Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > La liberté d’expression interdite aux fonctionnaires ?

La liberté d’expression interdite aux fonctionnaires ?

Le sous-préfet de Charente-Maritime, Bruno Guigue, vient d’être limogé suite à une tribune parue sur un site internet et qui s’attaque assez violemment à l’Etat israélien, notamment dans ces termes : « Sans parler d’Israël, seul Etat au monde dont les snipers abattent des fillettes à la sortie des écoles » ou encore « Ses admirateurs (de l’Etat d’Israël, ndlr) occidentaux doivent certainement s’extasier sur les prouesses d’une armée capable de tuer aussi aisément des enfants avec des missiles. Ils doivent aussi se confondre d’admiration devant les geôles israéliennes où, grâce à la loi religieuse, on s’interrompt de torturer durant le shabbat. »

Le sous-préfet vient de réagir à son limogeage en expliquant qu’il rédigeait déjà des tribunes de ce genre avant sa nomination et qu’il ne le faisait jamais durant ses heures de fonction.

Au-delà du message, critiquable de sa tribune et contre lequel on peut aisément s’insurger et surtout face à une surenchère verbale systématique qui nous oblige à débattre des limites de la liberté d’expression, débat il y a peu rallumé par l’extrémisme religieux, on peut tout de même s’interroger sur ce fameux droit de réserve. En effet, quelles sont les limites de ce droit de réserve ? Il me semble que cette frontière entre ce que le fonctionnaire a le droit d’exprimer et ce qu’il doit garder pour lui est si floue que même le conseil constitutionnel ne pourrait la définir.

En premier lieu, ce droit de réserve est-il restreint à l’activité professionnelle du fonctionnaire ? En effet, peut-on admettre qu’un homme ou une femme rémunéré par l’Etat puisse émettre un avis dès lors qu’il n’est plus dans ses fonctions ? Je pense qu’il y a suffisamment de contre-exemples sur la web pour pouvoir affirmer que c’est possible. Agoravox publie çà et là, bons nombres d’articles rédigés par des fonctionnaires. Va-t-on pour autant les limoger comme on l’a fait avec Bruno Guigue.

Par ailleurs, si c’était le cas, on devrait dès lors interdire à tout fonctionnaire de se présenter à une quelconque élection, locale ou nationale. Or, il me semble qu’une bonne majorité de députés et de sénateurs sont fonctionnaires. Il y a donc là une certaine hypocrisie. Combien de politiciens battus se permettent malgré leur retour dans la fonction publique de continuer à donner leur avis sur divers points de l’actualité, nationale ou internationale, comme l’a fait ce sous-préfet ?

J’ajoute que je ne soutiens pas les propos de Bruno Guigue, mais il est inadmissible qu’un homme voie sa liberté d’expression diminuée de la sorte uniquement parce qu’il est fonctionnaire. La liberté d’expression doit être limitée, c’est mon avis. Il est en effet impensable que des idées nauséabondes comme le fascisme ou le fanatisme religieux puissent être dispersées aussi aisément, surtout depuis l’avènement du net. Mais, si elle doit être limitée, elle doit l’être de manière égale entre tous les citoyens.



Sur le même thème

Israël : Comment font-ils pour y vivre ?
Une Gauche contre l'ultra-libéralisme sociétal
L’extrême droite, c’est très bien !.. (1/2)
TAFTA : Accord de Partenariat Transatlantique à l’empreinte écologique désastreuse… Grand marché de dupes pour les Européens
Bruno Roger Petit. Très très petit


Les réactions les plus appréciées

  • Par Cris Wilkinson (---.---.---.107) 25 mars 2008 10:50
    Cris Wilkinson

    Il a simplement oublier que la politique de la France est passé de pro-arabe à pro-hébreux depuis notre changement de président, et qu’un fonctionnaire n’a pas à dire un mot contraire à celui de notre président, sous peine de sanction.

  • Par Serpico (---.---.---.192) 25 mars 2008 10:52
    Serpico

    S’il avait critiqué un pays arabe ou les musulmans, il aurait eu droit à une protection policière...

     

    L’obligation de réserve n’est rappelée que si on critique Israel.

     

    Sinon, pour le reste, la chasse est ouverte : la Chine, les pays arabes, l’Afrique, etc.

  • Par Arouet (---.---.---.49) 25 mars 2008 11:54

    Guigue avait déjà publié des articles critiques, notamment sur le Darfour dans Libération. Curieusement, l’obligation de réserve ne lui a pas été opposée sur ce thème smiley

    De fait, le groupe de pression sioniste est aujourd’hui bien en cour auprès de Sarkozy, comme il l’est chez son modèle Bush. Sa réaction a été rapide et l’utilisation du contre-feu virtuose : à lire les 2 seuls extraits complaisamment repris par la presse, on a l’impression que Guigue a commis un brûlot néonazi. Il s’agit en réalité d’une analyse fine, documentée, argumentée sur 4 pages... que seul le Nouvel Obs a reprise.

    Cette technique du contre feu est justement celle qu’analyse Guigue dans l’article incriminé (les propagandistes d’Israel parlant du sort des femmes dans les pays arabes quand on leur parle des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés)

    Pourquoi ce renversement des alliances traditionnelles chez Sarkozy ? Serait pour les mêmes motivations religieuses sous-jaçantes que Bush ? On n’ose y croire, ce serait assez terrifiant, mais les attaques contre la laïcité montrent le même renversement des valeurs sur ce thème chez Sarkozy, par rapport à ses prédécesseurs : sincérité ou cynisme ? L’alliance et le soutien du sabre et du goupillon ont toujours été recherchés par les politiciens de droite, et les ouvertures faites à la scientologie plaident pour le cynisme (mais aux USA la scientologie est une "église" soutenue à l’étranger par le Département d’Etat, qui a menacé la France de procès international...)

    Dans ce contexte, la rapidité de MAM à sanctionner un opposant à la politique d’Israel est à rapprocher de ses déclarations surprenantes sur les sectes, où elle va jusqu’à traiter les défenseurs de la laïcité de "sectaires"  !. Quant à son empressement à réagir sur ces 2 thèmes, il illustre bien que la dame a beaucoup à se faire pardonner. Ca marche : elle est encore au gouvernement smiley

  • Par Alpo47 (---.---.---.188) 25 mars 2008 11:19
    Alpo47

    "Devoir de réserve" ; Bon, d’accord...

    Ce qui serait intéressant, ce serait de faire des recherches pour savoir si cette obligation est systématique, s’applique à tous les sujets, comme l’indiquait le ministre de tutelle, ou est appliquée de manière particulièrement "sèche" lorsque le fonctionnaire touche à des sujets tabou. Or, on se rend de plus en pluscompte, que la politique israelienne, les agissements (crimes) de son armée ... sont interdits de tout débat chez nous, sous peine d’attaques multiples et variées...

    En résumé, je me demande si un fonctionnaire serait sanctionné de la même manière, s’il critiquait d’autres gouvernements, groupes, factions ...

Réactions à cet article

  • Par lerma (---.---.---.24) 25 mars 2008 10:42
    tvargentine.com

    Le role d’un fonctionnaire comme celui du Sous-Préfet et de représenter la République et de respecter les idées de chacun

    Ce préfet à pris le parti de sortir de sa réserve et il est normal qu’il soit démis de sa charge

     

    • Par Trashon (---.---.---.119) 25 mars 2008 10:56
      Trashon

      Un pays dans lequel les fonctionnaires n’ont plus le droit à la liberté d’expression s’appel une dictature !!!

    • Par mariner valley (---.---.---.180) 25 mars 2008 11:02
      mariner valley

      et un pays ou les fonctionnaires prennent les usagers en otage par des greves pour defendre leurs avantages personnels ca s’appelle comment ???? en refusant le service minimum pour lequel ils sont payes..................

    • Par Trashon (---.---.---.119) 25 mars 2008 11:07
      Trashon

      @ mariner valley :

      Des citoyens qui préfèrent supprimer des avantages à une partie de la population plutôt que de se battre pour obtenir ces mêmes avantages s’appel des cons

    • Par Trashon (---.---.---.119) 25 mars 2008 11:07
      Trashon

      @ mariner valley :

      Des citoyens qui préfèrent supprimer des avantages à une partie de la population plutôt que de se battre pour obtenir ces mêmes avantages s’appellent des cons

    • Par Alpo47 (---.---.---.188) 25 mars 2008 11:19
      Alpo47

      "Devoir de réserve" ; Bon, d’accord...

      Ce qui serait intéressant, ce serait de faire des recherches pour savoir si cette obligation est systématique, s’applique à tous les sujets, comme l’indiquait le ministre de tutelle, ou est appliquée de manière particulièrement "sèche" lorsque le fonctionnaire touche à des sujets tabou. Or, on se rend de plus en pluscompte, que la politique israelienne, les agissements (crimes) de son armée ... sont interdits de tout débat chez nous, sous peine d’attaques multiples et variées...

      En résumé, je me demande si un fonctionnaire serait sanctionné de la même manière, s’il critiquait d’autres gouvernements, groupes, factions ...

    • Par mariner valley (---.---.---.180) 25 mars 2008 11:19
      mariner valley

      Les fonctionnaires ne defendent qu’eux meme. On ne va pas leur reprocher de bien le faire puisque le systeme le leur permet................

    • Par C.C. (---.---.---.15) 25 mars 2008 11:23
      C.C.

      Le devoir de reserve est un des devoirs fondamentaux de tout fonctionnaire. Dans l’education nationale, il permet, entre autres choses, de garantir un enseignement laique. Pas etonnant, donc, qu’un site comme oumma.com cherche a le remettre en cause.

    • Par Bateleur du Tarot (---.---.---.229) 25 mars 2008 12:01
      Bateleur du Tarot

      Mon cher C.C

      Si les fonctionnaires de l’Education Nationale s’abstenaient également de faire de la politique pendant leurs cours ce serait une bonne chose, la laïcité devrait s’appliquer AUSSI à la politique.

      Quand on voit le temps qu’ils passent à écrire sur ce média...

      ...

       

    • Par C.C. (---.---.---.15) 25 mars 2008 12:18
      C.C.

      En tant que fonctionnaire de l’éducation nationale, je ne peux qu’abonder dans votre sens.

    • Par JoëlP (---.---.---.226) 25 mars 2008 13:53
      JoëlP

      Depuis quelques jours, je me dis qu’un effet positif de l’action de Nicolas Princen pourrait être de démasquer lerma.

      On pourrait enfin savoir si c’est un robot que teste Google ou Yahoo pour mettre des réponses automatiques et ciblées sur les nouveaux médias citoyen ou si au contraire c’est un vrai être humain abandonné derrière un écran d’ordinateur par une maman qui ne lui a pas donner tout l’amour nécessaire à son épanouissement.

      Franchement aidez-nous monsieur Princen, on veut savoir, on veut savoir... Sinon, on répand les pires rumeurs sur l’autre Nicolas, le petit.

    • Par Mon Moulin (---.---.---.100) 25 mars 2008 14:30

       Si ce Sous-Préfet s’en était pris violemment aux Palestiniens comme le député UMP Goasguen, aurait-il eu les mêmes ennuis ?

      En déplacement à Jérusalem, le député UMP Claude Goasguen a qualifié les Palestiniens de "peuple sauvage de terroristes épouvantables".

      http://www.francesoir.fr/politique/...

       

    • Par jcdeja (---.---.---.24) 25 mars 2008 14:34

      L’exemple de l’Education Nationale va à l’encontre de l’opinion du posteur : si, effectivement, la garantie d’un enseignement laic vient en partie du devoir de réserve (en réalité, l’ethique de l’enseignant prevaut largement), un enseignant a tout à fait le droit de s’exprimer publiquement sur tout sujet, en dehors de l’exercice de son métier (voir le grand nombre de professeurs engages en politique )

      .

    • Par JL (---.---.---.192) 25 mars 2008 14:41
      JL

      à Mon Moulin, voir aussi : http://lmsi.net/spip.php?article740 par

      Par Collectif Les mots sont importants, 24 mars

    • Par Alpo47 (---.---.---.157) 25 mars 2008 15:00
      Alpo47

      Je demande, officiellement, à un autre sous préfet "jeune et ambitieux", qui pourrait nous lire, de faire le test : Une déclaration à la Goasgen, visant les Palestiniens et leur attitude criminelle, d’éternelles vicitimes...

      Et de nous faire part des conséquences, bien entendu ...

    • Par goc (---.---.---.72) 25 mars 2008 17:04
      goc

      @C.C

      Dans l’education nationale, il permet, entre autres choses, de garantir un enseignement laique

      Alors il faudrait limoger fine_quelle_crotte, car il ne faut pas oublier que l’article de Bruno Guigue a ete fait en reponse a un article des sionnisto_sophes (dont l’enseignant a polytechnique est le chef de file) qui n’avaient pas hesiter a s’attaquer à l’ONU au pretextre que ce dernier reconnaissait le caractere raciste d’israel et la disproportion entre les "attaques" de la resistance palestinienne et le massacre d’enfant a Gaza par des tirs de missile et d’obus de chars.

      mais peut-etre que meme là il faut appliquer le principe du "deux poids-deux mesures"

       

    • Par Loïc Decrauze (---.---.---.161) 25 mars 2008 19:15
      Loïc Decrauze

      La jurisprudence précise, à propos de ce complexe sujet de droit public, qu’il s’applique d’autant plus sévèrement que le fonctionnaire est haut placé et à un poste sensible. Titulaire d’un des plus hauts postes de fonctionnaire au titre de la déconcentration, on peut estimer, juridiquement bien sûr et non moralement, que le renvoi de ce sous-préfet n’est pas illogique.

    • Par Frédo45 (---.---.---.140) 25 mars 2008 23:47
      Frédo45

      1) Je n’aime pas du tout le terme d’otages. les vrais otages ont de quoi se plaindre. un peu de respect pour eux.

      2) Le droit de grève est un droit important en démocratie. La refuser aux fonctionnaires (uniquement par jalousie car soi-même on ne peut pas la faire) n’est pas sérieux, voire dangereux.

      3) J’ai l’impression que nombreux sont ceux qui souhaitent abaisser le fonctionnaire à un rôle de sous-homme. Et ça aussi, c’est dangereux.

      4) Il ne faut pas tout mélanger : on parle ici d’un sous-préfet limogé et vous parlez des grèves. Quand on ne sait pas trouver d’arguments, on change de sujet.

    • Par Frédo45 (---.---.---.140) 25 mars 2008 23:50
      Frédo45

      J’ajoute également pour compléter mon propos que les conseillers du président Sarkozy, par exemple, sont rémunérés par l’Etat en tant que haut fonctionnaires. Cela ne les empêche de trouver le problème des sectes assez futile !!!

    • Par dalat-1945 (---.---.---.86) 26 mars 2008 16:54

      @ A Trashon,

      C’est triste de vous lire !

    • Par Abrac (---.---.---.97) 26 mars 2008 19:13
      Abrac

      Tous les fonctionnaires sont soulis au devoir de réserve.

      Mais plus la fonction est élevée et plus il doivent faire attention à ce qu’ils disent.

      Un préfet ou un sous-préfet est un des représentant direct de l’Etat, il ne peut donc pas se permettre de donner son opinion personnelle surtout si cette opinion est contraire à la politique du gouvernement.

      Il ne peut se retrancher derrière le fait qu’il est en dehors de ses fonctions, car il est en fonction 24h/24.

    • Par dalat-1945 (---.---.---.86) 26 mars 2008 22:40

      @ Trashon,

      Le problème c’est qu’il ya environ 80% de cons en France (ceux qui ne sont pas fonctionnaires). Comme dans toute démocratie, vous devrez vous incliner.

    • Par ouallonsnous (---.---.---.114) 24 avril 2008 17:30

      Qu’allais donc faire un député UMP chez les sionistes criminels de guerre ?

    • Par Nobody knows me (---.---.---.242) 25 avril 2008 11:30
      Nobody knows me

      @dalat

      C’est marrant de vous lire. smiley

      Chapeau bas pour le coup de la prise d’otage des usagers, ça faisait longtemps je me disais aussi...

  • Par Cris Wilkinson (---.---.---.107) 25 mars 2008 10:50
    Cris Wilkinson

    Il a simplement oublier que la politique de la France est passé de pro-arabe à pro-hébreux depuis notre changement de président, et qu’un fonctionnaire n’a pas à dire un mot contraire à celui de notre président, sous peine de sanction.

  • Par Serpico (---.---.---.192) 25 mars 2008 10:52
    Serpico

    S’il avait critiqué un pays arabe ou les musulmans, il aurait eu droit à une protection policière...

     

    L’obligation de réserve n’est rappelée que si on critique Israel.

     

    Sinon, pour le reste, la chasse est ouverte : la Chine, les pays arabes, l’Afrique, etc.

    • Par C.C. (---.---.---.15) 25 mars 2008 11:31
      C.C.

      Probablement oui. Il faut dire que l’Islam est probablement la seule religion qui permet que l’on condamne à mort les pamplétaires et autres caricaturistes ... mais aussi les homosexuels, les femmes adultaires ou victime de viols et les apostats (j’en oublie probablement).

    • Par Arouet (---.---.---.49) 25 mars 2008 11:54

      Guigue avait déjà publié des articles critiques, notamment sur le Darfour dans Libération. Curieusement, l’obligation de réserve ne lui a pas été opposée sur ce thème smiley

      De fait, le groupe de pression sioniste est aujourd’hui bien en cour auprès de Sarkozy, comme il l’est chez son modèle Bush. Sa réaction a été rapide et l’utilisation du contre-feu virtuose : à lire les 2 seuls extraits complaisamment repris par la presse, on a l’impression que Guigue a commis un brûlot néonazi. Il s’agit en réalité d’une analyse fine, documentée, argumentée sur 4 pages... que seul le Nouvel Obs a reprise.

      Cette technique du contre feu est justement celle qu’analyse Guigue dans l’article incriminé (les propagandistes d’Israel parlant du sort des femmes dans les pays arabes quand on leur parle des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés)

      Pourquoi ce renversement des alliances traditionnelles chez Sarkozy ? Serait pour les mêmes motivations religieuses sous-jaçantes que Bush ? On n’ose y croire, ce serait assez terrifiant, mais les attaques contre la laïcité montrent le même renversement des valeurs sur ce thème chez Sarkozy, par rapport à ses prédécesseurs : sincérité ou cynisme ? L’alliance et le soutien du sabre et du goupillon ont toujours été recherchés par les politiciens de droite, et les ouvertures faites à la scientologie plaident pour le cynisme (mais aux USA la scientologie est une "église" soutenue à l’étranger par le Département d’Etat, qui a menacé la France de procès international...)

      Dans ce contexte, la rapidité de MAM à sanctionner un opposant à la politique d’Israel est à rapprocher de ses déclarations surprenantes sur les sectes, où elle va jusqu’à traiter les défenseurs de la laïcité de "sectaires"  !. Quant à son empressement à réagir sur ces 2 thèmes, il illustre bien que la dame a beaucoup à se faire pardonner. Ca marche : elle est encore au gouvernement smiley

    • Par Serpico (---.---.---.41) 25 mars 2008 12:06
      Serpico

      CC :"Probablement oui. Il faut dire que l’Islam est probablement la seule religion qui permet que l’on condamne à mort"

       

      ********

       

      Oui mais l’obligation de réserve n’est pas à géométrie variable.

       

      Si vous acceptez ce genre de raisonnement, on ne peut plus discuter.

    • Par Bateleur du Tarot (---.---.---.229) 25 mars 2008 12:08
      Bateleur du Tarot

      Cher Arouet,

      Permettez moi de corriger votre propos lorsque vous dites : "Il s’agit en réalité d’une analyse fine" il faut en fait lire "il s’agit en réalité d’une propagande grossière".

      Ne me remerciez pas d’avoir corrigé, c’est naturel de s’entraider entre lecteur d’AgoraVOX.

      ...

       

    • Par C.C. (---.---.---.15) 25 mars 2008 12:23
      C.C.

      @ serpico

      Oui mais l’obligation de réserve n’est pas à géométrie variable.

       

      Si vous acceptez ce genre de raisonnement, on ne peut plus discuter.

       

      J’entendais, naturellement, qu’en plus de son exclusion, on aurait probablement du lui garantir une protection policière.

    • Par Bateleur du Tarot (---.---.---.229) 25 mars 2008 12:24
      Bateleur du Tarot

      Cher Serpico,

      D’ailleurs les pays arabo-musulmans vous remercient de les soutenir dans leur grande sagesse ils viennent de passer le baril de brut à 105 USD cela me fait du bien de savoir que vous allez bientôt marcher à pied, Allah est grand !

      En prime vous allez devenir écolo.

      MDR

      ...

       

    • Par Serpico (---.---.---.41) 25 mars 2008 12:26
      Serpico

      bateleur

       

      Mais bien sûr, vous êtes fidèles à votre racisme. Vous discutez selon des règles mises à jour en permanence par toujours les mêmes : les racistes dans votre genre.

       

      Mon espèce vous salue bien. Au moins, elle est d’une civilisation plus ancienne que la vôtre. Ce qui explique que vos excès de gamin font long feu comme tous les excès du monde "judéo-chrétien".

    • Par Serpico (---.---.---.41) 25 mars 2008 12:29
      Serpico

      bateleur

       

      Le prix du baril n’est que le reflet de la variation de la valeur du dollar.

       

      C’est le dollar qui prend l’eau et non le pétrole qui monte.

       

      Analyste du dimanche.

    • Par Bateleur du Tarot (---.---.---.229) 25 mars 2008 14:03
      Bateleur du Tarot

      Argh... mon bon Serpico,

      Excusez moi d’avoir touché là ou sa fait mal, vous parliez de civilisation mais savez-vous au moins ce que c’est qu’un monde et des gens civilisés ? - Je ne crois pas !

      Aller maintenant on chante en coeur, un kilomètre à pieds ça use, ça use...

      ...

       

    • Par Loïc Decrauze (---.---.---.161) 25 mars 2008 19:21
      Loïc Decrauze

      Oui, ces religieux incapables de tolérance à l’égard de la liberté d’expression dès qu’elle touche à leur sacro sainte croyance... Et nous qui baissons les armes... Cf ce que j’écrivais en octobre 2006 sur les contradictions de ces censeurs : Capitulation des consciences.

    • Par Frédo45 (---.---.---.140) 25 mars 2008 23:53
      Frédo45

      Les évangélistes fanatiques sont aussi favorables à la peine de mort, défavorables à l’avortement, ont des propos haineux envers les homosexuels, les Juifs et les Musulmans. Ils ont moins de pouvoir mais ce sont eux qui amènent des Bush au pouvoir pour réaliser une énième croisade en Moyen-Orient.

    • Par C.C. (---.---.---.248) 26 mars 2008 00:00
      C.C.

      Oui oui Fredo .... et ils se font sauter la gueule aux 4 coins de la planete au nom de leur dieu unique.

    • Par cegi (---.---.---.180) 26 mars 2008 20:33

      La Chine, ce berceau des droits de l’homme. Mais bon, j’imagine la salade qui peut avoir dans la tête de quelqu’un qui tout en exprimant des pensées de "gauche" peut, en même temps, se moquer d’un étranger à cause d’une faute d’ortographe comme vous l’avez fait avec moi dans une autre discussion ; mais cela se marie bien avec l’odeur d’antisémitisme de votre comentaire

       

    • Par cegi (---.---.---.180) 26 mars 2008 20:38

      Excusez moi, mon commentaire antérieur d’adressait à Serpico mais j’ai fait une mauvaise manipulation et il est apparu comme un commentaire pour la discussion en général

    • Par Nobody knows me (---.---.---.242) 25 avril 2008 11:39
      Nobody knows me

      Excusez moi d’avoir touché là ou sa fait mal, vous parliez de civilisation mais savez-vous au moins ce que c’est qu’un monde et des gens civilisés ? - Je ne crois pas !

      Oui moi je sais Bateleur ! Des gens civilisés, c’est des gens qui pratiquent l’esclavage, pillent les ressources de certains pays, les contraignent à rester pauvres, font la guerre pour récupérer des positions stratégiques, font des épurations ethniques (et l’exportent dans les pays pauvres), ... J’ai bon là ?

      Votre vision superficielle, naïve ou malhonnête au choix, sur le coup des barils de pétrole ne vous grandit pas. Comme si c’était uniquement la faute des producteurs... Chapeau bas en tout cas. D’habitude vous êtes plus précis dans vos arguments.

      Ah oui, les gens civilisés spéculent sur les stocks de nourriture afin de se remplir les poches au détriment de millions de personnes dans le monde. Ca suffit ou j’en sort d’autres exemples de civilisation ?

    • Par Nobody knows me (---.---.---.242) 25 avril 2008 12:27
      Nobody knows me

      D’ailleurs les pays arabo-musulmans vous remercient de les soutenir dans leur grande sagesse ils viennent de passer le baril de brut à 105 USD cela me fait du bien de savoir que vous allez bientôt marcher à pied, Allah est grand !

      Ca c’est beau quand même. Et vous faîtes un article sur l’amalgame ???!!! Comme si les seuls producteurs de pétrole étaient des pays arabo-musulmans (bien joué en même temps, on met tout dans le même sac, mais vous avez oublié les noirs aussi...), et comme si les seuls à profiter de la hausse du baril étaient arabes et musulmans...

  • Par JoëlP (---.---.---.226) 25 mars 2008 10:54
    JoëlP

    Il est un peu ridicule de poser la question ainsi. Tous les fonctionnaires ne sont pas tenu à ce devoir de réserve. Un préfet ou un sous-préfet n’est pas un fonctionnaire comme un autre. Il connaît très bien la règle. Il l’a enfreinte et il le sait, il va devoir pantoufler ailleurs et cela ne vaut pas un article sur AgoraVox.

  • Par MagicBuster (---.---.---.123) 25 mars 2008 10:59

    On peut voir ça comme un enfant de 5 ans.

    Il n’y a que la vérité qui blesse.

  • Par lavaddi (---.---.---.146) 25 mars 2008 11:02

     

    Le sous préfet aurait dit entre-autre :

    "grâce à la loi religieuse, on s’interrompt de torturer durant le shabbat."

    L’important, me semble t-il, n’est pas de savoir si le fonctionnaire avait le droit ou pas de dire cela..

    L’important, c’est de savoir si ce qu’il a dit est vrai.

    Si c’est faux, il mérite plus qu’un limogeage. Si c’est vrai....le saura t-on Jamais ?

    • Par ABDENOUR (---.---.---.187) 25 mars 2008 12:11

      http://www.dailymotion.com/video/xv567_a-voir-le-film-interdit-par-israel_news

      il faut etre aveugle ou de mauvaise foi pour ne pas osez dire que l etat israelien est criminel

       

    • Par Bateleur du Tarot (---.---.---.229) 25 mars 2008 12:35
      Bateleur du Tarot

      Cher Lavaddi,

      Permettez moi de compléter votre propos avec ce bel exemple de liberté d’expression qui va dans votre sens, à lire avec délectation.

      ...

       

    • Par Frédo45 (---.---.---.140) 25 mars 2008 23:57
      Frédo45

      Je rappelle que j’ai rédigé cet article non pas pour juger des propos de Bruno Guigue mais pour montrer le flou qui entoure ce fameux devoir de retenue et l’hypocrisie qu’il engendre.

    • Par Frédo45 (---.---.---.140) 25 mars 2008 23:57
      Frédo45

      Excusez-moi, je voulais parler de devoir de réserve. J’en bafouille !

    • Par Abrac (---.---.---.97) 26 mars 2008 20:02
      Abrac

      Quand de par sa fonction de préfet ou sous-préfet on représente l’Etat français on ne peut pas se permettre de donner son opinion personnelle.

      Mais il est vrai que la neutralité exigée d’un fonctionnaire doit porter sur tous les sujets.

    • Par ouallonsnous (---.---.---.114) 24 avril 2008 17:55

      Mais, on le sait et le voie tous les jours ce qu’il (le préfet Guigue ) a dénonçé, même si les médias à la botte des néos sionistes de l’Elysée, le censurent soigneusement.

      L’important n’est plus de savoir si c’est vrai, puisque c’est avéré et depuis longtemps, mais de savoir ce qui est fait pour arréter cette monstruosité.

      J’opine pour une dissolution de l’entité israélienne, aprés l’avoir débarassée du sionisme, dans l’état de Palestine, seul légitime sur cette terre !

    • Par Nobody knows me (---.---.---.242) 25 avril 2008 11:47
      Nobody knows me

      A propos du lien de Bateleur : Occidentalis, Pour que la France ne devienne jamais une terre d’islam

      Occidentalis est une association "Loi 1901", née d’un site internet, et qui souhaite regrouper des gens "ordinaires" qui ouvrent les yeux sur ce qu’est en train de devenir la France.

      Son objet est d’assurer la défense et la promotion des valeurs de l’Occident, définit comme une nouvelle ère civilisationnelle, fruit notamment des apports successifs celto-greco-romains et judéo-chrétiens, apports grâce auxquels ont pu se développer par la suite des notions modernes spécifiques, telles que la tolérance, la démocratie, la liberté d’expression et de croyance, l’égalité des individus quel que soit leur origine ou leur sexe.

      Occidentalis utilisera tous les moyens légaux pour mener à bien sa mission. Nous souhaitons briser le tabou de l’islamisme, nous voulons être le grain de sable qui va bloquer l’engrenage de la machine à broyer l’Occident. L’association est destinée à devenir un moyen d’action pour défendre les valeurs qui fondent notre civilisation. Son slogan : islamovigilance.

      Je vous laisse vous faire votre propre opinion, moi c’est tout vu.

  • Par Nemo (---.---.---.8) 25 mars 2008 11:10

    Pour quelle raison je garde mon anonymat d’après-vous ? Justement pour respecter à la fois mon devoir de réserve et conserver ma liberté d’expression.

    Nous avons la chance, en France, d’être dans un Etat qui respecte ce principe fondamental de la liberté d’expression, mais de plus en plus de personnes ont semble-t-il oublié une vérité fondamentale : une liberté a toujours des limites. Et la première d’entre elle est lorsque l’exercice de cette liberté nuit à autrui.

    Ainsi, pour prendre un exemple prosaïque, mais trop souvent oublié, la liberté d’écouter de la musique quand bon nous semble est limitée par le respect dû repos de ses voisins. Et l’on peut multiplier les exemples.

    De même, la liberté d’expression des fonctionnaires est limitée par le devoir de réserve dû à leurs fonctions. Et plus celles-ci sont importantes, plus le devoir de reserve doit s’appliquer avec rigueur.

    Et il faut rappeler ici ce qu’est un sous-préfet. Un sous-préfet, c’est le représentant du Gouvernement dans son arrondissement. DU GOUVERNEMENT. De même, le Préfet est le représentant du Gouvernement dans son département et le Préfet de Région dans sa Région.

    Cela veut dire que lorsqu’il parle dans l’exercice de ses fonctions, sa parole a LA MEME AUTORITE QUE CELLE DU GOUVERNEMENT. Et en dehors de l’exercice de ses fonctions, il se doit de ne rien dire qui puisse mettre le Gouvernement en porte-à-faux.

    En l’occurrence, la publication de ces propos contredit ces règles de prudence. Que la sanction tombe, quelque soit la justesse de son analyse, est parfaitement justifié et mérité. Quant à l’exercice des droits politiques, les membres du corps préfectoral sont soumis à de nombreuses restrictions tant qu’ils sont en fonction, compte-tenu de l’étendue de leurs prérogatives (sur les élections, sur le contrôle de légalité des collectivités locales, etc.).

    • Par JL (---.---.---.192) 25 mars 2008 14:49
      JL

      @ Nemo, si vous avez raison, devons-nous réfléchir sur ce post de CC : ""Le devoir de reserve est un des devoirs fondamentaux de tout fonctionnaire. Dans l’education nationale, il permet, entre autres choses, de garantir un enseignement laique. Pas etonnant, donc, qu’un site comme oumma.com cherche a le remettre en cause. "" ? Ou bien faut-il penser que cet argument est "trop joli pour être honnête" ?

    • Par docdory (---.---.---.241) 25 mars 2008 15:25
      docdory

       @ Nemo

       

      Enfin un commentaire marqué du sceau du bon sens . En ce qui me concerne , j’écris sous un pseudonyme , car ce que j’écris peut aller dans de nombreux cas à l’encontre des convictions profondes de mes patients , qui pourraient tomber par hasard sur mes articles ou commentaires , ce qui serait ennuyeux dans le cadre d’une relation thérapeutique . Lorsque je serais en retraite , dans 15 ans , j’écrirais sous mon véritable nom ! Bien entendu , ma liberté d’expression est totale même sous un pseudonyme . Rien n’aurait empêché ce sous-Préfet d’écrire la même chose sous un pseudonyme , personne n’aurait été le limoger dans ce cas ! S’il ne l’a pas fait , c’est qu’il voulait conforter son argumentation d’un argument d’autorité ( un sous Préfet , ça a fait l’ENA en général , pour le lecteur c’est comme si ses propos étaient " garantis par l’Etat ! ",

    • Par goc (---.---.---.72) 25 mars 2008 17:13
      goc

      @Nemo

      On pourrait etre d’accord avec vous sur le devoir de reserve, si ...

      si simplement ce devoir etait respecté par tous. Or il faudrait raffraichir la memoire de chacun en rappelant que ce meme devoir de reserve a ete bafoué par un certain nicolas sarkozy (dit le nabot) lorsque, ministre d’etat et de l’interieur à la fois, il s’etait permis de critiquer la politique exterieure francaise alors qu’il etait en visite officielle (et accessoirement en campagne electorale) a Washington.

      Donc je comprends mal que ce qu’un ministre de l’interieur se permet de faire, un autre ministre de l’interieur puisse oser l’interdire a un de ses "employé". Et meme le virer comme un mal-propre pour avoir oser faire la meme chose.

    • Par hihanhihanhihan (---.---.---.213) 25 mars 2008 17:57
      hihanhihanhihan

      DIXIT Docdory !

      -" ce qui serait ennuyeux dans le cadre d’une relation thérapeutique"-

      - Ce ne serait pas plutôt ennuyeux question portefeuille , parce que moi un bon médecin, qu’il écrive des conneries sur AV ou le Figaro Littéraire je m’en fous

      -Toi, tu as donc un prétexte bidon pour garder l’anonymat, mais ce fonctionnaire c’est un salaud parce que s’il écrit sous son nom c’est, selon tes propres termes :

      - "qu’il voulait conforter son argumentation d’un argument d’autorité ( un sous Préfet , ça a fait l’ENA en général , pour le lecteur c’est comme si ses propos étaient " garantis par l’Etat ! ",

      -Tu devrais consulter en psychiatrie mec, je te l’ai déjà dit !

      - Aux heures où tu postes toute la journée, un médecin en général se consacre à sa clientèle.

      - Si toi tu es médecin, moi je suis l’interne de service.

      - Si les propos de ce S/Préfet sont "garantis par l’Etat", tes conneries à toi elles sont garanties pas "la Faculté de Médecine" et c’est inquiétant !

      - Anonymat ou pas !

    • Par docdory (---.---.---.241) 25 mars 2008 18:44
      docdory

       @hihanhihan etc...

      Vas donc me coller une mauvaise note sur " note 2 bib " , le site de notation des médecins !

    • Par claude (---.---.---.227) 25 mars 2008 18:46
      claude

      bonjour nemo,

      merci pour votre intervention.

      pourriez-vous éclairer ma lanterne ? est-ce que les magistrats, en l’occurance les avaocats généraux, sont aussi des fonctionnaires ? et dans ce cas, ne sont-ils pas aussi tenus au droit de réserve ???

    • Par hihanhihanhihan (---.---.---.213) 25 mars 2008 19:18
      hihanhihanhihan

      C’est bien ce que je dis, tu passes plus de temps devant ton PC que devant ton ordonnancier

      - Mais tu sais ce que c’est un ordinnancier ?

       

    • Par hihanhihanhihan (---.---.---.213) 25 mars 2008 19:19
      hihanhihanhihan

      Claude doit penser à un dénommé Bilger !

    • Par Loïc Decrauze (---.---.---.161) 25 mars 2008 19:30
      Loïc Decrauze

      Et moi je ne suis pas fonctionnaire et je joue la transparence pour tous mes écrits : cela me permet d’approuver au grand jour ce qu’à écrit Némo. Mon explication plus haut sur le principe de la déconcentration, et des postes sensibles dans ce secteur, allait dans ce sens.

      Bien à vous.

    • Par hihanhihanhihan (---.---.---.213) 25 mars 2008 21:07
      hihanhihanhihan

      NEMO A RAISON ! TA GUEULE ET MARCHE, COMME A L’ARMEE !

      - Quand ça l’arrange l’Etat, que les fonctionnaires ouvrent leurs gueules pour défendre sa ligne politique et couvrir ses mensonges, on les décore de la légion d’honneur !

      - Dans le cas contraire...............................

      - C’est quoi les cons qui vous pondent les chiffres du chomage, l’indice des prix, qui autorisent des implantations de sites dangereux porcheries et autres etc........

      - C’est pas des enarques ou le corps préfectoral ?

      - Mentir aux français et les prendre pour des cons, ils ont le droit de le faire............et vous êtes contents !

      - Mais ouvrir sa gueule sur Israël Ah non alors !

    • Par Frédo45 (---.---.---.140) 26 mars 2008 00:06
      Frédo45

      Je suis d’accord avec vous sur le fait que la liberté d’expression a, à l’instar des autres libertés, des limites. D’accors avec vous également pour dire qu’aujourd’hui, on se permet tous les mensonges, toutes les calomnies, tous les sectarismes sans être pour autant inquitété. Mais là où je ne peux abonder dans votre sens, c’est qu’un des fondamentaux de notre république est l’égalité. Il n’y a pas de raison qu’un citoyen, parce qu’il est fonctionnaire voit sa libetté d’expression amputée. Moi aussi, je suis fonctionnaire. Durant mon temps de travail, je ne partage pas avec mes élèves ou leurs parents mes convictions religieuses et politiques. Seules les valeurs communes de la république (laïcité, égalité, tolérance...) sont défendues dans ma classe. Mais en dehors de mes heures de travail, je suis un citoyen qui a le droit de s’exprimer comme je le fais aujourd’hui sur Agora Vox. Me retirer ce droit, c’est lutter contre la démocratie.

    • Par dalat-1945 (---.---.---.86) 26 mars 2008 17:39

      @ Hihan,

      De plus en plus siphoné, Hihan !

    • Par ouallonsnous (---.---.---.114) 24 avril 2008 18:01

      Trés juste, mais la tête de l’état n’est plus soucieuse de l’intérêt des français qui l’ont élu, mais des intérêts de puissances étrangéres !

    • Par ouallonsnous (---.---.---.114) 24 avril 2008 18:18

      @goc

      C’est assez simple à comprendre pourtant ; celui qui comme ministre de l’intérieur, c’est à dire ministre d’état, se permettait de tirer dans le dos des français lorsqu’il était à l’étranger, se permet maintenant qu’il est devenu le "patron", de casser du "français" à visage découvert.
       
      Ces même français n’y ont vu que du feu, pour l’avoir élu alors qu’il avait déjà donné des preuves de sa duplicité.
       
      Voilà ou méne l’irresponsabilité !
       
  • Par MagicBuster (---.---.---.123) 25 mars 2008 11:10

    "Le prefet a le devoir de retenue ! Il represente une haute autorité francaise et la defense des lois et principes republicains." 

    C’est vrai vous avez bien raison.

    Et un président de la république , il en a un devoir de retenue ou pas ?

    • Par Nemo (---.---.---.8) 25 mars 2008 11:21

      Votre commentaire est assez mauvais. Le Président de la République est un homme politique élu pour exercer les plus hautes prérogatives du pouvoir exécutif en France. C’est lui qui choisit s’il doit avoir un devoir de retenue ou pas, et il faudra, quoique vous en pensiez, que vous attendiez 2012 pour lui signifier avec votre bulletin de vote si vous avez apprécié ou pas la façon dont il a mené la politique de la France.

      Un sous-préfet est un fonctionnaire nommé pour être la voix du Gouvernement dans son arrondissement, et de ce fait, se doit de respecter un certain nombre de règles qu’il ne peut prétendre ignorer.

    • Par lavaddi (---.---.---.146) 25 mars 2008 11:27

      Si le sous préfet présentait (simple supposition) de vraies preuves de ce qu’il dénonce, l’état devrait-il lui même en parler ? 

      4500 soldats américains et plusieurs centaines de milliers d’irakiens morts en irak pour rien, l’état devrait-il dire que ce n’est pas bien, à busch ?

      Idem pour le tibet, certains pays de l’est, d’afrique........partout dans le monde, en fait.

      simple question.

    • Par Nemo (---.---.---.8) 25 mars 2008 11:45

      Ce n’est pas à "l’Etat" d’en parler, ce sont aux hommes politiques élus par les français pour les représenter qui doivent - ou non - en parler. Dénoncer toutes les exactions dont vous parlez, c’est le rôle du politique, pas de l’administratif.

      Tout fonctionnaire jouit des droits politiques, à l’exception que quelques uns d’entre eux soumis à des restrictions plus ou moins importantes en fonction de l’importance de leurs fonctions. Les membres du corps préfectoral, lorsqu’ils sont en fonction, sont parmi les fonctionnaires les plus important de l’appareil d’Etat en France. Il est tout à fait légitime et justifié qu’ils subissent - toujours lorsqu’ils sont en fonction - des restrictions les plus importantes.

      Si ce monsieur souhaite faire de la politique, maintenant qu’il est administrateur civil, il en est tout à fait libre. Mais pas dans l’exercice de ses fonctions.

  • Par Patrickero (---.---.---.26) 25 mars 2008 11:14

    Ne nous embarquons pas sur un faux débat sur le droit à l’expression et regardons les faits. Ce type est un antisémite déguisé en geo-politicien et rien d’autre. C’est mentir que de prétendre que les israeliens tuent les enfants à coup de missiles, visent les petites filles avec des fusils à lunette et torturent.

    Parler du judaïsme en prétendant qu’il serait permis de torturer en dehors du chabbat est une présentation nauséabonde, pernicieuse et totalement fausse.

    Ce type aurait été à sa place dans l’administration française ... à l’époque de Vichy. Comme ce temps est heureusement révolu il n’y a pas sa place.

    Ne vous inquietez pas pour lui, ce genre de "penseur" est très prisé dans les pays arabes et trouvera sans difficultés moultes subventions pour poursuivre ses "travaux". Comme les Ilan Papet et autres Faurisson ils sera invités dans tous les coloques subventionnés par l’Iran, la Syrie, ...

    • Par Serpico (---.---.---.192) 25 mars 2008 11:28
      Serpico

      Patrickero : "Parler du judaïsme en prétendant qu’il serait permis de torturer en dehors du chabbat est une présentation nauséabonde, pernicieuse et totalement fausse."

       

      ****************

       

      Ah oui ?

       

      Et en quoi est-il antisémite ? du simple fait qu’il dénonce les crimes israeliens ?

       

      Le menteur c’est vous : le judaïsme est une religion qui encourage le racisme et célèbre le crime.

       

      C’est une religion aussi violente que les autres. Israel s’est construit sur cette religion et on voit le résultat.

    • Par Nemo (---.---.---.8) 25 mars 2008 11:32

      Pour ma part, la véracité des propos tenus n’entre absolument pas en ligne de compte. Le simple fait de les avoir tenus est en soi une faute qui justifie pleinement cette sanction.

      Maintenant, en ce qui concerne le fond des propos, s’ils sont de toute évidence largement exagérés, on ne peut s’empêcher de penser que la question "qui est plus coupable que l’autre ?" - des israéliens ou des palestiniens - est aussi insoluble que celle de savoir "a qui appartient cette terre ?".

      Il n’y a pas de solution tenable au conflit israélo-palestinien en dehors d’un processus courageux et sincère de réconciliation, à l’instar de ce qui a été fait entre la France et l’Allemagne au sortir de la Seconde Guerre Mondiale. La difficulté supplémentaire par rapport à la réconcialiation franco-allemande tient à ce que les israéliens et les palestiniens revendiquent le même territoire et surtout la même capitale.

    • Par mariner valley (---.---.---.180) 25 mars 2008 11:34
      mariner valley

      Un peu comme les pays voisins d’ailleurs.

    • Par Serpico (---.---.---.41) 25 mars 2008 12:09
      Serpico

      Nemo : "Maintenant, en ce qui concerne le fond des propos, s’ils sont de toute évidence largement exagérés, on ne peut s’empêcher de penser que la question "qui est plus coupable que l’autre ?" - des israéliens ou des palestiniens - est aussi insoluble que celle de savoir "a qui appartient cette terre ?"."

       

      ******************

       

      C’est bizarre comme tout devient complexe quand Israel est impliqué. On ne voit pratiquement jamais les gens tenir ces propos quand il s’agit d’autres pays.

       

      La comédie du "problème complexe" n’accroche plus. Les israeliens ont été placés là par décision de l’ONU. Les Palestiniens subissent.

       

      Plus clair, ça n’existe pas.

    • Par Arouet (---.---.---.49) 25 mars 2008 12:32

      Patrickero se livre à un amalgame typique : selon lui référence au shabbat = assimilation d’Israel au judaisme, mention des tortures par l’armée d’Israel (hélas largement avérées) = ipso facto antijudaïsme.

      Qu’on ne torture pas le jour de shabbat serait plutôt une bonne nouvelle : je ne suis pas sûr qu’on montre cette "modération" dans le Guantanamo du très chrétien Bush.

      La suite coule de source, toute critique des agissements d’Israel est antisémite ; on peut alors prétendre que "c’est mentir que de prétendre que les israeliens tuent les enfants à coup de missiles" . Ben voyons. Ses missiles sont d’une précision chirurgicale, c’est bien connu, et si des enfants étaient là c’était sans doute des enfants de terroristes, donc pas des enfants. Prétendre nier que les civils palestiniens paient le prix fort de l’implantation d’Israel depuis 60 ans est pathétique autant qu’abject, même si des palestiniens ont eux aussi commis des crimes inacceptables.

      Il serait temps que certains guetteurs d’antisémitisme, cet antiracisme unilatéral, se rendent compte que toute vie est sacrée, au moins autant qu’un territoire, la vie d’un enfant palestinien tout autant (pas plus et pas moins) que celle d’un enfant israelien, et cela vaut pour les tarés des 2 bords.

    • Par NikeLaos (---.---.---.144) 25 mars 2008 12:34
      NikeLaos

      C’est triste mais Serpico a raison. Un etat créé ex nihilo dans une zone déjà historiquement plus que sensible (on se rappelle les batailles sans fin pour "reprendre Jerusalem" depuis le 8e siècle), ne pouvait pas ressembler à une garden party. Pour ce qui est du fonctionnaire, c’est en effet son statut qui pose probleme, pas ses opinions. Rappelons que certains leaders de parti sont bien plus radicaux que ça et il faisaient meme plus de 15% il y a 10 ans. Ou sont-ils donc passé d’ailleurs ? S’ils ne sont (presque) plus dans le paysage poilitique, c’est peut-être qu’ils sont passés dans le gouverenement. Ceci expliquerait cela. Quoi qu’il en soit, le message est clair : on ne touche pas à Israel. Z’avez compris ? smiley

    • Par Bateleur du Tarot (---.---.---.229) 25 mars 2008 12:47
      Bateleur du Tarot

      Cher Serpico,

      Heureusement que la République Islamique du Soudan est là pour rétablir le juste équilibre en exterminant les populations noires du Darfour, voilà un VRAI pays démocratique, après tout les arabes ont bien été les premiers à pratiquer l’esclavage, alors...

      ...

       

    • Par parkway (---.---.---.209) 25 mars 2008 13:10

      Serpico,

      il faut tout de même reconnaître une certaine humanité dans la religion juive puisqu’elle permet de ne pas torturer pendanr le shabbat !

      contrairement à la CIA qui elle, n’ayant pas de religion, torture toute l’année...

      Louons les religions, mes frères bien-aimés, car elles sont bienfaitrices !

      Gott mit uns ! allah est grand ! Yahwe qu’à pas !

    • Par Bateleur du Tarot (---.---.---.229) 25 mars 2008 14:19
      Bateleur du Tarot

      Cher Constant,

      En fait je n’ai rien compris à ce que vous disez, si vous pouviez vous exprimer clairement, comme on dit ce qui ce conçoit bien, s’exprime avec clarté.

      Refaites un essai pour voir...

      ...

       

       

       

    • Par armand (---.---.---.83) 25 mars 2008 15:11
      armand

      Les Israëliens, pour la plupart, étaient déjà là quand il y a eu le vote de l’ONU. La fic tion qui consiste à dire qu’on a virer un peuple pour en installer un autre est aussi stupide que de prétendre que les Palestiniens n’ont pas, eux aussi, des droites nationaux. La plupart des Israëliens veulent bien d’un état palestinien, vous, de votre côté, en etes encore à vouloir rayer Israël de la carte.

      En fait votre problème c’est que vous n’admettez absolument pas que le moindre lambeau de l’Oumma puisse tomber aux mains de non-musulmans. 

    • Par armand (---.---.---.83) 25 mars 2008 15:13
      armand

      Le judaïsme "encourage le racisme et célèbrer le crime" ?

      Mon pauvre c...n, alors vous justifiez par là tous les sinistres imbéciles qui racontent des horreurs sur le Prophète et sa religion.

       

    • Par Serpico (---.---.---.172) 25 mars 2008 21:52
      Serpico

      Bateleur : "vous disez"

       

      ******

       

      Comme je disais à l’autre à propos des bienfaits de la colonisation, heureusement que la France m’a appris à parler français...au détriment de certains gaulois pure souche. Même votre civilisation ne vous profite pas au niveau de votre langue maternelle.

       

      Vous avez besoin de faire des efforts pour intégrer la communauté francophone.

       

       

      Je ricane.

    • Par Serpico (---.---.---.172) 25 mars 2008 22:07
      Serpico

      armand : "Le judaïsme "encourage le racisme et célèbrer le crime" ?

      Mon pauvre c...n, alors vous justifiez par là tous les sinistres imbéciles qui racontent des horreurs sur le Prophète et sa religion."

       

      **************

       

      Outre que je ne vois pas le lien avec le prophète et l’Islam ni avec un quelconque encouragement, je note que vous ne fonctionnez qu’à l’à-peu-près : où voyez-vous que je m’offusque de ce que racontent les gens mal élevés sur le prophète ou l’Islam ou une autre religion ?

       

      Dieu et le prophète sont assez grands pour se défendre tout seuls.

       

      Quant à la religion juive, pardon, mais c’est la vérité implacable : elle est chargée de violence jusqu’à la gueule.

       

      Moïse qui tue un gardien égyptien en train de fouetter un hébreux, Josué qui massacre des populations entières en Canaan, David qui désintègre les Philistins, les psaumes qui invoquent le Dieu vengeur pour tuer les vilains anti-héros.

       

      Et les femmes : Esther et les 75000 perses massacrés avec les détails dans le livre d’Esther : sans qu’il fut besoin d’invoquer la légitime défense, il fallait massacrer hommes, femmes, enfants, vieillards...Judith, Athalie, Deborah, Yael...

       

      Vous voulez d’autres détails sur la violence du judaïsme ?

       

      Et je le redis : toutes les religions produisent tôt ou tard des haines incontrôlables et détruisent.

    • Par Frédo45 (---.---.---.140) 26 mars 2008 00:11
      Frédo45

      D’accord avec vous Patrickero, sur le fait que cet homme est antisémite. Mais combien d’hommes ouvertement islamophobes ne sont jamais inquiétés ? Combien d’insultes à caractère raciste proférées par certains hommes politiques sans qu’une véritable sanction tombe ?

      Deux hypothèses :

      1) Le fait que Bruno Guigue soit fonctionnaire a entraîné cette sanction.

      2) Le fait qu’il critique Israël a entraîné cette sanction.

      Dans le premier cas, je ne comprends pas bien pourquoi un fonctionnaire aurait moins le droit de s’exprimer.

      Dans le deuxième cas, je me réjouis qu’enfin, on sanctionne les propos haineux. mais alors, il faut sanctionner tous les propos haineux.

  • Par Forest Ent (---.---.---.205) 25 mars 2008 11:14
    Forest Ent

    Il est évident qu’un préfet doit avoir une certaine réserve dans son expression publique.

    S’il s’exprime sous un pseudo, comme beaucoup d’entre nous ici, il n’y a aucune raison d’aller lui chercher des poux. Mais s’il signe par exemple un article sur AV en tant que "Préfet de la République", ça n’est quand même pas tout à fait pareil, et il y implique sa fonction.

    Dire qu’un préfet ne peut pas exprimer son opinion est faux. Il n’a simplement pas le droit de dire n’importe quoi sous couvert de sa fonction.

    • Par parkway (---.---.---.209) 25 mars 2008 13:04

      Forest Ent,

      encore un avis plein de bon sens !

      quand arrêterez-vous ? ne pourriez-vous dire un peu de betises de temps en temps ?

    • Par thirqual (---.---.---.65) 25 mars 2008 13:14

      Il a signé de son simple nom sans allusion aucune à sa fonction sur un site qui a dû voir sa fréquentation quintupler depuis l’annonce de cette sanction. Donc ni dans l’exercice de ses fonctions, ni en s’en servant de paravent. Je ne sais pas si le devoir de réserve s’applique, j’y connais rien.

       

      Pour les sources et la vérité, il ne fait que répéter ce qu’on peut lire dans Haaretz ou dans le Guardian... la fillette ça s’est vraiment passé, hélas.

    • Par Bigre (---.---.---.205) 26 mars 2008 08:39
      Bigre

      Fonctionnaire dans ses heures de travail, et un peu au delà, lorsqu’il met sa fonction en évidence, il n’en est pas moins un homme qui pense et qui a le droit d’exposer sa pensée.

      Devoir de réserve, je veux bien, ... il serait malvenu de critiquer une loi démocratiquement votée notamment mais les fonctionnaires ont aussi le devoir d’être des citoyens, de dénoncer les faits qui ne leur semblent pas justes, de refuser les ordres contraires aux textes fondamentaix (Déclaration des droits de l’homme, par exemple).

      Ça peut s’appeler de la résistance, ou du bon sens, ou de l’humanité ....

      Je préfère de loin un fonctionnaire qui pense, qui réfléchit à un endormi qui s’en fout !

  • Par goldoz (---.---.---.199) 25 mars 2008 11:24

    Dans votre article, il manque l’extrait le plus "détonant" de ce fonctionnaire en mal de célébrité :

    << Car, analogie pour analogie, frappante est la ressemblance entre le Reich qui s’assied sur la SDN en 1933 et l’Etat hébreu qui bafoue le droit international depuis 1967. >>

    Serait-ce volontaire ?...

    Quand vous dites "Il est en effet impensable que des idées nauséabondes comme le fascisme ou le fanatisme religieux puissent être dispersées aussi aisément", je crois qu’on en n’est pas loin...

     

    • Par Serpico (---.---.---.192) 25 mars 2008 11:29
      Serpico

      Goldoz :

       

      L’analogie vous choque ? mais en quoi est-elle choquante ?

       

      Parce qu’elle est vraie ou parce que vous ne le supportez pas ?

    • Par goldoz (---.---.---.199) 25 mars 2008 14:11

      Cette analogie ne me choque pas tant le point Godwin est atteint facilement de nos jours. Ce fonctionnaire n’a à aucun moment voulu apporter une réflexion au sujet de ce conflit mais uniquement provoquer le gouvernement en utilisant les poncifs habituels qui permettent de tirer à soi les journalistes.

      Il a choisi entre être intelligent et être célèbre.

    • Par armand (---.---.---.83) 25 mars 2008 14:54
      armand

      Ah oui, les analogies, parlons-en. Et les états arabes affirmant qu’ils allaient rayer Israël de la carte et jeter les juifs à la mer, c’était de la poésie métaphorique ? Ou c’était tout simplement le ressassé de la politique génocidaire des nazis, encore bien présente à l’esprit en 1948.

      Comme d’hab, on recherche la paille dans l’oeil d’Israël - les brutalités, tortures, bavures, bref, les actions de tout état en guerre permanente contre les voisins et soumis à une offensive terroriste sans précédent - et on oublie la poutre chez tous ceux qui fomentent des attentats suicides, massacrent par milliers leurs propres co-religionnaires, et n’ont jamais abandonné leur projet initial, rayer de la carte un pays non seulement reconnu par l’ONU, mais fondé sur l’association trimillénaire d’un peuple avec une terre.

      Le problème avec Guigue - à qui je dirais bien en personne ce que je pense de son alignement systématique sur ces bienfaiteurs de l’humanité que sont le Hamas et le Hezbollah et sa participation aux organes de propagande de Tariq Ramadan - c’est qu’il ne se contente pas de critiquer Israël, même vertement. Ses propos sur les snipers sont de la diffamation pure et simple. C’est une prise de parti militante qui n’a pas a être chez un haut-fonctionnaire.

      Tout le monde tomberait à bras raccourcis sur Benoît Fleury si ce nouveau prof de droit, issu du GUD, ressortait ses vieilles rengaines de la droite extrême. Qu’il en soit de même pour Guigue.

      En tant que normalien il me fait penser à ses illustres devanciers qui, dans les années passées, célébraient Staline, Mao, Pol Pot, quand, à l’instar de Brasillach, il n’étaient pas passés purement et simplement au nazisme.

    • Par gaiaol (---.---.---.93) 25 mars 2008 17:43

      tombons a bras raccourcis sur redecker aussi...

       

       

      ah non lui c’est autre chose !!! pas le même combat. de la liberté d’expression dites vous ?

    • Par armand (---.---.---.67) 25 mars 2008 23:14
      armand

      gaiaol :

      Parfaitement. Si Redeker était préfet ou sous-préfet, je le ferais révoquer fissa. Et si jamais il apparaissait qu’il tenait de tels propos dans l’enceinte de lécole je le ferais mettre en congé de l’éducation nationale. Et sachez que mes origines politiques font que je n’aime pas le blasphème d’où qu’il vienne.

       

      Pour Serpico :

      Le rapport avec le Prophète et sa religion c’est que quand on profère des énormités sur le Judaïsme - comme dire que l’histoire violente du peuple juif dans la Bible en fait une religion raciste (sic) on ouvre un boulevard à ceux qui diffament l’Islam - je parle du vrai, et non de la secte wahhabie haineuse qui se développe grâce aux pétrodollars. 

  • Par Voltaire (---.---.---.37) 25 mars 2008 11:27
    Voltaire

    Excellent article qui pose de bonnes questions.

    Sans être un spécialiste du droit public, il me semble que ce cas particulier mérite d’être examiné de près.

    D’un côté les fonctionnaires sont tenus à un droit de réserve, qui doit notamment les inciter à se restreindre en matière de commentaires publiques, notamment liés à leurs opinions religieuses ou politiques. Ils ne peuvent pas plus, d’après la jurisprudence, critiquer de façon ouverte la politique du gouvernement qui les emploie. Ces restrictions vont de façon croissante en fonction du niveau hiérarchique.

    D’un autre côté, L’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen édicte que " la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre à l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par Loi ".
    La liberté d’expression peut donc être définie comme le droit d’exprimer librement sa pensée. Elle est le prolongement naturel de la liberté d’opinion, qui est le droit de tout individu de penser ce qu’il veut. L’article 6 de la loi du 13 juillet 1983 garantit d’ailleurs " la liberté d’opinion au fonctionnaire ".
     

    Dans le cas présent, nous avons un haut fonctionnaire (sous-préfet), qui critique assez violemment les pratiques d’un autre Etat. Il ne s’agit ni de critique de sa hiérarchie, ni de son gouvernement ou de ses représentants, ni de la politique de son gouvernement. De plus, le sujet était très éloigné de ses responsabilités de sous-préfet (il en eu été autrement s’il s’était agit d’un fonctionnaire du quai d’Orsay...). Ce fonctionnaire pouvait donc légitimement penser que ses critiques ne constituaient pas un conflit d’intérêt avec sa fonction, puisque tenues en dehors de l’exercice de ladite fonction et sans rapport avec ses attributions. Il me semble qu’étant donné l’ambiguïté des textes, la révocation de ce fonctionnaire est exagérée, et que celui-ci pourra se défendre de façon efficace devant le tribunal administratif.

    D’un point de vue plus général, il convient néanmoins d’insister sur cette notion de devoir de réserve, et de l’équilibrer avec le droit d’expression. En cas de doute, et étant donné la possibilité d’utiliser des pseudonymes sur le net, il vaut mieux faire acte de prudence, de façon à ne pas déconsidérer, même de façon fortuite, la fonction occupée. Comme Némo le rappellait, nous sommes sans doute nombreux sur Agoravox à respecter ce devoir de réserve eu égard à notre fonction, et c’est sans doute la recommandation à faire à l’ensemble des intervenants.

    • Par Nemo (---.---.---.8) 25 mars 2008 11:40

      J’accède volontiers à l’essentiel de votre commentaire à une exception près. Un sous-préfet est le représentant du Gouvernement - de tout le Gouvernement - dans son arrondissement. De ce point de vue là, l’effet de sa prise de position est le même - en pire - que s’il s’agissait d’un quelconque fonctionnaire du Quai d’Orsay.

      Un préfet ou sous-préfet ne peut se présenter à aucune élection politique tant qu’il est en fonction. Aucun autre fonctionnaire - mis à part les ambassadeurs - n’est soumis à une telle restriction. Les fonctionnaires du Ministère des Finances ont eux aussi des restrictions, mais limités aux collectivités dont ils ont à connaître dans le cadre de leurs fonctions (par exemple en TPG).

      La prétendue distance entre la fonction de sous-préfet et le sujet (relations internationales) n’est à mon sens pas recevable.

    • Par JoëlP (---.---.---.226) 25 mars 2008 12:49
      JoëlP

      Vous pouvez mettre tous les minus que vous voulez, ce que dit Nemo est parfaitement exact :

      "Un sous-préfet est le représentant du Gouvernement - de tout le Gouvernement - dans son arrondissement. De ce point de vue là, l’effet de sa prise de position est le même - en pire - que s’il s’agissait d’un quelconque fonctionnaire du Quai d’Orsay."

      Après qu’il ait pris position sur le mouvement d’autonomie des oïghours, l’indépendance de la Gagaouzie ou de la Transynistrie, on s’en tape. Il n’a pas à le faire ou il doit choisir un pseudo.

    • Par simbad (---.---.---.14) 25 mars 2008 14:38

      il me semble que bien qu’administratif (non élu) les prefets sont des politiques, ils valsent avec les gouvernements. Donc, dès lors que l’on se place sur le terrain de la jurisprudence, la réponse de MAM me parait disproportionnée. Quand à ceux qui ont dit que celà aurait été la même chose si il avait écrit un livre sur l’époque Ming laissez moi en douter. Au fait, peut-êtrte que certains d’entre vous sont fonctionnaires. Ecrivez vous à votre ministre de tutelle si vous voulez partir à l’étranger ? J’en doute !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires