Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les Forces spéciales à pied d’oeuvre en Libye...

Les Forces spéciales à pied d’oeuvre en Libye...

​Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a demandé à la Direction de la protection et de la sécurité de la défense (ancienne sécurité militaire) d'ouvrir une enquête pour : « compromission du secret de la défense nationale », la raison ? la parution d'un article dans le Monde daté du 25 février faisant mention de la présence de forces spéciales françaises, du Service action et d'agents de la DGSE en Libye aux côtés des Special forces américaines et britanniques.

Les missions spéciales appartiennent à ce qu’il est convenu d’appeler la « guerre non conventionnelle », missions conduites en un territoire hostile contrôlé par une force adverse ou ennemie. Le registre des tâches qui relèvent de leurs compétences est très étendu mais appartient à une des grandes catégories suivantes : guérilla - subversion - exfiltration - création de zones de résistance - encadrement de forces autochtones - contre terrorisme - action psychologique - action humanitaire - formation.

En principe, le recours aux opérations spéciales se profile quand l'état-major ne peut apporter une réponse conventionnelle à une situation donnée, ce qui semble être le cas en Libye actuellement. J'évoquais sur mon blog dès le mois d'août 2015, l'intérêt qu'il y aurait à infiltrer des équipes d'observateurs sur le trait de côte libyen afin de renseigner sur les navires utilisés pour transporter les clandestin... La formation polyvalente et spécialisée des hommes et la mise en œuvre de matériel à la pointe de la technologie permettent à ces unités d’accomplir des missions requérant une spécificité très « pointue » et de remplir des taches de nature aussi diverses que variées. Selon la définition qu’en donne le Departement of Defence (DoD), l’unconventional warfare : «  comprend un large spectre d’opérations militaires et paramilitaires conduites en territoire tenu ou contrôlé par l’ennemi ou sur un terrain politique sensible. L’unconventional warfare n’est pas limité à la guerre de guérilla, à l’évacuation, à la récupération, à la subversion, au sabotage et autres opérations à faible visibilité de nature dissimulée ou clandestine. L’interpénétration des aspects de l’unconventional warfare peut être individuelle ou collective avec la prédominance de personnel indigène habituellement soutenu ou dirigé à des degrés variables par une source externe durant le temps de guerre ou de paix ».

Dans le jargon militaire, le vocable opération spéciale est différemment interprété selon qu’il est utilisé par les forces de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) ou l'Inter-Américan Defense board (IADB). La définition la plus complète reste celle admise par le Departement of Defense : « Opérations conduites par des forces spécialement entraînées, équipées et organisées contre une cible stratégique ou tactique en poursuite d’un objectif militaire, politique, économique, ou psychologique. Ces opérations peuvent être menées en temps de paix ou de guerre. Elles peuvent soutenir des opérations conventionnelles ou être conduites indépendamment quand le recours aux forces conventionnelles reste inapproprié ou impossible. »

Le vocable « Direct Action » en vigueur dans les forces de l’OTAN recouvre des missions de : destruction d’objectifs, de matériel, neutralisation humaine et récupération d’hommes ou de matériel. Les opérations psychologiques (PSYOP) n’ont elles que : « d’autre but que d’influencer les populations et les forces militaires ennemies afin de réduire leur combativité et, si possible, les rallier à la cause  ». Cela se rapproche quelque peu des « affaires civiles » qui ont en charge les relations entre la population et les militaires déployés sur le terrain. Certains de ces hommes sont chargés d’accomplir des tâches liées au renseignement et/ou qui peuvent avoir une influence sur les opérations militaires : voies de communication, accueil de la population, etc.

Nombre de missions nécessite l’infiltration d’un groupe ou d'une équipe, à lui ensuite à procéder à une reconnaissance et à se dissimuler pour observer l’objectif et transmettre par radio les comptes-rendus cryptés. Ces observations peuvent être le prélude à des missions diverses : recherches - localisation - identification et désignation d’objectifs - rapport après destruction - renseignements sur le terrain et/ou les forces présentes - observations hydrographiques et/ou météorologiques, etc.

Le commandement des opérations spéciales français crée en 1992 le fut à l’exemple des États-Unis qui avaient pris la décision d’un regroupement de leurs forces spéciales en un organisme unique. Le COS dont le quartier général est situé pour partie sur la base aérienne de Taverny et dans les sous-sols du Ministère de la défense, repose sur un commandement tournant entre les armées de terre - Air - Mer. Ce commandement rassemble des unités diverses et dispersées au sein des quatre armes (TAM et gendarmerie) qui peuvent pour les besoins d’une mission être appelées à opérer ensemble. Déjà en 1988, le 11° choc, le GIGN et les Fusiliers Marins Commandos (FUMACO) avaient participé à une action commune, la prise de la grotte d’Ouvéa.

Le COS s'appuie sur plusieurs bureaux : opérations, entraînement, recherches et développements, télécommunication, système d'information et les actions civilo-miltaires. Il s’agit pour le COS, principalement, de coordonner l’organisation, l'entraînement, et la doctrine d’emploi d’unités différentes pour une utilisation cohérente. Le COS dispose de plusieurs unités pouvant être placées sous un commandement unique. Le premier cercle dédié principalement aux missions d'assistance, d'encadrement, de soutien aux unités engagées compte environ 2 000 hommes provenant du 1 régiment parachutiste d’infanterie de marine. Le 1° RPIMA comprend une compagnie de commandement, une de communication et 3 compagnies de combat (recherches et actions spécialisées). La première compagnie est spécialisée dans le combat urbain, aquatique et la protection rapprochée de personnalités, la deuxième dans la guérilla urbaine et la troisième dans les reconnaissances profondes.

Le Commandement des FUSiliers marins COmmandos (COFUSCO) est basé à Lorient et comprend les commandos : Pentefenyo, Monfort et le GCMC qui vient de recevoir une nouvelle appellation ; Toulon accueillant les commandos : Hubert et Jaubert (un nouveau vient d'être créé dont j'ai oublié le nom). Chaque section s’articule en 4 pelotons de 20 hommes divisés en 2 équipes de combat. L’armement et le matériel sont répartis dans les différentes bases navales occupées par la Marine nationale. Le commando Hubert, celui des nageurs de combat, est basé à Saint-Mandrier dans le Var. Il est composé de deux compagnies, une d’appui et une autre opérationnelle comprenant une cinquantaine de NC répartis en 4 pelotons : A (contrôle de l’équipement), B (anti-terroristes), C (opérations sous-marines) et D (reconnaissance appui avec mini sous-marin Vostock). Le Groupe de combat en milieux clos (dont l'appellation vient de changer) comprend 17 hommes formant 2 équipes.

Le COS dispose pour la logistique et le transport de l’aviation légère de l’armée de terre (ALAT) qui dispose d’une escadre dédiée aux opérations spéciales, le Détachement Alat des Opérations Spéciales (DAOS) qui comprend entre autre des hélicoptères cougar, puma, et gazelle. A mentionner également l'Escadrille d'Hélicoptères Spéciaux (EHS). Le commando parachutiste de l’air n°10 spécialisé dans la récupération et l’exfiltration comprend 3 pelotons basés sur la base aérienne de Nîmes. 

En cas de nécessité, le COS peut faire appel aux unités composant le 2° cercle. Le 13 régiment de dragons parachutistes (RDP) spécialisé dans les missions de renseignement dans la profondeur, du 17° régiment de génie parachutistes (RGP), du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) et faire également appel à des réservistes spécialistes dans les affaires civiles, les relations publiques et opérations de nature psychologique.

Le volet renseignement s'appuie sur La Direction du renseignement militaire basée à Creil, dont la mission reste : le recueil, l'analyse, la préparation du dossier de renseignement ou d'objectif indispensable au haut commandement militaire, renseignement pouvant être d'origine humaine (agents de terrain) et/ou technique (interceptions, observations).

La Direction générale pour la sécurité extérieure est en charge du « rens » à l'extérieur du territoire, le renseignement interne étant de la compétence de la DGSI et d'un sizaine d'autres services. Si les agents appartenant au Service actions sont des militaires, la DGSE emploie également du personnel civil. Quant à la DPSD, il s'agit d'un organisme interarmées qui a repris les attributions de la Sécurité militaire et qui a pour mission d'assurer la protection et l'intégrité du Ministère de la défense, des infrastructures militaires, des militaires et la protection rapprochée des officiers supérieurs ou des généraux. Elle a en charge les enquêtes sur le personnel et la délivrance des habilitations au secret-défense et travaille avec la DGSI. Petite phrase du jour : « La sagesse est méfiance voire défiance, la force ombrageuse. »

Documents joints à cet article

Les Forces spéciales à pied d'oeuvre en Libye...

Moyenne des avis sur cet article :  1.91/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 février 08:55

    Bonjour,
    Vous dites : "l’intérêt qu’il y aurait à infiltrer des équipes d’observateurs sur le trait de côte libyen afin de renseigner sur les navires utilisés pour transporter les clandestin...« .
    Vous vous mettez le doigt dans l’oeil...., les clandestins, ils s’en foutent royalement !


    Il s’agit pour la Coalition occidentale, qui ne contrôle que l’ ouest de la Libye, de récupérer la partie Est où se trouve le pétrole.
     »Libye, la violence impériale n’a pas de fin ...« 

    Toutes ces ingérences, illégales au regard du Droit International, sont toutes mues par la volonté de contrôler les ressources énergétiques et le passage des gazoducs.  »Qui contrôle les ressources et les tuyaux contrôle le monde« .

    Et surtout, cela permet de niquer les Russes, leur gaz et leur pétrole, et pour les USA et leurs vassaux, cela n’a pas de prix.
      » Le Grand Echiquier de Brzezinski".

    • thomas abarnou 26 février 16:39

      @Fifi Brind_acier


      Toujours le pétrole. Mais changez de disque. On a tout le pétrole qu’on veut pour une poignée de dollars en arabie, pourquoi perdre des millions dans une guerre pour quelques puits dans un état lamentable. Le pétrole ne tient pas. Vous êtes totalement aveuglé. Idem pour le gaz. 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 février 20:52

      @thomas abarnou
      Acheter du pétrole ou du gaz coûte plus cher que de contrôler les zones pétrolières, et d’avoir des contrats préférentiels.


    • thomas abarnou 26 février 22:51

      @Fifi Brind_acier


      Vous devez être mauvais en maths. Le cout des conflits actuels est gigantesque. Militairement et humainement. Par contre acheter un baril à 30 dollars c’est plus facile.

      Quel contrôle des puits de plus ? Il ne s’agit pas de coloniser ici, il s’agit d’installer à la rigueur des régimes avec qui ont pourra acheter du pétrole avec des investissements pétroliers, rien de plus. On fera donc comme en Arabie, on achètera à des alliés. Ou comme en Algérie, ou total exploite. Bref, en fait ce que vous envisagez existe déjà donc je ne vois pas l’intérêt de le faire. Ca ne tient pas le pétrole. 

    • Phoébée 27 février 13:56

      @thomas abarnou

      ’ ça ne tient pas le pétrole ’

       smiley  smiley  smiley  smiley smiley  smiley smiley  smiley


    • fred.foyn Le p’tit Charles 26 février 09:04
      Hollande rejoint Sarkozy en connerie élémentaire....Virons vite ces trous du cule...ça urge.. !

      • bourrico 7 26 février 09:11

        @Le p’tit Charles

        Hey Charlus Simplex, fidèle à toi même, grande gueule et cervelle vide. smiley

        Allez, continues à aboyer mon pépère.

      • fred.foyn Le p’tit Charles 26 février 09:35

        @bourrico 7...oupsssssssss le retour du « COCU » de la raie publique... !


      • Etbendidon 26 février 09:04

        Bonjour desmaretz
        dites, ce n’est pas de l’info inédite ça ?
        suffit de taper forces spéciales dans google et on a la même chose !
         smiley
        Vous parlez de la libye
        Alors quelles forces engagées sur ordre de DARKO ? Les fusco ?
        quelle aide ont-ils donnés aux futur djihadistes et où ????
        qu’ont-ils faits excatement ?
         smiley
        Ils peuvent être fiers d’eux nos pioupiou ils ont déstabilisé tout un pays qui marchait très bien avec le colonel kadhafi
        Merci les forces spé et en syrie vous avez fait quoi ?
         smiley


        • Griffon Jaune Griffon Jaune 26 février 09:09

          @Etbendidon

          Rira bien qui rira le dernier comme on dit ! Pour ma part je rigole veugra quand j’ouvre les portes de l’Enfer.

          Le videur tout aussi souriant devant l’entrée du IGK en jugera sur pièce le 15 avril (ça sera con de repartir une main devant une main derrière, l’habitant de lieu ne pouvant alors honorer tous les nécessiteux) !


        • Plus robert que Redford 26 février 19:29

          @Etbendidon
          Ouais, pareil !

          Ca nous fit une belle jambe de connaitre l’organigramme des barbouzards surmusclés, mais ils sont là-bas pour quoi faire ???


        • MAIBORODA MAIBORODA 26 février 09:41

          Cet article pourrait intituler « Les opérations spéciales pour les nuls », mais il a le mérite de rappeler au bon peuple, qu’à l’instar des grandes ou moyennes « puissances » de la planète, la France n’a aucun scrupule à utiliser, tant sur des théâtres d’opération extérieurs qu’à l’intérieur même de ses frontières, des méthodes et des moyens théoriquement proscrits. La « raison d’Etat » ayant couvert et couvrant toujours nombre d’atteintes aux libertés et droits individuels, il n’y a pas lieu de clamer, déclamer et proclamer que la France est une parfaite démocratie.


            • pierre 26 février 12:53

              ah ! les grottes d’Ouvea, un massacre sur ordre d’ETAT, de vrais boeufs sadiques, une page noire de notre histoire (de plus)


              • alain_àààé 26 février 15:50

                dis moi l auteur comment peu tu etre si bien renseigné ou se trouve nos bases militaires.je serais heureux de conaitre toutes ces informations car j ai travaillé avec l un des services de renseignements extérieurs dont tu ne nommes pas.enfin je vais te dire une bonne nouvelle notre ministre président de la bretagne et qui touche 3 salaires a fait une crise depuis 3 jours au ministére de la dfense.alors il faut faire attention de faire un article comme le tien il pourrait en mourrir le pauvre ministre


                • Abou Antoun Abou Antoun 26 février 17:44

                  Serait peut-être plus judicieux d’infiltrer tous les groupes sympathisants en France et de les coffrer avant qu’ils ne passent à l’action.


                  • juluch juluch 26 février 17:58

                    Les gens du « monde » sont des cons et des imbéciles !!


                    On peut savoir pourquoi ils publient un tels article au risque de compromettre nos soldats sur le terrain ??

                    Connards ! smiley

                    • Pere Plexe Pere Plexe 26 février 18:57

                      @juluch
                      Pour informer ?



                      Sinon il n’est pas prévu de consulter l’assemblée nationale, au minimum de l’informer, avant d’engager des troupes à l’étranger ?

                    • juluch juluch 26 février 20:46

                      @Pere Plexe

                      C’est une plaisanterie ?

                      Se sont des forces spéciales qui agissent en SECRET.

                      se qui veut dire qu’on ne le cri pas sur les toits.....


                    • Gandalf Gandalf 26 février 21:11

                      @juluch
                      Ce qui stipule que le secret est malsain, et qu’ajouter de la connerie à la connerie de Sarkozy à la béchamelle n’est peut-être pas la meilleure option.


                      On connait les motivations de Sarkozy pour les interventions lybiennes, d’après un diplomate américain proche de Clinton.

                      Quelles sont les motivations ici ?
                      Hormis rendre sa souveraineté et son unité à la Lybie, nous n’avons rien à y faire.

                      Lorgner sur le pétrole d’un pays musulman, lorsque 80% des ressources de ces pays provient des hydrocarbures, est abject et n’apporte que les abjections type Daesh.

                      Si vous souhaitez vous enrichir plus rapidement qu’autrui, il serait l’heure de trouver d’autres alternatives. Car le retour de bâton est exécrable.

                    • sls0 sls0 26 février 21:18

                      @juluch

                      On peut savoir pourquoi ils publient un tels article au risque de compromettre nos soldats sur le terrain ??

                      Le 13 a dû changer depuis les années 70. A l’époque c’était prévu de se retrouver derrière les lignes ennemies pour observer. C’était dans le cadre de défendre la France.
                      Je me rappel un capitaine des marines qui disait ’’ on ne sait pas faire ce que vous faites’’. A priori, ils ne savent toujours pas faire, en Afghanistan ils sous-traitent.

                      Une question, nos soldats sur le terrain y sont ils pour défendre la France ?
                      Si on me dit que c’est pour défendre ses intérêts, pour moi les intérêts de la France, c’est les intérêts des français, de tout les français, pas seulement une poignée.

                      Dans les années 70 on savait qu’il y avait des effectifs au Tchad et au Shaba, ça ne compromettait rien. Maintenant il y en a en Libye pour des raisons peut être moins claires.
                      Ca compromet l’honnêteté de la France c’est un fait, pour les bidasses pas grand chose, à part monsieur lamda, les gens que ça intéresse à minima ils doivent s’en douter.


                    • juluch juluch 26 février 21:52

                      @sls0

                      Vous vouliez dire LA 13..... smileyDBLE.....

                      On a évolué depuis les 70’s....

                    • sls0 sls0 27 février 06:24

                      @juluch
                      Pardon, le 13 RDP


                    • Trelawney Trelawney 27 février 10:53

                      @juluch
                      C’est encore un journaleux qui veut se faire mousser, mais comme l’armée française est engagée sur un terrain qui va de la Mauritanie à la Lybie en passant par le Mali, le Tchad et le Niger, il est normal que des troupes soient aux avant postes pour couper les retraites ou éviter tout ravitaillement. Normalement c’est le commandement des opérations qui en a la charge et je doute fortement qu’un quelconque ministre soit informé dans le détail de tout cela.

                      Ca n’a rien de barbouze, c’est juste tactique

                      Pour ce qui est des forces spéciales françaises, elle sont inspirés de l’airborn américaine qui elle même est inspirée du 11° Choc français. On repartie équitablement dans le monde des troupes spécialisés qui peuvent intervenir pour des opérations « discrètes » mais dans un cadre légal strict. Tous les régiments aéroportés, alpins et d’artillerie de combat ont des sections formées à cet exercice. Ce n’est pas que dans les commandos de marines, le 1RPIMA ou le 13RDP que l’on trouve ce genre de spécialistes.

                      Seule les sections entièrement autonomes (ne dépendant pas de l’armée) comme les scorpions delta force, les SAS ou le 11° CHOC font des opérations secrètes. Les autres font des opérations s’inscrivant dans le carde d’une opération militaire classique. Si elle ne le faisait pas ce serait direct la tôle


                    • Trelawney Trelawney 27 février 10:55

                      @juluch
                      La 13 DBLE quitte le Qatar pour rentrer définitivement au Larzac. C’est les moutons qui vont être content smiley


                    • juluch juluch 27 février 20:13

                      @Trelawney

                      Je viens de voir...... smiley

                    • Neo Neo Kazuya 26 février 22:15

                      Allez on y va pour se défouler !


                      • Shawford OR ANGE SKINK 26 février 23:09

                        @Neo Kazuya

                        Moi j’ai qu’un truc à dire : elle a l’air super caille la fushia smiley ;-p smiley


                      • Neo Neo Kazuya 27 février 13:07

                        Salut Shaw,

                        Oui comme je te le disais il y a quelque temps ...

                        "Depuis 2011 figure toi que des mecs venus de Lorraine se sont implantés pas loin de chez toi ... Des braves gars qui pourraient t’aider, t’apprendre à creuser ton prochain domicile dans lequel tu vivrais pendant deux mois voir un peu plus très très dricrétosement ... Puis après ... Ben tu bouges !

                        Faut juste que t’imprimes que des dragons peuvent muer en taupes ...  Faut pas que tu vois ça comme l’au delà du possible ! "


                      • Shawford OR ANGE SKINK 27 février 13:25

                        @Neo Kazuya

                        Yep plongée maximale, bien compris désormais.


                      • chantecler chantecler 27 février 06:41

                        Merci l’auteur pour cet article .
                        Il m’apprend beaucoup et remet à niveau et en place mes connaissances .
                        Car je ne suis pas un spécialiste en tout et des actions secrètes .
                        Et je ne peux passer trop de temps sur G...e ,ou ailleurs , pour être informé de façon encyclopédique .
                        Et puis les commentaires militants qui ne partent que d’une seule analyse , non merci .
                        Ca s’appelle depuis la guerre 14 le bourrage de crâne .
                        Produit par des gens sectaires, embrigadés , qui refusent d’entendre le moindre écart , la moindre nuance à « leurs analyses ».
                        Et merci Agx pour le travail que vous faites , même si parfois les fils ne sont pas fameux .
                        Cdt.
                        Cr.


                        • gaijin gaijin 27 février 07:56

                          on a retrouvé la septième compagnie ?
                          https://www.youtube.com/watch?v=aVoNBri8Jw0

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès