• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les Maghrébins ne sont pas des Arabes

Les Maghrébins ne sont pas des Arabes

Le Fantasme

Alors que la majorité des Maghrébins s'identifie culturellement aux Arabes, des études scientifiques tendent à indiquer qu'ils seraient, en très grande majorité, ethniquement Berbères.

« Comparés avec d'autres communautés, notre résultat indique que les Tunisiens sont très liés aux Nord-Africains et aux Européens de l'Ouest, en particulier aux Ibériques, et que les Tunisiens, les Algériens et les Marocains sont proches des Berbères, suggérant une petite contribution génétique des Arabes qui ont peuplé la région au VIIe ou VIIIe siècle. » ( A. Hajjej, H. Kâabi, M. H. Sellami, A. Dridi, A. Jeridi, W. El Borgi, G. Cherif, A. Elgaâïed, W. Y. Almawi, K. Boukef et S. Hmida, « The contribution of HLA class I and II alleles and haplotypes to the investigation of the evolutionary history of Tunisians », Tissue Antigens, vol. 68, n°2, août 2006, pp. 153–162).

Le verdict des chercheurs ci-dessus est sans appel : l’identité arabe (ou arabo-musulmane) du Maghreb relève plus du fantasme que de la réalité. En psychologie, « un fantasme est une construction consciente ou inconsciente, permettant au sujet qui s’y met en scène, d’exprimer et de satisfaire un désir plus ou moins refoulé, de surmonter une angoisse  ». Ce fantasme, inventé par les monarchies pétrolières et leurs harkis islamistes, a été injecté dans les têtes et les esprits à une époque récente.

Bien que ces études soient basées sur des échantillons retreints, elles sont parlantes. Elles confirment ce que les historiens ont toujours affirmé : l'apport arabe est très minoritaire dans les populations maghrébines (Ibn Khaldoun, Gabriel Camps, etc.), car quelques dizaines de milliers d'envahisseurs arabes n'ont pas pu, génétiquement et matériellement, changer des millions de Berbères en Arabes.

En effet, le plus grand historien maghrébin, Ibn Khaldoun (1332-1406), l’avait depuis longtemps démontré : les Maghrébins ne sont pas des Arabes, mais ce sont des Berbères « arabisés » (mousta’arabouneمستعربون ). Historiquement et de tout temps, la culture arabe a toujours nettement distingué les Arabes (considérés comme "le peuple élu" auquel Allah a confié la mission de propager l’Islam) des non Arabes (les sujets de sonde zone, les peuples dominés). Ceux-ci sont appelés ‘Ajam, عجم , c'est-à-dire des non arabes, « des étrangers », l’équivalent des « Barbares » des Grecs ou des Romains. Les Barbares des Arabes regroupaient tous les peuples soumis par les armes : Perses, Byzantins, Berbères, Kurdes, etc. Pour ces peuples, se déclarer musulman permettait alors d’échapper à l’impôt que devait payer tout sujet non musulman. Cependant, même pour ceux qui ont opté pour la culture arabe et la religion islamique, ils restent, aux yeux des Arabes de souche, des « non Arabes ». C’est toujours le cas aujourd’hui, malgré les déclarations et les salamalecs officiels. Les Arabes de la péninsule arabique, détenteurs du label de l’arabité authentique, considèrent les Maghrébins avec une certaine condescendance. Nous avons vu comment, sous le prétexte que les « chiffres arabes » avaient été conçus par des Maghrébins, des non Arabes, les seuls pays au Monde qui ne les utilisent toujours pas sont des pays arabes du Moyen Orient !

Le Maghreb leur est aussi étranger que la Papouasie ou le Zoulouland.

A- Génétique : Adn et généalogie ou l’histoire de nos ancêtres

A partir d’un simple prélèvement salivaire, les généticiens sont désormais en mesure de retracer l’histoire des migrations des ancêtres de tout individu. Leurs techniques sont si performantes qu’elles permettent de remonter jusqu’à la préhistoire, soit 900 ans avant Jésus-Christ, juste avant l’arrivée, en 814 av. J.C., de Didon/Elyssa, fondatrice et reine de Carthage.

C’est au travers de l’haplogroupe que les généticiens sont capables de remonter la lignée généalogique sur autant de décennies. Les haplogroupes peuvent se définir comme les branches de l’arbre généalogique des Homo Sapiens, ils représentent l’ensemble des personnes ayant un profil génétique similaire grâce au partage d’un ancêtre commun.

On distingue deux sortes d’haplogroupe, le premier étant d’ADN mitochondrial et le second le chromosome Y. L’ ADN mitochondrial (ADNmt) est transmis de la mère à ses enfants (fille et garçon), l’haplogroupe ADNmt réunit les personnes d’une même lignée maternelle. Le chromosome Y est transmis uniquement du père vers son fils, l’haplogroupe chromosome Y se compose des hommes partageant un ancêtre de la lignée paternelle.

Grâce à l’identification des haplogroupes et à leur comparaison entre populations, il est possible de connaître, avec une certitude relative, les déplacements migratoires réalisés par des peuples. Ces techniques permettent donc de déterminer la zone géographique dans laquelle nos ancêtres vécurent.

Lignée paternelle maghrébine : l'ADN du chromosome Y

Les principaux haplogroupes du chromosome Y des Maghrébins (berbérophones et arabophones) les plus courants sont : le marqueur berbère E1b1b1b (M81) (65 % en moyenne) et le marqueur arabe J1 (M267) (15 % en moyenne). Plus de 80 % des Maghrébins y appartiennent. 

E1b1b1b est le marqueur berbère. Il est caractéristique des populations du Maghreb. Dans certaines parties isolées du Maghreb, sa fréquence peut culminer jusqu'à 100 % de la population. Ce haplogroupe se retrouve aussi dans la péninsule Ibérique (5 % en moyenne) et à des fréquences moins élevées, en Italie, en Grèce et en France. 

J1 est un haplogroupe « sémitique » très fréquent dans la péninsule arabique, avec des fréquences avoisinant 70 % au Yémen. J1 est le marqueur « arabe ». 20 % des Juifs appartiennent aussi à J1. On en conclut que l'origine des Arabes est le Yémen. Le marqueur arabe se retrouve aussi en Turquie, en Europe du Sud et en France.

D'après les données du tableau intitulé "Lignée paternelle : l'ADN du chromosome Y" figurant dans l'article de Wikipédia relatif aux Maghrébins, nous avons calculé que, en moyenne, chez les Maghrébins, le marqueur berbère est majoritaire à 59,6%, et que le marqueur arabe est minoritaire à 20,6%.

Lignée maternelle : l'ADN mitochondrial

Selon le même tableau cité ci-dessus, les études montrent que la structure génétique mitochondriale générale des populations du Maghreb est composée majoritairement d'haplogroupes (H, J, T, V...) fréquents dans les populations européennes (de 45 à 85 %), d'haplogroupes L (de 3 à 50 %) très fréquents dans les populations sub-sahariennes, et d’autres haplogroupes très minoritaires.

Conclusions de la génétique 

En moyenne, le Maghrébin est donc, globalement :

- à 60% d'ascendance berbère et à 20% d'ascendance arabe du côté paternel,

- à plus de 50% d'ascendances diverses, qu'il partage avec les Européens, du côté maternel.

Les défenseurs de l’hégémonie, voire même de l’exclusivité du caractère arabo-musulman du Maghreb, tentent de gommer de la mémoire collective toutes les autres composantes de l’identité nationale ou maghrébine et d’imposer une conception extraterritoriale de l’État nation, en l’occurrence la Oumma islamique, cet ensemble mou et informe, prélude à la dissolution de la Tunisie, de l'Algérie et du Maroc dans un califat archaïque et cauchemardesque. Mais là où le bât blesse encore plus, c’est que, alors que la plupart des sociétés modernes s’orientent vers le multiculturalisme et vers l’ouverture, le "monde arabe" semble à la recherche d’une pureté identitaire chimérique et complètement fantasmée.

B. L'héritage linguistique maghrébin 

La langue berbère de nos premiers ancêtres maghrébins est devenue minoritaire aujourd'hui : quasiment éradiquée en Tunisie et en Libye, elle est encore vivante au Maroc et en Algérie. 

Les Maghrébins actuels parlent, en majorité, une langue commune, la darija ou derji. Cet ensemble de parlers populaires est appelé maghribi par les linguistes, ou langue maghribia ou maghrébia. La Maghrébia est une langue issue du « mariage » des langues berbère et punique. Ces deux langues sont relativement proches car elles font partie de la famille linguistique chamito-sémitique. Elles sont aussi, historiquement, très antérieures à la langue arabe, la langue du Coran, dont la première preuve écrite indiscutable date du septième siècle (les plus vieux feuillets du Coran, visibles à la Bibliothèque Nationale de France, dateraient de 34 ans après l’hégire). La langue maghrébia précède donc la langue arabe de plus mille ans : affirmer que la Maghrébia découle de l’arabe est donc un « non sens » historique. Voir, pour plus de détail, notre article intitulé « La langue maghrébia date de plus de 25 siècles  ».

Comme, par ailleurs, la langue phénicienne et la langue arabe sont des langues sémitiques, elles ont beaucoup de termes communs ou phonétiquement voisins. D’ailleurs les noms de beaucoup de lettres de l’alphabet arabe sont les mêmes en punique et signifient la même chose. Autrement dit, les langues maghrébia et arabe, issues du même ancêtre sémitique, sont des langues cousines, comme le sont par exemple l’espagnol et l’italien. Cet aspect linguistique explique pourquoi « l’arabisation » de la Berbérie s’est faite rapidement et facilement. En fait d'arabisation, les populations punico-berbère des villes et des côtes parlaient déjà la Maghrébia, une langue très proche de l'arabe. Avec les conquêtes arabes, la Maghrébia s’est enrichie de l’apport arabe, mais elle reste une langue distincte de l’arabe : lorsque deux Maghrébins parlent entre eux, un Saoudien ou un Syrien aura du mal à les comprendre.

Depuis ces temps préhistoriques, cette langue maghrébia - tant méprisée par les autorités politiques maghrébines, toutes tendances confondues - perdure et continue à vivre. Malgré toutes les lois et toutes les déclarations pompeuses, la langue arabe n’a jamais été et ne sera jamais la langue maternelle de quiconque, y compris à la Mecque, son lieu de naissance officiel. Elle ne perdure que grâce à deux phénomènes :

(1) c’est la langue du Coran et de la liturgie islamique ;

(2) par la volonté politique des gouvernements des pays arabes.

Hannibal Genséric 

http://numidia-liberum.blogspot.com/2012/08/identite-maghrebine-la-genetique.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.35/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

156 réactions à cet article    


  • Kelimp 19 septembre 2013 10:31

    Les mouvements Amazigh au Maroc, Kabyle en Algérie ou Imazighen en Tunisie montrent clairement que les Berbères ne sont pas des arabes et continuent de défendre durement leur identité et la reconnaissance de leurs langues.
    Je me souviens d’ailleurs d’une conversation avec un steward, blond au yeux bleus, d’Air Tunisie qui m’avait fait remarquer que les Arabes étaient des envahisseurs de son pays, au même titre que les Italiens ou les Français.


    • jef88 jef88 19 septembre 2013 10:50

      les Tunisiens sont très liés aux Nord-Africains

      Cela commence très mal !
      la Tunisie c’est ou ?


      • focalix focalix 19 septembre 2013 11:58

        à jef88,

        Relisez le paragraphe et vous verrez que ce n’est pas Hannibal que vous citez, mais un groupe d’auteurs cité par Hannibal.
        De surcroît, a citation est tronquée, mais vous le savez puisque cette amputation est de votre fait !


      • jef88 jef88 19 septembre 2013 12:04

        quelque soit le « groupe d’auteurs » cité, les tunisiens sont bien des nord-africains.
        le très lié est il issu d’une volonté de désolidariser (quand même) la Tunisie du Maroc et de l’Algérie ?


      • Abou Antoun Abou Antoun 19 septembre 2013 13:39

        Salut Jef,
        T’as encore récolté 3 connards qui ne connaissent rien en géographie. Qu’est ce qu’il peut y avoir comme abrutis sur ce site !


      • focalix focalix 19 septembre 2013 13:48

        Merci de la précision. Je croyais que la Tunisie était une île des Caraïbes. Mais je voulais juste lever l’ambiguïté sur l’auteur de la citation... et la rétablir dans son intégrité. Cordialement.


      • focalix focalix 19 septembre 2013 14:02

        Salut Abou,

        J’imagine que je suis dans la liste des trois connards en géographie et autres abrutis.
        Mais qui sont les deux autres ?

        Sans méchanceté !


      • rocla+ rocla+ 19 septembre 2013 14:06

        La Tunisie c ’est entre la Laponie et la Poulonie . 




      • Abou Antoun Abou Antoun 19 septembre 2013 14:54

        J’imagine que je suis dans la liste des trois connards en géographie et autres abrutis.
        Si tu as moinssé Jef sans le moindre doute. Comment peut-on moinsser un lecteur qui fait remarquer que la Tunisie est en Afrique du Nord ?
        Quand aux deux autres ils se reconnaîtront.
        Sans méchanceté non plus. Il m’arrive d’être un connard et je le reconnais volontiers.


      • focalix focalix 19 septembre 2013 15:21

        Salut pitaine Haddock,
        Je voyais ça plutôt du côté de la Poldavie...


      • focalix focalix 19 septembre 2013 15:49

        à Abou Antoun

        Je n’ai pas moinssé ni plussé jeff.
        Je ne moinsse ni ne plusse personne.
        Quand j’ai quelque chose à écrire je fais des phrases.

        Vous écrivez :
        « Il m’arrive d’être un connard et je le reconnais volontiers ».
        Fallait pas. Vous prêchez un converti !


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 septembre 2013 16:12

        La Thune-easy c’est pas mal aussi ...


      • appoline appoline 20 septembre 2013 12:06

        De toutes façons, cela ne change rien puisqu’ils sont tous en France, ben oui la migration a changé de sens, c’est balot 


      • etrange etrange 19 septembre 2013 11:09

        Article intéressant. Néanmoins, apprenez à respecter les Harkis qui ont beaucoup donné à notre nation et reçu en retour que misère, mépris et parfois la mort, en ne les comparant pas aux dégénérés stipendiés par les très immondes pétromonarchies, merci ! Bonne journée à vous.


        • antyreac 19 septembre 2013 11:20

          Il faudrait ajouter à tout ça que les habitants du Maghreb avant la conquête arabe étaient en grande partie des chrétiens et que l’islam l’a éradiqué 

          Mais le christianisme revient petit à petit en Kabylie en Algérie

          • LADY75 LADY75 19 septembre 2013 11:51

            Le christianisme s’est imposé aux Berbères tout autant que l’Islam !

            Non pas par une sorte de « miracle de la foi » mais par la coercition.

            Que le christianisme revienne en Kabylie n’est pas spécialement une avancée.
            L’abandon de ces névroses et leur remplacement par une pensée rationnel et débarrassée de toute référence à une autorité surnaturelle serait là, un réel progrès !


          • antyreac 19 septembre 2013 12:02

            Voilà des affirmations bien présomptueuses 



            des sources si possible !

          • LADY75 LADY75 19 septembre 2013 12:48

            Aahh !

            Parce que vous y croyez, vous, aux foules subitement éblouies par le message de l’Evangile et faisant la queue pour recevoir la communion ?

            Le christianisme s’est imposé par la coercition, au Maghreb comme en Europe, avec passage par l’Inquisition et bûcher pour ceux qu’auraient pas compris le message et auraient dévié de la voie !

            L’Islam aussi, avec massacre et pressions fiscales..

            Il serait temps que l’humanité arrête de se prosterner devant des idoles surnaturelles, arrête de gober ces « vérités révélées » et pense par elle-même..

            A propos de sources, où donc sont les vôtres ?


          • LADY75 LADY75 19 septembre 2013 12:51

            Ah, s’cusez, j’avais pas vu plus bas, la page « l’étendart ».

            Dîtes-donc, c’est quoi ce site ? Un fan-club Hell’s Angels ? J’ai vu la grosse croix de Malte à l’entrée et j’me suis débinée !

            Désolée, j’ai la phobie des motards !


          • popov 19 septembre 2013 13:32

            Augustin d’Hippone (St Augustin), considéré comme un des 4 pères de l’église catholique est né d’un père romain païen et d’une mère berbère chrétienne.


          • LADY75 LADY75 19 septembre 2013 13:44

            Saint Augustin, parlons-en de cui-là, un vrai taliban !

            « Les femmes sont en soumission servile parce qu’en tout, elles sont soumises aux hommes.  »

            "La ressemblance de Dieu en l’homme [le mâle] est qu’il soit créé comme le seul être dont les autres sont issus, et qu’il possède l’autorité de Dieu comme son représentant, puisqu’il porte en lui-même limage du Dieu unique. La femme n’est donc pas créée à limage de Dieu ; c’est ce que dit l’écriture : Et Dieu créa l’Homme , selon limage de Dieu, il le créa.

            L’Homme certainement ne doit pas se couvrir la tête parce qu’il est limage et le reflet de Dieu, mais la femme doit se couvrir la tête parce quelle n’est ni le reflet ni l’image de Dieu . « 

             »« Femmes, soyez soumises à vos maris" !


          • focalix focalix 19 septembre 2013 14:19

            à LADY75,

            « l’étendart » ...sangland ?

            Non, pas sur la tête !


          • LADY75 LADY75 19 septembre 2013 14:28

            « Etendard » : merci de la correction !


          • LADY75 LADY75 19 septembre 2013 14:32

            @ Wald

            Exact pour Paul de Tarse, qu’avait aussi un certain problème avec les Femmes !

            Je retiens de Saint Augustin qu’il pesta contre l’usage que faisaient les femmes du henné, pour ressembler aux dames de l’aristocratie, à ce moment-là plutôt d’origine germaine. et plus souvent blondes ou rousses que brunes..

            Un syndrôme Claudia Schiffer, déjà !


          • focalix focalix 19 septembre 2013 16:11

            Il faut que je te remercie LADY75 de m’avoir, par cet incident, révélé incidemment le site « letendard.net ». Du gratiné de chez Gratiné !

            Dare dare j’en demande l’inscription au Patrimoine de l’Unesco et scelle la première pierre d’une basilique à ta gloire !
            Après tout pourquoi les filles ne feraient-elles pas œuvre de prophète, hein ?


          • ykpaiha ykpaiha 19 septembre 2013 16:21

            Les pays du magreb sont des la chute de l’empire romain passés sous domination des vandales (pas comme l« ignard antyreac mais les vrais)
            avant d’etre brievement mis sous domination de byzance, puis ont éié envahi par les arabes puis sous domination ottomane (qui imposa la docrine musulmane, jusque dans les regions espagnoles d’Andalousie ...andalousie=vandales...)

            Dans leurs périples il se convertirent majoritairement au nestorianisme doxa réfuté et excomuniée par le catholicisme et l’orthodoxie.
            L’Islam fortement influencée par le nestorisme (pour certains son fondateur par le truchement de Sergius dit rahib bouhaira pretre nestorien prédicateur et accessoirement le maitre a penser de Mahommet et son précepteur)
            Cet islam »nestorien« s’est donc facilement assimilé aux peuples Vandales donc aux peuples nords africains.
            Le notion d »arabe au magreb n’est qu’une idée née de la décolonisation afin de raffermir unité des peuples islamiques une forme donc de colonisation des esprits par Coran interposé.


          • barak 19 septembre 2013 17:49

            Né d’une mère x et d’un père y à choisi d’ètre x ou y ou z.


          • barak 19 septembre 2013 17:55

            Les femmes n’ont pas mis au monde un homme àcapable d’ètre le maitre à penser de Mohamed (PBL).


          • popov 19 septembre 2013 19:40
            @LADY75

            Saint Augustin, parlons-en de cui-là, un vrai taliban !

            Entièrement d’accord.

            Si j’ai cité le personnage, c’est uniquement pour montrer que le christianisme était implanté en Afrique du Nord avant l’islam.

            Dans quelle propoption s’est-il propagé à l’époque où il était persécuté par l’empire romain ou après qu’il n’en devienne le religion officielle, je n’en sais rien. Il est donc difficile de savoir s’il a été imposé par la force comme l’islam. 

          • Rounga Roungalashinga 20 septembre 2013 14:18

            Parce que vous y croyez, vous, aux foules subitement éblouies par le message de l’Evangile et faisant la queue pour recevoir la communion ?

            Le christianisme s’est imposé par la coercition, au Maghreb comme en Europe, avec passage par l’Inquisition et bûcher pour ceux qu’auraient pas compris le message et auraient dévié de la voie 


            Complètement faux. Le christianisme a connu un essor extrêmement rapide car des convertis parcouraient les villages pour annoncer la bonne nouvelle (l’Evangile), et impressionnaient par leur sainteté. Intéressez-vous à Saint Martin ou à Saint Patrick : ceux-là ont installé le christianisme dans les esprits européens avant même que l’Eglise s’y institue. Les vrais propagateurs du christianisme, ce sont les saints et non les clercs !


          • marie-Hélène 21 septembre 2013 22:53

            à relire le 1er des 33 livres de la cité de dieu de St Augustin, je n’y ai pas vu autre chose qu’une lutte pour l’abolition de traditions injustes — et un peu cruelles — s’appliquant aux femmes.

            Et relisant les 32 autres, je ne vois que l’effort de régler des problèmes religieux par la reflexion, la raison et le dialogue (puisque la plupart des textes sont destinés aux paiens) 

            Vous citez St Paul : « femmes, respectez votre mari » mais pas les 2 pages d’injonctions qui suivent, qui sont destinées uniquement aux maris...
            St Paul y demande aux maris du respect, de la douceur, bref, tout ce qui fera qu’une femme aime/respecte son mari...


          • MuslimADieu MuslimADieu 19 septembre 2013 11:44

            Le terme « arabe » s’applique assez mal à une race. Arabe, en arabe dérive d’un mot qui signifie clair, éloquent et est plus un adjectif qualifiant une langue que le nom d’une langue. Il s’oppose au terme « aajami » qui a connotation de dialecte.

            Le coran utilise le mot Aarab pour qualifier un groupe de personnes vivant aux alentours du prophète. Dire qu’ils sont « les plus musulmans » est aller assez vite en besogne. Allah, qui s’y connaît plutôt bien en islam a dit la chose suivante :

             

            9-97 : les Aarab sont les pires en mécréance et hypocrisie et les plus propices à ne pas connaitre les limites de ce que Allah a fait descendre sur son messager. Allah est le plus savant et le plus sage.

             

            Ce qui est assez amusant, c’est que c’est les fatimides, berbères d’origine qui ont fondé un royaume au caire, qui ont envoyé les banu hilal (des aarabes spécialistes en razzias) pour punir le chef berbère du maghreb qui a prêté allégeance au pouvoir abbaside (les wahabites de l’époque).

            Les 20% de sang arabe chez les maghrebins viendrait donc essentiellement de là. 

            Comme quoi, l’histoire ne fait que se répéter.


            • popov 19 septembre 2013 14:14
              Bonjour MuslimADieu

              Si allah venait dire en France la même chose que 9-97, les associations droitdel’hommiennes lui tomberaient sur le paletot à bras raccourcis en l’accusant de tenir des propos racistes et de stigmatiser toute une communauté.

              Mais, blague à part, es-tu bien certain que c’est allah qui parle dans 9-27 ? Tu ne trouves pas bizarre qu’il dise « Allah » au lieu de « je » ? Tu ne trouves pas bizarre qu’il éprouve le besoin de s’envoyer une petite flatterie comme à la fin de beaucoup de versets ?

              Moi, j’ai l’impression que c’est Mahomet qui parle dans ce verset. Si j’avais trouvé ce verset sur un site islamiste, je me méfierais de la traduction, mais venant de toi... !!?

            • barak 19 septembre 2013 18:01

              Si je ne m’abuse « Al A’erabou » cité dans le Coran signifie quelqu’un qui habite le desert alors que Al Arabou désigne les arabes. Il ne faut pa confondre amende et amande.


            • MuslimADieu MuslimADieu 19 septembre 2013 18:21

              Bonjour Popov

              La petite flatterie est, en quelque sorte, une façon qu’à Allah de jurer par lui –même et d’annoncer ce qui peut paraître comme un argument d’autorité. C’est sa façon à lui de dire, je sais ce que je dis et ce que je fais même si vous ne comprenez pas tout. C’est que le coran s’adresse à des QI différents. Pour 9-97, j’ai une idée de la démonstration mais elle est trop compliquée et nécessite beaucoup de préalables historiques. On va donc se contenter de dire qu’Allah est sage et savant.

               

              Ton impression reste ton impression et , quelque part, le coran me prévient que je perdrais mon temps à essayer de te convaincre. La réponse coranique serait « essayez donc d’écrire un truc pareil ». Avec tout le respect que je dois à Muhammad, mon impression est qu’il en est totalement incapable. Mais là il faut bien lire le bouquin.

              Blague à part popov, mon impression est aussi que tu tombes dans l’idolâtrie islamiste du prophète. Le voilà maintenant capable d’écrire comme un Dieu ou faire une œuvre comparable !

              C’est en gros ce que disent les islamistes avec leurs bouquins merdiques de sunna et hadiths.


            • MuslimADieu MuslimADieu 19 septembre 2013 18:38

              mon cher barak

              revoilà encore cette histoire de désert.
              Ne trouve pas tu bizarre que le coran ne parle jamais de désert ? Qu’il parle d’arbre fruitiers, d’oliviers, etc....

              Sérieusement. L’Arabe est une langue à racines. Cela veut dire que les mot dérivent d’une racine qui a un sens bien défini. Aucun sens de arab ne veut dire désert.
              M’étonnerait pas que les aarab aient dit : les aarab c’est pas nous. nous c’est les arab.
              Le mot aarab est utilisé dix fois dans le coran. Pas de trace de désert.


            • popov 19 septembre 2013 19:31
              @MuslimADieu

              Blague à part popov, mon impression est aussi que tu tombes dans l’idolâtrie islamiste du prophète.

              Effectivement, Mahomet n’aurait pas pu écrire ce bouquin, puisque tout le monde sait qu’il était illettré et que ce n’est pas lui qui l’a écrit.

              Ce qu’on voudrait me faire croire, c’est que les scribes travaillant sous les ordres du calife ont simplement couché sur papier les paroles de Mahomet en se basant sur les souvenirs de témoins.

              Ton argument, basé sur ta connaissance approfondie du texte, est que un chauffeur de chameau n’aurait pas pu inventer ces paroles et qu’il a donc du les recevoir directement de dieu.

              Moi, je fais subir au coran le traitement que tu fais subir aux hadiths (tu vois qu’on peut être plus extrémiste que toi dans le coranisme). L’enjeu politique était trop important. Des idées religieuses venant des sectes chrétiennes et juives avaient fait leur chemin dans la population bédouine. Le travail des scribes a consisté à codifier ces idées dans un texte unique. Le personnage Mahomet, mis en scène dans ce livre, n’a probablement jamais existé. L’inspiration du texte vient de la littérature rabbinique et chrétienne de l’époque.

              Comme je te l’ai déjà signalé, des travaux de linguistes vont dans ce sens. Il suffira qu’un jour cette littérature rabbinique et chrétienne pré-islamique soit numérisée pour que l’on puisse retrouver exactement d’où viennent les copier-coller. Il existe des programmes permettant de trouver un morceau de texte, disons un verset, dans toute une série de documents. Ce qui fait la force de ces programmes est que la correspondance ne doit pas nécessairement aller jusqu’à 100% : on peut retrouver une correspondance imparfaite (fuzzy match) qui admet un certain pourcentage de différences. Donc, même si un verset puisé dans un autre document a été légèrement modifié, on va le retrouver.

              C’est ce genre de programme qu’on utilise pour comparer des morceaux d’ADN et qui sont mis en œuvre dans les moteurs de recherches sur internet. Et ça tombe bien, c’est la spécialité de l’auteur de cet article.

            • barak 19 septembre 2013 19:47

              Vous comprenez difficilement ou bien ? Mème l’orthographe de ces mots est différent.


            • MuslimADieu MuslimADieu 19 septembre 2013 20:57

              @barak

              lorsqu’on lit le coran, il faut faire très attention aux sens des mots qui ont eu un nouveau sens après que le coran ne soit révélé.

              Par exemple, le mot misr veut dire désormais Egypte. En arabe, Misr veut dire ville entourée de citadelle. Lorsqu’on aligne tous les versets du coran qui utilise, le sens citadelle convient beaucoup mieux que le sens Egypte, parfois, n’a aucun sens dans le contexte.
              En faite, c’est amr ibn el aas qui a conquis l’Égypte, qui a décidé d’appeler l’Égypte misr influencé probablement par la bible,. C’était après la révélation. De nos jours, ceux qui lisent misr dans le coran comprennent egypte alors que c’est citadelle qu’il faut comprendre. La fameuse lettre du prophète (vrai ou fausse) au roi des coptes montre que ce pays s’appelait pays des coptes et non misr.
              L’archéologie tend à prouver qu’il ne s’est jamais rien passé en Egypte. Les hiéroglyphes ne parlent ni d’hebreux, ni d’exode, ni même du titre de pharon.
              Pauvres Egyptiens, eux aussi ils se sont fait bousiller leur histoire.

              C’est pareil avec aarab et arab. le terme arabi n’est utilisé dans le coran que pour désigner la langue et le terme aarab désigne très probablement ceux qui le parlent. D’un point étymologique c’est quasiment évident et rien ne lie la racine du mot arab au désert.
              Désormais si on traduit aarab par nomade, habitant du désert, bédouin, c’est du pur jus de cheikhs.

            • MuslimADieu MuslimADieu 19 septembre 2013 21:00

              @Popov

               

              Primo, le prophète n’était très probablement pas un illettré.

              Encore une fausse traduction. L’expression Ommi que l’on a traduit par illettré signifie ceux qui n’ont pas reçu de livre de dieu.

              L’analyse contextuelle du coran est évidente. Par exemple dans 3 :30 on a « … Et dis à ceux à qui le Livre a été donné, ainsi qu’aux OMMI : « Avez-vous embrassé l’Islam ? »… »

              Le coran, 25-5, dit même que des popovs à l’époque du prophète accusaient le prophète de se faire dicter le coran.

               

              D’un point de vue historique, il est bon de rappeler que le coran était arrivé en Tunisie dès 670. Dès les années 630, il était en palestine, en irak et un peu partout. Tes scribes n’aveint pas encore eu le temps de s’organiser comme pour la sunna. Le coran leur a, en quelque sorte, trop vite échappé des mains.

               

              En attendant que les popovs mettent au point les programmes dont tu parles, je trouve pour le moment une cohérence globale et une uniformité de style dans le texte. Et puis franchement, y a qu’à comparer le coran avec le tas de conneries rédigées à l’époque comme les fameux hadiths.

              Cette discussion ne mène à rien. Je pourrais aussi prétendre que les misérables de hugo ont été rédigé par un gamin ou un groupe de scribes. Il y a un moment où il faut ouvrir le bouquin en question. Les critiques littéraires à bouquin fermé peuvent dériver rapidement vers la connerie la plus totale.

              Le coran dit que ceux croient en Dieu vraiment reconnaitront dans le coran ses paroles comme ils reconaissent leurs enfants. C’est con mais avec moi, ça a marché. 


            • MuslimADieu MuslimADieu 20 septembre 2013 09:42

              @popov


              concernant l’hypothèse que Muhammad aurait pompé sur les chrétiens et les juifs.

              16-103 : Nous savons qu’ils disent que c’est un humain qui lui enseignes mais la langue de celui auquel ils font référence est « aajami » et ceci est une langue « arabe » claire.

              ce verset contredit la croyance que Muhammad n’avait aucune connaissance de ce que disaient les juifs et les chrétiens. Visiblement, il avait un copain lettré.
              L’hypothèse que Muhammad était un illétré qui ne connaissait rien aux autres religions me paraît stupide. Le lecteur du coran sait que Muhammad entrait dans des débats avec les autres religions et qu’il savait très probablement ce qu’elles disaient.

              On ne va pas entrer dans débats historiques mais il y avait dans la péninsule arabique plusieurs langues et plusieurs scripts d’écritures. La langue dite « arabe » était très vraisemblablement une langue populaire tandis qu’il y avait des langues élitistes et liturgiques que parlaient les religieux et la bourgeoisie.

              Les ressemblances entre bible et coran ne sont pas étonnantes vu que le coran se réclame de religion d’abraham, de moise, de Jésus etc...

              Je ne noterais que la « réponse » coranique aux arguments basés sur les scribes hypothétiques et inconnus, le percepteur hypothétique inconnu etc... : le défi est d’ordre littéraire. 
              Encore une fois, il faut ouvrir le bouquin. Le coran, à un aucun moment, ne demande d’aller faire des fouilles, des recoupements etc. Le coran dit seulement « lisez moi et vous saurez si vous êtes sincère ». D’ailleurs le mot coran lui-même signifie « la lecture ».

              Sans entrer dans d’autres détails historiques (les coranistes n’arrêtent pas d’y fouiller), il semble que le script arabe actuel n’est pas le script originel. Il s’agit d’un script nabatéen mal adapté à la langue arabe (d’ou les problèmes liés aux signes diacritiques). Mais là, le débat sort du cadre de mes propres compétences. Certains coranistes avancent l’hypothèse que le coran témoigne par la langue, de l’origine de Muhammad et par son script de l’endroit où il a été transcris (après l’hégire). Ceci ne remet nullement en cause l’authenticité du coran lorsqu’il est lu. Les caractères choisis pour transcrire le coran ne seraient qu’une convention et c’est très probablement le prophète lui-même, pas si illettré que ça, qui a fait le choix.

              PS : Après les éléphants, tu ne serais pas entrain de voir des tribus juives et chrétiennes dans le sahara maintenant ? Ils seraient les bédouins alors que les villes dans le sahara étaient des centres religieux païens ?
               



            • barak 20 septembre 2013 13:19

              Lorsqu’on lit le Coran, il faut surtout éviter de lui faire dire ce qu’on a envie d’entendre pour developper ses arguments et ne pas faire fi du contexte. Est-il plus raisonnable que’Allah s’adressant au Prophète (PBL),qui est un arabe lui disant que les arabes ont ces vices et se comportent ainsi envers vous, n’est-il pas plus raisonnable que ce soit ici les A’arabes du bedoins qui viennent d’adhèrer à l’Islam plutot que les Arabes dont fait partie le Prophète dont Allah loue souvent les qualités ( avec des exceptions quand ça s’avère). Et je precise que quelque soit le sens que vous donnez à se terme, vous avez fais une section trop, pardon, propagandiste.La suite c’est qu’il y a des bedoin qui sont bons et d’autres mauvais. Le coran n’a pas cette tendence de ne citer que les défauts des gens et nier leurs qualités

              Quant à l’Egypte je sais que misr signifie ville au temps du Prophète Youssouf (Joseph) mème. Cependant il n’y a aucun problème à ce qu’une ville entourée de citadelle prenne ce nom propre ; le cap est un cap ( vous corrigerez s’il y a erreur). Les villes prennent plusieurs noms au cours de l’histoire selon les langues qui s’y installent et c’est pas un sujet qui mérite polémique. Le sénégal n’était pas sénégal, Paris n’était pas Paris au temps de gailois etc...

              L’histoire n’a pas revèlé pas tout le passé. pas plus qu’une camera que tu placera dans la cour d’une maison ne te dira pas tous ce qu’il ya dans cette maison. Dans le cas de l’Egypte aussi, il faut savoir que Cheikh.A.Diop parle de crane manipulé par les scientifique pour falsifier l’histoire. Si tes historiens renient l’exode, prend ton baton de pelerin à la recherche de la vérité. 


            • MuslimADieu MuslimADieu 20 septembre 2013 19:37

              cher barak

              primo tu ne peux pas prouver que le prophète est arabe comme tu ne peux pas définir ce que veut dire arabe.
              Pourquoi les perses ne seraient pas arabes alors que les marocains le seraient ?
              Depuis quand les libanais, les palestiniens etc seraient devenus arabes ? Pourquoi les évangiles ne parlent pas des arabes de la région ni même des arabes de Palestine ?
              Il est clair que l’on confond entre arabophone et arabe.

              Ensuite je ne vois pas pourquoi tu acceptes qu’Allah tapes sur les aarab et pas sur les arab ? Pourquoi ce serait plus politiquement correct ?

              La réalité est que les arabes n’ont jamais rien fait de bon. Même soit disant la science arabe a été l’oeuvre d’arabophone non arabes. Ils détruisent systématiquement les cultures mêmes si elles sont millénaires là où ils s’installent. Ils définissent comme science des tas de conneries. Leur langue ne s’est propagée que grâce au coran et ils sont les premier à altérer le coran en altérant le sens de ses mots. Allah, dans le verset 9-97, a tout à fait raison. Mais la question la plus intéressante pour le croyant que je suis est pourquoi Allah a choisi la langue de cette peuplade pour le coran ?

              Regardes bien ce que font les arabes, les vrais. Ils utilisent leur pétrole pour propager l’islamisme et abrutir les masses. L’auteur de l’article a tout a fait raison. Prendre conscience de sa non arabité est un préalable à la délivrance du maghreb. Qu’il est loin le rayonnement de Carthage.


            • popov 22 septembre 2013 10:00
              @MuslimADieu

              J’ai l’impression que vous trouvez dans le coran ce que vous y apportez.

              Et quand vous me dites que ça marche pour vous, je ne trouve rien à dire.

              Ça veut dire quoi « ça marche pour moi » ?

              Si vous vous comparez à ce que vous étiez avant de lire le coran comme vous le faites et que vous vous sentez être maintenant une meilleure personne, que voulez-vous que je réplique, à part vous encourager à continuer !

            • Deneb Deneb 22 septembre 2013 10:14

              Le Coran apporte la sécurité. Quand hier les islamistes ont envahi un centre commercial à Nairobi, ils demandaient à tout le monde de réciter les prières islamiques, ceux qui ne savaient pas, ils les abattaient.


            • popov 22 septembre 2013 14:19

              Ceux qui me moinssent le moinssent, c’est pas beau ça ?


            • popov 22 septembre 2013 14:21
              @Deneb

              MuslimADieu est peut-être une exception.

              Pourquoi ne pas lui accorder le bénéfice du doute ?

            • Deneb Deneb 22 septembre 2013 14:37

              Loin de moi de vouloir tirer sur quelqu’un en particulier, surtout pas sur MuslimaDieu dont j’ai remarqué la pertinence d’ailleurs, d’autant plus que la pensée rationnelle est rare chez les croyants dont il se réclame. Ma boutade était une indignation après le drame à Nairobi. Si Jésus ordonne : « aimez vous les uns et les autres, sinon gare à mon glaive », l’islam est sensiblement le même, juste un peu plus direct : « Aime, ou je te tue ! ».


            • popov 22 septembre 2013 15:05
              @Deneb

              Aime ou je te tue

              Pasdutoutpasdutout, c’est plutôt « soumets-toi ou je te tue ».

            • MuslimADieu MuslimADieu 23 septembre 2013 09:41

              @popov


              « J’ai l’impression que vous trouvez dans le coran ce que vous y apportez. »
              Cher Popov, c’est franchement l’une des phrases les plus intelligentes que vous avez écrites.
              Elle est valable dans pratiquement tout et pas seulement en matière « spirituelle ».
              Tu toujours besoin de ton esprit pour interpréter ce que tes yeux voient.

              « Ca marches pour moi » veut dire que j’ai finalement cru l’auteur du coran lorsqu’il dit qu’il est Dieu et que j’ai reconnu dans mots du coran les mots de mon créateur.
              C’est un exemple de « nous voyons la même chose mais nous ne voyons pas la même chose ».

              Quand aux moinsseurs je ne m’en soucie pas. Ca peut tout aussi bien être des « musulmans orthodoxes » que des non musulmans plus confortables dans leur esprit avec un islam bien islamiste.et bien méchant.

              Il y a chez toi, comme chez deneb d’ailleurs, une volonté de voir dans l’islamiste le portrait robot du bon musulman, pur, authentique, près de la parole d’Allah...
              Voilà que les Terroristes de nairobi sont les savant d’allah. Ceux qui savent !

              Allah m’a expliqué que je n’y peux rien. Le problème n’est pas dans ce que vous voyez mais dans le comment vous l’interprétez. Seul Allah a le pouvoir de vous remettre les neurones à l’endroit. Mais Allah exiges, comme préalable à son intervention cérébrale, que vous vous éleviez au dessus de votre partisanerie culturelle, que vous voyez dans l’islamiste un humain qui fait le con comme vos ancêtres l’on si bien fait au moyen âge, pendant les deux guerre mondiales et même après.

              Au fond, qu’est ce que la foi en Dieu si ce n’est de croire que son âme/esprit est extraterrestre et qu’elle est supposée voir l’humanité d’un peu plus haut que de sa propre culture ?
              La mienne n’a aucun problème à reconnaître toutes les conneries que font certains musulmans au nom de l’islam. Si ça ce n’est pas un début d’élévation !


            • Andreï 19 septembre 2013 11:49

              Pour les Algériens qui souhaitent leur arbre généalogiques—> Allez en Turquie et consulter les archives Ottomanes, il y aura tout les recensement.

              Les maghrébins sont berbères, tous issues de différentes tribus.
              Il n’y a jamais eu de christianisme de masse en Afrique du Nord.
              Le Maghreb s’est arabisé, et pourquoi cela n’a pas changé entre 1830 et 1962 ? Parce que les anciens ont voulu que les autochtones restent musulmans et d’une autre caste.


              • antyreac 19 septembre 2013 12:00
                Il n’y a jamais eu de christianisme de masse en Afrique du Nord.

                Ce n’est pas ce que disent certains sites.


                http://www.letendard.net/christianisme-algerien.html

                • LADY75 LADY75 19 septembre 2013 12:53

                  Hou la ! En terme d’objectivité, ça me semble aussi douteux qu’Oumma.com, ce site !

                  Z’auriez pas quequ’ chose de plus sérieux ?


                • Buddha 19 septembre 2013 12:20

                  je me demande si les atomes de carbone qui se trouvent à des années lumières de distance de « nos » atomes de carbone, je me demande donc si ils détestent « nos » atomes de carbone....

                  ami terrien le voleur qui dirige essaye tout pour que tu ne vois pas que ton voisin et bien c’est toi aussi....pourquoi ? si tu réalises à quel point votre vie est la même, au lieu de vous battre vous allez collaborer avec joie et efficacité ......et le voleur ne sera plus....

                  même les atomes de carbone ont compris cela des le début, car sinon il n’y aura pas toute cette matière et pas d’humains....si évolution il y a , alors elle commence avec le mieux pour finir avec le pire : nous !!....cela fit on a les moyens de ne pas aller vers le pire..mais voila on a perdu une grosse partie du cerveau...celle qui ne sépare pas mais coopère....comme l’atome de carbone...comme l’univers dans son entier...........sauf nous....


                  • popov 19 septembre 2013 20:32
                    @Buddha

                    C’est vrai que les atomes de carbones n’ont pas inventé la bombe atomique pour se taper dessus. De là à penser qu’ils vivent en parfaite harmonie... Faut voir comment ils se bousculent pour copuler avec une molécule d’oxygène.

                  • Henri Diacono alias Henri François 19 septembre 2013 12:52

                    A Gensenic,
                    Par le cocktail qui coule dans mes veines, transmis par mes ascendants venus échouer en Tunisie après avoir transiter par l’ Egypte, les Libye et Algérie depuis le tout début du 18° siècle, j’ai su depuis toujours - et je l’ai répété depuis toujours comme tout récemment encore, ici même - primo que je devais avoir quelques décilitres de sang berbère, l’un de mes aïeux étant né de père inconnu en Lybie, et secundo que le « sang arabe », à mon avis est en AFN bien moindre encre que celui annoncé, car les envahisseurs musulmans qui ont abouti jusqu’à.....Poitiers étaient conduits par des Syriens et Irakiens qui ne sont pas originaires... de la Péninsule Arabique, et que leurs troupes étaient constituées en majorité par des berbères locaux, convertis à l’islam pour certains et demeurés...chrétiens pour d’autres. 
                    Sur le sujet une précision importante. On a tort d’employer à tort et à travers le mot RACE qui ne doit en aucun cas être attribué aux diverses variantes de L’ESPÈCE humaine.
                    En outre, je pense qu’on associe trop souvent le mot « arabe » à tout individu de confession musulmane. Or Inde et surtout Indonésie abritent le plus grand nombre de musulmans de la planète.
                    Sachez enfin qu’en Tunisie "pays ARABOPHONE , c’’est à dire et j’insiste, qui parle l’arabe, il existe encore églises (comme en Syrie et Égypte) mais aussi et des synagogues.
                    Mais là, j’avoue que je suis hors sujet !!!


                    • Abou Antoun Abou Antoun 19 septembre 2013 13:00

                      Excellent article.
                      Il existe à coup sûr une identité culturelle arabe dont la langue arabe appartenant comme l’hébreu à la famille des langues sémitiques est le ciment.
                      L’arabe est aussi la langue liturgique de l’islam mais en cela elle n’est guère plus familière aux peuples islamisés que ne pouvait être le latin avant les récentes réformes liturgiques.
                      Sur le pan ethnique il existe sans doute encore des individus de type arabe ’pur’ en péninsule arabique mais dans le monde culturel arabe les métissages ont été nombreux et l’arabisation ’génétique’ n’est que très superficielle.
                      L’auteur nous décrit le cas du Maghreb avec précision et justesse. Pour ce qui concerne le M.O. les ’arabes’ de ces pays (Liban, Syrie, Egypte, Irak, etc...) ne considèrent pas les maghrébins comme des arabes et sont volontiers condescendants. Il faut dire que si la culture arabe est en général mieux maîtrisée en orient (dialectes plus proches du littéraire), ethniquement les orientaux sont tous aussi métissés que les maghrébins sinon plus puisqu’il reste partout des souches anciennes (phéniciens, egyptiens, etc...) faiblement arabisées. Il n’empêche que les moyens orientaux, même et surtout quand ils ne sont pas musulmans (coptes, maronites et autres églises chrétiennes antiques) se considèrent comme plus arabes que les maghrébins revendiquant une identité arabe pas seulement culturelle, ce qui est finalement assez drôle quand on voit la multiplicité des types humains dans ces régions.


                      • popov 19 septembre 2013 13:10
                        L’arabisation du Maroc continue sous M6.


                        • antyreac 19 septembre 2013 13:23

                          Momo6 se transforme petit à petit en dictateur


                        • cedricx cedricx 19 septembre 2013 13:54

                          Pourquoi la monarchie marocaine a-t-elle été un jour une démocratie ? 


                        • antyreac 19 septembre 2013 14:33

                          Momo 6 au début de son règne était plus tolèrent..


                        •  Mohamed Takadoum. Bouliq 19 septembre 2013 14:54

                          Précisions.

                          Depuis le 25/04/2013 et par circulaire du ministre de l’intérieur, les bureaux d’état civil marocains sont tenus d’accepter les prénoms berbères.

                           La nouvelle constitution marocaine institue la langue berbère comme langue nationale du pays à coté de l’arabe ;

                          Il faut rappeler aussi que la mére de Mohammed VI Lalla Latifa est berbère.


                        • barak 19 septembre 2013 18:13

                          Comme quoi il y a du fil à retordre pour ceux qui veulent semer la zizanie entre les arabes et les peuples qui se sont arabisés. On peux soutenir le droit des peuples à garder les traits positifs de leurs origines tout en s’enrichissant de l’apport d’autre cultures plutot que de diviser pour mieux récuperer ou regner.


                        • popov 19 septembre 2013 19:52

                          @Bouliq


                          Vous avez raison. Ma référence date de 2011. Autant pour moi.

                        • cedricx cedricx 19 septembre 2013 13:20

                          Les maghrébins savent pertinemment qu’ils ne sont pas arabes de souche, ils savent que les arabes sont arrivés en petit nombre en afrique du nord et que ce sont les berbères qui ont été les plus fidèles propagateurs de l’Islam ( Tarik Ibn Ziyad ) pour les berbérophones cela va de soi ( les Chleuh, les Rifi, les Touaregs, les kabyles, les chaouis, les berbères de Tunisie persécutés par Bourguiba et qui ont pour la plupart perdu l’utilisation de leur langue, les berbères Lybiens et égyptiens) ce sont donc des berbères, numides, vandales, phéniciens, romains, des bysantins, wisigoths arabisés et arabophones, berbérophones qui peuplent le Maghreb. Ceci dit l’auteur veut certainement insinuer que par conséquent les maghrébins n’ont aucun atomes crochus avec les arabes du moyen orient, ce qui est évidemment faux. 


                          • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 septembre 2013 13:57

                            L’arabité, conception nationale inspirée par le nationalisme allemand :
                            une nationalité autoritaire qui s’impose aux individus, culturelle voire « raciale ». On est Arabe, parce qu’on nait arabe.

                            Voir le pan arabisme, qui voulait réunir dans un seul pays les Arabes sur le modèle du pangermanisme et de la Prusse.

                            Conception du nationalisme qui a très peu à voir avec le nationalisme français où on est (théoriquement !) national parce qu’on le veut (même si on a aucune origine « raciale » ou culturelle française.
                            Merci pour l’article


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 septembre 2013 14:00

                              Conception qui met aussi en porte-à-faux toutes les spécificités de langue religion culture.. reliquats de ce qui existait « avant » l’arabisation et qui ont donc toute leur légitimité :
                              coptes, berbères, kabyles, maronites...

                              Plutôt que de parler des Arabes disons plutôt Maghrébins ou Nord-africains, ce serait moins sujet à polémique


                            • LADY75 LADY75 19 septembre 2013 14:27

                              Aahh le panarabisme !

                              Dans sa version « baasiste » et nassérienne, c’était une unification sur une base linguistique et donc pluri-religieuse. A l’origine du baasisme, on trouve un Chrétien et un Musulman.

                              Beaucoup y trouvèrent leur compte. La pluralité religieuse permettait dans un premier temps une cohésion contre l’impérialisme occidental.. ensuite, en Egypte, une sorte de jacobinisme orienté contre la famille du Khédive (à l’origine turcophone) et contre les grandes familles coptes des grands propriétaires terriens.

                              L’Egypte, sous le Khedive, avait pour première langue officielle le.. Français ! (pour contrer l’influence britannique tout en allant vers une certaine modernité), l’Arabe ne venant qu’en second !


                            • barak 19 septembre 2013 18:18

                              Et si le « maghrebins » sont fiers de leur arabité ? Pourquoi sentir amer le piment que celui d’en face prenr plaisir à manger ?

                              Façons de dicter aux autres ce qu’ils doivent ètres ?


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 septembre 2013 12:23

                              Libre à vous de vous définir comme vous l’entendez


                            • barak 21 septembre 2013 11:50

                              Merci si je suisun Maghrebin sinon merci pour ce que ça me ferait en tant que maghrebin.


                            • soi même 19 septembre 2013 14:12

                              Au delas de la notion de race, il faut bien reconnaître que leurs fondamentalismes religieux moyenâgeux emmerdent beaucoup de monde actuellement !


                              • popov 19 septembre 2013 14:23
                                @l’auteur

                                Merci pour l’article, mais je l’avais lu sur votre site il y a quelques jours. 

                                • volpa volpa 19 septembre 2013 16:26

                                  C’était aussi des chrétiens ou des juifs.

                                  Pas plus ni moins.


                                  • barak 19 septembre 2013 18:21

                                    C’étaient des paiens, ensuite de chretiens... ensuite des musulmans.


                                  • volpa volpa 19 septembre 2013 19:21

                                    Dans ces conditions nous aussi.

                                    Ils étaient chrétiens avant les francais.


                                  • Abou Antoun Abou Antoun 20 septembre 2013 12:14

                                    Ils étaient chrétiens avant les francais.
                                    Oui, bien avant !


                                  • chmoll chmoll 19 septembre 2013 16:32

                                    la tunisie se trouve entre la CAF et la CPAM
                                    fin j’crois


                                    • chems eddine Chitour 19 septembre 2013 16:35

                                      Le syndrome du colonisé dans toute son horreur



                                      Albert Memmi en parle : le colonisé se détruit d’une façon identitaire en croyant renaïtre ou en espérant l’être dans celle du colonisateur. Ce que l’on appellera par la suite la haine de soi

                                      Bon je ne suis pas arabe, la religion de naissance dans laquelle mes ancêtres ont vécu est une ignominie . Qui suis je ? Il est naïf d’attendre une quelconque compassion d’une civilisation qui est là pour désintégrer ce qui n’accepte pas le magister dixit au nom de la race supérieure, la destinée manifeste bref les seigneurs des anneaux devant des esclaves qui voulaient à tout prix ressembler à leur maitre.
                                      On raconte d’ailleurs l’histoire d’un che^kh tunisien qui a fait un festin quand on lui a démontré « charitablement » qu’il n’était berbère !

                                      Mimétisme quand tu nous tiens !

                                      Au lieu de s’assumer et de braver la tempête , on se démonétise en espérant être en odeur de sainteté auprès de l’Européen qui demeure la norme voire apparemment le graal pour l’auteur.

                                      Je suis ce que je suis, mon identité est ce qu’elle est, je crois ou je ne crois pas mais cela ne m’autorise à faire le procès en sorcellerie d’une religion ( elle est ce qu’elle est) sans la replacer dans une perspective globale qui est celle du fait religieux et de son rapport à la modernité
                                      Pourquoi en diaboliser à dessein une identité et vouloir à tout prix renier 1400 ans de vie commune avec les Arabes avec les heurs et malheurs. Si on se détache d’une partie de vous même 20 % même 1% - faut croire qu’ils comptent quand même puisqu’ils ont réussi à souder les peuples maghrébins face à la colonisation. La Révolution algérienne à titre d’exemple ne s’est pas faite avec les Arabes ou les berbères elle s’est faite avec les Algériens qui avaient en commun ce désir d’être ensemble dans la pire des conditions coloniales.
                                      Quand Omar el Mokhtar a été pendu par les Italiens, on ne l’a pas fait parcequ’il était berbère mais parce qu’il était Libyen.

                                      De grâce n’ayant pas la haine de nous même les vrais combats sont ceux de la lutte pour le savoir seule alternative qui à terme nous apportera à non point douter le respect des autres et il n’y a pas lieu de faire des appels pour leur ressembler quand bien même nous vivrions avec eux mille ans. de Gaulle l’a bien dit : "Nous sommes un peuple de race blanche de religion chrétienne, les arabes ou des kabyles en France ne s’intégreront jamais comme l’huile et l’eau... de Gaulle avait raison, l’huile et l’eau constituent une émulsion qui est un système thermodynamiquement instable...

                                      Il y a beaucoup à écrire concernant les identités. Comme pour l’article précédent sur le cout de la religion musulmane, je supplie l’auteur de se pencher sur les marqueurs identitaires du pays qu’il affectionne. Peut être apprendra t-il que 25 ¨% de la population est d’origine étrangère peut être berbère ce qui légitimerait bien des affirmations

                                      Il va de soi que tout le plaidoyer pour la dignité est construit sur la perception que l’auteur est maghrébin ; Si d’aventure ce n’était pas le cas, toutes les remontrances quand à la haine de soi et à la nécessité de s’assumer tombent. Ne restera alors qu’une contribution classique d’un partisan des races supérieures visant à diaboliser les autres, notamment les Arabes ...




                                      • antyreac 19 septembre 2013 17:41

                                        Le syndrome bien classique d’un musulman qui découvre sa vrai identité qui n’est pas arabe 

                                        mais plutôt berbère ou un mélange de deux et qui de surcroît à l’origine était chrétien
                                        Cerise sur le gâteau 
                                        ce ne sont pas les savants du Maghreb qui découvre cette vérité mais des occidentaux une fois de plus 
                                        Alors honte de ses racines ?

                                      • Abou Antoun Abou Antoun 20 septembre 2013 12:28

                                        @ Chems eddine Chitour,
                                        Bonjour !
                                        Je vous lis souvent avec le plus grand intérêt et votre réaction m’étonne. Vous prêtez à l’auteur des intentions qui manifestement ne sont pas les siennes.
                                        Je ne suis ni arabe ni maghrébin mais j’ai eu l’honneur et le plaisir de séjourner et de travailler dans des pays ’dits’ arabes du Moyen Orient ainsi qu’en Afrique du Nord où j’ai été partout fort bien accueilli malgré des conditions parfois difficiles.
                                        Je n’ai aucune aptitude à approuver ou désapprouver sur les allégations génétiques de l’auteur, mais pour ce qui concerne le ressenti, les réactions et les sentiments des uns et des autres dans le monde arabe envers les ’frères’ il a parfaitement raison.
                                        L’arabité est un phénomène essentiellement culturel et qui ne se confond pas avec l’islam. Par comparaison si on me dit que les français, peuple de langue et de culture latine, ne sont pas des latins, cela ne me fera ni chaud ni froid. Etre d’origine romaine, celte ou saxone n’a aucun intérêt sur le plan personnel, cela n’a d’intérêt que statistique et c’est la culture qui fonde la personnalité.


                                      • barak 19 septembre 2013 18:34

                                        Les races ne sont pas figés. Les peuples se mélangent se deplacent se transforment. C’est pas parcequ’on est d’origine berbère qu’on ne s’arabise pas.

                                        Allez dire aux americains qu’ils ne sont pas americains et prèchez mème leur retour dans les pays d’origine. Et brandissez une recherche génétique au moyen de la quelle vous dégagerez tout le monde pour ne laisser que les indiens en place ; pendant que vous y ètes.


                                        • antyreac 19 septembre 2013 18:53

                                          C’est pas parce qu’on est d’origine berbère qu’on ne s’arabise pas.


                                          Le problème ce que la civilisation berbère était bien plus avancée que celle des arabes
                                          Avec l’islamisation ils ont tout perdu et maintenant les berbères font des efforts pour retrouver ses racines.
                                          Les E-U est un autre problème il n’y a pas eu à ma connaissance des brutales conversions à une autre religion bien au contraire toutes les religion furent respectées
                                          De plus aux E-U les autres langues sont également respectées comme par exemple la langue espagnole 

                                        • barak 19 septembre 2013 19:52

                                          C’est la ton avis. Qui est erroné apparement.


                                        • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 19 septembre 2013 18:41

                                          il suffit de voir le nom de l’auteur de ce tissage de mensonges pour deviner l’objectif auquel il veut parvenir.
                                          Si notre cher ami ne veut pas être Arabe , libre à lui mais , qu’il ne parle pas pour l’ensemble des peuples de la région Maghrébine.
                                          Personne ne l’a mandaté pour ce faire.
                                          Je le compare aux inspecteurs mandatés par l’ONU pour verifier la qualité du sarin en Syrie. Aussi bien l’ONU que les Inspecteurs travaillent pour un objectif bien déterminé à l’instar de celui qui , dans ce texe , veut berbériser tous les peuples de la région.

                                          Et de plus, le berbere auquel il fait allusion , sans parler du dialect qu’ILS veulent ériger en une langue, ce dialect est comparable au latin bien que le latin (langue morte) est à la base de la langue latine.

                                          Un autre « journaleux » qui se dit philosophe avait avancé , bien avant ce jour , que l’origine des peuples du Maghreb était Israélite.
                                          Non...non... ! je ne plaisante pas . C’est ce qu’il avait dit parce que je ne sais quelle mouche l’avait piqué.
                                          Tout le monde s’acharne sur ces peuples , alors que personne ne leur a demandé l’heure !!!
                                           Conclusion : les peuples du maghreb sont Arabes et resteront Arabes tant le maghreb existera dans la planète terre.
                                          Il n’y a pas d’abonné au numéro que vous vous avez demandé . Allez voir ailleurs !


                                          • antyreac 19 septembre 2013 18:58

                                            Encore un qui dénie le droit aux berbères de redevenir un peuple à part entière

                                            L’impérialisme islamique et arabe quand tu nous tiens....

                                          • popov 19 septembre 2013 20:13

                                            @El_Arabi_El_Acil


                                            Vous portez très bien votre nom.

                                          • France Républicaine et Souverainiste Fabien Marcel Bonaparte 19 septembre 2013 20:59

                                            Pense à tes ancêtres chrétiens du maghreb, au théologien Saint Augustin, ton frère de sang et à tout ce qu’ils ont apporté à la civilisation chrétienne. Au fait, ils mangeaient du porc et n’en sont pas morts puisque tu es là ! Je t’invite pour déguster une bonne côte de porc quand tu veux mon ami...


                                          • OMAR 19 septembre 2013 21:37

                                            Omar 33

                                            @Fabien :« Je t’invite pour déguster une bonne côte de porc quand tu veux mon ami... ».

                                            Il y a mon ami chinois Chipa Ô Ly Yalpo qui t’invite pour bouffer une bonne côte du chien ou
                                            un civet de rat.

                                            Ça ne tue pas non plus, la preuve, ils sont plus d’un milliard...


                                          • philouie 19 septembre 2013 21:44

                                            théologien Saint Augustin, ton frère de sang et à tout ce qu’ils ont apporté à la civilisation chrétienne.

                                            Saint Augustin ?
                                            un salaud.


                                          • OMAR 19 septembre 2013 21:45

                                            Omar 33

                                            @Fabien  :« Pense à tes ancêtres chrétiens du maghreb, au théologien Saint Augustin,.. ».

                                            St. Augustin était Amazigh, pas européen...

                                            Et toi, tu es en train de combattre l’Islam, pas l’Arabité....

                                            Car des arabes chrétiens, il y en a, et bezef....
                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Arabes_chr%C3%A9tiens

                                            Bref, tu merdoies...


                                          • France Républicaine et Souverainiste Fabien Marcel Bonaparte 19 septembre 2013 23:29

                                            Pour Omar ;

                                            OK ça marche mon pote !

                                          • barak 21 septembre 2013 11:59

                                            crier « Impérialisme islamique »

                                            Pour faire oublier l’impérialisme occidentale  ?


                                          • Mamek 19 septembre 2013 19:11

                                            Nous (Amazighs) n’avons pas besoin de la génétique pour savoir qui nous sommes. Nous le savons depuis la nuit des temps. Nous ne sommes pas des Arabes ni des européens. Nous sommes des méditerranéens et des Africains. Nous sommes pour un grand nombres Arabophones mais c’est la seule chose arabe en nous. Nos coutumes, nos traditions, nos fêtes sont totalement notre et typiquement Amazighes, elles ne ressembles en rien à celles des autres, même notre bouffe est Amazighe dans l’âme. Notre Histoire n’est pas Arabe, nos envies ne sont pas Arabes, nos désirs ne sont pas Arabes, nos pleures ne sont pas Arabes, notre joie n’est pas Arabe. Nous sommes des Amazighs génétique ou pas. Massinissa, juba, jugurta, gaya, Donate, Tarek Ibn Ziad, Takfarinas, Abane, Matoub, Ferhat ne sont et ne seront jamais Arabes. mais des Imazighens et des Africains du Nord, ils ne sont définies ni par la race ni par la religion, mais uniquement par la langue et la culture Amazighe.


                                            • OMAR 19 septembre 2013 19:36

                                              Omar 33

                                              @Genseric :« ....les Algériens et les Marocains sont proches des Berbères,... ».

                                              L’histoire du Maghreb remonte à des millénaires. Depuis l’antiquité, cette région connaitre des formations de royaume comme la Numidie et des nom comme l’Afrique, pour désigner la Tunisie ou la Berbérie, pour inclure le Maroc et l’Algérie.

                                              Puis ce furent les invasions successives des Romains, Vandales et Byzantins, avec quelques créations éphémères de principautés berbères indépendantes, les phéniciens ayant plutôt une vocation commerciale.

                                              La conquête arabe, au VIIe siècle, fut le résultat d’une suite d’opérations militaires sans véritables tentatives de peuplement. La plus grande partie des populations berbères se convertit assez rapidement à l’Islam mais les dernières communautés chrétiennes ne disparurent qu’au XIIe siècle.
                                              L’arabisation par la langue et les coutumes fut plus tardive ; elle affecta massivement, en premier lieu, les Berbères du groupe zénète, pour la plupart nomades, qui s’assimilèrent aux tribus arabes bédouines (Béni Hilal, Béni Soleïme, …) à qui, en 1050, le Maghreb avait été « donné » par le calife fatimide du Caire. Alors que l’Islam a triomphé totalement depuis longtemps, l’arabisation est loin d’être achevée.

                                              Les pays de l’Afrique du Nord sont aujourd’hui des États musulmans qui reven­diquent, à juste titre, leur double appartenance à la communauté musulmane et au monde arabe.

                                              Or ces États, après bien des vicissitudes, ont pris la lointaine succes­sion d’une Afrique qui, à la fin de l’Antiquité, appartenait aussi sûrement au monde chrétien et à la communauté latine.

                                              Ce changement culturel, qui peut passer pour radical, ne s’est cependant accompagné d’aucune modification ethnique importante : Ce sont bien les mêmes hommes, ces Berbères dont beaucoup se croyaient romains et dont la plupart se« sentent » aujourd’hui arabes.

                                              En fait, les Maghrébins sont considérés arabes, parce que d’une part musulmans, mais surtout parce qu’ils parlent arabe...
                                              Ceci est lié à l’exode des montagnes du Tell où ils sont si nombreux sur un sol pauvre et restreint qu’ils sont contraints de s’ex­patrier...

                                              Par leur venue dans le plat pays et dans les villes, les montagnards des zones berbérophones, qui demeurent les grands réservoirs démographiques du Maghreb, contribuent à développer ce phénomène paradoxal qu’est l’arabisation de l’Afrique du Nord. Les pays du Maghreb ne cessent de voir la part de sang arabe, déjà infime, se réduire à mesure qu’ils s’arabisent culturellement et linguistiquement..
                                              .


                                              • antyreac 19 septembre 2013 19:47

                                                Ce n’est pas tout à fait ce que dit l’internaute plus haut ?


                                              • OMAR 20 septembre 2013 12:08

                                                Omar 33

                                                @Antyréac.

                                                Bien qu’avéré, ce qu’a écrit Mamek est plutôt basé sur du passionnel, du sentimental et reste très étriqué...

                                                Car le Maghreb ne se limite pas à ce que la France a dénommé comme la  Kabylie...
                                                Le Haut et le Moyen-Atlas, le Rif, le M’zab, les Aures, le Hoggar etc..., ainsi que Dihya (Kahina), Juba, Annibal, Medghassen, Syphax, etc... sont aussi Amazigh...



                                                • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 19 septembre 2013 20:28

                                                  ya hafidh ya settar ! ce qui veut dire que je suis yhoudi hachak ?
                                                  c’est la blague du jour ?
                                                  Tu plaisantes ou tu es sérieux ?
                                                  Et si ne ne veux être ni yhoudi ni barabare , il me reste à être ce que je suis : 3arabi acil ...beslemti !!!
                                                  Merci de ton aimable attention.


                                                • jean 20 septembre 2013 19:20

                                                  Il plaisante comme l’auteur au pédigré improbable et inexistant et pas mal de commentateurs.


                                                •  Mohamed Takadoum. Bouliq 19 septembre 2013 20:25

                                                  Extrait du préambule de la constitution marocaine de 2011..

                                                  "Etat musulman souverain, attaché à son unité nationale et à son intégrité territoriale, le Royaume du Maroc entend préserver, dans sa plénitude et sa diversité, son identité nationale une et indivisible. Son unité, forgée par la convergence de ses composantes arabo-islamique, amazighe et saharo-hassanie, s’est nourrie et enrichie de ses affluents africain, andalou, hébraïque et méditerranéen."

                                                  Cette identité dans laquelle arabes et berbères ne forment que deux composantes parmi d’autres me semble celle de l’ensemble des peuples du Maghreb.


                                                  • OMAR 19 septembre 2013 21:53

                                                    Omar 33

                                                    Ah bon ?
                                                    C’est pour cela que M6 a fait libérer un pédophile espagnol ?


                                                  • OMAR 19 septembre 2013 21:55

                                                    Omar 33

                                                    Manquait juste le lien
                                                    http://www.afrik.com/maroc-mohammed...

                                                    Et cette précision : nos amis marocains n’ont vraiment pas aimé.


                                                  •  Mohamed Takadoum. Bouliq 20 septembre 2013 00:57

                                                    @Omar

                                                    Aucun lien avec le sujet traité comme d’habitude.


                                                  • France Républicaine et Souverainiste Fabien Marcel Bonaparte 19 septembre 2013 20:55

                                                    Les égyptiens appelaient « hommes du nord » les ancêtres des berbères, Goliath et ses compagnons étaient probablement originaires des iles de Santorin qu’ils ont fui suite à une éruption volcanique... ils se sont dirigés vers l’afrique du nord après avoir été refoulés de l’Egypte où ils se sont mêlés à des peuplades sémitiques... il y a donc aussi du sang grec dans leurs veines. Et romains pour beaucoup d’entre eux, de même que pour les arabes du nord : La Syrie, la Jordanie et l’Egypte actuelles furent provinces romaines et accueillirent de nombreux vétérans des légions qui s’y installèrent et se melèrent aux populations locales. 


                                                    • OMAR 19 septembre 2013 21:54

                                                      Omar 33

                                                      Manquait juste le lien
                                                      http://www.afrik.com/maroc-mohammed-vi-libere-un-pedophile-espagnol-les-marocains-en-colere

                                                      Et cette précision : nos amis marocains n’ont vraiment pas aimé....


                                                      •  Mohamed Takadoum. Bouliq 20 septembre 2013 01:19

                                                        Cela devient une obsession.

                                                         Cette affaire de libération du pédophile est une erreur corrigée grâce à la vigilance et à le mobilisation de la société civile marocaine.La grâce est retirée et le bourreau est en prison.

                                                        Les responsables de ce dysfonctionnement de l’appareil judiciare ont été sanctionnés, et les représentants des victimes ont été reçus par le Roi


                                                      • OMAR 20 septembre 2013 14:25

                                                        Omar 33

                                                        Je jubile...

                                                        Sincèrement...

                                                        Mais juste pour les actions de peuple, et seule le peule Marocain...


                                                      • France Républicaine et Souverainiste Fabien Marcel Bonaparte 19 septembre 2013 23:27

                                                        Les « vandales » de Genseric étaient des germains... vandale=wendal en vieux germanique voulait dire les « bannis » ; Genseric était le fils cadet d’un roi goth dont il a voulu prendre la place... ce dernier a eu le dernier mot et l’a chassé avec ses partisans...


                                                        • MARMOR 20 septembre 2013 00:38

                                                          Je vais rectifier votre titre :


                                                          les maghrebins ne sont pas arabes, en :
                                                          Les maghrébins N’ETAIENT pas arabes !

                                                          C’est ce qu’on dira dans 50 ans des français !

                                                          • barak 20 septembre 2013 13:34

                                                            Les pays de AOF n’étaient pas francophones. Dans 50 ans peut ètre qu’on dira que la france n’était pas anglophone ou était une puissance mondilale. L’arroseur peut ètre arrosé.


                                                          • Chris De Baün 20 septembre 2013 01:53

                                                            Je suis fort aise de constater que ce qui est depuis des lustres ne sera jamais défait, c’est que la vérité blesse souvent et que le mensonge tue encore plus sûrement !

                                                            Alors pour ou contre la vérité quelle importance puisqu’elle est là et flagrante n’en déplaise à certain..... ! smiley


                                                            • cathy30 cathy30 20 septembre 2013 05:48

                                                              Hannibal

                                                              l’empire grec a réécrit l’histoire des races. Et le plus important en ce moment c’est de voir qu’il s’agit d’une guerre religieuse au moyen-orient. Il y a un nouvel islam qui se met en place et cela ne sera pas par des arabes ou des berbères, mais par les sémites perses. Les descendants de sem sont de races blanches.


                                                              • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 20 septembre 2013 05:57

                                                                Les Perses ne sont pas sémites.


                                                              • cathy30 cathy30 20 septembre 2013 06:50

                                                                ok passons sur les sémites aryens. La particularité de l’islam iranien :

                                                                http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/les_particularites_de_l_islam_en_iran.asp


                                                              • popov 22 septembre 2013 14:48
                                                                @cathy30

                                                                D’abord une remarque : quand on parle de sémites ou d’indo-européens, on se réfère plutôt à des groupes linguistiques qu’à des races.

                                                                Les Perses parlaient et parlent toujours un langue indo-européenne. Les Élamites qui les ont précédés dans cette région ne sont pas considérés comme des sémites : à ma connaisance, leur langue constitue un groupe en elle-même.

                                                                Ce qu’il y a de sémite en Iran aujourd’hui, c’est uniquement l’islam, et la culture qui va avec, et le script arabe. 

                                                                La Perse a par ailleurs contribué à l’islam par les pratiques zoroastriennes qui s’y sont glissées.

                                                              • COVADONGA722 COVADONGA722 20 septembre 2013 06:39

                                                                yep , tiens semites les Perses ? je les croyais ARYENS !!!



                                                                Asinus : ne varietur

                                                                • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 20 septembre 2013 07:13

                                                                  @antireac. D’accord avec vous.
                                                                  Les islamistes ne savent pas et ne veulent pas discuter calmement. Dès qu’une opinion ou un fait leur déplait, ils insultent et menacent de mort (caricatures, Salman Rochdy). Vous en avez des exemples dans les commentaires ci-dessus. Ils considèrent l’occupation étrangère comme une bénédiction lorsqu’elle est arabe, et une calamité lorsqu’elle est non arabe, européenne par exemple. Les Arabes ont prétexté l’Islam pour occuper les autres pays, car ils prétendaient que tout non musulman est un « ignorant » qui doit être amené de gré de force vers le droit chemin. Ce faisant, ils ont transformé le Maghreb, ex grenier de Rome et de la Méditerranée, en zones semi désertiques. Les bédouins, qu’ils soient arabes ou mongols, ne savent que détruire. J’invite les arabisants à lire Ibn Khaldoun à ce sujet : il décrit très bien les faits et méfaits des Arabes bédouins au Maghreb, pourtant Ibn Khaldoun est un « pur arabe », mais il était objectif et savait distinguer le vrai du faux. Les islamistes d’aujourd’hui raisonnent exactement pareil que les premiers bédouins arabes : d’où les guerres qu’ils mènent un peu partout contre les autres arabes et musulmans. Les Européens ont colonisé l’Afrique « pour la civiliser », et occupé et tué les Indiens d’Amérique « pour les christianiser » (Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens). Les Américains « ont apporté la démocratie » aux Irakiens, tout comme les Arabes ont amené l’Islam aux Berbères et aux autres peuples. Les mêmes scènes se reproduisent lors des occupations étrangères : les arabes (et les islamistes en Syrie) razziaient les populations autochtones et se partageaient le butin entre eux, y compris les filles). Afin de récupérer des miettes de ce butin, des tribus berbères se sont vite convertis en arabes et en musulman, comme les Zénètes, et d’autres. Je les ai appelés les Mutants, dans un autre article sur ce site. Les Occidentaux se partagent le pétrole entre eux (Libye, Irak, Pays du Golfe), ils visent maintenant le gaz syrien et iranien : c’est leur razzia, version moderne. Ne soyons pas naïf : la religion n’excuse rien, au contraire.


                                                                  • cathy30 cathy30 20 septembre 2013 07:54

                                                                    Effectivement Hannibal

                                                                    les occidentaux sont devenus fous, ils négocient avec le diable pour du pétrole. La bête militaire vient de réveiller la bête religieuse.


                                                                  • Deneb Deneb 20 septembre 2013 07:25

                                                                    Merci à l’auteur pour cet article instructif.


                                                                    • LADY75 LADY75 20 septembre 2013 07:47

                                                                      Finalement, c’est tout de même complexe, ces questions d’identité, à l’échelle des individus.

                                                                      Il y a le fait, indéniable : la majorité des populations d’Afrique du Nord sont Berbères. L’apport des proches orientaux étant nul, voir négligeable. Mais ici, on se place au noiveau de la génétique.

                                                                      Culturellement, c’est autre chose. Les envahisseurs arabes ont apporté une langue et une religion nouvelle.

                                                                      La nouvelle religion - l’Islam - est devenue majoritaire, voire quasiment unique, dans cette aire géographique. La langue arabe aussi, mais dans une moindre mesure, les langues berbères continuant d’être pratiquées et on observe même une certaine renaissance de la pratique.

                                                                      Concernant la langue, l’Arabe s’imposant, d’une part parce qu’elle était la langue dans laquelle était écrit le message de la nouvelle religion, parce qu’elle était la langue des vainqueurs et donc de l’élite administrative. Le Berbère était alors relégué au rang de « langue des Paysans », identité autrefois peu sujettes à susciter la fierté.

                                                                      L’Arabe continua de s’imposer, sous sa forme classique et non plus dialectale, au moment du leadership égyptien et du panarabisme. Le Maghreb fut alors inondé, et des discours de Gamal Abd El Nasser.. et des chansons d’Oum Kalthoum, Md Abdelwahab, Farid El Atrache, etc..

                                                                      Vînt ensuite la politique dite « d’arabisation », dans le contexte des années post-décolonisation, et qui vînt à substituer l’Arabe à la langue des anciens colonisateurs, qui s’était largement répandue. Pour mémoire, la langue de travail du FLN algérien, était.. le Français !

                                                                      Ensuite, dans certains pays, notamment l’Algérie, les gouvernements n’hésitaient pas à alterner le chaud et le froid vis-à-vis de leurs population, opposant Berbères (berberophones) et Arabes (entendez ici : arabophones). Que de confusions dans les esprits !
                                                                      D’autant plus que le colonisateur français avait eu l’habitude de privilégier les Kabyles dans son imaginaire au dépend des Arabes. La légende qui courait à l’époque était que les Kabyles étaient des descendants des Vandales (Donc, des Blancs, selon les théories raciales/racistes de l’époque), la preuve en était par les « yeux bleus » fréquemment rencontrés dans ces populations.

                                                                      Même le Larousse s’y mettait, dans ses fameux exemples :

                                                                      « Si l’Arabe est indolent et fataliste, le Kabyle est optimiste et industrieux ».

                                                                      Au niveau de l’individu, la question de l’individu n’est pas chose aisée : certains pourront s’identifier comme « Arabes » au nom de la religion, du rayonnement de la littérature, etc.. D’autres se sentirent « Berbères » car s’estimant faire partie de populations délaissées par le pouvoir central, détentrices d’une culture injustement méprisée et d’une histoire occultée ou rejeter l’identité arabe car liée à la vision fondamentaliste de l’Islam.

                                                                      Bref, l’identité est toujours liée à un conflit et de nombreux posts sur ce fil en sont l’éclatante démonstration..


                                                                      • cathy30 cathy30 20 septembre 2013 08:02

                                                                        Vous voyez avec des yeux d’humanisme occidental. Origine, culture et croyance sont indissociables, c’est ce qui nous construit.


                                                                      • LADY75 LADY75 20 septembre 2013 09:20

                                                                        Origines, cultures & croyances nous construisent...

                                                                        ...ou nous détruisent, c’est selon !

                                                                        Selon votre postulat, vous-même avez des « yeux d’occidentale » si l’on comprend qu’un déterminisme impitoyable nous lie à ces « origines, cultures & croyances »..

                                                                        Pour ma part, je considérerais cela comme « le point de départ » de la construction de l’individu, une sorte de marché où il choisira les ingrédients dont il fera sa soupe personnelle. Selon son parcours de vie, il pourra rejeter, adhérer, fantasmer sur ses « origines, cultures et croyances » et se forger son identité.


                                                                      • Jean Keim Jean Keim 20 septembre 2013 08:20

                                                                        L’arabe est une langue d’origine sémitique et une identité culturelle, le Maghreb désigne actuellement les pays du nord-ouest de l’Afrique dont la langue - avec de nombreuses variantes - est principalement l’arabe, donc un maghrébin est arabophone ; à l’instar d’un belge wallon, de certains suisses, d’un québecois, d’un français etc. qui sont francophones. Ne sommes nous pas avant tout citoyens de la Terre-Mère et donc tous frères, nos différences sont une richesse.


                                                                        • Analis 20 septembre 2013 10:41

                                                                          Le propos l’article est quand même à nuancer fortement. D’abord, parce que si les africains du Nord ne sont en majorité pas génétiquement originaires de la péninsule arabique ni du Proche-Orient, cela n’a aucun effet sur leurs sentiments identitaires. Beaucoup d’entre eux se sentent arabes, et solidaires des Proche- et Moyen-Orientaux. Cette affirmation laisse en effet de côté tous ceux qui tiennent à leurs racines berbères, et s’est parfois exprimée agressivement à l’encontre de ces derniers par le biais d’Etats acquis à une idéologie arabiste. En cela, le nationalisme (quoi que cela veuille dire) ces Etats, tous d’inspiration française, tient bien de l’idéologie nationaliste jacobine française. Toute personne vivant dans les frontières de l’Etat est tenue, c’est à dire sommée, de se conformer à cette idéologie nationale. Les dissidents sont combattus violemment et leurs nouvelles générations font l’objet de campagnes d’éducation brutales visant à les formater. Kabyles et Chleuhs en Algérie et Bretons, Savoyards, Alsaciens ou Basques en France, même combat. Que le Maroc s’écarte de ce modèle est une évolution positive.


                                                                          Ensuite, beaucoup des arabes ou arabisés maghrébins des côtes s’opposent eux-mêmes à la berbérité, et les racines en sont plus vieilles que l’ère post-coloniale. Je connais un Algérien d’Alger, dont la famille a des racines séoudiennes assez récentes, qui s’en prévalait, et s’opposait aux revendications des Kabyles. Pas mal d’Algériens « côtiers » se revendiquent ainsi de leur sang arabe de souche par opposition aux algériens berbères de l’intérieur.


                                                                          • Aristoto Aristoto 20 septembre 2013 11:52
                                                                            Les Maghrébins ne sont pas des Arabes

                                                                            Et alors, qu’est ce qu’on en a à branler.

                                                                            Bondiou trouvez des occupation plus intéressante.


                                                                            • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2013 12:48

                                                                              Bonjour Hannibal.
                                                                              Êtes-vous vous-même berbère ?

                                                                              Je vous soumets, par ailleurs, une hypothèse : le fait que l’on ait dissout, en quelque sorte, l’ethnie berbère dans l’arabité n’est-il pas un bon moyen de cacher que l’islam a été le vecteur de l’une des colonisations les plus réussies et les plus efficaces de l’Histoire ?
                                                                              Nombre de gens, en effet, n’associent le mot « colonisation » qu’aux méfaits de l’Occident, sans voir que l’Humanité entière n’a été qu’une succession de conquêtes, à commencer par la France.

                                                                              Cordialement,
                                                                              EG


                                                                              • antyreac 20 septembre 2013 13:18

                                                                                L’islamisation s’est heurté a des nombreuses résistances les chrétiens d’Egypte en sont un exemple parmi tant d’autres

                                                                                Voici une liste non exhaustive de crimes commis au nom de l’islam


                                                                              • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2013 14:19

                                                                                Bonjour.

                                                                                Il ne s’agissait pas de nier les crimes commis au nom de l’islam, mais de rappeler la fulgurance de la colonisation musulmane sur le pourtour sud-méditerranéen. Un cas d’école, si je puis dire, bien qu’ayant profité des dissensions alentour.


                                                                              • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 21 septembre 2013 06:25

                                                                                @Bonjour Eric. Je suis Maghrébin, donc, en moyenne, et génétiquement : berbère à 60% et arabe à 25 ou 30%, plus un peu de punique, romain, vandale, turc, français, espagnol, .... Je ne prétends pas que le Berbère est le gentil et l’Arabe est le méchant. Je ne fais que rappeler certains faits scientifiques (génétiques, linguistiques) que les Maghrébins veulent ignorer : d’où ils viennent. Il n’y a rien d’infamant à être berbère, arabe ou papou.
                                                                                Nier ses ancêtres est par contre une infamie.

                                                                                « Oublier ses ancêtres, c’est être un ruisseau sans source, un arbre sans racines. » Proverbe chinois
                                                                                Les réactions de certains Maghrébins, qui veulent être plus arabes que les Arabes me rappellent ces personnes qui deviennent fou-furieuses lorsqu’elles découvrent que leurs parents sont leurs parents adoptifs et non leurs parents génétiques. L’Histoire officielle dans les pays du Maghreb nie presque entièrement la partie la plus glorieuse de cette histoire : celle qui précède les invasions arabes. C’est comme si l’Europe d’avant le christianisme n’existait pas (c’est un peu aussi la position de l’Eglise), mais ce n’est guère la position des états européens. Au Maghreb, les Etats imposent des programmes scolaires qui forment de futurs schizophrènes, en éradiquant toute référence berbère, y compris l’interdiction des parlers berbères. La langue berbère a quasiment disparu en Tunisie et en Libye par la faute des gouvernements.

                                                                              • Éric Guéguen Éric Guéguen 21 septembre 2013 08:36

                                                                                Merci à vous, Hannibal, pour cette réponse à laquelle je souscris tout à fait.
                                                                                L’amnésie est un mal que partagent la plupart des peuples de nos jours.


                                                                              • rita rita 20 septembre 2013 13:31

                                                                                Pour connaitre le niveau des français, il faut venir sur un site comme celui d’Agoravox. Si certains intervenants, peu nombreux, sont dotés non seulement d’un excellent niveau intellectuel, mais aussi d’une grande intelligence émotionnelle et d’une logique saine ( des qualités qui ne sont pas forcément réunies chez certains intellectuels !), d’autres bien plus nombreux, sont absolument affligeants. Il y a ceux qui écrivent des torchons indigestes et incohérents, et des trolls qui ont atteint des sommités vertigineuses dans la connerie. Nous en avons ici, un parfait échantillon.

                                                                                Dès lors, il ne faut pas s’étonner que rien ne va plus en France. 



                                                                                • antyreac 20 septembre 2013 13:52

                                                                                  Vous trouverez la même chose sur les sites des discussions du monde entier

                                                                                  Ce n’est donc pas une spécialité fraçaise

                                                                                • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2013 14:22

                                                                                  Non, mais si rita est française, il est plutôt sain de sa part de focaliser sur la bêtise de ses compatriotes.

                                                                                  Une spécialité très française par ailleurs : faire la moraline au monde entier.


                                                                                • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2013 14:54

                                                                                  Rectification : rita est suissesse. smiley


                                                                                • rita rita 20 septembre 2013 15:44

                                                                                  Non Eric, la plus grande spécialité des français c’est : la grande gueule ! smiley

                                                                                  Toujours ouverte pour tout et pour rien et le ridicule ne leur fait pas peur smiley

                                                                                • Éric Guéguen Éric Guéguen 20 septembre 2013 16:00

                                                                                  J’en ai bien peur...


                                                                                • rita rita 20 septembre 2013 13:53

                                                                                  Pour connaitre le niveau des français, il faut venir sur un site comme celui d’Agoravox. Si certains intervenants, peu nombreux, sont dotés non seulement d’un excellent niveau intellectuel, mais aussi d’une grande intelligence émotionnelle et d’une logique saine ( des qualités qui ne sont pas forcément réunies chez certains intellectuels !), d’autres bien plus nombreux, sont absolument affligeants. Il y a ceux qui écrivent des torchons indigestes et incohérents, et des trolls qui ont atteint des sommités vertigineuses dans la connerie. Nous en avons ici, un parfait échantillon.

                                                                                  Dès lors, il ne faut pas s’étonner que rien ne va plus en France. 


                                                                                  • Hannibal GENSERIC Hannibal GENSERIC 21 septembre 2013 06:00

                                                                                    @Rita. Merci Rita. Je suis tout autant affligé par certains commentaires. Manifestement, le niveau aussi bien intellectuel que linguistique a tendance à chuter bien bas.


                                                                                  • rocla+ rocla+ 21 septembre 2013 12:02

                                                                                    Je suis Alsaghrében  et ça va .


                                                                                    • paco 21 septembre 2013 12:14

                                                                                       Hi Hi, tu me fais marrer, Captain, toujours sur le pont.

                                                                                       Je suis AuvergnAndalou mitigé Valencien, et ça va tout aussi bien que toi. On s’en remets, tu sais...
                                                                                       Bon on mange quoi ? Moi une bonne tortilla froide....

                                                                                    • rocla+ rocla+ 21 septembre 2013 13:21

                                                                                      Salut Paco , 


                                                                                      On avait tomates à la provençale avec haricots plats et poulet cuit au four . 

                                                                                      J’ ai lu ailleurs que tu as des problèmes d ’ yeux ?

                                                                                      • paco 21 septembre 2013 14:32

                                                                                         Bé hélas oui... cap’tain, ça ne m’empeche pas de tatonner pour lire les trés bons articles de Genseric ou d’autres, et mettre deux heures pour répondre dix lignes.
                                                                                         Opération de la dernière chance le 1° octobre.
                                                                                         D’ici là , te filerai ma fameuse recette du poulet au coca-cola...ameillorée perso. Tu vas tomber cul sur le pont....


                                                                                      • rocla+ rocla+ 21 septembre 2013 15:34

                                                                                        ok je me rejouis pour cette recette . 


                                                                                        Je  croise les doigts pour ton opération , pourvu que ça se passe bien . 

                                                                                        Le moral ça fait 99 %

                                                                                        et le 1 % qui reste c’ est pour le  moral .... smiley

                                                                                        • morice morice 22 septembre 2013 00:07

                                                                                          et encore un fan de Meyssan chez Agoravox !



                                                                                          c’est devenu l’annexe de son site ou quoi ici, Agoravox 

                                                                                          vous vous rendez compte de votre dérive vers l’extrême droite ou pas, Agoravox ?

                                                                                          sur les 10 titres les plus lus, vous en avez plus de la moitié prônant des idées d’extrême droite !!

                                                                                          vous en rendez-vous compte ou pas ?

                                                                                          depuis la rentrée, combien d’auteurs FACHOS avez vous récupéré ??

                                                                                           plus d’une dizaine, la plupart de la nébuleuse Dieudonné Soral Ayoub !!
                                                                                          vous vous moquez de qui en leur déroulant un tel tapis rouge ??

                                                                                          et EN BLOQUANT LES TEXTES QUI PARLENT DE CE QU’ILS SONT ? à savoir de beaux fascistes ?

                                                                                          • Clouz0 Clouz0 22 septembre 2013 00:24

                                                                                            Mais enfin, Agoravox n’existe pas !  smiley


                                                                                            Agoravox s’en fout, Ago n’a pas d’odeur, pas de saveur, pas de direction.
                                                                                            Agoravox est un bateau ivre sur lequel traînent quelques désoeuvrés.
                                                                                            Agoravox leur ouvre ses bras, il est leur seul refuge.
                                                                                            Qui se ressemble (ou pas), s’assemble sur Ago.


                                                                                          • popov 22 septembre 2013 09:33
                                                                                            @morice

                                                                                            Quelle est donc votre définition du fascisme ?

                                                                                            Parce que aujourd’hui on a des soi-disant antifas qui se comportent comme des chemises brunes quand il s’agit de taper sur un plus faible qu’eux, mais qui pleurnichent quand ils se font taper dessus.

                                                                                          • magma rouge cendre 22 septembre 2013 19:03

                                                                                            morice le pleutre qui vient troller les articles des autres parce qu’il est jaloux que tout le monde se cogne de ses navions avec les zolis traits zaunes


                                                                                          • magma rouge cendre 22 septembre 2013 19:09

                                                                                            morice comme d hab, vous faites de la délation. Je ne suis pas d’etreme droite ni dieudoniste, mais je pense qu’il faut de la pédagogie et s’opposer par l’idée.

                                                                                             

                                                                                            ps : au fait on a toujours ni la nébuleuse al quaida, ni le noms et les adresses des fachos qui avaient fait le coup a toulouse.


                                                                                          • COVADONGA722 COVADONGA722 22 septembre 2013 00:21

                                                                                             bon j explique pour les nouveaux et les endormis du fond la classe !




                                                                                            aillez pas peur du papy atrabilaire hein c’est un résistant de l’ère sarkosiste ! c’est aussi un ancien prof « par protection hein pas par diplome » qui n’écoutant que son courage qui ne lui
                                                                                            disait rien c’est barré fissa de devant les sauvageons !
                                                                                            En plus il est de gauche , mais vrai gauche hein celle de staline et des kmers rouges , lisez ses posts , ça vous rappelle quelques chose ? ben oui morice il aurait appliqué la  directive  00447 prikaz de 1937 sans faiblir parait meme qu’il a été instructeur à la stasi !!!

                                                                                            Asinus ; ne varietur 
                                                                                            vous allez voir momo vas hurler à l’insulte et demander l’effacement et la modo vas effacer en le laissant lui injurier et traiter de fasciste tous ceux qui ne pense pas comme lui 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès