• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les électeurs britanniques ne regrettent nullement leur Brexit. La preuve (...)

Les électeurs britanniques ne regrettent nullement leur Brexit. La preuve :

Theresa May avait organisé des élections anticipées, ce qui faisait craindre pour sa détermination à aller juqu'au bout du processus de sortie de l'UE, comme celle de ses électeurs. Surtout qu'en France, on nous bassinait sans discontinuer à propos de ces anglais qui regrettaient leur "choix malheureux".

En fait il n'en est rien. Les électeurs britanniques sont toujours ravis de leur choix( au grand dam de Bruxelles et de nos media, qui gardent un silence total sur le succès absolu de ces élections du 5 Mai pour Thérésa May). Les conservateurs, favorables au Brexit, ont en effet obtenu un surplus de 558 sièges, tandis que les travaillisites en perdaient 320.

C'est François Asselineau qui va être content !

Ils ont du pot, ces britanniques, d'avoir un vrai chef d'Etat, eux...

Merci à media-presse info et à Emilie Defresne pour cet article.

Large victoire de Theresa May aux élections : c’est une vaste adhésion britannique au Brexit

http://lesobservateurs.ch/2017/05/07/large-victoire-de-theresa-may-aux-elections-cest-une-vaste-adhesion-britannique-au-brexit/

Large défaite du parti travailliste qui milite contre le Brexit, au Royaume-uni ! Voilà bien une nouvelle dont le Système médiatico-politique français s’est bien gardé de trop parler, alors que pourtant cela n’entravait en rien les règles de la campagne électorale française. Le Parti de Theresa May est sorti victorieux des élections locales anticipées qui ont eu lieu jeudi en Grande-Bretagne. Où sont-ils ceux qui nous ont rebattu les oreilles à coup de sondages selon lesquels les britanniques se mordraient les doigts d’avoir voté pour la sortie de leur pays de l’Union européenne ? Hein, Ruth Elkrief ? Quel silence abyssal tout-au-long de la journée ! Pourtant cette nouvelle ne rentre pas dans le règlement de la campagne électorale française !

Voilà des élections qui renforcent le premier ministre britannique en vu des négociations pour le Brexit ! Les conservateurs qui négocient le Brexit ont remporté vendredi 5 mai une large victoire populaire aux élections locales anticipées britanniques avec 28 des 88 conseils qui étaient à renouveler à travers le pays, obtenant 1 900 sièges, soit un gain de 558 par rapport aux précédentes élections.

Le parti travailliste de gauche qui était opposé au brexit, principal parti d’opposition, essuie en revanche un revers de taille, avec une perte de 320 sièges et seulement 9 conseils remportés.

Sondages ?

Une nouvelle fois, on nous ment ! Les sondages dont Ruth Elkrief s’est prévalu pour démontrer que les britanniques regrettaient leur vote en faveur du Brexit sont donc ou faux ou bien de la manipulation d’opinion !

Paul Nuttall, leader de l’Ukip qui lui s’est effondré, s’est dit heureux de sa défaite puisque celle-ci profite aux patriotes britanniques :

« Si le prix à payer de voir le Royaume-Uni quitter l’UE est une avance des conservateurs qui se sont saisis de cette cause patriotique, alors c’est un prix que l’Ukip est prêt à payer », a-t-il réagi.

Ces derniers jours, Theresa May a accusé :

« des responsables européens » d’avoir proféré des « menaces » sur les résultats du Brexit afin d’« influer sur le résultat des élections » législatives. » « La réalité, c’est qu’il y a aujourd’hui, malgré la volonté évidente des Britanniques (de quitter l’UE), des bureaucrates à Bruxelles qui remettent en question notre détermination à obtenir le meilleur accord », a déclaré vendredi la Première ministre.

La victoire de son parti est une excellente nouvelle pour Theresa May dans la perspectives des législatives le 8 juin, où elle compte conforter sa majorité au Parlement de Westminster pour conduire avec autorité le Brexit face à Bruxelles.

Le Times de mardi annonçait déjà un raz-de-marée en faveur du parti du Brexit. « May se dirige vers un raz-de-marée électoral » titrait le Times dés mardi. Mais qui en a entendu parler en France ? En France où nous avons entendu tout le contraire ! Curieux, ne trouvez-vous pas ?

Nous n’avons pas entendu François Hollande sur ce sujet, lui pourtant si bavard ces derniers jours.

emiliedefresne@medias-presse.info

 

 

Extrait de : Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)


Moyenne des avis sur cet article :  3.92/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Sozenz 13 mai 11:37

    ah , la ferme , j ai deja assez les boules pour la France et je ne veux pas faire une crise de jalousie..^^
    Et voilà , ( sors mon mouchoir ) Merci ...


    • La mouche du coche La mouche du coche 13 mai 18:24

      C’est fou, M. ASSELINEAU avait ENCORE raison. Est-ce que quelqu’un a le lien d’une de ses déclarations où il se serait trompé sur quelque chose ? smiley


    • Sozenz 13 mai 11:40

      franchement ces gens de l UE sont des gros charognards , super pour les british . et pour nous , ben pauvre France . et pauvres pays de l UE meme si certains gagnent quelques cacahuètes dans l affaire. c est toujours cher payé . .


      • Pyrathome Pyrathome 13 mai 12:17

        Bonjour,
         Oui, BIEN VU ! , mais paradoxalement, une très grande discrétion de nos merdias sur cette élection.....


        • leypanou 13 mai 12:24

          Article tendancieux : Theresa May n’a pas milité pour le Brexit lors du référendum (dans le gouvernement actuel, très peu de Brexiters Boris Johson, Liam Fox et David Davis les plus connus liste_complete_ici) ; de même, J Corbyn du Parti Travailliste n’a pas milité pour le Remain, les Travaillistes ont opté pour une position mi-figue mi-raisin.

          Que T May se comporte maintenant comme ayant toujours été pour le Brexit est tout simplement intellectuellement malhonnête.

          Et présenter un large futur succès de T May prochainement comme une victoire du Brexit pareil.


          • doctorix doctorix 13 mai 12:30

            @leypanou
            Eh bien si ce que vous dites est vrai, cela signifie que Thérésa May se conforme à la volonté de ses électeurs plutôt qu’à ses propres aspirations.

            C’est vrai que, en France, nous ne sommes pas habitués à ce genre de comportement, mais pourquoi devriez-vous vous en offusquer, alors que c’est au contraire à mettre à son crédit ?

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mai 21:37

            @leypanou
            Le referendum sur le Brexit a divisé tous les Partis politiques britanniques, y compris les Conservateurs, c’est exact. Mais les Britanniques ont une tradition démocratique bien loin des magouilles françaises... Le peuple a dit non à l’ Europe, le gouvernement s’est incliné, pas comme Sarkozy et le PS qui ont remis en question le résultat du referendum de 2005 !


            Autre leçon à méditer : le puissant syndicat des Transports britanniques, très à Gauche, avait appelé au Brexit. Risque pas que ce soit le cas de nos syndicats qui s’accrochent aux subventions de Bruxelles comme des moules au rocher !

          • Ar zen Ar zen 13 mai 23:08

            @leypanou

            Quel rapport entre avoir milité pour le Brexit, ou pas, la bonne santé de l’économie britannique et le soutien incontestable du peuple ? 

            Vous avez du mal à regarder les choses en face ? Et si vous mettiez en branle votre esprit rationnel pour comprendre pourquoi l’UE est une dictature antipeuple qu’il est impossible de changer depuis l’intérieur comme certains charlatans politiques le font croire ? Arrivez vous encore à réfléchir ? 

          • pallas 13 mai 13:00

            Bonjour,

            Pendant que les grandes nations s’affirment et continu leurs petits bonhommes de chemin habituels, la France implose littéralement.

            Les Anglais sont intelligents, ils n’ont jamais mis les œufs dans le même panier, leurs politiques sont prudents. Ils quittent l’UE car celui n’est pas viable et non fiable.

            Mais en France ont exultent et révulses de yeux de colère et de courroux, oui mais ?, les Anglais s’en contrefichent royalement.

            Ils ont toujours des industries, leurs échanges internationaux sont toujours existants, ils discutent avec La Russie, USA, Chines et les autres nations, sans être détesté et méprisé.

            La Grande Bretagne n’est pas au bord de la guerre civil.

            La France c’est mis à dos La Russie, les USA, et La Chine nous regardent d’un très mauvais œil.

            Salut


            • mmbbb 13 mai 16:09

              @pallas bemol n’est ce pas cette femme qui dit qu elle etait prete a une guerre preventive contre la Russie Je doute des capacites intellectuelle de cette femme qui emboite la doctrine de Bush


            • pallas 13 mai 16:23

              @mmbbb

              Ne vous inquiétez pas, La Grande Bretagne la semaine dernière via le transfert d’activité bancaire à décidé de rompre toutes formes de négociations commerciales et diplomatique avec La France.

              La Grande Bretagne travail dorénavant avec l’Allemagne, USA, ainsi que La Russie, sans La France.

              Tout cela c’est déroulé la semaine pendant l’élection présidentiel, il s’en passe des choses non ?.

              En plus de ça, des révélations sur Monsieur Macron commence à apparaitre, Le Journal Libération qui c’est prostitué pour lui à fait un article fort interessant sur le financement de ça campagne.

              La semaine dernière le journal Marianne à fait son Mea Culpa et la critique sur les autres journaux pour la propagande.

              Tout ne fait que commencer.

              Mais le jeu n’est pas fini, maintenant j’attends l’accord monétaire des pays Africains, excluant de manière unilatérale et définitive, La France.

              Les Anglais sont intelligents et pragmatique, alors que La France rentre dans les ténèbres.

              Salut


            • mmbbb 13 mai 17:20

              @pallas Je remercie sincèrement Hollande de nous avoir coupe de la Russie sous la pression des medias . Le TGV ne sera pas francais


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mai 21:42

              @pallas
              Oui, la GB sort de l’ UE, mais reste dans l’ OTAN !
              Et ça, par contre, ce n’est une bonne nouvelle pour personne !
              « L’armé britannique en Estonie »


            • pipiou 13 mai 13:15

              J’adore ce genre d’analyse !
              Cameron l’ancien leader du parti conservateur a démissionné pour quelle raison déjà ?
              Alors l’auteur nous dit que le parti conservateur serait le parti du Brexit, et UKIP, qui s’effondre, était probablement le parti du Remain ?

              Avec une telle logique on pourrait nous prouver que la terre est creuse ...


              • Veniza Veniza 13 mai 18:56

                @pipiou

                Le but de UKIP était de sortir de l’UE. Ils ont réussi, ils n’ont plus de raison d’exister maintenant, ils n’avaient pas envie de perdurer au delà de leur mission.


                 smiley


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mai 21:46

                @pipiou
                Cameron a démissionné car il a essayé de faire du chantage, il voulait changer les Traités, et il a échoué.

                Il a seulement obtenu un accord avec les Chefs d’Etats extérieur aux Traités, mais juridiquement discutable.

                Et il a été obligé d’organiser le referendum, sous la pression de UKIP.


              • pipiou 13 mai 23:18

                @Veniza

                Qoui ? Voulez-vous dire que c’était UKIP le parti du Brexit ?
                Chez-vous de prévenir Doctorix, il n’est pas au courant !


              • doctorix doctorix 14 mai 01:32

                @pipiou
                Ce brexit, si j’ai bien compris, n’était pas le fait d’un parti mais le fait d’une partie de tous les partis.

                Quand en France on se décidera à voter sans tenir compte de l’avis de ces foutus partis qui nous divisent et qui commencent à nous emmerder grave, un grand pas sera fait.
                N’est-ce pas d’ailleurs le souhait d’Asselineau, que chacun vote avec son coeur, sa tête et ses tripes au lieu de voter en fonction de réflexes archaïques ?
                Les 330,000 citoyens qu’il a éduqués et armés par la connaissance du dessous des cartes sont le noyau du mouvement qui nous emmènera vers la liberté, et donc le frexit.
                C’est juste une question de temps.
                Les Français qui ont voté UPR peuvent tous vous dire pourquoi ils l’ont fait, avec des arguments solides et réfléchis. Pour les autres, ceux qui ont élu Macron, on est ébahi des réponses...Il est jeune, il est beau (sic) il est moderne, on en a parlé dans les magazines, et Dieu sait quelles conneries encore ! Pour ceux qui ont voté MLP ou Mélenchon, c’est presque pire : parce qu’ils veulent sortir de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN, parce qu’ils ne veulent pas en sortir...Ceux-là, on peut dire qu’ils se sont bien faits promener.
                Allez, on apprend toujours de ses erreurs, on finira par y arriver.

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mai 07:49

                @pipiou
                Vous savez qu’en France, les électeurs mécontents sont majoritaires ??
                Ils ont voté pour 8 candidats pour exprimer leur mécontentement : Poutou, Arthaud, Mélenchon, Asselineau, FN, Lassalle, Hamon et Dupont Aignan.
                Si vous ajoutez les scores du 1er tour , vous obtenez 55, 8%


                Sauf que 55 % divisés en 8 = peanuts, d’autant que sur 8 candidats, 7 sont anti- Frexit !
                Les Mamamouchis européens sont enchantés, une majorité de mécontents divisés en 8, ils en redemandent !!

              • Veniza Veniza 16 mai 22:04

                @pipiou
                Bien sûr je le dis et le répète : UKIP avait pour seul but de sortir le Royaume-Uni de l’UE. Nigel Farage l’a clairement dit, faudrait que je retrouve la vidéo, pour lui c’est MISSION ACCOMPLIE. Il a d’ailleurs démissionné de son poste de parlementaire européen à la suite de cette victoire.


                 smiley


              •  C BARRATIER C BARRATIER 13 mai 17:31

                Je ne digérais pas la présence du royaume uni dans l’Europe, du fait qu’il n’avait pris que ce qui ’il ’l’intéressait, au détriment des autres....Ils ont été acceptés sans accepter l’euro. Cheval de troie es USA.
                Je constate qu’ils tentent de garder des avantages à être dans l’Europe (ceux de leur choix), et veulent négocier même de ne pas payer ce qu’ils doivent conformément à ce qu’il avaient signé. Je souhaite donc que les responsables de l’Europe ne lâchent rien. une sortie, une vraie.L’Europe se passera bien d’eux...Moi en tout cas.


                • pallas 13 mai 17:53

                  @C BARRATIER

                  Je vais vous rassurez, L’Europe n’existe pas, il n’y a que L’Allemagne et Grande Bretagne, ils sont plutôt coopérant et non agressifs entre eux, bien au contraire.

                  La France est totalement banni, et plus le temps passe et plus nous sommes détestés.

                  D’ailleurs, saviez vous que la Grande Bretagne fait une chasse contre les réseaux pédophiles, c’est dans l’actualité.

                  Les Anglais n’en ont absolument que faire de La France, l’Allemagne pense la même chose de nous.

                  La France est détesté de part le monde, il me semble que cela s’accentue.

                  Votre avis importe peut dans l’échiquier du Concert des Nations.

                  En faite le Shadow Banking devient une belle et grosse bombe.

                  Salut


                • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 13 mai 19:38

                  @pallas

                  Salut ,ceci expliquerait aussi , la destruction quasi totale de très nombreuses grandes villes en France à la fin de WW2..par l’aviation US et UK

                  Lorient, Brest Caen, Le havre , Royan etc etc

                  http://arkheia-revue.org/Les-bombardements-allies-comment.html


                • lloreen 13 mai 20:02

                  @pallas
                  « L’Europe n’existe pas ».
                  L’ Europe est le territoire de chasse de cliques mafieuses qui se battent pour son contrôle. L’ennemi est l’empire britannique, à la base de toutes les guerres de conquête dans le monde. Ils détestent autant la France que l’ Allemagne, dont Churchill voulait la mise à mort. Un des épisodes le plus odieux de cette haine fut le bombardement de Dresde.
                   
                  http://chaoscontrole.canalblog.com/archives/2013/12/12/28647527.html


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mai 22:03

                  @C BARRATIER
                  Et oui, c’est vachement grave d’avoir un gouvernement qui défend les intérêts de son pays..., hein ? L’Allemagne aussi fait pareil, elle défend les intérêts de l’ Allemagne ! Une horreur !


                  Il vaut mieux être français et se ruiner pour les autres ! Les couillons de Français payent des rabais à des pays européens plus riches qu’eux : la GB, la Suède, l’ Allemagne !

                  Les transferts européens, qui paye et qui reçoit ?
                  La France verse chaque année une vingtaine de milliards au budget européen, il en revient 14, le reste sert aux autres pays, qui au lieu d’acheter des produits français achètent américain !

                  Comme la Pologne, qui au lieu d’acheter du matériel militaire français achète américain !

                  Ou bien des missile américains !


                  La solidarité européenne fait partie des mythes de la propagande. Dans la réalité, il y a ceux qui défendent les intérêts de leurs pays, et les poires qui payent, comme nous !

                • Ar zen Ar zen 13 mai 23:14

                  @C BARRATIER

                  Pouvez vous nous dire ce que l’UE (et non l’Europe) apporte à la France ? 

                  Quels avantages pour la France d’appartenir à cette Union économique ? Ne ménagez pas votre énergie, cherchez bien. Le plein emploi , la croissance et la paix sont déjà hors jeu, que reste t-il ?



                • lloreen 13 mai 18:55

                  « Où sont-ils ceux qui nous ont rebattu les oreilles à coup de sondages » ?
                  Ils dînent autour de la table familiale.
                  Y sont rassemblés le fils aîné, la maman Brigitte Trogneux et le beau-père Emmanuel Macron. Sans doute quelques amis proches et au-dessus de ce petit monde, l’associé Rothschild qui leur accorde sa bénédiction financière.
                  Le fils aîné de madame Brigitte Trogneux, l’épouse de monsieur Macron a été dès 2016, le vice président de la société Kantar Health, une société créée avec des capitaux qataris, qui a racheté la SOFRES...

                  "SONDAGE KANTAR-SOFRES-ONEPOINT - A la veille du débat de l’entre-deux-tours, Emmanuel Macron conservait une très large avance sur Marine Le Pen pour le 2nd tour de l’élection présidentielle avec 59% des intentions de vote, selon notre dernier sondage Kantar Sofres Onepoint. A noter que près de deux tiers des électeurs potentiels du candidat d’En Marche le font avant tout pour manifester leur rejet de la candidate FN."

                  Source :http://www.lci.fr/elections/exclusif-sondage-second-tour-presidentielle-2017-kantar-sofres-one-point-le-pen-macron-donne-gagnant-2050576.html


                  • lloreen 13 mai 19:03

                    Michel Murino est le président de Kantar Health ,j le fils aîné de madame Brigitte Trogneux y est le vice-président depuis 2016. 
                    http://www.e-marketing.fr/Thematique/Tendances-1000/Consommation-10000/Breves/-Michel-Murino-a-la-presidence-de-Kantar-Health-France-36009.htm#FFLtbArTpPq02X0I.97


                    • pallas 13 mai 19:09

                      @lloreen

                      Il manque encore une chose, les gamins de la 20 enes et 30 enes d’années, qui sont les fils de politiques de tout bord, le recyclage de la haute bourgeoisie.

                      Ils sont fort nombreux, et tous dans les postes clés du Partie, un simple passation de pouvoir de génération.

                      Magnifique, ça m’amuse beaucoup.

                      La base de l’electorat en pense quoi en faite ?.

                      Salut


                    • lloreen 13 mai 19:16

                      @pallas
                      « La base de l’electorat en pense quoi en faite ?. »

                      C’ est difficile à dire. Il faudrait demander à monsieur Trogneux, fils de madame, épouse de monsieur Macron d’organiser un sondage. D’ ailleurs, quelle importance ? L’opinion de la base de l’électorat est le cadet de leurs soucis.


                    • lloreen 13 mai 19:09

                      "Kantar Health est un leader mondial des études de marché et du conseil dans le domaine de la santé. « Identifier les opportunités gagnantes, démontrer la valeur des molécules, créer des partenariats avec les nouveaux acteurs clés, bref “faire la différence” sont les défis d’aujourd’hui de l’industrie pharmaceutique. Grâce à une offre en adéquation avec les attentes du marché et des équipes de grande qualité, nous avons, chez Kantar Health, les moyens d’aider nos clients à répondre à ces challenges », déclare Michel Murino. Âgé de 52 ans, Michel Murino est docteur en médecine. Il a complété sa formation par un MBA, un certificat d’études statistiques appliquées à la médecine et un diplôme en Marketing Management aux États-Unis."

                      Sans doute saura t-il parfaitement conseiller le beau-père concernant la santé des sans-dents, en assez mauvaise forme depuis le choc émotionnel qu’ils ont subi à la suite de leur opération électorale. Je serais les français, je redoublerais de vigilance...


                      • pallas 13 mai 19:32

                        @lloreen

                        Finalement, c’est bonne chose que Monsieur Macron soit élu, il est le plus jeune président en age, mais surtout le plus suspect en terme d’affaire sur son dos.

                        Ce garçon, n’a même pas encore eu l’investiture de la présidence qu’il a déjà énormément de problèmes judiciaires à venir. Monsieur Fillon n’est rien à coté de lui.

                        Les calembours de Monsieur Hollande envers Macron révèlent cela.

                        Salut


                      • lloreen 13 mai 20:09

                        « Ce garçon, n’a même pas encore eu l’investiture de la présidence qu’il a déjà énormément de problèmes judiciaires à venir. »
                        Il a un problème particulièrement handicapant en tant qu’associé-gérant des Rothschild : il ne sait pas calculer.

                        Avec un modèle pareil, les français seront tout excusés de se tromper d’un chiffre dans leur déclaration d’impôts. Et en cas de problème avec le fisc, ils pourront toujours demander les conseils des experts-comptables de la présidence.


                        • pallas 13 mai 20:30

                          @lloreen

                          La chanson de IAM « Mental de Viet Cong », est cela logique, et l’art martial le plus pertinent en terme de mot.

                          Salut


                        • Jélaniac Jélaniac 13 mai 21:40
                          « Dès Demain » : un mouvement citoyen, européen pour l’écologie et la justice sociale De nombreuses personnalités telles qu’Anne Hidalgo, Christiane Taubira ou encore Yann Arthus-Bertrand font partie des initiateurs du mouvement « Dès Demain ». Ce dernier compte repenser l’avenir, pour que « demain nous appartienne ».

                          Plus de 200 personnalités politiques et issu du monde intellectuel ont lancé ce mercredi 10 mai un nouveau mouvement politique « pro-européen et citoyen ». Son nom : « Dès Demain  ».
                           
                          Anne Hidalgo, Martine Aubry, Christiane Taubira, Yann Arthus-Bertrand, le philosophe Dominique Méda, le chanteur Jacques Higelin comptent parmi les initiateurs de ce mouvement. Dans une Tribune publiée dans Le Monde, le collectif se définit comme « un mouvement d’innovation pour une démocratie européenne, écologique et sociale ».
                           
                          Le rôle de « Dès Demain » sera "d’identifier les solutions et les réussites locales, et de travailler à leur mise en œuvre à toutes les échelles de territoires : locale, nationale et européenne« .
                           
                          Ce dernier s’est fixé quatre grands  »défis". Premièrement l’écologie, qu’ils envisagent d’un point de vue politique, sociale, économique et culturel, à l’échelle locale, nationale comme européenne.
                           
                          Le deuxième axe concerne le monde du travail, où « se côtoient les gagnants et les perdants de la mondialisation ». Il s’agit là de « donner sa place et sa chance à chacun ».
                           

                          Les citoyens, considérés comme « première source d’énergie », seront également au cœur du mouvement : « nous misons sur [l’action locale] pour relever avec eux (les citoyens, NDLR) le troisième grand défi de notre temps qui est celui de la démocratie ».
                           
                          Le dernier grand défi concerne la protection des valeurs « de la République sociale et laïque ». L’objectif étant de repenser l’éducation, la recherche et la culture, afin de lutter contre l’extrémisme, le sexisme et l’homophobie.
                           
                          "Ouvert à tous les humanistes qui croient encore en l’action, à tous les démocrates prêts à s’engager pour la justice sociale, à tous les républicains qui aiment et revendiquent leur devise« , ce nouveau mouvement veut construire un avenir  »ensemble pour que demain nous appartienne !".

                           smiley


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 mai 22:05

                            @Jélaniac
                            Quel rapport avec le Brexit ??


                          • Remosra 13 mai 22:13

                            @Jélaniac

                            Un mouvement qui je l’espère crèvera par lui même !

                            Sinon comme l’a dit Fifi, quel rapport avec le Brexit ?
                            Sinon qu’ils tentent par tout les moyens de le faire oublier ?


                          • Dom66 Dom66 14 mai 00:49

                            Donc un gouvernement de « Theresa May 2 »…..oui je sais c’est mauvais ..je sort smiley


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 mai 08:01

                              @Dom66
                              Et oui, je sais, c’est dur pour certains de comprendre que la sortie de l’ UE est un processus juridique, uniquement cela, qui ne dit rien de ce que les peuples en feront !!


                              Pour l’instant, avec une Livre dévaluée de 10 % (ce qui conviendrait parfaitement au Franc pour booster les exportations et créer 2 millions d’emplois) le chômage en GB est au plus bas depuis 1975 ! Un vrai cataclysme !

                              Quand la sortie sera actée et que les lois seront faites en GB, les Britanniques n’auront qu’à faire le ménage au Parti Travailliste, ou à s’en débarrasser, et à reconstruire des syndicats indépendants pour défendre leurs intérêts.

                            • julius 1ER 14 mai 08:20

                              article paru sur un site labellisé UPR où l’on débat du bien fondé du Brexit qui n’a dans les faits pas encore commencé puisque les négociations ne sont même pas effectives ....


                              les militants UPR réécrivent l’histoire et voudraient effacer leur score minable à ces élections présidentielles en faisant beaucoup de bruit malheureusement pour rien ...

                              continuez- comme çà vous m’ êtes de plus en plus sympathiques au moins dans votre bac à sable vous ne risquez pas de porter préjudice à quiconque !!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès