Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Le « pipi de chat institutionnel » du PS

Le « pipi de chat institutionnel » du PS

Placé sous l’égide de Jean Jaurés, « la gauche, c’est l’exigence de la démocratie jusqu’au bout », lors de son forum institutionnel du 3 février pour le projet présidentiel, le PS nous sert un véritbale « pipi de chat constitutionnel. »

En effet, intitulé « Etablir une République nouvelle. », le projet du Parti socialiste renonce à bousculer les institutions de la Ve République.

Voici les dix propositions phares :

1. Interdire aux parlementaires de cumuler leurs mandats avec un exécutif local.
2. Interdire aux ministres tout cumul de fonctions et prévenir les conflits d’intérêts.
3. Renforcer le droit de tirage relatif à la création des commissions d’enquête.
4. Inverser la règle des 3/5èmes pour les nominations faites par le président de la République
5. Modifier les règles de nomination du Conseil constitutionnel.
6. Nommer les présidents de l’audiovisuel public par un Conseil du pluralisme.
7. Renforcer les règles anti-concentration dans le domaine des médias.
8. Compter séparément les bulletins blancs.
9. Ouvrir le droit de vote aux élections locales aux résidents étrangers.
10. Associer des Jurys de citoyens aux travaux du CESE.

L’audace de ce socle institutionnel laisse rêveur. Passe encore que le projet de VIeme République soit passé à la trappe, mais se retrouver en deçà des propositions du Comité Balladur de 2008, est tout à fait inadmissible.

Sans doute, quelques autres réformes sont envisagées dans le long plaidoyer de Madame la secrétaire générale du PS, mais , alors que bien évidemment elles ne sont citées que pour mémoire, elles sont toutes aussi désespérantes. Il suffit de citer trois exemples pour signifier la désinvolture du parti socialiste.

- « La limitation dans le temps le cumul à trois mandats successifs » n'a même pas été retenue. Comme « mandat unique » , on fait pas pire.

- La dose de proportionnelle proposée pour un parlement plus représentatif , n’atteint même pas le taux proposé dans le projet 2007. (maintenant c’est 15 %).

- Pour ouvrir plus largement la possibilité de référendum d’initiative de Sarkozy, on ne propose que de lever l’avis conforme des assemblées. Mais il reste quand même à trouver 1/5 des parlementaires et 1/10 des électeurs pour valider une telle demande. Or c’est impossible. Même le PS est incapable faire une pétition de 4,5 millions d’électeurs. On se moque du monde.

Ce que Madame Aubry et Monsieur Valls, rapporteur du projet adopté hier, ne savent sans doute pas, en dénonçant « la gauche incantatoire », c’est que même sur leurs réformettes, on n’a plus confiance en eux. Manuel Valls, qui a planché sur les institutions dans le cadre du projet socialiste pour 2012, et dont le texte a été très critiqué en interne notamment par Arnaud Montebourg, a dénoncé jeudi une "gauche incantatoire" face à une "gauche responsable" qu'il entend incarner. Et oui c'est Valls, la gauche responsable. Je pense qu'il veut dire "la gauche de droite".

D’ailleurs il suffisait de voir, « Journal télévisé d’hier soir », la tête désespérée et/ou désabusée du public à la sortie du Forum socialiste, Montebourg en dernier car il est resté jusqu’au bout, pour comprendre la déception engendrée par ces platitudes et le je « m’enfoutisme » ambiant. 

Jean Jaurés cité par Madame Aubry (voir en haut), n’est certainement pas de cette gauche là.

Si au minimum, ils avaient proposé l’ouverture d’un nouveau et grand débat public sur les institutions après 2012, on aurait pu être plus indulgent.

http://changerlarepublique.over-blog.com/



Sur le même thème

Manuel Valls bientôt à Matignon ?
Le couple Hollande-Valls et la perspective de 2017
Comment Manuel Valls est devenu Premier ministre
2014 : le deuxième tournant libéral historique du Parti Socialiste
Ségolène Royale quitte la présidence de la région Poitou Charente


Les réactions les plus appréciées

  • Par Fergus (---.---.---.157) 5 février 2011 11:05
    Fergus

    Entièrement d’accord, Bernard, ces dispositions sont tellement en retrait de l’attente des citoyens, et notamment des classes populaires maltraitées et si mal représentées, que c’en est non à rire (jaune) mais à pleurer tant la bêtise du PS atteint en l’occurence des sommets.

    Il est urgent que les caciques de ce parti se reprennent et introduisent dans leur programme de vraies propositions, notamment sur les mandats des élus et les conflits d’intérêts, l’introduction d’une proportionnelle significative (de 30 à 50 % des sièges de l’Assemblée) et la mise en place d’un référendum d’initiative populaire digne de ce nom. Faute de quoi, le PS pourrait connaître de sérieux déboires électoraux malgré le rejet massif de Sarkozy par les Français.

    Cordiales salutations.

Réactions à cet article

  • Par Fergus (---.---.---.157) 5 février 2011 11:05
    Fergus

    Entièrement d’accord, Bernard, ces dispositions sont tellement en retrait de l’attente des citoyens, et notamment des classes populaires maltraitées et si mal représentées, que c’en est non à rire (jaune) mais à pleurer tant la bêtise du PS atteint en l’occurence des sommets.

    Il est urgent que les caciques de ce parti se reprennent et introduisent dans leur programme de vraies propositions, notamment sur les mandats des élus et les conflits d’intérêts, l’introduction d’une proportionnelle significative (de 30 à 50 % des sièges de l’Assemblée) et la mise en place d’un référendum d’initiative populaire digne de ce nom. Faute de quoi, le PS pourrait connaître de sérieux déboires électoraux malgré le rejet massif de Sarkozy par les Français.

    Cordiales salutations.

  • Par Max Murdok (---.---.---.24) 5 février 2011 14:22
    Max Murdok

    et si on menait une campagne style « St Barthélémy » ????


    -t’es quoi toi ????
    -UMP !
    -qu’on le zigouille !!!
    -et toi ????
    -PS !!!
    -on le Zigouille aussi !!!
    -et toi ?
    -FN !!
    -Pareil !! même traitement !!!

    .... 

    Max Rêve.....

    • Par bernard29 (---.---.---.185) 5 février 2011 14:57
      bernard29

      votre défense du statu quo institutionnel et des pouvoirs établis est lamentable. 

    • Par Max Murdok (---.---.---.24) 17 février 2011 22:23
      Max Murdok

      mais t’as rien compris... c’était pas du 2nd degrés... je songe vraiment à éradiquer les « élites » gouvernantes, qui ne gouvernent que leurs interets, sous couvert de servir la nation (et donc le peuple)...

      mais.. soit continu à rêver d’un monde de dialogue, mais dis toi que ta parole contre leurs millions ne vaut pas grand chose... alors qu’une bonne hache en travers de la figure... « hin hin hin »

  • Par samuel * (---.---.---.204) 5 février 2011 16:00

    Merci pour l’info claire sur le sujet.

     Ils appellent à « voter utile » (sous entendu, pour eux) en 2012, sans rien changer a tout ce qui dans la Veme republique actuelle favorise le bipartisme au detriment du pluralisme.

     C’est une hypocrisie qu’on ne devrait pas leur pardonner.

     Quelques propositions qui auraient ete sympas de leur part :
     
     * un vrai referendum d’initiative populaire ;

     * des modes de scrutin renoves pour attenuer le bipartisme ;

     * decoupler le pouvoir qui dirige la France du pouvoir qui dirige les medias d’Etat, pour que ces derniers, diriges par des gens elus a la proportionnelle, soient vraiment pluralistes (comme le propose l’association Acrimed) ;

     * faire quelquechose aussi pour garantir un certain pluralisme des experts en sciences sociales et notamment en economie, pour que ceux ci repondent scientifiquement aux questions que se posent toutes les sensibilites politiques.

  • Par YVAN BACHAUD (---.---.---.169) 5 février 2011 16:00

    Bonjour,
    Les promesses des socialistes et celles de l’ UMP on les connait depuis longtemps.

    F.Mitterrand dans sa lettre de 1988 à quelques 40 millions de Français écrivait
     : « le référendum d’initiative populaire est une aspiration profonde des Français,… je vais saisir le légiste » !

    Il a malheureusement attendu 5 ANS !!!
    Le 10 mars 93 , à 4 jours de sa mise à la porte annoncée, le dernier Conseil des ministres de M. Bérégovoy, avec S.ROYAL, DSK, etc a adopté et déposé sur le bureau du Sénat une proposition de loi en faveur du référendum d’initiative populaire.

    Mais pendant les 3 fois 5 ANS où le PS est revenu au pouvoir le RIP n’a jamais était mis à l’ordre du jour..

    Et pas encore en 2002 alors que CHIRAC l’avait dans sa profession de foi du second tour 2002 et qu’il aurait été dur à l’UMP de ne pas le voter... alors que 82 à 88% des Français sont POUR le RIC...

    Pour ne pas être en reste pour les législatives de 1993 le RPR proposait en 4ème de 20 promesses dans « La réforme maintenant !  »la réunion d’un Congrès dans l’année 93 pour instaurer le référendum d’initiative populaire.

    N ;SARKOZY s’est fait élire sur ce programme !!!!

    MAIS après les législatives.

    + Le gouvernement RPR Balladur/Sarkozy a bien réunion en hâte en juillet, en catimini, un Congrès à Versailles mais pas pour instaurer le RIP promis, mais la Cour de justice de la République , pour que les ministres socialistes soient jugés par leurs copains parlementaires dans la scandaleuse affaire du sang contaminée. Comment peut-on oser qualifier de « représentants du peuple » des gens qui, à peine élus, votent avec 95% de OUI ( seul le PCF a voté contre) une réforme dont à peine 6 mois plus tôt, 80% des Français avaient dit qu’ils étaient contre.

    C’est la preuve chiffrée que les députés ne sont rien moins que des représentants du peuple, ce sont les représentants de la caste qui leur donne l’investiture sans laquelle aucune élection n’est possible et qui défendent donc l’intérêt de la caste avec leur carrière.

    Ce que veulent le PS, l’UMP et les autres c’est le maintien :

    d’une PRETENDUE DEMOCRATIE dans laquelle, pendant les 5 ou 6 ans qui séparent 2 scrutins de même niveau, les électeurs ne peuvent pas reprendre la parole par RIC - à tous les niveaux territoriaux
      pour décider de ce qui les regarde . !

    On n’est pas en démocratie si on ne dispose pas du référendum d’initiative citoyenne !

     « SI nous disposions , comme en SUISSE notamment, du référendum d’initiative citoyenne ,(RIC), les pétitions atteignant le seuil prévu par la loi, imposeraient un référendum.

    Par RIC les Suisses ont en trois mois imposé un RIC et voter à 73% OUI a l’abrogation d’une loi qui allait entrainer une baisse des retraites..

     EXIGEONS LE RIC ! »

    Si UNE PROCÉDURE RÉALISTE de référendum d’initiative citoyenne n’est pas instaurée AVANT

     la présidentielles les démocrates ne devront faire un vote protestatire en votant que pour les candidats du Rassemblement pour l’initiative citoyenne...www.ric-france.fr


  • Par bernard29 (---.---.---.185) 5 février 2011 16:17
    bernard29

    ce n’est pas parce que vous aurez un référendum citoyen que vous aurez résolu la question démocratique.
    Le référendum d’initiative citoyenne doit être possible , c’est un élément, encore faut il en donner des modalités correctes. voir http://changerlarepublique.over-blog.com/ pour en discuter ou le forum d’Etienne Chouard.

  • Par non667 (---.---.---.25) 5 février 2011 16:36

    pour faire des réformes populaires il faut au préalable éliminer en 2012 (pres. et leg. )les réac mondialo-capitalistes umpsee
    se méfier des rabatteurs !
    .après au boulot .

  • Par anny paule (---.---.---.39) 5 février 2011 18:50

    Très juste, il y a bien longtemps que le PS n’est plus un parti de gauche et qu’il se vautre dans la lie du pouvoir. Or, il y a urgence sociale, écologique et citoyenne.
    Prévoir, juste après l’élection (passage obligé... sous cette V° République), une assemblée constituante... et donner la parole au peuple citoyen : ça aura de l’allure ! ça ressemblera à une démocratie ! Car nous sommes dans un régime que je n’oserais qualifier !
    Donc, ni PS, ni UMP, ni FN bien sûr... reste peu de possibles à gauche, puisque DCB dit lui-même qu’il est un libéral convaincu, donc, on élimine Europe Ecologie les Verts, ça va de soi... Ainsi, s’il n’est pas possible de créer une force de la gauche de gauche rassemblée, nous savons à quelle sauce nous serons mangés !
    Les différentes composantes de cette gauche-là auront-elles la sagesse de comprendre les enjeux et de passer sur certains points de frictions ??? Je crains, hélas, que non ! Pourtant, c’est l’urgence du moment qui devrait lui redonner quelque lucidité.

    • Par non667 (---.---.---.25) 5 février 2011 22:28

      à anny paule
      ni FN bien sûr...
      en excluant le fn(principal et plus ancien parti antimondialiste par définition ) vous montrez que vous êtes dupe de la propagande mondialo-capitaliste et que vous êtes leurs complices vous vous comportez en rabatteuse au 2°tour de ceux que vous dénoncez (umpsee) !

  • Par ddacoudre (---.---.---.92) 5 février 2011 22:25
    ddacoudre

    bonjour bernard 29

    je ne savais pas qu’ils avaient tenu réunions d’information. quand j’ai lu les dix propositions j’ai éclaté de rire. avec çà l’on est sauvé, c’est le projet du siècle, enfin les philosophes des lumières sont de retour, ils vont éclairer le monde.
    je pense que Philippe Dessertine doit être déçus, lui qui pense que la France peut par sa philosophie jouer un rôle dans l’évolution du monde.
    j’iai faire un tour sur leur site pour en lire un peu plus.

    cordialement.

    • Par bernard29 (---.---.---.153) 6 février 2011 06:07
      bernard29

      Si tu veux mon avis, je crois qu’ils ne sont en fait pas trés fiers d’eux mêmes non plus, parceq’il n’y a pas eu un seul communiqué de presse, ni d’articles relatant le projet de « République Nouvelle ».

      d’ailleurs Valls dans sa présentation a dit que les français avaient actuellement d’autre chats à fouetter . (Enfin à peu prés). Il ne se rend pas compte que le régime sarkozy met a mal tous les principes d’une république démocratique jour aprés jour.

  • Par LE CHAT (---.---.---.148) 7 février 2011 16:03
    LE CHAT

    Un ramassis de notables voulant conserver leurs petits trônes locaux , sans projets ni autre ambition que de se remplir les poches , le PS n’a absolument rien de socialiste....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès