• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le Financial Times pas d’accord avec Sarkozy !

Le Financial Times pas d’accord avec Sarkozy !

Sarkozy, aux abois, craignant une dérouillée le 6 mai, brandit désormais la menace des marchés financiers mécontents au nez des français. Ainsi, a-t-il estimé mercredi qu'une victoire de François Hollande à la présidentielle provoquerait une "crise de confiance" qui mettrait la France "à genoux".
François Fillon avait, lui, laissé entendre mardi soir qu'une victoire de François Hollande serait instantanément suivie par de nouvelles attaques spéculatives contre l'euro.
Mais… les attaques spéculatives n’ont-elles pas déjà commencé ?

Les marchés financiers n'ont pas attendu Hollande pour sévir

On se souviendra des nombreux décrochages du CAC 40 depuis un an, de la perte du triple A de la France… Sarkozy, Fillon et Copé ont la mémoire bien courte.

La Grèce ? L’Espagne ? Mais nous y allons JUSTEMENT parce que Sarkozy est passé par là et non pas à cause de la perspective de l’élection de Hollande comme veut le faire croire l’UMP. 

Depuis le début de sa campagne, Hollande, face aux discours de « rigueur », exclusifs de toute autre préoccupation, de Sarkozy a toujours maintenu qu’une politique d’austérité sans mesures pour la croissance, ne pouvait suffire à redresser la France. Il semble évident que les marchés financiers n’ont pas attendu Hollande pour plonger l’Europe dans la spirale infernale, aiguillonnés par les agences de notation, leurs garde-fous.

Il semble évident que continuer sur cette tangente de décrochage appelée "rigueur et rien d'autre", est dangereux pour la France. Et l'Europe.

Le Financial Times en substance le dit : « on a besoin de la vision de Hollande en Europe »

Et l’on ne peut soupçonner le FT de rouler à gauche…

 

Extrait du Financial Times de mardi dernier :

Political consensus behind such a growth agenda will not be easy to build. But as economic conditions get tougher, the high priests of fiscal austerity are bound to become more isolated. It is therefore encouraging that an increasing number of politicians, including François Hollande, the French presidential hopeful, are calling for a “European growth strategy”. Any such plan must include concrete measures that can have an immediate impact. Europe has been been talking too much about growth for too long, while doing too little. It is time to act before it is too late.

Traduction (améliorations bienvenues) :

Le consensus politique face un tel état des lieux de la croissance ne sera pas facile à construire. Mais au fur et à mesure que les conditions économiques deviennent plus dures, les grands prêtres de l'austérité fiscale doivent nécessairement devenir plus isolés. Il est donc encourageant qu'un nombre croissant des politiciens, y compris François Hollande, le candidat au poste du président français, appelle" à une stratégie de croissance européenne ". Un tel plan doit inclure les mesures concrètes qui peuvent avoir un impact immédiat. L'Europe a trop parlé de la croissance, pendant trop longtemps et en faisant trop peu. Il est temps d'agir avant que ce ne soit trop tard."

Lien ICI  

Certes, certains gauchistes pourraient en faire un argument contre Hollande, confirmant selon lui la collusion du PS avec la « Finance ». Or, il ne faut pas confondre le PS et certains de ses membres tels que DSK ou Pascal Lamy, reliquats de la gauche "caviar" qui a colonisé le socialisme pendant si longtemps.

François Hollande démontre que l’on peut être à gauche et faire avec le principe de réalité : L’Europe, les marchés financiers existent, des fonctionnements hyper libéraux se sont cristallisés depuis longtemps. Pour remettre tout cela dans le sens de l’Histoire des peuples, il faut avancer à pas comptés. Intelligemment. On ne gouverne pas juste en partant en croisade sur son cheval blanc.

En outre, Hollande a donné suffisamment de signes clairs, prouvant que sa vision est bien à gauche, au travers de ses nombreuses propositions. Et la fameuse taxe des 75%, même si elle est frappée du sceau de la démagogie, n'est pas des moindres.

 Si Hollande veut jouer à armes égales avec l’Allemagne et les marchés, il doit assoir sa crédibilité : Le suffrage électoral certes, mais également la crédibilité de ses arguments hors de nos frontières. 

Cette communication du Financial Times ne doit pas faire honte à Hollande. L’on sait que Mélenchon va s’en saisir pour dire que Hollande s’est compromis avec le « capital »…Mais la réciprocité n’est même pas dans les apparences… Si la finance se met à aimer Hollande, Hollande n’a pas à lui rendre la pareille.

 

Le vent tourne. On a suffisamment reproché à Hollande de ne pas être crédible, face à une Europe pilotée par l’Allemagne et un Eurogroupe noyauté par les intérêts privés (Bilderberg, Trilatérale et cie).

 

JPEG - 31.4 ko

       

On se souviendra des nombreux décrochages du CAC 40 depuis un an, de la perte du triple A de la France… Sarkozy, Fillon et Copé ont la mémoire bien courte.

 

     


Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 13 avril 2012 12:33

    il bouffe au siecle avec sarko


    • Cocasse Cocasse 13 avril 2012 13:37

      Et aux diners du CRIF aussi (toujours avec sarko !). smiley .. vu en première page d’un journal de propagande gratuit (direct matin ou métro, je ne sais plus).


    • foufouille foufouille 13 avril 2012 14:28

      aussi ........
      dans une video, on le voit faire se lever sarko pour lui serrer la main avec un grand sourire


    • Jánošík Jánošík 13 avril 2012 14:45

      Si vous avez regardé la Starac deuxième partie hier soir sur TV POUCHADACH, (Merci à Eva J. ) vous sauriez que notre président candidat ne dit pas le Financial Times, mais le EFF’ TI’  ! Ca fait plus classe de dire EFF’ TI’  que FT...

      Comme à l’époque pas si lointaine ou il accueillait Obama à Paris un jour de pluie et s’excusait « SORRY FOR THE TIME ».

      AH les temps sont durs...  Fuckin’ Weather !   smiley 


    • Dzan 14 avril 2012 09:46

      @ Janozick
      J’ai failli m’étouffer de rire.
      Môssieur Sarkozy de Nagy Bocsa, voulant faire le kéké, et lançant « on dit le effe Ti »
      Ensuite on nous a montré je ne sais plus sur quelle chaine, Sa Sérénitude, devisant en angliche avec Obama
      Hello Baraque aïe ame véri enjoyaide tou scie iou.

      Pour les anciens comme moi, je revoyais l’humoriste Jacques Bodoin, avec sa leçon d’Anglais.


    • kali 13 avril 2012 15:29

      @foufouille et cocasse

      " il bouffe au siecle avec sarko « 
       »Et aux diners du CRIF aussi (toujours avec sarko !). « 

      Certes, on trouvera toujours des choses à dire : Normal et je souscris sur ces deux points.
      Mais » I
      l faut avancer à pas comptés. Intelligemment. On ne gouverne pas juste en partant en croisade sur son cheval blanc." Les lobbies sont là, implantés, puissants et..très susceptibles. 
      On ne devient pas présidentiable en bouffants tout seul ses lasagnes devant sa télé et en lançant des regards noirs à ses adversaires avec des bras d’honneur quand on les croise smiley
      Et on ne gouverne pas en déclarant la guerre au système établi d’emblée alors qu’on n’a même pas encore le pouvoir...
       Hollande est d’abord un politique avec sa dose d’hypocrisie. 
      Je suis loin de dire Amen à tout ce que dit ou fait Hollande. ET vous avez raison : ll faut rester vigilant mais vu l’état de l’échiquier politique aujourd’hui : Qui proposez-vous de mieux et qui ait une chance d’y arriver ? 

      • foufouille foufouille 13 avril 2012 15:58

        on a vu les socialos aux ordres du FMI dans les autres pays


      • Attilax Attilax 14 avril 2012 01:33

        Faudrait voir à se réveiller :
        Le PS n’est plus de gauche depuis longtemps. 83 je dirais. C’est devenu un parti social démocrate, puis social libéral. On lui doit l’Europe qu’on a aujourd’hui, (Maastricht), la dérégulation bancaire (Bérégovoy), financière (Rocard), un record de privatisations d’entreprises publiques (Jospin), etc, etc... Les trahisons sont innombrables. Ils ne représentent plus qu’une alternance au lieu d’une alternative. Tous ces Lamy, Strauss-Kahn, Valls et compagnie, vous les croyez sincèrement engagés à gauche ? Sans rigoler ?
        Après avoir demandé à la gauche de voter Royal (fallait oser)
        Ils veulent maintenant qu’on file les rênes de la France à la Hollande !
        C’est une machine à perdre, ma parole...
        Si vous voulez voter à gauche, vous avez ma bénédiction, mais j’ai une triste nouvelle : le PS n’en fait plus partie et Hollande l’a dirigé pendant 15 ans.


      • Attilax Attilax 14 avril 2012 01:37

        Vous voulez voter « utile » ? Alors votez Front de Gauche. Là, il n’y a vraiment que des rouges. Si ça vous pose un problème, je vous conseille de voter Bayrou, pour rester cohérent.


      • bigglop bigglop 14 avril 2012 02:31

        Bonsoir à tous,

        Le dernier débat, qualifié de démocratique, a été celui de 2005 sur le TCE. Les cadres du Parti Socialiste, favorables majoritairement au Oui et certains de leur succès ont autorisé un débat au niveau de leurs militants et qui s’est répandu dans la nation.

        Mais ils se sont piégés eux-mêmes et le Non l’a emporté à 54,68%.
        Ils n’ont jamais digéré cette défaite et surtout le vote noniste de leurs militants.
        Ils nous l’ont fait payer en 2008 par la ratification du Traité de Lisbonne, où par leur seule présence (et leur vote abstentionniste majoritaire) ils ont permis d’atteindre le quorum pour la ratification de ce traité.
        Le détail du vote
        En avril 2012, vient devant le Parlement la ratification, en urgence, du Traité sur le MES (Mécanisme Européen de Stabilité) pour lequel le Parti Socialiste et certains EELV/Verts viennent apporter courageusement leur soutien par une abstention massive.
        Le détail du vote des députés et des sénateurs 

        JM Ayrault a qualifié ce vote « d’abstention dynamique et agressive », belle langue de bois.

        Un peu plus tard, notre Petit Timonier a signé le TSCG (Traité sur la Stabilité, la Croissance et la Gouvernance économique et monétaire européenne) ou Pacte Budgétaire européen qui devra être ratifié par notre Parlement, après les présidentielles, en juillet 2012.
        Mais sans référendum !!!

        Notre Petit Timonier (Sarko) a répondu à la question posée par un journaliste sur la tenue d’un référendum sur le TSCG : Un référendum sur un Traité complexe de 200 ou 250 articles ? Allons , allons !!!

        Souvenons-nous de son action, ses paroles sur le référendum grec, avec un Hollande qui, en fait, s’abstient de se prononcer.

        Encore un énorme mensonge que personne n’a relevé, ni la classe politique, ni les médias mainstream (dont le travail est aussi de contrôler l’exactitude des propos) . En réalité, ce fameux TSCG comporte 16 articles. Oui, vous lisez bien, 16 articles et la preuve est Et ce triste sire qu’est Flanby-Hollande qui veut nous enfumer avec une renégociation du TSCG, sans le soumettre à référendum. Sa pseudo renégociation vise à ajouter une proposition de loi sur le relance européenne et le contrôle démocratique présentée et rejetée lors de la ratification du MES par le Parlement..

        En cette matière, que nous proposent les différents candidats :
        Hollande veut « renégocier » le TSCG en ajoutant son projet de relance européenne et de contrôle démocratique qui, fondamentalement, ne le remet pas en cause et défend cette stupide Règle d’Or. Il veut s’attaquer à la Finance, aux Marchés financiers, tout en pratiquant la langue de bois, le double langage et en restant très évasif sur des propositions concrètes. Relevons la contradiction entre ses déclarations au Guardian et à son meeting du Bourget.

        Mais le pire est dans cette analyse du Crédit Agricole-Cheuvreux (en anglais). La traduction de la première page (sur AVOX) :

        "Il faudra que Hollande vende sa politique à son peuple. Il lui faudra donc le tromper . Tout ceci étant dans la lettre de Chevreux aux marchés."

        Et pour ceux qui auraient des doutes, voici la fameuse lettre de Cheuvreux, datée du 8 mars 2012 et signée de Pascal Perrineau (professeur à Science Po Paris) et Nicolas Doisy (Chef économiste chez Cheuvreux).

        Voici la traduction de la 1ère page effectuée par mes soins, j’ai essayé de garder la mise en forme (gras, souligné) :"

        Hollande devra clarifier sa position sur le marché du travail et les réformes fiscales lorsqu’il sera probablement élu président le 6 mai prochain. Bien entendu, il est resté évasif sur la question pour des raisons purement électorales : S’il clarifiait maintenant sa position, il pousserait les électeurs vers les extrêmes, ce qui complexifierait l’équation politique.

        Mais Hollande a déjà fait savoir aux électeurs centristes qu’il ne reviendrait pas sur les mesures utiles de son prédécesseur, à commencer par l’adoucissement du régime infâme des 35 heures.

        Jusqu’à présent, il n’a pas annoncé non plus un accroissement substantiel de l’interventionnisme de l’état, à commencer par son engagement de ne pas augmenter le nombres de fonctionnaires.

        Dans tous les cas, Hollande devra déplaire soit au marchés financiers, soit à ses électeurs comme il l’a fait avec Mitterand en 1981-83, alors qu’il était son conseiller économique. Mais, son euro-pragmatisme devrait éveiller en lui la menace d’attaque du marché sur la dette Française, dû notamment à cause de la colère que suscite la France à ses pairs Européens concernant son inaction (à réformer le code du travail et la fiscalité).

        Par conséquent, et dans le cas du pire scénario (mais pas le plus probable), le marché le forcera à effectuer un demi-tour comme en 1983. Bien entendu, Hollande devra gérer sa Gauche, notamment celle du référendum raté de 2005 sur la constitution Européenne. Ses partenaires Européens seront alors bien avisés de lui laisser prétendre qu’il a obtenu quelques concessions de leur part sur sa politique de croissance, même si cela est faux.

        C’est un monument de cynisme qui en dit long sur ce qui nous attend. Les marchés ont déclaré une guerre aux peuples d’Europe, et ont décidé de leur imposer une dictature financière. C’est très exactement ce que ce document explique !

        Aujourd’hui, l’Espagne tombe à son tour et ne pourra être sauvée, même avec l’aide du MES, les plans d’austérité car sa situation est bien plus grave que ce qui est présenté par les médias se voulant rassurants.

        De plus, le plan de restructuration de la dette grecque (PSI) n’a fait que retarder l’échéance sans rien résoudre

        En ce moment se « discute », le fameux Two Pack sur :

        Le renforcement de la surveillance économique et budgétaire des états membres connaissant ou pouvant connaître de sérieuses difficultés Le règlement établissant des dispositions communes pour le suivi et l’évaluation des projets de plans budgétaires et pour la correction des déficits excessifs des états de la zone euro. Ce Two Pack renforce les contraintes du TSCG comme le démontre l’analyse de Contre la Cour

        Entendez-vous les autres candidats parler du financement de notre système de retraite par répartition ?

        Lors de la réforme des retraites de 2010, Sarko a utilisé le Fonds de Réserve des Retraites (FRR) pour la financer, mais il faudra trouver plus de 200 mds € pour combler le gap démographique de 2018/2020.

        Ensuite intervient l’Union Européenne ou plutôt la Commission qui en 2005 dans le volet préventif et correctif du Pacte de Stabilité et de Croissance (PSC) précise deux dispositions relatives aux régimes de retraites :

        Toutes les évaluations des politiques nationales par le Coneil et la Commission prennent en considération la mise en œuvre de réformes des retraites consistant à introduire un système à piliers multiples avec un pilier obligatoire financé par capitalisation

        Le Six-pack qui fait partie du TSCG vise à une nécessaire harmonisation des régimes sociaux européens donc d’une réforme des retraites, mais aussi de la Sécurité Sociale, de l’Education, sans oublier la flexibilisation du travail.

        Mario Draghi enfonce le clou en affirmant que le modèle social européen est mort.

        Pour de plus amples détails, consulter le site Contrelacour



      • kali 14 avril 2012 06:07

        @attilax
        Merci pour le conseil condescendant mais la seule triste nouvelle pour moi serait de voir Sarko réélu. Et puisque vous vivez dans le passé, Mélenchon a largement participé pendant des décennies à cette gauche que vous décriez (pas forcément à tort, lisez mes billet sur DSK notamment).
        Donc un ex-PS qui s’avance sous une bannière contre le PS, cela me fait sourire smiley
        Et au moins Hollande ne provoque pas de déification ce qui est rassurant. On peut le soutenir sans le trouver parfait. Assez des hommes-gourou ,charismatiques et qui suscitent l’idolâtrie. On a failli avoir DSK. Et Hollande a quand même dans sa besace des mesures « bien de gauche ». D’ailleurs, pour finiir sur une note d’humour, depuis que Mélenchon a dit qu’il aimait bien la voix de Carla, je l’ai définitivement classé dans les bobos smiley


      • spartacus spartacus 14 avril 2012 09:44

        Les socialistes Grec ont laissé un déficit hallucinant pour leur peuple. Hollandréou est de la même école Le déficit des régions socialistes est énorme. La gestion « calamiteuse » de la Corrèze est de mauvaise augure.

        Des promesses de dépenses publiques, surtout clientélistes, portées par le lobby de la fonction publique (Éducation Nationale), mais sans économies ???

        Les socialistes sont des abonnés à la corruption. Hollande est un menteur par omissions : L’affaire Guérini, et François Hollande qui fait silence durant onze années à la direction générale. 

        Comme il savait sur les pulsion de DSK, mais feindre d’ignorer. 

        André Vallini poursuivi pour « harcèlement moral », et Hollande veut le mettre ministre de la justice. Il dira dans le futur « je ne savais pas ».

        Le Pas-de-Calais en plein financement occulte du PS, il ignorait encore.,Ou il est totalement con ou c’est un bel hypocrite menteur....

        Le secrétaire intérimaire du parti Socialiste (Harlem Désir) condamné pour prise de bien social et emploi fictif dans la section du nord, il aura un poste ? Encore fictif ?

        Mieux vaut un Sarkosy prévisible qu’un Hollande insipide, qui sera englué avec un PC et des Verts archaïques, et une armée de collaborateurs socialistes tous issus de la démocratie de parachutage.


      • Dzan 14 avril 2012 09:52

        @ Spartacus ( de série B)

        Voilà un lien que vous devriez lire, car votre caquet se rabaissera immédiatemment
        C’est celui des UMP condamnés et corrompus.
        Chacun les siens

        http://www.tuxboard.com/les-deputes-ump-condamnes/


      • fred74 fred74 14 avril 2012 10:44

        Dzan et Spartacus,,,

        Je connais un moyen de vous rafistoler et de vous serrer la main,,,,,,vos formation politique sont toutes les deux corrompue, seul , le FN na’ pour le moment, aucune casserole derrière son cul,,,,, alors faite comme vos idoles faite semblant de vous échardez,,,,,,
        Mais ne vous en faite pas,,,,,la ficelle ne prend plus ,,,,,,
        Allez bonne journée,,,,et sans rancune, pas d’injure je vous pris,,,,,,,,je connais vos habitude,,,,,


      • Deneb Deneb 14 avril 2012 10:49

        Fred 74 : « FN na’ pour le moment, aucune casserole derrière son cul,,,,, »

        ce n’est pas des casseroles, c’est des marmites, oui !


      • fred74 fred74 15 avril 2012 11:48

        Deneb

        La marmites et celle que vous lui collez,,,,,,car le FN n’a eu que deux commune gérés en 20 ans,,,,on sais comment cela c’est terminé,,,,,,,,la scission qu’il y eu par la suite pour la mauvaise gestion des lieux,,,,,,,Avec un magret qui aujourd’hui est tombé dans l’oubli !
        La gauche aujourd’hui est dans un état qui ne laisse aucun doute mon cher( au même titre que sa cousine la droite),,,,,alors je vous en prix gardez vos sarcasmes pour vous !
        Pour le reste,,,,,mon cher trouvez d’autres arguments car comparé a vos idoles de foire du trône j’en rigole dans ma barbe,,,,
        N’est pas pire aveugle que celui qui ne veux pas voir !!!!!


      • Attilax Attilax 15 avril 2012 12:54

        @ Kali,

        Il n’y a aucune condescendance dans ce que j’ai dit. Je pense sincèrement qu’on ne peut se prétendre de gauche aujourd’hui en votant pour le PS, qui est clairement devenu un parti libéral de droite, comme en témoignent ses nombreux cadres aux dents acérées (Lamy, Strauss-Kahn, Valls, etc...) qui ne manqueront pas de débouler comme un seul homme sourire aux lèvres après la « victoire ». Ces gens m’écoeurent profondément.
        Il y a aujourd’hui un vrai parti de gauche qui émerge, si ça vous pose problème de voter pour eux car ils seraient trop « rouges » à votre goût, interrogez-vous sur vos réelles motivations politiques : peut-être êtes vous simplement centriste, pas si révolutionnaire que ça et gentiment social-démocrate. Il n’y a pas de mal à l’être, mais dans ce cas, mieux vaut être cohérent avec soi-même et voter directement pour des gens correspondant à ce créneau. Il se trouve qu’il n’y en à qu’un en ce moment à s’afficher ainsi : Bayrou.
        Aucune condescendance, je vous l’assure, juste de la logique et de l’honnêteté vis-à-vis de soi-même.
        J’ajoute que comme vous, je considère Sarkozy comme le pire président qu’on ait jamais eu. Mais le PS n’apportera aucune solution, aucune vision d’avenir, aucun changement structurel, ils se contenteront de gérer l’ingérable et finiront de dépecer le pays, comme Papaandréou, Zapatero, Blair et tous les autres...
        Pour renaitre, la Gauche DOIT éjecter le PS de ses rangs et proposer une vraie alternative et pas juste une alternance...
        OUVREZ LES YEUX.


      • xray 13 avril 2012 15:53


        Hypocrisie 

        Sous couvert « d’aider la Grèce »,  SARKOZY et MERKEL n’ont rien fait d’autre que de remplir les caisses des banques anglo-américaines. À charge aux populations de rembourser. 

        Sarkozy sera réélu. Les US ont besoin de lui pour porter la guerre en Syrie et en Iran. 

        Les tueries de Montauban-Toulouse 
        (Une tricherie électorale à l’américaine) 
        http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2012/04/10/mohamed-merah-une-tricherie-electorale-a-l-americaine.html 




        • fred74 fred74 14 avril 2012 11:23

          Jean pierre,,,,,

          Il n’y a pas de réponse,,,,,,,,car les deux sont unis par des liens consanguins !!! 


          • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 14 avril 2012 11:32

            Pour fred74 (xxx.xxx.xxx.8) 14 avril 11:23

            Si vous regardez les chiffres, ils apportent quelque réponse...


          • fred74 fred74 15 avril 2012 11:31

            jean pierrre,,,,

            Les chiffres ????? Ont leur fait dire ce que l’on veux,,,,c’est bien connu !!!

            Cela fait 35 ans que je suis sortie du girons droite gauche, sans regret aucun !!

            Et cela s’aggrave quand je regarde l’histoire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès