• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le gouvernement a oublié le sel

Le gouvernement a oublié le sel

Le projet de loi sur la transition énergétique fait figure d’amuse gueule, mis à part le projet de réduction du nucléaire, il n’est rien dit sur la mise en place de nouvelle technologie. La plupart des objectifs sont à atteindre d’ici 2030,

Je ne dis pas qu’il ne faut pas le faire, ne serait-ce que pour l’exemple à donner, mais de là à croire que ceci va solutionner la pollution, n’est qu’une douce illusion avec une population mondiale qui atteindra en projection moyenne 8 400 000 000 d’individus énergivores dont les courants marins ou aériens nous feront bénéficier de leur pollution, sans parler des déchets. Bref rien de bien encourageant en perspective, sinon de dire au monde roulez à vélos. Sauf peut-être une réalisation qui nous viendra des états Unis, une énergie nucléaire non polluante à sel fondu. C’est ce à quoi s’entreprennent plusieurs scientifiques du MIT (Massachusetts Institute of technologie) en créant une start-up Transatomic. Il y a 50 ans les états-unis avaient déjà essayé puis abandonné cette option. Les états-unis rejoindront ainsi la Chine qui développe un programme de recherche industriel sur ce thème. C’est plus facile pour eux car elle n’a pas de lobby nucléaire, même si son parc est de 21 centrales et 28 en prévision. Aujourd’hui ces centrale ne fournissent que 2,11% de sa consommation d’énergie électrique c’est dire si les centrales thermiques vont polluer encore longtemps d’ici 2030.

La centrale du Mit sera le premier prototype d’ici 5 ans, s’ils arrivent à le financer, car l’on sait que c’est osé que de vouloir concurrencer l’industrie du nucléaire dont les industriels se « contre foutent de ses risques » et de son impact puisque c’est la meilleure source énergétique actuelle, et il a fallu Fukushima pour inquiéter, mais l’on a l’exemple que ce ne sont pas les industriels du nucléaires qui s’inquiètent.

La France avec ITER a pris un engagement dans la fusion thermonucléaire contrôlée, ce qui ne change rein aux risques de cette industrie. La mise en route d’ITER se fera progressivement de 2018 à 2026, l’on peut donc postuler qu’ITER remplacera la réduction du parc nucléaire de 75% à 50% d’ici 2030 prévue dans le projet de loi. D’ici là l’on saura qui a fait le meilleur choix d’avenir la Chine, le MIT, si les industriels étatsuniens ne coupe pas ses financements, de choisir un nucléaire sans uranium et sans déchet radioactif.

La France possède une réserve de sel de thorium qui lui permettrait de fournir de l’énergie durant 190 ans. Depuis 2012 il y a 1199 centrales à charbon en construction dans le monde, et ces centrales sont la source d’énergie la plus polluante, mais à le coût de production le plus faible, pourtant plus élevé que celui à sel de thorium http://energieduthorium.fr/. Il est tout de même curieux que dans un projet de loi sur la transition énergétique ce sel soit oublié.

Ce projet de loi pousse les citoyens à économiser l’énergie, drôle d’approche si l’on considère que la fonte des pôles va entrainer une modification du Gulf Stream dont la conséquence directe pour l’Europe sera un refroidissement en freinant le développement des rentrées océaniques qui assurent notre climat tempéré. Ceux qui sont croyants ou superstitieux c’est le moment d’allumer des cierges, car ils ne changeront à la situation, pas plus que cette loi, mais comme cette loi ils vous donneront l’impression de faire quelque chose d’utile pour ne pas subir la situation.


Moyenne des avis sur cet article :  2.65/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • alinea alinea 29 mai 2015 11:22

    Merci pour , d’abord, la forme de cet article ; je lis tous vos textes mais avec beaucoup de difficultés car vous oubliez de les aérer !! celui-ci est parfait !! smiley
    Sur le fond, ma foi, n’y connaissant rien... j’apprends !


    • ddacoudre ddacoudre 29 mai 2015 13:33

      @alinea

      merci alinéa, c’est vrai que souvent mais texte manque d’air. je les écris toujours tard et ne les relie qu’une fois, trop peu pour y mettre de l’air et ne pas oublier des fautes, comme dans celui-ci, ou j’ai souvent des phrases longues comme des filets de pêche.
       cordialement.


    • Séraphin Lampion P-Troll 29 mai 2015 12:03

      Le gouvernement oublie toujours les ingrédients.

      D’habitude, c’est la vaseline.

      • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 29 mai 2015 12:04

        Le retour de la FABLE DU THORIUM !!!!

        Le Thorium n’est pas fissile (il ne crée pas la réaction nucléaire), il est seulement fertile. Cela signifie que la filière nucléaire "au Thorium" est en réalité celle des SURGÉNÉRATEURS de type Superphénix.

        La différence est que, au lieu de bombarder de neutrons l’Uranium 238 (fertile) pour obtenir du plutonium 239 (fissile), on doit bombarder le Thorium 232 (fertile) pour obtenir de l’Uranium 233 (fissile)

        SAUF QUE ! Sauf que ça fait 50 ans que l’industrie nucléaire mondiale échoue à faire fonctionner des surgénérateurs, avec la filière la moins compliquée (uranium). Alors ce n’est pas demain matin que ça marchera avec du Thorium...


        • ddacoudre ddacoudre 29 mai 2015 13:45

          @Stéphane Lhomme

          bonjour Stéphane.
          Ce que tu soutiens est exact, les scientifiques du MIT disent faire appel à de nouvelles technologies, car depuis 50 ans bien des progrès ont été fait dans la connaissance de la fission. avec ITER c’est un vieux rêve qui prend forme aussi vieux que celui du thorium.
          il faut se rappeler quand l’union soviétique voulait créer un soleil artificiel avec le Tokamak inventé en 1950, comme quoi il n’y a aucune raison de désespérer que les scientifiques n’y parviennent pas. il y a toujours la solution prise par les russe de faire des centrale nucléaire sur des barges gigantesques avec un cœur sous le niveau de l’eau, mais ils ne disent pas quel serait le taux de pollution en cas de défaillance.
          cordialement.


        • sls0 sls0 30 mai 2015 21:48

          @Stéphane Lhomme

          Je me suis toujours demandé si vous étiez anti nucléaire ou pro charbon.

          Il y a un système qui permet de réduire d’une façon importante l’un des problème du nucléaire : Les déchets. Vous êtes contre.

          Si vous êtes pour garder les déchets, je vous classe parmi les lobbyistes pro charbon avec leur 150.000 morts annuels et l’équivalent d’un Fukushima en rejet radioactifs par an.

          On remplace le nucléaire par du charbon et rien d’autre, vous pouvez toujours parler du fin trait violet qui est censé remplacer le pétrole et le nucléaire, même en y mettant un max de moyens, c’est en décennies qu’il faut parler et avec le charbon les clims seront à la mode à ce moment là pour un siècle ou deux.
          Sans oublier que les producteurs d’énergie fossile adorent l’éolien, en Espagne c’est 15 GW de centrales fossiles d’installées pour 20 GW d’éolien.

          Je consomme moins d’une tonne d’équivalent pétrole par an, avec un profil ’’ONG’’ je fait en sorte que le fin trait en violet grossisse et il n’y a pas d’électricité nucléaire qui rentre chez moi.
          Malgré cela je ne suis pas anti nucléaire, par contre par respect pour les générations futures je suis vraiment anti lobbyistes pro charbon.

          Faites votre bilan carbone Mr Lhomme et regardez si vous pouvez vous passer du nucléaire sans empoisonner la vie des générations futures.
          Pour vous aider tapez : bilan_carbone_guide_facteurs_emissions_V5 sur google.


        • Le p’tit Charles 30 mai 2015 10:26

          +++++

          Vous avez raison..il n’y aura pas de changement en bien..la pollution est galopante..et surtout sans frontières..mais les politiciens en mettent pour tirer de l’argent aux peuples.. ?

          Ils nous étouffent et en plus veulent que nous payons pour leur incompétence...


          • jako jako 1er juin 2015 19:03

            ITER n’est pas un projet français mais mondial

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité