• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les grandes figures catholiques de la France par François Huguenin

Les grandes figures catholiques de la France par François Huguenin

Le catholicisme est l’ADN de la France. Il s’agit même à mon sens d’un fait incontestable. Pourtant des hommes politiques tentent de minimiser ce fondement civilisationnel, au point de s’étouffer quand nous parlons des racines chrétiennes de l’Europe… A l’heure où l’école de la République immerge les jeunes et moins jeunes dans une amnésie dévastatrice, ce livre brosse le portrait de figures catholiques qui nous permet de (re)dédouvrir l’histoire de notre pays. Effectivement la France ne naquit pas en 1905 ou en 1968 pas plus qu’en 1789, mais lors du baptême de Clovis en 496.

François Huguenin, historien et essayiste, qui a commis entre autres L’Histoire intellectuelle des droites et Les Voix de la foi, nous propose un ouvrage non pas religieux mais historique. Il a ainsi retenu 15 figures dans notre longue histoire nationale et certains choix pourront étonner. En effet, de Gaulle figure dans cette liste alors que Louis XIII, le Roi qui consacra le royaume de France à la Vierge Marie, est absent. Il expliquera sa position dans Famille Chrétienne de la manière suivante : « Je ne sous-estime pas la foi de Louis XIII, ni la beauté de la consécration de la France à Notre-Dame. Mais je consacre déjà un chapitre à Richelieu, qui est une extraordinaire figure catholique. » D’une manière générale choisir revient à écarter. De fait le choix comporte, qu’on le veuille ou non, une dose de subjectivité. Cependant lorsque l’auteur évoque les grandes figures catholiques qu’il a retenues, il est historien. A ce titre il restitue, avec faits objectifs et arguments circonstanciés le contexte historique - sans lequel il est impossible de bien comprendre tous les tenants et les aboutissants - avec lequel évoluèrent ces héros. Sans jamais tomber dans les légendes dorées ou noires, François Huguenin dresse le portrait d’hommes et de femmes qui furent guidés par une foi commune – bien qu’elle s’exprima différemment – et une certaine idée de la France. Tous ne furent pas saints et nombreux sont ceux qui commirent des erreurs. A dire vrai, nonobstant leur grandeur, leur mérite voire leur influence, cela les rend humains, donc proches de nous.

D’une manière générale, les pédagogues modernistes lui reprocheront peut-être sa volonté de suivre une chronologie dans l’espace et le temps, mais comment faire de l’histoire sérieusement sans chronologie ? Ce livre redonnera, c’est le moins que nous puissions espérer, le goût à nos contemporains pour l’histoire. Cette discipline reste constamment martyrisée par les différents ministres de l’Education Nationale. D’une manière générale, il est impossible de rester de marbre - quand on est Français – à l’évocation de Clovis, Jeanne d’Arc, Richelieu et Saint-Vincent de Paul. De même pour savoir où aller, encore faut-il savoir d’où l’on vient. Ainsi dès les premières pages, le directeur de la Procure rappelle des vérités que nous aimerions entendre plus souvent de la part des hommes politiques et d’Eglise : « La France est tout simplement, depuis son ébauche que l’on datera de Clovis et sa création qui est le fait des capétiens, un pays catholique, qui l’est resté par-delà la crise de la Réforme. » La France, contrairement à ce que pensent les adeptes de la table rase, n’est pas un vulgaire terrain vague ou un désert vide de fondements religieux, philosophiques et politiques. Frédéric Huguenin poursuit : « Ma conviction est que le catholicisme constitue un apport singulier et plus nécessaire que jamais dans une France sécularisée où triomphent le relativisme et le consumérisme. »

Alors que toute l’infrastructure politico-médiatique tourne le dos à notre passé en le caricaturant, en le dénigrant ou même en l’occultant, il demeure vital de transmettre aux générations futures la vérité profonde de la France, à savoir qu’elle est catholique. Cette dernière idée en choquera plus d’un, mais à bien y réfléchir Jeanne d’Arc n’avait-elle pas déjà choqué ses tortionnaires à son inique procès, au cours de cet échange célèbre : « Jeanne, croyez-vous être en état de grâce ? — Si je n’y suis, Dieu veuille m’y mettre ; si j’y suis, Dieu veuille m’y tenir… » Il vaut mieux choquer autrui que de passer pour un ectoplasme. Dans une société française sans cesse tiraillée et attaquée par la dictature du relativisme et de l’athéisme, ce livre rappelle avec force que notre pays est lié de manière consubstantielle au catholicisme. Certains rappels sont salutaires, nul doute que celui-ci en fasse partie.

 

Franck ABED


Moyenne des avis sur cet article :  1.55/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • njama njama 3 novembre 2016 17:24

    @Frank ABED

    "Alors que toute l’infrastructure politico-médiatique tourne le dos à notre passé en le caricaturant, en le dénigrant ou même en l’occultant, il demeure vital de transmettre aux générations futures la vérité profonde de la France, à savoir qu’elle est catholique."

    Je dirais plutôt qu’elle le fut, et qu’elle le reste en partie. Vous semblez voir de l’anticléricalisme, là où il n’y en a pas ou plus depuis bien des décennies. Sauf erreur de ma part, mais comme vous n’appuyez pas vos allégations de faits, de sources, ... vous ne risquez pas de me convaincre du contraire quand bien même vous auriez raison..

    Je ne suis pas hostile à ce que l’histoire tienne davantage compte de l’importance du pouvoir politico-religieux au travers des siècles, mais n’avons-nous pas tous au moins appris sur les bancs de l’école (publique ou privée) que le clergé était intégré dans la structure politico-sociale de l’Ancien Régime, auprès de la noblesse et du tiers état, et qu’il avait voix au chapitre.

    Il se trouve que depuis la révolution, et plus particulièrement depuis la fin du XIX° siècle, et début XX° siècle nous avons changé de paradigme politique, renvoyant à Dieu ce qui revient à Dieu et à César ce qui revient à César selon la vertu de l’Évangile. Que l’Église ait perdu de sa superbe, j’en suis bien aise, et ne crois pas être le seul à le penser.

    Rien n’entrave à ma connaissance la liberté de l’Église et de tout un chacun de transmettre les convictions qui lui paraitrait essentielles, vitales. J’avoue ne pas comprendre le sens de votre souhait ? serait-il celui d’une France identitaire, catholique ? si, oui, vous savez bien que cela ne se peut ... plus.


    • rogal 3 novembre 2016 19:44

      @njama
      « Que l’Église ait perdu de sa superbe, j’en suis bien aise, et ne crois pas être le seul à le penser. ». En effet.
      Que les sectes chrétiennes s’occupent donc de leurs affaires. Que les chrétiens commencent par prouver l’amour qu’ils se portent les uns aux autres en se réunifiant au sein d"une seule Église.


    • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 3 novembre 2016 17:35

      Exemple d’une grande figure catholique de la Fraaaaaance : Arnaud Amalric.

      Des chrétiens que les catholiques avaient appelés « Cathares » parce qu’ils les considéraient comme hérétiques, avaient créé des diocèses et nommé des évêques, ce qui retirait aux papistes une autorité sur des territoires entiers. L’église catholique, qui décida donc de les éliminer.

      Arnaud Amalric ayant pour ce faire investi la ville de Béziers, ses hommes lui demandèrent comment distinguer les Cathares des Catholiques. Il a résolu le problème en recommandant à ses hommes de tuer tout le monde, Dieu devant ensuite reconnaître les « bons Catholiques »...

      Ce massacre, qui a fait entre 20 000 et 60 000 morts, a marqué le début de la "Croisade des Albigeois", qui s’est terminée en 1244 par un autre bain de sang à Montségur, dans le Comté de Foix.

      C’est après cet épisode et non pas le baptême de Clovis que le pays a été dominé et contrôlé par l’administration cléricale, principal lobby à la cour du roi. Quelques huguenots ont bien essayé de protester, mais la pourpre cardinalesque était vigilante.


      • oncle archibald 3 novembre 2016 19:32

        @Jeussey de Sourcesûre : ces pitoyables et impardonnables excès sont pain béni pour ceux qui ont l’habitude de bouffer du catho, mais comme pour « maxwell qualité filtre » il est inutile d’en rajouter.

        Selon Wikipedia«  : »Les chroniqueurs estiment le nombre de morts entre 15 000 et 22 000. Le chroniqueur Pierre des Vaux de Cernay parle de 7 000 personnes massacrées dans la seule église Sainte-Madeleine. Ces chiffres sont manifestement exagérés, la population de Béziers à l’époque n’excédant pas 14 500 habitants. Certains estiment le nombre de morts à la moitié de la population, Jacques Berlioz à quelques centaines. Le massacre de la ville de Béziers est entré dans la mémoire locale sous le nom de grand masèl (grande boucherie en occitan)."

        Dieu merci j’ai été baptisé non pas à La Madeleine mais dans la basilique Saint Aphrodise, toute proche de ma maison natale et construite sur une crypte dans laquelle a été inhumé le dit Saint ... au III eme siècle !

        Et on discute sur les origines chrétiennes de la France qui a cette époque était encore la Gaulle et Béziers une ville de la province Narbonnaise ???? Que l’on soit Chrétien ou ex-chrétien ou athée voire bouffe curé c’est ridicule et minable de renier ses racines !


      • Julien30 Julien30 3 novembre 2016 20:50

        @oncle archibald
        Oui l’histoire et Jeussey de Sourcesûre ça fait apparemment deux, au-delà de prendre ce passage de l’histoire pour illustrer celle de l’Eglise et du catholicisme et rien que celui-là, il n’en rend pas compte avec la plus grande rigueur dirons-nous. 


        Déjà la citation attribuée à Arnaud Amaury, grand classique qu’aiment ressortir les anti-cléricaux primaires, est apocryphe, on n’en trouve pour seule source que Le livre des miracles écrit plus de 50 ans après les faits par un moine allemand à propos duquel Régine Pernoud écrit qu’il est un « auteur peu soucieux d’authenticité » (un peu comme Jeussey). Jeussey, vous voulez une citation a priori un peu plus sûre ? « Le foi doit être persuadée, non imosée » d’après Bernard de Clairvaux. 
        Ensuite, à ce sujet justement, vous oubliez (ou vous ne le savez sans doute pas) que l’Eglise a longtemps préféré l’opposition pacifique et convaincre par la prédication, la croisade contre les cathares ne commençant qu’en 1209, alors que les cathares étaient organisés depuis 1160. Elle ne commença qu’après que le comte de Toulouse ait mis le feu aux poudres alors que dans le même temps les cathares provoquaient de plus en plus de troubles (ils étaient en opposition avec tous les fondements ou presque non seulement du christianisme mais de l’ordre féodal en général), tout en ne rencontrant pas vraiment de soutien populaire. « Les envahisseurs ont rencontré sur place la formidable complicité de la plus grosse partie de la population » d’après Le Roy Ladurie.

        « Spécialiste des cathares, Michel Roquebert convient que l’Eglise médiévale n’aurait pas pu combattre ceux-ci avec d’autres moyens que ceux qu’elle a progressivement mis en oeuvre, de la persuasion à l’emploi de la force par le bras séculier. » Jean Sévillia, Historiquement correct

      • Julien30 Julien30 3 novembre 2016 20:53

        @Julien30
        « La foi doit être persuadée, non imposée » plutôt :)


      • njama njama 3 novembre 2016 21:18

        @Jeussey de Sourcesûre
        et @ oncle archibald

        Je vous avoue ne pas être un fan des « icônes » ... en général (religion, musique, politique, littérature, philosophie ...)...
        Excusez-moi du peu même si mon point de vue vous paraîtrait bien peu catholique, admettant que Christ par Jésus serait comme un « miroir » (ou Image - cf Genèse -) de Dieu (car l’Église reste théoriquement monothéiste), ... ... donc passons (zappons) sur ces questions théologiques (très intellectuelles et indigestes à vrai dire qui n’ont d’égales que les discussions sur le sexe des Anges). Ainsi l’auteur de l’article nous le France égrène éternelle dans un chapelet catholique immémorial depuis la Gaulle Clovis, Louis XIII, Jeanne d’Arc, Richelieu et Saint-Vincent de Paul ...
        Soit, belles figures, et s’il fallait critiquer ou louer leurs actes autant d’articles il faudrait que d’icônes ainsi nommées. Était-ce un choix très pertinent de l’écrivain, de l’auteur de l’article ?
        N’aurions-nous pas préféré connaître les belles figures « catholiques » qui inspirent « Frank ABED » ?
        J’aimerais dire que pour que l’Histoire prenne sens, encore faudrait-il qu’elle nous parle. Et que les conditions de vie de nos aïeux du moyen-âge et d’avant sont certainement sans rapport ou presque avec les nôtres.
        Aussi je préconiserais plutôt que d’aller dans le sens de la fresque historique qui va du passé au présent, d’aller à rebrousse poil, du présent au passé.
        Car pour un enfant, plus loin que ses grands parents n’a pas grand sens ...
        Bien que ne m’identifiant comme catholique que de façon lointaine par quelques parentés, j’aimerais vous soumettre pour illustration un personnage assez contemporain, on ne peut plus catholique comme vous le verrez, qui m’a beaucoup plu et inspiré, non tant parce qu’il fut « catholique » par ses convictions que par ses actions
        Puisse-t-il vous inspirer et donner juste mesure à vos engagements spirituels jusqu’au ras des pâquerettes
         https://fr.wikipedia.org/wiki/Jules-Auguste_Lemire


      • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 4 novembre 2016 08:37

        @Julien30

        Il est vrai que j’aurais pu choisir des grandes figures catholiques plus récentes. L’auteur fait mention à juste titre de l’implication de De Gaulle dans le réseau catholique.
        Mais il est injuste d’omettre le rôle d’un autre grand militaire, grande figure catholique de la France, dans ce genre de ‘hoquet » de l’histoire qui voit réapparaître les soutanes dès que la cohésion sociale est en difficulté, Philippe Pétain. 
        Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Église catholique a joué un rôle de première importance dans l’histoire du régime de Vichy, tant en zone libre qu’en zone occupée. Elle était dans une grande proximité avec le nouveau chef de l’État et le nouveau gouvernement, Au point que Jean-Pierre Azéma et Olivier Wieviorka, ou Robert Paxton parlent du régime de Vichy comme d’un « état clérical ».. Les grands catholiques français de l’épiscopat ont gardé le silence sur les mesures d’exclusion des Juifs prises par le gouvernement de Vichy à partir 1940.
        Les évêques condamnaient les actions de la Résistance et qualifiait ses membres de « terroristes ». Pour eux, le gouvernement de Vichy était légitime, il était seul bon juge de l’intérêt du pays, il n’était pas question de lui désobéir.

      • oncle archibald 4 novembre 2016 14:04

        @Jeussey de Sourcesûre

        De Gaulle en voilà un qui a su parfaitement conjuguer sans ambiguïté sa foi et la laïcité. Lorsqu’il représentait la France dans une cérémonie qui se déroulait dans une eglise, par exemple des obsèques nationales, il s’abstenait toujours de communier par ce qu’il était là qualité.

        Idem a l’Elysee où il tenait à payer les repas que les membres de sa famille y prenaient lorsqu’il les recevait la et non pas à Collombey. C’est ridicule évidemment, mais c’est très significatif. C’est symbolique mais absolument nécessaire.

      • oncle archibald 4 novembre 2016 14:06

        il était là es qualité, il était « la France », pas Charles de Gaulle.


      • oncle archibald 4 novembre 2016 17:54

        @Jeussey de Sourcesûre : "Les grands catholiques français de l’épiscopat ont gardé le silence sur les mesures d’exclusion des Juifs prises par le gouvernement de Vichy à partir 1940.« 

        Et les petits catholiques Français ont planqué plus de juifs que n’importe qui pour qu’ils échappent aux rafles . Certains dans des couvents, certains dans des écoles chrétiennes, d’autres dans des hôpitaux ou des cliniques dont les infirmières étaient le plus souvent des sœurs.

        Ça vous amuse tant que ça le »catho bashing" ? Ils font quoi de contraire aux intérêts et aux lois de la république les cathos qui sont vos contemporains ? Ils se permettent de donner leur opinion sur des sujets de société et cette opinion n’est pas la votre ? Ça devrait être interdit ?


      • ukulele ukulele 4 novembre 2016 00:24

        La France n’est plus catholique, Dieu merci…
        Notre pays s’est éloigné des doctrines totalitaires, avec des régressions de temps en temps malheureusement. Mais restons optimistes, espérons que notre démocratie s’améliorera de siècles en siècles…


        • François Vesin François Vesin 4 novembre 2016 10:19

          « Dans une société française sans cesse tiraillée et attaquée 

          par la dictature du relativisme et de l’athéisme... »

          Sauf à prétendre réécrire l’Histoire, l’Occident s’inscrit
          dans la civilisation judéo-chrétienne, c’est simplement un fait.
          Sauf à se complaire dans un aveuglement coupable,
          notre civilisation - comme toutes celles qui l’ont précédées -
          s’inscrit dans une temporalité (naissance, acmé, décadence
          et effondrement...que nous constatons aujourd’hui).
          Que le relativisme et l’athéisme (qui existaient longtemps avant
          elle) lui aient survécus tend à prouver que les fictions les mieux
          élaborées, même imposées et maintenues par le crime et la force
          au seul profit d’une « élite / clergé » totalitaire, finissent tôt ou tard
          par être démystifiées !
          La société française peut être fière d’avoir eu, dès le XVIè siècle,
          un Montaigne et un La Boétie pour lui ouvrir les yeux !

           

          • Arnes Arnes 4 novembre 2016 14:46

            « Le catholicisme est l’ADN de la France »


            D’où le jacobinisme, d’où cette hiérarchie sociale calquée sur la hiérarchie catholique, d’où ce concept de nation imposé d’en haut ; en résumé toutes les tares de la société française.

            Pour nous, protestants de France, nous l’avons très mal vécu : après un siècle de relative tolérance , de 1598 à 1685 grâce à l’édit de Nantes, ce potentat criminel que fut Louis xvi nous plongea dans un siècle de « st Barthélemy permanente » où l’on tuait ou envoyait aux galères nos ancêtres sans procès. La révolution de 1789 nous amena une reconnaissance factuelle, mais la mafia catholique œuvrait pour nous interdire toute promotion dans la fonction publique et enfin la loi de 1905 (grâce à des protestants comme Ferdinand Buisson) établit la séparation de l’église catholique et de l’état et reste aujourd’hui un modèle pour la coexistence des religions et de la société civile.

            • oncle archibald 4 novembre 2016 18:51

              @Arnes ; c’est Louis XIV et non Louis XVI qui révoquât l’édit de Nantes et la révolution de 1789 ne fut pas particulièrement tendre pour les curés qui refusaient de « jurer ».

              Ceci dit j’ai visité le « musée du désert ». Je sais ce que les protestants du XVII eme siècle eurent à subir en France, ce qui finalement fût bien profitable pour les Hollandais, les Suisses et même pour la toute jeune Amérique ou les plus entreprenants ont émigré en nombre.


            • QAmonBra QAmonBra 4 novembre 2016 18:59

              Merci @ Franck ABED pour le partage.

              D’entre toutes les églises chrétiennes, la catholique, apostolique et romaine est celle qui, au fil des siècles, a été la plus profondément infiltrée et influencée par le talmudisme, au point de paraître encore de nos jours comme la plus corrompue, pervertie et la plus éloignée de l’exemple et du message de Yéshoua Ben Yossef, dit le Christ.

              Sinon comment expliquer ces constants relents de suprématisme, de ségrégationnisme et de racisme dont elle a été le faire valoir « spirituel » depuis le XIX siècle ?

              C’est bien elle la prostituée que décrit Jean dans son apocalypse.

              De nos jours plus que jamais, quand on parle de civilisation « judéo-chrétienne » pour l’occident, on devrait plutôt faire état de civilisation « talmudique », la référence au christianisme étant même de trop, car indécente pour les véritables chrétiens qui, heureusement, existent toujours. . .


              • epicure 4 novembre 2016 22:55

                Zut ! la France s’est libérée de la dictature catholique (inquisition, croisades, dragonnades, guerres de religions, chasse aux sorcières, persécution des hérétiques, des blasphémateurs etc...) à la révolution française, avec la monarchie de droit divin.

                La France a été catholique par la force avant tout, tout ce qui s’écartait du dogme a subit la violence de l’église ou ses serviteurs politiques.

                Est ce que la France que beaucoup de monde a admirée c’est uen France fidèle à l’église catholique, propageant la parole du vatican ?
                Non, c’est la France moderne, celle des modernes, des Victor Hugo, Jules Vernes, etc.... dont certains étaient censurés dans l’Index par l’église.
                C’est la France laïque, et pas la France fille ainée de l’église qui a servit de modèle.


                • andromerde95 4 novembre 2016 23:29

                  @epicure
                  « Zut ! la France s’est libérée de la dictature catholique (inquisition, croisades, dragonnades, guerres de religions, chasse aux sorcières, persécution des hérétiques, des blasphémateurs etc...) à la révolution française, avec la monarchie de droit divin. »



                  vs 

                  l’inquisition qui a fait que quelques dizaines de milliers de morts dans toute l’europe : http://christroi.over-blog.com/article-inquisition-rarete-des-executions-des-peines-capitales-48396873.html


                  « Sorcières brulées dans le contexte de l’inquisition :

                  Espagne : 59.

                  Italie : 36.

                  Portugal : 4.

                  Nombre de sorcières tuées dans les pays protestants :

                  Allemagne : 25 000.

                  Liechtenstein : 300, sur une population de 3 000 habitants, soit 10% de la population.

                  Suisse : 4.000 sorcières brûlées (sur 1.000.000 hab.)

                  Danemark et Norvège : 1.350 sorcières brûlées.

                  Pologne et Lituanie : 10.000 sorcières brûlées.

                  La chasse aux sorcières n’est pas un phénomène médiéval mais moderne. Elle commence à partir du XVIsiècle et dure jusqu’au XVIIIe siècle. Certains films, aidés par l’imaginaire populaire, situent la sorcellerie et sa condamnation à l’époque médiévale, mais c’est un anachronisme. Comme on le voit par ces chiffres, la chasse aux sorcières est un phénomène surtout présent dans les pays protestants, et nettement moins dans les pays catholiques. »


                  dragonnades : 400 000 convertis forcés au catholicisme dont la vie a été laissée



                  au final, le catholicisme a fait bien moins de morts en france que la révolution française. de plus à l’extérieur la dictature maçonnique fera beaucoup de morts dans ses croisades révolutionnaires (second empire colonial français et guerres napoléoniennes).



                • andromerde95 4 novembre 2016 23:32

                  @epicure« Est ce que la France que beaucoup de monde a admirée c’est uen France fidèle à l’église catholique, propageant la parole du vatican ?
                  Non, c’est la France moderne, celle des modernes, des Victor Hugo, Jules Vernes, etc.... dont certains étaient censurés dans l’Index par l’église.
                  C’est la France laïque, et pas la France fille ainée de l’église qui a servit de modèle. »



                   la révolution française avec la chute de napoléon va marquer le début de la domination anglo-saxonne sur le monde et la fin de la domination française sur le monde... la france est devenu la 1ère puissance mondiale militaire, éco, culturelle, politique... sous louis xiv grâce à l’ancien régime.

                • epicure 5 novembre 2016 04:24

                  @andromerde95

                  tiens le caniche vient faire sa propagande pour l’obscurantisme

                  Déjà première propagande mélanger la révolution et l’empire, qui est une contre révolution.

                  D’autre part la révolution, c’est une guerre contre toutes les puissances étrangères, et plusieurs guerres civiles.
                  Nombre des problèmes régionaux sont dues au fait que la France devait lever une armée pour se défendre des monarchies étrangères.

                  Dans les victimes il y a des victimes des ennemis de la révolution....

                  L’inquisition a torturé, tué des gens pour de simples opinions en temps de paix. L’inquisition est une institution totalitaire.

                  La chasse au sorcière est un phénomène archaïque basé sur des croyances irrationnelles.

                  Les dragonnades ce sont des viols, des pillages, des tortures,, etc... En fait beaucoup se sont convertis pour échapper aux horreurs des dragonnades.

                  Tu oublies les massacres lors de la croisade des albigeois, la saint Barthélemy, 20 000 morts en une nuit , les guerres de religions, etc....


                • oncle archibald 5 novembre 2016 12:17

                  @epicure : l’empire n’est pas une « contre révolution » au sens moderne ... Personne n’a combattu les révolutionnaires avec des armes à la main. Non c’est juste une réponse aux excès en tout genre de la révolution.

                  Après le bordel généralisé et la guillotine qui tranche des cous à tout va, les français avaient besoin et envie d’un mec qui remette de l’ordre dans toute cette chienlit. Bonaparte n’a fait que saisir l’occasion en se faisant nommer premier consul puis empereur parce qu’il était un tantinet mégalo.

                  Reste vrai que la France moderne lui doit presque tout : les lycées, les gendarmes, le code civil qui sert encore de modèle dans le monde entier ... Bref une « contre-révolution » fort utile pour réorganiser le pays en loques depuis la fin de l’ancien régime !


                • andromerde95 5 novembre 2016 12:29

                  @epicure
                  « Déjà première propagande mélanger la révolution et l’empire, qui est une contre révolution. »

                  non l’empire a sauvegardé l’essentiel des acquis révolutionnaires et dire que le code civil est contre-révolutionnaire, c’est fort !

                  « D’autre part la révolution, c’est une guerre contre toutes les puissances étrangères, et plusieurs guerres civiles.
                  Nombre des problèmes régionaux sont dues au fait que la France devait lever une armée pour se défendre des monarchies étrangères. »

                  la france s’est défendue en conquérant toute l’europe lol ? les défenseurs des nazis et de conquêtes médiévales arabes disent la même chose.

                  l’es puissances étrangères ont d’abord fait la guerre en 1er à cause des violences révolutionnaires.


                  « Dans les victimes il y a des victimes des ennemis de la révolution.... »

                  non il y a des victimes de la révolution car sans révolution, il n’y aurait pas eu tous ces morts. les contre-révolutionnaires se défendaient seulement contre les révolutionnaires envoyés dans l’ouest pour tuer tous le monde car les contre-révolutionnaires n’avaient pas envie d’être envoyés tués sur le front pour la révolution. enfin tu fais de l’inversion accusatoire : ce ne sont plus les vendéens qui ont subit un génocide mais ce sont les vendéens qui ont commis un génocide, ce ne sont plus les révolutionnaires qui ont fait la terreur (100 000 morts en 1 an sur 1 seul pays, largement plus que l’inquisition sur tout 1 continent en 1000ans), mais le contraire.


                  « L’inquisition a torturé, tué des gens pour de simples opinions en temps de paix. L’inquisition est une institution totalitaire. »

                  quelques dizaines de milliers de morts en 1000 ans sur tout 1 continent est incomparable à 2 millions dans 1 seul pays en 25 ans.


                  « La chasse au sorcière est un phénomène archaïque basé sur des croyances irrationnelles. »

                  basée sur la réforme anti-catho.


                  « Les dragonnades ce sont des viols, des pillages, des tortures,, etc... En fait beaucoup se sont convertis pour échapper aux horreurs des dragonnades. »

                  les révolutionnaires ne laissaient pas le choix de se convertir.


                  « Tu oublies les massacres lors de la croisade des albigeois, la saint Barthélemy, 20 000 morts en une nuit , les guerres de religions, etc.... »

                  albigeois : seulement 200 000 morts selon rummel, c’est moins que les 2 millions de morts français de la révolution française.


                • epicure 5 novembre 2016 22:20

                  @oncle archibald

                  si si justement au sens moderne c’est une contre révolution, c’est à dire prendre à rebours le sens politique de la révolution. il a recréé une nouvelle noblesse, rétablit l’esclavage, etc.....
                  D’ailleurs les bonapartistes après seront classés à droite et même à l’extrême droite.

                  Tout comme le stalinisme qui a servit à staline à devenir tsar à la place du tsar, en revenant sur de nombreuses avancées de la révolution bolchévique.


                • andromerde95 5 novembre 2016 22:59

                  @epicure
                  « si si justement au sens moderne c’est une contre révolution, c’est à dire prendre à rebours le sens politique de la révolution. il a recréé une nouvelle noblesse, rétablit l’esclavage, etc..... »


                  1) les révolutionnaires à la base étaient esclavagistes car pour eux : c’était le droit de propriété et les droits de l’homme étaient réservés aux blancs. seuls les jacobins étaient anti-esclavagistes parmi les révolutionnaires.
                  enfin c’est louis xviii qui a aboli l’esclavage en 1814.
                  2) la noblesse de napoléon était purement honorifique.
                  3) napoléon a sauvegardé l’essentiel des acquis de la révolution : égalité des droits entre les nobles, les clercs et le tiers-etat ; pas de privilèges ; interdiction des corps intermédiaires ; égalité dans l’héritage ; liberté économique ; code civil libéral ; liberté de culte...

                  « D’ailleurs les bonapartistes après seront classés à droite et même à l’extrême droite. »

                  dans la droite autoritaire, seule l’extrême-droite est contre révolutionnaire.

                  « Tout comme le stalinisme qui a servit à staline à devenir tsar à la place du tsar, en revenant sur de nombreuses avancées de la révolution bolchévique. »

                  lol staline a mis en place une dictature totalitaire pour abolir à 100 % la propriété privée, déchristianiser la russie, moderniser la russie, écraser la réaction, étendre le communisme (il a rendu coco la moitié de l’europe) industrialiser la russie, interdire tout échange avec les pays capitaliste...

                  de plus : lénine a mis en place la nep pour freiner la collectivisation et la destruction du capitalisme... staline était plus révolutionnaire que lénine.

                • andromerde95 5 novembre 2016 23:00

                  ps : napoléon a aboli le féodalisme et le servage dans la moitié de l’europe... c’était bien 1 révolutionnaire.


                  de plus il était centraliste comme les jacobins. 

                • epicure 6 novembre 2016 03:58

                  @andromerde95

                  "
                  non l’empire a sauvegardé l’essentiel des acquis révolutionnaires et dire que le code civil est contre-révolutionnaire, c’est fort !
                  « 
                  petit caniche, je parle des aspects politiques du régime. Tu essayes d eme faire dire ce que je n’ai jamais dis.
                  il a aboli la république pour la remplacer par une nouvelle monarchie avec une nouvelle noblesse.
                  Il a rétabli l’esclavage abolit par la révolution.
                  napoléon fait revenir les émigrés, chassés par la révolution.
                  La révolution a combattu le pouvoir de l’ordre privilégié, sous l’ancien régime, de l’église catholique, napoléon fait alliance avec elle au travers du concordat.

                  Bref il y a une rupture de régime.
                  La révolution n’a pas été faite pour que s’installe une nouvelle monarchie, puisque la république c’est la négation de la monarchie.

                  Le code civil n’entre pas en compte là dedans.

                   »

                  la france s’est défendue en conquérant toute l’europe lol ? les défenseurs des nazis et de conquêtes médiévales arabes disent la même chose.

                  l’es puissances étrangères ont d’abord fait la guerre en 1er à cause des violences révolutionnaires.

                  « 

                  pitoyable bouffon, les monarchies ont attaquées en premier la France.
                  Très tôt ils ont menacé d’attaquer la France révolutionnaire.
                  Donc tes pseudos excuses avec les nazis etc... ça ne marche pas, vu que ce sont eux qui ont initié les agressions et la guerre .
                  Oui c’est vrai que les monarchies s’inquiétaient des violences ...., alors que c’étaient des régimes violents eux même.
                  Non ils ont attaqué la France pour défendre leurs privilèges, leur pouvoir absolu, au travers de ceux de »louis croix V baton« .

                  https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_de_Pillnitz

                  Pour faciliter la chose louis XVI a déclaré la guerre , en espérant que l »armée française allait être battue.....

                  « 
                  basée sur la réforme anti-catho.

                   »
                  non puisque pratiquée aussi par des catholiques, dont beaucoup en Pologne, c’est toi même qui l’a indiqué.....

                  La révolution n’a pas fait 2 millions de mort, elle s’est arrêtée en 1799.
                  Tu manipules les chiffres pour y intégrer l’empire.


                • andromerde95 6 novembre 2016 10:39

                  @epicure
                  bon t’aura 2 heures et demi de ta soirée gâchées pour rien car tes excréments vont être comme d’hab debunked (dégage d’av, j’aurai toujours le dernier mot et dernier argument, tu perds bcp de ton temps avec moi) :


                  « petit caniche, je parle des aspects politiques du régime. Tu essayes d eme faire dire ce que je n’ai jamais dis.

                  il a aboli la république pour la remplacer par une nouvelle monarchie avec une nouvelle noblesse. »


                  il a remplacé la république par une monarchie révolutionnaire comme y en avait une entre 1789 et 1792...


                  et crétin sa noblesse c’était que des titres honorifiques pas basés sur le sang mais sur le mérite.


                  « Il a rétabli l’esclavage abolit par la révolution. »

                  crétin il a rétabli l’esclavage que approuvaient tous les révolutionnaires sauf les jacobins.



                  « napoléon fait revenir les émigrés, chassés par la révolution.
                  La révolution a combattu le pouvoir de l’ordre privilégié, sous l’ancien régime, de l’église catholique, napoléon fait alliance avec elle au travers du concordat. »

                  napoléon a permis aux émigrés de revenir mais il leur a pas redonné leur pouvoir et privilèges.


                  « Bref il y a une rupture de régime. »


                  non il a juste pacifié la france pour sauvegarder la révolution.



                  ’La révolution n’a pas été faite pour que s’installe une nouvelle monarchie, puisque la république c’est la négation de la monarchie.’

                  à la base les révolutionnaires étaient pro-monarchie constitutionnelle, pas pro-république et napoléon est arrivé au pouvoir car beaucoup de révolutionnaires ne voulait pas que la révolution initialement libérale se transforme en révolution jacobine proto-marxiste ou soit supprimée par les royalistes... la dictature de napoléon a permis de sauvegarder la révolution.


                  « Le code civil n’entre pas en compte là dedans. »

                  si le code civil entre en compte... crétin ! ça a fait partie de sa politique, donc napoléon = révolutionnaire.


                  « pitoyable bouffon, les monarchies ont attaquées en premier la France.
                  Très tôt ils ont menacé d’attaquer la France révolutionnaire. »« 

                  pitoyable bouffon : la France et l’Angleterre ont attaqué en 1er l’Allemagne en 39 et les non-musulmans païens ont attaqué en 1er les musulmans.


                   »Donc tes pseudos excuses avec les nazis etc... ça ne marche pas, vu que ce sont eux qui ont initié les agressions et la guerre ."

                  bah si, et les révolutionnaires ont initié en 1er les violences : ils ont charcuté le peuple français avant que les autres pays les attaquent.







                • andromerde95 6 novembre 2016 10:40

                  @epicure

                  « Oui c’est vrai que les monarchies s’inquiétaient des violences ...., alors que c’étaient des régimes violents eux même. »

                  moins violents que la révolution française qui a tué 10 % de son peuple en seulement 25 ans.


                  « Non ils ont attaqué la France pour défendre leurs privilèges, leur pouvoir absolu, au travers de ceux de »louis croix V baton« .

                  https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_de_Pillnitz »


                  ils ont attaqué en 1792, c’est à dire quand la terreur meurtrière à commencé.



                  « Pour faciliter la chose louis XVI a déclaré la guerre , en espérant que l »armée française allait être battue..... »

                  je croyais que c’étaient les autres pays qui ont déclaré la guerre ? 


                  enfin : se défendre, ce n’est pas bâtir un gigantesque empire sur la moitié de l’europe.


                  « « 
                  basée sur la réforme anti-catho.

                   »
                  non puisque pratiquée aussi par des catholiques, dont beaucoup en Pologne, c’est toi même qui l’a indiqué..... »

                  réforme = protestantisme mr le clown.

                  et la chasse aux sorcières vient surtout du protestantisme : « Sorcières brulées dans le contexte de l’inquisition :

                  Espagne : 59.

                  Italie : 36.

                  Portugal : 4.

                  Nombre de sorcières tuées dans les pays protestants :

                  Allemagne : 25 000.

                  Liechtenstein : 300, sur une population de 3 000 habitants, soit 10% de la population.

                  Suisse : 4.000 sorcières brûlées (sur 1.000.000 hab.)

                  Danemark et Norvège : 1.350 sorcières brûlées.

                  Pologne et Lituanie : 10.000 sorcières brûlées. »

                  http://www.linquisitionpourlesnuls.com/combien-linquisition-a-t-elle-fait-de-victimes/


                  « La révolution n’a pas fait 2 millions de mort, elle s’est arrêtée en 1799.
                  Tu manipules les chiffres pour y intégrer l’empire. »

                  1 million en 1799 et 2 million en 1815, la révolution s’est arrêté en france en 1789 mais elle s’est exporté à l’étranger de 1799 à 1815.


                • epicure 6 novembre 2016 23:56

                  @andromerde95

                  le petit caniche se sent le besoin déposer ses crottes mensongères après chaque message.

                  Crétin la vrai révolution c’est la république.

                  D’autre part l’empire ce n’est pas la monarchie constitutionnelle, les monarchistes ont combattu l’empire.

                  « 
                  crétin il a rétabli l’esclavage que approuvaient tous les révolutionnaires sauf les jacobins.

                   »
                  crétin menteur démasqué.

                  Il suffit de se renseigner sur la révolution et la lutte contre l’esclavage pour savoir que tu ne dis que des conneries comme d’habitude.
                  Parmi les figures de la lutte pour l’abolition il y a de nombreuses figures qui ne sont pas jacobine, crétin ignare.

                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A9t%C3%A9_des_amis_des_Noirs

                  il suffit de savoir lire la liste des membres connus pour voir que tu ne dis que des mensonges, que des conneries comme d’habitude.

                  Comme quoi chaque fois que tu me réponds c’est pour étaler ton ignorance et ta stupidité.

                  Tu perds ton temps à prouver dans tes interventions ce que je dis chaque fois , que tu es un crétin ignare qui ne dit que des mensonges.


                • andromerde95 7 novembre 2016 07:07

                  @epicure
                  « le petit caniche se sent le besoin déposer ses crottes mensongères après chaque message.

                  Crétin la vrai révolution c’est la république. »

                  non crétin la révolution a commencé en 1789, pas en 1792 débile mentale ignare inculte.


                  « D’autre part l’empire ce n’est pas la monarchie constitutionnelle, les monarchistes ont combattu l’empire. »

                  vers la fin, pas au début.


                  « « 
                  crétin il a rétabli l’esclavage que approuvaient tous les révolutionnaires sauf les jacobins.

                   »
                  crétin menteur démasqué.

                  Il suffit de se renseigner sur la révolution et la lutte contre l’esclavage pour savoir que tu ne dis que des conneries comme d’habitude.
                  Parmi les figures de la lutte pour l’abolition il y a de nombreuses figures qui ne sont pas jacobine, crétin ignare.

                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A9t%C3%A9_des_amis_des_Noirs

                  il suffit de savoir lire la liste des membres connus pour voir que tu ne dis que des mensonges, que des conneries comme d’habitude.

                  Comme quoi chaque fois que tu me réponds c’est pour étaler ton ignorance et ta stupidité.

                  Tu perds ton temps à prouver dans tes interventions ce que je dis chaque fois , que tu es un crétin ignare qui ne dit que des mensonges. »"

                  l’esclavage a été aboli qu’une fois que robepsierre a pris le pouvoir 4 ans après 1789... bref tes hoaxs sont encore debunked. et l’esclavage fut appliqué par des gouvs révolutionnaires de napoléon i à napoléon iii. 




                • andromerde95 7 novembre 2016 07:08

                  @epicure
                  sinon ton lien est loin de citer tous les noms des révolutionnaires crétin ignare. 


                • andromerde95 7 novembre 2016 07:19

                  @andromerde95
                  *correction  : « « La révolution n’a pas fait 2 millions de mort, elle s’est arrêtée en 1799.

                  Tu manipules les chiffres pour y intégrer l’empire. »

                  1 million en 1799 et 2 million en 1815, la révolution s’est arrêté en france en *1799 mais elle s’est exporté à l’étranger de 1799 à 1815. »


                • epicure 9 novembre 2016 05:40

                  @andromerde95

                  « 
                  sinon ton lien est loin de citer tous les noms des révolutionnaires crétin ignare.
                   »

                  caniche débile

                  mon lien prouve que les antiesclavagistes ne sont pas que des jacobins, comme lafayette. crétin ignare.

                  Puisque ton affirmation mensongère, comme toutes les autres, c’était de dire que l’antiesclavagiste était limité aux jacobins.
                  Comme c’est faux ce que tu dis est bien un mensonge.
                  Par conséquent le crétin ignare c’est bien toi.
                  CQFD

                  Je n’ai jamais dis que tous les révolutionnaires étaient contre l’esclavage, espèce de crétin malhonnête.

                  Bref tu n’as que le mensonge et la mauvaise fois comme moyen de défense de ton ignorance, ta stupidité, tes mensonges.

                  Le crétin ignare c’est toi.
                  Tu affirmes des choses qui sont fausses et tu refuses ce qui contredis tes mensonges flagrants.


                • andromerde95 9 novembre 2016 22:33

                  @epicure
                  « caniche débile

                  mon lien prouve que les antiesclavagistes ne sont pas que des jacobins, comme lafayette. crétin ignare. »

                  ton lien montre que les anti-esclavagistes qui ne sont pas jacobins ne sont pas archi nombreux crétin.

                  et l’eglise catho a condamné l’esclavage avant la seconde république et même avant la 1ère.



                  « Puisque ton affirmation mensongère, comme toutes les autres, c’était de dire que l’antiesclavagiste était limité aux jacobins.
                  Comme c’est faux ce que tu dis est bien un mensonge.
                  Par conséquent le crétin ignare c’est bien toi.
                  CQFD »

                  ouais pas limité, mais quasi limité.


                  « Je n’ai jamais dis que tous les révolutionnaires étaient contre l’esclavage, espèce de crétin malhonnête. »

                  bref tu avoues que t’as tort.


                  « Bref tu n’as que le mensonge et la mauvaise fois comme moyen de défense de ton ignorance, ta stupidité, tes mensonges.

                  Le crétin ignare c’est toi.
                  Tu affirmes des choses qui sont fausses et tu refuses ce qui contredis tes mensonges flagrants. »

                  tu parles encore de toi ?


                • epicure 12 novembre 2016 03:25

                  @andromerde95

                  le caniche est vraiment débile il suffit de lire qui a écrit quoi pour voir que tu es un débile congénitla avec 40 de QI.

                  donc tu as écris un mensonge :

                  « 
                  crétin il a rétabli l’esclavage que approuvaient tous les révolutionnaires sauf les jacobins.
                   »

                  Mais toute personnage qui connait un peu l’histoire de la révolution sait que ceci est un mensonge.
                  Le crétin ignare qu n’as pas atteint la classe de 6ème, car le CM2 c’était trop dur pour lui, n’a pas suivit les cours sur la révolution en histoire, où il est question de la lutte contre l’esclavage.
                  D’autre part le crétin ignare, ne se rend pas compte que en affirmant que « tous les révolutionnaires » ... « sauf les jacobins », peut être démonté en citant un seul nom d’antiesclavagiste révolutionnaire qui n’est pas jacobins.

                  C’est là que je répond à ton mensonge en te démontrant que ce que tu dis est faux, c’est à dire qu’il n’y pas que des jacobins qui sont contre l’esclavage.
                  Puisque l’anti-esclavagisme était assez populaire chez les libéraux. Cela fait parti des idées des Lumières.

                  « 
                  En 1789, cette société compte 141 membres, dont des personnalités telles que Mirabeau, Condorcet, La Fayette, l’abbé Henri Grégoire, l’abbé Sieyès, le duc Dominique de La Rochefoucauld, Louis Monneron, et Jérôme Pétion de Villeneuve.

                   »
                  Donc cette liste contient des noms qui ne sont pas jacobins.

                  Et ce faisant débunke ton mensonge qui dit que tous les révolutionnaires sont pour l’esclavage sauf les jacobins. Puisque cela montre qu’il y a des révolutionnaires non jacobins qui sont contre l’esclavage.
                  Ce que toute personne qui a un minimum de culture sur la révolution sait.

                  Donc tu nous sort un mensonge basé sur l’ignorance, comme d’habitude.

                  En fait ceux qui défendent l’esclavagisme , c’est tes amis de droite.

                  Puis vient la preuve de ta malhonnêteté, que tu es incapable de reconnaitre quand tu mens même quand on te met le nez devant ton caca.

                  Le lien que j’ai donné est une association qui regroupe un certain nombre de révolutionnaires dont certains sont connus, qui ne sont pas tous jacobins.
                  Mais ceci n’est pas la liste exhaustive de tous les révolutionnaires antiesclavagistes non jacobins, liste qui ne doit pas exister.
                  C’est une liste qui invalide ton affirmation, et la renvoie à ce que tu dis toujours : un mensonge.

                  En demandant une liste complète tu démontres encore une fois ta malhonnêteté.

                  « 
                  tu parles encore de toi ?

                   »

                  ben n,on je parle bien sûr de toi.
                  Puisque c’est toi le crétin ignare qui répètes de mensonges qui vont à l’encontre de ce que toute personne qui a le niveau de connaissance pour discuter de ce sujet doit connaitre. Donc je parle bien de toi le crétin ignare et malhonnête.

                  Tu n’as pas le niveau de connaissance requis pour discuter de ce sujet , comme beaucoup d’autres sujet.
                  Il suffit que de se renseigner sur des sources valables pour savoir que tu dis des mensonges.

                  Bref ta connerie est encore débunkée.


                • andromerde95 12 novembre 2016 12:07

                  @epicure
                  tiens le débile crétin continue à poster de la merde qui va être debunked jusqu’à ce qu’il dégage (ferme ta bouche, avec moi t’aura pas le dernier mot, tu perds ton temps) :


                  « « 

                  crétin il a rétabli l’esclavage que approuvaient tous les révolutionnaires sauf les jacobins.
                   »

                  Mais toute personnage qui connait un peu l’histoire de la révolution sait que ceci est un mensonge. »
                  bah non ducon de 1789 à 1793 : l’esclavage a été préservé.


                  « D’autre part le crétin ignare, ne se rend pas compte que en affirmant que « tous les révolutionnaires » ... « sauf les jacobins », peut être démonté en citant un seul nom d’antiesclavagiste révolutionnaire qui n’est pas jacobins. »

                  un seul nom ? c’est tout ce que tu as... t’as raison : 1 % de tous les révolutionnaires non jacobins étaient anti esclavage et 99 % étaient pro-esclavage.


                  « C’est là que je répond à ton mensonge en te démontrant que ce que tu dis est faux, c’est à dire qu’il n’y pas que des jacobins qui sont contre l’esclavage.
                  Puisque l’anti-esclavagisme était assez populaire chez les libéraux. Cela fait parti des idées des Lumières. »

                  de 1789 à 1793 l’esclavage a été préservé jusqu’à l’arrivée au pouvoir des jacobins.


                  « « 
                  En 1789, cette société compte 141 membres, dont des personnalités telles que MirabeauCondorcetLa Fayette, l’abbé Henri Grégoire, l’abbé Sieyès, le duc Dominique de La RochefoucauldLouis Monneron, et Jérôme Pétion de Villeneuve.

                   »
                  Donc cette liste contient des noms qui ne sont pas jacobins. »

                  il y avait infiniment fois plus de révolutionnaires que ça, or t’es capable de citer que 10 noms.


                  « Et ce faisant débunke ton mensonge qui dit que tous les révolutionnaires sont pour l’esclavage sauf les jacobins. Puisque cela montre qu’il y a des révolutionnaires non jacobins qui sont contre l’esclavage.
                  Ce que toute personne qui a un minimum de culture sur la révolution sait.

                  Donc tu nous sort un mensonge basé sur l’ignorance, comme d’habitude.

                  En fait ceux qui défendent l’esclavagisme , c’est tes amis de droite.

                  Puis vient la preuve de ta malhonnêteté, que tu es incapable de reconnaitre quand tu mens même quand on te met le nez devant ton caca.

                  Le lien que j’ai donné est une association qui regroupe un certain nombre de révolutionnaires dont certains sont connus, qui ne sont pas tous jacobins.
                  Mais ceci n’est pas la liste exhaustive de tous les révolutionnaires antiesclavagistes non jacobins, liste qui ne doit pas exister.
                  C’est une liste qui invalide ton affirmation, et la renvoie à ce que tu dis toujours : un mensonge.

                  En demandant une liste complète tu démontres encore une fois ta malhonnêteté.

                  « 
                  tu parles encore de toi ?

                   »

                  ben n,on je parle bien sûr de toi.
                  Puisque c’est toi le crétin ignare qui répètes de mensonges qui vont à l’encontre de ce que toute personne qui a le niveau de connaissance pour discuter de ce sujet doit connaitre. Donc je parle bien de toi le crétin ignare et malhonnête.

                  Tu n’as pas le niveau de connaissance requis pour discuter de ce sujet , comme beaucoup d’autres sujet.
                  Il suffit que de se renseigner sur des sources valables pour savoir que tu dis des mensonges.

                  Bref ta connerie est encore débunkée. »

                  ce simple fait debunke ta merde : l’esclavage a été aboli qu’avec l’arrivée au pouvoir des jacobins et de 1789 à 1793 les révolutionnaires ont préservé l’esclavage.


                • ENZOLIGARK 7 novembre 2016 07:35

                  +++ Victimes de la Croix +++ [ Music бy Silmarils ... ] . ... АФФ ИСС ...


                  • ENZOLIGARK 7 novembre 2016 08:44

                    @ENZOLIGARK ... , Pedophilie  : a Lourdes , les eveques demandent pardon pour leur « silence coupable » ( corsematin . com du jour ... ) . ... VERGOGNA TUTTI ... . ... A MORT  !!! . ... AFF ИСС ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès