• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les Français vont-ils élire un homme plusieurs fois mis en examen (...)

Les Français vont-ils élire un homme plusieurs fois mis en examen ?

Sarkozy, ex-président de la République, a été mis en examen dans l’affaire des « écoutes » (juillet 2014) et dans l’affaire « Bygmalion-comptes de campagne » (février 2016). Il est impliqué ou mis en cause dans plusieurs autres affaires. Un pedigree qui ne l’empêchera pas de se présenter à l’élection présidentielle de 2017 ! Et, peut-être, d’être élu !

Une première, dans un pays qui se prétend garant des droits de l’homme et du citoyen : un ancien président de la République, qui défraie plus la chronique à cause des affaires qui lui collent à la peau que par l’amplitude et la pertinence de son action politique, risque de reprendre l’Elysée en 2017 et, ainsi, retrouver, pendant cinq ans, une immunité totale. Laquelle le mettra à l’abri de toutes poursuites judiciaires, pendant le temps de son mandat.

S’il existe un vide juridique indéniable sur le profil judiciaire irréprochable que devrait présenter tout candidat à la présidence de la République, il n’en demeure pas moins indispensable qu’une exigence morale s’impose à tous : n’avoir aucun démêlé en cours avec la justice. (1)

Des indices graves et concordant contre Sarkozy

Pour qui brigue la magistrature suprême, l’exigence majeure est, bien évidemment, de n’avoir jamais été condamné pénalement pour délits ou crimes. Cela devrait aussi signifier, sans aucun doute ni ambiguïté possible, que celui qui a maille à partir avec la justice, ne se retrouve pas dans une situation judiciaire qui, si un jugement était intervenu avant l’élection, celui-ci aurait de facto été interdit de participer.

Il est malheureusement à craindre, qu’au nom de la présomption d’innocence, discutable dans ce cas d’espèce, on assiste à une candidature qui va défier toutes les règles morales qui prévalent dans une société évoluée. Quid de l’honnêteté, de la probité, du respect ? Autant de principes intangibles, parmi d’autres qu’il a méprisés, que les juges d’instruction soupçonnent Sarkozy d’avoir enfreints ?

Quel exemple ce type de candidat va-t-il donner aux Français, notamment aux plus jeunes ? Le pire. En clair, celui du « tout est permis quand on a le fric », y compris quand on est soupçonné d’être un délinquant, comme c’est le cas de Sarkozy dans deux affaires graves, pour lesquelles, selon la terminologie juridique : il existe des indices graves ou concordants (2) qui ont conduit à le mettre en examen.

L’argent pour retarder les procédures

L’argent autorise-t-il toutes les manœuvres dans une démocratie, celle que revendique la république française qui se prétend le modèle universel ? Car là se trouve une bonne partie du problème. Sans son argent, Sarkozy aurait-il pu entraver, retarder toutes procédures, comme il n’a cessé et ne cesse encore de le faire ? La réponse est non. Le citoyen lambda qui renonce souvent à faire valoir ses droits devant les juges le fait faute de pouvoir se payer un avocat.

Assisterons-nous, le 7 mai 2017, à l’impensable ? L’élection d’un possible, voire probable, délinquant à la présidence de la République. L’état moral des habitants de ce pays n’est déjà pas au beau fixe, avec l’angoisse liée aux conditions de vie, aux attentats, au climat politique délétère. Si d’aventure, dans un mouvement suicidaire, le peuple (une majorité en tout cas) se jetait dans les bras de ce type anxiogène, qui a piétiné, comme nul autre, la pensée et l’héritage gaulliste, cela en serait fini des espoirs de la France de se maintenir parmi les nations respectables et respectées.

(1) Conditions pour devenir président de la République

(2) La mise en examen (anciennement inculpation) vise la personne contre laquelle il existe des indices graves ou concordants rendant vraisemblable qu'elle ait pu participer, comme auteur ou complice, à la commission d'une infraction (article 80-1 du code de procédure pénale.) 

- Affaire « des écoutes téléphoniques » : Sarkozy est mis en examen pour « corruption active, trafic d’influence et recel de violation du secret professionnel  », le 1er juillet 2014. Suspendue pendant quelques mois, la procédure a été réactivée le 7 mai 2015 par la cour d'appel de Paris, qui a validé la légalité des écoutes dont il a fait l'objet. L’avocat de Sarkozy a saisi la cour de cassation.

Son pourvoi en cassation a été rejeté le 22 mars 2016. Son renvoi devant un tribunal correctionnel est désormais acté.

- Affaire « Bygmalion-comptes de campagne » : Sarkozy est mis en examen pour « financement illégal de campagne », le 16 février 2016. Le dépassement atteint les 28,5 millions d’euros, au-dessus du plafond autorisé qui est de 22,5 millions d’euros.

 

Verdi

Mardi 26 juillet 2016


Moyenne des avis sur cet article :  4.31/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 26 juillet 2016 15:50

    Certes, mais qu’est-ce qu’on fait des repris de justice comme Juppé ?


    • Jean Pierre 26 juillet 2016 23:52

      @Robert Lavigue
      Il y a deux différences entre Juppé et Sarkozy.

      Juppé a payé pour d’autres. D’autres payent pour Sarkozy (Guéant, Hortefeux déjà condamné, et une trentaine de mis en examen dans son entourage).
      Les problèmes judiciaires pour Juppé, c’est le passé. Pour Sarkozy, c’est l’avenir.

    • Fergus Fergus 27 juillet 2016 09:56

      Bonjour, Jean Pierre

      Cette mise au point devait être faite.

      Mettre sur le même plan (judiciaire et non politique) Juppé et Sarkozy, c’est amalgamer la grippe au cancer !


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 27 juillet 2016 12:04

      Bonjour chers jeunes juppéistes de gauche !

      Contrairement à votre propagande, M. Juppé n’a pas été victime d’une erreur judiciaire. Il a été condamné pour un délit (prise illégale d’intérêts) qu’il a personnellement commis.

      Que M. Juppé n’ait pas collaboré avec la justice de la République et se se soit abstenu de dénoncer son complice (M. Chirac) est une autre facette peu ragoutante de ce personnage à la moralité douteuse.

      A ce jour, M. Sarkozy n’a été condamné que par les tribunaux « populaires » qui se réunissent dans les salons de la gauche mondaine ralliée au juppéisme révolutionnaire.

      Mettre sur le même plan un repris de justice et un justiciable, elle est belle la morale de Fergus !


    • Jean Pierre 27 juillet 2016 14:58

      @Robert Lavigue
      La prise illégale d’intérêt se rapportait au financement du parti de Chirac. Juppé a donc payé pour Chirac.

      Sarkozy a commis un nombre important de délits qui sont documentés, connus et incontestables. Par des stratégies d’évitements, des arguties et des recours sans fin, l’utilisation d’un nombreux avocats expérimentés, la recherche de défauts de procédures, les questions prioritaires de constitutionnalité ( stratagème inventé par lui pour retarder de six mois minimum tout procès complexe), le renvoi sur ses subordonnés de toutes ses propres turpitudes, il a, pour l’instant, échappé a toute condamnation. Il est donc juridiquement présumé innocent. De fait, il est pourtant coupable de très nombreux délits

    • alaric13 27 juillet 2016 15:10

      @Jean Pierre
      « casier judiciaire »


    • Fergus Fergus 27 juillet 2016 15:12

      @ Jean Pierre

      Merci pour cette nouvelle mise au point. Sarkozy est, de manière attestée par de nombreux documents publiés sur le Canard Enchaîné et d’autres médias, bel et bien responsable de multiples actes de délinquance et, dans le cas de l’affaire Bygmalion, d’un viol gravissime du fonctionnement de la démocratie.

      Strictement rien à voir avec Juppé qui a effectivement payé pour Chirac, n’en déplaise à Robert Lavigue !


    • Le421 Le421 27 juillet 2016 18:52

      @Robert Lavigue
      Bonjour chers jeunes juppéistes de gauche !

      Mais oui, mais oui.
      Effectivement, les « chemises noires » voient systématiquement toute tendance politique à leur gauche...
      C’est bien, continuons comme ça. La France avance, on sera bientôt en 1934. Charles Trenet va faire un tabac !!


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 27 juillet 2016 23:11

      @Fergus

      Loin de moi l’idée de vouloir faire l’apologie du Président Sarkozy à qui je ne vois qu’une qualité, celle de nous avoir évité Ségolène-Désir -d’Avenir comme Présidente ! Rien que pour ça, il mérite une place au Panthéon...

      Heureux d’apprendre que le Canard Enchainé et d’autres médias vont remplacer les tribunaux de la République.

      Force m’est de constater qu’à ce jour le Président Sarkozy a toujours un casier judiciaire vierge, à l’inverse du repris de justice Juppé, condamné pour des malversations lorsqu’il dirigeait le RPR et qu’il était adjoint aux finances de la Ville de Paris.


    • 59jeannot 28 juillet 2016 10:44

      @Jean Pierre
      Juppé a payé pour son chef mais il était dans les combines ; ne faudrait pas le sanctifié


    • gaston gaston 31 juillet 2016 11:39

      @Jean Pierre
      « l’avenir » sauf s’il est réélu !
      C’est d’ailleurs sa seule chance de s’en sortir !


    • kako 1er août 2016 00:36

      @Robert Lavigue

      Vous savez, Al Capone aussi avait un casier vierge malgré tous les crimes commis ! Il n’a d’ailleurs pas été condamné pour tous les meurtres qu’il a commis, mais pour fraude fiscale ... Auriez vous le culot de prétendre qu’il était innocent de tous ces crimes, car pas condamné ? 

    • alaric13 26 juillet 2016 15:51

      VILLEPIN !!!


      • Jo.Di Jo.Di 26 juillet 2016 15:58

        Oui,
         
        le nain Ray Ban Rollex pourri est parfait pour du veau gôôôchiste libidineux soumis grand remplacé .... il en a rien à foutre de l’ex-France qui n’existe d’ailleurs plus.

          
        Nous lui [au nain RayBan-Rollex] avons demandé quel était son ministre des Finances préféré. Il n’a pas hésité une seconde.
         
        « Pierre Bérégovoy »,

         
        nous a-t-il répondu. J’ai failli m’étrangler.
         
        « Pourquoi ? »
         
        « Eh bien, a-t-il dit, parce que c’est lui qui a dérégulé les marchés ! » ....”

         

        "Les Putasses de la gôôôche du Capital’ Michel Pinçon (sociologue)
         
        http://www.telerama.fr/livre/ces-pincon-qui-font-trembler-l-elysee,60212.php

         
         


        • Le421 Le421 27 juillet 2016 18:23

          @Jo.Di

          Quel gloubi-bouga !!

          Dormir la tête sur le smartphone, c’est redoutable...

          Mais bon. Ce qui me rassure, c’est que cette prose niveau CM2 ne sort pas des gens de mon bord politique.
          Un gamin, on lui filerait des tartes ! Hélas, j’ai bien peur qu’il ne soit un peu tard.
          Continuez comme ça mon ami. On réalise mieux pour qui la Fraaaaaannnnsse va voter en 2017.


        • van lys 31 juillet 2016 13:02

          @Jo.Di
          Prière de ne pas utiliser Agoravox lorsque tu vomis, je te conseille les toilettes, et pour notre grand soulagement, il serait temps que tu disparaisses en tirant la chasse avec ta prose que tu ne digères pas.


        • Auxi 31 juillet 2016 23:38

          @Le421
          Parce que vous essayez encore de lire Jo.Di ? Quelle patience, et quelle persévérance ! Je vous admire, ça fait un moment que j’ai renoncé, comme pour mmbbb !


        • mmbbb 1er août 2016 08:58

          @Auxi tu es de gauche connard ? La gauche est pourrie par des personnes de ton engeance T inquiètes pas en 2017 dehors.


        • mmbbb 1er août 2016 09:05

          @Auxi et tes commentaires sont ils argumentes, non toujours dans l’opprobre l’opposition le petit con de gauche aigri, envieux qui se croît superieur aux autres.


        • bibou1324 bibou1324 26 juillet 2016 16:00

          Les rôles d’un président de la république sont :

           - de diriger l’armée
           - de s’occuper de la diplomatie, de ratifier les traités
           - d’orienter la politique du pays via des nominations // des prises de parole en public
          Plus quelques rôles mineurs.

          Que le président soit tueur multi-récidiviste, violeur ou blanc comme neige, rien à battre. Ce qui est important, c’est son efficacité dans le rôle qui lui est imparti.

          Etant donné le bilan de Sarko, il a été à chier, il suffit de voir la dette qui a explosé sous son mandat.

          Donc pas de Sarko parce que ce serait un mauvais président, OK, pas de Sarko parce qu’il a détourné un peu d’argent et a participé à des affaires louches, pas d’accord du tout.



          • pallas 26 juillet 2016 16:12

            @bibou1324,

            Monsieur, vous faites une erreur magistral.

            Napoléon, Vauban, Louis 11, Louis 14, étaient des hommes intègrent, totalement, ils se sont sacrifié pour l’état.
            L’histoire prouve votre erreur.

            Il n’y a pas de Sieur Vauban actuellement.

            Toute nation a été forgé par des êtres capables d’un sens du devoir, un idéal et non pas l’appât du gain.
            Louis 15 fut le plus médiocre roi de France, perdu dans ça Jet Set de l’époque.
            Louis 16 eu un petit Frère, qui était intelligent, prés a prendre les rêne du pays, mais Louis 16 ne lui laissa pas le trône, on voit le résultat quelques 200 années plus tard.
            Un Homme ou Femme de Conviction fait une Nation, l’histoire est l’histoire.

            Un dernier exemple.
            La Grece serai devenu Perse, s’il n’y avait pas eu un homme, un seul homme, integre, qui à tout sacrifié, levant une armée maritime et tacticien détruisit l’armée Perse. Je vous laisse chercher son Nom.
            Un vaurien, un voleur et tricheur, ne peut pas faire le moindre acte de courage et d’intelligence, et surtout de tactique.
            L’Histoire ne retiens que cela, c’est un fait.
            Salut


          • Jo.Di Jo.Di 27 juillet 2016 04:49

            @pallas
            Napoléon ne pensait qu’à s’enrichir et placer sa famille ....
             
            Écouter les vidéo de Guillemin sur le sujet ....
             
            (et celle sur la colonisation des radicaux sec*xialistes .... édifiant)
             
            « Nous ne ferons pas l’erreur de Cameron, nous ne ferons pas de référendum sur la sortie de l’UroReich .... La bonne question aux cons de benêts est : quel Reich voulez vous les sans-dents ? »
             
            Ségôôô explique la Ploutocratie Sexialiste de gôôôche (l’herpès) .... la démocratie pour les grands remplacés soumis ....
            https://www.youtube.com/watch?v=TrpbBRBHqGk


          • sarcastelle 27 juillet 2016 08:55

            @pallas

            .
            Vous êtes sans doute un fidèle du ministre de l’Instruction publique, traquant le latin jusqu’à écrire Louis 14, 15, 16. 
            Louis XV le Bien Aimé est le Français qui a le plus fait contre le colonialisme. Peu de Français peuvent se vanter d’avoir débarrassé la France d’autant de ses colonies que lui. Convenez que c’est un mérite. 

          • sarcastelle 27 juillet 2016 09:01

            @pallas

            .
            Louis XVI le roi martyr eut un petit frère qui était intelligent...........mais Louis XVI ne lui laissa pas le trône. 
            .
            Eût-il voulu le lui laisser que c’était chose impossible, sauf à se donner la mort et à tuer son fils, là encore choses impossibles pour un chrétien. 
            .
            Car que faites-vous des lois fondamentales du royaume ? Le roi n’a ni le pouvoir d’abdiquer ni celui désigner son successeur (aussi l’abdication de Charles X et la désignation de « Henri V » pour le trône constituent-elles des actes frappés de nullité).

          • Le p’tit Charles 26 juillet 2016 16:05

            Hélas...avec le peuple tout est possible..voir qui l’on retrouve à l’Elysée actuellement... !


            • tashrin 26 juillet 2016 16:15

              si les gens revotent pour lui ils meritent
              La premiere fois c’etait evident mais on pouvait lui laisser le benefice du doute
              La seconde, là...
              Errare humanum est - perseverare diabolicum


              • Sigismond Sigismond 26 juillet 2016 17:32

                @l’auteur


                Bonjour,

                Vos critères de choix pour élire un président me semblent douteux. Si assez de gens pensent comme vous on va se retaper Gros Mou pour 5 ans.
                Des mises en examen ne constituent pas des arguments valables pour empêcher une élection. Une condamnation, si tant est qu’on soit porté davantage sur la morale que sur un programme ou des résultats, si. Et après tout puisqu’une francisque n’empêchait pas de devenir président, on ne va quand même pas s’arrêter à si peu de choses qu’une simple ou de simples mises en examen dont on ne sait pas ce qu’il adviendra d’elles..

                On peut ne pas voter pour Sarkozy parce qu’il n’a pas fait quand il était président les choses pour lesquelles il a été élu. Notamment son bilan en termes de sécurité et de nettoyage des quartiers de non-droit est nul. C’est pourtant là-dessus qu’il a fondé sa campagne de 2007, siphonnant les voix du FN à l’époque. Et c’est parce qu’il n’a pas tenu des promesses, et qu’il a été en plus assez con pour se faire critiquer à cause de ses discours sécuritaires mais sans suite comme celui de Grenoble qui n’engageaient que ceux qui les écoutaient qu’il a perdu en 2012 et certainement pas parce que les Français voyaient en Gros Mou leur sauveur. Avec lui ceux qui n’attendaient rien ont au moins été servi plus que de mesure.

                Certes le choix serait cruel entre Sarko et Hollande. Encore une fois. Mais quand même, ce n’est pas des mises en examen qui orienteraient mon choix forcément négatif.

                • tashrin 26 juillet 2016 17:46

                  @Sigismond
                  scusez mais pour être secretaire à la securité sociale on demande un casier vierge
                  Vous trouvez vraiment scandaleux qu’on demande a minima la meme chose un premier magistrat du pays ? Pour vous c’est si anecdotique que ca de placer à ce niveau de responsabilité un psychopathe cocainomane completement azimuté et aveuglé par sa quete de gloire de pouvoir et de grosses montres ? Comment on fait pour expliquer à un gamin qu’on pique pas les scooters quand le president du pays s’affranchit de toutes les regles de droit sans que personne n’y trouve à redire ?
                  Ben si c’est le cas faut juste pas s’etonner de la situation de notre beau pays où un ministre du budget en exercice planque peinard son magot en suisse tout en assurant la main sur le coeur devant le parlement qu’il ne ment pas...
                  vous votez Balkany, certainement ? :)
                  surrealiste


                • Verdi Verdi 26 juillet 2016 17:57

                  @Sigismond

                  Votre position reflète un glissement très préoccupant, à mon sens : la relégation de la morale au rang de considération subsidiaire, voire superflue, dans l’appréciation des qualités qu’un homme se doit de posséder en politique. 

                  Ne soyez pas surpris, à la suite de vos propos inconséquents, que les déboussolés que sont les terroristes islamistes n’aient aucune morale, aucune humanité. L’exemple leur est donné par des gens comme Sarkozy qui ne respectent pas le droit.

                  Bien évidemment, non seulement je ne partage pas votre point de vue, mais je le trouve choquant et contraire aux valeurs qui doivent dicter le comportement d’hommes politiques responsables, dont la première des qualités doit être l’intégrité. 


                • Sigismond Sigismond 26 juillet 2016 18:06

                  @tashrin
                  Je crois qu’à ce jour le casier de Sarko est vierge. Donc votre commentaire est sans objet.

                  Celui de Juppé sans doute pas, comme celui de pas mal de politiques et pas besoin d’aller chercher la caricature de Balkany pour démontrer ça.
                  Mais dans un sens vous avez raison. Même un Juppé n’ayant pas un casier vierge, même un Sarkozy mis en examen ne me forcera à choisir Hollande. Faut quand même pas pousser ! Bien sûr là je parle d’hypothèses de second tour qui ne se réaliseront même pas. 
                  Mais pour être clair, je préférerai aux affaires toujours une crapule compétente à un incompétent notoire. J’ai même un peu regretté qu’on vire Cahuzac parce qu’il était un des meilleurs, voire le meilleur de cette clique qui nous gouverne. La politique, ce n’est pas choisir le plus vertueux, mais le meilleur pour ce qu’on lui demande de faire.
                  Je n’ai pas eu l’occasion de pouvoir voter pour Balkany. Je ne le regrette pas parce que je ne le connais qu’à travers ses turpitudes, mais je m’interroge quand même sur ses réélections successives tandis que ses électeurs n’ignorent pas que c’est un pourri. Il doit quand même avoir certains côtés positifs, non ?

                • tashrin 26 juillet 2016 18:24

                  @Sigismond
                  mais je m’interroge quand même sur ses réélections successives tandis que ses électeurs n’ignorent pas que c’est un pourri. Il doit quand même avoir certains côtés positifs, non ?

                  Ben oui... ils en beneficient...Pas tres compliqué à comprendre, suffit d’habiter Levallois
                  sarko n’est pas encore condamné parce que protégé par le statut de president en exercice et les heureux hasards du calendrier judiciaire, mais le nombre d’affaires dans lesquelles il est cité ne laisse pas vraiment de doute quant au bonhomme.
                  ... qui doit comme tout le monde beneficier de la presomption d’innoncence on est d’accord, mais autoriser une cadidature en sachant pertinemment que seuls quelques mois le separent d’une condamnation, c’est un motif plus que suffisant pour qu’il s’ecarte de lui meme
                  Sauf si sa candidature est en grande partie motivée par l’immunité dont il va pouvoir tranquillement beneficier
                  n’est pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voirt
                  Vous evoquez hollande, m’en fous, je le soutiens pas plus. Contrairement à vous, la logique partisane ne m’aveugle pas
                  En tous cas, les commentaires tels que le votre (yen a d’autres en dessous) expliquent pour beaucoup la merde dans laquelle on se trouve.
                  Passer de De Gaulle qui payait ses depenses perso à l’Elysée sur son budget perso à ... ça, cette conception de la vie publique, de la probité, de l’honneteté
                  Et après on comprend pas pourquoi les gamins preferent vendre du shit et piquer des bagnoles au lieu de se crever le cul pour un smic... Bravo


                • Sigismond Sigismond 26 juillet 2016 18:25

                  @Verdi
                  Comment pouvez-vous affirmer que Sarko ne respecte pas le droit alors qu’il n’a jamais été condamné ? Est-ce que vous-même vous le respectez en niant la présomption d’innocence que vous devez brandir sans doute quand il s’agit d’autres politiques qui vous conviennent mieux ?


                  Ce n’est pas une apologie de l’intégrité des hommes politiques à laquelle vous vous livrez, c’est à une descente en flammes de Sarko à partir d’arguments qui vous mettent dans une position telle que vous pourriez être mis en examen pour diffamation. C’est quand même un comble !

                  Si vous voulez critiquer Sarko il ne manque pas de terrains plus pertinents (je pourrais même vous en souffler à l’oreille) que ses affaires avec la justice qui finiront peut-être toutes comme l’affaire Bettencourt par un non-lieu, ou peut-être pas. Mais ce n’est pas à vous de vous substituer aux juges.

                  Sur un plan plus général, je voudrais avoir une définition de l’intégrité. Si c’est ne pas taper dans la caisse ou ne pas se servir de son poste pour des intérêts particuliers, ça me semble un peu léger. En fait je ne crois pas, et surtout en démocratie, qu’on puisse faire une « brillante » carrière politique en étant intègre. Si vous en connaissez, citez-en. Et pas Hollande s’il vous plait qui ne l’a pas été davantage que les autres et le qui démontre à mesure que son règne calamiteux s’achève.

                • Sigismond Sigismond 26 juillet 2016 18:43

                  @tashrin
                  1) Si les habitants de Levallois comme vous le dites en bénéficient (de certaines qualités de Balkany), ils auraient tort de se priver de voter pour lui.


                  2) vous écrivez « qui doit comme tout le monde beneficier de la presomption d’innoncence on est d’accord, mais autoriser une cadidature en sachant pertinemment que seuls quelques mois le separent d’une condamnation ». 
                  Là je dois dire, vous m’épatez. Dans la même phrase vous invoquez la présomption d’innocence pour un homme qui sera condamné dans quelques mois. Si vous ne voyez pas l’erreur je peux prendre le temps de vous l’expliquer.

                  3) vous m’accablez d’une logique partisane alors que dans un commentaire précédent j’ai dit presqu’autant de mal de Sarko que de Hollande en soulignant que devoir choisir entre les deux était particulièrement cruel. Il faut bien lire ou tout lire avant de coler des étiquettes aux gens.

                  4) On peut estimer que de Gaulle était honnête parce qu’il ne profitait pas de sa position ni pour s’enrichir, ni même pour en vivre car, si je ne me trompe, il avait renoncé à ses indemnités se contentant de sa retraite de général. Mais être honnête ça ne suffit pas à être intègre. On pourrait parler des conditions d’arrivée au pouvoir de de Gaulle et surtout du « malentendu » bien entretenu par lui qui lui a permis d’arriver au pouvoir. Les Pieds-Noirs ne vous vanteront sans doute pas l’intégrité de de Gaulle. Il n’en demeure pas moins que j’ai une grande admiration pour de Gaulle, mais pas parce qu’il payait son électricité.

                   

                • Jean Pierre 27 juillet 2016 00:12

                  @Sigismond
                  Pour en finir avec les affaires judiciaires et arriver blanc comme neige à l’élection complètement débarrassé de ces questions, Sarko pouvait suivre une règle de conduite simple : coopérer avec la justice, la laisser agir sans perte de temps pour que son innocence soit rapidement prouvée dans les multiples affaires le mettant en cause.

                  Sa stratégie a toujours été exactement opposée : il n’a de cesse de multiplier les obstacles à la justice, de chercher avec ses avocats tout les stratagèmes, toutes les arguties juridiques permettant de retarder la marche de la justice (recours divers, question prioritaire de constitutionnalité, recherche de la moindre erreur de procédure, etc). Et ceci dans un seul but : qu’aucune condamnation ne puisse être prononcée avant sa réélection ce qui lui donnerait 5 ans de plus d’impunité (en plus de la possibilité de changer les lois ou d’atteindre le délai de prescription).
                  Sarkozy se conduit en coupable qui fuit la justice. J’en tire toutes les conséquences : il est coupable.

                • TEOPAUL 27 juillet 2016 04:42

                  @tashrin
                  D’accord avec vous. Mais comment expliquer de tels raisonnements voire de tels soutiens !!!

                  Etonnant n’est-ce pas ?!

                • Verdi Verdi 27 juillet 2016 08:04

                  @Jean Pierre

                  C’est exactement cela. 

                • tashrin 27 juillet 2016 09:36

                  @TEOPAUL
                  Pas tant que ca finalement, notre epoque en est l’illustration...
                  L’honneteté, la probité, le respect d’autrui n’ont plus visiblement aucun interet pour personne. So 20eme siecle comme valeurs, aujourd’hui on prefere un avocaillon bling bling dont le seul horizon est de posseder un yacht plus gros que celui de ses copains, quitte à mettre la planete entière en coupe réglée. Et on trouve encore des gens pour applaudir
                  Avec des electeurs comme cela, il est logique que nous ayons ces dirigeants là


                • Sigismond Sigismond 27 juillet 2016 10:52

                  @Jean Pierre
                  Peut-être qu’il n’a pas très confiance en certains juges. Et on peut le comprendre ! Y a qu’à voir le comportement du juge Gentil avec notamment les doutes quant à la sincérité de l’expertise sur L. Bettencourt réalisée par une amie à lui.


                  Je n’ai pas dt que c’était un saint et qu’il n’avait rien à se reprocher. Comme je l’ai dit plus haut quiconque arrive à ce niveau ne peut pas être net. Peut-être qu’un jour on se penchera sur l’époque où le président actuel était premier secrétaire du PS et « ignorait » ce qui se passait dans certaines fédérations qui alimentaient pourtant les caisses du même PS.

                  Ce que j’ai écrit, et qui a été considéré sans doute par les lecteurs trop hâtifs ou enclins à considérer ceux qui n’étaient pas d’accord avec eux comme des soutiens immodérés de leur cible, c’est d’une part que l’argument de mises en examen est irrecevable du fait de la présomption d’innocence (or c’est le pivot de cet article) et que d’autre part les critères de choix d’un responsable politique ne peuvent pas s’arrêter à ses valeurs morales réelles ou supposés. 

                • tashrin 27 juillet 2016 14:08

                  @Sigismond
                  Ce que j’ai écrit, et qui a été considéré sans doute par les lecteurs trop hâtifs ou enclins à considérer ceux qui n’étaient pas d’accord avec eux comme des soutiens immodérés de leur cible,
                  vous vous trompez
                  La cible n’est pas Sarkosy, il est insignifiant
                  Mais Sarkosy est simplement l’illustration parfaite d’un systeme, d’une conception de la vie publique qui, elle, est la cible. Et Hollande et consorts sont concernés tout pareil, m’en fous de Sarkosy

                  l’argument de mises en examen est irrecevable du fait de la présomption d’innocence
                  Vous semblez avoir des bases juridiques. La presomption d’innocence est ici utilisée à son profit par quelqu’un qui se sait condamnable et qui multiplie les manoeuvres pour se soustraire à un quelconque jugement avant d’avoir tenté d’obtenir une immunité. a rapprocher de la theorie de l’abus de droit, puisque vous avec des connaissances juridiques. La manoeuvre en elle meme est contestable

                  d’autre part les critères de choix d’un responsable politique ne peuvent pas s’arrêter à ses valeurs morales réelles ou supposés.

                  Là en revanche je suis fermement en desaccord avec vous. C’est un prerequis sans quoi tout le reste est voué à l’echec. Et c’est bien là ce qui distingue la republique bananiere francaise des veritables decmocraties européennes. La quasi totalité de ce qui est considéré comme normal et ineluctable chez nous n’existe pas et n’est pas toléré chez les autres... De quoi pousser à une certaine remise en question non ?


                • mmbbb 31 juillet 2016 15:53

                  @Verdi mettre en parallèle les terroristes et cet auteur de ces propos me parait quelque peu excessif voir absurde c’est la gauche caviardeuse qui porte une lourde responsabilité sur la situation actuelle Ressortir la morale politique, il fallait le dire a Miittertand . Vous parlez d’integrite alors virez tout le monde Regardez le syndicaliste LE PAON qui se trouve a la tete d’un comite théodule et promu par Hollande alors que la CGT demande a manifesté contre ce même Hollande A gerber 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès