Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Les médias, les politiques et les racistes

Les médias, les politiques et les racistes

Ce matin, comme d'habitude, je me suis levée et ai allumé ma radio sur RMC pour écouter un des journalistes préférés des Français, Jean-Jacques Bourdin.
Ce journaliste gouailleur a souvent essuyé d'injustes critiques sur le traitement de l'information, il était, jusqu'à présent, un des seuls avec de la distance, nécessaire pour ne pas prendre parti, ce qui est l'essence même d'un bon journaliste.
Cependant, il a changé depuis les tristes évènements de Toulouse comme beaucoup de Français, d'ailleurs...

J'avais remarqué, au lendemain de la tuerie de l'école juive, qu'il avait participé à l'emballement médiatique soumettant les ex-militaires néo-nazis à la vindicte populaire -ou lynchage médiatique en place publique- sans attendre les résultats de l'enquête. Mais je lui avais pardonné, je comprenais ; il fallait trouver rapidement des coupables -tout désignés par les autres médias- afin de mettre d'ignobles individus capables de tuer militaires, enfants et père de famille hors d'état de nuire.

Pendant des années, au fil des émissions, la star-journaliste s'est souvent montrée critique envers les politiques -et parfois ses confrères- notamment Nicolas Sarkozy, un président réagissant sous le coup de l'émotion à des "faits divers" choquants qui ont ponctué son quinquennat.
Jean-Jacques Bourdin montre qu'il est humain lui aussi en reproduisant le même schéma.

Ce matin, un des sujets traités de RMC portait sur le rapport de la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) qui note "En 2011, le nombre d'actes et de menaces racistes est en recul. La CNCDH en a comptabilisé 1 254, soit une baisse de 7% par rapport à 2010". Libération souligne : "Mais il ne peut que déchanter devant les chiffres des atteintes aux personnes en raison de leur confession musulmane. En 2011, ils ont augmenté de 33,6%. 38 actes et 117 menaces ont été recensés".
Il est nécessaire de rappeler que les musulmans ne sont pas une race.
Le rapport prend-il en compte les actes racistes anti-blancs ou anti-Français ? De plus, il ne fait fait état uniquement de l'année 2011. Il sera, en outre, intéressant de connaître les chiffres sur les trois mois suivant les drames de Montauban et Toulouse...

Jean-Jacques Bourdin s'indigne, s'emporte sur l'intolérance régnant en France, se faisant donneur de leçons de morale le temps du show de son émission.


Il tombe dans le travers des autres journalistes et médias en ne traitant qu'une partie de l'information -celle qui les arrange- oubliant de mentionner qu'une série d'incidents graves en lien avec l'affaire Mohamed Merah ainsi que L’école juive de Toulouse visée par des mails de menaces

S'il se dit libre, le journaliste ne peut et ne doit pas faire deux poids, deux mesures.
Il ne semble pas avoir remarqué qu'il y avait un avant et après Toulouse, que les rapports antérieurs ne sauraient être qu'une indication de l'année 2011 ; ou peut-être s'est-il lui aussi laissé envahir par la crainte en participant avec ses confrères à distiller la peur des "immondes" droite et extrême-droite "s'abattant " sur la France... afin d'y mettre un peu d'ordre.
Parler et débattre de l'islam radical et des prédicateurs endoctrinant nos enfants serait devenu crimes de lèse-majestés. Quelles majestés ? Celles venues du Qatar, Arabie-saoudite et d'autres encore connues pour leur immense tolérance envers les femmes, les adultères, les viols et les sentences de mort en augmentation dans leur région ?

Jean-Jacques Bourdin -comme certains de ses confrères et politiques de gauche et du MoDem, rappelons-le encore- fait dans le "bobo" et de la récupération politique ; il essaie de culpabiliser d'honnêtes personnes sur d'éventuelles pensées racistes à l'encontre de "victimes" musulmanes, qui, pour mémoire, n'ont pas connu la Shoah (pour le peuple juif) ni l'esclavage (pour le peuple noir) dont l'histoire a retracé tant d'atrocités. Il serait même indécent de faire l'amalgame avec les tragédies de la guerre d'Algérie. Il s'agit de condamner l'islam radical de certains pays du Maghreb et du Moyen-orient se propageant sur le sol français dont certains protagonistes bénéficient, cependant, des avantages sociaux tout en incitant à la haine du pays qui les accueille.

L'animateur de RMC n'a pas su reconnaître que la droite montre une certaine intelligence en analysant tous les faits. Si des décisions doivent être prises pour mettre un terme à l'islam radical dans ce pays, elles le seront avec distance et retenue afin que les autres musulmans puissent vivre plus tranquillement leur foi.

Ne lui en déplaise, il doit accepter que des Français refusent les accoutrements enfermant les femmes et leurs libertés. Là, il ne s'agit pas d'intolérance mais d'auto-protection, c'est la femme que je suis qui s'exprime. Surtout lorsque je me vois, un été, être la seule habillée à l'Occidentale à l'arrêt du tram dans un quartier près de La Bourse à Bordeaux. Si certains médias et politique ont peur pour des amis, beaucoup de Françaises ont peur de devoir se draper d'un linceul noir un jour. Je me suis toujours battue pour la démocratie, la liberté et mes libertés de femme, ce n'est pas aujourd'hui que je vais reculer, pas à mon âge...

J'ai souvent soutenu et relayé les initiatives de Jean-Jacques Bourdin car elles me paraissaient justes. Aujourd'hui, c'est terminé. Il a fait comme les "copains" et basculé dans la psychose qui ne ferait voir que des gens irresponsables ne sachant faire aucune distinction entre musulmans et islam radical. Faire des constats dans l'espoir qu'on essaie de trouver des remèdes ne relève en aucun cas du racisme.
Je me sens trop souvent insultée lorsque l'on me colle ces procès d'intentions racistes ; mon intelligence est insultée comme celle de beaucoup de Français.
Entre parenthèses : tout comme ces "sondeurs" essayant de faire gagner la gauche, insultant l'intelligence des Français qui interrogent toujours les mêmes personnes (elles gagnent quoi au fait, au bout du troisième sondage ? ), reléguant l'insécurité au dernier rang dont on sait qu'il y a une marge d'erreur de 3 % et que le territoire sur lequel elles sont interrogées est déterminant, celles vivant en zone rurale ou résidentielle n'ayant pas le même ressenti que celles des quartiers ou villes dits "difficiles", tout en supposant qu'elles ne mentent pas...
Bref, ainsi que je le dis souvent, les sondages n'ont de valeur que pour les emplois créés en cette période d'élection ou qu'ils préservent en temps normal.

Revenant à Jean-Jacques Bourdin - comme certains médias et politiques de gauche et du MoDem- qui nous dirait quoi penser, dire ou faire, je lui fais part de mon intention de ne plus écouter son émission, comme il y a longtemps que j'ai décroché des Grandes Gueules qui n'en ont que le nom du fait de la cacophonie régant sur le plateau.
Il va sans dire que je ne relaierai plus aucune de ses initiatives aussi louables soient-elles. J'attendrai qu'il retrouve une certaine éthique journalistique...
En attendant, bye bye RMC...

A lire sur  Vos Tribunes à la Une 



Sur le même thème

François Asselineau chez Bourdin sur RMC
Edwy plaide l'excuse de minorité
L'antisémitisme, la nouvelle arme de culpabilisation des consciences ?
Désacraliser la violence et désislamiser la France
Mehdi Nemmouche et le fléau du prosélytisme salafiste en prison


Les réactions les plus appréciées

  • Par helios999 (---.---.---.201) 29 mars 2012 10:48

    J’invite tous les francais à ecouter RMC , non pas pour etre informé , mais pour se rendre compte de l’imbecilité qui regne dans le cerveau de nos journalistes
    Journalistes ?
    Plutot dechets humains , ils participent aux pertes des vraies valeurs , des pilleurs en somme , des frustrés qui font subir à la population les pires outrages par leurs lachetées.
    J’invite donc les francais à ecouter RMC pour comprendre la vrai france , loin des lumieres , tres loin meme
    La france ? une boucherie entre les mains de spychopathes 

  • Par latortue (---.---.---.28) 29 mars 2012 10:38
    latortue

    la gauche a le vent en poupe en ce moment et les idées de gauche qui vont avec la gauche bobo intello caviar qui prône l’anti racisme sans même savoir ce que c’est que le racisme ,et qui traite tout ceux qui s’interroge sur le devenir de notre pays, de nazis ou d’extrême de droite .
    Oui nous avons le droit de nous interroger sur le fait que la France prend une dérive pas tres belle ,que nos lois ne sont pas respectées, et que le gouvernement en place ne le fait savoir qu’en période d’élection ,le reste du temps on caresse les communautés dans le sens du poil .Quand on tient ce langage doit on forcement être catalogué d’extrême droite et de racisme MOI JE DIS NON c’est le devoir de tout bon Français d’être conscient de ces choses et de faire en sorte qu’elle soient mise au grand jour .le jour ou les comptes de l’état feront que nous ne pourrons plus payer notre social, il ne sera plus temps de réagir, trop tard ,trop tard aussi pour les banlieues ou les pouvoirs public ne peuvent rentrer qu’en force ,mais c’est encore temps de réagir pour faire respecter la loi sur le voile intégral et sur les prêches intégrismes qui son pernicieusement distillées de ci de la et qui engendre la haine .Sur cette double nationalité contreversée ,et sur différentes dérives qui passent par les prières sur l’espace public et autre dérives comme le hallal qui permet de faire financer les mosquées par la taxe hallal tout ça est parfois caché parfois mis au grand jour mais de suite on pose un couvercle dessus sous prétexte d’anti racisme NON JE NE SUIS PAS RACISTE EN DISANT CELA  ;

  • Par aliciabx (---.---.---.240) 29 mars 2012 12:27
    aliciabx

    Je porte ici à votre connaissance que les racistes ne sont pas forcément ceux que l’on croit :
    Edifiant témoignage de Omar Djellil, ancien militant de SOS Racisme
     association promulguée et soutenue par le PS-, expliquant comment des instructions émises par le bureau national de l’association demandent à leurs membres de ne pas traiter les affaires sont victimes les "Français dits de souche« selon son expression.

    Vidéo : témoignage d’un »repenti" de SOS Racisme Parlons vrai.
  • Par aliante (---.---.---.76) 29 mars 2012 12:34

    je dénonce votre hypocrisie ,de ne jamais parler du communautarisme fabriqué depuis que sarkozy fait la pluie et le beau temps ,et l’importation de l’influence étrangère au sein de l’islam en France ,et du Crif organe de propagande israelien ,si vous n’êtes pas dupe moi non plus
    sarkozy fait entrer 200 000 étrangers en France chaque années ,autant que Chirac
    sous Jospin ça se chiffrait largement en dessous
    sarkozy remplit la demande de Parisot et du Medef et en même temps fait croire qu’il fait de la politique anti immigrés ,encore une hypocrisie de la droite

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires