Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Le jour où un humanoïde frappera à votre porte

Le jour où un humanoïde frappera à votre porte

Le jour où un humanoïde infirmier frappera à votre porte pour vous administrer votre piqûre habituelle, vous ne serez même pas surpris. Car comme la majorité des habitants de la planète et depuis longtemps déjà, vous serez une personne très âgée qui n'aura jamais travaillé de toute sa vie et qui pour subsister touchera le revenu universel. Le robot intelligent qui de sa voix douce, copiée sur celle d'une star de cinéma, virtuelle elle aussi, vous ordonnera de lui donner votre bras, ne sera qu'un exemplaire parmi des millions d'autres. Ces machines à l'apparence humaine auront alors remplacé l'homme dans pratiquement tous les métiers. Bien sûr dans cette fiction la ressemblance avec une possible réalité ne serait qu'une pure coïncidence... Mais nous ne pourrons pas y échapper !

Le revenu universel ! Il faudra bien un jour y venir et la partie d'échec entre libéralisme et étatisme est déjà bien entamée, qui va gagner ! Car "il y a deux camps entre lesquels il faudrait choisir" selon un article de LA TRIBUNE. Quant à l'autre possibilité que nous avons actuellement à peine effleurée et qui serait le chômage perpétuel avec l'assistanat comme bouée de sauvetage, c'est l'apocalypse sociale assurée dans l'avenir.

Pour anticiper un peu, disons tout de suite que ce qui arrive maintenant comme la suite qui ne va plus trop tarder à venir, c'est la faute de François Hollande... Et de tous les autres dirigeants avant lui, mais la nôtre aussi. Car le progrès nous voulons tous en profiter et même en abuser si possible. Alors de quoi nous plaignons-nous !

Mais n'est-ce pas merveilleux le progrès ! Il nous soigne, nous permet de vivre vieux, de voyager loin et vite et nous soulage des travaux les plus pénibles. Jusqu'au jour où nous ne travaillerons plus du tout. Ne faudrait-il pas y penser dès maintenant ? Et bien Masayoshi Son y a pensé ! Mais qui c'est celui là aurait dit le regretté Pierre Vassiliu.

Masayoshi Son est un businessman japonais qui a fondé sa première entreprise à l'âge de 23 ans. Il est aujourd'hui l'homme le plus riche du Japon et son entreprise de téléphonie mobile est la troisième plus importante de son pays. C'est aussi un philanthrope qui avait versé la somme de 119 millions de dollars pour aider les victimes du tsunami.

Cet homme qui sait de quoi il parle lorsqu'il parle de productivité et qui a une vision précise de l'avenir, avait déclaré « Je ne vise pas les profits. Les profits, dividendes et impôts ne sont pas les meilleurs moyens de croître. » et qu'il fallait "sauver la capacité productrice et la main d'oeuvre, car c'est dans leur accroissement que réside la compétitivité". Jusque là ça va mais ensuite ça se gâte "si le Japon employait 30 millions de robots en remplacement de personnes dans les entreprises manufactutières, cela équivaudrait à 100 millions d'ouvriers. Pourquoi ? parce que l'homme peut oeuvrer huit heures d'affilés seulement, mais le robot trime 24 heures sur 24, dimanches et jours fériés compris". 

Voilà une opinion qui n'est finalement pas très originale et pourquoi aller aussi loin pour entendre la ritournelle patronale habituelle. C'est comme les raviolis, nous avons les mêmes à la maison. Par contre, personne ne semble se soucier pour l'instant de l'avenir incertain des travailleurs après le grand remplacement prévu en 2000 et quelques.

Quant à l'introduction futuriste de ce texte, ne la prenez pas trop au sérieux elle est probablement très exagérée. Et si on frappe à votre porte n'ayez pas peur c'est probablement le facteur, ou la voisine qui vient vous emprunter du sucre.



Sur le même thème

Singularité Technologique : Où s'arrête l'humain, où commence le cyborg ?
L'Homme perdra-t-il sa place face aux humanoïdes ?
N'ayez pas peur des robots !
Isabelle Maurer - La cave se rebiffe !
Rêve d'employeur...


Réactions à cet article

  • Par sylvie (---.---.---.133) 19 août 17:53

    Merci pour les dernières phrases, c’est pas demain la veille que cela va arriver.

    • Par gruni (---.---.---.33) 19 août 18:16
      gruni

      « c’est pas demain la veille »


      Exact, surtout que d’ici là tellement de choses peuvent arriver. Une guerre nucléaire, un météorite tueur ou d’autres fléaux. 
      Je devrais me spécialiser dans la science fiction d’épouvante smiley
    • Par rocla+ (---.---.---.103) 19 août 18:19
      rocla+

      la phrase exacte est 


       «  c’ est pa demain la vieille  que t’ auras 
      un polichinelle dans le tiroir   »

      Karl Marx Brother’s vers 1912
  • Par foufouille (---.---.---.33) 19 août 18:05
    foufouille

    le cas a été envisager en SF. soit ça finit en idiocratie, soit en majorité d’artiste et scientifique, avec un passage par le tout en kit

  • Par L’enfoiré (---.---.---.105) 19 août 18:16
    L'enfoiré

    Bonjour Gruni,

     « Le jour où un humanoïde frappera à votre porte »
     En fait ce n’est pas comme cela qu’il faut poser la question.
     Est-ce qu’il y aura encore du courrier à apporter à votre porte ?
      
     Ce jour-là ne sera pas très loin dans le futur.
     Des preuves ?
     « Presque humain ? » en contient quelques unes.
     
    • Par gruni (---.---.---.33) 19 août 18:26
      gruni

      Bonjour l’enfoiré


      En fait dans le texte mon humanoïde n’est pas facteur mais infirmier. Ce qui ne change rien sur le fond puisque ces deux professions sont appelés à disparaître comme bien d’autres. 
      Merci pour le lien

  • Par caillou40 (---.---.---.199) 20 août 08:22
    caillou40

    +++
    C’est loin d’être une fiction puisque l’humanité travaille pour les machines depuis déjà pas mal de temps...
    Les machines sont partout dans notre vie et plus on avance dans le temps les machines augmentent également obligeant les humains à partir au chômage.. !

    • Par gruni (---.---.---.33) 20 août 10:17
      gruni

      La machine a déjà mangé une partie du travail disponible, mais ce n’est pas toujours négatif. Pour les travaux pénibles et dangereux c’est plutôt une avancée. Par contre on ne sait pas trop jusqu’où cela va aller.

      Mais peut-être suis-je trop pessimiste.
    • Par caillou40 (---.---.---.199) 20 août 10:35
      caillou40

      Par gruni...La machine doit avoir des limites et hélas elles sont dépassés pour les chômeurs et les pauvres..(19 millions de personnes en France)..de quoi réfléchir.. ?

  • Par jjwaDal (---.---.---.123) 20 août 11:48
    jjwaDal

    « So, facing possible futures of incalculable benefits and risks, the experts are surely doing everything possible to ensure the best outcome, right ? Wrong. If a superior alien civilisation sent us a message saying, »We’ll arrive in a few decades,« would we just reply, »OK, call us when you get here – we’ll leave the lights on«  ? Probably not – but this is more or less what is happening with AI. »
    Triste mais à l’image du déferlement incontrôlé des techniques depuis le début. On confond « évolution » avec « progrès » et on gère après-coup les conséquences.
    Sauf qu’il faut pouvoir le faire et alors même que nous avons les rênes en main (ce qui pourrait ne pas durer éternellement) nous nous avérons incapables de le faire, par échec face à la complexité que nous avons engendrée, conflits d’intérêts, précipitation, etc...
    Rendre « inutile » l’essentiel des êtres humains est une conséquence implicite de la trajectoire que nous suivons sans examen des conséquences.
    « Why the future doesn’t need us » reste un incontournable.

    • Par gruni (---.---.---.33) 20 août 13:08
      gruni

      « on gère après-coup les conséquences. »


      J’ai plutôt l’impression qu’on les subit, en tout cas les travailleurs. Quant à « rendre inutile l’essentiel des être humains » pourrait avoir des conséquence ingérables. 
  • Par soi même (---.---.---.146) 20 août 13:23
    soi même

    @ gruni tous est envisageables, et en même temps il suffit de regarder l’état du monde pour voir comment cette fantasmagorie n’est pas pour aujourd’hui  !

    https://www.youtube.com/watch?v=1Bm...

    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/08...

    http://actu-chemtrails.over-blog.co...

    Inversion des pôles : l’affaiblissement du champ magnétique terrestre est confirmé

    http://www.2012un-nouveau-paradigme...

    Donc à mon avis, ce rêve risque d’être bien compromis dans un futur proche !

    À partir de ce mardi, la planète est à crédit

    Publié le 19 Août 2014

    L’humanité entre en déficit écologique à partir de ce 19 août. La population mondiale a consommé la totalité des ressources naturelles que la Terre est capable de renouveler en l’espace d’une année.

    http://www.2012un-nouveau-paradigme...


    • Par gruni (---.---.---.33) 20 août 18:21
      gruni

      « cette fantasmagorie n’est pas pour aujourd’hui » 

      Je ne dis rien d’autres que ça, mais pour après demain, peut-être !
    • Par jjwaDal (---.---.---.123) 20 août 19:28
      jjwaDal

      Navré mais vous dîtes des bêtises. Quand des spécialistes du domaine nous disent que l’intelligence artificielle arrive à grands pas et qu’il faut y réfléchir car les conséquences seront incomparables à celles issues de l’arrivée des machines (non pensantes) au minimum on vérifie s’ils ont forcé sur la bière. Il semble que non...
      Le déficit de la France est hors sujet, les chemtrails passons, quand aux cassandres pariant sur une inversion des pôles tout semble indiquer pour les spécialistes du sujet que c’est assez improbable.
      Ouvrons les yeux ! les automobiles sans pilotes arrivent, les « hot line 24/7 sans opérateur humain derrière aussi et plus tôt qu’on ne le pense.
      Une armée de gens totalement inutiles à la production et sans autre rôle social que dévorer nos ressources aura un pouvoir d’influencer le cours des choses voisin de zéro. Comme le disent les auteurs dans mon précédent post » On fait comme si on avait annoncé l’arrivée d’une race extra-terrestre d’ici 20/30 ans sur Terre et que tout le monde disait « on verra bien quand ils seront là... ». Cette insouciance risque de nous coûter fort cher.

    • Par soi même (---.---.---.146) 21 août 12:19
      soi même

      jjwaDal , en tant que Cassandre, j’espère que tu t’oublies pas, car justement avoir un état d’esprit qui décrit que tous va continues comme si allait se passer au niveau du terrestre, montres que vous n’avez aucune réflexion que l’évolution ne marche jamais d’une façon linéaire, et qu’il y a toujours eux des poses dans l’évolution terrestre avec des grands cycles naturels qui on bouleverser plus d’une fois l’aspect de la terre. Bien sûr je nie pas cette évolution informatique roboide , elle est en train de faire des pas de géants.
      Et au final au vue des différents signes détectables que la nature nous envoies, de l’obstination des hommes à faire comme si rien n’avaient changer, on l’on peut s’attendre à que la nature entrave les rêves de l’humanité. Il y a plus signes très inquiétants qui se profil à l’horizon, pollution multiforme généralisé, augmentation significative de la monté des océans, dérèglement du climat, pillage des ressources naturelles, extinctions massives d’espèces animales, guerres permanentes va confirmer dans un temps très proche ce que Fritz Lang anticipait dans son film Metropolis, que cette évolution se fera bien dans des cités où tous autour les terres seront ravager comme le film le Soleil Vert le décrit si bien !

      Il y a trois facteurs que les hommes ne maltraitent pas encore actuellement, c’est l’électricité, le magnétisme et le nucléaire qui par leurs exploitations empiriques va nous menez droit à des catastrophes donc actuellement on commence à percevoir qui perturbe profondément l’équilibre de la nature terrestre, et ce n’est pas être Cassandre de le dire, il suffit d’être à l’écoute que la nature est en train de nous révéler dans ses manifestations naturels !

        

    • Par eresse (---.---.---.89) 24 août 19:50
      eresse

      @par soi même,
       cela fait plus de 7000 ans, depuis les premiers agriculteurs du neolithique que l’homme adapte l’environnement à son besoin. 7000 ans, si cela peut paraitre considérable à l’échelle humaine, n’est rien à l’échelle de la Terre. A part un incident spatial l’homme dans 7000 ans aura continué à s’adapter à son environnement qu’il façonne à son image.

      Les robots fairont partie de notre environnement quotidien dans moins d’une génération. Les« technologie humanitaires » sont déjà présentes et sont distillées au compte goutte pour ne pas effrayer le néophyte. La prochaine révolution, déjà en marche, est dans ce domaine.

      La partie visible et la plus médiatisée actuellement est dans le transport. Et même si l’apparence n’est pas humanoïde, votre voiture et votre itinéraire sont déjà sous contrôle d’une pseudo intelligence artificielle (GPS qui recalcule l’itinéraire en fonction des conditions de circulation). Dans peu de temps, elle supervisera votre conduite et prendra des décisions à votre place en cas de risque. Mais j’y pense, ça existe déjà, et cela s’appelle ESP, AFU.
      La prise de contrôle sur le volant n’est pas loin...

      A petites gouttes il faut distiller l’innovation, sinon l’humain se sentira dépassé et rejeté.

      Allez je vous laisse réfléchir à toutes les « applis » déjà disponibles sur votre smartphone ’analyse du sommeil, contrôle de la forme physique, ...), qui n’ont pas l’apparence d’un humanoïde mais qui sont la pour preparer le terrain.

      Bonne chance a ceux qui vont passer à cote de cette révolution déjà en marche.

  • Par Lisa SION 2 (---.---.---.166) 20 août 13:36
    Lisa SION 2

    Bonjour Gruni,
    Le robot médical après avoir sonné et déposé l’ordonnance dans la boite, procèdera à la piqure au moment où l’humain introduira sa main dans sa boite aux lettres, ainsi, celui ci la signera de son propre sang que l’administration pourra déclarer malade...Il pourra ainsi être jugé porteur de la grande fièvre africaine M’bala... !

  • Par Aristoto (---.---.---.239) 20 août 20:03
    Aristoto

    vivement une application en réalité augmenter d’un cul virtuelle qu’on puisse aussi se torcher avec les merdes complotiste qui polluent le net !!!

    Ouhaaaaaaaaa !! Après la stratégie du grand remplacement du Front national vlà celui des hippies fantasistes et chamanistes de agoravox : le génocide par substitution des robot !

    non vivement le remplacement définitif que l’homme puisse enfin se diriger vers son seul et unique onjectif : mourir !

    Que vive le futur civilisation d’androïdes à venir !

    Maintant vous m’excuserez faut que j’aille vomir...et massacrer un ou deux pandas en chemin !

    Répugnant !

  • Par BA (---.---.---.142) 24 août 12:12

    En 2025, il y aura un point négatif : nous n’aurons plus d’emploi parce que les robots feront le travail à notre place.

    Mais il y aura un point positif : nous baiserons avec notre « sexbot » !

    Lisez cet article hilarant :

    En 2025, nous aurons tous un « sexbot », et ce sera une bonne chose, car une grande partie d’entre nous n’auront plus d’emploi.

    D’ici 2025 - dans à peine 10 ans - les partenaires sexuels robotiques - ou sexbots - seront devenus monnaie courante. C’est la conclusion d’un rapport de 66 pages publié par Pew Research, intitulé « AI, Robotics, and the Future of Jobs ». Les chercheurs ont spéculé sur la part que les robots pourraient prendre dans nos vies quotidiennes compte tenu du rythme des progrès que nous enregistrons actuellement.

    Selon Stowe Boyd de GigaOM « Les partenaires sexuels robotiques seront monnaie courante, même s’ils continueront à être des objets de mépris et de division, un peu comme certains critiques aujourd’hui déplorent les selfies qu’ils considèrent être un indicateur de ce qui ne va pas dans notre monde. »

    Ces robots sexuels n’auront pas nécessairement une intelligence humaine, mais ils ressembleront beaucoup à des humains, et ils bougeront et se déplaceront comme de véritables humains. Globalement, ils présenteront suffisamment de similitudes avec les hommes pour satisfaire leurs besoins sexuels les plus urgents.

    On peut également imaginer qu’ils auront un impact certain sur l’industrie du sexe, et qu’ils pourraient ravir les emplois d’un certain nombre de travailleurs du sexe. Si Lovotics – l’étude des relations entre les humains et les robots – accomplit des progrès significatifs et que les gens se mettent à tomber amoureux de leurs sexbots, les répercussions pourraient être encore plus importantes.

    http://www.express.be/business/fr/economy/en-2025-nous-aurons-tous-un-sexbot-et-ce-sera-une-bonne-chose-car-une-grande-partie-dentre-nous-nauront-plus-demploi2/207267.htm

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires