Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Le mariage pour tous à marche forcée

Le mariage pour tous à marche forcée

Une marche en avant qui divise ?

Il est une question, qui préoccupe l’opinion entière depuis quelques mois. Ce sujet est bien entendu celui du mariage pour tous, c’est un sujet qui laisse une plaie béante dans le cœur des Français. Deux camps, comme deux personnes élevées l’une contre l’autre, les uns étant définis dans les médias comme progressistes et les autres réactionnaires quand ce n’est pas homophobes.

Je ne doute pas que ce sujet soit important, mais est-il essentiel au point de prendre toute la place dans l’actualité ? Ne serait-ce pas un écran de fumée ou pour être plus clair l’arbre qui cache la forêt. Car le vrai problème, celui qui pose la réelle difficulté à notre société : c’est le chômage, n’en doutons pas.

Les chiffres sont patents et les gouvernements qui se succèdent, semblent incompétents à régler ce problème crucial depuis que cette crise a commencé aux USA en 2008. 

http://www.insee.fr/fr/themes/info-...

Que reste-t-il au gouvernement pour masquer cette impuissance ? S’occuper des problèmes sociaux secondaires tel le mariage gay. La gauche en a fait son cheval de bataille, ils passeront contre vents et marées. Au vu de l’importante protestation dans la rue, il semblerait pourtant logique de proposer un référendum pour déterminer ce que choisit le peuple français. Mais cette option est inconcevable pour la gauche, elle risquerait d’être désavouée sur ce sujet et donc sur sa politique. Il faut d’ailleurs rappeler que cette loi est comprise dans le programme de François Hollande.

http://www.leparisien.fr/election-p...

« - ouvrir le droit au mariage et à l'adoption aux couples homosexuels. »

Il ne peut donc pas reculer, il l’a déjà assez fait sur de nombreux sujets avec notamment la loi symbolique de taxation à 75% des hauts-revenus.

http://www.luipresident.fr/toutes-p...

Un recul de plus et il tomberait dans un fossé car son électorat ne le lui pardonnerait pas. Alors oui la loi passera, j’en suis convaincu et ce malgré l’importante mobilisation contre cette dernière. Mais ne détournons pas les vrais sujets, ceux qui fâchent, ceux auxquelles l’actualité semble tout juste rendre compte. Ne cachons pas les vrais problèmes en nous en créant d‘autres moins fondamentales pour la société.

Je souhaiterai d’ailleurs m’exprimer sur le sujet des Femen, les médias ont semblé prendre position en faveur de ces féministes de l’extrême. Leur combat est louable mais lors de ce 18 novembre 2012 n’oublions pas qu’elles ont donné le bâton pour se faire battre.

Elles sont allées dans une manifestation anti-mariage gay, lacrymogène à la main. Cependant cela ne justifie en rien l’attitude des agresseurs qui s’en sont pris à des femmes, il suffit de voir les vidéos qui circulent sur le net pour s’en convaincre. Mais ce fait d’actualité prouve le délire médiatique qui existe autour de ce mariage pour les homosexuels.

Pour revenir au sujet, il est indéniable que la société semble diviser sur ce sujet. En effet, une part non négligeable de la population se pose des questions sur cette marche forcée.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/10/11/01016-20121011ARTFIG00761-les-francais-contre-l-adoption-par-des-couples-homosexuels.php

On peut d’ailleurs voir que les sondés se crispent lorsqu’on parle d’adoption pour les homosexuelles : le taux de réponses favorables tombe à 48%.

Mais comment ne pas s’indigner lorsque Peillon le ministre de l’éducation veut interdire la pratique des débats sur ce sujet, même dans des écoles catholiques. Mais dans quel pays vivons-nous ?

http://www.lalsace.fr/actualite/2013/01/07/peillon-il-ne-faut-pas-importer-dans-l-ecole-les-debats-de-societe

Il est peut-être là le problème : faire passer une réforme, à tout prix, j’entends encore la ministre Belkacem venir faire du prosélytisme aux enfants sur le refus du mariage pour tous. Comment oser dire à des enfants ce qu’ils doivent penser à un âge ou la réflexion s’éveille à peine. 

http://www.lexpress.fr/actualite/po...

Oui le problème est définitivement là, faire passer à tout prix une réforme quitte à en devenir ridicule. Je ne suis d’ailleurs pas contre le mariage pour tous, car cette loi est passée dans de nombreux pays d’Europe. Notamment l’Espagne pays catholique par excellence.

Cependant le fait de nous cacher les problèmes économiques derrière ceux sociaux, représente à mon sens une erreur du gouvernement actuel. Car même si elle permet de ne pas centrer l’information sur le chômage, les gens eux ne sont pas dupes. Mais je laisse le soin au lecteur de se faire sa propre idée.



Sur le même thème

Introduction de la théorie du genre dans les écoles et la société
Comment un Jeune Communiste passe au FN (témoignage et réflexions sur le stalinisme de droite qui ronge le Front de Gauche)
Manipulation par les sondages : le mariage pour tous...
Une Gauche contre l'ultra-libéralisme sociétal
Etre ou ne pas être… homosexuel !


Les réactions les plus appréciées

  • Par Richard Schneider (---.---.---.221) 26 janvier 2013 17:05
    Richard Schneider

    Je me contre-fous du mariage gay, et pourtant je vote plutôt à gauche ! et comme l’écrit ctadirke  : « Il est également totalement malhonnête de prétendre que si on a voté pour Hollande on a donc voté pour cette loi qui relève de la démagogie électorale »

    En réalité avec cette histoire, on s’aperçoit que l’ultra-lubéralisme sociétal rejoint l’ultra-libéralisme économique. Mais in fine, c’est le libéralisme qui l’emporte !

    PS. Demandez aux métallos de Florange ce qu’ils pensent du mariage homo ...
  • Par jef88 (---.---.---.201) 26 janvier 2013 12:10
    jef88

    diviser pour régner !
    c’est tout !!!!

  • Par Démosthène (---.---.---.51) 26 janvier 2013 14:02

     
    Ce n’est pas une ’ erreur ’, tout au contraire...
     
    Pas plus que de laisser poindre le ’ problème ’ du chômage derrière la stigmatisation du mariage ’ gay ’...
     
    C’est un bel écran de fumée, une putain de méga bombe lacrymogène merdiacratique destinée à abuser l’opinion publique.
     
    Une distraction, pendant que tout autre chose se met en place.
     
    La liquidation des droits et protections des travailleurs.

    Pas moins que cela.
     
    Ils ont appelé cela les ’ accords ’ de wagram.
    Accords ’ négociés ’ entre un ’ syndicat ’ félon ’ ( cfdt ) et le patronat.
    Quelle fut la ’ ligne directrice merdiacratique ?

    La ’ compétitivité ’.
     
    Vous pouviez allumer quelque chiennes de télé que ce soit,
    ouvrir quelque canard que ce soit,
    écouter quelque radio que ce soit,
    vous aviez alors la même litanie...
     
    Quel politique vous parle des ’ accords ’ de wagram ?
    ( à part un, mais qui se réserve pour dans quelques jours, histoire de bien se démarquer du ’ débat ’ sur LE sujet qui divise les idiots... )

    Quel merdiacrate vous explique de quoi il retourne ?
    Aucun.

    Pourquoi ?
    Parce que la collusion entre la merdiacratie et les politocs a atteint un paroxysme que le rabâchage merdiacratique dissimule si bien que personne ne trouve quoi que ce soit à y redire...
     
    Je vous conseille à tous un documentaire nommé ’ les nouveaux chiens de garde ’,
    et si vous voulez un peu plus de documentaires de la qualité de celui-ci,
    s’il vous plaît,
    ne le piratez pas,
    son contenu vaut largement celui de n’importe quel blockbuster en provenance d’outre-atlantique.

    Enfin, pour peu que vous soyez plus préoccupés par la réalité que par vos ’ distractions ’.
     

  • Par ctadirke (---.---.---.18) 26 janvier 2013 16:14

    C’est profondément malhonnête d’utiliser des cas familiaux douloureux pour nier le droit d’un "environnement familial bi-sexué pour tous les enfants".

    Et quand on est capable de cette malhonnête, on est crédible pour rien.

    Dans un foyer une femme sensée est censée apporter des éléments spécifiques et c’est pareil pour un homme sensé. Là est la vraie raison incontestable par toute personne honnête. En politique, ça peut arriver.

    Il est également totalement malhonnête de prétendre que si on a voté pour Hollande on a donc voté pour cette loi qui relève de la démagogie électorale

    La majorité des couples homos équilibrés se contrefout de passer devant le maire, ce que de moins en moins de couples hétéros font.

    Le concept d’égalité est ici utilisé malhonnêtement ; c’est une illustration parfaite des graves conséquences des lacunes de l’école : elle n’apprend pas à développer son sens critique qui seul permet de maîtriser et utiliser la langue française – souvent mal apprise - sans défigurer la réalité.

Réactions à cet article

  • Par jef88 (---.---.---.201) 26 janvier 2013 12:10
    jef88

    diviser pour régner !
    c’est tout !!!!

  • Par Démosthène (---.---.---.51) 26 janvier 2013 14:02

     
    Ce n’est pas une ’ erreur ’, tout au contraire...
     
    Pas plus que de laisser poindre le ’ problème ’ du chômage derrière la stigmatisation du mariage ’ gay ’...
     
    C’est un bel écran de fumée, une putain de méga bombe lacrymogène merdiacratique destinée à abuser l’opinion publique.
     
    Une distraction, pendant que tout autre chose se met en place.
     
    La liquidation des droits et protections des travailleurs.

    Pas moins que cela.
     
    Ils ont appelé cela les ’ accords ’ de wagram.
    Accords ’ négociés ’ entre un ’ syndicat ’ félon ’ ( cfdt ) et le patronat.
    Quelle fut la ’ ligne directrice merdiacratique ?

    La ’ compétitivité ’.
     
    Vous pouviez allumer quelque chiennes de télé que ce soit,
    ouvrir quelque canard que ce soit,
    écouter quelque radio que ce soit,
    vous aviez alors la même litanie...
     
    Quel politique vous parle des ’ accords ’ de wagram ?
    ( à part un, mais qui se réserve pour dans quelques jours, histoire de bien se démarquer du ’ débat ’ sur LE sujet qui divise les idiots... )

    Quel merdiacrate vous explique de quoi il retourne ?
    Aucun.

    Pourquoi ?
    Parce que la collusion entre la merdiacratie et les politocs a atteint un paroxysme que le rabâchage merdiacratique dissimule si bien que personne ne trouve quoi que ce soit à y redire...
     
    Je vous conseille à tous un documentaire nommé ’ les nouveaux chiens de garde ’,
    et si vous voulez un peu plus de documentaires de la qualité de celui-ci,
    s’il vous plaît,
    ne le piratez pas,
    son contenu vaut largement celui de n’importe quel blockbuster en provenance d’outre-atlantique.

    Enfin, pour peu que vous soyez plus préoccupés par la réalité que par vos ’ distractions ’.
     

  • Par ctadirke (---.---.---.18) 26 janvier 2013 16:14

    C’est profondément malhonnête d’utiliser des cas familiaux douloureux pour nier le droit d’un "environnement familial bi-sexué pour tous les enfants".

    Et quand on est capable de cette malhonnête, on est crédible pour rien.

    Dans un foyer une femme sensée est censée apporter des éléments spécifiques et c’est pareil pour un homme sensé. Là est la vraie raison incontestable par toute personne honnête. En politique, ça peut arriver.

    Il est également totalement malhonnête de prétendre que si on a voté pour Hollande on a donc voté pour cette loi qui relève de la démagogie électorale

    La majorité des couples homos équilibrés se contrefout de passer devant le maire, ce que de moins en moins de couples hétéros font.

    Le concept d’égalité est ici utilisé malhonnêtement ; c’est une illustration parfaite des graves conséquences des lacunes de l’école : elle n’apprend pas à développer son sens critique qui seul permet de maîtriser et utiliser la langue française – souvent mal apprise - sans défigurer la réalité.

  • Par Richard Schneider (---.---.---.221) 26 janvier 2013 17:05
    Richard Schneider

    Je me contre-fous du mariage gay, et pourtant je vote plutôt à gauche ! et comme l’écrit ctadirke  : « Il est également totalement malhonnête de prétendre que si on a voté pour Hollande on a donc voté pour cette loi qui relève de la démagogie électorale »

    En réalité avec cette histoire, on s’aperçoit que l’ultra-lubéralisme sociétal rejoint l’ultra-libéralisme économique. Mais in fine, c’est le libéralisme qui l’emporte !

    PS. Demandez aux métallos de Florange ce qu’ils pensent du mariage homo ...
  • Par C BARRATIER (---.---.---.175) 26 janvier 2013 17:20
     C BARRATIER

    Je ne pense pas qu’on aille trop vite. Ni que cette question puisse masquer les autres. La nouvelle loi figurait dans le programme Hollande, qui a ainsi un peu valeur de référendum !

    C’est une occasion pour une importante France (mais devenue minoritaire) d’essayer d’affaiblir un gouvernement. Il est bon de connaître le vrai visage de l’adversaire :
    En page alphabétique des news :

    « République : Résister à la pieuvre libérale et intégriste  »
     
    http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=204

    • Par amipb (---.---.---.23) 27 janvier 2013 20:57
      amipb

      Vous vous trompez, Mr Barratier. J’ai voté pour Mr Hollande, mais jamais pour cette loi et encore moins pour la parodie de débat que le gouvernement et les médias nous servent. L’urgence est bien plus à la lutte contre le chômage, la préservation de l’environnement et l’encadrement de la finance qu’à la remise en question des quelques valeurs restant en vigueur dans la société.

      Ce ne sont pas « certains » qui affaiblissent le gouvernement, mais bien le gouvernement et son président qui affaiblissent la France en la divisant. Le phénomène n’est pas nouveau, il date au moins des premiers tours de roue de Mr Sarkozy.

      Il serait pourtant bon d’essayer de rassembler le peuple autour d’un véritable projet d’avenir, et surtout de ne pas faire de l’enfant une marchandise.

  • Par antikon (---.---.---.3) 26 janvier 2013 19:17
    antikon

    Et on ne vote pas des lois comme celle-ci sans raison :

    http://lemondeactualite.unblog.fr/2...

  • Par Yohan (---.---.---.33) 27 janvier 2013 22:53
    Yohan

    Ce GVT veut poser une bombe à retardement dans la société. J’ai l’impression qu’il ne sait pas du tout où il va mais il y va. Je regarde nos ministres et je vois surtout, excepté quelques uns, qu’on a pris des amateurs sur des critères qui n’ont rien à voir avec la compétence, des militants plus que des ministres de la République.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires