grand match au Stade de France. On verra même peut-être bientôt un compteur sur le parvis de Notre-Dame ou à l’Hôtel de Ville de Paris qui affichera au quotidien le nombre d’otages français détenus à l’Etranger.

Avic

Réseau International


Moyenne des avis sur cet article :  4.28/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 25 février 2013 10:03

    QUE LES COwBOYS fassent toujours fromenter des guerres partout et fabrique des « ben laden

     » c’est reconnu PARTOUT" :ARGENTINE...CHILI...VIETNAM...PAKISTAN..IRAK...POLOGNE...

    MARCHANDS DE CANON§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§ a la solde du nouvel ordre mondial


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 25 février 2013 10:10

      @Par TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE , 



      avec toutes tes majuscules comment veux tu qu’ on t ’ ....... ?

    • Usagi 25 février 2013 15:01
      Bonjour, 
      Sans vous offenser et si je puis ma permettre :
      • Minuscule / Majuscule :

      Un texte écrit en majuscules est lu 13 à 20% plus lentement qu’en minuscule. Vous pouvez éventuellement utiliser la majuscule pour un mot mais préférez plutôt le gras.

      En conclusion, une bonne lisibilité c’est un contraste de couleur qui parfois peut être limite, du texte foncé sur fond clair et surtout une juste application des styles : il ne faut pas trop en faire, mettre seulement en avant quelques phrases ou mots et non un texte entièrement en majuscule, gras ou souligné.


    • Jean-Louis CHARPAL 25 février 2013 10:48

      En fait Sarkozy et Hollande, comme Blair le fut en son temps, sont des caniches.

      Caniches des Etats-Unis, de l’Otan et des marchés.

      L’alternance bidon se porte bien !


      • Guy Mauve de Bancreune Salminelle 25 février 2013 11:02

        « En fait Sarkozy et Hollande, comme Blair le fut en son temps, sont des caniches »


        Des ALLIés, pas des caniches.




      • Matozzy Matozzy 25 février 2013 11:36

        « Des ALLIés, pas des caniches. »

        Les alliés d’un empire sont toujours des canniches. L’empire n’a pas besoin d’alliés, juste d’inféodés.


      • kyodai ken kyodai ken 25 février 2013 13:36

        Des alliés nés, avec la camisole Atlantiste...
        De bon larbins qui font le sale boulot en couverture avec notre pognon.
        En temps de « crise » faut bien fournir la vaseline au patron.


      • 65beve 65beve 25 février 2013 19:04

        Caniche en ce qui concernait Blair.
        Roquet en ce qui concerne Sarkozy.
        En ce qui concerne Hollande, laissons lui encore un peu de temps, mais pas trop quand même.
        On ne l’a pas vu encore répliquer aux attaques de Titan Taylor.

        cdlt


      • leypanou 25 février 2013 11:28

        @auteur :

        « Elle n’a été générée que parce que la France a tenu tête aux Etats-Unis. Ni plus, ni moins » : tenir tête ? Le vote non au Conseil de Sécurité a toujours été présenté comme un véritable défi, mais qu’est ce que cela a donné : a-t-il empêché les Etats-Unis de mener leur guerre ? Non. La France s’est opposée à la guerre avec efficacité ? Non car la guerre a tout de même eu lieu.

        Donc, certes, on peut être plus ou moins fier mais si on regarde l’histoire -(rappelons-nous aussi ce que disait J Chirac avant de partir aux Etats-Unis, qu’entre sa position à lui et celle de G W Bush, il n’y a pas l’épaisseur d’une cigarette), il n’y a pas de quoi tellement pavoiser.

        En résumé, d’une indépendance véritable en politique étrangère du temps du général de Gaulle, on est passé à une relative indépendance du temps de J Chirac, sans toutefois réintégrer complètement l’OTAN et enfin à un alignement total commencé du temps de N Sarkozy mais confirmé maintenant, avec bien sûr quelques bémols sur le pré-carré africain pour cause d’intérêts économiques.

        De toute façon, avec le nombre d’ex French American Foundation du gouvernement, pouvait-il en être autrement ?


        • Traroth Traroth 25 février 2013 15:04

          Tout à fait d’accord.


          Je rappelle que le vote dont nous parlons n’a pas eu lieu, puisque les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont retiré le projet de résolution.

          Je pense que si la France n’avait pas déclaré ses intentions à l’avance et avait laissé le vote se produire, ils auraient été bien embêtés pour faire leur guerre en passant outre une décision du conseil de sécurité.

          La France n’a donc pas cherché à être pleinement efficace dans cetta affaire.

        • wesson wesson 25 février 2013 12:36

          Bonjour l’auteur, 

          hélas, vous avez raison. Je me souviens dans les années 2004 je me rendait régulièrement au Niger, au Sud de l’Algérie (Tam et au dessous), ou même en Lybie.

          Aujourd’hui, ces déplacements sont tout simplement impossibles, et pratiquement n’importe où nous sommes devenus des cibles potentielles. 

          Nous avons bel et bien perdu notre ancrage en Afrique, et effectivement nous le devons principalement à Sarkozy et sa politique calamiteuse, qui consistait à cacher tout ce qui se passait d’important en France sous d’insipides discussions pratiquement toutes axées sur la détestation des nord-africains dans leur ensemble, sans oublier le retour en force des curaillons, qu’ils soient prêtres, imam ou rabbin, c’est les mêmes engeances.

          Voilà ce à quoi nous avons été éduqués pendant le mandat Sarkozy, à se mettre à genoux, joindre les mains et regarder vers le ciel histoire d’y voir dieu pendant que tranquillement l’équipe d’affreux était en train de nous détruire tout ce qui a fait la cohésion sociale de la France depuis les 60 dernières années. On était un pays, nous ne sommes plus qu’une province d’Europe, et demain nous serons juste une bourgade dans le Grand Marché Transatlantique que on nous prépare (rappel : ce GMT a pour but de remplacer le plombier Polonais qui a remplacé le plombier Français par un plombier Indonésien qui sera encore moins bien payé - ce qui permettra notamment au flamboyant PDG de Titan de revenir investir en France au tarif horaire qu’il veut).

          • Traroth Traroth 25 février 2013 15:06

            « Souvenez-vous aussi que le parti socialiste a massivement voté au Parlement pour le soutient et la continuation de la guerre en Libye » : Ah bon, il y a eu un vote ? Première nouvelle. Vous pouvez préciser la date et, par exemple, un lien sur le site de l’Assemblée nationale ?


          • titi 25 février 2013 17:55

            « Voilà ce à quoi nous avons été éduqués pendant le mandat Sarkozy, à se mettre à genoux, joindre les mains et regarder vers le ciel histoire d’y voir dieu pendant que tranquillement l’équipe d’affreux était en train de nous détruire tout ce qui a fait la cohésion sociale de la France depuis les 60 dernières années. On était un pays, nous ne sommes plus qu’une province d’Europe, et demain nous serons juste une bourgade dans le Grand Marché Transatlantique que on nous prépare (rappel : ce GMT a pour but de remplacer le plombier Polonais qui a remplacé le plombier Français par un plombier Indonésien qui sera encore moins bien payé - ce qui permettra notamment au flamboyant PDG de Titan de revenir investir en France au tarif horaire qu’il veut). »

            Euh.. je pense que vous avez un vrai problème d’ordre psy....


          • wesson wesson 25 février 2013 20:23
            Bonjour Owen,

            « Vous ne manquez pas d’air Wesson, à vous en prendre à Sakozy sur la perte de « notre ancrage » en Afrique. »

            Et vous, vous n’avez pas compris mon propos, que j’ai probablement dû mal exprimer.

            Tout d’abord l’intervention en Lybie, dont je crois pouvoir vous rappeler qu’elle fut très largement en dehors des clou de ce qui fut voté, tant à l’ONU que à l’assemblée nationale, ce n’était que pour faire payer l’humiliation reçue par Sarkozy lors de la visite du colonel à Paris, et aussi pour effacer toutes les traces des frics-fracs financiers de Guéant, Takkiedine et consort pour le financement des campagnes dudit Sarkozy. 

            Déjà à ce moment là Takkiedine s’était fait gauler avec 1.5 millions d’euros en liquide à sa descente d’avion en provenance de Lybie, et en compagnie de Laurent Valdiguié, rédacteur en chef du JDD. L’affaire était déjà chez le juge Trevidic, et il devenait urgent de faire taire du monde.

            Bref, la guerre de Lybie, c’est la petite chose à Sarko, clairement.

            Ensuite, sur la situation au Mali, c’est une conséquence de la Lybie. Des tas et des tas d’armes que nous avons vendus à Kadaf se sont retrouvé partout en Afrique, là où ça fourmille de ce qui ne sont rien d’autre que des bandes de malfrats mais qui trouvent avec la religion un paravent bien confortable qui leur permet de justifier n’importe quelle rapine. Ajoutant à cela la situation des Touaregs qui n’est toujours pas réglé, et qui sont eux légitimes à l’avoir assez mauvaise.

            On savait déjà depuis un moment que la situation au Mali était explosive, et pourtant nous n’avons rien fait lorsque le temps de la diplomatie était encore possible. Alors c’est vrai que si nous n’y étions pas allé, le gouvernement serait tombé et aurait probablement été remplacé par un régime islamiste (on s’en fout), mais qui risquait de vouloir renégocier les contrats miniers (et ça on s’en fout nettement moins).

            Et tout indique actuellement que la situation de l’ensemble de l’Afrique va en se dégradant. Désolé de vous l’apprendre, même si Sarkozy n’en est pas le seul responsable, il en est le principal.

            Car ce que j’ai surtout voulu dire, c’est que à jouer sur le racisme, sur cette foutaise du danger de l’islamisation en Europe qui relève du mythe total, à vouloir sans cesse jouer sur ces peurs là au lieu de parler des vrai problèmes de politique intérieure, nous en sommes venus à nous faire détester dans toute l’Afrique, à cause de ce racisme d’état. Il ne faut pas prendre les Africains du nord pour des cons. La télé Française est très regardé là bas, et que croyez-vous qu’ils pensent de nous lorsque on en fait des tonnes sur la burka, la bidoche halal et les mosquées en France ? C’est ce message là qui est passé : « Africains du Nord, on vous aimes pas, restez chez vous pour y crever, et on va même vous y aider un petit peu ». 

            C’est ça que j’ai voulu dire. Les guerres ne sont pas des points de départ, mais la conclusion de cette dégradation de nos relations africaines. Les socialos - que je n’apprécient guère par ailleurs - ne peuvent en l’espèce que gérer une situation délétère laissée par Sarko, avec aucune bonne solution.

          • Traroth Traroth 26 février 2013 15:26

            @Owen : ah oui, c’est exact. J’avais oublié ce vote. Au temps pour moi.


          • bigglop bigglop 3 mars 2013 20:01

            @Owen,

            Vous avez raison sur le vote à l’Assemblée Nationale sur « l’intervention humanitaire » en Libye.

            Mais, en lisant le compte rendu des débats il en ressort que les discussions et ce vote n’ont portés que sur la forme et non sur le fond (les véritables motifs de cet engagement).

            Sur le sujet de la guerre d’Irak, les USA nous ont fait payer (ainsi qu’à d’autres) notre refus de l’avaliser. En effet, GW Bush a utilisé le concept de la dette illégitime pour minorer la dette irakienne dûe à la France



          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 février 2013 15:01

            Sarkozy, au nom des français, a envoyé dix mille interventions aéroportées pilonner tout ce que comptait d’industrie le territoire libyen. Depuis, le chaos règne, soixante mille morts et dix fois plus de blessés. Ce cancer s’étend désormais tout autour et ravage le nord du continent africain, mais avec la destruction du camps de Sangatte, c’est le coup de grâce qui met un frein crucial à la fuite des noirs vers l’Europe la France et l’Angleterre.

            Objectif des Bilderberg réussi. France torpilleuse coulée !


            • titi 25 février 2013 18:37

              « envoyé dix mille interventions aéroportées pilonner tout ce que comptait d’industrie le territoire libyen. Depuis, le chaos règne, soixante mille morts et dix fois plus de blessés »

              Des sources SVP.

              Vu l’état des forces francaises je vois mal comment un tel résultat serait possible.


            • BOBW BOBW 25 février 2013 15:25

              Moscovici en bon toutou libéral de son « Maître » vient de se joindre à la meute...
              Ces chiens aboient ,mordent ,dépècent et la caravane s’écroule  ! 


              • marc 25 février 2013 19:24

                Moscovici vient de se féliciter sur Twitter de la victoire du candidat de droite à la présidence de Chypre, contre les candidats de gauche ; Ca veut tout dire ; ce type est complètement dans les mains du CaC 40.


              • captain beefheart 25 février 2013 19:53

                Tous des sionistes qui font de la politique pour le compte d’Israel. Et c’est nous qui sont juste assez cons pour les élire....


                • Christoff_M Christoff_M 26 février 2013 00:14

                  OU nous allons moins rigoler c’est quand il va falloir payer la facture des déplacement de notre chère armée fin 2013 !!!

                  Moscovici a du négocier un petit dérapage en échange du role de chien de garde et de gendarme pour les sales opérations en Afrique ( ou nos chers « alliés » ne veulent pas se mouille ni se salir les mains)... en peu de temps entre Sarkozy et Hollande nous aurons mis en série des homme de paille au service des mondialistes ( Ouattara ex FMI étant président maintenant des états d’Afrique de l’Ouest) tout en ne retirant rien des opérations laissant un tapis rouge aux américains et faisant supporter la facture au budget de l’état français !! d’une pierre deux coups !!

                  Voila ce que nous coute le fait de n’être plus souverain et de prendre nos ordres auprès de l’Otan, c’est à dire d’obeir à la force americano sioniste, aux mondialistes, et de servir des interets opposés à ceux de la France !!

                  Je comprend pourquoi certains partent en Russie, on peut compter sur les doigts de la main les pays ou les présidents qui n’obéissent pas à la pensée unique et au diktat des mondialistes !!! en tout cas notre Hollande dont le nom aurait du nous donner à réfléchir, est l’homme ideal de la situation, pleutre, petit, sans personnalité ni caractère, inculte ne connaissant rien en géopolitique à part sa région...

                  On se demande qui lui a filé sa Trierweller dans les pattes sans les mêmes qui avaient filé la Carla Bruni dans les pattes d’un Sarkozy déprimé... les initiés me comprendront, pour les autres leur monde bisounours va faire rapidement splash et en ce début 2013 nous n’avons qu’un avant gout de la destruction de notre paisible France à venir ( Hollande étant entouré de gens pas forcément visibles oeuvrant pour les mondialistes et avant tout pro euro et anti France et anti français)...


                  • Fogghearty 26 février 2013 11:34

                    Dites ... vous trouvez que les gens autour de vous s’inquiètent du Mali ?
                    Oui ! surtout mes voisins de l’immeuble d’en face.
                    Ah bon ? pourquoi ?
                    Parce qu’ils sont les seuls à acheter du saucisson !
                    Je ne vois pas le rapport ?
                    Ah ! oui c’est évident, bon je ne vais pas trop tarder, je vous remercie de me donner du lait hallal, monsieur l’épicier !
                    Lalalalalèèèèère... en sortant du troquet, je m’en alla à la rivière où je prie le temps de donner des miettes de viande kangourou-cheval-vache aux petits poissons.
                    Au moins ceux là ils ne diront rien.


                    • ecolittoral ecolittoral 26 février 2013 16:08

                      Pour qualifier cet article, j’ai copié-collé une partie de phrase :
                      « il y a comme une indécence dans cette satisfaction mal cachée... ».


                      • alinea Alinea 26 février 2013 21:14

                        J’ai attendu jusqu’à la fin de l’article, et je ne l’ai pas vu ! Sous Sarkozy, la France a réintégré l’OTAN ! C’est-à-dire qu’elle s’est mise volontairement vassale des US !
                        Je n’ai pas lu les commentaires, mais le mien sera très négatif ! Cet article est le pipi d’un chat ignorant !
                        Pour ceux qui voudraient s’éveiller, je vous conseille la merveilleuse lettre de Régis Debray à Védrine, parue dans le Monde Diplomatique de ce mois-ci.


                        • Avic Avic 26 février 2013 22:07

                          La réintégration de la France dans le commandement intégré de l’OTAN a été commentée de vive manière en son temps.Les débats ont été assez nombreux ici ou là pour dénoncer l’inféodation et le renoncement de la France à son indépendance que l’on croyait définitivement acquise depuis 1966. Il n’y avait pas donc lieu d’y revenir ici.
                          Quant à Védrine, si à un moment,,’il a incarné quelque peu l’idéal de la France dans le domaine du langage diplomatique, il y a longtemps qu’il a entouré ses discours de flous artistiques proches du retournement de veste, et, comme dirait l’autre, on se demande...


                        • alinea Alinea 26 février 2013 22:59

                          C’est bien pour cela que cette lettre est intéressante !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès