• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La vieille gauche et la jeune droite

La vieille gauche et la jeune droite

J'ai de la sympathie pour ces jeunes auteurs de plus en plus nombreux se réclamant de la "Réaction", se réclamant de maîtres de gauche comme de droite. C'est il est vrai déjà courageux en soi à une époque où le cadavre de la gauche bourgeoise pédagogue bouge encore et est encore nuisible et puissant. Il faut bien entendu savoir ce que l'on entend par ce que cela signifie être réactionnaire, et ce n'est pas seulement souhaiter le retour des 'hussards noirs", des instituteurs à manches de lustrine, ou de l'autorité perdue de la République. Ils évoquent une "common decency" selon le terme d'Orwell qui me semble rêvée et idéale, magnifique et utopique ontologiquement.

Ils semblent oublier également que l'idée d'un progrès continu est consubstantielle aux idées issues de la Révolution française, que ces idées ont menées tout à fait logiquement à la crise morale que ce pays traverse en ce moment, crise morale où d'autres voient une crise de transition vers une société selon leurs vœux progressistes. La jeune droite n'ose pas d'ailleurs remettre réellement cette Révolution mythifiée en perspective. C'est leur droit le plus strict. Mais réclamer le retour de l'autorité dans la République est déraisonnable puisque cette autorité était en somme une survivance de l'Ancien Régime qui a tout à fait disparu depuis que les dernières scories de la Monarchie se sont évaporées en France.

 Ce qui m'étonne toujours c'est l'entêtement de cette "jeune droite" à aller se chercher des cautions de gauche, l'"imprimatur" d'intellectuels qui sont pour certains des gardiens du temple étroits et abscons pour justifier ses idées réactionnaires comme s'ils n'étaient pas encore tout à fait libérés de la gangue idéologique dominante depuis la Libération. On a l'impression qu'ils manquent encore d'un tout petit peu plus d'audace.

 Pourquoi chercher même s'il est par ailleurs souvent pertinent sur notre société Jean-Claude Michéa alors qu'il existe déjà des auteurs antilibéraux et antimilitaristes comme Bernanos ou Bloy ?

Pourquoi tellement hésiter à se dire de droite ? Avoue-t-on alors une tare honteuse, un secret de famille ? Pourquoi a-t-on besoin de toutes ces protestations à s'affirmer forcément dans la dégoutation de la famille le Pen ?

Parmi les auteurs de cette "jeune droite" on a tendance se dire ni de droite ni de gauche, ce qui est un cliché de langage de droite. On veut dépasser les clivages de la droite à la gauche en oubliant une chose, quand on échange avec des personnes de gauche, littérateurs, journalistes, éditorialistes, eux, ils veulent bien que la droite dépasse les clivages mais ils demeurent de gauche et dogmatiques. Loin de moi l'intention ici de les critiquer, ce n'est qu'une constatation facile à vérifier tout au long de l'histoire politique française depuis des décennies. C'est un défaut de jeunesse de la "jeune droite" je suppose, une certaine naïveté encore, un rien de candeur.

Cela leur passera quand la vieille gauche cacochyme se contentera de continuer pour quelques années encore en maison de retraiter de baver en radotant quelques lieux communs splendides par leur sottise même en attendant le "flamby" de 16h. Enfin il serait bon que cette jeune droite laisse tomber la vieille, encore "louis-philipparde", se prétendant soucieuse des valeurs morales éternelles et envoyant ses gosses en "prépa HEC".

Patience, patience...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury


Moyenne des avis sur cet article :  1.34/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • jacques 12 janvier 2017 18:04

    le retour d’Amaury, bonne année smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 07:51

      @jacques
      à vous aussi merci


    • pissefroid pissefroid 12 janvier 2017 18:08

      Je suis agréablement surpris de votre retour.


      • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 07:49

        @pissefroid

        J’ai été évincé de Causeur par des gens malveillants donc retour sur un espace réellement libre

      • Rincevent Rincevent 12 janvier 2017 18:14

        Pourquoi chercher même s’il est par ailleurs souvent pertinent sur notre société Jean-Claude Michéa alors qu’il existe déjà des auteurs antilibéraux et antimilitaristes comme Bernanos ou Bloy ? Parce que Michéa fait une analyse actuelle des problèmes actuels, non ? Pour quelqu’un qui demande de laisser tomber les vieilles références de droite, l’appel à Bernanos et Léon Bloy est pour le moins paradoxal...


        • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 07:51

          @Rincevent
          Qu’un auteur soit contemporain ne le rend pas plus pertinent pour autant.


        • Rincevent Rincevent 13 janvier 2017 11:52

          @Amaury Watremez

          J’entends bien, mais c’est vous qui appelez à un renouvellement des références à droite, pas moi. Pour Michéa, pertinent il l’est, ne serait-ce que parce ses analyses embarrassent la gauche « officielle » en la mettant devant ses responsabilités.


        • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 11:57

          @Rincevent
          Non, pas du tout à un renouvellement, mais au contraire à un retour à des références de droite. Michéa, tout aussi pertinent qu’il soit, est bel et bien de gauche.


        • gogoRat gogoRat 12 janvier 2017 19:12

          « ces idées ont menées »  ?
           Et ces mots, qui ont mené à cette ’réaction’, sont menés par quelle motivation ?

          ---
          j’entends bien ce passage :
           

          • ’Parmi les auteurs de cette « jeune droite » on a tendance se dire ni de droite ni de gauche, ce qui est un cliché de langage de droite.
          • On veut dépasser les clivages de la droite à la gauche en oubliant une chose, quand on échange avec des personnes de gauche, littérateurs, journalistes, éditorialistes, eux, ils veulent bien que la droite dépasse les clivages mais ils demeurent de gauche et dogmatiques. Loin de moi l’intention ici de les critiquer, ce n’est qu’une constatation facile à vérifier tout au long de l’histoire politique française depuis des décennies.’
          ----
           
           Si l’auteur croit alors défendre une meilleure probité ’de Droite’, il commet alors un malencontreux lapsus : qui nous révèle un piteux stratagème, ne visant pas, certes, à l’objectif illusoire de convertir des ’de Gauche’, mais croyant manifestement embobiner le chaland avec ce sophisme tout aussi dogmatique selon lequel il serait impossible de n’être effectivement et sincèrement ni ’de Gauche’, ni ’de Droite’ !
           Du genre TINA ? No Alternative ? !!

          • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 08:50

            @gogoRat
            Vous vous méprenez, je me fous de convertir qui que ce soit, je souhaite juste un peu plus de cohérence de la « nouvelle droite », et qu’elle n’ait plus peur de se dire de droite.


          • l’idée d’un progrès continu est consubstantielle aux idées issues de la Révolution française, que ces idées ont menées tout à fait logiquement à la crise morale
             
            De De Maistre et Sade, à Adorno et Horkheimer, en passant par Sorel... Ce n’est pas seulement moral, c’est une crise de la raison des Lumières, qui est en contradiction dans sa neutralité axiologique : elle pousse l’instinct de conservation qui va contre celui de la communauté. La raison des Lumières est elle même une aporie. Elle a raison contre les anciennes morales mais les ancienne morales ont aussi raison contre elle.
            « La dialectique de la raison »
            d’Adorno et Horkehimer est un bon bouquin là dessus (petit texte sur l’Aufklarung) , et ce sont des marxistes.
             

            « En payant son tribu à la nature, la jouissance renonce à ce qui serait possible, comme la pitié renonce à transformer un tout. Tous deux contiennent donc un élément de résignation »


            • Daniel Roux Daniel Roux 13 janvier 2017 09:57

              Tout un article pour fustiger la vieille gauche sénile et les idées d’une Révolution Française « mythifiée » et idéaliser la droite - affublée artificiellement de l’adjectif « jeune » - celle d’avant 1789 ? Celle de Fillon, Croix de bois vermoulue mais droit dans ses bottes, comme un calvaire de pierres moisies au croisement de 2 chemins ?

              L’auteur ne dit pas en quoi la gauche - la vraie - celle dont ce réclamait Jaurès - est vieille et dépassée, en quoi la droite - Bonapartiste ou orléaniste - celle de 1870 et 1914 de serait l’avenir.

              Non, les lecteurs devront admettre le dogme comme quoi le Phœnix renaît rajeunit de ses cendres, que tout ce qui est jeune est bien et que tout ce qui est vieux est mal.

              Reste à le démontrer.


              • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 11:21

                @Daniel Roux
                La gauche jaurésienne est morte depuis belle lurette et vous n’avez rien compris à l’article qui critique l’appétence de la pseudo jeune droite à se donner des alibis de gauche.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 janvier 2017 13:48

                @Amaury Watremez
                D’après vous, elle commence et elle finit où la « nouvelle jeune droite » ?


              • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 14:11

                @Fifi Brind_acier

                par jeune droite j’entends Eugénie Bastié, Alexandre Devecchio, François-Xavier Bellamy, Vincent Badré etc...


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 janvier 2017 22:16

                @Amaury Watremez
                C’est quoi ? Des libertariens ?


              • Albert123 13 janvier 2017 11:29

                « on a tendance se dire ni de droite ni de gauche, ce qui est un cliché de langage de droite. »


                la ligne 1 dimension

                la surface 2 dimensions

                le volume 3 dimensions

                vous avez décidé d’en rester à un axe uni dimensionnel qui se résume à la droite d’un coté et la gauche de l’autre,

                c’est votre choix mais svp permettez aux autres la possibilité de dépasser les limites que vous vous êtes vous même fixées.

                vous pouvez aussi limiter le jeu d’échec à un carré de 2 par 2 cases, de temps en temps vous verrez peut être même passer un cavalier mais vous aurez du coup bien du mal à comprendre d’où il vient, où il va et la manière dont il se déplace sur l’échiquier.


                • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 11:35

                  @Albert123
                  Vos explications sont super intéressantes, mais ça ne change rien : droite et gauche cela existe, ce sont deux points de vue antagonistes sur la politique, et vous aurez compris qu’ici j’oppose plutôt les pseudo « progressistes » et les pseudo "réacs


                • Albert123 13 janvier 2017 11:58

                  @Amaury Watremez


                  « droite et gauche cela existe » certes mais le reste aussi, et cantonner les gens dans 2 cases seulement sous prétexte qu’on a pas encore nommer toutes les autres me parait aller bien vite en besogne.

                  On peut même se demander si cette partition vielle de 300 ans est toujours pertinente pour décrire le spectacle politique actuel. 








                • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 12:08

                  @Albert123
                  bien sûr qu’il y a une infinité de nuances de droite et de gauche, presque autant qu’il y a de citoyens. Fort heureusement. Mais cette dichotomie droite gauche est encore pertinente en 2016 même si au départ cela ne désignait que le placement des députés révolutionnaires qu’ils le soient un peu beaucoup passionnément


                • Julien30 Julien30 13 janvier 2017 12:36

                  @Albert123
                  Si on en revient aux origines du clivage et qu’on laisse de côté les diverses évolutions et assez souvent dénaturations qu’il a subi depuis pour s’en tenir à l’essentiel, la base à savoir qu’en gros droite= conception traditionnelle de l’homme et de la société et gauche= émergence de l’homme nouveau (au menu du jour mariage pour tous, théorie du genre, pma/gpa etc.), il reste plus que jamais pertinent aujourd’hui, à un moment on doit choisir un camp ou l’autre. La trompeuse classification actuelle des parties politiques, puisqu’on peut se demander s’il reste aujourd’hui un seul parti réellement de droite, n’invalide pas ce clivage pour autant.


                • Sparker Sparker 13 janvier 2017 13:22

                  @Julien30
                  Votre définition droite gauche et plutôt subjective et de ce fait sujette à caution.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 janvier 2017 13:45

                  @Amaury Watremez
                  Bien sûr qu’il existe une Gauche et une Droite !
                  Mais la Gauche abandonné le peuple et la Droite abandonné la Nation.


                  Provisoirement, à cause des Traités européens, il n’y a plus ni Gauche, ni Droite en Europe.
                  Il n’y a plus que des libéraux qui refusent le Frexit, et qui sont d’accord pour rester soumis à la domination américaine.

                  Et ceux qui veulent un retour au peuple et à la Nation sur le modèle du CNR : l’ UPR.

                • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 14:12

                  @Fifi Brind_acier
                  éProvisoirement, à cause des Traités européens, il n’y a plus ni Gauche, ni Droite en Europe"
                  Si, il y a des souverainistes de gauche et de droite et des mondialistes


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 janvier 2017 18:44

                  @Amaury Watremez
                  Critiquer et sortir sont deux choses très différentes que les médias mélangent soigneusement pour noyer le poisson... .

                  Les souverainistes sont des gens qui passent leur temps à critiquer l’Union européenne, à parler de « souveraineté », mais qui ont d’autres priorités que d’en sortir : Dupont Aignan, le FN, ou Mélenchon.

                  Relisez par exemple les professions de foi de Dupont Aignan et Marine le Pen, aucun Frexit à l’horizon !


                  Quant à Mélenchon, non seulement il ne veut pas en sortir, mais « sa priorité est de sauver l’ Europe ! »

                  Il y a dans la Gauche européenne, une haine de la souveraineté.


                • Albert123 13 janvier 2017 12:32

                  « bien sûr qu’il y a une infinité de nuances de droite et de gauche, presque autant qu’il y a de citoyens »


                  je ne parle vraiment pas du dégradé droite/gauche observable sur cet axe uni dimensionnel mais bien de positionnements qui sont situés en dehors de cet axe.

                  ce sont ces positionnements qui fondent l’avenir, pas ceux qui décrivent le passé.



                  • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 12:41

                    @Albert123
                    Un positionnement aura toujours une résonance à droite ou à gauche...


                  • Albert123 13 janvier 2017 13:41

                    @Amaury Watremez


                    c’est bien sur ce point que nos opinions divergent

                  • gogoRat gogoRat 13 janvier 2017 17:30

                    @Albert123
                     voir ce schéma !  :
                     https://www.geogebra.org/m/JUx9GREE
                    (faites ’glisser’ les points Pe, Pk, MaPosition, Droite, Gauche ... Jouez bien ! )

                     « Qui va trop à l’Est va à l’ouest » !

                     mais aussi, ça dépend quel Est et quel Ouest vous considérez ! ...


                  • Albert123 14 janvier 2017 11:03

                    @gogoRat

                    par apport à votre graphique je vous dirais : est ce qu’ ajouter la dimension temps à un espace tridimensionnel signifie qu’on étudie un espace en 4eme dimension ?

                    la réponse est non.



                  • gogoRat gogoRat 14 janvier 2017 12:40

                    @Albert123
                     Libre à vous d’ajouter une dimension temps qui n’est pas sur ce graphique ! Si ce n’est peut-être par le truchement de l’interactivité permise ?
                     Mais je ne vois pas le sens de votre remarque.
                     Il reste intéressant, effectivement, de remarquer qu’en plus de la relativité statique du segment orienté ’Gauche-Droite’ , il faut prendre conscience d’une évolution dans le temps (et les mœurs) de son positionnement dans un espace infiniment moins borné !


                  • gogoRat gogoRat 15 janvier 2017 23:34

                    @gogoRat
                     
                     autre version, à peine plus sophistiquée, du graphique précédent :
                     https://www.geogebra.org/m/qCJ9Y6aS


                  • LE CHAT LE CHAT 13 janvier 2017 16:06

                    Salut Amaury et meilleurs vœux ,

                    c’est sympa de revenir nous voir , on sera moins seuls à se faire insulter de fachos réacs ! smiley smiley


                    • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 16:29

                      @LE CHAT
                      salut !

                      Meilleurs voeux à toi aussi !

                      Sur Causeur les commentaires me trouvaient au contraire trop relâché et bien caustique. Revernir ici ne me déplaît pas



                    • Elliot Elliot 13 janvier 2017 20:47

                      C’est bizarre mais intellectuellement tout à fait acceptable : cette jeune Droite ( dont on se demande d’ailleurs de quel bois elle est faite ? ) ressemble comme une jumelle, comme un clone, à l’expression politique portée par l’Action française, il y a un siècle, ce qui encore une fois ne suffit aucunement à la disqualifier.

                      Bien que je sois à l’exact opposé des idées qui me semblent défendues dans ce texte, je leur trouve une cohérence qui tranche avec les perspectives que nous présente la Droite fillonesque et ne parlons pas du salmigondis inapplicable où se côtoient tout et son son contraire et qui sert de programme attrape-tout ( pour finalement passer à côté de tout ) du Front National surtout articulé sur le rejet du métèque.

                      En filigrane, on peut supposer que l’auteur exalte un retour à des formes monarchistes de pouvoir gommant ainsi plus de deux siècles d’utopie révolutionnaire et qu’il pense pouvoir se débarrasser des droits de l’homme et du citoyen dans le contexte d’un système qui ne serait plus vraiment transversal ( ce qu’il est peu en réalité ) mais de droit divin.


                      • Amaury Grandgil Amaury Watremez 13 janvier 2017 21:24

                        @Elliot
                        Les Droits de l’Homme sont tout à fait acceptables, ils sont finalement une laïcisation des valeurs évangéliques.
                        Et nous vivons déjà en monarchie, la Vème République en est une élective...
                        La jeune droite dont je parle n’est pas encore tout à fait cohérente, n’ose pas l’être.se donnant pour cela des cautions de gauche...


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 janvier 2017 22:25

                        @Amaury Watremez
                        C’est la Monarchie qui a créé l’ Etat français, contrairement aux pays récents, comme les USA, l’Italie ou l’ Allemagne. Les Français sont très attachés au rôle de l’ Etat, dès qu’il y a un problème, ils se tournent vers lui.


                        L’État, la France et les Français c’est la même chose.
                        La Constitution de la Ve République correspond donc bien à l’idée que les Français se font de l’organisation de la société. A la place du Roi de droit divin, c’est un Président élu directement par le peuple, ça leur convient très bien.

                        Sous réserve qu’il mène des politiques qui défendent l’intérêt général, ce qui n’est plus le cas depuis que la France est dans l’ Europe de banksters.


                        Le seul pays qui ait la même Constitution, c’est la Russie de Poutine, les Russes n’ont pas l’air de s’en plaindre...

                      • Amaury Grandgil Amaury Watremez 17 janvier 2017 08:48

                        @Fifi Brind_acier
                         smiley

                        J’ai bien ri, la constitution de la Vème = celle de la Russie de Poutine ?

                         smiley


                      • Le421 Le421 14 janvier 2017 14:05

                        C’est il est vrai déjà courageux en soi à une époque où le cadavre de la gauche bourgeoise pédagogue bouge encore et est encore nuisible et puissant...

                        Je me suis arrêté là.
                        Encore un qui confonds « la gauche » et le Parti Socialiste.

                        Article suivant...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès