Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Les intérêts français dans le conflit Syrien

Les intérêts français dans le conflit Syrien

Qui a fourni le FAMAS, fusil d'assaut français, tenu par l'islamiste de Daesh sur cette photo ? Notre président, chef de guerre contre le terrorisme. Laissez-moi vous narrer la belle histoire des intérêts français en Syrie.

Notre pays a été le plus en pointe en occident pour réclamer le départ d'Assad du pouvoir en Syrie. Que ce soit Sarkozy, dès 2011 puis par la voix de Fabius et de Hollande. En 2012, au mépris de l'embargo sur les armes décrété par l'Union Européenne, François Hollande a fait livrer des armes aux rebelles syriens (La preuve en video). Des armes qui ne sont pas toujours restées entre de bonnes mains. Et puis on se rappelle tous l'insistance d'Hollande à vouloir bombarder la Syrie, basée sur un rapport peu crédible. Même à l'époque, les experts étaient peu convaincus. Cameron et Obama n'ont pas donné suite et nous nous sommes ridiculisés... Selon le Washington Post, la France voudrait paraître une grande puissance et serait si belliqueuse pour se distinguer des Etats-Unis, plutôt réticents à intervenir vraiment dans le conflit syrien.

Mais pourquoi donc nos gouvernants persistent à réclamer le départ d'Assad en Syrie, sachant que les potentiels remplaçants ne sont vraiment plus séduisants ?

Une des raisons serait que le gouvernement français ne veut pas rater le train de l'histoire. Et persuadée qu'Assad allait tomber rapidement, la France a tout misé sur l'opposition, menée en bateau par le conseil National Syrien, noyauté par les Frères Musulmans. Les campagnes de presse parisiennes sur la nécessité de changer de régime n'ont pas été étrangères à ce positionnement.

Mais tout le monde sait que ce ne sont pas les grands sentiments qui font agir nos gouvernants. En fait, la France n'a pas de grands intérêts économiques en Syrie. Le montant des échanges était de 405 millions d'Euros d'importation (82e rang) et 322 millions d'Euros d'exportation (79e rang). En plus, Bachar n'a pas attribué les gros contrats espérés par le rapprochement intié par Sarkozy (l'aéroport de Damas et le métro de la capitale). Il a déçu notre ancien président, qui a condamné Assad dès les premières manifestations, pourtant déjà infiltrées par les frères musulmans. Ces manifestations vont très rapidement devenir violentes, les frères musulmans utilisant la violence pour installer une société islamiste.

Mais, par contre, nous avons d'importants liens économiques avec les ennemis mortels de Bachar. La France courtise l'Arabie Saoudite pour remplacer Washington, qui s'est mis Riyad à dos par sa volonté de négocier avec Téhéran. Une des raisons qui guiderait le mantra "Assad doit partir" serait répété pour gagner la sympathie des puissances sunnites, Arabie Saoudite en tête et s'opposer à l'Iran.. Rappelez-vous la position très dure de Paris dans les négociations sur le nucléaire iranien. Cela semble marcher car la France négocie actuellement des contrats de plusieurs dizaines de milliards d'Euros avec la riante démocratie saoudienne.

La diplomatie française va devoir faire le grand écart, car la France aimerait bien commercer aussi avec l'Iran. Mais comme Riyad dépense cinq fois plus pour son armement que Téhéran, nous préfèrons dorloter les Saouds un peu plus que les Perses.

Bien sûr, qui dit Arabie Saoudite, dit Qatar et Turquie. Ces pays sont les fournisseurs majeurs d'armes aux rebelles syriens, faisant transiter de l'armement à travers la frontière turque. Le Qatar est devenu ennemi de la Syrie après le refus d'Assad de laisser passer un pipeline permettant d'exporter le gaz qatari à travers son pays, lui préférant un pipeline russe. Et comme la France a décidé de sous traiter sa diplomatie moyen oriental au qatar et que la classe politique française est achetée par le Qatar, il n'est pas difficile de comprendre pourquoi la France est tellement engagée contre Assad. Les Qataris sont équipés à 80% d'armes françaises et ont récemment acheté 24 rafales...

Pour finir, je tiens à signaler qu'une grande partie des informations contenues dans ce billet provient du livre "Les Chemins de Damas" de George Malbrunot et Christian Chesnot. Je vous le conseille chaudement, il est écrit par des vrais journalistes qui connaissent leur métier et qui allient richesse des sources à une connaissance profonde de la région. Les grands médias n'en ont pas parlé (comme d'habitude...). Pourtant il est bourré de révélations. Il raconte par exemple comment, dès les premières semaines, les manifestations pacifiques ont été infiltrées par des hommes en armes à la soldes des frères musulmans qui s'en sont pris violemment aux forces de sécurité.

Et il contient une information explosive, pas reprise par les médias : La France aurait commandité l'explosion du siège du Parti Baas à Damas, le 29 novembre 1981, en représailles de l'assassinat de l'ambassadeur français au Liban. Il y eut 175 morts...


Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • baron 6 janvier 20:28

    Vous oubliez la géostratégie et certains intérêt étrangers dans votre article.
    On notera donc que la France n’a aucun intérêt économique en syrie.
    On notera aussi que ce conflit n’’est ni dans ses intérêts géostratégique ni économique parce que cela nous brouille avec la russie et l’énorme marché Iranien.
    Quand aux relation commerciale avec l’arabie et le qatar elle se résume à des échanges équilibrés, ils achètent plus parce qu’on achète plus de pétrole, avec eux c’est du donnant depuis longtemps, rien de nouveaux donc.
    Ce qui pose une question simple.
    Pour qui ? Tout le monde le sait c’est un secret de polichinelle


    • JMBerniolles 6 janvier 20:44
      @baron

      Effectivement on note depuis longtemps que la diplomatie française est en ruine et que le tandem Hollande/Fabius œuvre contre les intérêts de la France.

      Et ils ne cachent même pas que leur motivation est la défense (en l’occurrence le soutien des agressions israéliennes) d’Israël

      D’autre part on vend la France à la découpe notamment au Qatar. La vérité est que notre pays a maintenant des dirigeants parmi les plus corrompus au monde.


    • bruno bruno 6 janvier 21:01

      Je suis sûr que je vais faire réagir pas mal de gens mais je ne crois pas qu’Israël avait tant besoin de faire tomber Bachar. D’ailleurs, si vous cherchez bien, vous trouverez des articles qui vous expliqueront que Poutine et les Israéliens s’entendent plutôt bien. Je pense plus pour les dictatures sunnites de la région avec la volonté de contrer l’axe chiite syro-irakien-hezbollah. C’est ce qui est décrit dans un fameux document déclassifié de la DIA ici.


    • leypanou 6 janvier 22:22

      @bruno
      Je suis sûr que je vais faire réagir pas mal de gens mais je ne crois pas qu’Israël avait tant besoin de faire tomber Bachar. : Israël n’a pas vraiment besoin de faire tomber Bachar (entre parenthèses, vous écrivez comme la propagande mainstream, en désignant le président syrien par son seul prénom) mais la balkanisation de la Syrie l’arrange plus que tout car ainsi, il aura affaire à coté de lui de petits pays de faible poids.

      Quant à : D’ailleurs, si vous cherchez bien, vous trouverez des articles qui vous expliqueront que Poutine et les Israéliens s’entendent plutôt bien, lisez cet article, où la plutôt bonne entente est plutôt une obligation de bonne entente opportuniste.


    • Pierre Pierre 6 janvier 23:40

      @bruno
      Voici le lien vers l’article original en anglais et publié sur le site du London Review of Books (sans montrer patte blanche). (lien


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 janvier 07:52

      @bruno
      On voit mal comment le projet de Grand Israël pourrait se faire sans empiéter sur les pays voisins ?
      Israël s’entend bien avec Poutine, il doit avoir le sens des réalités et des rapports de force, rien de plus.


      La Russie a une suprématie militaire désormais, elle est donc incontournable dans la résolution des problèmes au Moyen Orient. Si les USA perdent leur hégémonie, mieux vaut être du côté des gagnants..., d’autant que beaucoup d’habitants d’ Israël sont nés en Russie.

      Israël lors de sa création s’est tourné d’abord vers l’ URSS, puis vers la France pour son nucléaire, puis vers les USA...C’est de l’opportunisme bien compris, non ?

    • JMBerniolles 7 janvier 09:56
      @bruno


      Il est exact qu’(il existe des liens forts entre Israël et la Russie.
      La Russie ne veut pas voir détruire Israël (je pense qu’effectivement Israël est maintenant un état que le monde n’a pas intérêt à voir disparaître). On aura remarqué qu’ils sont très prudents dans leur armement de l’Iran et des syriens, ainsi qu’en Irak où ils ont été conduits à fournir des armes que les USA refusaient.

      On notera aussi que personne n’a encore armé de manière conséquente les palestiniens.... C’est d’ailleurs une menace latente et cela arrivera nécessairement si les choses ne s’apaisent pas au MO.

      Immédiatement après le début de l’intervention russe en Syrie Netanyahou s’est précipité à Moscou avec un attaché militaire afin de trouver un modus vivendi, ou bellum plutôt, avec Poutine.

      Depuis le soutien israélien à Al Nostra a été limité en Syrie. Israël se focalisé sur les attaques contre le Hezbollah.

      Et évidemment le projet du grand Israël comprend l’annexion du Golan






    • @JMBerniolles
      il vaut mieux donner des famas que lancer des bidons d’explosifs sur les écoles et hopitaux comme le fait ASSAD AIDE PAR POUTINE !!!!!!!!!!!!!!!

      oui nos élus et dirigeants (surtout de droite sont corrompus) VOIR MAM OLIER BALKANY BISMUTH
      DASSAULT ET CIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et TAKKIEDINE DJOURI AND CO


    • JMBerniolles 10 janvier 21:21
      @ISBM

      Oui, on ne peut plus alliés en 2006 n’est ce pas !

    • JMBerniolles 11 janvier 09:46
      @ISBM

      Des agents directs ou indirects du Mossad au Moyen Orient on en connaît un certain nombre, notamment le Kurde Barzani, mais Nasrallah, effectivement un ennemi redoutable pour Israël dont le soutien logistique et au niveau des soins à Al Nostra est maintenant très connu, n’est faiut évidemment pas parti.

      Cela fait partie des rodomontades à destination intérieures que sert régulièrement le régime Netanyahou. Comme les prétentions sur l’efficacité du dême de fer.

      Ce régime extrémiste, guerrier et aventuriste fait peu cas de l’avenir du peuple israélien.
      Pour l’instant les russes évitent les affrontements avec Israël. Cela correspond à des liens ancrés dans la population israélienne. On s’est aussi abstenu jusqu’à présent d’armer les palestiniens... [les résistants de Gaza auraient des fusées plus efficaces aussi]




    • Pierre Pierre 6 janvier 21:22

      «  lui préférant un pipeline russe. » Plutôt une pipeline iranien.

      Sinon, c’est bien décrit. Ces dirigeants français perdent leur honneur pour armer les pires dictatures de la région.

      • bruno bruno 6 janvier 21:27

        @Pierre
        Exact. Ce sont les Russes qui ont fait pression pour lui faire refuser le pipeline qatari mais c’est bien un pipeline Iranien. Merci d’avoir relevé...


      • @Pierre

        complotiste semeur de merde§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


      • alinea alinea 6 janvier 21:30

        Pas vraiment des révélations !! on sait tout cela depuis plus de deux ans, enfin, pour les traînards comme moi !
        Néanmoins, c’est juste, donc rien à redire.
        Je ne suis pas allée sur votre lien « plus séduisants » parce qu’il fallait montrer pattes blanches, et que j’ai les mains sales. Pourquoi cette expression « plus séduisants ». Séduisants pour qui ?
        Pour ou contre, on s’immisce, on s’ingère ?


        • bruno bruno 6 janvier 21:43

          @alinea
          C’est une négation : les remplaçants ne sont plus séduisants. Le lien décrit un article de Hersh qui explique que les militaires américains préfèrent Assad aux islamistes et ont collaboré indirectement avec lui via les services allemands, russes et israéliens. L’original traduit en français sans montrer pattes blanches est ici.


        • alinea alinea 6 janvier 21:52

          @bruno
          Oui, je l’ai lu sur « les crises » ; c’est bien en effet ! merci


        • Shawford Shaw42 6 janvier 23:43

          @alinea

          C’est très bien Alinea en effet, et je te souhaite avec tout l’amour du monde que tu feras ton petit chemin avec bonheur IRL, même si on était jamais amené l’un l’autre à savoir qui se cache vraiment derrière l’avatar (et c’est assurément une belle personne en ce qui te concerne)

          Sache que pour moi ce sera en tout cas un immense regret.


        • Shawford Shaw42 7 janvier 00:00

          @alinea

          Vraiment la ligne est là, je pourrai jamais te faire de papouilles ? smiley


        • elpepe elpepe 6 janvier 23:41


          Merci a l auteur
          On comprend ou tout notre personnel politique PS+anciennement UMP, sont allés conforter leur retraite eh eh
          http://www.slate.fr/story/39077/qatar-france
          A lire absolument cela explique en grande part la majorité des décisions politiques ces 7/8 dernières années, qui ont et seront extrêmement préjudiciables pour la France,
          On peut même imaginer que la France disparaîtra un jour car on a été simplement trahi et vendu ....


          • thomas abarnou 6 janvier 23:55

            1) Les « grands médias » c’est vaste. Le monde diplo traite largement de ce sujet. De plus, ce qui tient dans un livre ne tient pas dans un article. Donc n’attendez pas à avoir tous les détails de l’affaire au petit matin dans Le Monde. Il est risible de raisonner ainsi pour parler des médias, leur rôle n’est pas de tout dire. Les lecteurs s’en foutent globalement et surtout connaissent dans leur globalité mal le sujet, rien ne sert de leur servir quelque chose qui ne les intéressent pas. Triste vérité mais c’est comme ça. Ce qui fait un journal c’est son lectorat. Interrogez donc pourquoi notre presse est parfois médiocre. Votre dénonciation des médias est absurde. Elle n’a pas de sens ou alors vous ne comprenez pas le rôle de la presse. De plus, tout existe sur le sujet et si ce n’est pas au JT de TF1 ce sera sur internet, sur des sites largement consultés. 


            2) La situation est plus complexe que simplement dire les français ont livré des armes aux rebelles syriens. Les rebelles syriens se battent en majorité contre Daech. Les frères musulmans ne sont qu’une faction parmi d’autres. Vous oubliez les Kurdes aussi. Les armes ont pu passé de mains en mains c’est malheureux mais je ne crois pas que la France ait armé Daech d’autant plus que Daech était encore en Irak à l’époque et commençait son expansion. 

            3) Historiquement les liens avec la Syrie sont fort, ce n’est pas simplement pour montrer les muscles. Les frontières syriennes actuelles c’est nous qui les avons découpé. 

            4) Encore une fois, il faut sortir de cette vision binaire des choses. La France ne soutient pas, comme vous le remarquez d’ailleurs, que le bloc sunnite. Je vous rappelle qu’elle a des liens très fort avec le Liban et le Hezbollah, bien que terroristes représente une minorité chiite libanaise qui a des liens avec notre pays. De plus la France soutient également les Kurdes, contre la Turquie et également s’allie avec l’Iran contre Daech, lâchant prise avec l’Arabie justement. Elle se rapproche aussi de l’Egypte, rivale avec l’Arabie. Vous voyez, il n’y a pas de bloc. Le temps de la guerre froide et des guerres mondiales c’est fini. On peut soutenir l’un et soutenir l’adversaire en même temps, pour des questions d’intérêts et de géopolitiques. La diplomatie n’a pas de moral et n’a pas à l’être. Elle défend des intérêts. Nous avons des intérêts en Turquie, au Liban, en Israel, en Arabie et en Iran. Et alors ? C’est tout à fait possible de s’entendre avec tous. Il n’y a pas de bloc. Sortons de ces ornières simplistes et bipolaires. 

            5) Accuser la France de défendre Israel est abbérant, non pas que j’ai de sympathie particulière pour ce pays, que je trouve fautif à plusieurs égards mais tout simplement parce que la France a de nombreux ressortissants juifs et de binationaux. Il est normal qu’elle s’intéresse à Israel, comme elle s’intéresse au Liban. C’est du bon sens. C’est un peu comme si on lâchait un pays alors qu’on a pleins de Français qui y vivent ou qui ont des liens forts avec le pays. Ce serait abbérant. Cela n’a pas empêché la France d’encourager à la création d’un statut pour la Palestine à l’UNESCO et de soutenir aussi d’un autre côté des négociations. Certes les efforts sont encore timides mais ils existent. Sortons je vous prie du machiavélisme primaire et du complot juif ridicule. 

            • thomas abarnou 7 janvier 14:50

              @Milena C’est une impression, certainement pas un chiffre ou une donnée exacte. De plus, dans ces juifs, beaucoup sont athées et n’ont pas spécialement que des bons rapports avec Israel. Il n’y a pas de pratiquants juifs au gouvernement que je sache. 


              La plupart des juifs de France et ceux les plus connus ont considérablement enrichis notre pays d’abord. Arrêtez vos foutaises.

              Votre discours est le même que l’Allemagne Nazi des années 30, mots pour mots. Je suis désolé, ce n’est pas acceptable. On accusait déjà les juifs de tous les maux et de toutes les perversions avec des assertions ridicules. 

            • bruno bruno 8 janvier 19:04

              @thomas abarnou
              Pour commencer, laissez moi vous dire que j’apprécie le courage de vos commentaires sur Agoravox. Nous avons bien compris que vous êtes là pour nous amener un peu de subtilité dans nos analyses manichéennes. Mais, il va vous falloir apprendre à lire un texte sans y plaquer vos interprétations. Et surtout, cessez de citer le Diplo comme une sommité indépendante. En novembre, ils ont publié un papier d’un analyste d’un think thank américain. Et ils ne sont pas moins russophobes que les autres.
              Dans la livraison d’armes, le scandale est que la France les ait livrées alors qu’un embargo était décrété par l’UE. Lisez le texte, c’est écrit...Les armes ont été livrées à l’armée syrienne libre et ont fini dans les mains de Daech. Citez moi la phrase où je prétends que les armes ont été livrées volontairement à Daech ? Je comprends très bien le rôle de la presse : Sélectionner une information qu’ils croient conforme à leur lectorat et accessoirement instiller une idéologie chez leurs lecteurs Demandez vous pourquoi Drahi investit dans Libération et Dassault dans Le Figaro.
              En ce qui concerne les frères musulmans. J’en parle à propos du CNS. Et qu’ils étaient présents dans les premières manifestations. Je ne prétends nulle part qu’ils sont encore une faction active dans l’insurrection islamiste.
              Là ou vous décrochez la palme, c’est quand vous dissociez le Liban du bloc Sunnite. Le premier ministre Libanais est issu de quelle communauté ? Relisez un peu le Diplo, vous y trouverez sans doute la réponse. Sinon, un peu d’aide : Demandez vous où la famille Hariri a fait fortune...Ensuite,l’Egypte, rivale de l’Arabie...Vous m’avez bien fait rire... Qui a payé les Mistrals que l’Egypte a acquis récemment ?
              Avez vous vraiment lu que je prétendais que la France ne misait que sur le bloc sunnite. Relisez mon texte. Elle va devoir faire le grand écart pour commercer avec l’Iran. Mais si vous cliquiez sur mes liens, vous auriez appris que le commerce avec l’Iran est passé de 3.7 milliards d’Euros à 550 millions d’Euros contre plusieurs dizaine de milliards d’Euros avec l’arabie saoudite. Qui notre diplomatie va-t-elle préférer d’après vous ?
              Concernant votre remarque sur la complexité de la situation : Où avez vous lu des informations sur l’implication des frères dans les manifestations de 2011 et leur usage de la violence ? Comment réagirait le gouvernement français si des centaines de policiers et militaires étaient massacrés par des manifestants armés ? Cette réaction serait-elle si différente de celle du régime Syrien ? Je précise que je n’ai aucune sympathie pour le régime syrien. Je suis allé en syrie du temps du père. Et j’ai discuté avec des syriens. Mais pour quelle raison avons nous comme seul son de cloche, Assad est un boucher qui massacre son peuple sans raison. C’est totalement faux. Les opposants auxquels il fait face veulent sa peau et celle des Alaouites. C’est une lutte à mort


            • thomas abarnou 9 janvier 13:15

              @bruno Les gens en face sont des bouchers, il est vrai mais encore faudrait-il voir de qui il s’agit. Il y a aussi des civils et je ne parle même pas des groupes rebelles qui se massacrent entre eux, je veux dire il n’y a pas deux camps, il n’y a pas que des monstres. Il y a des nuances. Mais nier qu’Assad n’en est pas un, de boucher est impossible. Quand nos médias et nos politiques affirment que Bachar massacre c’est tout de même une vérité étayée par des photos, des faits, des témoignages et des reportages, même si elle vient de gens que vous ne semblez pas porter dans votre coeur, il serait temps de considérer un peu des informations. D’ailleurs, on parle également du PKK qui massacre, ou encore de Daech tout simplement. Le Hezbollah du côté de Assad est également responsable de certaines exactions. C’est une lutte à mort oui mais si on s’intéresse au sujet, on voit bien la nuance qu’il existe entre beaucoup de gens qui prennent partie sur la question. Et cette nuance je l’ai lu dans le Monde, le Monde Diplo, le Figaro. Encore faut-il aller chercher l’info, ce qui n’est pas simple. Je ne parle même pas des ouvrages, nombreux, sur le sujet : La Question d’Orient de Jacques Frémeaux par exemple qui résume très bien le sujet.



            • bruno bruno 9 janvier 18:22

              @thomas abarnou
              Franchement, laissez tomber le Monde. Le Monde sélectionne soigneusement les faits qu’il rapporte. Je vous conseille deux articles : Celui-ci et celui-la. Je peux vous garantir que la DGSE et la Syrie ne se sont jamais fait de cadeaux. Mais vous ne lirez jamais rien de semblable dans Le Monde. Et c’est un scandale.


            • JMBerniolles 10 janvier 21:34
              @bruno


              Les services secrets syriens ont cessé toute collaboration avec les services français, (qui par ailleurs assistent Daesh et les grands amis de Fabius Al Nostra ainsi qu’ Al Qaeda au Yémen, pour la bonne et simple raison qu’en collaboration avec Erdogan ceux-ci avaient des projets pour tuer AssadFabius ayant dit, en tant que ministre en charge de la politique extérieure, que celui-ci ne méritait pas de vivre.

              Rappelons que Kadhafi dont le convoi avait été repéré par les services français et capturé vivant, puis qu’il a été atrocement torturé et exécuté sur ordre de Sarkozy soupçonne-t-on.

              Disons aussi clairement que la France laisse librement ses ressortissants aller combattre l’armée syrienne avec Daesh, mais qu’elle ne veut pas les voir revenir.

            • Hijack Hijack 7 janvier 02:16

              L’intérêt français : le ridicule par suivisme bête et méchant.
              Pire > la France paiera au final.
              C’est pour ça que l’U.E a été créée.
              La vraie liberté se paie cher ... n’est-il pas, Gal D. Gaulle ?


              • Hijack Hijack 7 janvier 02:29

                @Shaw42

                Je suis pour la liberté, mais pas jusqu’à laisser les patients approcher les ordis avec connexions internet dans les asiles psy ...


              • Shawford Shaw42 7 janvier 02:33

                @Hijack

                moi je t’ai fait mal sans doute et j’en suis bien désolé mais écoute bien ça et dis moi après ce que j’ai par contre volé


              • Shawford Shaw42 7 janvier 02:35

                @Shaw42

                Lol quand j’ai sorti les écouteur de l’iphone, la même chose passait sur rtl2 smiley

                J’aurai pas (l’ami smiley ) Mat mais c’est sur que j’aurai l’ami Chris smiley


              • Hijack Hijack 7 janvier 02:39

                @Hijack

                Mal ??? non, mais tu me les casses. Tu trolles >>> va jouer ailleurs.


              • Shawford Shaw42 7 janvier 02:42

                @Hijack

                mais je t’en pris toi d’abord

                on est en démocratie non ?


              • toubab 7 janvier 15:16

                @Shaw42
                Certes, on n’ est pas obligé de dormir avec les mains au dessus de la couverture, mais attention certains disent que ça rend sourd !


              • Hijack Hijack 7 janvier 02:22

                A l’auteur : il n’y a jamais eu sur le terrain guerrier en Syrie de rebelles de quelque nature que ce soit. Ce sont des terroristes, souvent non syriens.
                Le mal part tjrs depuis les mots mal placés ...
                D’ailleurs, pas plus que combattants, opposants ou je ne sais quoi d’autre.
                Regardons ici ce que font ces soi disant rebelles, pas d’accord avec les bombardement russes ... en plein désert, sous les bombes ! (des femmes souvent âgées placées dans des cages solidement fermées en plein désert sous les bombardements).


                • thomas abarnou 8 janvier 01:24

                  @Hijack Facile donc de légitimer les exactions de Assad. 


                  Pourtant, vous mettez comme toujours les gens dans le même sac parce que ça vous arrange pour défendre Assad et Poutine. Les Kurdes ne sont pas Daech. Le PKK n’est qu’une partie des mouvements Kurdes. Vous oubliez aussi les Yézidis. Et que dire du Hezbollah, qui soutient Assad, pas des terroristes peut-être ? Enfin vous oubliez les civils, pris entre deux feux, qui sont aussi armés et qui se défendent. En fait, vous oubliez non pas ommission mais volontairement et ça ce n’est pas acceptable. 

                • Hijack Hijack 8 janvier 02:05

                  @thomas abarnou

                  Heu  smiley Lesquels ??? 
                  Mais j’ai compris ... si tu prends pour réalité ce que te déversent dans la tête les médias, t’es pas encore sorti de l’auberge.
                  Allez ... va vérifier tes sources et autres infos avant d’accuser.


                • thomas abarnou 8 janvier 11:37

                  @Hijack Absolument pas une opinion issue des médias mais plutôt de mes études, dont la Syrie occupe une large place. Mes sources : La Question d’Orient de Jacques Frémeaux, Le Monde Diplomatique, les écrits de Pierre Conesa (conférences également) et j’en passe, sources diverses écrites par des gens extrêmement qualifiés sur la question. 


                • leypanou 8 janvier 11:53

                  @thomas abarnou
                  sources diverses écrites par des gens extrêmement qualifiés sur la question : le genre d’argument débile par excellence, car des sources peuvent être diverses tout en disant la même chose ou presque sur différents sujets (cf les MSM). Parlant du Monde diplomatique, c’est justement à cause de certains de leur positionnement que j’ai arrêté mon abonnement.

                  Ce que des gens comme vous ne comprendront/n’admettrons jamais c’est que le terrorisme du Hezbollah n’a jamais fait et ne fera JAMAIS plus de victimes civils que le non-terrorisme de l’interventionnisme états-unien -de son allié sioniste et de ses laquais- sur la surface du globe.


                • thomas abarnou 8 janvier 13:26

                  @leypanou Une défense ridicule du Hezbollah qui a ses raisons d’agir ainsi mais qui n’est pas une organisation composée d’enfants de choeurs. Ais-je dit que la politique américaine était judicieuse ? Non. Ais-je dit qu’Israel avait raison ? Non plus. Mais toute forme de violence, telle qu’elle soit n’est pas acceptable et qu’importent les raisons. 


                • thomas abarnou 8 janvier 13:29

                  @leypanou Je vous assure que les deux autres sources dans ce cas sont intéressantes. Le premier parce que c’est sans un des seuls spécialistes et historiens du moyen orient contemporain. Et que sa position même si vous n’êtes pas d’accord est franchement très documentée et mérite intellectuellement le détour. 


                  Pierre Conesa devrait aussi vous plaire, viré du Ministère de la Défense pour avoir critiqué la stratégie de l’OTAN. Il connait extrêmement bien le sujet. Donc tous ces gens ne pensent pas pareils ni comme le système. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès