Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La somptueuse arrogance de Lance Armstrong

La somptueuse arrogance de Lance Armstrong

Cette fois c’est dit par lui-même. Il s’est dopé. Beaucoup, passionnément, à la folie. Il a menti. Sa repentance me laisse assez froid. C’est de saison. Saison froide, saison de repentance. Drôle de salade qu’il nous sert le Lance, avec son epo-sauce et son testo-piment. Salade de saison. Le rampon. Rampons devant les médias. Ou la mâche. Mâchons notre amertume à devoir s’humilier face à l’assemblée invisible des téléspectateurs.

La prêtresse n’a que le pouvoir de l’écran. Elle ne peut octroyer ni sanction ni pardon. De toutes façons quelle importance ? Les aveux d’Armstrong remplissent la petite case poubelle et seront vite oubliés.

Je n’aime pas ce système de repentance. Je n’aime pas le pouvoir exorbitant de juge donné à un public anonyme. Le public il faut lui dire ses quatre vérités. Il voulait du spectacle, du sensationnel ? Il l’a eu. Lance en a vécu, et le public a vécu de lui. Le deal est rempli. C’était du chiqué ? Il a quand-même bandé au coup de pédale de Lance quand celui-ci démarrait comme une flèche au pied d’un col mythique de l’arc alpin.

Le public donc est repu. Trompé mais repu. A une époque ou des sites internet encouragent aux rencontres adultérines, la tromperie n'a plus guère d'importance. Le public a digéré ses chips et bu ses bières devant sa télé pendant que son amant pédaleur le trompait avec une seringue dans les coulisses de l'exploit. Public subjugué, ou au contraire jaloux, enragé de voir l’insolence de l’américain. En plus, un ricain. Pensez donc. Il a déclassé un autre grand dopé mais jamais destitué : Jacques Anquetil. Les mythes tombent comme les feuilles d’automne.



De toutes façons, les médias, la télé, leur seule fonction est de remplir l’instant d’assez d’intensité pour que l’on ne zappe pas. Lance a servi quand il gagnait, il sert encore aujourd’hui quand il perd tout. C’est un bon produit média Lance. Un héros sombre. Un dieu devenu maudit. De la cime à l'abîme. Ça c’est de la belle histoire.

Mais la téloche n’est qu’un média de l’instant. Gérard Holtz n’est pas Victor Hugo. Personne pour raconter durablement cette folie qui s’empare des hommes, tous, quand il y lance armstrong,vélo,tour de france,dopage,mensonge,alpes,ventoux,anquetil,aztèque,cancer,testicules,podium,a une place à prendre. Revanche contre son cancer, goût immodéré de la première place, culot sans borne du mensonge, somptueuse arrogance de celui qui gagne à tout prix, roulant sur la ligne de crête entre la lumière des sommets et l'obscure voix du mensonge. C’est l’image du monde moderne. Il y a les quelques-uns qui occupent les marches du podium. Pas beaucoup : les organisateurs n’ont prévu que trois marches. C’est le système. Et les autres qui regardent. Les vaches regardent bien passer les trains.

Armstrong avait ce visage du fou qui veut tout gagner. De la locomotive moderne type années 1960. Du dieu aztèque, coiffé de cette couronne surréaliste, bandant de toutes ses couilles. Magnifique ! Aujourd’hui sa belle arrogance me manque. Aujourd’hui il rampe. Il mâche son amertume. Il se couche. Merde ! - je l’aimais mieux avant. Je ne devrais pas, je sais. La vérité est préférable au mensonge. Le dopage est mauvais pour la santé. Il a truqué les enjeux. Il a donné le mauvais exemple.

Oui, mais voilà, finalement je préfère me rappeler de ses démarrages en côte. Car même dopé, à côté d’autres dopés, il fallait le faire. Pourtant au début il m’irritait. Trop sûr de lui. Un vieux fond de culture européenne chez moi : les gagnants doivent bien avoir un vice caché. Lance en avait un. Il confirme. Mais malgré cela j’ai fini par l’apprécier. Alors aujourd’hui, voir sa repentance décharnée comme un vieil âne maigre à qui l'on ne donne plus que des coups de pied, voir le coq devenu limace et se mangeant lui-même, je n’aime pas. C’est irrationnel et totally subjectif. J’assume, et je comprends qu'on lui en veuille. Mais dans un siècle de l'image, boostées par la toute-puissance du petit écran, ses victoires avaient plus d'allure que ses larmes de gamin pris en faute - l'envers de son endroit.

Lance, ta belle arrogance en énervait plus d’un. Ils sont maintenant satisfaits. Toi tu avais pris ta revanche sur ton cancer des testicules. Eux prennent leur revanche sur toi. Tu es leur cancer des testicules. Eux pédalent de la bouche.

Mais c’est pas demain qu’on les verra grimper le Ventoux avec la langue.


Les réactions les plus appréciées

  • Yvance77 (---.---.---.86) 21 janvier 2013 10:21

    Lance Armstrong est bel et bien à l’image de son pays... bouffi de suffisance, arrogant, piétinant à qui mieux mieux ses semblables, pour avoir la couverture à lui, le beurre, son argent et le cul de la fermière en prime.

    Je ne le pleurerai pas, c’est bien fait de descendre de leur piédestal ces icônes superflues à l’orgueil assassin.

    Maintenant il reste la mise en scène, et les non-dits sur le système qui fait le roi... et de cela rien... il a raté l’occase...

  • velosolex (---.---.---.81) 21 janvier 2013 11:37
    velosolex

    Vous ne méprisez visiblement pas votre sujet. C’est le risque, en effet, de parler du vélo, quand on fait du scooter.
    Le vent décoiffe de la même façon, et vous fait croire un peu trop facilement que vous êtes compétent

    Homme libre, d’accord ! Mais de quoi, et en quoi ?
    Faudrait il s’arracher à ces certitudes délivrés par les Druker, et Sarko, supporters de cet homme en qui ils voyaient ou continuent de voir un reflet : « L’ Important n’est pas la manière, mais le résultat !

     »Oui, mais voilà, dites vous, finalement je préfère me rappeler de ses démarrages en côte !« 

    On aimerait vous croire.
    Seulement, Armstrong ne démarrait pas.
    IL concentrait toute sa saison sur une seule épreuve, le tour, ou peu s’en faut.
    Il ne démarrait pas, son équipe se contentait de passer devant, et de dégouter peu à peu tous les adversaires, en les faisant lâcher prise.
    Une technique semble t’il qu’il développait dans les autres activités de la vie : Mensonge, dissimulation, menaces, voila son fond de commerce. 

     ».....Le public a digéré ses chips et bu ses bières devant sa télé pendant que son amant pédaleur le trompait avec une seringue dans les coulisses de l’exploit. Public subjugué, ou au contraire jaloux, enragé de voir l’insolence de l’américain.....« 
    Admirable de manipulation et de mensonge : Le public ne serait que des Bidochons infâmes, rotant leur bière, et jaloux du beau coq se pavanant !.....Ce serait lui le coupable, finalement....

    Drukker continue à prendre la défense d’Armstrong, utilisant toujours les mêmes arguments que le pseudo champion : Impossible de gagner le tour s’en se doper !

    Sauf qu’il na pas essayé....
    .Et que ceux qui ne sont pas dopés, et il y en a, comme Bassons, par exemple, se sont vus menacés par la mafia Armstrong,
    ce petit monsieur insignifiant, qui s’est pris pour Barbe bleu, avec ses sept maillots, enfermés dans une armoire, qu’il continue sans doute à regarder, comme s’ils étaient toujours vivants, cherchant sans doute à se tromper lui même.

    Des psychopathes, on sait qu’ils continuent à séduire, même quand ils sont enfermés.
    Dutroux à recevoir des lettres d’amour, tout comme Guy Georges.
    Des gens faibles sont attirés par leurs crimes, et cette capacité qu’ils ont à garder leur morgue, et cette air de supériorité qui les fait frissonner, eux qui sont au bas de l’échelle, pour la bonne raison, qu’ils s’identifient, et que c’est comme une petite revanche.

    Bernard Tapie, et notre gégé depardieu sont dans la même équipe qu’ Armstrong, eux aussi !
    Il y aura toujours des billets pour les défendre, avec cet argument suprème, venue tout droit des cours de récréation :
     » Si vous le dénoncez ! C’est que vous êtes jaloux !« 

    C’est celui qui le dit, qui y est , disait on aussi !

    Ne soyez pas dupes de leur colère.
    C’est leur seul défense, cette qualité d’esbrouffe et de bateleur qu’ils ont, qui les propulse chef des ventes, ou à l’avant des pelotons.
    Leur plus grand plaisir, c’est pas de gagner, c’est de tomper leur monde !
     » Méfiance, rigidité ! " Voilà comment ils peuvent tenir, et ne jamais ou presque se faire avoir, après avoir truqué les cartes.
    Et aussi
    Ils ont un bon carnet d’adresse, et autre chose que de l’ordinaire, dans leur bidon !

  • Radix (---.---.---.214) 21 janvier 2013 12:37
    Radix

    Bonjour Vélosolex

    Jolie réponse à l’article !

    Radix

  • ZenZoe (---.---.---.167) 21 janvier 2013 11:13
    ZenZoe

    Merde ! - je l’aimais mieux avant.

    Ca c’est bien dit et bien résumé !
    Avant, on avait au moins un mec détestable, insultant, arrogant. Bon, il y en a beaucoup dans le sport, Hamilton, Schumacher, Sampras, Nadal, Anelka et les autres, mais Armstrong les battait tous, faut le dire. On apprend en plus que c’était lui le chef du clan dopage, le pompon ! Un parrain quoi !

    Maintenant, on a le même, mais en plus qui quémande, qui fait semblant de se coucher (très mal d’ailleurs, personne ne croit à ses simagrées, même pas aux USA), qui pour bonne mesure commence à pleuroter façon crocodile quand il parle de son fils (hou c’est moche ça), tout ça pour garder ses millions, recommencer la compétition et humilier les autres concurrents. Un parrain qui piétine son panache blanc, qui n’a même pas la force d ’assumer, ben c’est plus un parrain, c’est devenu une crotte.

    Zappons-le, c’est tout ce qu’il mérite.


Réagissez à l'article

31 réactions à cet article

  • Yvance77 (---.---.---.86) 21 janvier 2013 10:21

    Lance Armstrong est bel et bien à l’image de son pays... bouffi de suffisance, arrogant, piétinant à qui mieux mieux ses semblables, pour avoir la couverture à lui, le beurre, son argent et le cul de la fermière en prime.

    Je ne le pleurerai pas, c’est bien fait de descendre de leur piédestal ces icônes superflues à l’orgueil assassin.

    Maintenant il reste la mise en scène, et les non-dits sur le système qui fait le roi... et de cela rien... il a raté l’occase...

    • Yvance77 (---.---.---.86) 21 janvier 2013 10:59

      Ah pendant que j’y suis... autant se pencher sur le cas des sports collectifs espagnols (football, basket...) car là aussi le résultat est tout aussi hallucinant que les hématocrites de Lance.

      Du sur-gonflé là aussi, mais il parait que je suis un oiseau de mauvaise augure, et que je ne comprends rien aux charmes ibériques carburant à autre chose que l’EPO (Eau + Pastis + Olives)

  • antonio (---.---.---.21) 21 janvier 2013 10:28

    Lance Amstrong devrait bientôt faire partie des « cas d’école » qu’on étudie en psychologie ou en
    psychiatrie.

  • ZenZoe (---.---.---.167) 21 janvier 2013 11:13
    ZenZoe

    Merde ! - je l’aimais mieux avant.

    Ca c’est bien dit et bien résumé !
    Avant, on avait au moins un mec détestable, insultant, arrogant. Bon, il y en a beaucoup dans le sport, Hamilton, Schumacher, Sampras, Nadal, Anelka et les autres, mais Armstrong les battait tous, faut le dire. On apprend en plus que c’était lui le chef du clan dopage, le pompon ! Un parrain quoi !

    Maintenant, on a le même, mais en plus qui quémande, qui fait semblant de se coucher (très mal d’ailleurs, personne ne croit à ses simagrées, même pas aux USA), qui pour bonne mesure commence à pleuroter façon crocodile quand il parle de son fils (hou c’est moche ça), tout ça pour garder ses millions, recommencer la compétition et humilier les autres concurrents. Un parrain qui piétine son panache blanc, qui n’a même pas la force d ’assumer, ben c’est plus un parrain, c’est devenu une crotte.

    Zappons-le, c’est tout ce qu’il mérite.

  • Jeff Parrot (---.---.---.200) 21 janvier 2013 11:19
    Jeff Parrot

    La repentance de Lance, c’est du chiqué comme le mythe du sportif propre, le mythe du journaliste indépendant, la suite logique du spectacle en somme, le sport télévisé est devenu une télé réalité comme une autre.
    Ce gars là sait très bien où sont ses intérêts et il ne dévoilera logiquement pas les dessous du système, il joue sa psychologie de comptoir comme on le lui demande (public, medias, justice), il doit se gausser au fond de lui d’autant de cynisme comme tout homme politique.

  • LE CHAT (---.---.---.148) 21 janvier 2013 11:19
    LE CHAT

    Lance Armstrong ressemble bien à nos politiques pris la main dans le pot à confiture , il a nié pendant des années avec arrogance et ton outragé ............................

  • voxagora (---.---.---.139) 21 janvier 2013 11:34
    voxagora

    Vous l’aimiez mieux avant ? Cela ne m’étonne pas : I’M STRONG ! STRONG ! STRONG !

    Je suis le meilleur, j’écrase tout sur mon passage et surtout ces cons de français minables,
    qui ne sont pas virils ne mettent pas à mort et n’aiment pas les armes.
    Je suis le meilleur, le winner magnifique, et au besoin je triche, 
    le reste du monde dansant sur son vélo n’égalera jamais la somptueuse, la magnifique,
    la très forte Amerique qui gagne toujours et sur tous les tableaux, 
    et pour y croire, répétez après moi : I’M STRONG ! I’M STRONG ! I’M STRONG !

    Pas besoin d’analyser, pas besoin de philosopher, pas besoin d’historiser,
    juste se suggestionner, se comportementaliser, se cognitiviser, et les losers écraser.
    Les larmes de crocodile font partie du spectacle : pure forme, pur comportement au service
    d’un seul but : gagner quand même.
    « Sois le meilleur, au besoin triche ! »
     

  • velosolex (---.---.---.81) 21 janvier 2013 11:37
    velosolex

    Vous ne méprisez visiblement pas votre sujet. C’est le risque, en effet, de parler du vélo, quand on fait du scooter.
    Le vent décoiffe de la même façon, et vous fait croire un peu trop facilement que vous êtes compétent

    Homme libre, d’accord ! Mais de quoi, et en quoi ?
    Faudrait il s’arracher à ces certitudes délivrés par les Druker, et Sarko, supporters de cet homme en qui ils voyaient ou continuent de voir un reflet : « L’ Important n’est pas la manière, mais le résultat !

     »Oui, mais voilà, dites vous, finalement je préfère me rappeler de ses démarrages en côte !« 

    On aimerait vous croire.
    Seulement, Armstrong ne démarrait pas.
    IL concentrait toute sa saison sur une seule épreuve, le tour, ou peu s’en faut.
    Il ne démarrait pas, son équipe se contentait de passer devant, et de dégouter peu à peu tous les adversaires, en les faisant lâcher prise.
    Une technique semble t’il qu’il développait dans les autres activités de la vie : Mensonge, dissimulation, menaces, voila son fond de commerce. 

     ».....Le public a digéré ses chips et bu ses bières devant sa télé pendant que son amant pédaleur le trompait avec une seringue dans les coulisses de l’exploit. Public subjugué, ou au contraire jaloux, enragé de voir l’insolence de l’américain.....« 
    Admirable de manipulation et de mensonge : Le public ne serait que des Bidochons infâmes, rotant leur bière, et jaloux du beau coq se pavanant !.....Ce serait lui le coupable, finalement....

    Drukker continue à prendre la défense d’Armstrong, utilisant toujours les mêmes arguments que le pseudo champion : Impossible de gagner le tour s’en se doper !

    Sauf qu’il na pas essayé....
    .Et que ceux qui ne sont pas dopés, et il y en a, comme Bassons, par exemple, se sont vus menacés par la mafia Armstrong,
    ce petit monsieur insignifiant, qui s’est pris pour Barbe bleu, avec ses sept maillots, enfermés dans une armoire, qu’il continue sans doute à regarder, comme s’ils étaient toujours vivants, cherchant sans doute à se tromper lui même.

    Des psychopathes, on sait qu’ils continuent à séduire, même quand ils sont enfermés.
    Dutroux à recevoir des lettres d’amour, tout comme Guy Georges.
    Des gens faibles sont attirés par leurs crimes, et cette capacité qu’ils ont à garder leur morgue, et cette air de supériorité qui les fait frissonner, eux qui sont au bas de l’échelle, pour la bonne raison, qu’ils s’identifient, et que c’est comme une petite revanche.

    Bernard Tapie, et notre gégé depardieu sont dans la même équipe qu’ Armstrong, eux aussi !
    Il y aura toujours des billets pour les défendre, avec cet argument suprème, venue tout droit des cours de récréation :
     » Si vous le dénoncez ! C’est que vous êtes jaloux !« 

    C’est celui qui le dit, qui y est , disait on aussi !

    Ne soyez pas dupes de leur colère.
    C’est leur seul défense, cette qualité d’esbrouffe et de bateleur qu’ils ont, qui les propulse chef des ventes, ou à l’avant des pelotons.
    Leur plus grand plaisir, c’est pas de gagner, c’est de tomper leur monde !
     » Méfiance, rigidité ! " Voilà comment ils peuvent tenir, et ne jamais ou presque se faire avoir, après avoir truqué les cartes.
    Et aussi
    Ils ont un bon carnet d’adresse, et autre chose que de l’ordinaire, dans leur bidon !

  • zomboid (---.---.---.137) 21 janvier 2013 12:33
    zomboid

    Son prochain défi faire le tour de la lune sur son vélo spécialement préparé par la nasa.

  • blablablietblabla (---.---.---.240) 21 janvier 2013 12:54
    blablablietblabla

    Super Vélosolex ,vous avez tout dit rien à ajouter !

  • ZEN (---.---.---.116) 21 janvier 2013 12:54
    ZEN

    @ l’homme (en roue) libre

    Le rouleur nous a roulé 

    Grâce au bon docteur Ferrari, au nom prédestiné, le recours discret de nos speed-bikers

    Vive le vélo, quand même !

  • ZEN (---.---.---.116) 21 janvier 2013 12:57
    ZEN

    Somptueux, en effet
    Comme certains traders qui se chargent pour tenir au moins dix ans...
    Comme certains cadres, pour reculer le burn-out...
    Même logique

  • ovni (---.---.---.35) 21 janvier 2013 13:01

    comme disent certains sportifs que j ai connu.
    « ce n est pas interdit de le faire,mais c est interdit de ce faire attraper. »
    ça montre la mentalité lol

    des légendes du sport ont pris des produits,mais sont passés au travers des mailles du filet,et sont restés des légendes.

    pas vu pas pris.

  • smat (---.---.---.26) 21 janvier 2013 13:05

    Encore une grotesque imposture, hommelibre n’en est finalement pas un.

    Il se fait appeler ainsi juste pour masquer sa condition de bigot impressionnable par la force brutale, l’arrogance et la morgue.

    L’héritage d’Armstrong s’avère décidemment bien nauséeux...

  • Hijack (---.---.---.187) 21 janvier 2013 16:06
    Hijack

    Dernière nouvelle !!! ... Qui va en surprendre plus d’un ...
    .
    Armstrong est engagé dans le prochain Tour de France !

    S’il y a des malaises ... faire le 15 ou le 18 ... voire, le 17

  • chmoll (---.---.---.153) 21 janvier 2013 16:47
    chmoll

    c’est le Crozemarie du vélo ?

  • ykpaiha (---.---.---.10) 21 janvier 2013 18:24
    ykpaiha

    La campagne qui s’orchestre, n’est finalement, que le reflet de l’extreme mépris, non pas uniquement du ’drogué’ lui meme mais de ceux qui ont vécu et progressé en couvrant et en vendant du « champion ».

    On assiste ainsi a un extraordinaire concours de veuleries, « vous en vouliez, nous on n’a fait que vous en donner... »

    Aucune bassesse, aucune courbette n’est suffisante pour excuser le concours de superlatifs qui ont permis a ces « journaleux » d’exister de croitre et multiplier par mensonges, forfaitures interposées.

    Finalement de Armstrong, du sport, du public, de l’éthique tout ce petit monde n’en n’a rien a faire, eux et eux seuls comptent qu’elles qu’en soient les conséquences, rien ni personne ne doit remettre en cause ce que leur petite gueule de maquereaux a besoin pour se goinfrer et tant pis pour ceux qui se feront attrapper.

  • Alinea (---.---.---.153) 21 janvier 2013 18:38
    alinea

    C’est épatant pour moi de vous lire ; jamais entendu parler de Armstrong en son temps ; me fous comme d’une guigne du tour de France et de ses héros ; préfère la chanson de Roland. Mais, quand même, à force, je me fais une idée ; les héros des temps modernes ne sont jamais clean ! si quand on les adule, on le croit, c’est qu’on croit au père noël ! tous les dictateurs craints ou courtisés, tous les champions ou stars du showbiz adulés, tombent, se dévoilent : au fond, ce ne sont que des hommes !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès