• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le vaccin polio est-il efficace ?

Le vaccin polio est-il efficace ?

"Une épidémie de polio survenue en Inde en 2007-2008, révèle selon les propres données de l’OMS, que 77% des gens touchés avaient reçu plus de 7 doses de vaccin polio oral, soit disant « le plus efficace » et 18% d’entre eux avaient reçu 4 doses ou plus, ce qui porte au total le nombre de gens touchés et pourtant archi vaccinés à 95% !" 


Vous remarquerez que plus les enfants ont été vaccinés, et plus ils ont contracté la polio. Seulement 1% des malades étaient vierges de toute vaccination, 99% des malades avaient reçu de 1 à 7 doses.
Si le camembert ne suffit pas, faut-il vous faire un dessin ?
C'est la preuve que non seulement le vaccin ne protège pas mais qu'il a provoqué cette épidémie, et que plus les patients reçoivent de doses et plus ils risquent d'être atteints.
Ils sont de plus les transmetteurs de l'infection à d'autres, ce qui explique probablement le 1% de cas chez les non vaccinés.

 
 http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=24219
 
Il s'agit là du vaccin oral, vaccin vivant atténué (mais susceptible de se réactiver dans l'organisme) auquel nous avons renoncé depuis longtemps, mais qui est bien assez bon pour les indigènes. Notez dans l'article cité le rôle important de Bill Gates, eugéniste notoire, dans le forçage à la vaccination en Afrique. C'est lui qui a affirmé que les vaccinations ne pourraient réduire que de 15% la population mondiale, ce qu'il déplore, son but étant de réduire cette population à 500 millions :
 
 
Il récidive ici :
 
Au moins, il est clair dans l'exposition des buts de sa philanthropie. Mais il a d'autres armes vaccinales : certaines, testées en Amérique du Sud et aux Philippines, contenaient l'hormone de la grossesse (HCG), provoquant l'apparition d'anticorps spécifiques contre cette hormone indispensable, et interdisant de mener à terme une grossesse chez les femmes vaccinées. Ce qui en fait un vaccin abortif.

 

Un grand merci à Pasteur et à Bill gate s : à eux deux, sûr qu'ils vont sauver la planète, fût-ce au prix du massacre de ses habitants humains.


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 24 mars 2012 11:56

    billou vend des windaubes depuis des annees
    vendre des vaccins bidons, ca le changes pas


    • joletaxi 24 mars 2012 14:38

      l’empire a encore frappé

      http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/anne-jeanblanc/un-an-sans-polio-en-inde-12-01-2012-1418122_57.php

      je suis sur que la vaccination est encore un complot sionicapiltalisticocosmopolitobildebregien


      • doctorix doctorix 24 mars 2012 15:16

        Les épidémies suivent toujours une courbe de Gauss : elles apparaissent et disparaissent spontanément, d’autant mieux si on améliore les conditions hygiéno-diététiques, l’eau propre en particulier.

        Les vaccins sont toujours apparus en fin de courbe, et ce sont attribués les mérites de cette statistique incontournable. A tel point que les seuls cas de paralysie infantile recensés ces derniers temps sont liés au virus vaccinal, et non au virus sauvage.
        L’exemple de la rougeole est frappant : en 50, je crois, il y avait 800.000 rougeoles aux USA. En 58, quand le vaccin est apparu, il n’en restait que 3.000...
        Joletaxi a toujours un avis sur tout, sans rien avoir étudié. Il partage ce privilège avec ma concierge, de pouvoir pérorer sur toutes choses sans rien chercher à apprendre.
        Si le vaccin avait l’efficacité revendiquée, cette épidémie indienne de près de 1500 cas chez des enfants multivaccinés n’aurait pu avoir lieu.
         il semblerait que l’arrêt des épidémies n’ait rien à voir avec les campagnes de vaccination.
        Personne, d’ailleurs, n’est capable d’expliquer pourquoi les épidémies de peste et de choléra du Moyen Âge, de suette picarde (qui a sévi de 1718 à 1906), et plus récemment, de scarlatine, se sont arrêtées sans vaccin, et sans décimer toute l’humanité... 
        Par exemple, 1.200 personnes ont été victimes de la Polio en France, en 1956, année où la campagne de vaccination a débuté. Et, en 1957, la France a connu plus de 4.000 cas. 
        - En 1993, 100 infirmières des Hôpitaux de Paris, atteintes de tuberculose, avaient toutes reçu le B.C.G..
        Laisse tomber, jo : je connais mon sujet sur le bout des ongles et tu vas t’en prendre plein les dents. En plus, tu vas rire : j’ai vacciné pendant trente ans avant de comprendre...Le fait d’être ignorant ne donne pas de priorité dans le discours.

      • corruptor 25 mars 2012 15:42

        Bonjour, j’apporte ma petite contribution :

        Un jeune homme contracta la rougeole ( le médecin mis du temps a diagnostiquer croyant d’abord a une allergie ), quand il l’appris, il eut peur de la transmettre à sa compagne (non vacciner) qui était enceinte de plusieurs mois. Miracle ou chance pas de problème.

        je connais une personne qui s’est fait vacciner contre l’hépatite B et aujourd’hui a la sclérose en plaque, ça me fait un peu flipper car nous étions obligés de nous faire vacciner au collège en 1994/95.


      • sagesse 24 mars 2012 17:04

        Bravo à l’auteur pour avoir le courage de dénoncer cette supercherie qui dure depuis tellement longtemps.


        • doctorix doctorix 24 mars 2012 19:36

          Nous sommes et nous serons de plus en plus nombreux à le faire.

          Je conseille la lecture d’un petit livre à 5 euros, beaucoup moins polémique que moi :
           « Qui aime bien vaccine peu », aux éditions Jouvence.
          C’est une première approche réaliste et à peu de frais pour ceux à qui j’ai pu mettre la puce à l’oreille.
          Si je suis polémique, c’est que j’ai la rage au coeur, de voir que cette escroquerie perdure depuis si longtemps.

        • Ronny Ronny 24 mars 2012 17:33


          Encore un article « viral » sur la question de la vaccination. Ce texte circule sur le net sur différents sites « aternatifs », et ne fait en aucun cas la synthèse de ce qui s’est passé réellement  ! Il ne cite d’ailleurs pas ses sources de façon vérifiable. Et s’il le faisait, il faudrait regarder de près ce qui se passe avec la propagation des différents virus polio.

          Je vais de mon côté citer mes sources, selon l’OMS, grace à une campagne massive de vaccination, il n’y a pas eu un seul cas de polio en Inde en 2011, un bel exemple de l’efficacité de la vaccination (http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2012/polio_20120113/fr/)

          Quelques mots complémentaires :
          - Il existe plusieurs souches de virus polio, et si l’on vaccine avec le « mauvais vaccin » la protection sera plus limitée, voire faible, voire inexistante.
          - Avec les flux migratoires, les souches se promènent. Ainsi, on peut retrouver le virus indien en Chine oui en Russie (voire ref. citée). Les souches Africaines (types 1 et 3) sont par ailleurs différentes des souches asiatiques (type 2)
          - Pour cette raison on développe maintenant des multivaccins combinant des souches différentes. Un article paru dans The Lancet valide le multivaccin type 1/3 dans son efficacité ( Sutter et call., the Lancet (2010) 376:1682-1688. 

          Enfin, pas un scientifique sérieux ne dira que tous les vaccins sont également efficaces et qu’il n’ya a aucun risque à vacciner. Simplement le « gain » populationnel lié à la vaccination est très supérieur au « risque » populationnel. Par ailleurs, le BCG n’offre qu’une protection minimale, mais il présente l’intérêt de « booster » l’immunité, ce qui rend son utilisation fréquente dans le traitement de certaines cancers. Cependant, polio et variole sont deux bons exemples d’éradication partielle ou totale de maladie via la vaccination, n’en déplaise à l’auteur. Enfin, libre à vous de ne pas vous faire vacciner contre la fièvre jaune si vous allez en Afrique, ou de ne pas être protégé contre le tétanos sous nos latitudes. Mais ne venez pas vous plaindre lorsque vous aurez choppé une infection, ce que je ne souhaite pas par ailleurs ! 


          • Daneel Olivaw 24 mars 2012 18:08

            Ah tiens...

            Il aurait été étonnant qu’un adepte de la religion vaccinaliste ne soit pas là pour nous asséner ses dogmes et autres foutaises sur « les bienfaits des vaccins » !
            Tout cela évidemment ne repose que sur du mensonge... mais bon, « religion vaccinale » quand-tu nous tiens...

            BRAVO au « Dr. Doctorix » d’oser encore se battre ainsi pour la vérité...


            A propos... pour infos complémentaires :


          • doctorix doctorix 24 mars 2012 19:48

            Intéressant, cet avis, il me permet de mettre une chose au point.

            Quand une polio survient chez un enfant vacciné, l’appellation s’en modifie. Ça devient une paralysie virale, ou toute autre dénomination oiseuse.
            Mais si l’enfant n’est pas vacciné, ça devient automatiquement ce que c’est : une polio.
            Sauf que les polios ne surviennent plus que chez les vaccinés, sous le terme de paralysie virale.
            C’est ainsi que l’OMS, organisme félon au service de l’industrie, traficote les chiffres. C’est ainsi qu’on n’a pas vu de polio en 2011. Mais par contre les nombreuses paralysies virales ne sont pas répertoriées dans ses comptes.

          • doctorix doctorix 24 mars 2012 20:36

            Vous avez évoqué le tétanos : tant pis pour vous. Si, par un artifice de montreur de foire, on a pu faire monter un taux d’anticorps apparemment intéressant dans le sang des vaccinés, cela n’implique nullement une protection.

            Ainsi, un homme, qui s’était fait immuniser à tour de bras pour fabriquer des gammaglobulines antitétaniques a visée pharmaceutique, avait un taux 3500 fois supérieur à la dose protectrice. Il a cependant été atteint par le tétanos, et j’ignore s’il en est mort.
            De plus, le tétanos ne frappe mortellement qu’après 70 ans. Et très peu : 13 décès entre 2005 et 2007, dont 90% après 70 ans. Intéressant dns ce cas de terroriser des millions de gens...
            Enfin, je peux expliquer pourquoi un taux d’anticorps jugé suffisant par la science scélérate est en fait toujours inutile.
            C’est que le plectridium tétani, ce petit vicieux, se garde bien de passer dans le sang. C’est un anaérobie strict, et l’oxygène le tue.
            A partir de la plaie infectée, la toxine remonte en longeant la gaine des nerfs, atteint ainsi les centres nerveux et provoque la paralysie : jamais elle n’est en contact avec le milieu sanguin, et donc avec les anticorps.
            Pour ceux qui veulent comprendre :
            On dit que l’immunité est l’ensemble des touches d’un piano, les anticorps ne représentant qu’une pauvre touche. Mieux vaut prendre de la vitD, dont nous sommes 75% de Français à être carencés, dont 25% gravement. Ou alors, on peut aussi siffler dans un Stradivarius, c’est aussi efficace que la vaccination.
            Eh oui, c’est le dernier mythe qui tombe...

          • joletaxi 24 mars 2012 17:36

            ah oui, laissons faire la nature, bonne idée.

            Allez dire cela à toutes les victimes de la polio, vous allez être bien reçu.

            Et vous pouvez triturer les stats dans tous les sens(c’est très tendance, il n’y a qu’à voir la problématique du climat),le fait est que ,pure coïncidence d’après vous, parce que les gens se lavaient les dents avec de l’eau propre, l’épidémie s’est arrêtée.

            Vous citez le cas des grandes pandémies, peste, grippes, qui ont fait des millions de morts.Mais ce que vous ne dites pas ; c’est que l« épidémie s’arrête faute de clients, et que l’on a découvert que les gens qui survivaient ;avaient eu la chance de présenter une mutation génétique qui les protégeait.

            la rougeole est encore plus emblématique.depuis que des gens comme vous prêchent »la vérité" on a baissé la garde, et cette maladie qui avait pratiquement disparu est à nouveau là, et bien là

            Chaque fois que l’on pose un acte médical ,il y a un risque.Dans la plupart des cas, ne rien faire est la meilleure solution pour finir au cimetière, du moins prématurément.

            Mais bien sur, si l’empire, ici représenté par Bill Gates, a pour projet d’éliminer les 3/4 de l’humanité, du moins dans votre délire ; alors tout s’explique.
            Pas à dire, vous fumez de la bonne


            • doctorix doctorix 24 mars 2012 18:13

              Comment interprétez-vous les propos de Bill gates, que j’ai cités ?

              Comment un vaccin pourrait-il réduire la population mondiale sans être nocif ?
              Si vous ne croyez pas aux projets d’extermination mondiale, prenez connaissance de ce document, et ne manquez pas de voir l’article sur le Georgia Guidestones en fin de texte, qui résume à lui_ seul les ambitions du Nouvel Ordre Mondial.
              Même Cousteau, sans doute gâteux, a pu dire :
              "C’est une chose terrible à dire, mais afin de stabiliser la population mondiale, nous devons éliminer 350,000 personnes par jour. C’est une chose horrible à dire, mais c’est tout aussi mauvais que de ne pas la dire. » 
              Et épargnez-nous vos sempiternelles généralités sur les vaccins, qui ont fait la fortune des labos et le malheur des victimes : voulez-vous qu’on parle du vaccin contre l’hépatite en 95, qui a provoqué des centaines de Guillin Barré et toutes sortes d’autres pathologies auto-immunes ou autres ?
              Je ne m’attendais pas à autre chose, en rédigeant cet article, qu’à voir surgir les innombrables chiens de garde corrompus que l’industrie pharmaceutique met en place, auxquels s’ajoutent les innombrables médecins qui n’ont jamais étudié les vaccins : je ne suis donc ni surpris ni déçu.
              Vous citez les grandes pandémies : celle de la grippe de 1918, par exemple ? Deux choses à ce sujet : les pays qui n’ont pas eu recours aux vaccinations débiles instaurées à cette époque, comme la Grèce, n’ont connu aucune épidémie. Ensuite, les traitements instaurés comme l’aspirine pour lutter contre cette épidémie ont fait le reste : 40% de morts dans les hôpitaux allopathiques, moins de 1% dans les hôpitaux homéopathiques, lesquels étaient répartis moitié-moitié à cette époque aux USA.

            • Daneel Olivaw 25 mars 2012 12:20

              Vous savez cher « Doctorix » que j’apprécie votre combat pour dénoncer la si dramatique supercherie de la « religion vaccinaliste » (même si ne je partage pas votre position niant le réchauffement climatique (!))... 

              Je vois que vous citez-là une citation de mon cher Jacques-Yves Cousteau, qui le fait passer ici pour un « salaud criminel »... alors qu’au contraire, il a défendu la vie et le respect de cette vie comme peu d’autres gens sur cette Terre (et quand je vois toutes ces médisances abjectes que certains répandent sur lui sur le net... le suis franchement affligé de tant d’infâmies et de malveillances qui se cachent sous un vernis brillant de pseudo-humanisme (! !!))

              Tout d’abord... il n’a jamais dit qu’il fallait « éliminer » - tuer - des centaines de milliers de gens chaque jour... il avait dit « perdre »... c’est-à dire oeuvrer socialement et humainement pour que les populations puissent choisir par elles-mêmes, en conscience, de « moins procréer », afin que la surpopulation alors en pleine croissance exponentielle à son époque ne soit plus un fléau qui réduise à néant tous les efforts de dévelloppement !
              C’est quand-même pas la même chose que d’appeler au « meurtre de masse » !!!

              Bref...
              Voilà notamment ce que j’écrivais dans l’un de mes articles consacrés justement au problème de la surpopulation (Cf. « 7 milliards d’autres ») :
              Lors d’un discours sur « la population et le développement » (le 11 Mai 1993 à New-York), Jacques-Yves Cousteau a clairement exprimé que nos pays développés : « acquièrent à très bas prix dans les pays pauvres les matières premières destinées à alimenter leurs industries. Ils vendent à des prix très élevés à ces mêmes pays moins favorisés les produits manufacturés avec ces matériaux essentiels, ce qui explique que les riches s’enrichissent et que les communautés humaines pauvres ne cessent de s’appauvrir.
              En 1991, la balance des paiements entre les possédants et les dépossédés a atteint 20 milliards de dollars, qui sont passés des pauvres aux riches »....
              Vingt milliards de dollars... qui sont passés des pays pauvres... aux pays riches !!!

              Dans son allocution, Jacques-Yves Cousteau annonçait aussi des chiffres et des projets moins fantaisistes et hypocrites que ceux de l’O.M.S. (cités précédemment) :
              - « Le premier acte consiste à procurer de l’eau potable à tous les habitants de cette terre (...) Il nous faut pour cela 20 milliards de dollars par an pendant cinq ans »

               ------ (Ces 20 milliards devant bien-sûr servir aux salaires de tous ceux qui y travailleront, directement et indirectement, ce qui contribuera efficacement, et surtout constructivement, à lutter en même temps contre le chômage et l’exclusion, qui sont, soi-disant, l’objectif premier de tous nos politiciens !)
              (Voir notamment mon dossier « ÉCHO LOGIQUE... DE L’ÉCONOMIE (POUR UNE ÉCONOMIE... au service de l’Humanité !) ») -------

              - « Le deuxième acte (...) c’est de bâtir de nouvelles écoles (...) pour cela, on estime qu’il faut 40 milliards de dollars par an »

               ------- (Là encore, quelle utilisation formidable de cette somme, qui relancera ainsi, de manière positive et utile à la communauté humaine, le secteur des travailleurs du Bâtiment : Maçons, tailleurs de pierre, Charpentiers, Couvreurs, Menuisiers, etc.) (idem que la note précédente : voir à ce sujet mon dossier « ÉCHO LOGIQUE... DE L’ÉCONOMIE ») ------- 

              - « Enfin, une des principales raisons de la surpopulation (...) est le fait que les parents veulent beaucoup d’enfants pour soutenir leur vieillesse ! (...) Pour créer un système de pensions de vieillesse modulé en fonction du PNB, Il faudrait 200 milliards de dollars la première année, coût qui croîtrait d’année en année pour atteindre 400 milliards de dollars par an (...)

              Où allons-nous trouver ces sommes colossales ?

              Il n’y a que deux domaines possibles, qui concernent l’un et l’autre des activités parasitaires de l’humanité, parasitaires parce qu’elles ne contribuent en rien au bien-être des gens. Je parle du commerce de la drogue et des dépenses militaires.
              Chaque année dans le monde, les armées dépensent environ 1000 milliards de dollars.
              Le tiers de cette somme suffirait pratiquement à résoudre notre problème.
              Quant au commerce de la drogue, il atteint 800 milliards de dollars par an »... »

              -------------

              Autre citation de Cousteau qui reflète bien mieux son combat :
              «  Mon but n’est pas d’enseigner, je ne suis ni un scientifique ni un professeur. Je suis un découvreur, mon but est d’émerveiller. On aime ce qui nous a émerveillé, et on protège ce que l’on aime. ... Demain, je veux que les droits de ceux qui nous succéderont soient inscrits dans les devoirs de ceux qui existent.
              Si par mon œuvre j’ai pu permettre à nos enfants et à ceux qui ne sont pas encore nés de vivre dans la symphonie du monde, j’aurai rempli ma mission.... »

            • Daneel Olivaw 25 mars 2012 18:52

              C’est quoi ce délire d’avoir « CENSURÉ » mon message corrigeant la désinformation à l’égard de Jacques-Yves Cousteau sous ce prétexte bidon qu’il « ne respecterait pas la charte » ?

              Je n’ai ni insulté ni critiqué personne... seulement apporter une info complémentaire démontrant que Cousteau n’était en rien un « salaud » souhaitant soi-disant : « l’élimination de 500.000 personnes par jour » !...

              « Agoravox », le médias qui censure les bonnes informations ??????

            • sagesse 24 mars 2012 17:37

              Je ne suis pas devenue anti vaccin du jour au lendemain, le parcours a été long et douloureux... Un de mes garçons a fait une réaction allergique suite au DT polio, j’ai cherché à comprendre pourquoi ce qui était censé faire du « bien » faisait tant de mal : et j’ai trouvé bcp plus de choses que je ne le pensais à l’époque !
              Tout le monde se rassure en n’écoutant que les pro vaccins, lisez un peu (et là vous aurez l’embarras du choix) ce que pensent certains chercheurs, médecins ou journalistes scientifiques qui sont contres : frayeurs et remords garantis...


              • doctorix doctorix 24 mars 2012 18:48

                Savez vous que si on vaccine votre enfant à deux, trois et quatre mois par pentacoq (ou par un vaccin heptavalent si le piqueur est encore plus fou), il deviendra asthmatique dans 13% des cas ?

                Déjà, si vous reculez cette vaccination à 4, 5 et 6 mois, soit seulement deux mois de plus, il n’y aura que 6% d’asthmatiques.
                Et si on attend 1 ou 2 ans, ce nombre tombe à 2%.
                Mais j’ai un graphique que je ne peux reproduire ici, aussi je vais vous le décrire : à gauche, le pourcentage de pathologies chez les vaccinés, à droite chez les non vaccinés :

                  % % combien de fois plus de cas ?
                Allergies 22.9 10.6 x 2
                Asthme 18 2.4 x 7
                Névrodermites 13.2 7 x 2
                Herpes 12.8 0.2 x 64
                Otites 11 2 x 5.5
                Rhume des foins 10.7 2.6 x 4.5
                Hyperactivité 7.9 2 x 4
                Scoliose 5.3 0.5 x 10
                Epilepsie 3.6 0.3 x 12
                Migraine 2.5 1.1 x 2.4
                Tr. thyroïdiens 1.7 0.1 x 17

                Certains pourront s’étonner de l’augmentation du nombre de scolioses chez les vaccinés ; L’explication en est que les vaccins provoquent une intense souffrance neurologique, avec contracture des muscles paravertébraux, entrainant la déformation du squelette.
                De façon anecdotique, on pourrrait aussi qu’il y 1% de porteurs de lunettes en plus chez les vaccinés, ce qui représente quand même en France une dizaines de miliiers de binoclards pour rien chaque année..
                Je crois que c’est clair, et j’espère inciter les parents à se documenter davantage avant de confier leurs enfants à la voracité des labos. Nous sommes un nombre croissant de médecins à nous insurger contre cet état de fait, mais notre information vient exclusivement des labos.
                 De plus, renoncer aux vaccinations implique de substantielles baisses de revenus pour un médecin : environ 700 euros par enfant sur 7 ans.
                 Et vous aurez l’intégralité ou presque de l’explication à ce massacre organisé. Les autres médecins peuvent bien persister à abîmer les enfants qui leur sont confiés, que ce soit par ignorance coupable ou vénalité.
                Nous, nous avons tranché.




              • doctorix doctorix 24 mars 2012 19:07

                Trahi par la tabulation : je récidive :

                                             %             %     combien de fois plus de cas ?

                Allergies                     22.9           10.6          x 2

                Asthme                     18             2.4           x 7

                Névrodermites            13.2             7            x 2

                Herpes                      12.8            0.2            x 64  !!!!!

                Otites                        11              2             x 5.5

                Rhume des foins         10.7            2.6            x 4.5

                Hyperactivité                7.9            2              x 4

                Scoliose                     5.3            0.5             x 10

                Epilepsie                     3.6             0.3            x 12

                Migraine                     2.5             1.1            x 2.4

                Tr. thyroïdiens                1.7              0.1            x 17  

                Comment un produit censé faire autant de bien peut-il faire autant de mal ?

                Et comment pouvons-nous l’accepter encore, vous, parents, et moi, médecin ?


              • sagesse 24 mars 2012 17:44

                Le BCG booste le système immunitaire ? peut être même trop vu le nombre croissant des enfants allergiques.
                Les pro vaccins trouvent toujours la parade : ce n’était pas la bonne souche, le bon moment, et puis ça sera bon pour plus tard en cas de cancer etc.....
                Effrayant !


                • joletaxi 24 mars 2012 18:36

                  Que vous décidiez de ne pas faire vacciner vos proches, je m’en tape, copieusement sauf que la conséquence c’est la réapparition de maladies que l’on avait fini par éradiquer.

                  En cela, vous portez une lourde responsabilité, mais quand je lis

                  Ensuite, les traitements instaurés comme l’aspirine pour lutter contre cette épidémie ont fait le reste : 40% de morts dans les hôpitaux allopathiques, moins de 1% dans les hôpitaux homéopathiques, lesquels étaient répartis moitié-moitié à cette époque aux USA.

                  j’abandonne, et d’ailleurs il y a longtemps que je ne viens plus sur avox que pour rigoler ou me distraire.


                  • doctorix doctorix 24 mars 2012 19:18

                    Vous êtes un âne et un ignorant. L’aspirine tue parfois, et spécialement les grippés. A proscrire absolument.

                    Nul ne sait si c’est une propriété particulière de l’aspirine, ou si le fait de faire tomber la fièvre suffit à sa nocivité.
                    Quand on sait (mais pour ça il faut apprendre) que les virus se multiplient 200 fois plus vite à 37° qu’à 39°, on ne se précipite pas sur les antipyrétiques.
                    Les homéopathes de 1918 n’utilisaient pas l’aspirine, les allopathes, si.
                    La fièvre est la première barrière contre l’infection, et la première chose que font mes médicastres confrères est de s’en débarrasser, histoire de montrer leur puissance.
                    Chez les petits, il faut la maîtriser, cette fièvre, par crainte de convulsions. mais surtout pas ramener la température à 37°. C’est faire le jeu de l’ennemi.
                    Quand à la réapparition des maladies, c’est un mythe. Si l’hygiène suit, elles disparaissent. Si la misère et l’insalubrité sont de retour, retour des maladies.
                    Vous êtes un inénarrable Sparing Partner, et votre ignorance crasse m’est très utile pour rebondir.
                    Je vous avais pourtant prévenu, de ne pas me chercher.

                  • Annie 24 mars 2012 21:45

                    Je vous convierai à consulter les chiffres de la rougeole au Royaume-Uni, depuis que des doutes ont été émis à propos de l’efficacité du vaccin ou du MMR comme on l’appelle. Je ferai aussi remarquer que sur Agoravox je ne me souviens pas d’avoir vu un seul article défendant l’efficacité des vaccins. Peut-être parce qu’ils ne sont pas efficaces, mais j’ai aussi eu l’opportunité sinon la chance d’être témoin à plusieurs reprises d’une épidémie de rougeole parmi une population non vaccinée et de faire la comparaison avec une population vaccinée. Je ne sais pas si le vaccin de la polio est efficace ou pas, mais la polio comme la variole ont pratiquement disparu, et il est prouvé que les cas de rougeoles augmentent lorsque les taux d’immunisation diminuent. Une coïncidence peut-être, mais lorsque ces coïncidences se répètent, on est amené à en tirer certaines conclusions. J’ai deux fils, et après avoir lu le pour et le contre, et en me basant sur ma propre expérience, je les ai fait vacciner tous les deux.


                    • doctorix doctorix 24 mars 2012 23:23

                      Peur, superstition et culpabilisation : vous avez cédé au chantage affectif.

                      C’est bien la-dessus que compte cette bande de margoulins.
                      Concernant la rougeole, donc :
                      Quant à la gravité de cette maladie “souvent mortelle” comme on le prétend, on pouvait lire en 1976 dans Le Concours médical : 
                      La rougeole, une des maladies dites bénignes de l’enfance, mérite pleinement cette appellation en France.

                      Et dans La Médecine praticienne, n° 664 d’avril 1977, le Pr Bastin confirmait :
                      Il serait difficile de vacciner systématiquement chez nous où la maladie est bénigne puisque, sur 100 rougeoleux hospitalisés (donc des cas choisis pour leur sévérité), la mortalité est de 0,17.(soit un pour 600 hospitalisés, NDLA)

                      Quant à l’efficacité de la vaccination, le New England Journal of Medicine du 26 juin 1991 révélait qu’au cours de la dernière épidémie de rougeole plus de 80 % des cas s’étaient produits chez des enfants qui avaient reçu toutes les doses recommandées du vaccin.

                      A leur tour, les laboratoires SmithKline Beecham, pourtant fabricants de vaccins, ont signalé en 1995 :
                      Les rougeoles ont été 18 fois plus nombreuses aux Etats-Unis en 1990 (27 672 cas) qu’en 1983, malgré une vaccination systématique contre la maladie depuis 1978.
                      Ainsi, 18 épidémies ont été recensées parmi les populations scolaires très immunisées (71 % à 99,8 %) et pas moins de 77 % des rougeoles déclarées sont apparues chez des élèves vaccinés.
                      L’échec d’une vaccination préscolaire se traduit donc par une transformation paradoxale de la rougeole en maladie des vaccinés.
                      (Cf. Vaccin action, n° 1, p. 995).

                      En résumé, aux Etats-Unis, la rougeole est en constante augmentation depuis les vaccinations !!!
                      (cf. Arch. Intern. Med. - 1994).

                      Il en est de même chez nous car, d’après l’Annuaire statistique de la France, en 2008, 566 cas ont été signalés, alors que ce vaccin est exigé dans la plupart des garderies et “fortement conseillé dans les écoles”.
                      En somme, plus on vaccine, plus on trouve de cas, ce qui devrait nous amener à réfléchir sur la question.
                      Mensonges, mensonges, mensonges !!!
                      Pas facile de se battre contre ces chacals : ils ont des moyens illimités. Pourtant, il y a deux ans, avec le vaccin H1N1, et grâce à internet, on peut dire qu’on les a bien baisés, si j’ose dire, au moins en France.
                      Cette année, peu de vaccinés contre la grippe, et de plus une erreur de souche fait qu’elle aurait été inefficace, si par hasard ça marchait, ce qui n’est pas. Pas sérieux, tout ça.
                      Quand il s’agira de vous implanter des puces d’identification RFID au prétexte d’une vaccination, au moins, vous serez prévenus. Ne nous remerciez pas tout de suite.

                    • doctorix doctorix 24 mars 2012 23:41

                      Ah oui : comme je l’ai dit, la polio n’a pas disparu : elle est maintenant exclusivement d’origine vaccinale, et non sauvage, et les paralysies qu’elle provoque sont appelées paralysies d’origine virale ou inconnue, ou méningite, comme ça elles n’encombrent pas les statistiques

                      De plus, les vaccinés sont souvent très contagieux, car le virus se réactive dans l’organisme, et ce sont eux qui sont à l’origine des épidémies.
                      L’argument consistant à dire que si on ne se vaccine pas pour soi, il faut le faire pour les autres, est d’une assez rare bêtise : puisque le vaccin est efficace, si les autres sont vaccinés, que risquent-ils donc ???
                      Terrorisme intellectuel et culpabilisation sont les deux techniques de marketing des labos.

                    • sagesse 24 mars 2012 23:44

                      Personnellement Annie, je préfère la rougeole pour mes 3 enfants que le ROR : après toutes mes lectures d’origines diverses et variées concernant la vaccination (et croyez moi je n’ai pas lésiné sur la quantité tant le sujet me touche de près) ce vaccin n’est vraiment pas celui que je défendrais le plus....

                      Et pour ce qui est des accidents post vaccinaux, s’ils sont tous aussi bien répertoriés que celui de mon fils, pas étonnant que le bénéfice reste encore en faveur de la vaccination...


                      • doctorix doctorix 25 mars 2012 00:14

                        On considère que sur 100 effets secondaires, un seul est signalé. Et bernique pour le rattacher à sa cause, le vaccin est une religion, et on ne critique pas une religion sous peine d’excommunication.

                        Sagesse, vous avez bien choisi votre pseudo.

                      • credohumanisme credohumanisme 25 mars 2012 09:49

                        C’est donc très clair, c’est un complot mondial entre Pasteur, Bill Gates, l’ensemble des institutions sanitaires internationales, les facultés de médecines, les médecins (sauf quelques-uns éclairés par la bonne parole) , et bien sur le capitalisme mondial et l’industrie pharmaceutique. smiley

                        C’est la seule explication.

                        J’ai tout bon ?


                        • doctorix doctorix 25 mars 2012 11:25

                          Le sarcasme est un argument un peu faible. Développez, mon vieux... Ça peut marcher un moment, mais ça s’épuise, à la longue. 

                          Vous avez juste oublié de m’accuser d’antisémitisme, pour être complet.

                        • doctorix doctorix 25 mars 2012 14:22

                          La validité d’un procédé scientifique s’évalue toujours en terme de bénéfice/risque.

                          Et ça se vérifie très bien dans le cas des vaccins.
                          Tout le risque est pour le patient.
                          Tout le bénéfice est pour l’industrie pharmaceutique et le corps médical.

                          • credohumanisme credohumanisme 25 mars 2012 18:09

                            Votre argumentaire repose sur la méthode hypercritique.

                            En m’accusant de vous accuser d’antisémitisme (ce que je n’ai absolument pas fait) vous ne faites qu’utiliser (de manière prévisible) une autre étape de cette méthode qui consiste à mettre en accusation son contradicteur.

                            Il n’est nul besoin de réfuter vos arguments un à un, puisque la manière dont vous raisonnez-argumentez est biaisée dès le départ. La façon dont vous répondez à ceux qui ont osé vous apportez la contradiction est parfaitement symptomatique et montre l’inutilité de la démarche.

                            Vous ne répondez d’ailleurs pas à la question implicite de ma remarque : Qui est responsable du soi-disant état de fait que vous dénoncez et comment aurait-il pu perdurer jusqu’à aujourd’hui ?

                            En effet formulé de la manière dont je l’ai fait c’était ironique (félicitations) (ça aussi c’est ironique), mais c’est bien ce que vous dites...


                            • credohumanisme credohumanisme 25 mars 2012 19:38

                              Whaaooow ! Je viens de jeter un oeil (rapide) à votre présentation .... ça fait peur !
                              J’invite tout un chacun à en faire autant pour se donner une idée de l’ampleur de vos délires.

                              C’est ici : http://www.agoravox.fr/auteur/doctorix


                            • doctorix doctorix 25 mars 2012 20:26

                              Ne vous occupez pas de ce que je suis, mais de ce que je dis. Faut-il que vous vous sentiez morveux pour pratiquer l’attaque ad hominem !

                               Mais j’assume entièrement ma présentation, faute de quoi il y a longtemps que je l’aurais modifiée.
                              Pour aboutir aux conclusions que je présente ici, avec plus de cent arguments quand vous n’en avez pas développé un seul, il est certain qu’il faut avoir l’esprit critique, observateur, non conformiste. Et je l’ai.
                              Ce n’est pas donné à tout le monde et certainement pas à vous, qui paraissez imbu de vos certitudes.
                              Si, vous avez donné un argument, le plus stupide que je connaisse, et qui pourrait commencer ainsi : « Tout le monde sait bien que les vaccins... »
                              Eh bien ce n’est pas argument, car sinon la terre serait plate.
                              Le monde crève de cette mentalité conservatrice à tous crin, et de ces croûtons qui refusent de remettre en cause les dogmes.
                              Il faudra m’expliquer où mon raisonnement est biaisé, c’est un peu ce qu’on attendait de vous, je crois. Mais rien, nada, zéro.
                              Le dogme vaccinal mourra, car si la vérité ne triomphe jamais, ses adversaires finissent toujours par mourir. Tâchez d’ouvrir les yeux avant de mourir, c’est ce que je vous souhaite.
                              Concernant l’antisémitisme, c’était une image : c’est très tendance d’accuser d’antisémitisme tous ceux qui dérangent, c’est dans l’air du temps. (Je fais cette explication de texte parce que vous n’avez pas l’air très doué pour tout comprendre).

                            • credohumanisme credohumanisme 25 mars 2012 21:26

                              Vous voyez .... vous recommencez ...

                              Vous dites :

                              Ne vous occupez pas de ce que je suis, mais de ce que je dis. Faut-il que vous vous sentiez morveux pour pratiquer l’attaque ad hominem !

                              Faux je ne vous ai pas attaqué une seule fois j’ai mis en cause ce que vous dites et invitez les internautes à en prendre connaissance.

                              Vous dites :
                              Pour aboutir aux conclusions que je présente ici, avec plus de cent arguments quand vous n’en avez pas développé un seul, il est certain qu’il faut avoir l’esprit critique, observateur, non conformiste. Et je l’ai.
                              Ce n’est pas donné à tout le monde et certainement pas à vous, qui paraissez imbu de vos certitudes.

                              et c’est moi qui fait des attaques ad nominem :)

                              Vous dites :
                              Si, vous avez donné un argument, le plus stupide que je connaisse, et qui pourrait commencer ainsi : « Tout le monde sait bien que les vaccins... »
                              Eh bien ce n’est pas argument, car sinon la terre serait plate.

                              Faux encore ! Je n’ai donné aucun argument pour les raisons que j’ai développées.

                              Vous dites :

                              Il faudra m’expliquer où mon raisonnement est biaisé, c’est un peu ce qu’on attendait de vous, je crois. Mais rien, nada, zéro.

                              C’est peut-être l’expression méthode hypercritique que vous ne comprenez-pas ? En seriez-vous le M. Jourdain ?

                              Vous dites :

                              Le dogme vaccinal mourra, car si la vérité ne triomphe jamais, ses adversaires finissent toujours par mourir. Tâchez d’ouvrir les yeux avant de mourir, c’est ce que je vous souhaite.

                              « le dogme », voilà un mot qui laisse peu de place au débat.

                              Vous dites

                              Concernant l’antisémitisme, c’était une image : c’est très tendance d’accuser d’antisémitisme tous ceux qui dérangent, c’est dans l’air du temps. (Je fais cette explication de texte parce que vous n’avez pas l’air très doué pour tout comprendre).

                              Oui désolé je suis un peu lent à la comprenette, il ne m’étais pas venu à l’idée que l’antisémitisme pouvait être une image dans un « débat » sur la vaccination.

                              Vous procédez par contre-vérités, me prêtant des propos que je n’ai pas tenus ou les déformant, et procédant à des amalgames incompréhensibles. Vous faites de même sur le fond du débat.


                            • doctorix doctorix 25 mars 2012 22:23

                              On est là pour parler des vaccins, pas de votre égo. Ni de vos opinions. Donnez-nous des faits, et nous pourrons en discuter.

                              Vous avez posé un seul problème intéressant :
                              Qui est responsable du soi-disant état de fait que vous dénoncez et comment aurait-il pu perdurer jusqu’à aujourd’hui ? 
                              Puisque vous ne semblez pas le deviner, malgré l’évidence, et dans le désordre :
                              Le colossal marché des vaccins au plan mondial.
                              La corruption généralisée au sein de tous les organes de santé nationaux et internationaux, depuis l’AFFSAPS jusqu’à l’OMS et l’ONU, avec infiltration de nombreux représentants de l’industrie pharmaceutique dans les plus hautes instances.
                              Le quasi monopole de la presse médicale, entièrement aux mains des laboratoires.
                              La presse générale et les média entre les mains de très peu d’hommes : Lagardère, Bouygues et Dassault en France.
                              Les menaces professionnelles à l’encontre des médecins réfractaires.
                              Les intérêts des médecins, auxquels la vaccination rapporte beaucoup.
                              L’inertie.
                              La bêtise.
                              L’ignorance
                              La paresse intellectuelle.
                              Je dois en oublier, mais j’ai dit l’essentiel. Voilà pourquoi cela perdure. Comme le cancer, la vaccination rapporte beaucoup à beaucoup de gens. Il ne faut surtout pas perdre ces poules aux oeufs d’or.

                            • doctorix doctorix 26 mars 2012 06:26

                              sur les lobbies tentaculaires et corrupteurs :

                              sur le mercure neurodestructeur :
                              sur les approximations qui ont conduit à la vaccination anti H1N1
                              C’est précisément à cette époque que j’ai commencé à étudier les vaccins, la personnalité glauque et le parcours professionnel de Mme Bachelot m’ayant mis la puce à l’oreille. Auparavant, j’étais un homme heureux qui ne se posait pas de questions et qui vaccinait à tour de bras.
                              Ma vie a commencé alors à être plus difficile. J’ai regardé ma vie passée avec sévérité, et entrepris d’informer mes confrères. Et les gens...

                            • doctorix doctorix 25 mars 2012 20:53

                              J’ai conseillé plus haut un livre simple, assez complet, mais basique.

                              Cependant, s’agissant de la vie de vos enfants, je suppose que certains n’hésiteront pas à vouloir en savoir plus.
                              Voici un livre qui vous permettra de tout savoir sur les vaccins, en tous cas plus que votre médecin (ce qui n’est pas très difficile pour la plupart d’entre eux), et de contrer ses pauvres arguments sur des bases saines et irréfutables. C’est un livre très complet, pas tout à fait un réquisitoire, mais pas loin.
                              Voici la présentation de l’auteur :
                              Un placement sûr et un bon moyen de désintoxication.
                              Et bien sûr, il y a les livres de Sylvie Simon, et ses nombreuses vidéos, une journaliste d’investigation exceptionnelle qui a voué sa vie à lutter contre le mensonge.
                              Enfin, je signale qu’en France, seuls trois vaccins sont obligatoires, Diphtérie Tétanos Polio, et que ce DTPolio n’est plus disponible depuis quatre ans sur le marché, ce qui vous permet de refuser légalement la vaccination, en tous les cas de la retarder, puisque au minimum 4 vaccins dont la coqueluche non obligatoire sont offerts à la vente.

                              • doctorix doctorix 26 mars 2012 06:36

                                Quand vous aurez acheté ce livre, prêtez-le à votre médecin.

                                Il n’est pas malhonnête par essence, et parfois vous réussirez à le perturber dans ses convictions, ce qui peut être le début d’une conversion. Le plus souvent, c’est l’ignorance qui rend complice, et vous pouvez y remédier. 
                                Tiens, c’est une de mes patientes qui m’a donné un bouquin de Sylvie Simon qui est à l’origine de mon revirement, je l’avais oublié. Elle m’a coûté très cher (plus de 40.000 euros en trois ans, j’ai compté)), mais je la remercie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires