Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le député et fils de Bourvil, Dominique Raimbourg, fait entrer les lobbies (...)

Le député et fils de Bourvil, Dominique Raimbourg, fait entrer les lobbies libertariens à la Commission des Lois

La grande vadrouille du fils de Bourvil se rapproche davantage d'un cercle brun que rouge, le cerveau de ses réseaux de grandes gueules est un miroir à deux faces, et ne défend pas les bonnes causes, notre homme est un drôle de paroissien, sans doute le corniaud d'un groupe de misérables qui font fortune en traversant Paris, laissant un arrière goût du jour le plus long sous capitainerie américaine.
 
Dominique Raimbourg, fils d'André Raimbourg, Bourvil, vient d'être nommé au poste très influent de Président de la Commission des lois.
 
Dominique Raimbourg, dont la presse n'a retenu qu'il n'était que le fils de notre Bourvil national, ce qui le rend évidemment aux yeux des Français, un personnage éminemment sympathique, a une part d'ombre dont personne ne parlera.
 
En effet, dénoncer ses réseaux reviendrait pour les autres hommes politiques à dénoncer les leurs.
 
Mais sans doute est-il amusant qu'une simple citoyenne mette cela à jour puisque tel est leur projet apparent : mettre le citoyen aux manettes, remettre en cause le fonctionnement de notre démocratie pour un projet de démocratie directe derrière lequel se cache en réalité, toute une machinerie libertarienne d'ascendance américaine et de financement international.
 
Vous ne connaissez sans doute pas Cyril Lage et son lobby Parlement et Citoyens, pas plus que son cabinet de lobbyistes que vous n'avez naturellement pas élus et dont vous ignorez le programme.
 
Pourtant, il est le créateur d'une organisation qui s'est implantée directement au sein du Parlement et qui se veut transcourants.
 
Dominique Raimbourg est le membre du Parti Socialiste qui y a adhéré, le lobby compte des députés de tous les bords, Dominique Raimbourg et Marion Maréchal Le Pen participent du même projet, et il ne s'agit pas d'un commission parlementaire, mais bien d'un projet politique qui remet en cause la démocratie représentative sur laquelle notre Constitution s'est bâtie.
 
Historiquement, dans nos premières assemblées parlementaires, le débat est ancien et a été tranché pour des raisons qui tiennent à nos fondements.
 
C'est ainsi que la France a opté pour le système le plus unitaire, faisant de nos députés, les représentants de la Nation toute entière, quand les anglo saxons défendent une vision décentralisée de la société.
 
Or la seconde option éloigne en réalité les pouvoirs de décisions de la population.
 
Le cynisme de l'hyperdémocratie consiste à écarter le citoyen des décisions, le bas peuple étant considéré comme inapte à comprendre les projets et enjeux de gouvernance dont il se prendra pourtant les conséquences directement dans sa vie quotidienne.
 
Pour la galerie, se créeront des mouvement associatifs participatifs qui seront même encouragés pour donner l'illusion d'un contre- pouvoir.
 
Dans les faits, ils agiront comme lobbies, les mieux organisés et plus financés, s'imposeront.
 
Derrière ces décisions, l'on retrouve comme d'ordinaire, les grands magnats industrialo financiers, qui financent les think tanks, qui, de Fondapol (UMP), à Terra Nova (PS) en passant par l'IFRAP (extrême-droite), adhèrent au programme de Parlement et Citoyens.
 
 
Mais revenons à Cyril Lage, créateur de ce lobby.
 
C'est un des Spin Partners de Ecole de Guerre Economique, école privée libre fondée par le mao-révolutio-spontex Christian Harbulot très liée aux réseaux libertariens, et notamment à l'ancien thatchérien John Laughland, l'agent de Ron Paul en Europe et en Russie.
 
C'est Yvan Blot, membre du Club de l'Horloge et de l'Institut Pour la Démocratie et la Coopération de John Laughland, qui se charge de promouvoir le mouvement de Démocratie Directe.
 
Christian Harbulot intervient en tant que cadre formateur, au sein de l'UMP, ou du Front National, notamment.
 
Il est directeur associé de Spin Partners - Communication d'influence- et
directeur de l'École de guerre économique, spécialisée dans le lobbying.
 
 
Le mouvement international de Démocratie Directe émane directement des USA et s'est répandu en affirmant qu’Internet permettrait aux citoyens de peser si fortement sur les décisions publiques que leurs représentants seraient contraints, à terme, de changer la façon dont ils gouvernent.
 
 
 
Le media libertarien de Washington DC, Contrepoints, est dithyrambique :
 
 
 
Français, savez-vous ce que vivre en démocratie directe voudrait dire ? | Contrepoints
Le vrai changement, que l'actuel président avait promis et qu'il est incapable de mettre en œuvre, passe par une réforme des institutions fondées sur une subsidiarité ascendante, faisant appel à l’engagement de citoyens là où ils peuvent agir.
 
Tout comme leurs coreligionnaires et associés libéraux cons de Contribuables associés et de l'ex Club de l'Horloge :
 
 
La démocratie directe : une chance pour la France | Contribuables Associés
 
Yvan Blot
Contre les oligarchies, la prise de conscience et la mobilisation des citoyens doit pouvoir anticiper le tournant démocratique.
Une importation anglo américaine évidemment :
 
 
 
Direct Democracy Now
Unlike the current “Representative Democracy” where elected representatives make decisions regardless of the wishes of their constituencies, in Direct Democracy individuals vote on critical issues and their decisions are carried out by their elected representatives… Whether they like it or not
 
 
Une organisation et promotion en réseau :
 
 
 
Knight Foundation News Challenge - How might we improve the way citizens and governments...
opengov.newschallenge.org
Knight Foundation News Challenge is a global community that will draw on your optimism, inspiration, ideas and opinions to solve problems together for the collective social good. http://www.democratiedirecte.fr/
 
Démocratie Directe
Tout le monde en France croit vivre en démocratie. Et pourtant, aucun citoyen ne croit que son bulletin de vote va changer quelque chose. Le pouvoir réel est oligarchique, c’est-à-dire dans les mains d’un petit groupe d’hommes. Le parlement n’a plus guère de pouvoir : l’élu de la majorité doit voter… http://participedia.net/.../agir-pour-la-d-mocratie-directe
Agir pour la démocratie directe | Participedia
participedia.net
The association “Acting for direct democracy” has for aim to reform the Constitution of the French Republic to introduce at local, regional and national level, devices of direct democracy, especially, the referendum and the popular initiative. By this request, the association asks simply for the imp…
 
 
Il est vrai que ces lobbies peuvent agir en toute tranquillité.
 
 
Les medias comme Canal + sont partenaires du projet, c'est ainsi qu'Armel Le Coz, associé de Cyril Lage, peut y être présenté avec grand enthousiasme.
 
Les lobbies sont dans la place.
 
 
Et c'est ainsi que meurt la république, sous une pluie d'applaudissements ...

Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • leypanou 3 février 16:21

    L’auteur a une culture politique telle qu’en la lisant, on ne perd pas son temps, ce qui n’est pas le cas avec certains commentaires.


    • pierre 5 février 20:32

      @leypanou
      comment pouvez vous juger de commentaires n’ayant pas été écrits ?


    • César Castique César Castique 3 février 16:47

      « Français, savez-vous ce que vivre en démocratie directe voudrait dire ? »


      Regardez plutôt du côté de la Suisse. Là-bas, c’est du vécu, pas de la théorie...


      Et il tellement fréquent que le peuple vote mal que l’on comprend ceux qui craignent la démocratie directe.


      Il se pourrait bien que, le 28 février, une majorité de votants se prononcent en faveur de l’expulsion automatique de plusieurs catégories de délinquants étrangers, ainsi que de l’inscription dans la Constitution du principe suivant : «  Le mariage est l’union durable et réglementée par la loi d’un homme et d’une femme. »

      • orianeborja orianeborja 3 février 17:32

        @César Castique

        Il est clair que le jour où l’on votera la baisse des impôts à main levée à Neuilly, la semaine des soixante-dix heures à Lyon, la messe obligatoire à Versailles, et la retraite à vie en Corse, la France aura fait un grand bond en avant ...


      • César Castique César Castique 4 février 00:44

        @orianeborj



        « ...où l’on votera la baisse des impôts à main levée... »


        Vous, vous avez vaguement entendu parler de la Landsgemeinde, et vous n’y avez rien compris. C’est très germanique comme institution, et ce n’est pas « latinisable ».

      • julius 1ER 4 février 10:09

        Regardez plutôt du côté de la Suisse. Là-bas, c’est du vécu, pas de la théorie...

        @César Castique

        sauf que en Suisse le taux de votants ou d’abstentions commence à s’apparenter au notre .... preuve en est que la démocratie en Suisse ne va pas si bien que çà !!!!

      • César Castique César Castique 4 février 11:42

        @julius 1ER


        « ... preuve en est que la démocratie en Suisse ne va pas si bien que çà !!!! »


        J’ai bien étudié la question, c’est le cas depuis longtemps, et ça n’a jamais choqué personne.Ce n’est pas une question de démocratie qui va bien ou mal, c’est une question de désintérêt général pour la chose publique.


        Il faut dire dire que le mur contre mur apparent, comme il existe en France, y est inconnu. Ce qui prévaut, c’est le consensus. Les sept membres du gouvernement fédéral se répartissent comme suit, selon la formule magique - c’est son nom -établie en 1959 : 


        --- 2 UDC (extrême droite, grrrrr), 2 libéraux-radicaux (droite molle), 1 PDC (démocrate-chrétien) et 2 socialistes (plus à gauche que Flamby-Valls), et ils dirigent le pays sous le signe de la responsabilité collégiale


        Les élections sont, par conséquent, dépassionnées et donc assez peu mobilisatrices.Le statu quo convient à beaucoup de monde, et ça se comprend, le pays se porte bien : 


        --- chômage inférieur à 4 %, une dette souveraine à 33.8 % du PIB en 2013, l’obligation faite au gouvernement de présenter, et d’appliquer, un budget équilibré, un volume d’exportations par habitant, 4 x plus important qu’en France (40’000 $ contre 10’000).


        Dans un tel contexte, vous voulez changer quoi ?


        Des énergumènes -selon les critères helvétiques - ont bien tenté d’introduire un SMIC à... 3’300 € brut par mois.L’objet a été soumis au peuple, le 18 mai 2014. Alors qu’en France, on aurait sans doute enregistré une participation massive, en Suisse, elle n’a été que de 56.8 % - mais c’est peut-être tout de même record -, et l’objet a été rejeté par... 76.3 % des votants.


        Au lendemain do vote, voici ce qu’en disait Nicolas sur Dose, sur BFMtv : — Alors, on leur a posé la question, hier, sur le SMIC et les réponses sont incroyables, même des gens qui sont payés en-dessous de 3’300 euros, vous disent « Non, non, il ne faut pas de smic, ça va fragiliser les entreprises, et si on fragilise les entreprises, on aura du chômage... » Voilà les réponses qu’ils font. Sérieusement."


        Si j’en parle en assez bonne connaissance de cause, c’est que je suis tout cela de très près, car le cas susse, par rapport à le France, me fournit des éléments de comparaison très intéressants sur la réalité, l’influence et le rôle des identités nationales, dont des bourrins nous disent qu’elles sont en constatnte évolutuon, voire qu’elles changent tous les jours...


        Ces observations me permettent donc de dire que si l’abstention française s’inscrit dans un cadre d’incertitude et de mécontentement, en Suisse, ce serait plutôt dans le satisfaction et l’adhésion au statu quo.

      • orianeborja orianeborja 4 février 12:37

        @César Castique

        La Suisse n’est pas un pays, c’est un paradis fiscal artificiel, ça ne vit que parce que ça attire les escrocs et autres salauds de la planète.

        Ce n’est pas généralisable à grande échelle et pas souhaitable non plus, ces pays sont des verrues de la démocratie en général.


      • révolQé révolQé 4 février 13:54

        @César Castique

        « Français, savez-vous ce que vivre en démocratie TOUT COURT voudrait dire ? »
        J’ai beaucoup aimé l’intro pleine de finesse et de référence à des films de l’artiste mais pour ce qui est du reste,
        TOUT ce que la politique touche ou qui touche à la politique est vérolé,lobbies ou pas lobbies c’est niqué dès le départ.
        Le dernier politicard « digne » de ce nom était P Bérégovoy,(étrangement suicidé) ouvrier de métier puis passé en politique,contrairement aux escrocs actuels(elles) qui sont tous(tes) avocats ou autres feignasseries,pas un(e) seul(e) ayant un ’’vrai’’ métier,juste là pour faire des milliards sur le dos des mougeons.


      • César Castique César Castique 4 février 15:35

        @orianeborja

        « ...c’est un paradis fiscal artificiel, ça ne vit que parce que ça attire les escrocs et autres salauds de la planète. »


        C’est aussi un volume d’exportations par habitant quatre fois plus important que celui de la France :


        --- en 2014 : 342,562 mrds de $ / 8,2 mios d’hab, soit 41’776 $/hab, contre 698,849 mrds de $ / 66,2 mios d’hab*, soit 10’557 $/hab.


        Je m’interrogeais sur le sérieux global des affirmations que vous assénez avec l’imperturbabilité de ceux qui osent tout, vous m’avez fourni une réponse que je n’aurais pas osé espérer si prompte.


        Je ne sais pas pour qui vous vous prenez, mais n’est pas Henry Coston, Yann Moncomble ou Emmanuel Ratier qui veut...

      • orianeborja orianeborja 4 février 18:04

        @César Castique

        Et pour cause, Ratier n’aurait jamais dénoncé les lobbies libertariens, tous ses petits camarades qui se forment directement à Washington DC, je suis la seule à avoir mis à jour tous ces réseaux.


      • César Castique César Castique 4 février 20:03

        @orianeborja

        « ... je suis la seule à avoir mis à jour tous ces réseaux. »


        Et vous savez ce qu’« ils » attendent pour vous buter ? 

        Que vos enfants volent de leurs propres ailes ?

        On ne peut pas retenir l’hypothèse de la négligence...

      • Shawford Arnaud Bernier 4 février 20:05

        @César Castique

        Bah on ne peur butter que ce qu’on peut circonvenir !


      • Alren Alren 5 février 17:01

        @orianeborja

        Vous avez raison sur le recel de vol fiscal par la banque suisse.

        J’ajouterai deux éléments qui expliquent l’apparente prospérité d’une "Suisse au-dessus de tout soupçon" comme dirait Ziegler.

        La première est que la Suisse a été épargnée par les deux guerres mondiales qui ont dévasté et ruiné l’Europe. Et qu’au contraire, durant notamment la seconde, elle a servi de refuge à des capitaux notamment juifs qui n’ont pas été réclamés après la défaite nazie.

        La deuxième est plus subtile et tient au haut niveau de vie expliquée ci-dessus et à la francophonie d’une partie du pays. La Suisse francophone avec ses hauts salaires a attiré une main-d’œuvre de haute qualité venant du pays voisin et dans tout le pays on a pu instituer un enseignement de qualité. ce qui fait qu’aujourd’hui ce petit pays tient une place très honorable dans la recherche et l’application dans des domaines à forte valeurs ajoutées notamment dans le médicament.

        N’oublions pas non plus que les Suisses sont imprégnés de culture protestante qui impose moralement aux patrons de ne pas exploiter les travailleurs au-delà de l’acceptable.


      • rocla+ rocla+ 3 février 17:01

        je connais : t’ sun   shint  scho  lang  tchang 


        mais think tanks  qui c’ est lui ? 

        le cousin de Kim Jong ?

        • orianeborja orianeborja 3 février 17:38

          @rocla+

          Le nom est le cache-sexe de « lobby », les experts stipendiés par les multinationales font croire qu’ils pensent, en réalité, ils réfléchissent avec leurs gros sabots dans leurs chars d’assaut, leur réservoir n’est alimenté que s’ils produisent de la doxa en boîte adaptée au marché qui les paient.


        • rocla+ rocla+ 3 février 17:42

          @orianeborja


          Merci orianeborja pour cette réponse documentée  ,

          le mot tank est utilisé comme char d’ assaut ?




        • rocla+ rocla+ 3 février 17:43

          en fait c ’est la pensée de char d’assaut  littéralement 



          • orianeborja orianeborja 3 février 18:11

            @rocla+

            Ce sont de gros boulets, ils tirent la couverture à eux au canon.


          • Shawford Shawford 3 février 18:12

            @oriana

            Et toi tu fais pas la même chose ?


          • orianeborja orianeborja 3 février 18:47

            @Shawford

            Je ne sers pas des intérêts financiers, je ne suis pas payée, je défends la veuve et l’orphelin, les faibles contre les puissants, seule et avec ma seule plume, mais d’une main véritablement invisible pour le coup, je suis Don Quijote, mon ego se contente de vouloir imiter son panache, je me bats contre des moulins mais c’est toute ma gloire


          • Shawford Shawford 3 février 18:54

            @orianeborja

            et moi je vous apprécie beaucoup comme ça et même plus smiley mais j’ai peur que vous vous me voyez uniquement comme un ectoplasme à confronter à votre ego smiley

            Et sachez que j’en souffre smiley


          • Shawford Shawford 3 février 18:58

            @oriane

            vous auriez du italiasiempre en vous à tout hasard ?


          • rocla+ rocla+ 5 février 08:34

            @Cassino


            Bon , voyons voir , je tape Tank direct je vois un char d’ assaut .

             En tant qu’ alsacien je sais que ce mot veut dire réservoir , avant même
            de penser au mot anglais qui veut dire la même chose . 

            Sachant quer Think , to think est le verbe penser je peux imaginer 
            que Think tank veut dire réservoir de pensée ou penser de réservoir 
            ou penser comme un réservoir etc ...

            Mais comme je ne suis ni en Alsace ni dans un pays étranger je n’ ai pas à me casser
            la tête pour ceux qui s’ expriment avec des mots qui ne sont pas dans notre dictionnaire . 

            Question 2° 


            savez-vous ce que veut dire 

            ein Gesichtvorrschprungreinigungslappe ? 

            Bonne journée à vous .

          • Shawford Shawford 20 février 14:15

            @Vegimite Legion

            Z’auriez pas vu Italiasiempre alias la guy(j)anaise aka l’as en sœur de Jeanne d’Arc alias Christiane la libournaise copine de ma maman la vie aka l’étendard de Christiane la pair de Quiche Squaw pour nous gouverner en façade en 2017 (et démerdez vous tous les deux pour savoir qui sera le chien de sa chatte smiley )


            • HELIOS HELIOS 3 février 21:47

              @orianeborja

              Bonsoir, bonsoir...


              D’abord la caresse... j’ai bien aimé votre discours, votre humour et même l’ensemble de votre billet.

              Puis, la critique.... pas très virulente néanmoins. Vous écrivez :

              ***** que la France a opté pour le système le plus unitaire, faisant de nos députés, les représentants de la Nation toute entière *****

              Vous êtes, comme moi, encore de l’ancienne école. Vous supposez qu’un député élu avec 51% va agir pour les 100% de sa circonscription ? erreur, lamentable erreur, il va agir seulement pour les 51% qui l’ont élu, et encore, tant que cela ne dérange pas ses petites affaires... c’est le système de parti, le mode de scrutin et diverses pratiques déviantes que nous avons qui entrainent cela et le manque de responsabilité de cette classe politique dont la majorité ne s’intéresse pas a l’intérêt général.

              Alors, votre démonstration devient hélas bancale. Dommage, j’aurai tant aimé y croire.
              Merci pour votre travail.

            • orianeborja orianeborja 4 février 18:31

              @HELIOS

              Malgré tous les défauts qu’ils peuvent avoir, les députés de la nation sont contenus dans un cadre, heureusement il y a la France, nos principes, notre Etat et ses institutions, ce sont des garde-fous.


            • ENZOLIGARK 4 février 06:11

              La frOnce et ses lois a geometrie variable ... , les prisonniers politiques corses incarceres loin de chez eux en savent quelques choses ... ! . ... Double peine pour leurs familles et amis ... . ... AFF ISS per Corsica * ...


              • chantecler chantecler 4 février 06:43

                @ENZOLIGARK
                Oui, c’est bien triste ! Ces prisonniers politiques corses sont si gentils et manquent tellement de relations .
                Et puis la Corse c’est loin, c’est en dessous de la Guyane , quelque chose comme ça !


              • ENZOLIGARK 4 février 07:29

                @chantecler ... , ... Mettez une cagoule [ sur votre фoto ] quand vous ecrivez  : " ... quelques choses comme ca  ! . ... AhAhAhAhAh ... . ... Corsica * + 1 .. . ... АФФ ИСС ...


              • orianeborja orianeborja 4 février 18:44

                @ENZOLIGARK

                Sans la France, la Corse serait un territoire où on s’entretuerait.


              • ENZOLIGARK 5 février 07:52

                @orianeborja ... , Aloha * , ... avec la frOnce l ’ Ile de Beaute * prend le chemin direct de l ’ Ile de Beton # ..... , avec la datcha de Cahuzac ( par exemple ou Nina Ricci ... ) , d ’ ailleurs tres surpris qu ’ elle soit encore en un seule morceau ... , mais cela reste aussi ............ du bonu« $ » pour la suite de l ’ histoire de ce peuple , de cette ile ma-gni-fi-que et de ce qui se prepare ... ! . ... Va y avoir du sport ( Music / video en VO criptee parfois by Silmarils ) . ... Amicizia , Bona Ghjurnata eccu *** ...


              • Spartacus Spartacus 4 février 08:43

                Exposer à charge la démocratie directe sans citer la Suisse ?

                Quasi unique démocratie directe décentralisée.

                En quoi le système Suisse serait inférieur au système centralisé Français ou se retrouvent les élites dans des entre soi et la société civile exclue ?

                Je crois qu’actuellement il se posent des questions sur la nomination d’une ex-présidente qui ne parle pas anglais au ministère des affaires étrangères, juste après avoir nommé une ministre du travail qui n’a jamais cotisé normalement dans un emploi du secteur privé....

                • orianeborja orianeborja 4 février 12:50

                  @Spartacus


                  La Suisse n’est pas un pays, c’est un paradis fiscal artificiel, ça ne vit que parce que ça attire les escrocs et autres salauds de la planète.

                  Ce n’est pas généralisable à grande échelle et pas souhaitable non plus, ces pays sont des verrues de la démocratie en général.

                  Le modèle unitaire français est de loin le meilleur système de civilisation, celui que l’on souhaite pour sa descendance, même s’il est toujours perfectible et doit toujours contrecarrer les assauts du libéralisme anglo saxons, son communautarisme et inégalitarisme forcené.

                  Quant au fait de ne pas parler anglais, je dirais que c’est un plus en matière d’affaires étrangères, notre ennemi étant l’impérialisme anglo saxon, géopolitiquement, on devrait refuser de parler cette langue.

                  Et puis quoi, Copernic, Galilée n’ont pas eu besoin de faire le tour de la Terre pour savoir qu’elle était ronde, vos arguments n’en sont pas. 


                • Spartacus Spartacus 4 février 12:57

                  @orianeborja

                  Mais si la Suisse est un pays. 
                  Le plus démocratique connu de la planète. Au nom de quoi le système ne serait pas généralisable.

                  Le modèle français ? 
                  Ou une caste se reproduit dans des entre soi ? 
                  Ou des voleurs et des repris de justice se font réélire en permanence.

                  C’est pas en France qu’on a le choix entre un noir, un acteur, un milliardaire ou un membre de la société civile...

                  En France on a le droit entre un fonctionnaire de droite ou un fonctionnaire de gauche.

                • révolQé révolQé 4 février 14:00

                  @Spartacus,

                  + 1000 ... !!!!

                  Et encore,ça c’est à l’époque où existait encore un semblant de droite et de gauche.


                • César Castique César Castique 4 février 15:57

                  @orianeborja



                  « ...c’est un paradis fiscal artificiel, ça ne vit que parce que ça attire les escrocs et autres salauds de la planète. »


                  C’est aussi un volume d’exportations par habitant quatre fois plus important que celui de la France :-


                  — en 2014 : 342,562 mrds de $ / 8,2 mios d’hab, soit 41’776 $/hab, contre 698,849 mrds de $ / 66,2 mios d’hab*, soit 10’557 $/hab.


                  C’est également, depuis sept ans, le premier pays du monde sur le plan de la compétitivité (France : 22e) et elle est également en tête du Global innovation index 2015, (France, 21e) comme elle l’était déjà en 2014.


                  Je m’interrogeais sur le sérieux global des affirmations que vous assénez avec l’imperturbabilité de ceux qui osent tout, vous m’avez fourni une réponse que je n’aurais pas osé espérer si prompte.


                  Je ne sais pas pour qui vous vous prenez, mais n’est pas Henry Coston, Yann Moncomble ou Emmanuel Ratier qui veut... Par rapport à ces véritables investigateurs,, je crains que vous ne soyez tout simplement bidon.

                • orianeborja orianeborja 4 février 18:23

                  @Spartacus

                  Il est assez simple de comprendre que si la Suisse est riche de ses banques et des fonds qu’elle aspire en attirant les escrocs et salauds de la planète, ils ont beau être trop nombreux, ils ne suffiraient pas à l’échelle d’un grand pays.

                  Du reste la démocratie suisse est du bluff, les grandes décisions ne sont pas du ressort du peuple, ce sont les banques qui gouvernent le pays, les Suisses sont achetés pour fermer leur gueule, s’ils avaient une moral, ils seraient pauvres.


                  Les USA, quel modèle également ...

                  Tous mes hommes politiques américains sont les guignols des lobbies.

                  Et la France, ce n’est pas un président de la république -ça n’existe que depuis quelques années-, la France, c’est son Etat-nation, garant de notre unité, tout découle de ce principe.


                • Spartacus Spartacus 4 février 19:10

                  @orianeborja


                  La banque ne représente que 8% du PIB dans ses comptes, c’est moitié moins que l’aviation, le luxe ou le vin en France.

                   La Suisse est le pays le plus démocratique du monde et l’un des plus prospère du monde, dans les meilleurs niveaux de vie.

                  Le référendum obligatoire ou facultatif en font de la Suisse est la démocratie la plus aboutie actuelle.

                  Les USA le système est plus imparfait, mais les élus sont diversifiés.

                  La France n’est pas démocratique. C’est l’un des dernier pays communiste qui s’ignore et la société civile est exclue de représentativité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès