Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La poussée patronale s’accentue

La poussée patronale s’accentue

La crise que rencontre notre pays sert de toile de fond au grand patronat pour faire reculer les droits sociaux des travailleurs. Utilisant les hommes politiques en son pouvoir, ce patronat veut restreindre les droits qui défendent les travailleurs contre les abus que des patrons voyous utilisent pour accentuer leur exploitation.

 Après avoir réduit le nombre de conseils de prud’hommes, plus de 23% depuis 2008 (Rachida Dati) les politiciens au service du Capital tentent à nouveau d’en réduire les droits et leur existence même.

Sous couvert d’en améliorer le fonctionnement, le but, pour les élus politiques, est de protéger les patrons des sanctions méritées pour les contrevenants aux lois. 

 Ils nous resservent toujours la même chanson « sanctionner un patron, peut parfois mettre en péril l’existence de l’entreprise » Mais rarement ils se posent la question de ce que vont devenir ces travailleurs licenciés ou blessés physiquement à cause des mauvaises conditions de travail ou de suppressions d’emplois ?

 Quand un patron voyou refuse de payer les heures supplémentaires ou de décider de licencier des travailleurs sous des prétextes fallacieux pour mieux délocaliser son entreprise , n’est ce pas là un acte criminel ?

 Quand une entreprise, au nom de la rentabilité, fait mourir des travailleurs par centaines à cause de mauvaises conditions de travail sans en être inquiétée n’est-ce pas criminel ? Les travailleurs de l’amiante peuvent en témoigner. A ce jour aucune condamnation des responsables d’entreprise n’a été prononcées pourtant il y a eu enquête et la justice en a été saisie !! Depuis plus de 15 ans ces affaires trainent et n’aboutissent pas

 Quand des patrons peu scrupuleux délocalisent leurs productions en jetant à la rue des centaines de travailleurs ne s’agit ‘il pas d’un acte criminel ?

 Par contre quand des travailleurs désespérés manifestent ou bousculent un peu fort un patron, alors là il doit être condamnés.

 POURQUOI ??

 Parce qu’il a osé s’en prendre à ceux qui représentent le fléau de cette société. 

Pace qu’il ose remettre en cause ce système injuste qui donne raison aux patrons et tort aux travailleurs ?

Pourquoi la justice est elle aussi expéditive à condamner un ouvrier alors que les patrons, les politiques bénéficient de plusieurs années avant que leurs condamnations soit effectives quand elles ne sont pas classées ??

 L’évidence, c’est l’emprise patronale qui est exercée sur les plus défavorisés tant en matière de conditions de vie que de travail. Car enfin qui délocalise l’emploi ? Qui est responsable de la misère ? Qui impose le recul des lois concernant le droit du travail ? Qui pille les fonds de l’état ?

 Le seul but de cette oligarchie patronale et financière c’est de posséder tous les pouvoirs : qu’ils soient politiques, en matière de justice, en avancée sociale ou culturelle. Ils pourront ainsi continuer à exploiter les plus défavorisés et perpétrer leur système capitaliste en continuant le pillage des caisses de l’état tout en éduquant le peuple à leur gré et pour leur seul intérêt.  


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 15 janvier 13:02

    C’est quoi cette litanie de poncifs marxiste du 18 eme siècle ?

    On croirait du Zola. 

    Ce qui lie un patron au salarié c’est un contrat de travail pas un contrat de « non-précarité ».
    C’est pas un contrat de servitude....Le salarié peut partir quand il veut. 

    Si vous êtes pas content, alors pourquoi imposer à l’employeur un contrat de mise en dépendance ou servitude ?

    Pourquoi le patron aurait a répondre de la précarité du statut de salarié ? 
    L’employeur, son job c’est de faire marcher son entreprise, pas une église...
    Si les affaires marchent mal, vous voyez les employés refuser de se payer en « solidarité » ?

    Avec un tel procès à charge sur l’employeur qu’en conclure ?
    1-Le salariat est une ignominie car elle rend dépendant....
    2-Les contrat indéterminés sont une abomination car ils imposent une mise en servitude ?


    Et qu’il faut mettre chacun son propre patron. 
    A la fin du mois chacun envoie ta facture au patron. Et chaque début de mois.

    • bourrico 7 15 janvier 14:17

      @Spartacus

      blablabla 

    • Le421 Le421 15 janvier 17:34

      @bourrico 7
      Mieux...

      Blablabla gaucho blabla bla socialo blabla spoliateur bla blabla assistanat blablabla fonctionnaires blabla feignant blablablabla chômeurs blabla etc, etc...
      Du Spartacus pur jus !!  smiley


    • rocla+ rocla+ 15 janvier 13:37

      c’ est curieux ce cinoche sur Agoravox , 


      Toujours ça parle de patrons voyous , de patrons ceci cela 

      Jamais  de salariés voyous  , de salariés ceci cela ....

      • jaja jaja 15 janvier 13:42

        @rocla+

        Les parasites patronaux ont besoin de nous pour produire alors que les salariés devraient maintenant se convaincre rapidement qu’ils peuvent produire sans ces tiques qui leur sucent le sang...

        Il faut exproprier le patronat sans indemnités ni rachat et produire pour le bien de tous au sein de la société !


      • rocla+ rocla+ 15 janvier 13:53

        @jaja


        Mieux qu’ exproprier et s’ accaparer du bien d’ autrui , ça aurait une sacrée gueule
        que les damnés de la terre que sont les salariés , de monter leur propre boite 
        et de par ce fait fassent la démonstration de leur altruisme en embauchant 
        tous les chômeurs de France .


      • jaja jaja 15 janvier 14:03

        @rocla+

         ???????

        Que répondre à des âneries sans bornes ?


      • rocla+ rocla+ 15 janvier 14:10

        @jaja


        quelles âneries ?

        toutes les boites ont été créées par des hommes avec deux mains une tête 
        et deux pieds .

        Vous êtes faits autrement ?

      • bourrico 7 15 janvier 14:15

        @rocla+

        Ca fait plus de 30 ans que les gvts successifs cèdent aux demande d’abord du cnpf et maintenant du medef, pour quel résultat ?

        Alors ton discours.... MOUAHAHAHAHA !!

        quelles âneries ? 

        ben les tiennes pov’cloche ! smiley

      • bourrico 7 15 janvier 14:26

        @jaja

        Il faut exproprier le patronat sans indemnités ni rachat et produire pour le bien de tous au sein de la société !


        Je crois pas à ce genre de trucs, selon quels critères définir les besoins ?
        Et qui va décider ?
        Qui va imposer ?
        Avec quels moyens ?

        Non, ce qui fait avancer le schmilblick depuis la nuit des temps c’est l’ambition, l’ambition du pouvoir, de l’argent, des femelles.
        Il est nécessaire par contre d’encadrer afin de limiter les débordements auxquels on assiste depuis quelques décennies.

        Ce sont les gros qu’ils faut casser, ceux qui jouent par dessus les frontières, et donc par dessus les lois, avec force chantage à la clef.
        Ces gros sont nuisible, il faut les démanteler et refiler ça à des petits.

        C’est toujours pareil, on ne parle pas de la même chose.
        Les gauchistes parlent des gros, et les laquais comme la raclure des petits.
        Et chacun s’obstinent à persister dans ce mélange des genres avec une mauvaise foi et un absolutisme qui vire au ridicule..

      • Trelawney Trelawney 15 janvier 14:49

        @bourrico 7
        Lorsque Lénine, Staline et tous les autres ont fait leur révolution et pris le pouvoir pour ainsi, comme ils disaient créer une société sans propriétés, patrons, banquiers ou bourgeois, il ne s’est pas passé beaucoup de temps pour qu’à titre d’exemple, on exécute, place dans des camps de travail ou affame une très grande partie de la population histoire de bien leur faire enfoncer dans la tête que tout sentiment de liberté est contraire aux principes du communismes.

        A titre d’exemple, on sait tous ce que sont devenus les marins mutinés du Potemkine

        L’histoire a démontré depuis des centaines d’années que cette solution n’est pas la bonne


      • bourrico 7 15 janvier 15:08

        @Trelawney


        Oui enfin c’est un peu plus compliqué que ça hein.
        La société sans propriété, sans patrons, sans machin, c’est le blabla des idéologues vendus aux gogos.
        C’est vite repris en main par des ambitieux sans scrupules, et pas forcément très intelligents.
        Je ne pense pas que Staline ai pris le pouvoir en faisant disparaitre ceux qui le gênaient pour les beaux yeux d’une société idéale... enfin si, idéale pour lui.
        C’est un simple jeu de chaise musicale. smiley
        Les castes ont été renommées, les conditions d’accès revues, le personnel renouvelé, les gêneurs mis hors d’état de gêner, et c’est reparti pour un tour.
        Si ça vire à la dictature de façon systématique, ce n’est pas pour rien.
        Parce qu’une fois la révolution en marche, on l’arrête comment ? à quel moment ? Et qui l’arrête ?

      • Le421 Le421 15 janvier 17:36

        @rocla+
        Un excellent dessin du Canard Enchaîné...
        Valls face à Gattaz, pose la question : « Et si je satisfaisais vos désirs ?? »
        Gattaz : « Je demanderais plus !! »
        Rien à dire de plus.


      • Le421 Le421 15 janvier 18:00

        @rocla+
        Bé putain les gars, on a sur Agoravox un grand patron de multinationale et on ne le savait pas !
        Le PDG de la ROCLA Corps Incorporated Investment* !! La RC2I...
        Ni plus, ni moins.
        *Société située au Delaware, avec une holding à Jersey et aux Bahamas...
        27.000 employés, coté à Wall Street. Spécialisée dans l’architecture cosmique - tirage de plan sur comète.
        Spartacus va crever de jalousie avec ses 3 petites sociétés et ses 13.000 salariés...


      • jaja jaja 15 janvier 14:06

        Sinon que nous devrons faire tourner l’outil de travail commun au profit du plus grand nombre. On ne peut produire des avions, des navires, des machine outils, construire des bâtiments etc qu’en collaboration où chacun est nécessaire...
        L’actionnaire, le patron, le banquier sont des parasites... Nous devrons nous passer d’eux !


        • bourrico 7 15 janvier 15:21

          @jaja

          T’es obligé d’avoir une structure, même les mormons en ont une.
          Tu vas devoir établir une hiérarchie décisionnaire pour ta production.... de la vont découler des responsabilités, etc, etc.
          Tu vas devoir mettre en place un mécanisme de rémunération, que tu vas devoir pondérer en fonction des « services » rendus.
          Il va te falloir des moyens de coercition pour calmer les ambitieux.
          En combien de temps penses tu avoir bouclé la boucle ?

          Nous sommes des individualistes qui vivons en société, il faut en tenir compte.
          Je pense qu’on ne peut qu’encadrer, si on tente de diriger, alors il faut des moyens de coercitions qui ne plairont pas à tout le monde.

        • Spartacus Spartacus 15 janvier 16:48

          @jaja

          Peut être faut il des leçons de pourquoi l’économie de marché est supérieure à l’économie administrée par les gauchistes ?


          Comment détermines tu le profit ou l’intérêt du plus grand nombre ?

          Seul l’économie de marché peut le faire....

          Quand le gauchiste est juste capable de produire des Traban en se foutant de la demande car a la fin du mois qu’importe les ventes il sera payé car emplyé à vie dans un statut qui le rend réticent aux changements.

          Le patron ou l’actionnaire crée des Volkswagen et des BMW. Simplement parce que l’actionnaire est payé sur les ventes réelles et son intéret est de s’adapter aux changements.

          C’est le marché concurrentiel qui indique l’intérêt du plus grand nombre. On appelle cela la « main invisible ».

          L’actionnaire, le patron eux sont indispensable car alléchés par l’apport du gain, ils se dirigent naturellement vers la main invisible. 
          Ce qu’est absolument incapable de faire un gauchiste qui ne dispose pas des signaux du marché libre.


        • jaja jaja 15 janvier 17:59

          @Spartacus

          Vous vous trompez Spartacus (sic) des Traban pour les moins riches certes mais des Zil luxueuses pour la Nomenklatura. On a là la nouvelle société de classe du capitalisme d’État qui sévissait en URSS où l’égalité n’était que fiction et où les biens étaient répartis en fonction de la place occupée dans le processus de production..

          Tout comme sous le capitalisme privé...


        • jaja jaja 15 janvier 18:15

          @bourrico 7

          On n’est obligé de rien et surtout pas de sur-rémunérer une hiérarchie qu’elle soit technique ou politique... La démocratie ouvrière doit être respectée partout et l’égalité salariale me semble être d’une importance capitale après la prise du pouvoir par la classe travailleuse... qui doit faire respecter ses décisions par tous les moyens. Et donc calmer les ambitieux ne rêvant que de s’élever au détriment des autres, de les écraser... Le socialisme signifie la fin de l’ère de la compétition entre les individus pour laisser place à celle de la coopération entre toute et tous !

          Tant que les différences culturelles existeront entre les classes il n’y aura pas d’égalité dans cette société. En assurant aux prolétaires et à leurs enfants les mêmes moyens financiers d’éducation que toutes les autres couches il arrivera un moment où il deviendra impossible de distinguer des classes distinctes dans la société. Les différences culturelles disparaîtront à terme et la société de classes, le capitalisme, auront alors vécu....


        • jaja jaja 15 janvier 18:29

          @Spartacus

          et pour être exact il n’y a jamais eu d’importation de la Trabant de l’allemagne de l’Est vers l’URSS qui a toujours mis en avant ses propres marques : comme Vaz (Lada), Moskvitch et une autre dont j’ai oublié le nom...


        • Spartacus Spartacus 15 janvier 20:53

          @jaja

          Mais on peut remplacer « Traban » Par « Lada » si tu veux.
          Ou opposer « Zil » à « Porche » ou « BMW ».....

          Dans tous les cas les produits capitalistes répondent à la sanction des choix de l’individus, ceux du directivistes eux répondent aux choix de l’arbitraire et ne répondent pas à la complexité microéconomique des individus.

          Cela ne répond pas au fond 
          La question reste posée et sans réponses. 

          Comment détermines tu le profit ou l’intérêt du plus grand nombre si il n’y pas l’accès à l’information de la main invisible créé par le choix et la concurrence dans le marché ?

          Les communistes pour fixer les prix étaient obligé d’utiliser le catalogue de la redoute pour établir la notion de valeur des prix.

        • Le421 Le421 16 janvier 08:56

          @Spartacus
          Porsche, Trabant, etc...


        • Trelawney Trelawney 15 janvier 14:37

          Autant je suis contre les injustices sociales comme ceux qu’exercent certains « patrons voyous » en se sauvant avec la caisse ou en délocalisant de manière brutal, comme cela a été le cas pour l’usine Samsonite à Henin Beaumont ou pour les salariés Goodyear à Amiens. Autant je suis contre certains syndicats qui profitent d’un monopole pour s’arroger de façons égoïste des avantages et ainsi vivre au delà du raisonnable sans se soucier du salarié ou du chômeur lambda, comme c’est le cas à la SNCM, ou dans les ports.

          Pour le coup, j’ai franchement l’impression que vous menez un combat d’arrière garde.

          Amazone fait tourner des usines sans personnel. La redoute est en train d’en faire autant. Est-ce pour faire des économie de salaire ? Bien sur que non, car mettre en marche ce genre d’entreprise demande énormément de moyen et d’argent. La seule et unique raison est : éviter les vols. Il n’empêche que nous allons très prochainement nous retrouver avec des magasins sans employés

          Le prélèvement des abonnements téléphone, internet, électricité, gaz, eau, l’envoi de facture et le paiement se fait de façon automatique sans besoin d’apport humain.

          Les chinois sont en train de mettre en place des ports entièrement automatisé où e déchargement de marchandises se fera sans dockers

          Plusieurs milliers d’hectares de zones agricoles sont gérés par des drones et récoltés par des robots

          Comme pour les petites voix sur les GPS on est en train de mettre en place des centres d’appel téléphoniques entièrement automatisé

          Et ce n’est qu’un début, aussi elle est où la pression patronale la dedans ?

           


          • pallas 15 janvier 14:43

            bonjour,

            Je ne pense pas que l’on peut voir la chose aussi caricatural, avec d’un coté le gentil employé et de l’autre le méchant patron.

            Nous vivons une période trouble, tout comme au 19 emes siècles avec la mécanisation de la société, et au 20 emes siècles l’informatisation de la société.

            Aujourd’hui c’est la robotisation (automatisation) de la société, auquel tous les secteurs d’activités sont touchés par le remplacement de l’individu par la machine.

            Il suffit de voir la Bourse qui est pratiquement autonome et a l’opposer la caissière remplacée par une caisse automatique. Même le patron n’est pas exclu d’être remplacé par des algorithmes, l’expérience fonctionne en Chine. Demain c’est le Médecin, Chauffeur de Taxi, ça à déjà commencé.

            Le sujet est sérieux mais jamais traité sérieusement, pourtant ça touche la politique, le monde du travail et nous voyons déjà les conséquences.

            C’est un transition ou révolution.

            Salut


            • Robert GIL Robert GIL 15 janvier 16:06

              gattaz l’a annoncé, il exige toute liberté pour le patronat, les pleins pouvoirs plus bien sur... des aides de l’État. Nous coutent de plus en plus cher cette bande d’assistés !
              .
              voir : PLEINS POUVOIRS POUR LES PATRONS !


              • Robert GIL Robert GIL 15 janvier 16:13

                malgrés les milliards que l’on deverse au patronat comme dans un puits sans fond, ils sont incapable de creer des emplois. Pourquoi ? Parce que malgrés toute la propagande neoliberale, il y a une chose que l’on ne nous dit pas : LES ENTREPRISES NE CRÉENT PAS L’EMPLOI
                ... .mais chut, sinon fini les aides et les cadeaux divers et variés . Il nous coutent vraiment chers pour rien cette bande de parasites !


                • Le421 Le421 15 janvier 17:54

                  @Robert GIL
                  Les véritables assistés de ce pays ne sont pas ceux que l’on désigne...


                • rocla+ rocla+ 16 janvier 16:31

                  @Le421


                  Un assisté est un genre d’ humain avec ses défauts et ses qualités ,
                  qui ne connaitra jamais le bonheur de mener sa vie à travers les embûches 
                  qu’ il devra traverser .

                  Incapable d’ avoir une structure mentale lui permettant de vaincre l’ adversité de 
                  tous ceux qui se mettent en travers , incapable de prendre son destin en main ,
                  il est là , sur Agoravox , tout en se prostituant pendant quarante ans et plus 
                  dans une boite  dans laquelle chaque matin il va , à contre coeur  faire acte 
                   de présence , à râler contre ces salauds de patrons , ces ignobles connards 
                  lui servant sur un plateau une fiche de paye non seulement , mais en plus un salaire 
                   mensuel , plus des vacances , plus des repas cantine , plus des primes de grimpe
                  moi là -dessus , même un service après-vente en cas de décès , et cet éternel frustré ,
                  assisté va encore séquestrer celui qui lui donne tous ces avantages .

                  Il faut avoir peu d’ honneur comme gent-re humain de se prostituer ainsi 
                  et ensuite de râler contre sa condition d’ esclave librement consentie . 


                  C ’ est ce que je voulais dire à quelques olibrius parlant par ci et par là .

                • rocla+ rocla+ 16 janvier 16:42

                  Ceci dit j’ ai le plus grand respect pour la personne faisant le choix d’ être 

                  salariée , faisant son taf consciencieusement et n’ ayant pas l’ idée d’ être exploitée . 

                  On peut se sentir très bien dans cette facette de la vie . 

                  Les defficients  mentaux  qui ne savent rien faire d’ autre que de penser qu’ ils
                   sont exploités , qu’ ils sont les larbins de leur patrons , ce sont soit des handicapés 
                  mentaux ou physiques n’ ayant d’ autre alternative que de continuer leur 
                  chemins de croix .

                  C ’est vrai , comme dit le 421 tout le monde ne peut pas être patron , mais est-ce 
                   que tout le monde  doit être un con qui se fait exploiter ?

                • foufouille foufouille 16 janvier 17:40

                  @rocla+
                  « 

                  lui servant sur un plateau une fiche de paye non seulement , mais en plus un salaire 
                   mensuel , plus des vacances , plus des repas cantine , plus des primes de grimpe
                  moi là -dessus , même un service après-vente en cas de décès , »
                  cet employé ne fait jamais grève. comme c’était merveilleux pour toi, d’après ce que tu as dit, on se demande pourquoi tu as pas continuer ?

                • Le421 Le421 15 janvier 17:52

                  Ce qu’il nous manque surtout, ce sont des Gattaz et des Spartacus ou autre Rocla par milliers...
                  Parce que les petits cons facebookés qui se branlent la nouille de tout ce qui est politique, quand ils auront le trou de balle comme une descente de gouttière, ils commenceront peut*être à réagir.
                  A la façon des terroristes, mais pas en se faisant péter connement. En allant au charbon, en cassant et en brûlant tout.
                  Car il n’y aura que comme cela - et bien malheureusement - que certains reviendront à la raison...
                  Les chemises déchirées d’Air France ne sont qu’un petit avertissement.
                  La réponse a été claire, fermeté !!
                  La prochaine revendication à grande échelle se fera certainement avec aussi beaucoup plus de fermeté.
                  Et ainsi de suite.
                  Mais le petit peuple est et restera toujours plus nombreux.
                  C’est le gros handicap des nantis. Le nombre.


                  • Etbendidon 15 janvier 19:15

                    @Le421
                    Bonjour 421
                    vous avez l’air de bien connaitre agoravox alors j’ai une question
                    Note : je la pose aussi à spartacus par la meme occasion

                    QUESTION : Comment se fait-il que les articles soient aussi NULS en ce moment sur ce site ?
                    A part de bis répétita des memes thèmes, de la récitation, du catéchisme ....
                    RIEN rien de chez Rien du tout
                    Pourtant il doit bien y avoir en modération des articles pertinents
                    Seraient-ils censurés pour ne pas faire de l’ombre à tous ces articles insipides ?
                    Merci pour vos éclaircissements et bonne soirée
                     smiley


                  • Le421 Le421 16 janvier 09:01

                    @Etbendidon
                    Je vous invite à consulter mes articles... Vous verrez que les thèmes sont différents.

                    Et pour répondre simplement, je vous invite à nous faire profiter de votre immense compétence en rédigeant de main de maître une contribution sur les colorants des tatouages zoulous en Afrique, par exemple...
                    Vous aurez certainement une audience record.
                    Ai-je bien répondu ??


                  • Etbendidon 16 janvier 10:14

                    @Le421
                    Ah CHAT non alors
                    Je n’ai aucune chance d’etre publié parceque figurez vous que je porte deux grosses tares
                    1) je ne suis pas de gôche (je l’ai été y a longtemps mais j’suis plus)
                    2) je ne suis pas CHARLIE
                    Alors pour AV c’est rapé
                     smiley
                    Et pi faire un article sur les colorants des tatouages zoulous et autres « crottes de coléoptères » mais mon pov monsieur 423 y a presque que ça sur AV !
                    Vous ne regardez donc jamais la page d’accueil ?
                     smiley


                  • Spartacus Spartacus 16 janvier 10:19

                    @Etbendidon
                     les articles les plus intéressants sont ceux qui sont en modération et ne passent pas la barrière de l’éditeur ou de la censure modératrice.


                    En fait Agoravox est un site partial et engagé gauchiste et n’est pas pluraliste.
                    La pluralité est une posture d’apparence.

                    Vous constaterez la partialité de l’éditeur par les mises en avant du bandeau d’accueil qui ne mettent en avant que des articles les plus gauchistes ou souverainistes (socialisme de droite)

                    Si vous êtes de droite il y a quasi aucune chance de passer un article pro sarkozy.
                    Les articles sont rouge ou brun.
                    5% des articles peuvent passer la censure mais nécessitent plus d’acharnement qu’un article rouge insipide.

                    Je ne passe jamais un article en une seule demande. Je dois les proposer 4 ou 5 fois pour qu’ils passent. 
                    S’ils passent c’est le samedi en période de faible fréquentation.
                    Celui sur Le Guen n’est jamais passé malgré 7 demandes.....On touche pas aux idoles gauchistes. http://lequidampost.fr/le-drian-les-bretons-pris-seulement-a-moitie-pour-des-cons/

                    La modération est en fait une censure. 
                    Plusieurs gauchistes systématisent la censure plus que la liberté d’exprimer.Prenez par exemple cet auteur. http://www.agoravox.fr/auteur/pelletier-jean
                    Ses statistiques publiques indiquent 80% de désapprobation d’articles. (De CENSURE).

                    C’est dommage car le principe de la participation est sympa. Mais là encore il faut faire abstraction de l’insulte ad personam de quelques uns qui parfois sont les mêmes sous des pseudos différents.


                    Comme tout système pensé collectif ou participatif, il est toujours détourné a des fins de profits de groupes. C’est classique.

                  • rocla+ rocla+ 15 janvier 20:03

                    Pendant que quelques couillons devisent encore sur Marx Lénine et autres 

                    fantaisistes de la réthorique pour débiles mentaux il se crée tous les
                    jours de nouvelles boites avec de nouveaux concepts avec l’ imagination 
                    comme point de mire et de nouvelles solutions comme résultat .

                    Dans deux cent ans il se trouvera encore des demeurés  comme on en lit 
                    sur les fils d’ Avox se prenant pour les Zorros des temps modernes ,
                     des Sancho  à la panse rebondie comme le sergent Garcia .

                    De pauvres hères séquestrant lamentablement ou déchirant comme les racailles 
                    qu’ ils sont les chemisettes des cadres et se prenant par le fait pour 
                    les révolutionnaires du 21 ième siècle .

                    De pauvres types se croyant dans une mine de charbon , alors que tout ce petit 
                    monde fait sans doute 32 heures par semaine tout en hurlant à la mort
                    la pénibilité  d’ un taf consistant à  appuyer sur un bouton .


                    Caramba , encore ratée , la révoloutionne ....

                    • Le421 Le421 16 janvier 09:06

                      @rocla+
                      Rocla !!
                      Vous pensez réellement que tout le monde est fait pour être patron ??
                      Vous pensez alors que tout le monde peut être ténor du barreau ou chanteur de jazz ??
                      La diversité, vous connaissez.
                      Quand vous étiez à l’école, il vous a peut-être échappé que tout le monde n’était pas premier.
                      A moins que vos études se limitent à « l’école des fans » de Jacques Martin.

                      En clair.
                      Vos remarques style « z’ont qu’à être patrons !! », ça vaut pas un pet de lapin et c’est assez lassant.
                      Répéter cent fois la même connerie n’en fait pas une vérité.

                      Nooon !!
                      Seriez-pas un peu FN par hasard ??
                      Parce qu’au FN, c’est ce qu’ils croient...


                    • rocla+ rocla+ 16 janvier 09:09

                      les r(leurs en tout genre m’ ont toujours fait caguer ,


                      les petits bras cassés qui sont pas contents dans la vie , qu ’ils changent de vie . 



                      Je dis pas que tout le monde doit être patron . 

                      On choisit son camp et on la ferme .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Libertad14

Libertad14
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès