• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le vrai vote utile

Le vrai vote utile

Tenté par l’abstention, le vote nul, ne laissez les politiques confisquer votre vote.

IL N’Y A QU’UN VOTE UTILE : celui qui vous permet de garder la main au cours du prochain quinquennat sur votre situation or, certains candidats envisagent de contourner la Représentation Nationale nouvelle dès le prochain trimestre prétendant vous priver de tout contrôle sur l’évolution de votre vie sociale et professionnelle.

I - CE QUI VOUS ATTEND DANS TROIS MOIS :

Tout l’arsenal coercitif de la cinquième République est ainsi mobilisé : vous avez aimé le 49.3 de la Loi El Khomri, vous adorerez le gouvernement par ordonnances prévu dès l’été par Messieurs FILLON et MACRON.

Dès sa prise de fonction Monsieur FILLON entend faire une « blitzkrieg » contre la France active, traduction allemande de la « guerre éclair », en abaissant vos ressources par une augmentation de TVA et la dérégulation de votre temps de travail au détriment de votre vie personnelle et familiale.

Toute récente est par contre l’annonce faite par Monsieur MACRON de la dérégulation du code du travail par ordonnances dans les trois prochains mois alors que les protections sociales, notamment celles contre le chômage, qui devaient intervenir « EN MÊME TEMPS » suivant le fameux principe qu’il affichait juqu’à présent, sont, quant à elles, reportées « SINE DIE ».

Il apparait donc clairement que Monsieur MACRON, se fillonise estimant qu’il n’y a aucune urgence à légiférer pour protéger la France active AVANT de déréguler…. Il répond lui aussi aux commandes de ses soutiens parmi lesquels on trouve les ténors du CAC40 et les banques.

 

Le JDD 9/4/2017 retranscrit les propos du candidat :

 

« Vous voulez réformer encore le droit du travail : comment procéderez-vous ? »
« Je souhaite introduire dès l'été un projet de loi d'habilitation pour simplifier le droit du travail et décentraliser la négociation. Il s'agit de donner plus de place à l'accord majoritaire d'entreprise ou de branche, d'une part, d'encadrer les décisions des prud'hommes, d'autre part. Le tout par ordonnances, pour procéder de manière rapide et efficace. »

« Quand engagerez-vous les réformes de l'assurance chômage et de la formation ? »
« Autant la réforme du droit du travail doit aller vite, autant il faut prendre le temps pour refonder en profondeur l'ordre établi entre 1945 et 1970. »

 

Nos gouvernants de droite et de gauche des deux derniers quinquennats, « Sarkozy-Fillon » et « Hollande – Macron », ont donc tous les deux, avant même d’être élus, la ferme volonté de ne pas tenir compte des votes de notre future Représentation Nationale comme si les ralliements des « contre » le front national valaient « blanc seing » pour leurs politiques d’austérité.

A l’extrême droite une gouvernance vraiment démocratique n’est absolument pas assurée non plus puisque les référendums ne peuvent concerner qu’un nombre de questions limitées.

LE VOTE UTILE n’est donc pas un vote « anti FN » mais EN PRIORITE celui qui vous permet de garder la main sur la rédaction des lois vous concernant.

 

II - LE VRAI VOTE UTILE

 

Un seul programme entend combattre ces pratiques anti démocratiques d’un autre temps : le programme pour une VI ième République de la France Insoumise  :

 

Le site « nous Président » résume les intentions de Jean-Luc MELENCHON

« La première mesure de Jean-Luc MELENCHON sera de convoquer un référendum (article 11 de la Constitution) pour engager le processus de constituante, c’est-à-dire les modalités de la composition de l’Assemblée constituante (mode de scrutin, parité, tirage au sort…).
Jean-Luc Mélenchon souhaite qu’aucun parlementaire des anciennes assemblées de la Vème République ne puisse siéger dans cette Assemblée constituante.
L’objectif du candidat de la France Insoumise est de balayer l’oligarchie, et d’abolir les privilèges de la caste. Dans son œuvre, «  L’Avenir en Commun », Jean-Luc Mélenchon parle d’une démocratie française malade des privilèges, de l’argent-roi et de la collusion entre politique et finance.

C’est pourquoi, sous la VIème République, toute personne condamnée pour corruption deviendra inéligible. La justice aura le pouvoir d’enquêter librement et de sa propre initiative, même contre l’avis du ministre.
Aujourd’hui, le peuple est systématiquement tenu à l’écart des décisions. La nouvelle République aura pour projet de faire confiance aux citoyens et de permettre le débat et l’expression de la souveraineté populaire en toutes circonstances. Ainsi, le vote deviendra obligatoire, dès l’âge de 16 ans, avec également la reconnaissance du vote blanc comme suffrage exprimé.
Les citoyens auront le droit de proposer une loi, et de proposer un référendum. Les résidents étrangers en situation régulière se verront reconnaitre le droit de vote aux élections locales.

Un régime politique à abolir

Jean-Luc Mélenchon souhaite abolir la monarchie présidentielle. Un régime parlementaire stable sera instauré. Le pouvoir exécutif sera détenu par le gouvernement. L’Assemblée nationale sera élue à la proportionnellele Sénat sera supprimé et verra à la place la création d’une Assemblée de l’intervention populaire et du long terme émettant un avis sur l’impact écologique et social des lois. »

 

VOTER MELENCHON C’EST NOUS FAIRE CONFIANCE

Alors que cette dérive anti-démocratique est une des raisons de l’abstention hors normes qui semble se profiler pour la prochaine élection, il y a enfin une bonne nouvelle :

Une méthode de conception d’un programme de gouvernement dénommé "l'atelier des lois" est en effet apparue au cours de cette longue campagne présidentielle :

La France Insoumise a fait la démonstration que des groupes de travail composés de simples citoyens pouvaient, avec l’aide technique de toutes les bonnes volontés spécialisées dans différents secteurs d’activité, réaliser en une année un programme en prise directe avec les réalités, un programme cohérent et pour la première fois entièrement chiffré et approuvé par de nombreux économistes qui engagent leurs réputations.

Ce n’est pas si surprenant :

LES VRAIS « EXPERTS » DE NOS BESOINS COLLECTIFS C’EST NOUS !

Une méthode est réellement participative lorsque vous avez la possibilité de voir les textes initiaux proposés et leurs évolutions, les vidéos des discussions qui ont permis la rédaction des cahiers programmatiques. Tout ce travail d’élaboration est présent sur le site de la France Insoumise.

Vous ne le trouverez pas sur le site EN MARCHE d’Emmanuel MACRON.

Comme trop souvent concernant ce candidat, le coté participatif est un affichage publicitaire et il vous est impossible de contrôler la réelle prise en compte des suggestions du terrain dans son programme. Ce n’est pas étonnant, Monsieur MACRON voulait s’en tenir « à une vision de la France » et ne voulait pas d’un programme si l’on en croit son ouvrage bien mal nommé "révolution" et ses déclarations.

 

Parce que MA VOIX DOIT COMPTER, LE VRAI VOTE UTILE, pour moi, est celui de la méthode réformatrice participative du mouvement de la France Insoumise dans la mesure où il me parait évident qu’on ne peut réformer sans appui de la population.

Cette méthode fait en outre de notre jeunesse, une génération tout aussi moderne que la génération MACRON, bien mieux éduquée à la vie civique que cette dernière et créatrice des modalités d’un vivre ensemble harmonieux parce que chacun connait ses devoirs et ses droits et en comprend la finalité ce qui ne saurait déplaire aux jeunes tenants de "l'ordre".

Ne voulant ni du 49.3, ni des ordonnances qui privent de voix notre Représentation Nationale, je crois en outre Monsieur MELENCHON honnête et suis certaine qu’il entamera par la mise en place de la Constituante prévue dans le programme de la France Insoumise une profonde rénovation de notre vie démocratique.

LE VRAI VOTE UTILE est donc pour moi, celui en faveur de la France INSOUMISE car SEUL ce vote ne participe pas à l’instrumentalisation du vote FN par des hommes politiques d’un autre temps de « droite » comme de « gauche » surtout préoccupés par leurs carrières.


Moyenne des avis sur cet article :  3.28/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • carnac carnac 20 avril 09:44

    @Bartneski


    Je ne suis pas entièrementt de votre avis : 

    Votre vidéo pointe le fait que 8 personnes détiennent la moitié du capital de l’ensemble des états de la planète .

     On est d’accord c’est TRES choquant.

    Cependant dire cela ne résoudra pas le problème car le véritable problème c’est moins ces 8 personnes que NOUS : c’est nous qui, par notre mode de vie et notre consommation faisons leurs fortunes ;
    C’est pourquoi je suis intéressée , en matière de réformes, par la méthode participative.

    La où nous sommes , changeons ce que nous pouvons pour notre mieux être. 

    Notre nombre changera la donne :  Consommons différemment en choisissant la production locale , socialement responsable et assèchons les débouchés des autres produits ....

    Rendons la publicité sur internet productive de richesses pour des projets alternatifs comme avec le navigateur LILO par exemple .... servons nous du « système » pour l’orienter vers d’autres usages.

    Travaillons de préférence dans l’économie sociale et solidaire et faisons en sorte que le tissu des PME TPE change doucement sa façon de travailler pour aller vers ce modèle où un homme = une voix avec la responsabilité individuelle que cela suppose.

    Quand nous accompagnons nos enfants dans un musée , prenons l’habitude de prendre aussi un petit voisin dont les parents sont moins disponibles .... 

    Participons collectivement à l’amélioration de notre quartier en orientant les travaux publics vers des investissements utiles pour la population ...

    Pas besoin de grands discours pour faire cela et par notre nombre changeons les choses , une « révolution silencieuse » n’en et pas moins une « révolution »et cette« révolution » là a déjà commencé. 

    Je le vois dans les modes de vie des personnes de ma connaissance qui évoluent très vite.

  • JL JL 20 avril 09:20

     Dimanche, les Français auront à choisir entre le centre droit (*), c’est-à-dire le conservatisme, c’est-à-dire la rigueur pour les 99%, et le profit accéléré pour le bonheur des 1%, avec Macron ou avec Fillon.

     
     Ou bien le changement, à l’extrême droite avec Le Pen, ou à gauche avec Mélenchon.
     
     En appeler au vote utile c’est un peu contestable : chacun voit midi à sa porte. Mais je reconnais que cette fois, une opportunité se présente pour en finir avec tous ces parasites. 
     
     Dans le programme de Mélenchon, j’ai noté ça : ’’toute personne condamnée pour corruption deviendra inéligible.’’
     
     Ce serait amplement suffisant pour emporter la décision de tous les gens de bien. Et on comprends aussi pourquoi autant de calomnies et de diffamations sont proférées contre Mélenchon.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 avril 10:15

      @JL
      Il ne s’agit pas de calomnies, mais de réalisme ! Vous vivez dans le déni des réalités européennes. Vous faites comme si la France n’avait pas signé 60 ans de Traités européens !


      Junker « Il n’y a pas de choix démocratique contre les Traités européens »
      Si les Traités ne vous conviennent pas, on en sort !
      Si on reste, alors on applique les Traités, vous n’aurez pas le choix !

      L’UE n’est pas réformable, par Stathis Kouvelakis, ancien membre du comité central de Syriza.

      (...) Jeremy Corbyn, dont personne n’envisageait alors qu’il puisse prendre la direction du parti travailliste, était venu me parler en marge de la réunion, en me disant : « Est-ce que vous avez un plan B ? Parce que l’UE va vous écraser, en commençant par attaquer votre système bancaire.  »

      "(..) De plus en plus de forces de gauche comprennent que l’UE n’est pas réformable dans un sens progressiste, avec un fonctionnement plus démocratique, parce qu’elle est conçue, dans son architecture intrinsèque, pour ne pas être réformable. Tout est verrouillé et, pour enseigner dans un département d’études européennes, je peux vous assurer que mes collègues spécialistes le savent. L’UE n’a pas été conçue pour fonctionner avec les règles de la démocratie parlementaire, dont on craint toujours la tentation « populiste ». (...)


    • JL JL 20 avril 10:47

      @Fifi Brind_acier
       

      arrêtez donc de faire comme j’était seul à tenir ce discours que vous évacuez aussi facilement : c’est vous qui êtes dans le déni de réalité. 
       
      Votre mentor n’est pas Le génie, le seul qui disposerai du savoir : des centaines de pointures économiques et politiques, des milliers d’analystes de ces choses, ces centaines de milliers de militants, des millions de sympathisants seraient dans le déni de réalité ?
       
       Pfff ! Vous délirez.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 avril 11:30

      @JL
      Et oui, Asselineau en sait un peu plus long que vous !
      Mélenchon part d’analyses fausses sur l’ UE, la suite ne peut que partir de travers !

      « L’Europe est une idée de Gauche, Victor Hugo », c’est faux !
      Victor Hugo voulait les Etats Unis d’Europe pour coloniser le reste de la planète, sous la protection de Dieu. Georges Bush avec 100 ans d’avance !


      - « Sauver le rêve européen ». La construction européenne a été un rêve surtout pour les trusts du charbon et de l’acier, puis pour la finance et les multinationales.
      Cf « Aux origines du carcan européen » Annie Lacroix Riz.

      - « Le couple franco allemand », c’est faux, c’est un mythe servi aux Français.

      Le vrai couple est germano américain.


      - « L’Europe, c’est la paix », c’est faux, la paix pendant la guerre froide résultait de l’équilibre des forces entre 2 puissances nucléaires, l’ URSS et les USA.
      Mélenchon le sait, et le reconnait quand ça l’arrange !

    • JL JL 20 avril 11:56

      @Fifi Brind_acier
       

      ’’Et oui, Asselineau en sait un peu plus long que vous ! 
       
      Il en sait plus long que moi ? Ou bien plus que les millions de personnes dont je vous ai parlé ?

       Vous êtes bien obscur, Fifi ! Etes-vous une machine ?
       
       

    • amiaplacidus amiaplacidus 20 avril 14:20

      @Fifi Brind_acier

      Le « Canard enchaîné » d’hier nous propose une excellente solution pour un vote utile : voter Cheminade pour faire barrage à Asselineau.

      Il propose aussi une alternative : voter Asselineau pour faire barrage à Cheminade.

      C’est dire toute l’importance de ces deux candidats.


    • doctorix doctorix 20 avril 15:34

      @JL
      Il en sait plus long que moi ? Ou bien plus que les millions de personnes dont je vous ai parlé ?

      Disons que ces millions de personnes n’en savent pas plus que vous, c’est-à-dire pas grand-chose.
      Elles ont été endormies comme vous par un discours avantageux, qui se garde bien d’aborder le fond des problèmes.
      C’est dans la nature de Mélenchon de séduire, c’est incontestablement un séducteur. Comme c’est la vocation des foules d’être séduites par les beaux parleurs.
      Mais quand une femme se fait avoir par un séducteur, elle finit toujours cocue.
      Comme les foules qui se laissent prendre par les « Mon ennemi, c’est la finance ».
      Cinq ans de plus, et encore cinq ans de plus, et vous n’avez toujours pas compris.
      C’st sans doute incurable.

    • doctorix doctorix 20 avril 15:37

      @amiaplacidus
       voter Cheminade pour faire barrage à Asselineau.


      Non, pour faire barrage à Asselineau, il y a une bien meilleure technique : le cachot médiatique.
      C’est celle qui a été choisie.

    • JL JL 20 avril 15:43

      @doctorix
       

       ’’Disons que ces millions de personnes n’en savent pas plus que vous, c’est-à-dire pas grand-chose’’
       
      J’ai écrit ça à Fifi : ’’Votre mentor n’est pas Le génie, le seul qui disposerai du savoir : des centaines de pointures économiques et politiques, des milliers d’analystes de ces choses, ces centaines de milliers de militants, des millions de sympathisants seraient dans le déni de réalité ? 

       Vous êtes vraiment de sacrées bourriques, à l’UPR, hein ?!!!

    • Gorg Gorg 20 avril 16:00

      @amiaplacidus 20 avril 14:20

      Excellent... !!!!

      Cdlt


    • amiaplacidus amiaplacidus 20 avril 16:16

      @doctorix

      Au secours : les groupies d’Asselineau n’ont même pas le sens de l’humour.


    • malitourne malitourne 20 avril 16:25

      @amiaplacidus
      Tout le monde n’a pas le même humour... Me reprocheriez-vous de ne pas rire aux blagues de Laurent Ruquier ?


    • Le421 Le421 20 avril 21:13

      @amiaplacidus
      Houlà !! Les criquets vont s’énerver, je le sens...  smiley


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 avril 07:45

      @amiaplacidus
      Ceux qui ont perdu tout sens de l’ humour, ce sont les Grecs, depuis que le Grand Timonier Révolutionnaire Radical Tsipras est au gouvernement !


      « L’épopée austéritaire de »la Gauche radicale « grecque continue ! »
      Les retraités vont voir leur pension baisser pour la 12 fois en 7 ans !

      Pourtant, Mélenchon l’a soutenu et le soutient encore ...
      « Mélenchon et les mensonges de Tsipras »


    • Tall Tall 20 avril 09:35

      Mélenchon, c’est le meilleur plan anti-UE après celui de Marine ( + rapide )

      Sans oublier les 2 autres souverainistes : Asselineau et Dupont-Aignan
       
      Car sans Frexit, tout continuera ... en pire : les délocalisations, l’austérité, le chômage, le djihad, l’immigration ...tout ... mêmes causes, mêmes effets
       
      Les candidats de l’UE sont Flllon et Macron ... qui ont déjà tous 2 été s’agenouiller devant Merkel
      Ils en font même un concours de lèche smiley
       
      Si De Gaulle voyait ça ... 

      • carnac carnac 20 avril 09:47

        @Tall


        Je suis certaine que « l’intelligence collective » du mouvement de la France Insoumise saura trouver dans le domaine international le juste positionnement. Je suis sur ce point de l’avis de Monsieur HAMON , il n’y a pas de femme ou d’homme providentiel. Il y a la sagesse des peuples quand on les écoute .

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 avril 10:02

        @carnac
        C’est un bon programme, mais impossible à appliquer en restant dans l’ UE et dans l’euro. On dirait que vous n’avez tiré aucune leçon de la Grèce ?
        Le programme de Tessalonique était excellent, il en reste un tas de cendres.


        Il est interdit de faire dans l’ UE des politiques intérieures nationales.

        « Il faut lentement mais sûrement comprendre qu’il n’y a plus de politiques intérieures nationales. Il n’y a plus que des politiques européennes partagées dans une souveraineté commune. » Viviane Reding


        La feuille de route européenne pour la France est déjà écrite par la Commission européenne. Si Mélenchon ne sort pas de l’ UE, il sera obligé de l’appliquer.

      • Tall Tall 20 avril 10:07

        @carnac
         

        J’entends bien, mais le peuple allemand n’a pas la même sensibilité que les peuples du sud

      • Et hop ! Et hop ! 20 avril 10:15

        @carnac : En mettant en chantier une large réforme de la constitution supprimant le président de la République et le Sénat, M. Mélenchon va se retrouver paralysé pour conduire sa politique.


        Il risque de se passer plusieurs années avant de connaître quelle est la nouvelle constitution.

      • carnac carnac 20 avril 10:22

        @Et hop !
        Absolument pas , comme en Italie le travail de la Constituante est indépendant des travaux de l’assemblée nationale , en italie il n’y a eu aucun blocage de la conduite des affaires


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 avril 10:44

        @carnac
        Et en restant dans l’ UE, ça change quoi ? Si vous voulez faire ce qui vous chante, sortez donc de l’ UE ! La Constitution qui s’applique en France, c’est le TFUE, qui indique que le Droit communautaire est supérieur au Droit des Etats, y compris pour les Constitutions, qui doivent être compatibles avec le Droit européen !


        "La primauté du droit européen sur les droits nationaux est absolue. Ainsi, tous les actes européens ayant une force obligatoire en bénéficient, qu’ils soient issus du droit primaire ou du droit dérivé.

        De même, tous les actes nationaux sont soumis à ce principe, quelle que soit leur nature : loi, règlement, arrêté, ordonnance, circulaire, etc. Peu importe que ces textes aient été émis par le pouvoir exécutif ou législatif de l’État membre. Le pouvoir judiciaire est également soumis au principe de primauté. En effet, le droit qu’il produit, la jurisprudence, doit respecter celui de l’Union.

        La Cour de justice a estimé que les constitutions nationales sont également soumises au principe de primauté. Il revient ainsi au juge national de ne pas appliquer les dispositions d’une constitution contraire au droit européen. "



      • Alren Alren 20 avril 11:59

        @Tall

        le peuple allemand n’a pas la même sensibilité que les peuples du sud

        Ne pas confondre le peuple allemand avec le gouvernement actuel de Merkel-Schauble
        qui est tout entier en faveur des rentiers âgés.

        Les neuf millions de pauvres qui vivent en Allemagne et tous les précaires, les médicaux, les enseignants, les artistes et les intellectuels allemands sont prêts à créer un mouvement analogue à la France insoumise si Mélenchon est élu président.

        Car sa victoire redonnera de l’espoir à ceux qui, en Europe, en Allemagne et ailleurs, souffrent de la stupidité de la politique de l’UE.


      • Le421 Le421 20 avril 21:15

        @Alren
        Elémentaire mon cher Alren !!


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 avril 07:55

        @Alren
        Et Mélenchon se fait fort de transformer Merkel en socialiste, quel homme !
        Heureusement, les Grecs vont pouvoir trouver un allié de poids, si Martin Schulz est élu à la place de Merkel ! Il veut virer la Grèce de la zone euro, c’est bien la meilleure chose qui puisse leur arriver !


        "En cas d’élection à la chancellerie, Martin Schulz n’a pas écarté l’hypothèse d’une expulsion de la Grèce de la zone euro, si les réformes nécessaires ne sont pas mises en application. "

        Pour ceux qui ont la mémoire chancelante, avant l’ UE, la Grèce était un pays prospère, 6,5% de croissance, une des plus élevée du monde, et 0 chômeur, les Grecs étaient heureux à cette époque !

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 avril 09:53

        Que d’illusions !
        L’UE et les Traités, ce n’est pas « open bar », où on trie ce qui vous arrange.
        Mélenchon vient de déclarer qu’il ne sortira ni de l’ UE, ni de l’euro, autant dire qu’il ne fera rien de plus que Tsipras !


        Désobéir aux Traités va rapidement provoquer la réaction de la BCE, qui fera comme en Grèce, elle coupera le robinet bancaire !

        La BCE a voulu lancer un message politique fort au gouvernement Tsipras, qui s’est comporté de manière désinvolte avec ses créanciers depuis son arrivée au pouvoir, dénonçant tous les accords passés avec la troika, dont elle ne reconnait plus la légitimité (...)

        la BCE a décidé d’agir. Ses moyens de pression sont puissants. Au sein du Conseil des gouverneurs, les banquiers centraux allemands, finlandais, néerlandais et autrichien ont pesé de tout leur poids pour couper le robinet de financement principal de la Grèce et la faire revenir à la raison."(...)


        Les Insoumis ont du mal à comprendre que l’UE, on ne la change pas, on la quitte par l’article 50 !

        • carnac carnac 20 avril 10:13

          @Fifi Brind_acier


          Il est possible qu’il faille quitter l’UE mais ce n’est pas écrit d’avance : 

          la France c’est 18% du PIB européen , l’allemagne 20% , avec un départ de la France l’Allemagne perdrait beaucoup car cela entraverait son commerce car ses débouchés économiques sont européens et c’est le soutien de l’europe qui lui a permis de financer sa réunification.


        • Et hop ! Et hop ! 20 avril 10:18

          @Fifi Brind_acier : Pour ne pas se faire couper les vivres, il faut commencer par sortir de l’euro et reprendre le contrôle du crédit.


        • carnac carnac 20 avril 10:25

          @Et hop !


          c’est possible qu’il faille sortir de l’euro .... mais d’autres pays en Europe sont dans l’UE et pas dans l’euro et ne s’en portent pas plus mal pour autant notamment dans le Nord européen.

        • Tall Tall 20 avril 10:26

          @carnac

           
          En Belgique, on vit l’expérience européenne à une échelle + petite.
          Et c’est très parlant !
          Car d’un côté on a les Flamands majoritaires, + riches, + libéraux et à caractère plutôt germain, et de l’autre côté une Wallonie qui ressemble comme 2 gouttes d’eau au nord de la France.
          Et qu’est-ce qui se passe ?
          La Flandre ne veut plus de la Wallonie ...marre de payer pour les autres
          La survie de la Belgique ( déjà passée en mode confédéral ) est déormais très limitée dans le temps.
           
          Avec une UE + sociale à la mode Mélenchon, l’Allemagne devra payer pour les autres ( le sud ) encore bien + que maintenant ...et ça, ils ne voudront pas, ils préféreront le chacun pour soi.
          Exactement comme les Flamands avec les Wallons
           
          Alors, est-ce que Mélenchon doit abandonner son plan A ?
          Non .... il faut essayer un coup ... mais pas rester traîner > un an maximum et sinon Frexit ... sinon ça va tourner à la syrisation et Mélenchon n’aura été qu’un Tsipras français

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 avril 10:31

          @carnac
          La GB a le même PIB que la France, elle se barre quand même !
          Même si elle le voulait, l’ Allemagne ne peut rien décider seule. Les Traités européens sont des Traités multilatéraux. Chaque pays les a signés avec chacun des autres pays, ce qui impose qu’ils soient tous d’accord pour y changer une virgule.

          - D’accord à 100% pour chacun des 55 articles du TUE.
          - D’accord à 100% pour chacun des 358 articles du TFUE
          - Plus que les 27 peuples ratifient à 100% l’ensemble des modifications.


          Or, ils sont divisés sur tous les sujets, à tel point, explique Martin Schultz, le Président du Parlement européen, qu’ils sont incapables de se mettre d’accord sur les affaires courantes ...

          Devant la montée du mécontentement contre l’ Europe des banksters, si renégocier les Traités était possible, les Mamamouchis européens le proposeraient. S’ils ne le proposent pas, c’est que ça ouvrirait la boîte de Pandore pendant des années, et ce serait pire pour eux, que la situation actuelle ...

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 avril 10:32

          @Et hop !
          Exactement, mais les Insoumis n’ont tiré aucune leçon de la Grèce !


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 avril 10:37

          @carnac
          Ne faites pas croire ce qui n’est pas écrit dans le programme de la FI !
          Il n’est aucunement question de sortie de l’ UE et de l’euro ! 


          Ou alors, vous vous êtes trompée de bulletin de vote, il faut choisir le bulletin de vote d’Asselineau. Là, il n’y a pas de peut-être, p’être ben qu’oui, ou bien non ?
          C’est le Frexit 3 pièces complet : sortie de l’ UE, de l’euro & de l’ OTAN !

        • carnac carnac 20 avril 10:53

          @Fifi Brind_acier


          que la FI souhaite d’abord négocier avec l’union européenne : ( PLAN A) me parait rationnel ce sont quand même nos partenaires depuis des décennies ... 

          Je ne vois pas pourquoi il ne faudrait pas discuter avec les instances européennes ce qu’a fait la GB AVANT de demander par référendum à sa population si les avancées obtenues sont ou non suffisantes pour rester membre de l’union européenne : la population a répondu NON donc BREXIT.

          C’est exactement qui est prévu pour la France.
          Sauf qu’entre temps les allemands qui ont été choqués par le BREXIT vont y réfléchir à deux fois vu qu’ils savent très bien que le FREXIT est parfaitement possible .

        • foufouille foufouille 20 avril 11:00

          @Fifi Brind_acier
          c’est certainement ton europe qui a imposé un presque smic allemand ?
          ton frexit, ce sera deux ans minimum .............
          suspendre un ou plusieurs traités, un an maxi ..........


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 avril 11:36

          @carnac
          Vous confondez l’article 50 pour sortir de l’ UE, qui se fait avec la Commission européenne.

          Et l’article 48 pour renégocier les Traités, qui se fait avec les 26 autres pays, et qui nécessite l’unanimité à 100% !

          Mélenchon vient d’expliquer qu’il ne veut sortir ni de l’ UE, ni de l’euro, alors vous racontez des mensonges  !!


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 avril 11:41

          @foufouille
          Si la Grèce était sortie de l’ UE et de l’euro en 2015, les Grecs ne seraient pas ruinés, alors camembert ! Suspendre un Traité n’a aucun sens, on le garde ou on en sort.


          Le SMIC est possible dans toute l’Europe, cela va du SMIC le plus élevé au SMIC roumain à 161 euros. Ce que demande la Commission européenne, c’est de ne pas l’augmenter, et à terme de le supprimer ainsi que de supprimer les CDI.

        • Trenien 20 avril 11:43

          @Fifi Brind_acier

          La première erreur des partisans d’Asselineau est de ne pas comprendre qu’une majorité ne souhaite pas sortir de l’Europe, ou en tout cas, pas abruptement.

          La seconde, c’est de croire que les divers traités sont une espèce de force à part entière, au dessus de tout et capable de s’auto-imposer. Pour paraphraser Hamilton (à l’époque de la signature de la constitution US), sans rapport de force pour l’imposer, toute loi, de quelque type qu’elle soit, ne vaut pas plus que le papier sur lequel elle est imprimée. Et il n’y a aucune force directe pour imposer les traités européen à un état qui les refuse.

          Mélenchon et le mouvement France Insoumise ont compris ça, et donc ont la ferme intention de prendre ça en compte dans les relations avec l’UE. Comme ça, si il y a une fin de non-recevoir de la part des partenaires, on ne pourra pas lui reprocher de ne pas avoir essayé. C’est pareil pour sa déclaration du 18 avril ; il a dit qu’il ne souhaitait pas partir de l’Europe, il n’a pas dit qu’il ne le ferait pas (énorme différence). En d’autre terme, c’est exactement ce qu’il dit depuis le début : proposer le pl plan A en ayant le plan B en réserve pour qu’il soit clair pour tout le monde qu’il ne sera pas un Tsipras bis.


        • foufouille foufouille 20 avril 11:59

          @Fifi Brind_acier
          tu sais lire ?
          l’allemagne a donc désobéi a ton europe ?
          c’est pas ton article 48 qui est utilisable mais la convention de vienne qui est possible.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires