Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La kippa n’est ni un selfie religieux, ni un drapeau israélien

La kippa n’est ni un selfie religieux, ni un drapeau israélien

Se couvrir la tête par une kippa ou un autre couvre-chef n’est pas un commandement divin au contraire du talith ou Tsitsit.
La kippa n’est pas plus un objet de culte qu’une casquette ou un chapeau.
Se couvrir la tête n’est pas un signe d’appartenance, mais un acte qui engage, c’est un choix volontaire qu’on s’impose pour s’afficher comme respectant les commandements de la Loi Juive au stricto sensu (Torah et Halacha).
Au cours des siècles la signification sociologique du couvre-chef juif a évolué.
Si à l’origine il désignait « les sages » comparés au peuple, il a aussi servi dans le temps à séparer les juifs des non-juifs.
Les autorités rabbiniques imposent le port de la kippa ou autre couvre-chef lorsqu’on prie.
Ceux qui portent la kippa ou chapeau sont des rabbins, ou des juifs orthodoxes, et le port de ce symbole religieux les engage à un comportement irréprochable.
C’est au Moyen-âge en terre chrétienne que le port de la Kippa se rependit presque partout sauf en Allemagne. De leurs côtés les Juifs des Pays arabes ou musulmans portaient burnous, chechia ou tarbouche.
Comme le prêtre, la nonne ou l’imam, le porteur de kippa est présumé être le « digne représentant » de la Foi qu’il véhicule. Celui qui porte kippa, calotte ou turban se couvre d’un habit identifiable d’humilité l’obligeant à une parole et une conduite exemplaires.
La kippa n’est généralement pas un signe ostentatoire.
Tous les décisionnaires rabbiniques autorisent à ne pas porter la kippa dans les lieux publics ou au travail si ce signe est gênant.
En Israël, le port de la kippa est aussi l’affichage d’un « bulletin de vote ». Si la kippa est en velours ou daim noir on vote pour les partis orthodoxes (Haredim), si c’est une kippa tricotée on vote pour les partis nationalistes religieux.
Moins de 3% des 500.000 juifs qui vivent en France portent une kippa dans l’espace public.
La plupart d’entre eux portent une casquette ou un chapeau au dessus de la kippa lorsqu’ils sont dans la rue ou dans les transports publics. Ils prient souvent et jamais ne la retirent.
Chacun selon son ressenti du moment, décide ou non de la couvrir ou pas pour se sentir plus en sécurité. Mais aucun n’est dupe et un rabbin ou juif orthodoxe portant chapeau ou casquette est souvent identifiable comme juif.
J’ajoute pour Rony Brauman aveuglé par son palestinisme acharné, que ceux qui portent kippa noire et chapeau noir sont des orthodoxes souvent antisionistes.
Quand on est juif, quel que soit l’habit, la crainte demeure d’être alpagué par de jeunes ou vieux cons nostalgiques du bon vieux temps de l’époque lointaine ou plus proche où l’on tabassait du youpin impunément. Quand on est Juif on le sait, ça fait partie de notre ADN 
Rony Brauman devrait ne pas l’oublier, lui qui fut une cible du gang des barbares. Cible juive, cible sans kippa, comme l’a été Ilan Halimi.

Je fais partie des 95% qui ne portent pas de kippa sauf à la synagogue ou quand je prie, mais je fais mes courses dans des magasins casher, je mange dans des restaurants casher et dans ces lieux, même tête nue, je deviens une cible privilégiée comme d’autres de mes compatriotes.
On se souvient que récemment les loups nazislamistes sont venus tuer dans une école juive à Toulouse ou dans un supermarché casher, et la casquette ou la tête nue n’empêchait pas l’assassinat.
Dans les années 80-90 ce fut le quartier Juif de la rue des Rosiers ou la synagogue Copernic qui fut visée avec comme le disait Raymond Barre « des Français innocents » qui sont tombés, triste relent des pires préjugés.
Mais on sait depuis le 13 novembre que tous les français sont juifs dans la tête des islamistes.

Dans l‘affaire sordide de l’adolescent musulman qui a voulu tuer à la machette un professeur portant kippa, il ne devrait pas y avoir débat.
Si une nonne, un prêtre, une femme portant foulard, un moine bouddhiste ou un Sikh enturbanné étaient agressés parce qu’identifiés pour leur croyance, ils devraient être défendus, c’est le fondement de la vie en société. Reconnaître à l’autre le droit de croire.
Le problème est qu’en France en 2015, de jeunes musulmans qui sont malheureusement de plus en plus nombreux, pensent commettre un « acte de résistance » en s’attaquant à la machette au pistolet ou la kalachnikof à des juifs uniquement parce qu’ils sont juifs.
Un prêtre, une nonne, une femme portant foulard, n’ont heureusement pas encore été attaqués à la machette, mais pour combien de temps.
Est-ce le problème des juifs ? Est-ce de la faute à ceux qui portent une kippa ?
Ceux qui portent Kippa ne seraient-ils pas français, c’est ce que suggère Eric Zemmour qui se sent investi du rôle de donneur de leçons d’identité française.
On sait depuis longtemps que l’antisémitisme est le miroir du Monde, et le symptôme annonciateur des pires maladies de l’humanité.
Les juifs assassinés par Fofana et Merah et Koulibaly furent les sacrifices précurseurs des centaines de victimes qui suivirent le 13 novembre.
A suivre…

Bernard Darmon

 
Les interventions de Zemmour et Brauman :



https://www.youtube.com/watch?v=Bq0F2urdK1I


Moyenne des avis sur cet article :  1.54/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


    • Julien30 Julien30 23 janvier 15:34

      @lsga
      « Aujourd’hui, la Kippa, comme le voile, est avant tout un objet de consommation. »


      Pour vous en tant que matérialiste fanatique peut être, pas pour la plupart de ceux qui la portent, ne transférez pas vos turpitudes sur les autres, ça n’aide pas à avancer, et essayez de faire preuve d’un peu d’ouverture d’esprit pour changer.

    • popov 23 janvier 16:23

      @lsga


      Faut pas mettre les bières d’abbayes dans le même sac que les gris-gris.

    • lsga lsga 23 janvier 19:31

      mais oui, c’est ça, retournez consommer de la religion et de la spiritualité comme on achète des burgers au macdo.


    • soi même 23 janvier 19:42

      @lsga, comme d’habitude , il est en confusion notre phrygien révolutionnaire.

       


    • A. Nonyme A. Nonyme 23 janvier 21:37

      @lsga

      Retire ton bonnet phrygien, il est trop serré et on voit ce que donne la compression de ton unique neurone.


    • Julien30 Julien30 24 janvier 09:43

      @lsga
      Non mais quel type sordide ...


    • popov 24 janvier 16:41

      @lsga

      Je ne parlais pas de spiritualité, mais de spriritueux.

    • Ouallonsnous ? 24 janvier 18:26

      @Julien30

      Commencer donc par l’ouvrir votre esprit, pour une fois Isga a raison, et le port de la kippa est une intolérable violation des lois de la république et de la laïcité, au même titre que les prétendues musulmannes que l’on peut croiser « bâchée » sur les Champs Elysées aux alentours de l’ambassade du Quatar ou du QSG (PSG pour ceux qui n’auraient pas compris).

      Il est probable qu’Hollandréou l’insane et son valet du CRIF Valls, ont du leur donner l’autorisation discrètement, c’est le pouvoir des pétro dollars, où pétro euro ; savent ils, ces incultes, que ces monnaies valent tout juste le prix du papier sur lequel elles sont imprimées !


    • Julien30 Julien30 24 janvier 20:31

      @Ouallonsnous ?
      Vous mélangez un peu tout, déjà un juif portant une kippa dans la rue n’enfreint aucune loi de la république que je sache, et une kippa qui n’est rien de plus qu’une calotte discrète sur la tête n’a pas grand chose à voir avec une burqa recouvrant intégralement la personne tout en sachant qu’elle est en plus signe d’intégrisme. Pour la kippa je ne suis pas pour l’intégrisme laïcard qui voudrait effacer toute trace religieuse, là ce serait vraiment de l’intolérance et ne rentrerait plus dans le cadre de la laïcité mais de la répression de la croyance. 


    • Ouallonsnous ? 24 janvier 21:50

      @Julien30

      Pauvre tâche judéo-sioniste, bien sur que si, le port de tout signe religieux ostentatoire est une atteinte à la laïcité et un signe d’intégrisme, seule une minorité de juifs sympathisants du sionisme des occupants de la Palestine, éprouvent le besoin de provoquer les lois de la République ainsi que les citoyens français !
      Ils ne peuvent s’empêcher d’afficher leur « qualité » de peuple élu supérieur aux goyims que nous sommes !


    • Julien30 Julien30 24 janvier 23:41

      @Ouallonsnous ?
      Oula... Ne laissez pas votre haine et votre ignorance vous égarer, tenez, car nul n’est censé ignorer la loi, je vous donne un coup de main :


    • soi même 25 janvier 18:46

      @Julien30, depuis que Jospin en 1989 a jeté un pavé dans la mare aux lieux de privilégié autres choses qu’un choc frontale, nous avons récolté entre temps, d’un coté des légitimistes gauchistes en mal de révolution et de l’autre , il y a eu un véritable appel d’air où les fondamentalismes de tous poils se sont engouffrer .

      En réalité deux pinces de crabe en action pour dégommé de se qui pourrait encore resté de salutaire en France , la bienveillance, l’équité et la générosité.

      Au lieux de cela, un rassasie de gauchiste malodorant qui sent pas plus la rose que les crétins qui croient que le vent de l’ultra droite est la l’unique planche de salut.

      Et bien avec des olibrius de la trempent de Quallonsnous, nous sonnes pas sortie de l’auberge Rouge..


    • Ouallonsnous ? 25 janvier 20:53

      @Julien30 et Soimême, vous reprenez les arguments de la doxa anti-laïque et anti française, que prétendez vous prouver sinon que vous êtes des anachronismes et perpétuez l’obscurantisme ?


    • soi même 25 janvier 22:23

      @Ouallonsnous ?, à lire ton commentaire, c’est comme si vous avez gommé 70 ans d’histoire, il y a un hymne qui vous va comme un gant

      smiley
       


    • Julien30 Julien30 26 janvier 09:30

      @Ouallonsnous ?
      « vous reprenez les arguments de la doxa anti-laïque et anti française »

      Déjà moi au moins je connais les lois françaises et ne prend pas mes fantasmes totalitaires pour des réalités contrairement à certains, ensuite me faire traiter d’anti-français par un gauchiste intégriste laïcard sachant que ce sont très largement les énergumènes dans votre genre qui ont détruit ce pays depuis plus de deux siècles, comment dire... 

    • Ouallonsnous ? 26 janvier 18:16

      @Julien30

      Ne dites rien, car apparemment vous n’avez pas d’arguments hormis vos propos insanes !


    • JANCAP JANCAP 23 janvier 15:49

      PERSONNE NE LE DIT, mais le fond du problème est là : la politique d’extrême droite et d’apartheid de Nétanyahou met les Juifs en danger partout dans le monde. Et surtout en France, à cause du soutien sans faille du gouvernement français au sionisme d’Israël, relayée par le militantisme du CRIF et de la LDJ ( interdite car déclarée terroriste aux USA).

      A l’international, Nétanyahou pratique l’amalgame insoutenable antisioniste = antisémite, bien mieux relayé en France que partout ailleurs dans le monde, mettant ainsi nos compatriotes juifs en grand danger.
      Avez-vous remarqué qu’avant l’assassinat d’Itzhac Rabbin (par l’intégrisme sioniste piloté par Nétanyahou) qui faisait la paix avec Yasser Arafat, il n’y avait que rarement des attentats antisémites ? Les seuls crimes commis alors mettaient en cause l’extrême droite raciste et antisémite, toujours prête à resurgir partout en Europe. Aujourd’hui, elle a trouvé un relais en Israël pour tuer les arabes, avant de se retourner contre les juifs à la première occasion.

      • popov 23 janvier 16:28

        @JANCAP

        Personne ne le dit ?

        Sur AV tout le monde le dit. C’est même à se demander si ce n’est pas à cause de Netanyahou que Hitler...


      • JANCAP JANCAP 23 janvier 18:05

        @popov

        je pense que tout ce qui est insignifiant et relevant du procès d’intention est dérisoire. Surtout quand on atteint le point Godwin.
        Sans remonter aux Congrès Mondiaux Sionistes, dans leurs relations avec le nazisme entre 1933 et 1941, contentons-nous de rappeler les excellentes relations qu’entretenaient Israël (et les bonnes relations de la France) avec l’Afrique du Sud raciste. Le sionisme est une plaie mortelle pour le judaïsme et la tranquillité des Juifs dans le monde.
        Si l’ONU fonctionnait normalement, sans blocages, cela fait bien longtemps qu’Israël et la Palestine connaîtraient paix et fraternité.

      • Allexandre 23 janvier 19:28

        @JANCAP
        Absolument exact ; seulement voilà, les Etats-Unis sont soumis inconditionnellement à Israël, via les néo-conservateurs à 90% sionistes, juifs ou évangélistes. Les judéo-sionistes sont partout et contrôlent une grande partie du pouvoir, comme en France d’ailleurs. Par conséquent, on ne peut que faire le constat, mais sans le dire tout haut sinon nous tombons sous le coup de la loi Gayssot-Fabius. En France, tous les citoyens ne sont pas logés à la même enseigne. C’est bien connu, mais indicible !


      • Mivy Mivy 23 janvier 22:00

        @JANCAP 
            L’antisionisme interdit au peuple juif d’avoir un état, c’est une mesure discriminatoire vis à vis du peuple juif qui est nié dans sa nature même. 
        Lisez vous même la charte de l’OLP toujours en vigueur
        "22 - Le sionisme est un mouvement politique, organiquement lié à l’impérialisme mondial et opposé à tous les mouvements de libération ou de progrès dans le monde. Le sionisme est, par nature, fanatique et raciste. Ses objectifs sont agressifs, expansionnistes et coloniaux. Ses méthodes sont celles des fascistes et des nazis. Israël est l’instrument du mouvement sioniste. C’est une base géographique et humaine de l’impérialisme mondial qui, de ce tremplin, peut porter des coups à la patrie arabe pour combattre les aspirations de celle-ci à la libération, à l’unité et au progrès. Israël est une menace permanente pour la paix au Proche-Orient et dans le monde entier. [...]
        Comme disaient les nazis, ce à croient les juifs est nul, la cochonnerie est dans la race, il en va de même pour Israël et les israéliens.
         Les antisionistes sont des antisémites. 

        On peu être violemment hostile à la politique de Nethayahou sans être antisioniste. 

         http://www.mivy.ovh.org/articles/15_04_sionisme.html



      • OMAR 24 janvier 17:15

        Omar9

        @Mivy

        Dites-nous quelles sont les affirmations mensongères ou erronées dans ce que vous avez écrit ?

        Concernant un état pour les juifs, ce sont des juifs qui l’affirment, dont Shlomo Sand :
        https://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/SAND/16205

        Citez moi une seule lutte de libération contre la colonisation qui a reçu aide, assistance ou soutien de la part d’Israël.

        Pire, Israël a été le dernier pays à dénoncer cette ignominie qu’est l’apartheid et à rompre avec le gouvernement raciste de Prétoria.

        Israël a toujours été le premier à agresser les pays arabes et jusqu’à présent il en occupe encore des terres comme le Golan ou la Cisjordanie.

        Israël a toujours soutenu les guerres impérialistes américaines, comme ce fut le cas au Vietnam :
        https://www.google.com/search?q=Mosh%C3%A9+Dayan+au+vietnam&biw=1366&bih=608&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwjJtsq26cLKAhVEvxQKHf4xD2kQsAQIJQ

        Israël est le seul état à posséder l’arme nucléaire au Moyen-Orient, qu’il interdit à autrui et qui menace de l’utiliser en cas de guerre :
        http://fr.timesofisrael.com/liran-a-lonu-yaalon-a-menace-denvoyer-des-armes-nucleaires-contre-nous/

        Et je ne parle pas des crimes abjects et barbares commis par cette armée barbare de Tsahell allant jusqu’à déchiqueter des gosses palestiniens qui jouaient sur une plage.
        http://www.france24.com/fr/20140716-enfants-palestiniens-tues-plage-gaza-devant-journalistes-etrangers-israel

        Que vous faut-il de plus ?


      • Ouallonsnous ? 25 janvier 20:57

        @Mivy

        Pour votre gouverne, il n’y a pas de peuple juif !

        Notez ça quelque part, le judaïsme est une religion et non une ethnie, même si les sionistes voudraient nous le faire croire !


      • liberty1st liberty1st 23 janvier 16:24

        "Se couvrir la tête par une kippa ou un autre couvre-chef n’est pas un commandement divin au contraire du talith ou Tsitsit.
        La kippa n’est pas plus un objet de culte qu’une casquette ou un chapeau."
         
        Pourquoi c’est faux :
        Seuls les juifs portent la kippa alors que la casquette ou le chapeau sont porté par n’importe qui, peu importe sa religion ou appartenance (même si il est vrai que la casquette à l’envers peu parfois être un signe d’appartenance à une communauté ou à un groupe mais n’est pas exclusive).
         
        D’ailleurs, il me semble étrange que les juifs souhaitent porter un signe d’identification dans la rue alors que l’histoire les à forcé sous l’extrémisme nazi à s’identifier avec l’étoile jaune ; la kippa ayant été originellement porté uniquement pour la prière (que quelqu’un me corrige si je me trompe).
         
        Dans une société laïque et en particulier en France, il me semble que la religion ne devrait pas apparaître dans la sphère publique (au contraire par exemple des USA ou cela est tout à fait normal).


        • popov 23 janvier 16:31

          @liberty1st


          La laïcité n’interdit pas aux citoyens le port de signes religieux dans l’espace public. Elle interdit à l’état et à ses institutions de prendre parti pour une religion.

        • Allexandre 23 janvier 19:20

          @liberty1st
          Les nazis ne sont pas les seuls à avoir imposé ce morceau de tissu jaune. Louis IX dit Saint Louis avait contraint les juifs du Royaume de France à porter la rouelle jaune. Les nazis n’ont absolument rien inventé ; ils n’ont fait que reprendre des idées et des pratiques bien plus anciennes.


        • liberty1st liberty1st 23 janvier 20:09

          @popov
          Effectivement, rien ne l’interdit ! Bien heureusement.
           
          Mais il me semble important de comprendre que la discrimination à toujours existé et existera toujours (malheureusement) et que tout le monde n’est pas rationnel dans ses actes. Donc si l’on expose volontairement dans l’espace public son appartenance à une communauté, on se doit d’être conscient que l’on risque d’être ciblé par les idiots/imbéciles/fous ...
           
          Évidemment cela n’excuse en rien les criminels et ne rend pas moins odieux les actes antisémites/racistes et n’empêche pas de les dénoncer.
           
          P.S. En écrivant cette réponse, je me surprend à me relire plusieurs fois et à faire très attention aux termes que j’emploie ... Comme si parler de juifs était tabou/ étrangement risqué. C’est assez troublant. D’ailleurs, je n’ai toujours pas compris pourquoi la discrimination/le racisme anti-juif possédait un nom spécifique (antisémitisme). 

           


        • Julien30 Julien30 23 janvier 20:43

          @Allexandre
          « Les nazis n’ont absolument rien inventé ; ils n’ont fait que reprendre des idées et des pratiques bien plus anciennes. »


          Mais oui Hitler et Saint Louis c’est la même chose, les nazis n’ont rien inventé tout ça, les camps de concentration et la solution finale déjà au XIIIème siècle, toujours au top Allexandre !

        • caramico 24 janvier 09:38

          @liberty1st
          Je suis comme vous, je n’ai toujours pas compris qu’il y ait deux formes de racisme, l’une contre les juifs, l’autre contre toutes les autres races.

          Y-a-t-il une différence qualitative entre ces deux formes ?

          N’est-ce pas donc faire du racisme que d’instituer deux types de racisme ?

          J’attends toujours une réponse à ces interrogations, que ceux qui ont décidé cela nous expliquent le bien-fondé de ces différenciations, mais à ce jour, personne n’a daigné m’apporter de réponse.

          Une autre réflexion, concernant mon vécu : Je vivais dans ma jeunesse dans une ville où coexistaient des communautés juives, musulmanes et chrétiennes et je suis encore en possession d’une photo de classe, et personne sur cette photo ne se distingue par son habillement.

          Je n’ai d’ailleurs jamais vu de kippa sur la tête de tous mes copains juifs d’alors et aucune de mes camarades musulmanes ne portait sur la tête quoi que ce soit.

          Peut-être parlera-t-on dans le futur de cet « âge d’or » des années soixante et soixante dix où personne n’importunait personne sur son appartenance religieuse, ni en exhibant ses attributs, ni en critiquant les choix des autres.

          Cela serait peut-être judicieux de s’inspirer de cette heureuse époque.


        • aimable 24 janvier 15:54

          @liberty1st

          dans leur folie des musulmans ont attaqués des militaires dans la rue , parce qu’ils ont confondus béret et kippa , ce qui prouvent que les signes distinctifs il faut les laisser au vestiaire pour que nos militaires soient plus en sécurité  smiley


        • liberty1st liberty1st 24 janvier 19:44

          @aimable
          Bonne remarque qui souligne une certaine faiblesse dans mon argumentaire.
           
          Il est à noté cependant que le rapport de force entre militaire/citoyen n’est pas le même et que le signe distinctif du militaire n’est pas optionnel !


        • Ouallonsnous ? 25 janvier 21:06

          @popov

          Bien sur que si, et si ce n’est pas formel c’est dans l’esprit des lois, dommage que ces élus si supérieurs au commun des goyims ne l’aient pas compris !!!??

          Vous n’avez rien d’autre à proposer pour défendre ce qui est implicitement interdit ?


        • popov 23 janvier 17:46

          La personne qui porte une kippa ou un voile islamique n’enfreint pas la loi sur la laïcité de l’état, elle manifeste une volonté de se faire remarquer en se distinguant du reste de la population.


          Dans le cas de la kippa, le message est : attention nous sommes intouchables, faut-il vous rappeler les heures les plus sombres de votre histoire ?

          Dans le cas du voile islamique : chez toi, c’est chez moi et je t’emmerde.

          • OMAR 24 janvier 17:22

            Omar9

            @popov

            La kippa, pas touche, c’est même un signe de francité (dixit ce filou de Finkielkraute).

            Par contre, le voile c’est interdit, verboten !!!!
            Même à ces mamans qui attendent leur gosse devant les écoles
            http://contre-attaques.org/magazine/article/l-ecole


          • popov 25 janvier 02:35

            @OMAR

            Pour l’état, admettre des signes religieux dans les écoles ce serait prendre parti pour une religion. 

             
            Devant la loi, les femmes mahométanes sont égales aux autres. Ce sont elles qui se discriminent elles-mêmes en tenant à se faire remarquer. 
             
            En France, elles ont le droit de ne pas porter le voile et de ne pas être inquiétées par des imams teigneux. 
             
            Elles ont même le droit de se libérer de l’emprise l’islam tout à fait légalement, ce qui n’est pas le cas dans leur pays d’origine. 
             
            Je comprends qu’une vielle dame qui débarque de son bled et qui a porté le foulard toute sa vie continue à le porter. (Voir à ce sujet mon commentaire ici.) 
             
            Par contre, chez les nouvelles converties au wahhabisme ou qui se sont mises sous l’emprise de la mafia des frères moustoufs et qui commencent à porter le voile, c’est un signe de provocation. On devrait choper l’imam de la mosquée qu’elles fréquentent par le paletot et le foutre à la porte comme un malpropre.

          • marmor 23 janvier 18:11

            il a aussi servi dans le temps à séparer les juifs des non-juifs.
            Tout est dit !!! Il faut absolument differencier les goys du peuple élu.
            Tirez les conclusions vous même, vous qui ne supportez pas le juif Brauman ou le juif Zemmour....


            • Allexandre 23 janvier 19:16

              @marmor
              Par pitié, ne mettez pas sur le même plan Monsieur Braumann et l’hystérique Zemmour. C’est une offense faite au premier !


            • Plus robert que Redford 23 janvier 19:24

              « comme d’autres de mes compatriotes : »

              J’ai cru comprendre que vous étiez de nationalité Française... Auquel cas, les compatriotes au sens large dont vous parlez sont de toute religion, voire athées, agnostiques ou autres. Dans ce contexte, le terme « coreligionnaires » serait plus approprié.

              Ou bien, étant de nationalité Israélienne, vous avez totalement raison, et je m’écrase...


              • BDarmon 23 janvier 19:47

                @Plus robert que Redford D’autres de mes compatriotes militaires,journalistes, et madame Michu qui buvait un verre à la terrasse d’un café un 13 novembre ! .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

BDarmon


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès