Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Le monde du sport et le cas Nadal

Le monde du sport et le cas Nadal

L'Espagnol RAPHAEL NADAL vient de gagner, après sept mois d'absence, le tournoi de tennis ATP d'Indian Wells aux Etats Unis ce dimanche 17 Mars 2013. Me viennent plusieurs observations en vrac, sur cette résurrection et sur le sport professionnel en général.

1/ Tous les observateurs apprécient ce joueur exceptionnel qui a prouvé sa valeur depuis longtemps. Son attitude en général et sur le court en particulier est bien jugée dans le milieu tennistique. Cependant, lorsque je le vois courir ainsi sur toutes les balles depuis sa reprise, je me dis que j'aimerais bien avoir mal au genou comme il le prétend. Pour moi il n'a absolument plus rien, tant mieux pour lui. Alors qu'il ne se croit pas obligé de nous dire qu'il a toujours une douleur. C'est un brin agaçant envers ceux qui ont vraiment mal, qui jouent avec la douleur et qui ne gagnent pas 1 million de $ par semaine. Et c'est immoral pour les autres joueurs qui eux ne cherchent pas d'excuses et qui tombent comme des mouches. Bien sûr Del Potro était cramé mais quand même... Féderer et Berdych sur leur surface, ne l'étaient pas me semble-t-il. Pourtant Ils ont évité une dérouillée de justesse. Je crois qu'ils ne pensaient pas que ce joueur puisse se hisser à ce sommet sans avoir joué depuis juillet 2012.

2/ Cette victoire au bout de 7 mois d'arrêt est le come back le plus incroyable que j'ai jamais vu. Et je ne suis pas du tout admiratif.

Déjà que cela représente une forme d'injustice "moralement" pour tous ses petits copains. La façon dont il a gifflé en 3 finales tour à tour Nalbandian, puis Ferrer, en Amsud, puis Federer, Berdych et Del Potro à Indian wells me pose problème. Un problème de CREDIBILITE. Nadal est un joueur extraordinaire sur terre barttue. Mais il sera peut-être battu à nouveau sur dur par Djoko, ou Federer, ou Murray, ou Del Potro, à l'US Open. Il ne sera pas normalement No 1 en fin d'année (en gagnant RG et les autres tournois de terre il n'augmentera pas son compte de points à défendre). En attendant, en Juin il empôchera vraisemblablement le pactole dans le tournoi de Roland Garros, devenu à la longue sans réel intérêt.. Aussi est-il un peu exaspèrant de le voir s'étaler par terre et mordre le trophée comme un junior après chaque finale.

Il me navre que ce tournoi soit sans surprise depuis bientôt 9 ans. Les autres joueurs sur terre sont, par rapport à lui des seconds couteaux, physiquement et psychologiquement battus d'avance. Alors un peu de dignité ne lui ferait pas de mal dans cette liesse sans pudeur qu'il affiche. Soderling avait dû se surpasser -se doper ?- pour arriver à le battre il y a 4 ans. Il l'a fait une fois. Où est-il actuellement ? On craint qu'il soit perdu à 28 ans pour le sport car son sang est anémié depuis plus d'un an par une mononucléose.

3/ J'aimerais quand même que Federer, Berdych, Del Potro, Murray et Djoko nous disent sincérement ce qu'ils pensent de ce retour... je crois que Yannik Noah à peut-être une explication "politiquement incorrecte" car dérangeante. Les sportifs Espagnols dans les plus grands sports (foot, vélo, tennis, basket, formule1, etc...) sont au top du top mondial depuis cinq années. Et que c'est bien étrange que cela. Car l'Espagne d'antan, en football, ne passait jamais 3 tours en coupe du monde depuis 50 ans. Alors la marmite à Obelix ? Simple coïncidence d'une génération spontanée de 5 disciplines sportives en même temps ?

Les "soigneurs d'Allicante" sont vraiment, eux, des petits génis. Ce sont EUX les VRAIS champions du monde du sport espagnol. Ils sont en procès en ce moment mais on sait déjà qu'ils ne diront pas tout. Comme en Italie. Les enjeux sont trop gros. Le sport est devenu l'OPIUM qui distrait le PEUPLE en Espagne. Pitoyables ces aficionados dans les stades. Ils sont les floués de la mondialisation. Des smicards qui vont acclamer chaque dimanche les milliardaires des stades. Pendant que 50% des copains du même age que Nadal sont sans emploi... Voilà la performance espagnole. Champions européens du chômage. Et champion du monde du sport. Les gouvernants feraient mieux de soigner leur peuple que de soigner leurs milliardiaires, les nouveaux riches de la planète finance.

Les nouveaux Dieux s'appellent Fric, Dopage, Qatar ou Amstrong. Le résultat d'une société décadente qui marche sur la tête. Dans un marasme économique tel que même les retraites, dans tous les pays, vont-êtres diminuées pour la première fois de l'histoire industrielle. Que l'on nous explique qu'il faut bien faire des sacrifices. Et que les gains sportifs augmentent de 15 à 20 % par an depuis 20 ans. Je ne parle pas du sponsoring et du merchandising des "cadors" qui représentent les 2/3 des gains qui sont par ailleurs défiscalisés grâce aux paradis fiscaux des Avocats financiers.

Pendant 8 ans avec Amstrong, les supporters naïfs s'extasiaient devant le plus grand tricheur du monde ! Il ont bonne mine... Avant lui, Roger Rivière et Jacques Anquetil ont fini par avouer longtemps après, qu'ils se dopaient. Tom Simpson est quant à lui, mort en vélo car il était chargé. Ca c'est pour l'ancienne génération. Pour la nouvelle génération, n'en parlons pas. Pratiquement l'ensemble des dix derniers vainqueurs du Tour de France ont été déclarés positifs, après réexamens sanguins par les nouveaux procédés ou par des déclarations inopinées. En athlétisme, le cas de Ben Jonhson a fait fracas parmis d'autres comme Marion Jones. En tennis, John Mc Enroe et André Agassi ont fini par dire qu'ils se dopaient parfois. Nadal et les autres s'en sortiront peut-être avec les contrôles "maison" de l'ATP qui n'ont ciblés que 3 joueurs argentins en 20 ans de contrôle (Willander, Korda et Hingis avérés positifs étaient déjà sur le déclin). Pensez donc , l'ATP syndicat des joueurs qui organise les contrôles anti dopage ! C'est comme demander aux renards de surveiller les poules pour leur sécurité. Ce qui n'empêche pas aujourd'hui que Willander et Hingis... soient les consultants "moraux" agréés de la châine Eurosport en 2013... Cela ne semble gêner personne. Les tricheurs sont les conseilleurs, pourquoi pas : ils s'y connaissent, non ? Amstrong n'était pas le seul ? Ben Johnson non plus ? Cela ne me console pas du tout et cela n'excuse rien. Car que faudra-t-il donc apprendre à nos enfants : la géographie, l'orthographe ou... la TRICHE aux examens (encore que, les examens, c'est moins grave, cela ne retire rien aux autres). Pour le calcul, pas de problème, ils sauront tôt faire avec les calculatrices qui font les exponentielles des gains préemptés par l'élite dominante qui habite DUBAI.

Certes je croise beaucoup de choses dans cette analyse car j'ai toujours eu un regard périphérique sur le sport qui est représentatif d'une société. Et que les valeurs du sport nous sont toujours présentées comme supérieures. On nous parle de solidarité, de respect, de sportivité, de dépassement de soi. Mais ce n'est pas (ce n'est plus) cela du tout depuis longtemps. Il y a bien un déclin moral. Et que le jour ou les passionés auront suffisamment versés de larmes il ne sera plus tant. Parce que les marchands sont entrés dans le temple. Parce que la gloire véhiculée par les mass médias fait tourner le tête de jeunes qui cherchent leurs repères. Ce qui laisse un goût amer de cette représentation commerciale de joueurs bodybuildés et sur vitaminés qui vantent les produits des grandes multinationales, à la télévision . Et qu'il faudra bien que cela cesse. On a envie de dire : "Pierre de Coubertin réveille les".

Les Jeux du Cirque Romain sont tombés devant les Barbares venus de pays lointains. Les Romains du haut de leur certitude et de leur arrogance se croyaient invincibles avec des esclaves sous-citoyens.

Mais l'Histoire, rebelle par nature, se répète toujours. Et finit par régler ses comptes.



Sur le même thème

Planète foot : passes et impasses
Les jeux vidéo, une matière à part entière ?
Tennis : une criante inégalité hommes-femmes
En France, les femmes sont séparées des hommes dans les championnats d’échecs
L'Espagne, la fin d'une époque


Les réactions les plus appréciées

  • Par bakerstreet (---.---.---.81) 21 mars 2013 17:19
    bakerstreet

    Bravo pour votre article

    Commentaire anecdotique :
    Si le dopage a toujours existé dans le cyclisme, par exemple, et vous citez les cas de Rivière, d’Anquetil, il ne dénaturait pas les résultats comme aujourd’hui.
    L’OPO n’existait pas, sinon, ce n’est surement la conscience des coureurs qui les aurait torturé.
    A l’époque, il utilisaient de la morphine, des stimulants, agissaient sur la douleur, mais pas sur les potentialités comme aujourd’hui, où l’on peut réellement transformer une mule en pur sang, contrairement à l’adage d’hier.

    Le sport n’a jamais été tant l’opium du peuple. Il suffit de voir la place qu’il occupe dans les journaux télé.
    Il faudrait faire la grève des stades.
    Alors, là , c’est sûr, nos dirigeants auront bien plus peur, que quand nous descendons dans les rues.

  • Par bakerstreet (---.---.---.81) 22 mars 2013 01:38
    bakerstreet

    Tetsuko

    Le docteur Fuente est bien espagnol, non ?
    Les performances des cyclistes espagnols sont évidemment à mettre en relation avec une pratique dévoyée, et un laxisme total au niveau de l’état, qui a blanchi plusieurs fois des coureurs poursuivis. On comprend que le sport en Espagne soit une vrai cause, en relation avec les difficultés du pays. Que des espagnols soient aveugles à ce point est consternant. C’est ainsi qu’on se prépare à de nouveaux champs de bataille, Le monde n’en peut plus des nationalistes. Un tricheur est un tricheur quel que soit son pays.

    Apparemment, les nageuses dans la partie est de l’Allemagne ne nagent plus maintenant aussi vite que des hors bords.
    Tout cela nous montre que les performances des hommes sont à mettre en relation avec l’ambition des états en ce domaine.

    Pour ma part, je me fous totalement du chauvinisme, et vous dirait même que j’ai une certaine satisfaction quand les sélections se plantent, empêchant ainsi la récupération politique. Il semble que madame Buffet ait souligné des difficultés à faire des contrôles antidopage à l’équipe de France 98.
    Ca me surprend pas évidemment, pas plus que si demain j’apprenais qu’un certain coureur français s’est fait coincé ( car ses performances de grimpeur sont très suspectes, et s’alignent sur celles des meilleurs, alors qu’il a plus de la trentaine) Mais chut.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires