• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le socialiste Lamy veut supprimer le SMIC (!)

Le socialiste Lamy veut supprimer le SMIC (!)

Il parait que ce genre de proposition est "courageuse", au sens où l'entend la presse économique. Car le "coût" du travail freinerait l'intégration des jeunes dans le marché du travail. Donc Pascal Lamy, économiste "socialiste" de l'OMC, souhaiterait supprimer le SMIC, ce salaire minimum véritable calvaire des braves et humanistes patrons obligés de supporter cette contrainte étatique. Au fait, qu'un internaute m'explique en quoi les Lamy et compagnie sont des socialistes, on ne voit pas bien le rapport entre ces gens et le front populaire...

Provocation ou foutage de gueule ? A une époque où le coût de la vie, en particulier celui du logement, a explosé il faudrait que les gens acceptent de travailler à moindre coût. D'ailleurs pourquoi ne pas rétablir l'esclavage, excellent procédé pour la compétitivité des entreprises ? Au temps de l'empire romain ou des états sudistes américains il n'y avait pas de chômeurs ; les esclaves noirs des plantations avaient du taf' contrairement à nos "fainéants" de chômeurs (!). Certains voient les choses ainsi, et je vous rassure je ne fréquente pas ces crapules.

Car si on travaille, c'est par nécessité économique, pour gagner sa vie et nourrir sa famille. Si l'ami Lamy était un véritable socialiste républicain il militerait pour la baisse du coût de la vie et un revenu minimum garanti digne de ce nom. Il dénoncerait les 50 milliards d'euros de profits au CAC 40 non taxés et se battrait pour une meilleure répartition des richesses.

Mais comme vous l'avez compris ces faux amis du peuple militent d'abord pour leurs intérêts. Lamy n'est pas un prolétaire, ses enfants travaillent sûrement aux USA après des études tranquilles dans les écoles privées où leur généreux papa les a scolarisés. Ces individus sont coupés du peuple. Même s'ils étaient sincères, on seait stupéfait par leur naiveté : penser que l'on travaille pour s'occuper et passer le temps (!) Les rentiers de l'avenue Foch n'ont décidemment pas les mêmes repères que les ouvriers précaires de Sarcelles et d'Hénin-Beaumont. Je ne cite pas ces communes par hasard, si le peuple vote "mal" aujourd'hui c'est pour envoyer paître cette classe politico-médiatique qui se fiche de lui. Le PS s'est pris une baffe aux élections ? Bien fait. Que ces gens fusionnent avec la droite libérale puisqu'ils partagent leurs opinions depuis 1984 et le "tournant libéral".

Alors que les jeunes sont de plus en plus marginalisés, que les salaires sont bloqués et que le coût de la vie explose bonjour la provocation. Le "courage" n'a rien à voir dans la démarche de Lamy ; si encore il allait dire ses âneries dans les agences de pôle-emploi... mais bon, ce monsieur n'est pas téméraire. Lui n'accepterait pas de travailler à n'importe quel prix. Mais a-t-il travaillé un jour ? Conseiller à l'OMC n'est pas un métier violent exposé au mal de dos, et la paie doit correspondre à une dizaine de SMIC mensuels.

Au moins la sortie de l'ami "socialiste" montre le vrai visage du PS. Chacun sait désormais qu'il n'y a rien à attendre de ces faux-jetons. D'ailleurs qui a encore des amis socialos dans son entourage ? Où sont leurs électeurs ? Autour de moi je côtoie des sympathisants du FN, du FDG et des abstentionnistes (les plus nombreux). A chacun ses repères, c'est peut-être une question de classe sociale.

Il y a quarante ans Lamy aurait risqué de se faire dézinguer par les brigades rouges pour ses provocations. Aujourd'hui il s'agit d'un "point de vue" qui se défend. Sale époque. Mais comme du temps des seventies vous remarquerez que nos maitres-banquiers ont recours aux mêmes recettes pour payer moins : l'immigration pauvre. Un rom ou un chinois accepteront de trimer pour moins cher qu'un citoyen de la république... avez-vous oublié que cette fumisterie du patronat remonte aux années 70, quand le PCF cartonnait à 25% ? Pas de frontières, pas de règles, moins d'administration, plus de liberté pour la mafia libérale : c'est sur la question de la souveraineté que nous nous chamaillons entre potes autour d'une bonne bière. Les seuls gars "tricards" dans mon clan sont les Lamy et autres pisse-froids. Je ne suis pas prêt de revoter pour un socialiste au deuxième tour de la présidentielle...

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • mario mario 4 avril 2014 12:05

    Si il y avait une justice digne de ce nom en France ,ce monstrueux personnage devrait écoper de la peine capitale pour « Incitation au racisme social et mise en danger de la vie d’autrui »

    Mais au lieu de cela, on va l’étudier et sans doute le médailler ....


    • prolog 4 avril 2014 12:57

      Une petite frappe qui roule pour sa gueule, c’est sur. De là à vouloir les exécuter, il resterait peu de monde vivant, voire personne.

      Et puis c’est marrant de les voir se donner des médailles entre eux, ca en dit long sur leur état psychologique de voir des gens tous fiers d’avoir eu un bon point.


    • mario mario 4 avril 2014 13:15

      peine capitale n’est pas exécution ! selon une vrais justice :

      confiscation de tous les biens et rente et l’attribution d’un salaire a vie payé au smig (et non pas en dessous !)

      ca c’est pire qu’une exécution pour ce genre de gus.


    • jaja jaja 4 avril 2014 12:08

      Il faudrait vraiment se débarrasser de ces ordures !


      • Diogène diogène 4 avril 2014 21:10

        1 - comment on fait ?

        2 - on met quoi ou qui à la place ?

        3 - on fait quoi après ?

      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 5 avril 2014 13:36


        CE TYPE INVENTEUR DE L AGCS ACCORD GENERAL SUR LE COMMERCE DES SERVICES EST UN SALAUD EX DIRECTEUR DE L ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        ET SI PLUTOT ON S ATTAQUAIT AU SMIC DES PARLEMENTAIRES : 20000 euros/MOIS

        ET lAMY A L ECHAFAUD VITE§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

        la ville de nantes vend son echafaud pour ayrault


      • LE CHAT LE CHAT 4 avril 2014 12:52

        Lamy , un, pion de Bilderberg ...... que dire ?


        • Fergus Fergus 4 avril 2014 12:55

          Bonjour à tous.

          Passer de Pascal Lamy à Philippe Aghion par les temps qui courent, c’est tomber de Charybde en Scylla. Bref, l’horreur économique servie par deux de ses chantres les plus zélés, de surcroît présentés comme des « hommes de gauche ». Qui défend encore les classes populaires et leur droit à des conditions de vie et de travail décentes ? 


          • Richard Schneider Richard Schneider 4 avril 2014 16:17

            Bien d’accord avec vous, Fergus.

            Honte à ces gens qui, sous couvert de pragmatisme, n’hésitent pas à sacrifier les gens modestes aux puissances de l’Argent ! Dire que l’on ose encore les présenter comme « socialistes ». N’oublions jamais que Pascal Lamy est un descendant du Dolorisme ? C’est-à-dire ce que l’on a appelé il y a une trentaine d’années de « nouvelle gauche »…
            Bonne fin d’après-midi,
            RS

          • Jelena XCII 4 avril 2014 12:56

            Un socialo dit vouloir supprimer le SMIC.
            Sarkozy proposait « le vrai travail ».

            Hollande nous parle de « la théorie du genre ».
            Sarkozy nous parlait de « la nécessité du métissage ».

            UMP & PS représentent 2 faces d’une même pièce.


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 avril 2014 13:23

              L’a une bonne tête de Nosferatutu rose ...


              • unandeja 4 avril 2014 13:31

                Monsieur LAMY accepterait-il de bosser pour 5 € de l’heure....je suis persuadé que non.
                C’est toujours étonnant de voir que ceux qui proposent de précariser au maximum le travail des autres sont souvent ceux qui gagnent le plus....et de loin...

                Je suis 100% d’accord avec Jaja....il faut se débarasser de ces ordures.


                • picpic 4 avril 2014 13:42

                  Comment peut on penser être socialiste et supprimer le smic ? C’est un gros foutage de gueule...les socialistes n’existent pas, ce sont des gros libéraux comme les autres.
                  Ces faux socialistes sont très utiles pour cacher les sales actions dans les mains des autres.. Il n’y a plus que les marchands du temple qui tiennent les pouvoirs, toute la politique est une vaste supercherie, chacun s’amuse à jouer son petit rôle.


                  • njama njama 4 avril 2014 14:06

                    Charges patronales trop élevées ????
                    je vous laisse apprécier avec les chiffres (source : expert-comptable-tpe.fr), parce que le zig interviewé qui passe sur AgoraTV il nous explique que le SMIC est trop élevé, pas une fois il n’a dit ce que représentaient ces charges patronales dans le coût du travail, ces charges qui plomberaient soi-disant l’économie des entreprises françaises, et enverraient des légions au chômage ! pas une seule fois il n’a parlé du « pouvoir d’achat » ! pas une seule fois il n’a parlé de l’impact de la baisse de salaire sur la consommation ...

                    A l’écouter, le SMIC n’est plus un salaire minimum (et pourquoi avait-il été défini « minimum » ... il doit s’en foutre complétement ), c’est une variable économique dans les échanges internationaux. Comme avec la monnaie unique ( dollar ou €uro peu importe) on ne peut plus ajuster les échanges en jouant sur une monnaie nationale par rapport aux devises ... on cherche à ajuster par rapport au coût du travail, le salarié est devenu la variable d’ajustement dans l’équation qui n’est pas l’Hexagone. Le SMIC français aligné sur celui de l’Ukraine, le rêve quoi !

                    "Continuons par le smicard français, car il y a un second cocu dans cette histoire ! Le ministre Moscovici (Moskovitch en ukrainien), a récemment déclaré que le SMIC français était 300 euros mensuels trop élevé  ; bel espoir pour notre ouvrier qui va devoir lutter contre 45 millions d’ukrainiens devenus européens, et dont le SMIC est de 130 euros par mois ! Comme si les SMIC roumains (135 euros) et bulgares ( 130 euros) ne suffisaient pas à nos multinationales pour augmenter, dans la joie et la bonne humeur des actionnaires réunis, leurs dividendes en voyant augmenter de concert la courbe du chômage !" merci Gérard Luçon : Ukraine, effet Larseniuc et vieilles ficelles ici

                    Au 01/01/2014, le SMIC mensuel brut (base 35 heures) s’élève à 1 445 €.

                    Le SMIC mensuel net (base 35 heures) est de 1 128 €.
                    donc prélevement de 317 € part de charges salariales, soit 21,94 % du salaire brut

                    Les charges patronales après abattement s’élèvent à 13 %, soit 188 €.

                    Le SMIC mensuel chargé (base 35 heures) coûte donc au total 1633 € à l’entreprise.
                    ---------------------
                    L’on tente d’expliquer la hausse du chômage par les cotisations « sociales », le terme choisi, exprimant la totalité des charges et masquant la « part prise sur le salaire brut. On pourra toujours dire que c’est la patron qui paye ! mais non braves gens, c’est payé sur l’activité de l’entreprise, et un salarié est toujours embauché sur une base de salaire »brut".

                    La baisse des charges « sociales » est devenue un mantra au Medef, mais allez donc voir les beaux graphiques dans cet article très documenté du Monde pour vous rendre compte que :

                    Depuis vingt ans, la France diminue les charges des entreprises

                    DEPUIS 1990, LES ALLÈGEMENTS SE MULTIPLIENT

                    La question des cotisations sociales des entreprises, généralement appelées « charges sociales », est en effet tout sauf nouvelle. Depuis vingt ans, c’est même une antienne régulièrement reprise à la fois par le patronat et nombre d’économistes. Dès le début des années 1990, estimant que le coût du travail au niveau du smic est trop élevé – et explique en partie l’incessante hausse du chômage, notamment dans l’industrie –, gouvernements et économistes sont unanimes : il faut réduire les charges sur les bas salaires afin d’inciter les employeurs à embaucher.

                    SUPPRESSION DE TAXE PROFESSIONNELLE ET AIDES DIVERSES

                    Malgré ces allègements, la compétitivité française, et la part de la fiscalité dans cette dernière, ne cesse d’être remise en question, notamment par les représentants patronaux. Et les gouvernement successifs continuent de mettre en place des dispositifs fiscaux destinés à aider les entreprises.

                    ...


                    • leypanou 4 avril 2014 16:32

                      Cela arrive au Monde de dire autre chose que des contre-vérités ou des parti-pris flagrants, surtout en politique étrangère.

                      Cela étant, ce que dit Le Monde est connu du monde sauf des invités réguliers de C dans l’air ou autre BFM TV, i-télé, etc, etc.


                    • mimi45140 4 avril 2014 16:58

                      Réduction importante des charges ok, mais essentiellement sur les bas salaires du fait des 35 heures , plus de taxe professionnelle c’est vrais mais remplacée par la CET calculé sur d’autres bases.

                       La taxe professionnelle enfant de la patente à été mise en place début 1970 par Chirac et créait déjà polémique 6 mois plus tard du fait d’une taxation de l’investissement contre productif à l’évolution des sociétés industrielles.

                       Maintenant qu’elles sont mortes cela ne pose plus de problèmes. 


                    • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 4 avril 2014 23:10

                      « Depuis 20 ans, la France diminue les charges des entreprises », QUEL MENSONGE.

                      La réalité est
                      DEPUIS 20 ANS, LA CHARGE DES ENTREPRISES NE CESSE DE DIMINUER CAR LEUR NOMBRE NE CESSE DE DIMINUER.

                      C’est une réalité, le nombre d’entreprises en France dégringole. Voir le site des greffes des tribunaux de commerce.

                      Depuis 30 ans, tout est fait pour détruire le tissu économique et commercial indépendant de France. C’est suicidaire car à terme tout le monde va trinquer.
                      On nous parle de la « crise » comme un phénomène incontrôlable et incontrôlé, mais C’EST FAUX.

                      Ci-dessous le lien consacré à la Contribution Economique Territoriale (CET) du site officiel de l’administration française : 

                      http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/N13443.xhtml

                      certes la taxe professionnelle n’existe plus, comme clament haut et fort certains haineux,
                      mais est elle remplacée par les

                      Encore PLUS LOURDES...
                      Et avec des augmentations en 2013 de 50 %, 100 %, 300 %, 900 % (MULTIPLIé PAR DIX)

                      Voir ici, par exemple :
                      http://www.charentelibre.fr/2013/11/16/taxe-l-agglo-tente-de-justifier-l-augmentation-de-la-cfe,1865433.php

                      PS : sur le site de l’administration française donné ci-dessus, vous avez le droit d’aller voir les différentes et effarantes exonérations à propos de la CFE.... Diviser pour mieux régner ?


                    • njama njama 5 avril 2014 00:09

                      J’entends ce que vous dîtes ben_voyons_ !

                      mais ce n’est pas ce sujet de l’article, le SMIC, et les putains de p’tits boulots que proposent l’ennemi LAMY
                      Si vous ne voyez pas de quoi nous parlons, tapez « Lamy petits boulots » dans votre moteur de recherche, et vous comprendrez mieux pourquoi on cherche à le dézinguer ce type ce « Torquemada de la mondialisation »


                    • mmbbb 5 avril 2014 09:22

                      @ Par ben_voyons je vous donne raison J’avais etabli un lien entre pauvrete immigration incontrolee et delitement de notre tissu de PME PMI lors d’un precedent artcile paru dans media Je me suis fait jeter. Mais je persite parce que d’une part nous de parlons que d’immigration a longueur de media jamais autant d’emigration un comble notre syteme arrive a bout de souffe et bien qu’Hollande ayant augmenter les impots les rentrees fiscales ne suffisent pas le probleme est aigue De surcroit il a demande un delai supplementaire a l’europe Je ne parle du CAC 40 mlais des PME PMI artsians professions liberales que l’ont assasinent Je connais bien le sujet mon frere fut artisan et ma compagne en profession liberale 


                    • ZenZoe ZenZoe 4 avril 2014 14:25

                      C’est dingue, à un moment où les Allemands, pourtant pas les derniers de la classe en compétitivité, se bricolent enfin un salaire minimum, Lamy rame à contre-courant en proposant le salaire cacaouète, faut le faire !


                      • foufouille foufouille 4 avril 2014 14:28

                        normal, son salaire était de 30000€.


                        • Bernard Pinon Bernard Pinon 4 avril 2014 14:36

                          D’ailleurs pourquoi ne pas rétablir l’esclavage, excellent procédé pour la compétitivité des entreprises ? 

                          On a beaucoup mieux ! L’esclavage, ça coûte cher, non seulement à cause du coût d’investissement, mais surtout du coût d’exploitation : un esclave, il faut le nourrir, l’habiller, le loger et le soigner pour qu’il soit rentable. C’est beaucoup plus intéressant de sous-payer de la main d’oeuvre qui va se débrouiller ensuite pour survivre et qu’on pourra jeter facilement quand elle sera usée.

                          Vous pensiez qu’on a aboli l’esclavage pour des raisons humanitaires ?

                          • mimi45140 4 avril 2014 17:19

                            L esclavage n’a pas été aboli mais travestis les chaînes remplacées par les crédits, non contraint , les fers ont vous les mets , les crédits vous les choisissez,leurs durées (bien longues de préférence ), les mensualités (bien lourdes) , après les crédits ne vous inquietez pas, discrètement vous aurez opter pour les chaînes labellisées études pour enfants ( si l’on peut dire) avec bac plus 7 les portes d’un emploi au smic ( si il existe encore) lui serons ouvertes.

                            Ne me croyez pas cela est une fable qui ne peut arriver dans une société d’hommes libres vivants démocratiquement. 


                          • njama njama 4 avril 2014 14:37

                            pourquoi le SMIC est trop élevé ?

                            Une MAGISTRALE petite leçon d’économie avec Nigel Farage (juste 3’20)
                            https://www.youtube.com/watch?v=eUXk-zhIz8g

                            « parce que tout le monde ici à la même obsession : l’obsession que l’€uro doit fonctionner et fonctionnera. L’obsession que vous allez utiliser cette crise pour construire les États-Unis d’Europe. [...] ils sont si obsédés à construire l’€uro ... ! »


                            • foufouille foufouille 4 avril 2014 14:49

                              c’est un petit joueur. le must est le HLM souterrain avec usine relié par un long tunnel. en cas de révolte, tu fermes les robinets d’air, etc. soit de l’usine soit ceux du HLM.
                               :->
                               


                              • non667 4 avril 2014 15:21

                                c’est pourtant simple !
                                lamy = un socialiste antifa ne peut pas être mauvais ! il est forcement du coté du bien !du coté du front ripoublicain ! 80 % aux élections !
                                il est fou afflelou avec ses lunettes en peau de saucisson ! smiley smiley smiley smiley


                                • Domino Domino 4 avril 2014 15:23

                                  C’est toujours ceux, pété de thunes, qui font la morale aux pauvres...nous sommes dans une société de castes...


                                  • njama njama 4 avril 2014 16:03

                                    Qui est Pascal Lamy ? lire ICI

                                    en guise d’esquisse du personnage, quelques expressions glânées au fil de ce portrait :
                                    Ce « Torquemada du libre-échange », affilié au Siècle, au CFR, et invité récurent du Groupe Bilderberg ...

                                    « Le camarade Lamy » a déjà prévenu les Français et mis en garde Arnaud Montebourg : « La démondialisation est une thèse réactionnaire. »

                                    « tête de Turc préférée des altermondialistes »

                                    Pour le fondateur d’Attac, Bernard Cassen :
                                     « Lamy tient exactement le même discours que Chirac. Tout en passant son temps à demander aux Français de s’adapter à la mondialisation, il essaie de faire croire qu’il fait le maximum pour en limiter les effets. Il mériterait de prendre sa carte à Démocratie libérale *, le parti de Madelin , car il n’y a pas un cheveu de divergence entre eux. »
                                    * parti très libéral, et très atlantiste

                                    Marc-Raoul Jennar écrit : «  Défini par son maître, Jacques Delors, comme un “moine-soldat”, le commissaire européen met son savoir et son intelligence, en bon social-libéral, au service d’une vision marchande de la société qui, et ce n’est pas le moindre des paradoxes, contribue à la destruction du modèle européen. Il inaugure son mandat de manière spectaculaire en proposant de lever l’interdiction d’importer en Europe des semences génétiquement modifiées en provenance des États-Unis.  »

                                    Pascal Lamy, le docteur Folamour de la mondialisation
                                    Par Nicolas Dupont-Aignan le jeudi 28 février 2013
                                    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/politiques-citoyens/article/pascal-lamy-le-docteur-folamour-de-131584

                                    Pascal Lamy, Commissaire Européen, et fervent partisan de l’AMI Accord Multilatéral sur l’Investissement (en anglais M.A.I. : Multilateral Agreement on Investment)

                                    L’AMI l’ennemi de la démocratie. Le principe central de l’AMI est de créer tout un ensemble de droits nouveaux pour les multinationales, au détriment des états et des populations, et sans aucune obligation en contrepartie.

                                    Un piège transatlantique
                                    par Serge Halimi, mars 2014

                                    La Commission européenne négocie ce traité de libre-échange avec Washington au nom des vingt-huit Etats de l’Union ; le Parlement européen qui sera élu en mai devra le ratifier. Rien n’est encore joué, ...

                                    ... les termes du mandat de négociation confié aux commissaires de Bruxelles ont été cachés aux parlementaires du Vieux Continent, tandis que la stratégie commerciale de l’Union (s’il en existe une, en dehors de la récitation des bréviaires du laissez-faire) n’avait plus aucun secret pour les grandes oreilles américaines de la National Security Agency (NSA)

                                    http://www.monde-diplomatique.fr/2014/03/HALIMI/50200

                                    mais non, l’AMI de LAMY n’est pas de nos amis !


                                    • rocla+ rocla+ 4 avril 2014 16:51

                                      Mais il a raison Lamy , si on était au même SMIC que les Chinois 

                                      environ 150 euros par mois on pourrait rivaliser avec eux .

                                      On les inonderait de chaussettes de chaises en plastique de piles
                                      d’ avions , de sous-marins , de jus de tomate , de viande de cheval , 
                                      de nids d’ hirondelles , de radiateurs , de vélocipèdes d’ hommes
                                       mariéspèdes , de Jambon de Bayonne , de WURSTSALAT ,
                                       de leucoplast , de sirop de cordhomme , de tringles à rideaux ,
                                      d’ harmonicas , on leur enverrait Hollande leur expliquer comment 
                                       rouler en scooter avec un casque homologué , Ségolène pourrait faire 
                                      un séjour de 40 ans là-bas et cerise sur le chapeau on les inonderait 
                                      de photo de Taubira pour qu’ ils aient la frousse au ventre genre
                                      axnxieux . 

                                      Ensuite nous pourrions déambuler sur leurs Champs Elysées à eux 
                                      en prenant des photos des merdes de pigeons et des vases Ming .

                                      Bravo Monsieur Lamy , ne tenez pas compte de vos détracteurs 
                                      , ils sont mal lunés .

                                      • foufouille foufouille 4 avril 2014 16:57

                                        le truc est que pour vivre avec 200€, il faudrait diminuer tous les prix du même niveau
                                        ta retraite ne serait plus que de 200€ ..........


                                      • taktak 4 avril 2014 17:24

                                        http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/toujours-droite-laudace-du-ps-selon-pascal-lamy/

                                        le PS veut nous remettre le CPE. Il se souvient pas que les français ont déjà dis non 2 fois. contre le CPE, contre le CIP.

                                        Et que tous ensemble nous allons leur botter le cul !


                                        • donino30 donino30 5 avril 2014 01:41

                                          Non, pas cette fois. 


                                        • Allexandre 4 avril 2014 18:03

                                          Tous les économistes experts qui hantent les plateaux télé tiennent le même discours. L’Etat dépense trop et les entreprises aussi. Il faut donc que quelqu’un paye. Suivez mon regard. Toujours les mêmes. Depuis 40 ans on nous dit qu’il faut se serrer la ceinture pour réduire le déficit bugétaire, celui de la Sécu et tutti quanti. Mais depuis 30 ans, la dette des Etats n’a céssé d’augmenter. La faute à qui d’après ces économistes de renom ? Au peuple qui en veut toujours plus. Nous vivons au dessus de nos moyens disent-ils !!! Eux non bien entendu ! Demandez donc à M. Lamy quel était son salaire à l’OMC. Et pour quoi faire ? Dans quel intérêt ? Sûrement pas le nôtre. Je propose que l’on donne à tous nos experts économistes des médias 1000 euros / mois pour vivre. On verra si les Lamy, Cohen, Dessertine, Baverez et consort seraient d’accord. Ce sont eux et ceux qu’ils défendent qui vivent au dessus de leurs moyens !! Sur notre dos : rien n’a changé depuis la caricature du Tiers-Etat portant noblesse et clergé sur son dos. 1789 BIS !!!!


                                          • ZEN ZEN 4 avril 2014 20:06

                                            Mais qui l’a-mis là ?...


                                            • bakerstreet bakerstreet 4 avril 2014 21:00

                                              Encore un p’tit effort, je dirais presque rien..

                                              .Une goutte en plus, une pièce de monnaie en moins, et je vous promet que ça explose.
                                              Non seulement ils n’y connaissent rien en économie, mais en histoire, c’est pire !

                                              A revoir :
                                              - Les causes de la révolution française
                                              - La dynamique de la révolution Russe !

                                              • Remi 4 avril 2014 23:16

                                                « les Lamy et compagnie sont des socialistes, on ne voit pas bien le rapport entre ces gens et le front populaire »

                                                C’est la grève générale qui a imposé les mesures sociales au gouvernement du Front populaire, certainement la volonté de la SFIO, qui n’avait rien de tel dans son programme !


                                                • Remi 4 avril 2014 23:29

                                                  Erratum : Il fallait lire certainement PAS la volonté de la SFIO.



                                                  • El Nasl El Nasl 4 avril 2014 23:48


                                                     Proposer une telle mesure un 1er Avril . Quel boute-en-train ! Ils s’amusent bien là haut ( raffarinade  :- )) )


                                                    • Jean Keim Jean Keim 5 avril 2014 09:14

                                                      Un ami qui nous veut du bien veut remettre en cause la légitimité du SMIC et alors ... Là n’est pas le problème.

                                                      Tiens, j’ai une question à poser qui va en gêner plus d’un, les nantis comme les démunis, les oisifs comme les laborieux : Pourquoi faut-il nécessairement qu’il y ait des différences de revenus ?


                                                      Il est couramment admis que le chef doit gagner plus que le subalterne (avec une autre question pourquoi doit-il y avoir une hiérarchie ?), que l’ancien a le droit légitime de toucher plus que le petit nouveau, que les gros diplômes prestigieux doivent recevoir les gros pactoles, que le plus gros salaire d’une entreprise doit revenir à son dirigeant, en passant on peut aussi se demander pourquoi les hommes gagnent généralement plus que les femmes. 

                                                      Il est probable que ces usages sociétaux remontent à une époque finalement pas si ancienne où le gros costaud pas forcément futé piquait le fruit du travail des autres sous le prétexte qu’il en avait une grande ; l’habileté retorse, aidée parfois par des sbires athlétiques et/ou des institutions, a remplacé les gros biscoteaux des leaders mais le résultat reste encore et toujours le même et ainsi il est d’usage qu’il doit y avoir des différences de traitement.

                                                      Pour conforter cette règle immuable, ceux qui en profitent ont inventé une foultitude de justifications, c’est la volonté divine avec ses prêtres pour le démontrer, c’est le droit de la naissance en oubliant que toutes les grandes familles le sont devenues par la violence, le dol, le clientélisme, c’est la loi gravée sur le fronton somptueux des palais d’injustice, avec à l’appui tous les livres de codes qui ont été écrits pour enraciner le statu quo, c’est la mise en place de systèmes de castes, c’est ainsi depuis que le monde existe, il y a toujours eu des forts et des faibles et des gens plus malin que d’autres, etc., etc.

                                                      Tant que ce schéma s’imposera dans nos consciences il n’y a aucune chance que cela change.

                                                      • howahkan Hotah 5 avril 2014 09:40

                                                        tout a fait jean, j’allais mettre un petit mot ici mais avec ton propos il n’en est plus besoin...ceci est le signe du procédé analytique, la seule partie restant de nos capacités...les autres qui ne hiérarchisent pas entre autre ne marchent plus sauf ici et là et de manière tres différentes pour pas mal de gens finalement quand même, mais qui ne veulent en tous les cas d’aucun pouvoir..

                                                        amicalement..


                                                      • Claude Simon Claude Simon 5 avril 2014 09:20

                                                        La mondialisation libérale est un échec total (http://www.zerohedge.com/news/2014-04-04/baltic-dry-drops-9th-day-row-worst-q1-over-10-years).

                                                        C’est d’une logique implacable, l’ouverture totale détruit à néant toute confiance.
                                                        Fort de ses succès, Lamy sur lequel les banksters s’appuient, veut pousser le bouchon plus loin.

                                                        Concernant le traité d’échanges trans-atlantiques, il s’agit de permettre le libre-échange entre deux continents en cours de tiers-mondialisation, l’UE et les US (ex US : http://www.zerohedge.com/news/2014-04-04/shocking-truth-about-deindustrialization-america-everyone-should-know). La Chine a pompé la grande majorité de nos emplois manufacturiers avec la complicité des financiers et des écologistes, et elle va les garder (dévaluation du yuan en cours).

                                                        • zygzornifle zygzornifle 5 avril 2014 10:18

                                                          « Le socialisme ne dure que jusqu’à ce que se termine l’argent des autres. »


                                                          • QAmonBra AmonBraQ 5 avril 2014 10:29

                                                            Merci @ l’auteur pour cette importante info.

                                                            Je partage totalement votre indignation, cela fait belle lurette que ces tartufes à la solde des banksters psychopathes tournent autour de ce SMIC, qu’ils n’ont cessé de laisser se dévaluer depuis sa création, il semble donc qu’ils aient décidé, cette fois ci, de s’y attaquer frontalement.

                                                            Les « courageux » propos de cet olibrius et autres presstituées croyant n’avoir jamais de comptes a rendre aux citoyens, ne sont que ballons sondes visant a évaluer si le Peuple est assez « mur » pour l’accepter, au nom de cette fameuse liberté du loup dans la bergerie, dont ils n’ont eu de cesse de nous rabattre les oreilles durant des décennies, sous couvert de « libre » concurrence, du « libre » marché, de « libre » entreprise etc.


                                                            • julius 1ER 5 avril 2014 10:52

                                                              Il parait que ce genre de proposition est « courageuse », au sens où l’entend la presse économique. 

                                                              @l’auteur,
                                                              c’est vrai que leur courage à tous ces types soit-disant économistes ou donneurs de leçons, c’est vrai que leur courage, c’est surtout de taper sur les classes défavorisées, il y a moins de risques à faire cela que de taper sur sur les banquiers ou les riches..... çà me rappelle l’époque où plus « les Zélites » étaient anti-communistes ou anti- soviétiques, et plus il y avaient des promotions, il suffisait de se montrer bien anti et là il y avait beaucoup à gagner.... suivez mon regard !!!!!!

                                                              • julius 1ER 5 avril 2014 11:06

                                                                à ce jour si l’on était un grand humaniste dans ce pays, on pourrait abolir le SMIC........ à une seule condition, mettre en place un revenu citoyen qui permettrait de faire évoluer le coût du travail d’une manière bien plus souple et permettre le coût salarial dans l’entreprise comme variable d’ajustement, tout le monde serait gagnant-gagnant, le patron pourrait embaucher sans contrainte et l’ouvrier refuser le travail s’il n’est pas conforme .....

                                                                encore faudrait-il que le niveau du revenu citoyen soit suffisant et à ce moment là le revenu du travail viendrait en complément, cela serait une véritable Révolution mentale dans ce pays et même dans le monde encore faut-il s’en donner les moyens et là c’est une autre histoire ................

                                                                • Thorgal 5 avril 2014 11:23

                                                                  Rougeyron a une opinion intéressante sur Lamy. Voir à peu près vers les 2/3 de la vidéo :

                                                                  http://www.youtube.com/watch?v=Xp-t4C2vOEM


                                                                  • Thorgal 5 avril 2014 11:25

                                                                    Ça commence vers 23mn05


                                                                  • smilodon smilodon 6 avril 2014 13:42

                                                                    @ l’auteur : Y’a combien de temps que le « SMIC » existe en FRANCE ???!!... Marrant de voir que l’ALLEMAGNE, qu’on ne sait trop comment nous montrer comme l’exemple à suivre, vient juste de l’inventer, le SMIC !!.. Ben M...e alors !... L’ALLEMAGNE vient d’imiter la FRANCE !....... A ouais çà y est, je me souviens....Le SMIC a succédé en 1970 au SMIG (1950) !... Bravo les allemands !.. Sur le coup vous avez au moins 44 ans de retard !... Mais nous, on va le supprimer !.... Donc en 2058, vous en ferez autant !... (Comment on dit « autant » en allemand ??).... Adishatz.


                                                                    • Pale Rider Pale Rider 7 avril 2014 11:36

                                                                      Comme je l’ai mis sur l’article de Chalot (je venais juste de modérer positivement le vôtre), je pense que Lamy, ou plutôt l’Ennemi, ne va pas assez loin : puisque les travailleurs coûtent trop cher, il faut, comme Napoléon, rétablir l’esclavage. Les gueux, qui ne méritent pas de vivre, peuvent s’estimer heureux de survivre grâce à la simple reproduction de leur force de travail. 

                                                                      Je vous invite à lire Germinal, ou à revoir le film : il est frappant de voir que, dans les mines du Nord au XIXe siècle, les arguments employés par le patronat pour sous-payer les ouvriers n’ont absolument pas changé. Je ne pensais pas que c’était caricatural à ce point-là.
                                                                      Mais ce que ne comprennent pas les grands criminels économiques contemporains, c’est qu’un travailleur pauvre est un individu qui ne fait pas tourner l’économie. Sans tomber dans le consumérisme (je suis contre, et je trouve déplorable l’incantation perpétuelle à la mortifère déesse Croissance), on pourrait avoir l’intelligence de saisir que la paupérisation des travailleurs entraîne de facto le ralentissement de l’économie. Le pire, c’est beaucoup de gens n’arrivent plus à se payer le nécessaire. C’est ça qui est tragique et d’une stupidité rare au niveau de nos « dirigeants ».

                                                                      • Gemini5 Gemini5 17 avril 2014 12:19

                                                                        Actias

                                                                        Pour rebondir sur mon brillant commentaire de bas de page, il faut en effet comprendre que Dette et Esclavage sont la même chose (Les romains appelaient ça le Nexum).

                                                                        Maintenant vous comprenez pourquoi nos maitres font exploser la dette du peuple.

                                                                        En effet, c’est décrit entre autres dans l’excellent : « Dette, 5000 ans d’histoire » de David GRAEBER.
                                                                        Il dit aussi dans ce bouquin, que dans certaines sociétés antiques, périodiquement les dettes étaient annulées et qu’on remettait les compteurs à zéro, pour éviter une explosion de la société.... on en conclura ce qu’on voudra en faisant le parallèle avec notre époque.... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès