Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > La guerre sans intérêt

La guerre sans intérêt

La guerre sans intérêt, ça existe ?

Une fois de plus la France s’en va en guerre !!! Mais attention cette fois-ci, c’est pour la bonne cause !!

 J’en vois déjà certains qui fustigent mon ton ironique. Bien sûr que la France se bat pour la bonne cause : Expulser des terroristes hors du Mali, mettre fin au régime de la charia en vigueur dans le nord du Mali, faire en sorte que le Mali retrouve son intégrité territoriale …

http://www.franceinfo.fr/monde/fran...

« Les groupes islamistes armés, qui occupaient déjà toute la moitié nord du Mali, voulaient prendre le pouvoir et imposer au Mali la charia. »

La propagande a déjà bien fait son œuvre durant les mois passés, avant le début de l’engagement de notre armée. Et j’en viendrais presque à trouver l’action armée juste et honnête surtout envers nos politiques si braves et si représentatifs de la France, qui nous ont engagés dans ce conflit.

Mais finalement après réflexion, des questions viennent me troubler, comme des piques lancées dans mon cerveau : La France et ses dirigeants sont-ils des hommes bienveillants, philanthropes ? N’y a-t-il donc aucun intérêt à se battre au Mali comme semble l’affirmer haut et fort notre président de la république ? :

« La France, a dit François Hollande, elle libère, elle porte des valeurs, elle n’a aucun intérêt au Mali  ».

http://maliactu.net/francois-hollan...

Anatole France disait : "On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels."

Et cette citation n’a jamais autant défini les guerres modernes.

J’en entends certains dirent, l’auteur est du 20ème siècle, tout cela à bien changer maintenant les guerres se font contre les méchants terroristes. Qui oserait croire cela ? La guerre change de forme, mais elle reste la même. Qui peux-croire encore après l’Irak et ses armes de destruction massive, la Libye et son dictateur fou… que toutes ces guerres ont été faites pour maintenir la paix ou aider un peuple. Je ne dis pas que ce n’est pas le cas, mais ce que je dis c’est qu’il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles. Les états font la guerre parce qu’il y a d’immenses intérêts particulièrement en Afrique grâce à ses imposantes ressources naturelles.

http://leligueur.citoyenparent.be/images/2010/Ressources%20Afrique3.jpg

 Et les journaux officiels se moquent de ces faits. Jamais vous n’entendrez à la télévision parler des différentes ressources des pays attaqués. Non ! On se bat pour la paix, pour la liberté universelle, pas pour des industries comme Areva qui ont des intérêts dans la région notamment dans des mines d’Uranium.

http://www.mecanopolis.org/?p=26739

 Arrêtons l’hypocrisie pour justifier les guerres, disons clairement les choses au lieu de les cacher derrière des pensées pseudo-humanitaires.

Mais outre ces mensonges provenant des dirigeants, ce qui au fond ne m’étonne pas, c’est la complicité des médias, qui se doivent d’être transparents et de ne pas être le relais de la pensée étatique. Car en ne relayant pas ces vérités, ils se font les complices d’une entreprise néocolonialiste dont la France se passerait bien, au vu de son histoire coloniale. 

Pour finir cet article, j’aimerais aussi souligner le fait que le gouvernement nous demande de faire des efforts sur le plan fiscal afin de réduire le déficit. Et dans le même temps, ce gouvernement s’en va faire la guerre et ainsi dépenser l’argent du contribuable dans des munitions, sans compter les coûts logistiques, de maintenances … Rappelons juste ce que la guerre en Lybie a couté à la France : 300 millions d'euros !! Et nous n’étions pas les seuls à attaquer, nous étions soutenus par les USA et le RU, ce qui a permis de rentrer plus ou moins dans le budget.

http://www.lefigaro.fr/internationa...

Donc soit le gouvernement est complètement inconscient du prix à payer, soit il sait que des retombées économiques importantes se feront ressentir à la fin de la guerre.



Sur le même thème

Réalités géostratégiques. Rôle historique de l’Algérie et des États-Unis dans l’Evolution du monde arabo-musulman
50 milliards à trouver ? Facile : cessons l’ingérence !
Le Sahel, nouvelle cible économique de la France
Pourquoi faut-il intervenir en Irak ?
2017: Hollande candidat... au Kurdistan


Les réactions les plus appréciées

  • Par philouie (---.---.---.60) 22 janvier 2013 13:22

    Mais outre ces mensonges provenant des dirigeants, ce qui au fond ne m’étonne pas, c’est la complicité des médias, qui se doivent d’être transparents et de ne pas être le relais de la pensée étatique.

    Les « médias » sont propriété des groupes militaro-industriels ou vivent de la pub pour des produits diffusés par ces mêmes industriels.

    Ils ne servent que la propagande de leurs maitres.

  • Par Démosthène (---.---.---.51) 22 janvier 2013 16:38

     
    Ben non,
    on leur fait un ’ bouclier ’ fiscale,
    ensuite on ’ élitise ’ une centaine de journaleux qui vont jouer aux chaises musicales dans les merdias,
    tout en s’assurant qu’ils sont ’ convenables ’ chaque dernier mercredi du mois,
    dans un ’ dîner ’ regroupant tout ce petit monde,
    et le tour est joué...
     
    Et nous ne parlerons pas de la préemption de l’état à ’ distribuer ’ les cartes de presse...
     
    Lorsque l’ Enseignement, la Culture et l’ Information sont maîtrisés par une oligarchie, il est grand temps de remettre en cause l’enseignement, la culture et l’information.
     
    En commençant par éteindre la télé.
     

Réactions à cet article

  • Par philouie (---.---.---.60) 22 janvier 2013 13:22

    Mais outre ces mensonges provenant des dirigeants, ce qui au fond ne m’étonne pas, c’est la complicité des médias, qui se doivent d’être transparents et de ne pas être le relais de la pensée étatique.

    Les « médias » sont propriété des groupes militaro-industriels ou vivent de la pub pour des produits diffusés par ces mêmes industriels.

    Ils ne servent que la propagande de leurs maitres.

    • Par Bougainville (---.---.---.56) 22 janvier 2013 15:48
      Bougainville

      Oui c’est vrai, tel dassault pour le figaro, mais on peux toujours espérer de la part des journalistes sérieux un peu d’indépendance.

    • Par Démosthène (---.---.---.51) 22 janvier 2013 16:38

       
      Ben non,
      on leur fait un ’ bouclier ’ fiscale,
      ensuite on ’ élitise ’ une centaine de journaleux qui vont jouer aux chaises musicales dans les merdias,
      tout en s’assurant qu’ils sont ’ convenables ’ chaque dernier mercredi du mois,
      dans un ’ dîner ’ regroupant tout ce petit monde,
      et le tour est joué...
       
      Et nous ne parlerons pas de la préemption de l’état à ’ distribuer ’ les cartes de presse...
       
      Lorsque l’ Enseignement, la Culture et l’ Information sont maîtrisés par une oligarchie, il est grand temps de remettre en cause l’enseignement, la culture et l’information.
       
      En commençant par éteindre la télé.
       

  • Par LE CHAT (---.---.---.148) 22 janvier 2013 14:16
    LE CHAT

    si cette guerre sert aussi les interêts de certains industriels français , ce n’était pas le cas de la guerre d’Afghanistan où l’armée française servait de chair à canon aux inter^t des yankees !

  • Par ROBERT GIL (---.---.---.196) 22 janvier 2013 15:22
    ROBERT GIL

    Ce qui devait arriver, arriva !
     Les politiques libérales, les plans d’ajustements structurels, liés à la dette malienne, dont le remboursement intéresse particulièrement la France, ont désagrégé la société, la privant de ses services publics, de ses industries, et de ses entreprises de services... L’état s’est délité, au point de quasiment disparaître dans le nord du Mali. En outre, les récents événements sont directement liés à la guerre en Libye. Or, l’intervention militaire française en Libye n’a pas consisté à livrer gracieusement des armes à la révolution légitime du peuple libyen. La France est intervenue militairement en tant que puissance extérieure pour rappeler au futur pouvoir toute sa dépendance.........

    voir : http://www.npa2009.org/content/nous-opposants-%C3%A0-la-guerre-fran%C3%A7aise-lib%C3%A9ration-22012013

  • Par soi même (---.---.---.146) 22 janvier 2013 15:23
    soi même

    Un conflit est toujours motivé, et les raisons que l’on donnes sont à prendre avec des pincettes.
     il y à tous lieux de pensé, que cette guerre est à lier à des intérêts à redessiner de nouveaux intérêts géostratégique de grandes ampleurs.

    • Par cogno4 (---.---.---.179) 22 janvier 2013 16:17

      C’est ça.

      C’est également l’occasion pour la France de reprendre sa « place » dans le coin, après en avoir été quasi expulsée par les USA.

      Et on va y rester, comme au Tchad.

      Après c’est bien de s’offusquer de voir des buts de guerre mensongers, mais la ou ça deviens ridicule, c’est qu’on a l’impression que certains découvrent ça, ou que c’est un fait nouveau.

    • Par soi même (---.---.---.146) 22 janvier 2013 16:44
      soi même

      @ cogno4, je ne suis pas offusqué, je suis tous simplement débité devant plus de 50 ans d’indépendance. La France joue toujours le grand jeux colonialiste.

      Les grandes manœuvres sont de barré la route à la Chine et que l’Afrique pour le meilleur où le pire reste la chasse gardé de l’Occident.
       Il est bon de se rappeler les propos de Jules Ferry qui fut un temps ministre de l’Intérieur avant d’être l’icône d’éducation publique.

      ferry illustre les présupposés du racisme sous la IIIe République 

      « Messieurs, il y a un second point, un second ordre d’idées que je dois également aborder (...) : c’est le côté humanitaire et civilisateur de la question. (...) Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. (...) Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures. (...) Ces devoirs ont souvent été méconnus dans l’histoire des siècles précédents, et certainement quand les soldats et les explorateurs espagnols introduisaient l’esclavage dans l’Amérique centrale, ils n’accomplissaient pas leur devoir d’hommes de race supérieure. Mais de nos jours, je soutiens que les nations européennes s’acquittent avec largeur, grandeur et honnêteté de ce devoir supérieur de la civilisation. »

      Et bien il y a pas un iota à retrancher dans la politique extérieur de la France, c’est juste que maintenant on se vautre dans l’alibi des droits de l’homme pour légitimé une action guerrière. à lors que l’on est responsable de se bordel par l’affaire Libyenne.


    • Par cogno4 (---.---.---.179) 23 janvier 2013 10:03

      Je ne parlais pas de toi en parlant « d’offusquer », mais de pas mal de commentaires et même d’articles qui semblent découvrir la réalité du monde.

  • Par louphi (---.---.---.220) 23 janvier 2013 00:15

    Bougainville

    L’intervention de la France au Mali place l’opinion dans un dilemme. Soit on approuve cette intervention comme l’énorme majorité des Français et on se fait plus ou moins l’avocat du terrorisme islamique, soit on éprouve de la sympathie à l’égard des terroristes islamiques et on devient l’avocat de l’impérialisme Français.

    Ce dilemme est relativement perceptible dans votre ton à travers votre article. Vous fustiger l’impérialisme Français et cette intervention au Mali avec vigueur et vos arguments sont tout à fait justifiés. J’abonde dans votre sens là-dessus sans aucune réserve. C’est net.

    De l’autre côté, vous semblez nier, en tout cas, vous ironiser la réalité de l’invasion du Mali par le terrorisme jihadiste berbero-maghrébin. Vous écrivez par exemple :

    « "Les groupes islamistes armés , qui occupaient déjà toute la moitié nord du Mali, voulaient prendre le pouvoir et imposer au Mali la charia.".

    La propagande a déjà bien fait son œuvre durant les mois passés, avant le début de l’engagement de notre armée. Et j’en viendrais presque à trouver l’action armée juste et honnête surtout envers nos politiques si braves et si représentatifs de la France, qui nous ont engagés dans ce conflit ».

    J’aurais aimé que votre ironie ici soit justifiée pour être totalement d’accord avec vous. Mais malheureusement, elle n’est pas justifiée. En effet, l’invasion du Mali est une réalité indiscutable. Et ce n’est pas seulement l’impérialisme français qui en a rendu compte. Cette invasion s’est passée sous le regard médusé du monde entier. Tous les médias de tous les pays en ont rendu régulièrement compte y compte des moins sérieux aux moins sérieux. Même chose au niveau des milieux politiques.

    Beaucoup se sont contentés de s’abreuver auprès des médias officiels. Les milieux maliens en particulier et journalistiques africains en général étaient sans doute le lieu où l’on pouvait recueillir des informations plus crédibles étayant ou infirmant l’information des médias officiels. Donc l’invasion tous azimuts du Mali par une armada de guerriers islamiques fanatiques et militairement suréquipée reste une réalité tangible qu’il est indécent d’ignorer ou de minorer. Il en est de même de leur prise du pouvoir dans presque tout le Mali et leur imposition extrêmement partout brutale de la Charia.

    Le terrorisme en général et l’impérialisme ont toujours été des alliés. Les deux monstres se renforcent en se combattant mutuellement. Cela est encore plus vrai en ce qui concerne le terrorisme islamique qui se nourrit de la doctrine du brigandage enseignée par Mahomet et son gang de pirates. Le mahométisme, cette funeste doctrine mystique, comme le judaïsme ou le christianisme, trouve sa source dans la Thora toute aussi funeste. De même, le mahométanisme est le cheval de Troie de l’impérialisme oriental, de même le judéo-christianisme est le cheval de Troie de l’impérialisme occidental. L’impérialisme judéo-coranique oriental est frère de l’impérialisme occidental.

    Pour être conséquent, celui qui combat l’impérialisme avec vigueur doit aussi en même temps combattre le terrorisme avec la même vigueur. L’un de ces deux combats ne va pas sans l’autre. Toute la difficulté est là pour les peuples victimes de l’un et de l’autre comme le Mali.

    Quelle solution pour les peuples d’éviter le piège consistant à soutenir l’impérialisme face au terrorisme et vice versa ? La seule solution sérieuse, pour les peuples, comme au Mali, de combattre l’impérialisme et le terrorisme, c’est de s’organiser en partis politiques anti-impérialistes. La tactique militaire est celle de la transformation des guerres impérialistes en guerres populaires de libération nationale dans les colonies et pays dépendants, et en révolutions communistes stalinistes (de type bolchevique) dans les pays impérialistes pour instaurer le socialisme par la dictature du prolétariat.

    • Par soi même (---.---.---.146) 23 janvier 2013 10:42
      soi même

      @ louphi, je suis d’accort sur votre analyse du conflit, juste un détail près, la religion n’a rien avoir dans tous cela.
      « Le mahométisme, cette funeste doctrine mystique, comme le judaïsme ou le christianisme »
      Il est évident que l’on tien, actuellement à ce que l’o voit justement sous l’aspect religieux, car c’est la meilleur pomme de discorde que l’on peut rêver de tabler sur un conflit religieux.
      Les intégristse religieux Islamiques ont de religieux que de mon, comme les Occidentaux qui se cachent derrière leurs bannières pour faire leurs mauvais coups.

    • Par Bougainville (---.---.---.56) 23 janvier 2013 15:24
      Bougainville

      Je suis d’accord avec votre analyse, peut-être ai-je sous-estimé dans cet article le terrorisme qui sévit au nord du Mali. Mais j’avoue que lorsque je l’ai écrit, j’ai voulu critiquer le camp dans lequel je me trouve malgré moi : celui des impérialistes qui bombardent des civiles (car tout bombardement aussi stratégique qu’il soit : ça touche des innocents) sous couvert de la liberté et des droits de l’homme. Mais je suis d’accord qu’il faut aussi bien condamner les terroristes que les impérialistes, sur ce point je vous suis.

    • Par Bougainville (---.---.---.56) 23 janvier 2013 16:03
      Bougainville

      Je suis d’accord avec votre analyse, peut-être ai-je sous-estimé dans cet article le terrorisme qui sévit au nord du Mali. Mais j’avoue que lorsque je l’ai écrit, j’ai voulu critiquer le camp dans lequel je me trouve malgré moi : celui des impérialistes qui bombardent des civils (car tout bombardement aussi stratégique qu’il soit : ça touche des innocents) sous couvert de la liberté et des droits de l’homme. Mais je suis d’accord qu’il faut aussi bien condamner les terroristes que les impérialistes, sur ce point je vous suis.

  • Par lloreen (---.---.---.119) 23 janvier 2013 12:47

    « (...) la France est en guerre ».

    Quelqu’un peut-il m’expliquer qui est « la » France ?
    Au cas où cela intéresse quelqu’un, je précise que je ne suis en guerre contre personne.
    Mais il faut dire que je ne suis pas « la » France, non plus...

  • Par lulupipistrelle (---.---.---.227) 23 janvier 2013 13:05

    Il est un intérêt supérieur : se battre contre l’Aqmi au Shara, désigne d’office tous leurs sympathisants en France comme des criminels. A bon entendeur salut. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires