Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > « Les bruits de chiottes » et le bruit de la rue

« Les bruits de chiottes » et le bruit de la rue

Qu'adviendra-t-il du projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail, nul ne le sait encore, mais pour le gouvernement déjà plane l'ombre de mauvaise augure du CPE. Vous souvenez-vous de la fameuse phrase de Jacques Chirac, "J'ai décidé de promulguer la loi" pour enterrer ensuite définitivement le Contrat Première Embauche ; c'était le 31 mars 2006.

Cette fois encore les lycéens et étudiants, dans un mouvement d'une spontanéité étonnante... À peine poussé par les syndicats Unef, SGL, Unl et Fidl, soutenus par les jeunes communistes, le Parti de gauche, EELV la CGT, FO, la FSU et aussi quelques professeurs, se retrouvent dans la rue pour scander "Hollande t'es foutu les jeunes et la gauche sont dans la rue".

Pour le Président Hollande c'est quitte ou double et probablement la dernière grande réforme de son premier mandat. C'est aussi pour lui la dernière chance d'inverser la courbe du chômage avant sanction et licenciement en 2017. Les dés sont maintenant jetés, la voix de la rue va s'exprimer et si sa loi saute, Manuel Valls démissionnera. Pardon pour ce lapsus à la Khomri, si la loi saute !

Une démission annoncée par le Premier ministre lors d'un "dîner secret". C'est en tout cas ce que prétendent les "bruits de chiottes", qui seraient des âneries selon Najat Vallaud-Belkacem.

Un rendez-vous "secret" à Matignon tout de même très électif où l'absence d'Emmanuel Macron n'est sans aucun doute pas due au hasard. Le ministre de l'Economie très occupé à ne rien faire, selon son agenda, ne figurait pas sur la liste des personnalités invitées car trop proche de L'Elysée. Mais attention, il y avait quand même du gratin au menu pour l'occasion. Jugez-en par vous-même...

Najat Vallaud-Belkacem (Éducation nationale), Bernard Cazeneuve (Intérieur), Patrick Kanner (Ville), Laurence Rossignol (Familles), Myriam El Khomri (Travail), Jean-Jacques Urvoas (Justice), Clotilde Valter (Formation professionnelle), Pascale Boistard (Personnes âgées), Juliette Méadel (Aide aux victimes) et Jean-Marie Le Guen (Relations avec le Parlement).

Si certains esprits mal placés feront facilement le rapprochement avec ce rendez-vous entre amis et un film célèbre. Un journaliste fouineur se demande lui, qui est la "taupe". On ne peut vraiment plus faire confiance à personne dans ce gouvernement.

Maintenant, Manuel Valls qui prétend ne pas vouloir faire du chantage à la démission, a-t-il vraiment confié aux ministres présents, que si la loi sur le travail allait à la poubelle, comme le souhaite Olivier Besansenot, il quitterait sa fonction de 1er ministre. D'ailleurs que pourrait-il faire d'autre s'il était désavoué par le Président de la République ?

Mais pour l'instant selon les médias, le mouvement de contestation ne rassemble pas autant de monde que les contestataires pouvaient l'espérer. "Ce n'est qu'un tour de chauffe" semble être l'élément de langage privilégié par les organisations syndicales pour expliquer une motivation assez inégale sur le territoire.

Est-ce vraiment une bonne nouvelle pour le gouvernement de Manuel Valls et un encouragement à maintenir le projet de loi ; peut-être. Mais n'oublions pas que si le front syndical est désuni une autre mobilisation est déjà prévue le 31 mars. Une manifestation qui devrait rassembler 7 syndicats, selon Jean-Claude Mailly. 

Des observateurs avisés diront que ce bruit de la rue, c'est l'affrontement de la gauche contre la gauche. Allez, dehors Hollande, dehors Valls comme le souhaite un Gérard Filoche ulcéré, et vivement la droite au pouvoir pour que toute la gauche se retrouve enfin pour combattre un autre projet de la réforme du travail encore plus dur et injuste.


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Alren Alren 9 mars 18:29

    Alors parce que la droite ferait pire, il faudrait accepter ce monstrueux recul-là !

    Avec un tel raisonnement, on va bientôt rétablir le servage pour éviter l’esclavage !


    • gruni gruni 9 mars 18:36

      @Alren


      D’abord ce n’est qu’un projet de loi, attendons la suite.
      Quant au raisonnement, il serait peut-être temps d’y réfléchir. Vous avez une solution pour empêcher le « servage » et « l’esclavage » qui ne va pas tarder à arriver ?

    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 9 mars 20:48

      @gruni et alren
      Bonjour, je vois que vous êtes lucides comme observateurs !
      Ce qui va se passer est pourtant simple. Soit la loi passe ou il y aura des tractations avec des améliorations.Mais que veux dire des « améliorations » ? Ne pas perdre la tête et les jambes,mais y laisser un bras. En plus la gauche au pouvoir ne travaille que pour la droite qui d’ailleurs doit en douce en arrière plan tracter pour quelques places intéressantes, si ce n’est pas déjà fait. François Fillon a même déclaré que la porte n’est qu’ouverte que pour la droite et /ou le centre. Cadeau de la gauche est de faire un acte démesurer a cette droite qui prendras le pouvoir demain en devenant des sauveurs, prendrons l’autre bras et les jambes , ceux qu’ils n’avaient pas fait ,là ils auront toutes les excuses pour le faire.Voila ! il n’y a pas a chercher midi a quatorze heure. Maintenant nous verrons bien ?
      Cela finira comme pour la réforme des retraites,pas plus.au bout du compte.Peut-être cela durera un peu plus longtemps,plus de bruit,de bordel(?) ,mais non rien de plus.Les projets de lois de ce style détermine toujours les actes futures. Loi ou pas ! déformée, retravaillez, corrigée ,déformée en douce et dans la réalité.


    • Super aldo 11 mars 09:15

      @Alren

      Faut pas s inquiéter le GVT recule : il va taxer les CDD  ! LOL

       bravo la gauche ! encore et encore des taxes , des freins à l ’ embauche ; m^me mon plombier qui n a pas fait d ’ études est tombé sur le cul , d ailleurs il va virer son dernier ouvrier , et faire des chantiers tout seul ; et il n est pas le seul ; trop d emmerdements administratifs trop de contrôles trop de menaces fiscales et prudhommales a suffi pour décourager les plus motivés à former des jeunes et garder des salariés .

      Restez chômeurs il y a assez d aides : RSA etc pour vivre sans etre exploité par un « méchant » patron


    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 18 mars 13:35

      @Super aldo
      Bonjour,
      Je lis bien en retard ton commentaire,et il me plait ,mais pas dans le sens que tu défends. Et oui que les patrons travaillent seul avec les mains ,cerveaux. Là je suis d’accord ,je dirais même que cela devient une menace qui devrait peser sur eux.
      Histoire de remettre de l’ordre dans la boutique.Car ce que tu dis n’est qu’une sombre et perfide menace.Une épée de Damoclès ,tu suis ou tu crèves§ C’est un jeu malheureusement des plus courant ,alors allons y gaiement. J’approuve sans réserve. Tôt ou tard nous verrons bien les résultats. Tu dois rêver que tout le monde cèderas à la menace,mais au bout du compte si cela change l’ordre du travail,comment le pratiquer ,cela m’amuserait de voir à terme le résultat.


    • Papybom Papybom 9 mars 18:50

      Bonjour gruni.

       

      Sur la gauche de la photo, je crois reconnaitre Madame Malika Sorel-Sutter.

      C’est l’auteur de : Décomposition française/ Comment en est-on arrivé là ?. Malika Sorel révèle un aspect peu connu de la réforme du Code du travail ; celle-ci affirme « la liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses ». Pour l’essayiste, les entreprises seront désormais soumises aux pressions communautaristes.

      Sa photo sur http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/03/09/31001-20160309ARTFIG00127-malika-sorel-pourquoi-la-loi-el-khomri-est-communautariste.php

       

      Cordialement.


      • gruni gruni 9 mars 19:06

        @Papybom


        Le code du travail permet déjà le prosélytisme religieux dans les entreprises privées. Il impose la neutralité dans le public. Il y a sans doute des entreprises ou des problèmes se posent. Mais globalement ça se passe plutôt bien. 


      • Etbendidon 9 mars 19:19

        Décidemment ce gouvernement chiosialiste a vraiment un goût de chiottes
         smiley
        Hollandouille
        Tu merdouilles
        Les sans dents t’ont démasqué
        On veut des choux
        Et pas du grunichou

        ouh ouh ouh


        • Pere Plexe Pere Plexe 9 mars 20:14

          Méfions nous.

          Ces bruits de chiottes émanes de cabinets ministériels !

          • Fergus Fergus 10 mars 09:29

            Bonjour, Pere Plexe

            Exact : les « bruits de chiottes » sont en général, soit des ballons d’essai lancés par les conseillers, soit des rumeurs lancées par ces mêmes conseillers pour torpiller tel ou tel ministre.


          • SEPH 9 mars 20:34

            Si les carnets de commandes ne sont pas plein les patrons n’embaucherons jamais et ceci quelque soit le code du travail. En conséquence, la loi Konery est une ignorance crasseuse, une ineptie inexcusable.

            Ce gouvernement est criminel, en mettant les salariés sans défense, en position d’esclave, devant les actionnaires avides de profits.

            Quand le PS rétablira l’esclavage
            La CFDT négociera le poids des chaînes.


            • Etbendidon 9 mars 21:37

              @SEPH
              Quand le PS rétablira l’esclavage
              La CFDT négociera le poids des chaînes.

              C’est pour ce genre de stupidités que je suis accroc à AVOX
               smiley
              Un esclave faut quand meme le nourrir et lui donner un peu de repos
              Des robots c’est mieux ça bosse 24h sur 24 sans se plaindre
               smiley
              Et si l’esclavage était rétabli
              je vous rappelle qu’un esclave n’est pas payé
              QUI CONSOMMERA (et donc payera) des produits) si il n’y a plus que des esclaves ?
              Je vous rappelle que nous vivons dans la société de CONsommation
              bon j’arrête avant le burn out (je vois déjà vos neurones qui fument)
               smiley


            • JBL1960 JBL1960 9 mars 21:24

              D’où l’utilité de relire le discours de la servitude volontaire, non ? Enfin, quelle panier de crabes tout de même ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/08/jean-vincent-joue-place/ Il est grave le Placé en tout cas hein ?


              • troletbuse troletbuse 9 mars 23:48

                Alors Grounichou, le souteneur de Valls et de la Konnerie, excellente cette réforme de la loi du travail, surtout pour ceux qui ne foutent rien, comme toi. « un autre projet de la réforme du travail encore plus dur et injuste. »
                Naturellement avec la droite, ce serait pire.
                Une autre reflexion, vous n’êtes pas choqué par un ministre de l’éducation qui utilise l’expression « bruit de chiottes » Zut, j’oubliais que vous n’écrivez que des articles de merde, alors ca vous convient naturellement. Toutes mes excuses ; smiley


                • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 10 mars 07:31

                  Un pas en avant, deux en arrière..Hollande et ses tâtonnements...L’illusionniste du PS se retrouvant président dans son costume bien trop large pour lui, tente de faire bonne figure en alignant ses mensonges comme d’autres enfilent des perles...

                  Gros, bedonnant incompétent voilà l’image de la France dans le monde au travers de son « ombre »...Pire que Pétain (qui avait trouver du travail aux Français (le STO....humour)

                  • gruni gruni 10 mars 07:56

                    @Le p’tit Charles


                    Remarquez que si Hollande ne tâtonnait pas vous en feriez un dictateur. Pourquoi pas Hitler !
                    Mais pas de souci, l’homme droit dans ses bottes ne va pas tarder à arriver, ou alors le petit nerveux. Mais c’est vrai que cette proposition de loi n’est pas acceptable en état, alors deux pas en avant et un pas en arrière me paraît plus juste.

                  • Super aldo 11 mars 10:21

                    @gruni

                    Ho vous savez ici en France dès que SARKO fronçait un sourcil , les meutes gauchistes hurlaient « AU DIKTATEUR » !

                    il était en couverture de plusieurs merdias gauchistes en « pétain » en Hitler " avec l approbation générale des kommintern inquisiteurs gauchistes ruquier caron etc et des files d intellos bobos de gauche dans les débats se bousculaient pour hurler avec les loups

                    Ici on veut etre solidaire mais avec le fric des autres , on veut de l autorité mais pour les autres pas pour bibi

                    peuple couilles molles qui mérite sa déchéance


                  • devphil30 devphil30 10 mars 07:52

                    La loi sur le travail ou la nécessité d’appliquer d’une directive de Bruxelles 


                    Article 6 et 12 

                    Bienvenue dans l’Europe Sociale ......

                    Philippe

                    • gruni gruni 10 mars 08:07

                      @devphil30


                      Merci pour le lien devphil. Mais rien de surprenant puisque la recette est la même pour tout le monde, gauche ou droite. Maintenant la France est-elle capable de faire différemment pour s’en sortir, ça reste à prouver.

                    • Trelawney Trelawney 10 mars 08:54

                      @gruni
                      Maintenant la France est-elle capable de faire différemment pour s’en sortir, ça reste à prouver.

                      Que ce soit la France ou un autre pays, ces événements mettent en évidence la faillite des politiques, qui n’ont absolument aucune imagination et n’applique qu’un manuel sorti tout doit de leurs écoles de politique ou de commerce ou de l’université. C’est un peu le PDG qui dit « je sais manager une entreprise, car j’ai appris à l’école à lire un bilan comptable ».

                      Tout le monde (journaliste politique, fonctionnaires) travaille avec le même manuel qui est faux.

                      Le problème auquel on doit faire face est très simple : La croissance économique n’existe plus, l’automatisation des taches fait que le travail rémunéré va peu à peu disparaitre, l’augmentation de la population mondiale va créer des désordres sociaux, la destruction progressive de notre planète va engendrer des bouleversements humains.

                      Il est certain que la solution ne se trouve pas dans des livres et demande un minimum d’imagination


                    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 10 mars 12:39

                      @Trelawney
                      « Il est certain que la solution ne se trouve pas dans des livres et demande un minimum d’imagination »
                      Pour faire simple +100


                    • Ruut Ruut 10 mars 07:55

                      Pourquoi le projet n’est il pas expliqué par le président ou le premier ministre en personne au peuple, si ce projet est si bon pour nous, qu’ils nous le prouve.
                      Qu’ils nous explique point par point chaque mesure et les conséquences attendues, que nous poussions enfin voir le niveau de décalage notre gouvernement a, envers la réalité du pays.

                      Et peut être que si il explique bien, les étudiants et travailleurs, comprendrons enfin pourquoi cette loi est légitime.

                      Par contre si le peuple au final ne comprend pas, c’est que le texte est mauvais, ou que les arguments sont incorrectes face a la réalité du terrain.


                      • gruni gruni 10 mars 08:22

                        @Ruut


                        Complètement d’accord Ruut, le gouvernement s’y est très mal pris. Mais pas facile d’expliquer que pour embaucher le patron doit pouvoir licencier plus facilement. Il n’y a que le Médef qui y croit vraiment d’ailleurs. Bon, nous verrons au final ce qui restera de ce projet.

                      • Fergus Fergus 10 mars 09:36

                        Bonjour, gruni

                        « Il n’y a que le Médef qui y croit vraiment d’ailleurs. »

                        Même pas, car les dirigeants du Medef savent que seules les commandes induisent l’embauche. En revanche, ils rêvaient de pouvoir se débarrasser plus facilement des employés, et à moindre coût en cas de licenciement abusif. Cette loi leur offre cela sur un plateau.

                        Dans la loi El Khomri, on voit bien la flexibilité, mais pas la sécurité. A cet égard, faire allusion au Danemark ou à la Suède relève de l’escroquerie.


                      • gruni gruni 10 mars 09:56

                        @Fergus


                        Oui d’accord Fergus, mais tous les patrons ne sont pas des sournois qui rêvent de licencier. Je pensent que tu seras de mon avis à ce sujet. Aussi, il faut trouver un juste équilibre et le compte n’y est pas. Idem pour les 70 heures semaine, 10 heures par jour maximum c’est déjà beaucoup, il n’y a pas que le travail dans la vie. Le comble serait de limiter les allocations chômage, surtout après avoir faciliter le licenciement. 

                      • Trelawney Trelawney 10 mars 08:18

                        Manuel Valls qui s’est présenté au primaire et a obtenu le plus mauvais score, ne doit son existence politique qu’à sa fonction de 1° ministre. S’il n’est plus 1° ministre, il n’est plus rien, il disparait du landernau politique. Si Valls démissionne il disparait et disparaissent avec lui Najat Vallaud-Belkacem, Bernard Cazeneuve, Patrick Kanner (qui n’existe déjà plus dans le Nord), Laurence Rossignol, Myriam El Khomri, Jean-Jacques Urvoas et Jean-Marie Le Guen. On peut comprendre que pour eux il y a le feu au lac

                        Hier je suis allé à Lille pour voir cette manifestation contre la modification du code du travail. Je préfère me rendre compte de moi même que par le biais des médias. Environ 6000personnes ce qui est beaucoup pour ce genre de manifestation et beaucoup de personnes entre 20 et 30 ans, pas trop de lycéens.

                        On fait le rapprochement avec le CPE, mais c’est faux, car dans cette manifestation il n’y avait pas l’opposition. Il n’y avait pas LR, UDI, FN. Il n’y avait que les syndicats, les étudiants de gauche et les socialistes EELV et FG, PCF. Il n’y avait que des gens qui ont tous voté Hollande en 2012.

                        Aussi je veux bien que la gauche doit se mettre en ordre de marche pour 2017 et éviter que la droite ou le FN ne reprennent les rennes du pouvoir, mais jamais on a vu à 1 ans des présidentielles les jeunes socialistes manifester contre un gouvernement socialiste et qu’ils soient 200 000 ou 1 millions ne change pas grand chose


                        • gruni gruni 10 mars 08:35

                          @Trelawney


                          Pas étonnant que la droite ne pousse pas à la manifestation, ils sont d’accords avec le texte tel qu’il est. Il faut donc voir si par la suite la contestation va enfler comme pour le CPE. Si c’est le cas qui sera le prochain premier ministre ? 

                        • Trelawney Trelawney 10 mars 09:03

                          @gruni
                          Lors d’une réunion, j’ai discuté avec un conseiller de Fillion lorsqu’il était 1° ministre. Ce témoignage vaut ce qu’il vaut, mais il a dit en gros que depuis qu’il existe les différents ministres du travail ainsi que les syndicats et le Medef considère le code du travail comme un équilibre subtil pour préserver l’équilibre social. Ce n’est absolument pas un rapport de force entre patrons et syndicats.

                          Cette personne m’a dit qu’ils ont vu arrivé ce texte d’on ne sait où. Qu’ils (y compris au Medef) sont tous surpris par l’ampleur des modifications et ils pensent qu’en l’état ca ne peut pas marcher, car ça créerait dans l’entreprise plus de désordres que d’avancées. C’est vrai que la droite est le Medef poussent pour le faire adopter, mais c’est surtout pour placer le curseur des revendications vers leurs intérêts et dans le but d’une négociation avec les syndicats.

                          Cette modification du code du travail ne vient pas du Medef et il pense que ça vient plutôt de Macron (ENA) et sa bande.

                          Sacré bordel en perspective


                        • gruni gruni 10 mars 10:04

                          @Trelawney


                          « Cette modification du code du travail ne vient pas du Medef et il pense que ça vient plutôt de Macron (ENA) et sa bande. »
                          Voir le lien de devphil30, ce n’est pas que Macron. Et si c’est le « bordel », ce n’est pas lui qui sautera.

                        • Trelawney Trelawney 10 mars 11:36

                          @gruni
                          Ils sauteront tous et disparaitront aussi vite qu’ils sont venus. En balançant des lois comme la modification du code du travail, ils ont cherché à se trouver des alliés auprès des institutions européennes, des banques et de la finance pour mettre au pas un pays et arguant qu’étant « de gauche » ils sauront endormir le pays. mais personne ne les soutient.

                          Hollande n’est pas PS, il est ENA et tout ce qui tourne autour de ce président de pacotille vient de l’ENA. Le problème avec ce genre de fonctionnaires énarques est qu’ils pensent dur comme fer que c’est « l’état qui donne la cadence pour faire marcher le monde »

                          On a vu un état américains et ses fonctionnaires tenter d’imposer un nouvel ordre mondial à coup de guerre en Irak et Afghanistan. On a vu l’UE et ses fonctionnaires tenter d’imposer un ordre économique à grand coup de monétarisme et de prêt à taux 0. On voit maintenant une France et ses fonctionnaires tenter de nous expliquer qu’en modifiant les rapports de force entre un salarié et son patron on va pouvoir inverser la courbe du chômage.

                          La conclusion de tout cela est que 2017 nous laissera le choix entre une droite conservatrice qui, débarrassée d’une gauche réactionnaire, remettra de la cohérence dans les rapports sociaux, ou une droite autocrate qui imposera par la force un système protectionniste. Bref 2017 et après se ferra sans les socialiste et les écologistes


                        • gogoRat gogoRat 11 mars 16:52

                          @Trelawney
                           alors celle-là vous me la recopierez 100 fois  ! :
                           
                           
                          " On voit maintenant une France et ses fonctionnaires tenter de nous expliquer qu’en modifiant les rapports de force entre un salarié et son patron on va pouvoir inverser la courbe du chômage."
                           
                           
                           Au fait, c’est qui le patron des statutaires ? (Ne commettons pas de clivages avec cette classe-ification tabou de ’fonctionnaires’)  : - Le peuple ? Comment changer , là, le rapport de force ?


                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 mars 10:17

                          « Pour le Président Hollande c’est quitte ou double et probablement la dernière grande réforme de son premier mandat. »

                          il faudrait corriger comme en dessous :

                          « Pour le Président Hollande c’est quitte ou double et probablement la première grande réforme de son dernier mandat. »


                          • Trelawney Trelawney 10 mars 10:27

                            @Olivier Perriet
                            Première grande réforme, vous êtes sévère et vous oubliez le CICE et la non renégociation du traité européen


                          • gruni gruni 10 mars 10:46

                            @Olivier Perriet


                            J’ai hésité un moment entre les deux options, et puis je me suis dit que j’allais lui porter la poisse. 

                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 mars 11:23

                            @Trelawney

                            la non renégociation, comme son nom l’indique c’est une absence
                            le CICE, c’est un crédit, précaire et révocable, donc le contraire de la « grande réforme fiscale » qu’il avait annoncé


                          • Pauperes mundi Pauperes mundi 10 mars 11:16

                            « Pour le Président Hollande c’est quitte ou double et probablement la dernière grande réforme de son premier mandat. C’est aussi pour lui la dernière chance d’inverser la courbe du chômage avant sanction et licenciement en 2017. »

                            Vous n’êtes pas sérieux en écrivant cela, rassurez moi. Cette loi est une trahison pure et simple, et penser que parce l’on massacre les droits des travailleurs, les patrons deviendraient tout à coup honnêtes est une folie. Ce n’est pas une réforme mais une razzia supplémentaire faite sur nos droits et libertés.
                            Plutôt que de perdre votre énergie à déterminer si Valls démissionnerait, renseignez-vous mieux sur cette loi scélérate et jugez la par vous-même plutôt que vous faire le perroquet des médias.

                            « Mais pour l’instant selon les médias, le mouvement de contestation ne rassemble pas autant de monde que les contestataires pouvaient l’espérer. « Ce n’est qu’un tour de chauffe » semble être l’élément de langage privilégié par les organisations syndicales pour expliquer une motivation assez inégale sur le territoire. »

                            Où l’on voit le traitement que vous faîtes des uns et des autres. D’un côté, c’est « selon les médias » et de l’autre c’est carrément « l’élément de langage des organisations syndicales », laissant penser à des mensonges, des manipulations d’infos, comme savent si bien le faire ceux du gouvernement que vous semblez servir.
                            On en a cure de la démission de Manolo, ou c’est tout ce gouvernement de traitres, de menteurs, Hollande en tête qui doit démissionner !
                            Vos manières de noyer le poisson et de minimiser l’ampleur du scandale et de la révolte, par cet « article de propagande sans en avoir l’air » sont juste infectes et insultantes pour ceux qui se battent afin de préserver l’intérêt déjà plus très folichon des travailleurs.


                            • troletbuse troletbuse 10 mars 12:58

                              @Pauperes mundi
                              Ben oui, Grounichou n’est qu’un propagandiste du PS. Il ne sait jamais rien mais son argument est : la droite ferait pire. Grounichou pue la merde


                            • gruni gruni 10 mars 13:14

                              @Pauperes mundi

                              Renseignez-vous, d’abord ce n’est pas une loi, mais une proposition de loi. Vous le donneur de leçons, vous savez certainement la différence. Rassurez-vous, je suis renseigné sur cette proposition. D’autre part, plutôt que de vous emballer, lisez aussi mes commentaires, je dis bien qu’on ne peut accepter ce projet en état. 
                              Oui, les lycéens ont été manipulés, oui les syndicats espéraient mieux au niveau de la mobilisation, et comme les partis politiques cherchent à noyer le poisson. Cet article ne « noie pas le poisson », ce n’est pas un article partisan, je ne suis pas encarté et donc contrairement aux médias je n’ai comme ligne que l’objectivité et c’est ce qui vous dérange. 

                              PS. Je suis aussi un ex travailleur

                            • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 10 mars 15:56

                              @troletbuse
                              « Grounichou pue la merde »
                              Non, il s’exprime, entretient un débat, avance des idées, avance ses idées. Vous pouvez tous le contredire ou l’approuver mais ne pas écrire qu’il pue.
                              Quand l’ensemble des commentaires ressemblera à ceux que l’on trouve dans l’Equipe au bas du match du jour, ce ne sera pas très constructif et digne de la cour d’école.


                            • Pauperes mundi Pauperes mundi 10 mars 19:49

                              @gruni
                              Je me refuse à nier votre sincérité, et j’ai été certes quelque peu violent, mais pourquoi adoucir les énormes pointes qui nous piquent pourtant fortement les côtes ? Pourquoi parler de dernière chance de réforme quand il s’agit non pas de réforme mais de cambriolage organisé ?
                              Non ils ne sont pas incompétents, ce serait une erreur de le croire, mais dans ce cas quel est leur vrai cap ? C’est la vraie question que noue nous devons résoudre.

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès