• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Tragédie Carcérale : Entre manipulations et instrumentalisation

La Tragédie Carcérale : Entre manipulations et instrumentalisation

Etre emprisonné c'est devenir l'objet d'un Autre, qu'on le veuille ou pas.

Objet de surveillance, objet de soin parfois, objet de méfiance : toujours...

Là, on gère des hommes comme ailleurs, dans les grands magasins, on gère des stocks.

Etre écroué, incarcéré, entaulé, c'est d'abord être une 'chose' qu'on manipule et qu'on contrôle. Que d'autres : juges, matons, psychiatres..., manipulent et contrôlent.

Etre 'sous main de Justice', c'est devenir un matricule, un numéro égaré parmi d'autres matricules, que l'Administration pénitentiaire et ses gardiens tentent, tant bien que mal, de gérer.

En prison entrent des hommes, des femmes, comme ailleurs du 'matériel circulant' : on remplit des cases, des cellules, des quartiers. On sait bien qu'un jour ou l'autre cette marchandise humaine, il faudra la remettre sur le marché... en liberté. Mais ce n'est pas là le souci principal. D'abord, faut gérer !

On devrait mieux en prendre soin mais...

Parfois, il y a quelques déchets. Il y a les évasions qui sont à la prison ce que la démarque inconnue est pour les grands magasins. Elles sont rares en France : n'est pas Papillon ou Déjour qui veut...

Il y a les morts et les suicides. C'est inéluctable. Certes, on meurt moins en prison qu'à l'hôpital diront les statisticiens. On s'y suicide sept fois plus que dans le reste de la population.

Bon, rétorqueront les économes : ceux qui meurent libèrent, de facto, de la place pour les vivants. Tant va la gestion des flux judiciaires : entrées-sorties pourvu qu'on libère... de la place ! L'important c'est la 'case-vide', qu'existent des cases-vides, celles qui permettent justement que tout fonctionne, que la machine carcérale ne se bloque pas...

Surpopulation carcérale : la constipation du système

Et c'est justement là qu'il y a un hic. Quand les prisons sont congestionnées, la Justice se trouve constipée. Elle étouffe en ses bas-fonds, dans ses culs-de-basse-fosse.

Alors reviennent toujours les mêmes questions. Quel remède appliquer ?

Faut-il agrandir ses intestins ? élargir son gros-colon ? ouvrir de nouvelles prisons ? remettre en service quelques bagnes : à Cayenne ou en Nouvelle-Calédonie par exemple ?

Faut-il une Justice plus clémente ? Faut-il relâcher les sphincters, laisser sortir un peu de cette fiente humaine, sous peine que le laxatif soit jugé trop laxiste ? Faut-il remettre en liberté toute cette canaille et son engeance criminelle ?

Ou faudrait-il plutôt songer à nouveau à couper des têtes ? Voilà qui désengorgerait bien les Quartiers de haute sécurité et préviendrait les autres...

La prison instrumentalise... pas seulement les Détenus

Alors le débat s'invite sur la scène politique et médiatique.

C'est tellement plein par-derrière, ça déborde tant là-dessous que le débat éclate sur l'avant-scène, qu'il s'étale nauséabond ! Les portes tiendront-elles ? Ne vont-elles pas finir, comme des écoutilles fragiles, par céder ?

(Silence... Silences crispés ou silences gênés. Silences et hésitations...)

Qu'on se rassure : les portes des prisons resteront verrouillées bien sûr ! Elle tiendront. Le bon peuple a eu peur un instant, 'on' lui a fait peur, il s'est fait peur...

Le décor est planté laissons entrer les 'héros'

Voici un bien sombre décor fait d'ombres et d'encre de Chine, telles les prisons imaginées par Le Piranèse au XVIII°.

Des décors bien réels ceux-là, llustrés par les photos du Contrôleur général des Lieux de privation de liberté.

Des cellules délabrées, de la crasse partout, et, de jour comme de nuit des cris - de rage ou de plainte - de ces Taulards, incessants, obsédants, écoeurants...

Mais voici qu'ils entrent en scène. Le choeur retient son souffle, le public aussi. Un homme, une femme...

Au théâtre, la tragédie exécute ses héros.

La situation dramatique des prisons en France ne laisse aucun 'choix' à ses héros, aucune échappatoire.

D'abord, bien sûr, pour les Taulards eux-mêmes. Mais eux, ne sont là que pour la figuration. Presque, ils font partie du décor : ils sont comme des pierres dans les murs...

Il y a les divers officiants aussi : les surveillants d'abord - qui ne diront mot, droit de réserve oblige - mais qui n'en pensent pas moins... à moins qu'ils bloquent l'entrée du théâtre !

Et puis les médecins, infirmier(e)s, psychiatres et autres psychologues, tels des serviteurs thanatologues en blouse blanche, qui traversent la scène...

Les aumôniers enfin pour dire une dernière prière...

Il en faut bien du monde pour une tragédie !

Chacun y joue son rôle, plus ou moins bien, avec plus ou moins de coeur ou de courage. Mais de toute façon, les rôles sont déjà tout écrits. Ils ne jouent pas vraiment, savez-vous : ils exécutent, ils s'exécutent.

La Prison instrumentalise aussi le débat public

Les voici qui s'avancent.

Elle d'abord : Ministre et Garde des sceaux. Presque on la revêtirait d'un grand habit de zibeline, haute stature et fière héroïne du Droit et de la Justice.

Lui, jeune et fringuant, Ministre de l'Intérieur plein d'ambition. Ce n'est pas le premier. Le verbe sûr, la Sécurité et l'Ordre comme égide, il ne mâche pas ses mots : il les note, il sait les diffuser...

Elle est toute bouleversée, pour sûr !

Déjà la messe est dite et la pièce est jouée : elle s'évertuera... il aura gain de cause.

Mais ne soyons pas dupes. Tout ceci, M'sieurs-Dames, ce n'est que du théâtre : de la mise en scène politique et urbaine. Leur 'joute' est déjà toute prête. Il aura le beau rôle, elle aura du mérite. Ils nous amuserons ou nous contrarierons, selon notre caractère et notre humeur...

Seuls, qui sait ? les hommes et les femmes du choeur, toute cette troupe miteuse de Taulard(e)s et de Vauriens en gémiront peut-être.

Mais n'est-ce pas le rôle du choeur, dans la Tragédie grecque, que de gémir sans cesse ?

Et ces gémissements résonneront en écho. Un écho paradoxal. Glacial et cynique écho aux gémissements de toutes leurs victimes.

Bruno des Baumettes : brunodesbaumettes.overblog.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • jako jako 20 août 2013 11:12

    Merci à vous, cette été plusieurs incidents dans nos prisons notament ce week end à Tours suite au décés d’un détenu ( à ajouter pour la Région de Tours à la video des violences policières). Au delà l’administration pénitentiaire est plus qu’autiste et tout le monde s’en moque, car vous le savez bien , s’Ils y sont c’est qu’Ils l’ont bien mérité non ?


    • appoline appoline 21 août 2013 12:41

      Et après, je ne pleure pas sur leur sort. Ils avaient le choix, commettre ou ne pas commettre. L’élément principal reste la victime à laquelle cette conne de taubira ne pense pas beaucoup. Les tôlards peuvent être empilés à 15 dans une même piaule, ça ne me pose aucun problème


    • Mr Dupont 25 août 2013 11:31

      Quelques questions me turlupinent  :

      Pourquoi Mr Bruno est aux Baumettes ?

      Y est-il toujours ? ( ce qui m’étonnerai)

      Qu’est-il reproché à Mr Bruno pour qu’il se soit retrouvé incarcéré aux Baumettes ?

      Est-il un chic type ou une ordure ?

      Ben oui c’est bien gentil de vouloir faire pleurer Margot ; encore faut-il que Margot sache pour qui elle doit pleurer

      Sur ce site il est de bon ton de plaindre les voyous et d’oublier les victimes

      Faut dire que l’exemple vient de haut : des juges ne placardent-ils pas des photos de victimes en soulignant qu’ils sont des cons et ne pas oublier de leur nuire un peu plus , ce avec l’approbation de la Ministre en fonction

      Une forme de snobisme propre à la gente bobo ; celle-là même qui porte plainte à la moindre occasion n’ayant pas les couilles de se faire respecter à la moindre agression

      Désolé , moi des Baumettes je m’en tape, ma compassion du moment va aux 1000 chômeurs / jour que génère ce gouvernement pourri


    • totor101 totor101 20 août 2013 13:42

      les prisons constipées ? très belle image ...
      mais le vrai problème ne se situerait il pas loin en amont de la prison ?
      L’EDUCATION civique et morale .....

      68 est passé le laxisme avec et les enfants des enfants de 68 ont perdu les repères de la vie en socièté


      • jako jako 20 août 2013 13:58

        totor, hum. La prison existait bien avant 68 en 10 x pire, même la déportation, le bagne et la peine de mort cela a t’il amélioré la situation ? non donc on peut dire aussi que le laxisme anté-68 a été la perte de nos grands pères et parents...


      • jef88 jef88 21 août 2013 11:31

        je soutiens totor !
        quel était la fréquence des délits avant 68 ?
        combien y avait il de détenus ?

        depuis on a ouvert de nouvelles prisons, créé des places et cela déborde toujours !
        il faut s’occuper des causes avant tout ....
        son propos n’a rien à voir avec l’humanité de la peine ......


      • appoline appoline 21 août 2013 12:46

        Il est vrai qu’ils prenaient déjà une bonne branlée au commissariat ou gendarmerie, cela calmait les ardeurs. Car ne nous y trompons pas l’être humain fonctionne ainsi, certains par les barrières que la société instaure, d’autres tellement bêtes que le dialogue est inopérant, il faut des coups de bâtons.


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 21 août 2013 16:16

        Extrait de l’interview de Julien Coupat (le terroriste de Tarnac) par Le Monde

        Vous lisez « Surveiller et punir » de Michel Foucault. Cette analyse vous paraît-elle encore pertinente ?

        La prison est bien le sale petit secret de la société française, la clé, et non la marge des rapports sociaux les plus présentables. Ce qui se concentre ici en un tout compact, ce n’est pas un tas de barbares ensauvagés comme on se plaît à le faire croire, mais bien l’ensemble des disciplines qui trament, au-dehors, l’existence dite « normale ». Surveillants, cantine, parties de foot dans la cour, emploi du temps, divisions, camaraderie, baston, laideur des architectures : il faut avoir séjourné en prison pour prendre la pleine mesure de ce que l’école, l’innocente école de la République, contient, par exemple, de carcéral.

        Envisagée sous cet angle imprenable, ce n’est pas la prison qui serait un repaire pour les ratés de la société, mais la société présente qui fait l’effet d’une prison ratée. La même organisation de la séparation, la même administration de la misère par le shit, la télé, le sport, et le porno règne partout ailleurs avec certes moins de méthode. Pour finir, ces hauts murs ne dérobent aux regards que cette vérité d’une banalité explosive : ce sont des vies et des âmes en tout point semblables qui se traînent de part et d’autre des barbelés et à cause d’eux.

        Si l’on traque avec tant d’avidité les témoignages « de l’intérieur » qui exposeraient enfin les secrets que la prison recèle, c’est pour mieux occulter le secret qu’elle est : celui de votre servitude, à vous qui êtes réputés libres tandis que sa menace pèse invisiblement sur chacun de vos gestes.

        Toute l’indignation vertueuse qui entoure la noirceur des geôles françaises et leurs suicides à répétition, toute la grossière contre-propagande de l’administration pénitentiaire qui met en scène pour les caméras des matons dévoués au bien-être du détenu et des directeurs de tôle soucieux du « sens de la peine », bref : tout ce débat sur l’horreur de l’incarcération et la nécessaire humanisation de la détention est vieux comme la prison. Il fait même partie de son efficace, permettant de combiner la terreur qu’elle doit inspirer avec son hypocrite statut de châtiment « civilisé ». Le petit système d’espionnage, d’humiliation et de ravage que l’Etat français dispose plus fanatiquement qu’aucun autre en Europe autour du détenu n’est même pas scandaleux. L’Etat le paie chaque jour au centuple dans ses banlieues, et ce n’est de toute évidence qu’un début : la vengeance est l’hygiène de la plèbe.


      • vachefolle vachefolle 20 août 2013 16:45

        il suffit de vider les prisons, je propose un mécanisme très simple :

        Pour tous les etrangers non schengen, evidemment disposant aussi de la nationalité française, on propose le deal suivant :

        Aprés avoir purgé au moins la moitié de sa peine : on offre la possibilité d’être libéré avec expulsion automatique dans le pays d’origine, perte définitive de la nationalité française, et interdiction de territoire pendant l’équivalent de la durée de la peine, sous peine de devoir la finir en prison.

        C’est une variante de la double-peine, qui deviendrait une sorte de demi-peine, qui je suis sûr aurait beaucoup de partisans.

        Résultat, on se débarrasse d’individus dangereux, l’objectif primordial de l’incarcération la sécurité des citoyens, et on vide les prisons pour que ceux qui restent vivent plus correctement.

        Gagnant - Gagnant pour tout le monde, et gratuit pour l’état. Doublement gratuit car de se débarrasser de ces individus ne sera que du bénéfice a long terme pour la france. Evidemment ca serait une option pour les prisonniers, pas une obligation.
         


        • Rensk Rensk 20 août 2013 19:13

          Ne tiens pas la route... les demandeurs d’asile non reconnus ne « rentrent » pas dans leurs pays d’origine parce que leurs pays refuse de les recevoir... Alors des prisonniers, faut pas rêver !


        • OMAR 20 août 2013 20:07

          Omar 33

          @vachefolle ;« Pour tous les étrangers non Schengen, évidemment disposant aussi de la nationalité française »...

          Qu’est-ce-que cela veut dire : un étranger disposant de la nationalité française  ?.....
          A moins que vous sous-entendez, les citoyens français de deuxième et tropisième génération...

          Sinon, Rensk vous a bien répondu..


          • OMAR 20 août 2013 20:11

            Omar 33

            Désolé, j’ai sauté le commentaire de soleil

            @vachefolle, votre suggestion est du réchauffé F.N.


          • vachefolle vachefolle 21 août 2013 09:14

            pourquoi personne ne lit entièrement les commentaires avant de répondre....

            Réchauffé FN... je ne sais pas, j’ignore ce qu’ils proposent la dessus, et je m’en fous. C’est plutôt du pasqua en super light, pasqua qui avait mis en oeuvre la double peine. La il s’agit plutôt d’une demi-peine, et au choix des prisonniers !! rien a voir.

            Ce sont les prisonniers eux-mêmes qui auront a décider si ils préfèrent quitter le pays et perdre la nationalité francaise, ou rester en prison et garder la nationalité.

            L’objectif de la prison est de protéger la société contre ces individus. Qu’ils soient en prison ou bien en dehors du territoire français, cela revient au même pour nous, et cela couterait beaucoup moins cher !!!

            Merci de lire jusqu’au bout avant de répondre avec les copier-coller automatique.
            Merci aux lecteurs de reflechir avant de reagir en mode automatique.


          • appoline appoline 21 août 2013 12:49

            Il est grandement le temps de faire un grand ménage dans les prisons françaises. Quand on voit le pourcentage d’étrangers ou de double nationalité qui sont incarcérés, on imagine aisément les crissements de dents du contribuable


          • RBEYEUR 21 août 2013 12:51

            Et alors ?


          • RBEYEUR 21 août 2013 12:54

            Correction du message précédent qui répond à @OMAR. 

            @vachefolle, votre suggestion est du réchauffé F.N.

            Et alors ?

             


          • smilodon smilodon 20 août 2013 20:34

            @ l’auteur : Je vous conseille un livre : « QUAND LA JUSTICE CREE L’INSECURITE » de Xavier Bébin, éditions fayard. Un vrai livre, avec des chiffres et des situations réels !..... Pas un pamphlet, ni une énumération d’idées reçues « bisounouristiques » !... Bonne lecture. Adishatz.


            • antyreac 21 août 2013 11:38

              La justice crée surtout de l’injustice...



            • smilodon smilodon 22 août 2013 00:07

              @ antyréac : lisez d’abord le livre avant d’en refaire le titre !... L’angle « obtus » est un angle « de vue », certes !... Mais ce n’est pas le seul !.... Et la lecture, quelque quelle soit...... C’est bon pour le vocabulaire !......Mais on peut aussi fermer les yeux !..... C’est plus facile !...Adishatz.


            • smilodon smilodon 20 août 2013 21:51

              Petit « aparté » à « bruno des baumettes » !.. Désolé, je n’ai pas bien compris votre situation. Détenu, ou ancien détenu ??... Pour aller en prison (si vous y êtes allé, ou si vous y êtes toujours), votre délit ou votre crime, c’était quoi ???!!.. J’aime bien savoir à qui je m’adresse !.... Vous n’êtes pas obligé de me répondre ! Vous avez ce droit, entre autres, dans ce terrible pays, plus terrible pour les « victimes » que pour les « auteurs » !....Mais vous, si vous faites partie des « prédateurs »...Vous AVEZ ce droit !.. Les victimes, les proies, se taisent, crèvent seules dans leur coin, ou vont vivre ailleurs, en général !... La situation de « détenu », ne m’inspire aucun respect.. Celle de « victime », beaucoup d’empathie !... Me suis-je bien « situé » ???!!!.... Sachez, pour me « situer mieux », que même si je ne suis pas un « prédateur », je suis et je demeure,certes, une « victime potentielle » !.. « Potentielle, mais NON-CONSENTANTE » ... Et j’insiste là-dessus !... Je suis issu d’une campagne profonde (très), où on m’a enseigné qu’il valait toujours mieux faire le « boucher que le veau » !... Donc, je n’attaque jamais personne... « Patte de velours » !!..... Mais les griffes et les crocs pour me défendre.................. Sont toujours là !........... C’est pas forcément les « prédateurs » qui gagnent !....Je vous assure !......Adishatz....


              • bruno des baumettes bruno des baumettes 20 août 2013 22:02

                Puisque vous vous adressez à l’auteur de cet article, l’auteur vous répond : je vois que dans votre « campagne profonde », l’humanité se résume entre être veau ou boucher... Je suppose donc que vous êtes un veau, puisque, comme le disait un Grand homme : « tous les Français sont des veaux »... a bon lecteur bon auteur !


              • appoline appoline 21 août 2013 12:57

                @ Smilodon,


                Adishatz vous situe dans le sud-ouest et je suis d’accord avec vous, pas trop de voleur de poule et autres là-bas, on sort le 12 en cas de rififi (j’ai testé pour vous). Quant à l’auteur si effectivement vous résidez aux baumettes, les baumettes ne sont pas venues vous chercher chez vous (quoique) mais vous êtes allé à elles et dans quelles circonstances ? Voleur, dealer, pointer, assassin ? Que voulez vous que je vous dise ? C’est bien, non et vous avez de la chance que la justice française soit aussi laxiste, car moi, pour les pédophiles et les crimes de sang : couic ; la société serait débarrassée de ses prédateurs qui leur coûte cher

              • smilodon smilodon 21 août 2013 23:06

                @ « bruno des baumettes »... Mieux vaut être un veau en liberté qu’un lion en cage !... Mais la décision d’être l’un ou l’autre appartient à chacun !.... Vous citez « le grand Charles », c’est donc que vous avec un minimum du « culture générale » !... Alors ok !.. Je suis un « veau libre » !.. Mais à chacun son honneur !.. Si demain je mérite de passer 10 ans en prison, à mon humble avis de « veau », c’est que je ne mérite même plus de vivre, tant j’aurais honte de moi-même !.. Mon honneur, celui que je ressens pour moi-même, à plus d’importance que la décision des juges !.. Le jour où je ferais un truc immonde, je me punirai moi-même !.... A hauteur de mon acte !... Jamais, même « veau », jamais, je n’irais en prison !..... JAMAIS !...Mieux vaut le cercueil !!!... Mais ça, c’est mon « honneur », et mon « problème » !.... Et si vous-même vous y êtes, en taule, c’est que vous l’avez mérité !.... Après, niveau « honneur », je vous laisse à votre conscience !.... C’est pas mon problème !.... Une chose est sûre, si un jour on se croise, peu de chance qu’on devienne ami !... Tant votre « monde » est loin du mien !..... Adishatz.


              • paul 21 août 2013 10:02

                Merci Bruno pour l’article, je m’attendais à pire dans les réactions ....La dernière décennie en particulier a approfondi la régression ( cf. les animaux préhistoriques) dans la conscience collective .


                • appoline appoline 21 août 2013 12:58

                  Le jour où un détraqué touchera à l’un des vôtres, ayez la décence de ne pas venir pleurer


                • smilodon smilodon 21 août 2013 23:25

                  @ paul : L’humanité dans son entier, descend en ligne directe d’un petit mammifère préhistorique !!.... Renier son passé, c’est dénier son présent et nier son avenir !..... On vient d’une boule de feu, on doit tout à l’hydrogène.........Et on n’ est qu’un petit tas de carbone !.... Gentil, méchant, grand ou petit !.....Une poussière de carbone !..... Et on survit encore comme au début !... En inspirant chaque seconde, 21 % d’« oxygène » et le reste d’« azote » !.. Ou presque !..... Et qu’en 2013 on veuille une preuve que nous sommes restés les « animaux d’antan » !.... Pas compliqué !.. Ouvrez le journal, ou allumez la télé !..... Et croyez-moi, même en cage, certains animaux ne sont pas plus « gentils » pour çà  !.......Libre ou captif, sauvage on est, sauvage on reste !... .Mais continuez de rêver !... Comme l’espoir, le rêve fait vivre !....Adishatz.


                • antyreac 21 août 2013 10:41

                  Dans un pays démocratique comme la France on peut faire autre chose que d’envoyer les gens en prison.

                  Dans 3/4 de cas cela ne se justifie pas des d’intérêt générale suffisent amplement

                  • antyreac 21 août 2013 10:55

                    des travaux...


                  • appoline appoline 21 août 2013 12:59

                    Mais bien sûr, donnez leur directement les clés de voiture, préparez vos narines pour les rails de coke, baissez la culotte de vos enfants pour qu’ils puissent se faire enfiler plus rapidement


                  • antyreac 21 août 2013 13:18

                    Justement des milliers des chômeurs en France vivent des débrouilles qui violent souvent la loi

                    L’une de plus connus et celles de revente des objets tombés du camion et cela concerne énormément des personnes en France
                    Doit on mettre toutes ces personnes en prison ?

                  • smilodon smilodon 21 août 2013 23:53

                    @ antyreac : Marrant comme on demande toujours aux mêmes de comprendre les choses !..... On demande aux gens « honnêtes » de comprendre qu’un cambrioleur cambriole parce qu’il est pauvre, qu’un violeur viole parce qu’il est « malade » ou en manque d’amour, qu’un assassin assassine par besoin, par envie, par ennuie ....etc, etc..... Et pourquoi on demanderait pas aux voleurs, aux violeurs, aux assassins de comprendre qu’il existe des gens paisibles, sympas, gentils, pas méchants, pas agressifs qui veulent juste vivre en paix, sans se faire voler, violer ou assassiner ???????!!!!!!...... Pourquoi on demande pas à ces « méchants » de comprendre les « gentils » ???!!... C’est quoi leur problème aux « méchants » ???... Ils peuvent pas comprendre ????!!!... Pourtant quand on leur dit qu’ils vont aller en prison pendant 2 ou 3 ans, ils comprennent, non ???!!.. Pourquoi alors, ils ne pourraient pas, eux aussi, comprendre avant d’agir ???!!... Ils sont plus bêtes, plus méchants, plus agressifs ???... Ou seulement trop c..s, pour comprendre ???... Parce que se faire voler, violer ou assassiner, chacun peut comprendre que « çà fait mal », c’est ni très gentil ni très sympa de leurs parts, aux « méchants » ....... !!... Mais, on peut tendre l’autre joue, c’est vrai !.....Ou l’autre fesse !..... Un méchant à bien le droit de se faire plaisir, après tout !..... Pour ma part, les « méchants », ne m’en veuillez pas, mais je ne les aime pas !.. Donc, désolé, je sais que je vais vous paraitre « fascho », mais si un « méchant » m’attaque, pour me voler ou m’assassiner (me violer m’étonnerait), si un « méchant » m’attaque...................Je ferai mon possible pour lui démonter la tête !... Avec mes petits bras, mes petites mains ou mes petites jambes !... Si je peux lui faire bouffer ses dents, le méchant, il bouffera ses dents !..... Je sais, ce faisant, je deviendrai « méchant » à mon tour !... A cette différence près, que c’est lui, en premier, qui m’aura « chatouillé » !.... Quant à vous, le jour où ce sera votre tour, couchez-vous par terre, et remerciez-le pour tout le bonheur qu’il va vous procurer, le « méchant » !......Des instants que vous n’oublierez pas de si tôt !...... Franchement, dommage qu’on ne fasse pas autant de « pub » autour des centaines et des milliers de « victimes » de tous ces pourris qui sont en taule uniquement parce qu’ils sont « méchants » !...... Je vous souhaite de tout coeur de connaitre, ne serait-ce qu’un instant, les affres de la vie de « victime » !.....De tout coeur, je vous le souhaite !...Adishatz.


                  • smilodon smilodon 22 août 2013 00:01

                    @ appoline : Ouf !... Nous sommes au moins 2 à n’être pas que des moutons. Ca me rassure !..


                  • antyreac 21 août 2013 11:29

                    Les gens condamnaient à la prison sont souvent des personnes fragiles mentalement et socialement .

                    A ces personnes on devrait proposé des soins et des stages de réinsertion,leur apprendre un métier au lieu de les parquaient comme des animaux dans les prisons 

                    • appoline appoline 21 août 2013 13:01

                      Allez dire ça aux millions de chômeurs en France qui sont encore moins bien lotis. Comme quoi avec votre raisonnement, il vaut mieux être bien pourri plutôt qu’honnête


                    • 6ber 6ber 21 août 2013 12:38

                      Pauvres prisonniers !!!
                      Pensez vous réellement que l’on puisse avoir une once de compassion pour cette racaille dont le seul but dans la vie est de nous pourrir la nôtre et celle de nos enfants ?
                      A part une très faible proportion de gens qui n’ont peut être rien à faire en prison, les autres me semble l’avoir largement mérité si l’on en croit les stats de récidive.
                      Je ne peux adhérer à l’angélisme ambiant et nous sommes, en cela, de plus en plus nombreux.
                      Petit exercice statistique ; Donnez moi, en pourcentage, les diverses représentations religieuses de la population carcérale.
                      La réponse est ( presque ) dans la question.


                      • antyreac 21 août 2013 12:50

                        Vous méconnaissez les personnes du milieu carcéral .Ce sont souvent de gens comme vous et moi mais qui ont la malchance suite aux aléas de la vie de se retrouver das une mauvaise passe qui les oblige de commettre un délit ou une distorsion à la loi voilà en gros ce qu’on peut reprocher à ces gens


                      • 6ber 6ber 21 août 2013 13:14

                        Quelle emphase, quelle virulence, mais point de réponse à ma question hormis un pâle plaggia hors sujet.
                        Avant que de vous laisser aller à vos hormones, mon cher Cogno, informez vous, ou mieux allez visiter les prisons, comme celle de Fleury par exemple et lorsque vous pourrez vous targuer d’une relative expérience, revenez pour que l’on en discute.
                        Comme d’habitude ce sont toujours les moins informés qui parlent le plus de ce qu’ils connaissent le moins.
                        Savez vous ce qu’étaient les prisons avant 1974, avant Le laxisme démagogique de Giscard qui voulait se donner une image socialisante ?
                        Vous seriez surpris d’en connaitre le différence et ce à quoi cela à abouti.
                        Et pour vous rassurer à plein et vous permettre de juger de l’évolution de la société en ce domaine, je puis vous assurer que je suis loin des idées de l’extrême droite et que mon premier tour fut pour Mélenchon.
                        Vous ai-je rassuré, cela va t il mieux ?


                      • foufouille foufouille 21 août 2013 13:19

                        combien de prisonniers sont riches ? conclusion : les riches commettent peu de crimes car mieux que les autres


                      • 6ber 6ber 21 août 2013 13:20

                        Une mauvaise passe ?
                        Parce que vous pensez peut être que les 80% de dealers et voleurs et casseurs incarcérés sont dans une mauvaise passe ?
                        Vous plaisantez ?


                      • antyreac 21 août 2013 13:35

                        Justement si

                        Et ce n’est pas80% mais plutôt plus proche de100%

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès