• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les excès du marketing et de la pub

Les excès du marketing et de la pub

L’utilisation de la psychologie du subconscient pour influencer les gens ne date pas d’hier et c'est bien de cela qu'il s’agit avec le marketing et la pub. Alors justement parce que c’est ancien, que le couple a maintenant réussi à se faufiler partout, qu’ils sont hégémoniques et même quelquefois dangereux … il m’a semblé utile d’écrire quelque chose là dessus.

Je viens de dire dangereux, un exemple, peut-être celui ultime : New York novembre 2008, un employé qui venait d’ouvrir les portes d’un grand magasin est piétiné par la foule des clients qui se ruent sur les soldes. L’homme, âgé de 34 ans, meurt de ses blessures. Le magasin avait réussi à faire croire à la pénurie. Les clients de peur de passer à côté se sont précipités.

Autre exemple, heureusement moins dramatique. Non seulement le marketing et la pub réussissent à nous faire acheter du superflu mais en plus, avec le marketing politique, ils abîment notre démocratie : les politiques mettent maintenant presque autant d’énergie à soigner leur image et à surveiller leurs propos qu’à gérer les affaires. Un peu comme si la politique c’était devenu l’art de passer dans les médias. Mieux, ou plus exactement pire, l'art de se servir des médias.

Quand aux médias ‒ oui, j'ose les égratigner ‒ pour vivre ils ont besoin de vendre. Et pour vendre, ils font maintenant ce que j’appelle de la mono-information en s’emparent d’un sujet pour nous "saouler" durant des heures, des jours … une semaine entière ! Puis, une information chassant l’autre, l’oublier soudainement. Oubliant bien souvent le suivi d'info qu'ils nous doivent.

En vérité La tyrannie du marketing est un livre qui ne fait que dire ce qui ce voit en s’appuyant sur la presse, les hebdos, la radio, la télé.

Et surtout, une étude qui lance quelques pistes pour aider à redresser la barre. Pour aider à faire en sorte que le couple marketing et communication publicitaire favorise un peu moins le triomphe du pouvoir économique en tant que source de normativité morale. Faire en sorte aussi de calmer le cercle vicieux de l’addiction qui entraîne la frustration, celle-ci provoquant à son tour un sentiment de vide qui pousse à surconsommer.

Bien à vous.

http://astouric.icioula.org/


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • médy... médy... 7 avril 2014 11:45

    Exemple : depuis 10 jours, sur les abribus, les affichages de tramways et les panneaux « petit format » dans les rues, trône un objet appelé cheeseburger.

    « Exigez bien +
    qu’un cheeseburger

    - PHOTO (fake) -

     CHEESE
     MAX »

    On peut la voir de 10 à 20 fois sur un trajet bus-tramway-marche le matin, de même le soir. Un exemplaire par abribus, à tous les angles de rue, même deux fois à la station de tramway « cimetierre de Saint-Denis » (le double cheese en somme).

    Du harcèlement.


    • Caparut Caparut 7 avril 2014 19:05

      C’est simple.
      Dès qu’une pub vous agresse, et quel que soit son support, BOYCOTEZ intégralement et à jamais le produit objet de cette pub.


      • G.L. Geoffroy Laville 7 avril 2014 22:27

        La publicité, la mercatique (=marketing) ont pour objectif de susciter l’envie, le désir d’achat, de consommation.

        Néanmoins, il est contre-productif de chercher à s’adresser à votre subconscient.

        Une publicité comporte deux messages, celui visible ou dénoté et le « dissimulé » ou connoté. Ce qu’on veux vous faire acheter est « connoté » mais pas trop. Le bien ou service à vendre doit être évident aux yeux du « récepteur ». Le dénoté sert seulement de faire valoir et non de camouflage au connoté.

        Par exemple, une publicité pour une voiture, est OBLIGE de montrer la voiture ne serait-ce qu’en dernière séquence.

        D’ailleurs, chaque individu a une conscience et un inconscient unique tout comme un ADN. On arriverait à induire un message subliminal à quelques individus, ce serait impossible à une large population.

        Et la publicité malgré ses efforts de personnalisation, cherche à d’abord à capter l’attention d’une large population dans l’espoir d’en convaincre une partie.

        La publicité s’adresse à un public déjà a priori réceptif et ne pourra jamais aller à l’encontre de votre volonté.

        L’acte d’achat est un acte volontaire dont nous sommes pleinement responsable.

        Si vous êtes une « victime » de la Pub, c’est bien de votre faute. Si vous cédez aux « normes » de la mode, c’est votre faute.


        • Le421 Le421 8 avril 2014 09:48

          Tout à fait exact. Il suffit d’un minimum de volonté et de réflexion. Ceci dit, ça devient rare !!


        • Le421 Le421 8 avril 2014 09:46

          Peu de personnes intéressées par ce sujet, ô combien important, puisqu’il régit la vie de millions de gogos au cerveau disponible...
          Personnellement, j’ai réagit de façon très naturelle. Un peu comme certains insectes sont devenus résistants aux produits Monsanto...
          Toute forme de publicité déclenche chez moi une réaction de TOTALE INDIFFERENCE !! Un peu comme si on plongeait la tête d’un gardon dans l’eau d’une fontaine en lui criant :« crève !! »
          Je suis devenu « publicitoinsensible ». Et je vous invite à faire pareil. On vit tellement mieux. Comme le jour ou a arrêté de fumer.


          • Thomas75 22 avril 2014 17:35

            Je ne sais pas si mon cerveau s’est habitué à toutes les pubs que l’on peut croiser sur les murs, abribus et autres emplacements, mais je n’apporte aucune importance à ses publicités. J’ai l’impression de ne pas les voir et de n’y apporter aucune importance, comme si elles n’existaient pas tout simplement. Je veux dire par la que par exemple je suis incapable de vous dire quelle pub je croise chaque jour alors que je prends le bus en ville quotidiennement pendant près de 45 minutes matin et soir car je suis serrurier nice. Je ne sais pas s’il y a d’autres gens dans ma situation ?!



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès