Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La guerre au Mali : enfin une guerre avec zéro mort côté civil

La guerre au Mali : enfin une guerre avec zéro mort côté civil

 

Hollande a réussi l'exploit extraordinaire de reprendre des villes maliennes. De dératiser des islamistes une partie du Nord malien, en bombardant et en secondant l'armée malienne.

Bien sûr il y a eu quelques exactions contre les islamistes terroristes capturés par l'armée malienne. Mais on ne va pas les pleurer, ces violeurs de femmes, coupeurs de mains, destructeurs de mausolées, ces barbares d'un autre temps. Et après tout, cela convient à l'armée malienne. Elle n'a pas d'honneur. Elle détale comme un lapin quand les islamistes débarquent en direction de Bamako. Mais une fois la force de frappe française a préparé le terrain, elle s'adonne avec joie aux plaisirs des exécutions sommaires, à la torture. Somme toute, c'est rendre la monnaie de sa pièce. Quant à notre armée française, elle reste intègre, les mains propres.

Le plus surprenant, c'est que malgré les témoignages des civils qui attestent que les terroristes se sont cachés parmi les civils qu'ils les ont utilisés comme boucliers humains, que l'aviation française a bien bombardé Diabaly et kona, on n'a pas eu encore d'écho de victimes civiles collatérales.

Les islamistes ont par conséquent fuit ou se sont retirés par calcul stratégique. Les journalistes sur place nous ont raconté la fuite des civils qui pouvaient des zones de combats. Lesquelles sont bien sûr interdites aux médias.

Si personne n'a parlé de morts civils c'est qu'il n'y en a pas, ceci est assez logique. C'est une guerre de haute précision.

Si personne n'a encore parlé des victimes collatérales, c'est qu'il n'y en a pas. Il y en aura par la suite, mais ce sera de la faute de l'armée malienne. Une armée qui cherche à se venger et laver son honneur bafoué, et dans son zèle revanchard, elle sera amené à faire quelques bavures. Lesquelles vont donner quelques procès et quelques condamnations pour l'exemple.

Des soldats ou même des gradés maliens, comme d'habitude, des noirs devant une juridiction internationale, ou même nationale.

Nous avons de quoi être fière de notre armée. Pas comme celle du dictateur Assad qui bombarde sa population civile.

Moralité de l'histoire, il vaut mieux être Français que Syrien.

Quoique l'on puisse se faire tuer dans une prise d'otage.

Il vaut mieux rester chez soi et ne pas bouger, même si le risque zéro n'existe pas.

http://www.operationspaix.net/32313-details-actualite-mali-l-armee-malienne-accusee-d-exactions.html

 


Les réactions les plus appréciées

  • FRIDA (---.---.---.253) 23 janvier 2013 20:41
    FRIDA

    @Clore

    « On en parle dans les journaux, à la radio, sur les plateaux télés et même chez Calvi ! c’est dire »
    Chiche, montrez moi des liens...

    Personne n’a parlé des civils. Avant l’intervention française, on a parlé des exactions des islamistes, ensuite on nous a dit qu’ils avançaient (combien exactement ? pas de précision) vers Bamako, et c’est la raison de l’intervention et donc des bombardements. Mais personne, pendant presque une semaine n’a envisagé et encore moins parlé de probables pertes civiles maliennes (en dehors des terroristes).
    c’est une fois que l’armée est intervenue au sol, et encore il a fallu attendre que l’on nous explique que l’armée malienne a gagné de terrain pour que l’on entende parler d’exactions perpétrées par l’armée malienne.
    On n’a même pas vu les destructions des véhicules des terroristes, alors qu’on nous parle de « colonnes » quelques véhicules à compter sur les doigts d’une seule main.
    on aurait dû voir au moins quelques arrestations chez les terroristes, mais rien,
    des morts (des centaines, des milliers) mais rien,
    mais question civils, c’est le sujet de mon article, il y a à peine deux jours où l’on entend qu’il y a chasse aux islamistes (à ne pas confondre avec les civils morts lors des bombardements).
    Je vous conseille de reprendre le fil des informations depuis que Hollande a déclaré la guerre.
    et si vous me démontrez le contraire, je présente publiquement mes excuses.

  • COLRE (---.---.---.58) 23 janvier 2013 15:12
    COLRE

    Frida, c’est sympa de faire de l’ironie, et cela sert évidemment le cynisme et le complotisme… 

    Pourquoi s’amuser à dire : « Si personne n’a encore parlé des victimes collatérales, c’est qu’il n’y en a pas » vous savez bien sûr qu’on en parle, et vous faites comme si les infos étaient encore occultées par le diktat de la fameuse « histoire officielle »… On en parle dans les journaux, à la radio, sur les plateaux télés et même chez Calvi ! c’est dire…

    Mais vous voulez en arriver où ? à dire que les exactions islamistes sont plus légitimes que les exactions de l’armée malienne ? ou bien vous les renvoyez dos-à-dos ? mais qui a commencé à imposer des lois barbares ? à marcher sur Bamako ? Toujours la même analyse. Plutôt que la sacro-sainte question idiote du « à qui profite le crime » on serait bien inspiré de se demander plus souvent : « mais qui a commencé ». Evidemment, c’est plus difficile de répondre, il faut des connaissances, de la nuance, de la réflexion, de la modération…

  • tonimarus45 (---.---.---.52) 23 janvier 2013 16:01

    bonjour---a grandgil—je pense que l’article c’est du deuxieme degre non ????

  • FRIDA (---.---.---.253) 23 janvier 2013 20:58
    FRIDA

    @morice

    « propos digne d’Hitler : inadmissible. ». *

    dératiser est un terme français, Hitler ne l’a pas breveté pour que je me l’interdise. Des terroristes qui ont mis a sac la Libye, et qui font de même en Syrie sont plus néfastes que des rats, et il faut bien les éradiquer, mais à la source (Qatar et cie). Vous avez réagis de même quand Hollande a parlé de « détruire » les terroristes ?????


    « vous n’en savez rien de ce qui va se produire : c’est de la boule de cristal et des exactions ont déjà eu lieu. »

    Vous faites la même confusion. Mon article parle des civils lors des bombardements et affrontements au sol, et non de la chasse aux islamistes et aux exécutions sommaires contre ceux qui sont soupçonnés de sympathie avec les islamistes et les terroristes.


    "c’est digne d« un gamin de 5 ans : elle n’avait pas d’armement, les islamistes étant équipés de mitrailleuses tirant à plus de 2 km de portée ! vous êtes RIDICULE et ce ne peut être une »analyse" : ça n’est même pas digne du café du commerce ! "

    Tient, c’est étonnant, pourtant les Américains ont dépensé de l’argent, du temps, ont formé cette armée malienne. Comment expliquer qu’elle n’a pas d’armement. Mais à supposer que c’est le cas, pourquoi on nous dit que la France intervient en soutien à l’armée malienne si celle-ci est inexistence ?????

    lamentable article, lamentable !

    Vous, vous êtes lamentable.

Réagissez à l'article

33 réactions à cet article

    • tonimarus45 (---.---.---.52) 23 janvier 2013 16:01

      bonjour---a grandgil—je pense que l’article c’est du deuxieme degre non ????

    • FRIDA (---.---.---.253) 23 janvier 2013 20:47
      FRIDA

      @Grandgil

      « Pas de morts côté civil, vous êtes sûre »

      Donnez moi des liens qui parlent de morts civils suite aux bombardements, et aux affrontements au sol.
      Je ne parle pas de la chasse aux islamistes, celle-ci a bénéficié de reportages, cela concerne les maliens et non la France ou l’armée française, donc il y a plus d’audace et de zèle à le couvrir.

    • FRIDA (---.---.---.253) 23 janvier 2013 22:47
      FRIDA

      @Grandgil

      Donc vous confirmez ce que je dis, vos liens n’ont rien à voir avec nos médias mainstream, ni audio-télévisuels, ni écrits.
      Par ailleurs, la guerre du Mali est passée au second plan derrière l’investiture de Obama, Les élections israéliennes et surtout l’affaire Cassez,

    • FRIDA (---.---.---.253) 23 janvier 2013 23:15
      FRIDA

      @Grangil

      « c’est aussi inique qu’en Libye »
      c’est exactement l’objet de mon article.

      Par ailleurs, dans C dans l’air, C. Barbier a reconnu qu’il y a des mensonges, que l’on assiste à de la propagande classique d’une guerre,
      et D. Merchet admet que l’armée française a combattu une cinquantaine de terroristes à Diabaly, (cela en dit long sur l’inexistence de l’armée malienne, et on nous parle du pusch militaire ????). Merchet dit que c’est une petite guerre, (sous-entend-t-il une gueguerre ???), et il a fait remarqué que question « colonnes » de terroristes qui se dirigeaient vers bamako, ce n’était que quelques pickup.... « il a dit il ne se passe pas grand-chose ». (33mn)
      http://www.france5.fr/c-dans-l-air/international/mali-cest-une-guerre-38080

    • lionel (---.---.---.125) 24 janvier 2013 04:24

      Mes sources à Bamako disent que l’armée n’avait pas perdue Konna et que la version officielle qui fait de la France le sauveur, est un montage. Je ne peux pas confirmer mais comme dans tous conflit on veut nous enfumer. 

    • jmdest62 (---.---.---.10) 24 janvier 2013 09:37
      jmdest62

      Ces sal...pards de terroristes-islamiques-armés-jusqu’aux-dents ont saccagé une église CATHO....c’est bien la preuve qu’il s’agit d’une guerre de religion . Ils ont même jeté un crucifix à terre quelle honte ! j’espère que le vatican va envoyer ses gardes suisses en renfort pour laver cet affront.... smiley

      @+

      ps : Malikistan saison 1 : cette histoire nous coûte au bas mot 500 000 Euros par jour ....et on en parle déjà presque plus à la télé ....y aura-t-il une saison 2 ?

    • FRIDA (---.---.---.253) 23 janvier 2013 20:48
      FRIDA

      @Paul Huant

      C’est de l’ironie

    • FRIDA (---.---.---.253) 23 janvier 2013 21:30
      FRIDA

      @Paul Huant

      Pas grave

  • morice (---.---.---.98) 23 janvier 2013 14:07
    morice

    « De dératiser des islamistes  »

    propos digne d’Hitler : inadmissible.

    Si personne n’a encore parlé des victimes collatérales, c’est qu’il n’y en a pas. Il y en aura par la suite, mais ce sera de la faute de l’armée malienne. 

    vous n’en savez rien de ce qui va se produire : c’est de la boule de cristal et des exactions ont déjà eu lieu.

    Et après tout, cela convient à l’armée malienne. Elle n’a pas d’honneur. Elle détale comme un lapin quand les islamistes débarquent en direction de Bamako.

    c’est digne d« un gamin de 5 ans : elle n’avait pas d’armement, les islamistes étant équipés de mitrailleuses tirant à plus de 2 km de portée ! vous êtes RIDICULE et ce ne peut être une »analyse" : ça n’est même pas digne du café du commerce ! 

    lamentable article, lamentable !
    • FRIDA (---.---.---.253) 23 janvier 2013 20:58
      FRIDA

      @morice

      « propos digne d’Hitler : inadmissible. ». *

      dératiser est un terme français, Hitler ne l’a pas breveté pour que je me l’interdise. Des terroristes qui ont mis a sac la Libye, et qui font de même en Syrie sont plus néfastes que des rats, et il faut bien les éradiquer, mais à la source (Qatar et cie). Vous avez réagis de même quand Hollande a parlé de « détruire » les terroristes ?????


      « vous n’en savez rien de ce qui va se produire : c’est de la boule de cristal et des exactions ont déjà eu lieu. »

      Vous faites la même confusion. Mon article parle des civils lors des bombardements et affrontements au sol, et non de la chasse aux islamistes et aux exécutions sommaires contre ceux qui sont soupçonnés de sympathie avec les islamistes et les terroristes.


      "c’est digne d« un gamin de 5 ans : elle n’avait pas d’armement, les islamistes étant équipés de mitrailleuses tirant à plus de 2 km de portée ! vous êtes RIDICULE et ce ne peut être une »analyse" : ça n’est même pas digne du café du commerce ! "

      Tient, c’est étonnant, pourtant les Américains ont dépensé de l’argent, du temps, ont formé cette armée malienne. Comment expliquer qu’elle n’a pas d’armement. Mais à supposer que c’est le cas, pourquoi on nous dit que la France intervient en soutien à l’armée malienne si celle-ci est inexistence ?????

      lamentable article, lamentable !

      Vous, vous êtes lamentable.
    • lionel (---.---.---.125) 24 janvier 2013 04:27

      L’occident, ses sbires locaux de la cédéao et de l’uemoa se sont débrouillés pour que les armes que devait recevoir l’armée Malienne soient bloquées en Guinée pendant de long mois.

    • Cocasse (---.---.---.36) 24 janvier 2013 09:54
      Cocasse

      Il faudrait Démoricer AgoraVox

      Et désagoravoxiser Morice, ce serait pas mal aussi, non ?
       :)

  • COLRE (---.---.---.58) 23 janvier 2013 15:12
    COLRE

    Frida, c’est sympa de faire de l’ironie, et cela sert évidemment le cynisme et le complotisme… 

    Pourquoi s’amuser à dire : « Si personne n’a encore parlé des victimes collatérales, c’est qu’il n’y en a pas » vous savez bien sûr qu’on en parle, et vous faites comme si les infos étaient encore occultées par le diktat de la fameuse « histoire officielle »… On en parle dans les journaux, à la radio, sur les plateaux télés et même chez Calvi ! c’est dire…

    Mais vous voulez en arriver où ? à dire que les exactions islamistes sont plus légitimes que les exactions de l’armée malienne ? ou bien vous les renvoyez dos-à-dos ? mais qui a commencé à imposer des lois barbares ? à marcher sur Bamako ? Toujours la même analyse. Plutôt que la sacro-sainte question idiote du « à qui profite le crime » on serait bien inspiré de se demander plus souvent : « mais qui a commencé ». Evidemment, c’est plus difficile de répondre, il faut des connaissances, de la nuance, de la réflexion, de la modération…

    • FRIDA (---.---.---.253) 23 janvier 2013 20:41
      FRIDA

      @Clore

      « On en parle dans les journaux, à la radio, sur les plateaux télés et même chez Calvi ! c’est dire »
      Chiche, montrez moi des liens...

      Personne n’a parlé des civils. Avant l’intervention française, on a parlé des exactions des islamistes, ensuite on nous a dit qu’ils avançaient (combien exactement ? pas de précision) vers Bamako, et c’est la raison de l’intervention et donc des bombardements. Mais personne, pendant presque une semaine n’a envisagé et encore moins parlé de probables pertes civiles maliennes (en dehors des terroristes).
      c’est une fois que l’armée est intervenue au sol, et encore il a fallu attendre que l’on nous explique que l’armée malienne a gagné de terrain pour que l’on entende parler d’exactions perpétrées par l’armée malienne.
      On n’a même pas vu les destructions des véhicules des terroristes, alors qu’on nous parle de « colonnes » quelques véhicules à compter sur les doigts d’une seule main.
      on aurait dû voir au moins quelques arrestations chez les terroristes, mais rien,
      des morts (des centaines, des milliers) mais rien,
      mais question civils, c’est le sujet de mon article, il y a à peine deux jours où l’on entend qu’il y a chasse aux islamistes (à ne pas confondre avec les civils morts lors des bombardements).
      Je vous conseille de reprendre le fil des informations depuis que Hollande a déclaré la guerre.
      et si vous me démontrez le contraire, je présente publiquement mes excuses.

    • COLRE (---.---.---.58) 24 janvier 2013 16:34
      COLRE

      Frida, on évoque depuis dimanche, puis lundi, les exactions commises ou susceptibles d’être commises par les troupes maliennes parmi les civils. Le Drian l’a évoqué, Traore aussi, la FIDH, les Human Right, l’état-major français…

      Dès lundi, sur C dans l’Air, Marwane Ben Yahmed, directeur de Jeune Afrique en a parlé, avec d’autres invités du plateau. Je suis allée voir sur le site de Jeune Afrique qui fait écho à ces événements.

      Ce que je regrettais dans votre article, c’est que la charge ironique d’un tel déni allait donner du grain à moudre à tous les protecteurs indulgents des islamistes et s’en prendre à la pseudo-intox de la France et à la pseudo-histoire officielle.

      Bien sûr qu’il y a et qu’il y aura des morts côté civil. Le nier serait stupide et contre-productif. Le grave problème serait que les exactions, vengeances et conflits inter-ethniques prennent une place démesurée et salissent la responsabilité des forces françaises, aussi justifiée que soit l’intervention. 

    • agent orange (---.---.---.11) 25 janvier 2013 16:53
      agent orange

      ... protecteurs indulgents des islamistes ?
      Comme hier en Libye et aujourd’hui en Syrie ?

  • bernard29 (---.---.---.74) 23 janvier 2013 15:50
    bernard29

    je crois que vous ne savez plus où vous êtes, a déverser votre aigreur dans tous les sens. Même vos collègues n’y comprennent plus rien. Paul Huant un peu plus haut est en tain de se noyer. faites un effort., quand même !!

  • Dwaabala (---.---.---.35) 23 janvier 2013 16:16
    Dwaabala

    Suivons l’exemple soi-disant donné par F. Hollande : évitons de faire une victime dans ce commentaire.

  • OMAR (---.---.---.212) 23 janvier 2013 17:42

    Omar 33

    Salut Frida  :«  De dératiser des islamistes une partie du Nord malien,... ».

    A mon époque, en Algérie, quand les ultras, colons et autre O.A.S. assassinaient les algériens en masse, ils parlaient de ratonnades...

    Le verbe extrémiste est devenu adulte...

    • FRIDA (---.---.---.253) 23 janvier 2013 21:24
      FRIDA

      @Omar33

      dératiser, nettoyer, karchériser....
      Peu m’importe le vocable, du moment où on élimine ce fléau (le terrorisme salafo-wahabite) qui terrasse les sociétés civiles, morts, destructions, guerres civiles etc.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

FRIDA

FRIDA
Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès