• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le fiasco du ministère de Luc Chatel...

Le fiasco du ministère de Luc Chatel...

Un rapport de la cour des comptes pointe du doigt la gestion du portefeuille de l’ancien ministre de l’éducation nationale Luc Chatel. Les suppressions de postes de fonctionnaires ont été trop importantes et, en plus, mal réparties…

L’éducation nationale a perdu 16851 postes en 2011. Les secteurs les plus touchés sont les lycées et les collèges publics.. les établissements privés ont été moins affectés par ces suppressions de postes..

En plus, des déséquilibres importants ont été malencontreusement créés : dans les écoles primaires, il semble que trop de postes ont été supprimés, une erreur impardonnable quand on pense au rôle capital que joue l’enseignement primaire dans la formation de élèves..

Autre erreur et aberration : le recours abusif aux heures supplémentaires défiscalisées par le gouvernement de N. Sarkozy. Ces heures supplémentaires ont alourdi le budget de l’éducation nationale sans pour autant compenser les nombreuses suppressions de postes. De la même façon, les internats d'excellence ont coûté très cher pour des résultats décevants...

On le voit, cette gestion se révèle être un fiasco total aussi bien dans les dépenses engagées que dans les résultats et l’efficacité du système..

Que dire des promesses faites aux enseignants ? Elles n’ont jamais été tenues : dès la campagne présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy avait programmé une revalorisation du métier d’enseignant… qui n’a jamais été mise en œuvre. Aucune augmentation significative des salaires, aucune innovation dans la mobilité des professeurs. Le souci de faire des économies a été constant au détriment de cette profession… Ce gouvernement est allé jusqu’à supprimer l’année de formation pour les nouveaux profs.

L’éducation nationale a été sacrifiée sur l’autel de la crise : c’est pourtant là un secteur capital pour l’avenir d’un pays.

La gestion de Luc chatel s’est révélée désastreuse. Comment peut-on avoir fait fi de l’enseignement, l’avoir négligé au nom de sacro-saintes économies, au nom d’une crise du secteur bancaire ?

Ce n’est certainement pas dans le domaine de l’école qu’i l faut envisager des restrictions budgétaires, ce qui risque de générer des problèmes bien plus lourds : démotivation, délinquance, refus du système scolaire…

Le nouveau ministre de l’éducation Vincent Peillon aura fort à faire pour essayer de rétablir un équilibre et une situation bien dégradée...

Documents joints à cet article

Le fiasco du ministère de Luc Chatel... Le fiasco du ministère de Luc Chatel...

Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • xray 9 juin 2012 17:24


    Enseignement 

    Le savoir est contagieux.  Heureusement, grâce à dieu,  les enseignants sont vaccinés. 

    Dans notre système européen, le rôle de l’enseignement est de produire des crétins à la chaine. C’est peut être à ce niveau qu’il conviendrait d’intervenir. Il ne faut pas compter sur les Députés. 

    Dans ce contexte, le débat sur le nombre des enseignants est sans intérêt 

    L’EUROPE des CURÉS 
    http://mondehypocrite.midiblogs.com 



    • rosemar rosemar 9 juin 2012 17:44

      Bonjour xray 

      Je suis moi même enseignante et je n’ai pas l’impression que mon rôle est de produire des crétins :j’essaie de former leur esprit critique par l’analyse de textes en leur inculquant des connaissances et en leur montrant l’importance de la culture...
      Bien évidemment certains élèves ont des difficultés :ils mériteraient plus de soutien scolaire ,et surtout un enseignement en petits groupes...

    • rosemar rosemar 9 juin 2012 18:27

      Quand les parents méprisent les enseignants au point de dire qu’ils sont là pour former des crétins ,il ne faut pas s’étonner de voir les élèves eux mêmes contester l’autorité des maîtres ...

      C’est désolant ...
      Bonne soirée xray

      • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 9 juin 2012 18:35

        Que l’Etat cesse son enseignement monolithique, centralisé, idéologique...


        Qu’il laisse les enseignants faire leur travail, et qu’on laisse les parents choisir l’instruction de leurs enfants.

        • rosemar rosemar 9 juin 2012 18:41

          Les enseignants font pour la plupart leur travail ,certains résistent même aux réformes absurdes qui leur sont parfois imposées d’en haut...

          L’enseignement comporte encore une grande diversité :par exemple en français ,au lycée les profs sont libres de choisir les oeuvres qu’ils veulent étudier en classe de seconde ,première...mais c’est à l’enseignant d’imprimer sa marque ...
          Bonne soirée Axel

        • kemilein 9 juin 2012 20:17

          rendre les gamins cons (plus encore) est très utile pour avoir des con-sommateurs crédules imbéciles et abrutis, un public d’autistes.

          c’est pas comme si ce n’était pas voulu.


          • rosemar rosemar 9 juin 2012 21:49

            Bonsoir kemilein 

            l’enseignement a été fortement négligé et malmené lors de ce dernier quinquennat mais la plupart des enseignants font leur travail avec conscience et sérieux...

          •  C BARRATIER C BARRATIER 10 juin 2012 19:28

            L’école est le meilleur rempart contre le crétinisme et la bêtise : voir ce que le pouvoir algérien a fait de son pays après avoir cassé l’école pour la livrer aux crétins (des vrais, sans diplôme, et à peine capables de lire leur coran), l’enseignement de la religion étant supposée suffisante pour tout ! Ce qui a ouvert la voie à l’intégrisme du FIS et mis l’Algérie, après des années dans une totale misère intellectuelle et économique, dans un esclavage de la femme privée de tout droit par un code de la famille assassin, car intégriste et relevant de la seule charia.
             L’école publique française a été libératrice, éveillant l’esprit critique, le libre examen, la démarche scientifique et historique, et surtout apprenant l’humilité : les plus ignorants découvrent alors que de vraies richesses se trouvent chez l’autre, différent....Là où le communautarisme met des oeillères, l’école publique laïque ouvre des fenêtres, des projecteurs, donne la lumière !
            Dans les territoires colonisés par la France, une profonde injustice, notre école laïque a laissé une empreinte d’aspiration à la liberté de pensée !
            Si la droite fait cette propagande anti école publique, c’est parce qu’elle est furieuse que l’école n’impose pas son catéchisme libéral et presque intégriste catholique.
            je rejoins tout à fait rosemar qui sait de quoi elle parle face à l’ignorance crasse de quelques contradicteurs, Peillon a beaucoup à faire ! Voir

            « Nouveau gouvernement : stop au gaspi et aux illégalités »

            http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=214

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès