• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La politique de Trump, c’est « colossale finesse »

La politique de Trump, c’est « colossale finesse »

On doit mesurer l’importance du danger qui plane sur nos têtes en regard de l’intelligence de ceux qui occupent des fonctions stratégiques. Selon Sean Spicer, porte-parole de la Maison-Blanche, “Assad est pire qu’Hitler car Hitler n’a pas utilisé d’arme chimique”. L’administration Trump, c’est comme un mélange de Fabius et de Faurisson. Le souffle de l’esprit fait des courants d’air à “White House” !

JPEG Depuis que son équipe a été amputée de ses conseillers les plus atypiques (Michael Flynn et Steve Bannon), le président républicain investi le 20 janvier est en roue libre. Le “style Trump” dans les relations internationales, c’était surtout une rhétorique. Personnage truculent, il cultivait l’ambiguïté, disant tout et son contraire au risque d’en décevoir beaucoup et de surprendre tout le monde. Maintenant, c’est fini. En passant à l’action sur tous les fronts, en quelques jours, le nouveau président américain a jeté le masque.

Le premier front, c’est la Syrie, où un Etat souverain résiste depuis 2011 à l’offensive des milices obscurantistes armées par la CIA. En faisant bombarder la base aérienne syrienne d’Al-Chaayrat, le 6 avril, la Maison-Blanche a franchi une ligne rouge. C’est la première fois que les USA procèdent à une intervention militaire directe, ouvertement revendiquée, contre l’Etat syrien. Outre qu’elle prête main forte aux terroristes de Daech, cette violation flagrante du droit international défie le puissant allié de Damas, la Russie. Elle crée le risque d’une confrontation armée dont le premier ministre russe Medvedev a dit qu’on l’avait “frôlée d’un cheveu”.

Le deuxième front, c’est la Corée du Nord. Adepte d’une stratégie tous azimuts, Donald Trump a envoyé une escadre navale en direction de la péninsule coréenne et menacé la Corée du Nord de représailles si ce pays persistait à développer ses technologies militaires. Il y a longtemps que l’establishment militaire américain rêve d’une frappe préventive sur les sites nucléaires nord-coréens, notamment pour empêcher ce pays d’acquérir des capacités balistiques. Si d’aventure une telle attaque avait lieu, Pyongyang a fait savoir que la réplique nord-coréenne serait dévastatrice.

Le troisième front, c’est l’Afghanistan. Une semaine après le bombardement de la base syrienne d’Al-Chaayrat, les USA ont largué “la mère de toutes les bombes”, le 13 avril, sur des positions attribuées à Daech. Peu implantée dans ce pays, l’organisation terroriste sert de prétexte, en réalité, à une démonstration de force. Poussé par l’Etat profond, le président-milliardaire veut montrer que sa main ne tremble pas. Le choix de la bombe GBU43/B n’est pas fortuit. C’est l’arme conventionnelle la plus puissante dont dispose Washington. Son usage expérimental signifie que les USA sont prêts à frapper fort, sans risquer pour autant l’escalade nucléaire. Il ne reste plus qu’à choisir les futures cibles.

Fabriqué en 2003, cet effrayant engin de 9 tonnes n’avait jamais été utilisé. Donald Trump l’a fait. Joyau d’une industrie de l’armement qui fait la pluie et le beau temps à Washington, il sort enfin du hangar et pulvérise la montagne afghane sous les vivats des actionnaires du lobby militaro-industriel. Officiellement, c’est pour détruire des souterrains utilisés par les djihadistes dans la région de Nangarhar. En réalité, c’est pour adresser un message d’une subtilité typiquement nord-américaine à l’Iran voisin, à l’incorrigible Corée du Nord, à la Syrie récalcitrante, et indirectement, bien sûr, à la Russie qui ose tenir la dragée haute à Washington. La devise de la politique de Trump, c’est “colossale finesse”.

Selon Edward Snowden, cette opération visait aussi à éliminer les traces d’installations clandestines créées par la CIA, dans les années 80, au profit des moudjahidines luttant contre le Satan soviétique. C’est fort possible, et ce n’est pas contradictoire avec les objectifs précédents. Au total, cette gesticulation militaire américaine commence à devenir sérieusement inquiétante. En Syrie, la DCA a probablement abattu 36 des 59 missiles de croisière lancés par les deux navires américains, mais ni Damas ni Moscou ne l’ont claironné. La presse russe a d’ailleurs longuement expliqué les raisons pour lesquelles Moscou, désireux d’éviter toute surenchère, n’a pas répliqué à cette agression contre son allié syrien.

Mais le commandement militaire syro-russo-iranien a aussi publié un communiqué qui ne laisse aucun doute sur l’intention qu’a cette alliance militaire de riposter, d’une manière ou d’une autre, si Washington récidive. A force de provoquer ses adversaires, on finit par en faire des ennemis, et la Maison-Blanche a visiblement décidé de les multiplier par son attitude agressive. On doit aussi mesurer l’importance du danger qui plane sur nos têtes en regard de l’intelligence de ceux qui occupent des fonctions stratégiques. Selon Sean Spicer, porte-parole de la Maison-Blanche, “Assad est pire qu’Hitler car Hitler n’a pas utilisé d’arme chimique”. L’administration Trump, c’est comme un mélange de Fabius et de Faurisson. Le souffle de l’esprit fait des courants d’air à “White House” !

Hélas, la bêtise est communicative et elle saute aisément l’Atlantique. Pendant que les “Docteur Folamour” de Washington menacent la paix du monde, certains candidats à l’élection présidentielle, eux, se croient obligés de stigmatiser Bachar Al-Assad. Tétanisés par les accusations grotesques dont l’administration américaine couvre le président syrien, ils font comme si c’était lui, l’accusé, qui menaçait l’humanité avec ses foucades guerrières, et non son accusateur, ce président US qui jubile de pouvoir utiliser les merveilleux joujoux que lui offre une industrie de la mort plus prospère que jamais. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • rogal 15 avril 2017 08:27

    En Afghanistan, bombe stratégique (message de Trump à bons entendeurs) ou tactique (bride lâchée aux généraux) ?


    • baldis30 15 avril 2017 20:52

      @rogal
      bonsoir,

      Une arme c’est une arme... et si on ne l’a pas essayé ce n’est pas encore une arme dont on connaît l’efficacité sur le terrain. 

      La technologie des armes s’est tournée vers des armes thermobariques, et il semblerait que celle-ci en fût... S’agit-il d’une bombe ou d’un missile auto-guidé ? Je pencherais pour le deuxième type ...


    • Osis Osis 16 avril 2017 16:35

      @rogal

      RIDICULES.
      Une bombe de 10 tonnes... 90 morts....

      Les terroriste font mieux avec un kilo de boulons.

      Bravo la première puissance mondiale...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 avril 2017 07:41

      @rogal


      Mais non ! Simple manoeuvre de séduction des va-t-en guerre au front tres bas qui constituent la partie la plus aisement manipulable de l’électorat americain. Seuls des imbeciles, aux Usa comme ailleurs, peuvent croire que Bachar qui est à terminer victorieux sa reprise de toute la Syrie irait bombarder des enfants dans un bled sans interet strategique. C’est du soutien de ces tarés que vient de s’assurer Trump... Mais en perdant toute credibilité internationale. La présidence Trump ne viserait-elle qu"a une rapide prise de profit ?

      PJCA

    • Leonard Leonard 15 avril 2017 08:28

      Sean Spicer c’est excusé de suite d’avoir utilisé cette comparaison.


      • V_Parlier V_Parlier 15 avril 2017 19:51

        @Leonard
        On a du lui apprendre que pendant une bonne partie du vingtième siècle tout le monde utilisait des armes chimiques, dont la célèbre hypérite (gaz « moutarde ») car on ne connaissait pas encore le sarin.


      • redneck Boris 15 avril 2017 10:21

        Donald Trump c’est le retour à l’ordre du monde après le chaos Obama !

         
        Il était temps car il ya du boulot : destruction de l’Etat Islamique, stabilisation de la situation en Irak et en Syrie, et aussi endiguement du régime iranien.
         
        Ensuite Trump doit se consacrer à freiner l’expansionnisme chinois et régler la situation en Corée du Nord.
         
        Le régime nord-coréen sera fortement endigué, voire asphyxié. S’il choisit la guerre, la riposte sera rapide et foudroyante. 
         
        L’ordre ne peut régner que si les Etats-Unis retrouvent leur place. 
        Les Etats-Unis sont la première puissance du monde et une puissance au service de la liberté,

        • xana 15 avril 2017 10:54

          @Boris

          Cher Boris, tu devrais t’engager dans les Marines US. Tu as le niveau intellectuel requis et ton patriotisme américain est au-dessus de tout soupçon. D’ailleurs que fais-tu encore dans un pays sous-développé parlant un langage rétrograde ?

          Courage, vas-y ! Le Monde Libre te regarde, tu ne vas pas faiblir maintenant !


        • redneck Boris 15 avril 2017 11:18

          @xana
           

          Hooah 

        • parousnik 15 avril 2017 17:20

          @Boris Votre êtes le témoin inconscient et cobaye du lavage de cerveau hollywoodien....


        • V_Parlier V_Parlier 15 avril 2017 19:56

          @Charly83
          Hmmm... je suis loin d’être certain de ce second degré.
          Mais s’il faut chercher un avantage à la situation : Maintenant les USA n’avancent plus dissimulés sous le masque hypocrite d’un beau parleur poli et mignon. Le méchant montre sa figure, ça va en réveiller quelques uns parmi les US-olâtres. Et plus ils auront d’ennemis exacerbés moins ils seront en position de force. J’en conclus : Quitte à ce qu’ils soient agressifs, autant que ce soit avec tout le monde !


        • Osis Osis 16 avril 2017 11:45

          @Boris

          « une puissance au service de la liberté, »

          Cà, c’est de l’humour noir...


        • chantecler chantecler 17 avril 2017 09:24

          @Charly83
          Non, certainement pas .
          Boris est entier , dit ce qu’il pense , est agent inconditionnel du NOM et néo con .
          Suffit de jeter un oeil à ses commentaires .
          Probablement fervent adepte des westerns .
          Style John Wayne le gentil , contre tous les méchants .
          Bref il a 6 ans d’âge mental .
          A part ça il est très sympathique .


        • redneck Boris 17 avril 2017 09:33

          @chantecler
           

          Oui adepte de westerns John Wayne, Clint Eastwood et Steve McQueen mon héros.
          Aime la music country, le Football (pas le soccer), le Baseball et les barbecues !
          Aime les armes à feu et l’art amérindien....
           
          God Bless America 


        • redneck Boris 17 avril 2017 09:34

          @Charly83
           

          les USA représentent le monde libre, la démocratie, le bien...
           
          Exactement !


        • redneck Boris 17 avril 2017 09:36

          @Boris
           

          enfin plus précisément les républicains !!!!
          les démocrates ont sombré dans le socialisme smiley

        • Layly Victor Layly Victor 17 avril 2017 11:30

          @Boris

          Ils ont d’ailleurs été à maintes reprises à la hauteur de leur engagement de représenter le monde libre, la démocratie, le bien :
          intervention militaire à Grenade
          intervention militaire à Panama
          coup d’état militaire au Chili
          étranglement de Cuba et poursuite absurde d’un embargo qui n’a fait que renforcer le régime
          assassinat de Kennedy

          J’en passe et des meilleures

          N’oublions pas leur action déterminée, après la 2ème guerre mondiale, pour sauvegarder les intérêts des supports industriels du régime nazi, comme Porsche par exemple.
          Beaucoup de gros industriels soutiens de Hitler ont été remis en selle, au nom du bien.

          J’adore le peuple Américain, les grands espaces, John Wayne, la musique country, les romans de Erskine Caldwell. Je pense que les Américains valent beaucoup mieux que les salopards qui les dirigent, et je suis certain qu’ils le montreront un jour. Ils ont beaucoup d’humour, dans le style de l’incontournable Murphy, et ils ne sont pas dupes des manigances politiques et médiatiques (à part les manifestants trans et lesbiennes financés par Soros).

        • mmbbb 17 avril 2017 17:58

          @Boris amen ainsi soi t il nous sommes le lundi de Paques !


        • mmbbb 17 avril 2017 18:04

          @Layly Victor c’est sur Grenade etait une enorme menace , Reagan failli balancer une missile nucleaire. ou presque Les dirigeants amércains sont aussi fort en propagande que ne le furent les soviets . Boris cite le regime Iranien C’est la CIA qui a degommée Mohammad Mossadegh, le nasser iranien A cette epoque l Iran etait un pays ouvert laique qui ne menacait pas la region . Boris est un vrai marine, le vide sidéral entre ses deux oreilles .


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 avril 2017 07:55

          @xana


          Boris est, de toute évidence, le meme plaisantin dont je reconnais le syle et qui, qui sous divers pseudos, vient périodiquement jouer les agents provocateurs en disant des énormités. C’est un canular. Meme l’Americain moyen n’est pas aussi bête. Il faut garder un minimum de sérieux a ce site en ne repondant JAMAIS à ces farceurs.

          PJCA


        • pipiou 15 avril 2017 15:44

          Il y a 3 mois l’auteur nous disait : « Donald Trump a beaucoup de défauts, mais il n’a encore tué personne. »

          Voilà qui est fait.
          Etape suivante ?


          • V_Parlier V_Parlier 15 avril 2017 19:57

            @pipiou
            Ben voila. Il a franchi toutes les étapes. Il est maintenant « normal » comme disait un analyste français sur une chaîne mainstream que j’avoue avoir oubliée.


          • Baron de Risitas meslier 15 avril 2017 16:23

            Le largage de la “mère de toutes les bombes” sur l’Afghanistan par les États-Unis est clairement un avertissement adressé au leader nord-coréen Kim Jong-un.

            Pyongyang s’est attelé à construire un vaste complexe militaire souterrain, dont les entrées sont en partie repérées par les forces américaines. Il est donc impossible que la Corée du Nord ne se sente pas concernée”,


            • raymond 15 avril 2017 16:43

              @meslier
              oui enfin , encore une opération à x millions de $ pour quelques dizaines de soldats tués, à ce rythme il faudra de très très rapides planches à billets.


            • Osis Osis 16 avril 2017 16:41

              @meslier

              "un avertissement adressé au leader nord-coréen Kim Jong-un."

              Il doit trembler de peur...

              90 morts pour une bombe de 10 tonnes...


            • Hijack Hijack 15 avril 2017 17:07

              Bon, jusqu’ici ... il a encore de la marge pour nous faire regretter ... la foldingue !
              Mais y’a des limites.

              Supposons et espérons qu’il montre juste les gros bras pour frimer, se faire voir ... 
              Autrement, nous irons vers de réels soucis.


              • V_Parlier V_Parlier 15 avril 2017 20:00

                @Hijack
                Ben disons que la foldingue a annoncé la couleur et que c’est lui qui réalise le programme. Preuve que les USA sont restés, malgré tout leur système théoriquement (et lourdement) néo-démocratique, une république bananière.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 avril 2017 17:19

                Bon, Trump a fait ce qu’Israêl et la Turquie font depuis longtemps, des interventions « de police » sans aucun mandat. En faisant plus parler, bien sûr. Eux au moins ils ont l’excuse d’être voisins.

                En réalité, ça démontre aussi que la diplomatie russe qui soutient Assad jusqu’au bout est dans une impasse.

                Les Occidentaux ont voulu faire tomber Assad, échec
                La Russie et l’Iran soutiennent Assad bec et ongle, mais ça pourri toujours autant.

                Je ne vois pas quel destin attend Bachar el Assad à part un exil doré, au mieux.


                • Layly Victor Layly Victor 16 avril 2017 17:52

                  @Olivier Perriet

                  Je rends hommage à votre fidélité solférinienne. Comme les gros salopards solfériniens Hollande, Fabius, et compagnie ont toujours soutenu l’agression US-israélo-saoudinne et bruxello-germanique contre le peuple syrien, et ont fait même mieux en envoyant armes (les missiles Milan cachés à Alep Est qui ont donné tant de soucis à Hollande), soutien diplomatique et encadrement militaire aux djihadistes, votre devoir de solférinien est de continuer à bramer le leitmotiv « Bachar doit partir », qui est la sourate préférée de Fabius.

                  Entre les lignes, vous appelez à l’assassinat de Bachar el Assad, suivant les bonnes vieilles méthodes des humanistes et droitdelhommistes Juppé, Sarkozy, BHL, qui ont fait leurs preuves.
                  Ils ne sont pas les seuls. Le grand révolutionnaire prolétarien Poutou a dit que « non seulement, c’était bien de bombarder, mais on aurait du le faire beaucoup plus tôt ». Les Bienveillants de Macron pensent de même (il paraît qu’il y aurait eu, d’après l’OSDH et les casques blancs, gens dignes de foi, une attaque chimique), ce qui justifie l’attitude des Bienveillants. Fillon regarde ailleurs, Mélenchon et Marine protestent mollement. Les média sont prêts. Il ne reste plus qu’à attendre l’opportunité de cet l’assassinat par des modérés et démocrates. Ruth Elkrieff et Camille Langlade vont encore nous faire un orgasme en direct, comme lors de la salve de tomahawks.

                  Je ne pense pas comme vous. Le destin qui attend Bachar el Assad est d’être le premier chef d’état arabe à remporter la victoire pour son peuple. C’est un destin historique.

                  Le propagandiste sioniste Finkielkraut reconnaît maintenant en Trump l’étoffe d’un penseur de haut niveau (plus exactement ce mérite revient selon lui à ceux qui ont su déverser dans son cerveau ces pensées merveilleuses), mais c’est Trump qui sera vite oublié.

                • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 avril 2017 19:21

                  @Layly Victor

                  Qu’un dirigeant quitte le pouvoir ne veut pas dire qu’on souhaite sa mort :
                  Hollande va quitter la présidence bien vivant.

                  C’est ce qui se passe dans tous les pays normaux


                • Oceane 17 avril 2017 21:41

                  @Olivier Perriet

                  Et si l’esprit Assad lui survivait, faudrait aussi expédier son successeur dans un « exil doré » ?


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 avril 2017 16:27

                  @Oceane

                  Encore faudrait-il savoir ce qu’il y a dans « l’esprit d’Assad », à part « je reste au pouvoir jusqu’au dernier Syrien » ?


                • phan 15 avril 2017 17:45

                  Messieurs les Pétromonarques du Golfe, les Producteurs d’Opium de Kandahar, les Sud Coréens, les Japonais, les Chinois de Formose : passez à la caisse !
                  De la stratégie du Shock and Awe, on va passer à la stratégie du Shake and Money !


                  • parousnik 15 avril 2017 18:14

                    Difficile d’y voir clair avec le peu d infos fiables dont nous disposons... Probablement n est qu’ une supposition...et déjà d’ou vient cette certitude que 59 tomawhak ont été tirés ? Du Pentagone ? Comme source fiable autant s’abreuver à l AFP Agence Française de Propagande.... Et si effectivement seulement 23 ont percuté le sol et la base syrienne pourquoi si peu de dégâts ? 10 tonnes d explosifs pourtant....Pourquoi les yankees étaient ils certains que les S400 et 300 resteraient muet... Volant à basse altitude cela doit faire du bruit tout de même et personne ne semble les avoir entendu passer...et aussi comment D. Trump pouvait il être certain que la Russie ne repliquerait pas à cette agression bizarre ? Plus d’Al Qaida en Afghanistan mais Daesh...mais où est donc passé Al Qaida dans ce pays, jeté à la mer comme le figurant sensé être Ben Laden ? Pourquoi tout à coup nos regards sont ils dirigés loin de là vers le Pacifique et la Corée du Nord....et de toute urgence ? Il y a beaucoup trop de zones d’ombres pour faire une analyse fiable de la situation réelle en particulier entre russes et yankees...


                    • izarn izarn 15 avril 2017 19:24

                      @parousnik
                      Je réponds :
                      Le bombardement en Syrie est un ratage,. Missiles détournés par contre mesure , mais aussi par la DCA télécommandée par les systèmes S300. En effet le S300 c’est aussi un systéme de surveillance et de guidage capable de gérer plusieurs sorte de missiles, et meme la DCA.
                      J’avais vu ça sur une pub algérienne sur ses S300...C’était en arabe, mais j’avais compris !
                      Donc bien sur pour détrourner l’attention vaut mieux aller vers le fameux porte avion Vinson qui cingle vers la Corée du Nord.
                      Alors que le Varyag russe se trouve déja dans un port Coréen !
                      https://fr.sputniknews.com/defense/201704111030851069-varyag-coree-sud-escale/

                      Ca va chauffer, ou se calmer....
                       smiley


                    • izarn izarn 15 avril 2017 19:31

                      @izarn
                      Notez l’humour russe :
                      Le Varyag est un croiseur lance-missiles du projet 1164 Slava. Doté d’un éventail d’armes antinavires, anti-sous-marines et antiaériennes, le croiseur de cette classe a été baptisé « Tueur de porte-avions ».
                       smiley


                    • goc goc 15 avril 2017 18:28

                      Concernant la Corée du nord, il faut préciser certains points

                      1 - Géographie :
                      La Chine a une frontière commune avec la CdN, MAIS la Russie a aussi une frontière commune avec la CdN, certes moins grande, mais c’est quand même un voisin directe, alors que la distance entre Pyongyang et Los Angeles est de 9500km (source gogole)

                      2 - Économie :
                      Le Japon dont on connait la fragilité économique actuelle, n’a aucun intérêt à voir une Corée réunifiée, qui a l’instar de l’Allemagne après la réunification (qui est devenu le premier État dans l’UE) pourrait devenir un leader économique.

                      3 - Stratégie :
                      Les USA ont tout intérêt à garder le contrôle de la CdS en entretenant un climat de peur envers la CdN, car il est vital pour eux de garder, voir de développer des bases militaires et des accès à la Mer de Chine,et ce afin d’avoir un point stratégique face à la Chine et aussi poursuivre l’encerclement de la Russie par son coté oriental.

                      voila pourquoi la Chine et la Russie ne lâcheront pas la CdN et pourquoi le Japon et les USA auraient tout intérêt à laisser perdurer la situation.

                      Maintenant cette situation n’est envisageable que si on a en face, des dirigeants ayant un minimum d’intelligence, seulement voila, on a à faire à Donald. Et là tout est possible, surtout les pires décisions, et les plus imbéciles.

                      Aussi ne reste-t-il qu’une seule alternative : soit avoir une guerre avant la fin de l’été, soit avoir une guerre avant la ..fin du mois !

                      Bonne Pâque à tous, même si les cloches ont déserté Rome pour aller à Washington DC


                      • izarn izarn 15 avril 2017 19:11

                        @goc
                        Vous oubliez que les ricains « l hyper puissance » n’ont pas pu battre la Corée du Nord communiste en 1950-53...
                        Pourquoi voulez vous qu’ils y arrivent maintenant ?
                        Vous avez des données ?
                        Ceci dit les ricains sont drolement mal barrés : Bien pire qu’en Syrie !
                        Ils ont face à face la Russie et la Chine...
                        Ces deux puissances ont déja battu les USA au Viet-Nam...
                        Trump joue les gros bras, mais il n’a aucune chance...Les USA sont bien plus faibles que dans les années 60/70...
                        Derrière il ya des affaires économiques, c’est ça qu’il faut voir...Or la Chine est devenue la plus grand puissance économique devant les USA. Rien à voir avec les années 60.
                        La Corée du Nord, on s’en fout, c’est un alibi...
                        TOUT est alibi avec les USA.
                        TOUT est faux !


                      • goc goc 15 avril 2017 21:34

                        @izarn
                        +1
                        sans oublier qu’a l’époque du Viet-Nam, il y avait la conscription
                        or depuis cette époque, et apres la naissance des différents mouvements plus ou moins pacifistes, mais surtout plus que moins anti-gouvernementaux, les politiques ont compris que c’était un mauvais choix et ont tout basé sur la professionnalisation et la « high-tech ».

                        sauf que du coup, ils ont perdu beaucoup de chair-à-canons, alors que les russes et surtout les chinois sont capable de lancer une mobilisation générale de plusieurs millions d’individus.

                        Et si en plus, sur le plan technologique, les ricains sont en perte de vitesse, je donne peu de temps aux USA pour s’effondrer


                      • Layly Victor Layly Victor 16 avril 2017 18:35

                        @izarn

                        Je ne suis pas tout à fait d’accord avec votre analyse.
                        Les Américains n’ont pas réussi à conquérir toute la Corée parce que la contre-attaque chinoise les a balayés et repoussés jusqu’au 38ème parallèle. Les Chinois ont eu d’énormes pertes.

                        Depuis les années 60, la situation a beaucoup évolué. Dans les années 60, les Américains avaient une grande supériorité en armes conventionnelles (la parité n’était que sur les armes nucléaires stratégiques), mais ils avaient une grande fragilité intérieure. De plus, cette supériorité militaire était inefficace dans la jungle du Vietnam.
                        La fragilité intérieure des USA venait du mouvement de protestation contre la guerre très puissant. Ce mouvement était fort dans les universités et dans la jeunesse. Il y avait le protest song, le flower power, etc..

                        Les choses ont beaucoup changé. L’idéologie franc-maçonne et sioniste a complètement submergé les universités et toute la société, et les média sont complètement soumis à cette idéologie, comme chez nous. Les jeunes sont décérébrés, lobotomisés, par des décennies d’éradication de la culture et de l’esprit critique. Les universités sont submergées par le conformisme idéologique dans le sens de la Pensée Unique omniprésente, comme chez nous.
                        Dans les années 60-70, les figures emblématiques de la jeunesse étaient Joan Baez, Bob Dylan, Creedence, Janis Joplin, Ottis Redding, Simon et Garfunkel, les Beach Boys, Chicago, etc.

                        De nos jours, l’idole des jeunes, c’est Macron. C’est quand même très différent.

                        C’est très inquiétant. Peut-être que les USA n’ont pas la même supériorité militaire, mais la force du système est bien plus grande. Si certains veulent précipiter le monde dans la guerre, je ne suis pas sûr qu’il y ait un fort mouvement d’opposition

                      • Oceane 17 avril 2017 22:00

                        @Layly Victor

                        Il y aura ce mouvement d’opposition lorsque de plus en plus de cercueils seront rapatriés vers le « monde civilisé ».


                      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 avril 2017 08:13

                        @izarn


                        Pour les USA - et plus que jamais avec Trump - le veritable defi est le controle de la politique USA. Le reste du monde n’est percu que comme un enjeu bien secondaire..

                        PJCA

                      • fatizo fatizo 15 avril 2017 18:45

                        Bizarre, ils sont ou les 10 articles pro-Trump que l’on voyait chaque jour à un certain moment.

                        Comme quoi, lorsqu’on parle politique, on devrait tous faire part d’humilité .


                        • izarn izarn 15 avril 2017 19:00

                          @fatizo
                          Oui c’est ça, alors on ferme sa gueule et on rampe sous terre...
                          Si Trump a menti, ce n’est pas la faute de ceux qui l’ont cru !
                          Vous inversez les données, comme un gros con...
                          Procédé fastoche et misérable.


                        • goc goc 15 avril 2017 19:03

                          @fatizo

                          Ça prouve surtout qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent jamais d’avis, surtout quant on a, en face, un individu qui :
                          a - a roulé tout le monde dans la farine, et pourrait être pire que la clingon
                          b - est un lâche incapable de tenir ses engagements
                          c - un crétin neuneu de première, a qui on a confié un jouet comme le GBR (gros bouton rouge)
                          rayer les mentions inutiles

                          donc soyez fiers de participer à un forum aussi intelligent.
                          et accessoirement évitez de me pousser à aller chercher vos propos passés sur ce forum.


                        • JMBerniolles 15 avril 2017 19:37
                          @fatizo

                          Vous avez partiellement raison parce que les articles étaient surtout contre Hillary Clinton.

                          Et nous nous retrouvons avec Trillary comme disent certains analystes aux USA.

                          Considérant le cas Tsipras également, vous devriez réfléchir au fait que le système retourne sans problème les adversaires, en parole, élus. Cela devrait vous questionner sur notre élection présidentielle.


                        • V_Parlier V_Parlier 15 avril 2017 20:08

                          @fatizo
                          Ce qui était intéressant à constater dans la couverture française de la campagne américaine, c’était que tous les eurofédéralistes applaudissaient Clinton qui promouvait le programme que Trump applique aujourd’hui. Trump a trompé tous ses soutiens populaires mais les clintoniens médiatico-politiques européens sont déjà en train de lui lécher les bottes, maintenat qu’il s’est rangé.

                          Ce fait n’est-il pas plus choquant que la « trumperie » dont beaucoup ont été les victimes trop impatientes ? (Il ne serait d’ailleurs certainement plus élu aujourd’hui). C’est drôle, ça personne n’y pense...


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 avril 2017 00:23

                          @fatizo

                          je m’en charge quand j’ai le temps smiley

                          wait and see : les frappes mises en scène en Syrie montrent déjà que la politique étrangère russe est autant à poil que celle des occidentaux ; déjà pas si mal.


                        • franc 16 avril 2017 02:32
                          @fatizo
                           
                          On s’est basé sur les discours antisystème de campagne ainsi que le beau discours d’investiture de Trump mais aussi le fait que tout l’establishement était contre lui ,et au début il a nommé les deux hommes emblématiques de sa politique antisystème ,Flynn et Bannon ;

                           malheureusement pour des raisons bizarres ,serait-il menacé par la CIA-FBI ou pour quelque autre raison , il a renvoyé ces deux conseillers emblématiques opposés à la politique de guerre actuelle des néocons ,et on aboutit à la fâcheuse situation actuelle

                           je suis encore dans le doute et le désarroi , j’attends encore pour juger du bien ou du mal envers Trump

                        • Layly Victor Layly Victor 16 avril 2017 18:50

                          @fatizo

                          faire part d’humilité,c’est le contraire de faire preuve d’humilité

                          d’autre part, je vous trouve bien sévère.
                          La plupart des gens n’étaient pas pro-Trump, mais lui accordaient le bénéfice du doute.

                          Ce qui révoltait les gens, et j’en ai fait partie, c’était le bombardement médiatique permanent, 24h sur 24, contre Trump. Or on sait que les média sont inféodés aux intérêts sionistes, donc ils sont pour la guerre. Le fait que Trump soit attaqué ainsi par les média pouvait nous faire penser qu’avec Trump, il y avait une chance pour la paix. J’y ai cru moi-même, sans trop y croire. Mais il fallait tenter.
                          Personnellement, j’ai une grande amitié envers le peuple Russe et la perspective d’une meilleure entente me paraissait très positive.

                          Les choses sont rentrées dans l’ordre. Ruth Elkrieff et Camille Langlade sont tombées amoureuses de Trump. Comme Finkielkraut. Pour les média, c’est maintenant un penseur de haut niveau. Eux, ils n’ont pas changé. Si vous agissez pour les intérêts du Mossad, c’est que vous êtes un type bien.

                        • izarn izarn 15 avril 2017 18:57

                          cette violation flagrante du droit international

                          Ha mon pauvre !
                          L’attaque en Libye était une violation flagarante du droit international
                          Les bombardements en Syrie, pour quelles motivations qu’elles soient sont en violation flagrante du droit international...
                          Je ne parle meme pas de la violation flagrante du droit international d’Israel qui va bombarder le Hezbollah en Syrie...Ni meme la Turquie qui s’invite sur le territoire Syrien ! Ni les Rafales français qui s’invitent en toute impunité sans l’autorisation de la Syrie.

                          Mon pauvre !
                          Oui nous sommes des criminels, nos gouvernants sont des criminels.
                          Il faut en changer, et les produire en justice, pour autre chose que sur des fadaises...
                          Il s’agit de haute trahison, de non respect de la Constitution et de la Charte de l’ONU.
                          Pétain a été condamné à mort pour ça.
                          Mais depuis Sarkosy, les présidents ont toute latitude de trahir la Nation, la France, le peuple français. Et peuvent dormir tranquille !
                          Alors continuez à voter pour les pourris.
                          Moi jamais !


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 avril 2017 00:24

                            @izarn

                            « la Syrie », mais c’est quoi :
                            le territoire gouvernemental ?
                            celui des rebelles radicalisées ?
                            celui de Daesh ?
                            celui des Kurdes ?

                            Il y a comme un grand vide juridique dans le mot « la Syrie ».

                            ça ne vous saute pas aux yeux ?


                          • JC_Lavau JC_Lavau 16 avril 2017 09:29

                            @Olivier Perriet. Mais explique nous donc la définition juridique de Eretz israël.


                          • Layly Victor Layly Victor 16 avril 2017 18:56

                            @Olivier Perriet

                            Je n’ai jamais rien vu d’aussi dégueulasse.
                            Vous êtes pourri jusqu’à la moelle (ce n’est pas votre faute, c’est le lavage de cerveau solférinien).
                            ça ne vous saute pas aux yeux ?

                            Imaginez qu’un pourri, pendant la guerre d’Espagne, ait dit : « il y a comme un grand vide juridique dans le mot l’Espagne ».

                            C’est ce que veut Israël, faire exploser la Syrie. La prochaine cible sera le Liban.

                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 avril 2017 19:18

                            @Layly Victor

                            J’en conclu que vous me donnez quand même un peu raison, puisque vous avez réussi, tout seul, à faire le parallèle entre la guerre civile espagnole des années 30 et la guerre civile syrienne


                          • JC_Lavau JC_Lavau 16 avril 2017 19:40

                            @Olivier Perriet. Wi, mais la définition juridique de Eretz israël ?


                          • JMBerniolles 15 avril 2017 19:14
                            Il n’a pas fallu longtemps pour voir le vrai visage de Trump, en fait maintenant totalement pris en main par les néocons.

                            Jusqu’à présent les USA estiment leur territoire préservé, ils mésestiment constamment leurs adversaires et se servent de leurs alliés et mercenaires comme troupes d’interventions.

                            En août 1945 il ont imposé leur domination économique, le dollar notamment, et militaire avec les bombes nucléaires d’Hiroshima et Nagasaki qu’ils n’ont pas hésitées à larguer sur des populations civiles. Aujourd’hui c’est par délégation policière d’un empire financié supra national qu’ils veulent à nouveau imposer leur domination planétaire.

                            Si on résume la situation de leur point de vue, elle est très mauvaise, - leur coup en Ukraine débouche sur un effondrement de ce pays et un renforcement de la Russie, leurs mercenaires takfiris sont en train de perdre la guerre en Syrie ce qui met Israël en transe, l’affreuse intervention au Yémen est échec dangereux, la Corée du Nord ne cède pas au chantage et c’est une niaiserie de penser que la Chine ne l’appuiera pas- .
                            Du coup les USA sont obligés d’intervenir directement.
                             * Ils envisagent des troupes au sol en Syrie (depuis la Jordanie sans doute).
                            * Il brûle de frapper la Corée du Nord qui dispose de vecteurs atomiques de moyenne portée et qui n’est plus très loin maintenant du missile à tête nucléaire intercontinental. En extrême orient la défection des Philippines leur a porté un coup. Une action de leur part sur la Corée du Nord et c’est est fini de leurs bases en Corée du sud et Japon. Et il n’est pas exclu qu’un sous marin puisse envoyer des missiles sur leur côte ouest, le site des privilégiés du système avec le nord de la côte est. C’est le message de la parade militaire récente.
                            On se doute que la Corée du sud et le Japon font pression pour calmer leur maître.

                            Un lycéen comprendrait qu’il n’est plus dans un rapport de forces unilatéral. Mais il est à craindre que ces fous n’aillent jusqu’à s’en faire administrer la démonstration. En Syrie on en est à deux doigts.
                            Les russes ont déclaré vouloir renforcer les défenses syriennes. Cela leur donnera le prétexte d’intervenir eux-mêmes sous couvert des syriens.











                            • Claude Simon Gandalf 15 avril 2017 19:15

                              Pensez tout de même à vous épargner du temps de cerveau de mythomanes politiques asservis à l’armadouille.


                              • Ariane Walter Ariane Walter 15 avril 2017 20:46

                                C’est Jared Kushner qui mène la danse pour faire plaisir à israël.. Bcp de partisans de Trump sont ulcérés.


                                • charle27 16 avril 2017 04:05

                                  En vue de sortir des personnes srieuses de leur priode de calvaire financire suite un rejet de vos banques ou en vue d’effacer vos dettes,payer vos factures ou monter un projet ; moi Francois Charlemagne,sensible a ces cas de traumatisme financire je suis dispos octroy un prt allant de 1000 1.250.000 avec un taux trs raisonnable et des conditions trs simple .Un seul chemin srieux se dvoile a vous pour vos demande de prt ,crivez moi ! Merci cordialement !


                                  • Louve de France Louve de France 16 avril 2017 04:17

                                    Et si Trump était un fin stratège ? 


                                    Un allié et compagnon nationaliste de ce site (il se reconnaitra) m’avait dit de ne pas me précipiter avant de juger Trump. Comme beaucoup je me sentais déçue par sa politique va-t’en guerre qui ne le différenciait pas a mes yeux de la mère Clinton. 

                                    J’ai trouvé cette version des faits, ici : 


                                    Bon... Vous me direz, c’est Sputnik News.... A méditer tout de même ! On a vu avec l’affaire Theo a quel point les masses sont manipulables. Ne jugeons pas trop vite. 

                                    • Nuke T. AMERS Cyrus 16 avril 2017 04:31

                                      @Louve de France

                                      ... c’ est pour que les coreen n’ ais pas le programme nucleaire lol ... 

                                      Effectivement la cia as aider , a fortifier face aux sovietique .

                                      Mais la stategie trump me semble toujours grossiere :)

                                    • Louve de France Louve de France 16 avril 2017 04:59

                                      @Cyrus


                                       smiley Tu dors pas Cyrus ! Moi non plus. J’ai trop mangé et trop bu en réunion familiale, week-end de Pâques oblige et je digère mal l’agneau en règle générale ! Mais les Anglo-Saxons parlent d’un autre sujet que celui de Trump, les élections françaises sont sur toutes les lèvres ! 

                                      Ils trouvent en général surprenant (voire suspect) que nous puissions avoir 3 candidats Trotskystes pour une seule élection....Moi aussi ! smiley smiley


                                      J’en reviens pas ! 

                                    • phan 16 avril 2017 08:19

                                      American weapons first
                                      Donner à leurs armes le nom des victimes de leurs crimes : Apache, Tomahawk ..., ou bien poétique : Daisy Cutter, Purple Agent, ...
                                      Alors qui est le plus irrationnel Dingo Trump ou Coco Kim ?
                                      Commentaire des NhàQuê, testeurs des BLU-82 : Ils manquent pas d’air ces Yankees, la prochaine bombe thermo-bourrique c’est pour quand ?


                                      • chantecler chantecler 17 avril 2017 09:30

                                        @phan
                                        Chacun sait que le génocide indien , lors de la conquête de l’ouest , a été effectué par une élite , pour le bien de l’humanité .
                                        Certainement pas par d’autres sauvages , en difficulté , venus de l’Europe en crises , pour s’enrichir .
                                        C’est ainsi que l’on fabrique des légendes qui font rêver .*
                                        Et qui permettent à une idéologie cheloue de prédominer .


                                      • njama njama 16 avril 2017 13:55

                                        Un Professeur émérite du MIT conteste les preuves américaines accusant Damas d’attaque chimique à Khan Cheikhoun
                                        16 avril 2017

                                        « Sans l’ombre d’un doute, […] le document ne donne aucune preuve que ce soit démontrant que […] le gouvernement syrien est à l’origine de l’attaque chimique de Khan Cheikhoun ». Tel est le verdict que Theodore Postol, professeur au prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), porte sur le rapport du renseignement américain accusant Damas de l’attaque chimique présumée de Khan Cheikhoun.

                                        Ne se contentant pas d’un jugement de valeur, l’universitaire s’est attelé à démonter les preuves techniques avancées par le renseignement américain.

                                        S’il s’agit bien d’une attaque au gaz, selon lui, rien ne permet dans le rapport américain de conclure à la culpabilité du gouvernement syrien. Theodore Postol a examiné à la loupe le rapport américain rendu public le 11 avril sur les circonstances du drame de Khan Cheikhoun du 4 avril.
                                        [.........]
                                        lire la suite :
                                        http://french.almanar.com.lb/357586


                                        • Claude Simon Gandalf 16 avril 2017 19:26

                                          Bon, il est vrai qu’un rayon électromagnétique brisant l’industrie des armes chimiques à Idlib afin de casser les liaisons chimiques en jeu n’aurait pas fait autant de dommages collatéraux.

                                          Mais ils auraient pu recommencer dès le lendemain.

                                          Ce type de rayons pourrait protéger les bus scolaires également, à partir de drones par exemple.



                                          • Bertrand Loubard 17 avril 2017 11:33

                                            L’administration américaine semble négocier un virage à 180° par rapport aux « promesses » électorales. Les commentateurs diagnostiquent la médiocrité et l’inconsistance du personnage « Trump ». Qui reprend le vielle adage selon lequel lorsqu’un problème interne mine un pouvoir, celui-ci dénonce une menace, un danger ou un ennemi extérieur ? Le gaz sarin, les 23 tomahawks, la « mère » de toutes les bombes ne seraient-ce pas que manoeuvres de diversion destinées à la cuisine interne US. Ne s’agirait-il pas du camouflage des "inside jobs", des tensions au sein des partis, du déchirement des départements aux abois, des tendances divergentes des lobbies, des tiraillements entre agences concurrentes ? Certains ne prétendent-il pas que « Kennedy ’63 » et le « 9/11 » n’ont été que des coups d’état ratés ?......De Staline à Poutine de, Mao à Deng ce genre de raisonnements spéculatifs chez les riverains de l’Atlantique Nord n’ont-ils pas toujours été très appréciés et allant de soi, pour évaluer les politiques étrangères des ennemis historiques de nos valeurs ...... ?


                                            • Bertrand Loubard 17 avril 2017 15:44

                                              L’administration américaine semble négocier un virage à 180° par rapport aux « promesses » électorales. Les commentateurs diagnostiquent la médiocrité et l’inconsistance du personnage « Trump ». Qui reprend le vielle adage selon lequel lorsqu’un problème interne mine un pouvoir, celui-ci dénonce une menace, un danger ou un ennemi extérieur ? Le gaz sarin, les 23 tomahawks, la « mère » de toutes les bombes ne seraient-ce pas que manoeuvres de diversion destinées à la cuisine interne US. Ne s’agirait-il pas du camouflage des "inside jobs", des tensions au sein des partis, du déchirement des départements aux abois, des tendances divergentes des lobbies, des tiraillements entre agences concurrentes ? Certains ne prétendent-il pas que « Kennedy ’63 » et le « 9/11 » n’ont été que des coups d’état ratés ?......De Staline à Poutine de, Mao à Deng ce genre de raisonnements spéculatifs chez les riverains de l’Atlantique Nord n’ont-ils pas toujours été très appréciés et allant de soi, pour évaluer les politiques étrangères des ennemis historiques de nos valeurs ...... ?


                                              • phan 17 avril 2017 23:40

                                                @Bertrand Loubard
                                                Pourquoi il n’y pas de coup d’état aux USA ? parce qu’il n’ y a pas d’ambassade américaine aux États Unis, par contre il y a l’ambassade d’Israël aux USA pour les false flags de l’assassinat de JFK et du 11 Septembre 2001
                                                La démolition des deux tours du WTC est présente dans tous les esprits, mais par contre la démolition du WTC7 est le smoking gun du 11 Septembre 2001.
                                                Les attaques à l’anthrax du 18 Septembre 2001 sont pour l’émergence du Patriot Act, et voici une synthèse intéressante du 11 Septembre 2001 sur ce blog.


                                              • Ruut Ruut 18 avril 2017 16:35

                                                Donc Thrump a claqué je ne sait pas combien de millions pour rien alors qu’il a un pays aux infrastructures dignes d’un pays sous développé.
                                                Des routes sans asphaltes et des ponts a la limite de l’effondrement.
                                                Ridicule....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité