Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Les migrants, la bienpensance, la religion et le capitalisme : Marx, (...)

Les migrants, la bienpensance, la religion et le capitalisme : Marx, reviens ! Ils sont devenus fous !

A propos de la situation des migrants, c’est la consternation ce matin (26/02/2016) sur France Inter... On relaie un drôle de climat qui se dégage de l'histoire qui se fait, alors que l'on parle de la fermeture du campement de Calais. La fin de "la Jungle", ce serait contraire au droit, la solution des conteneurs aménagés ou des centres d’accueil et d’orientation (CAO), l’hébergement d’urgence, remplaçant les campements par des accueils en dur, ce ne serait pas digne… Ce qui serait digne, ce serait de fournir une réponse globale : sans doute une formation, un emploi, un logement, etc., ce à quoi des millions de Français ou d’étrangers installés en France ne peuvent pourtant accéder, dans le contexte de crise actuelle. Les associations d’aide aux migrants justifient ce type de camp en considérant qu’il n’y a pas de limite à l’accueil, qu’il n’en irait que de la générosité, et que la France devrait tout simplement laisser ouverte ses frontières. Un discours dont se font l’écho à la lettre l’essentiel des grands médias. Mais ce flot de bons sentiments ne serait-il pas sujet à caution, tant d’un côté on encourage l’appel d’air vers l’Europe et la France, aux mille implications, et de l’autre, on fait abstraction de toute analyse globale prenant en compte les causes et les conséquences ? Ne serait-ce pas finalement, à défaut d'analyser les choses, servir tout simplement le système ? Un système néfaste pour les peuples des pays accueillants et les peuples des pays d’où proviennent les migrants, pour les migrants eux-mêmes ? 

 

Analysons :

Des bons sentiments à la justification d'un capitalisme féroce.

Nous savons bien, par-delà les vrais réfugiés, qu’une large majeure partie de ces migrants n’a que des motivations économiques derrières la victimisation qui a cours. C’est même d’ailleurs un but affiché par eux qui ne fait pas mystère, puisqu’ils veulent avant tout rejoindre pour cela un Royaume-Uni qui les refuse, et impose à la France un rôle de dernière digue avec cette jungle. Mais c’est un détail, la victimisation, socle de cette fuite en avant au nom de l’humanitaire, autorise tous les excès, sous la culture d’une bonne conscience qui pourrait bien être minée. Alors que nous traversons une crise économique et sociale qui n’a pas d’équivalent depuis la seconde guerre mondiale, on fait comme si, avec les migrants, nous avions les moyens de tout donner. Plus encore, on n’évoque jamais la question de l’intégration sociale de ces populations nouvelles venues souvent du bout du monde, qui n’ont en général connu ni démocratie ni droits sociaux, mais fréquemment dans leurs pays que religion d’Etat et soumission à la tradition et donc, des personnes en décalage pour le moins avec notre modèle de liberté. On fait comme si cela était secondaire, alors qu’à arriver en nombre de plus en plus important, on pousse au regroupement communautaire des migrants, avec le risque du communautarisme qui nous pend au nez. Sans compter encore dans ce contexte de crise économique, avec les risques encourus d’une fracture sociale supplémentaire avec ces populations, pouvant conduire certains à la radicalisation. Pourtant, pas un reportage sur ce sujet si important de l’intégration, de ses enjeux. Situation qui reste incompréhensible, au regard même de défendre simplement la moindre crédibilité de cet accueil !

Peu importe, le discours d’un accueil inconditionnel des migrants est relayé sans aucune distance ni hauteur par des journalistes bienpensants, tout aussi coupés que nos politiques de la réalité du vécu de la France profonde, de celle que l’on n’entend pas, cette France des classes sociales qui a totalement disparue depuis longtemps de leurs radars, moins reluisante il est vrai que la compassion pour les migrants. Si on peut le pardonner aux associations humanitaires, qui sont en quelque sorte dans leur rôle, on ne peut le pardonner aux observateurs de la vie politique, aux politiques eux-mêmes. L’immigré est ainsi devenu la nouvelle figure du « damné de la terre » bien pratique au système, puisqu’elle déporte la lutte des classes vers une division entre nationaux, étrangers établis en France d’un côté, et de l’autre, migrants. Il y aurait les « riches » du Nord qui devraient tendre la main aux « pauvres » du Sud, une division sciemment entretenue qui passe sous silence la réalité des inégalités entre classes sociales en France, avec culpabilisation générale à la clé. Ce qui ne manque pas de provoquer une colère légitime dans la population la plus modeste de notre pays, sinon de la révolte, nutriment de la démagogie d’un FN en embuscade qui s’en frotte chaque jour un peu plus les mains. D’autant que, tous y trouvent leur compte : D’un côté on nourrit l’idéologie d’une droite conservatrice, qui voit l’altérité comme un péril en surfant sur le sentiment de rejet à l’aune d’une identité nationale à la papa, et de l’autre, on nourrit le vernis microscopique d’une fibre sociale à gauche, maquillant mal une politique ultra-libérale, tout en fabriquant un épouvantail susceptible de jouer un rôle providentiel de rabatteur de voix le moment venu, parant à l’absence d’un soutien populaire qui ici ne peut que faire défaut. Le système est au complet, non seulement « l’UMPS » comme le disait le FN, mais le FN lui-même : Républicains, PS et FN même combat !

Bernard Guetta, politiste de la radio, explique qu’il n’y aurait rien à faire d’autre que d’accueillir les migrants et de les répartir, au fur et à mesure où ils arrivent, entre les pays européens ; Que ce serait assumer nos responsabilités au regard de l’Europe qui, sinon, va exploser, jouant l’air une fois de plus de la dramatisation à l’origine de combien de manipulations (De plus, exploser... Et alors ?) ; Que ne pas le faire, ce serait remettre en cause un beau principe, celui de « la libre circulation des personnes et des marchandises … » Le fait de mettre sur le même plan les marchandises et les personnes, devrait déjà capter l’attention, sinon provoquer un frisson d’effroi ! Il y a un cynisme dans cette façon d’associer « les personnes » avec le marché et la mondialisation, qui en dit long sur la contagion des esprits vis-à-vis de cette idéologie libérale qui entend faire tomber toutes les barrières, à commencer par celle des nations qui protègent les peuples, là où ils se sont construits leurs libertés politiques et protections sociales collectives. Les bons sentiments en solde, à propos des migrants, font ici long feu, au regard d’individus qui, sous couvert de libre circulation sont finalement associés, sinon assimilés, aux marchandises. Des individus mis en réalité à disposition d’une machine d’exploitation qui n’est rien d’autre que l’un des prolongements de ce bon vieux capitalisme, qui au début du XIX e siècle, lorsqu’il n’était pas encore amené à se plier aux rapports de force de la lutte des classes, faisait travailler des enfants de 5 ans dans les mines, que l’on appelaient « les esclaves blancs » ! Ces journalistes, s’improvisant humanistes à peu de frais, nous feraient tout oublier de l’essentiel, des causes aux conséquences ! Marx peut se retourner plusieurs fois dans sa tombe !

 

Le migrant-marchandise, un rejeton du capitalisme au risque du fascisme.

Le journaliste salut au passage Mme Merkel, présentée comme une véritable sainte, qui serait la seule en Europe à faire preuve de générosité, prête qu’elle serait à assumer sa part face aux migrants. En réalité, c’est elle, au nom d’un libéralisme à l’emballage pseudo-humanitaire, qui a déclenché ce cataclysme, la folle vague actuelle des migrants de partout vers l’Europe. Mais pourquoi ce journaliste ne pousse-t-il pas la réflexion au-delà de ces bons sentiments, agités comme des chiffons rouges qui justifient toutes les sentences, au regard de la moindre critique de ce qui se fait ? Il en va pourtant d’une analyse qui aurait son intérêt ! On sait que l’Allemagne joue dans ce domaine pour elle-même, alors que sa population régresse, et qu’elle a besoin de main-d’œuvre bon marché. On y fait moins d’enfants, parce que sa réussite économique tient à un appauvrissement des allemands, qui ainsi nécessite de continuer dans cette même veine en utilisant les migrants aux fins d’un rééquilibre démographique, mais aussi d’une exploitation fondée sur la mise en concurrence des salariés entre allemands et étrangers. Tout cela sous couvert de charité chrétienne, qui fournit la bonne consciente au tout. Un très beau retour de l’alliance entre capitalisme, qui ignore les frontières, et christianisme, aux prétentions universelles. On justifie ainsi un système de domination qui cherche par tous les moyens à s’adapter à sa propre crise, en cassant tout ce qu’il peut. Il faut chercher dans ses fondements le pourquoi de là où nous en sommes : une accumulation croissante des richesses de façon odieuse d’un côté entre quelques mains, financiers et actionnaires, et de l’autre, l’exploitation des peuples, le chômage comme armée de réserve pesant sur ceux qui travaillent, l’appauvrissement généralisé, le recul des acquis sociaux, la marginalisation des besoins populaires, l’anéantissement de l’intérêt général. Quelle gageure ! En arrière-plan, les forces d’extrême droite en Europe n‘ont même plus à mener campagne, elles n’ont qu’à tendre les mains en attendant que les fruits mûrs tombent, alors que dans les pays européens du nord, des partis nationalistes sont entrés ou vont entrer dans des gouvernements. On voit combien le compassionnel peut mener à l’obscène et au pire des désordres, des injustices !

« Les migrants » sont devenus le sujet phare pour nous éblouir et nous faire tout oublier de la lutte des classes, entrainant dans cette impasse bien des déçus de la transformation sociale en mal de cause, qui se trompent de combat. Ces migrants sont instrumentalisés, bien malgré eux, et cela convient merveilleusement à la bienpensance générale qui participe d’une complaisance vis-à-vis d’un système d’exploitation féroce et immoral, qui pourrit tout au risque du fascisme, dont le peuple est toujours la victime.

 

Solution :

Rien que la solidarité internationale dans le cadre de la lutte des classes !

Il faut rompre avec cette logique de « l’immigration économique-marchandise » sous couvert de compassionnel, et passer à un appel de lutte contre le capitalisme par les peuples partout où ils sont, et revenir à une solidarité internationale fondée sur le combat sans merci contre l’exploitation, seule voie pour déjouer le piège de la mondialisation capitaliste. C’est bien ce capitalisme qui appauvrit les peuples du Sud, et les pousse vers les pays dits « riches » mis en péril eux-mêmes de s’appauvrir, qui se sert donc de ces migrations pour mettre en concurrence économique tous les peuples, en les opposants, quand ils devraient s’unir. Voilà ce qu’il faut dénoncer et briser, ce « trafic économique capitaliste des peuples » qui n’a rien, mais rien, d’une grande cause à défendre.

 

Guylain Chevrier


Moyenne des avis sur cet article :  3.52/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 27 février 07:57

    Les migrants sont la nouvelle « armée de réserve »...



    • berry 27 février 10:24

      @M de Sourcessure
      L’arrivée d’une population immédiatement apte à travailler et facilement exploitable ne profitera qu’à quelques patrons peu scrupuleux, à court terme.
      Le coût global à long terme pour les pays européens sera désastreux. (pour l’ancien gouverneur de la banque d’Allemagne Thilo Sarrazin, les migrants vont coûter à ce pays au minimum 1 500 milliards d’euros sur les prochaines décennies).
       
      A l’inverse du journaliste sioniste Bernard Guetta qui a des buts sectaires et communautaires inavoués , les patrons ne souhaitent pas spécialement un remplacement de la population française.
      Ils veulent rester compétitifs et cette compétitivité ne passe pas forcément par le recours à des travailleurs du tiers-monde analphabètes et sous-qualifiés, elle passe surtout par des charges faibles, par une formation de qualité, par la chasse au gaspi et à la gabegie dans les administrations et par des réserves de trésorerie qui permettent d’investir dans des moyens modernes de production.
       
      Les vraies raisons de l’immigration de peuplement sont plus à rechercher du coté des politiques que des patrons.


    • Deepnofin Deepnofin 27 février 13:26

      @berry Oui... j’imagine que vous connaissez le plan Kalergi : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751.
      Encore quelques efforts de plus et l’UE deviendra officiellement les Etats-Unis d’Europe..


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 février 20:08

      @berry
      L’hypothèse de Kalergi est que les européens croisés avec des noirs ou des maghrébins seront plus facile à manipuler... Il ne faisait qu’utiliser les croyances coloniales, qui disaient que les européens étaient bien plus intelligents que tous les autres peuples....


      Que croyait-il ? Que les noirs ou les maghrébins étaient dépourvus de cerveau ?? Qu’ils n’avaient aucune civilisation derrière eux ? Et que l’absence de cerveau se transmettrait de génération en génération ?

      Vous ne voyez pas que c’est une idiotie d’avant la génétique ?
      Informez-vous sur les découvertes de la génétique.
      Tous les humains ont le même génome et chacun est différent.

    • Deepnofin Deepnofin 28 février 10:53

      @Fifi Brind_acier Merci, j’avais pas vu les choses sous cet angle là. Dit comme ça effectivement, ça rend son plan « caduque ». Mais... Sachant qu’il a écrit ça en 1922, la pensée « suprématiste » était sur sa fin, à l’époque, non ? Enfin bref je trouve ça étonnant qu’un père fondateur de l’Europe écrive ça aussi tard. Mais merci pour cette réponse, jvais éviter de sortir du « Plan Kalergi » à tout va maintenant :D


    • Feilusha Feilusha 28 février 15:35

      @berry

      Sauf que le plupart des migrants en provenance de Syrie sont loin d’être des demeurés analphabètes !

      Comme pas mal de syriens venus en Europe auparavant ils sont majoritairement issus de classes moyennes instruites et qualifiées. En tout cas, mon cardiologue étant syrien (formé en France d’ailleurs) j’en ai eu un exemple.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 février 21:59

      @Deepnofin
      Kalergi est un des promoteurs d’une Europe, mais il y en a eu d’autres, avant et après lui...

      Il y a eu... Charlemagne, puis Napoléon, puis Victor Hugo qui voulait l’ Europe unie pour mieux exploiter les colonies, puis Kalergi, puis Hitler et sa Nouvelle Europe, puis les USA..
      Bref, les projets d’Empires n’ont pas manqués...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 février 08:38

      Les migrants bons pour les employeurs, c’est la rhétorique du FN. Les guerres de l’ OTAN ne sont pas les causes des vagues migratoires, c’est encore la rhétorique du FN... C’est marxiste, se s’aligner sur les discours du FN ? C’est oublier que les pays européens, dont la France, ont signé en 1951 la Convention sur le statut des réfugiés . Ils ont donc obligation de s’en occuper.


      Reste l’origine des vagues migratoires actuelles ? Elles viennent de tous les pays que les USA et leurs vassaux de l’ OTAN ont détruits, ou dans lesquels ils ont propulsé divers groupes de djihadistes, dans divers pays d’Afrique. Ils n’ont gagné nulle part, mais répandu le chaos partout.
      Car le chaos, c’est très bien pour s’approprier les ressources naturelles des pays. 

      La liste des pays détruits a été donnée par le Général Wesley Clark en 2007 :
      la Somalie, le Soudan, le Libye, la Syrie, l’ Irak, le Liban. Plus l’Afghanistan et l’ Ukraine.
      Et moins l’ Iran, attaqué à travers son allié, la Syrie, mais Assad est toujours là. Ce plan ourdi par les faucons et les néo cons de la Maison Blanche a été lourdement soutenu par Hillary Clinton.

      Résultat : 60 millions de réfugiés dans le monde en 2015. Alors que faire ?
      ** Soutenir la politique de la Russie contre les Islamistes, pour sauver l’ Etat syrien.
      ** Dénoncer la propagande anti russe permanente en Occident.
      ** Dénoncer le rôle des USA, de l’ OTAN et de ses vassaux moyen orientaux. .
      ** Et se rassembler pour sortir de l’ OTAN, et de l’ UE, qui joue un double jeu, soutient l’ OTAN et ses guerres coloniales, tout en pleurnichant sur les conséquences.

      • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 27 février 09:09

        @Fifi Brind_acier

        « C’est marxiste, se s’aligner sur les discours du FN ? »

        Vous renversez les données : pour capter une partie de l’électorat perdu par le PC, le FN utilise un discours destiné (ans succès) à capter des agneaux errants dans un nouveau troupeau.

        Mais on sait depuis Ésope et La Fontaine que le loup a toujours été un très mauvais imitateur de la brebis, et le bêlement du FN ne trompe personne.

        L’auteur ne s’aligne sur rien du tout, il analyse. Ne caricaturez pas ses propos.

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 février 09:31

        @M de Sourcessure
        Que l’immigration fasse les affaires des entreprises, rien de nouveau sous le soleil. Mais 60 millions de déplacés et de réfugiés dans le monde, ça fait un peu beaucoup quand même. Il serait peut-être utile de comprendre qu’ils ne viennent pas de la planète Mars.


      • JL JL 27 février 08:41

        Bravo pour cet article dont l’analyse ratisse aussi large qu’elle est clairvoyante. 


        Rien à ajouter, rien à retirer.

        Ps. Je plussoie le commentaire précédent.

        • JL JL 27 février 08:47

          @JL,

           
          je voulais parler du premier commentaire.
           
          @ Fifi, l’un n’empêche pas l’autre. 
           
          Ce n’est pas parce que le FN dit qu’il neige que vous allez sortir en T-shirt, n’est-ce pas ? Les deux analyses se complètent, et les capitalistes ne s’y trompent pas, eux qui n’ont pas de chapelles mais seulement des profits tous azimuts.
           


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 février 09:24

          @JL
          Sauf que le FN oublie systématiquement les guerres de l’ OTAN, la politique étrangère des USA, et ne s’occupe que des conséquences, de l’ islam, et pas des causes.
          Alors, quand il en parlera, j’approuverai.


          Je préfère de loin lire les analyses de Michel Collon que celles sur FN.
          «  L’ OTAN est une association de criminels ».

        • JL JL 27 février 09:35

          @Fifi Brind_acier
           

          A l’hôpital, quand le patient se plaint d’où il a mal, le médecin ne l’ignore pas au motif que le spécialiste des maladies c’est l’homme de l’art, et seulement lui.
           
          Taire les récriminations du FN au motif que ce parti n’est pas fréquentable, c’est typiquement la rhétorique et la posture de pomme de discorde, si vous voyez ce que je veux dire.
           


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 février 09:46

          @JL
          Le FN s’attaque aux conséquences, pas aux causes.
          Quand vous voulez faire cesser une inondation chez vous, vous allez fermer le robinet du compteur d’eau. Que propose le FN pour faire cesser les causes ? Rien.


        • JL JL 27 février 10:30

          @Fifi Brind_acier
           

          comparaison pour comparaison, avant de fermer le compteur d’eau, je constate l’inondation. 
           
          Si vous voulez lutter contre le FN, il faut lui reprendre ce constat que les partis propres sur eux lui ont laissé, ce dont il s’est fait une spécialité. 


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 février 11:53

          @JL
          Et une fois que vous avez constaté l’inondation, vous faites de votre logement une piscine ? C’est ce que fait le FN. Il se vautre dedans.


          Les vagues de migrants orchestrées par Erdogan sont une bénédiction pour le FN.
          Il n’a donc aucun intérêt à voir se fermer le robinet du compteur.
          Il a donc, indirectement, les mêmes intérêts que les patrons.

        • JL JL 27 février 12:11

          @Fifi,

           
          je me trompe si je dis que vous me prenez un peu pour un imbécile ?

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 février 20:13

          @JL
          Je crois surtout que c’est le FN qui prend beaucoup de gens pour des imbéciles.... Mais surtout ne changez rien, Hollande compte sur son épouvantail favori pour gagner en 2017, ne le décevez pas...


          Au lieu de vous appuyer sur les délires coloniaux de Kalergi, vous feriez mieux de lire « le Grand Échiquier, de Brzezinski », au moins vous saurez ce que veulent les USA en Europe et dans le monde.

        • JL JL 28 février 08:24

          @Fifi Brind_acier,

           
          vous confirmez ici que vous rejetez tous ceux qui ne disent pas amen à votre gourou dans le sac du FN. Surtout ne changez rien, votre chef ne mérite pas davantage.
           
          Ps. Je n’ai pas besoin de vos conseils de lecture : je connais ça depuis belle lurette.

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 février 09:47

          @JL
          C’est très bien, je saurai me souvenir que vous défendez le FN.


        • JL JL 28 février 10:24

          @Fifi Brind_acier
           

           mazette : vous êtes encore pire intégriste dans vos marottes que pomme de discorde dans les siens.
           
          Ps. Dois-je voir une menace dans vos propos ? Il faut dire amen au Chat botté d’Asselineau, sinon gare ?
           
          Surtout ne changez rien : vous tenez la meilleure façon d’empêcher votre maître d’être élu.

        • Shawford OR ANGE SKINK 28 février 10:38

          @JL

          Hi hi hi, Fifi va plus lâcher le seul vrai job qui tienne la distance désormais smiley


        • agent ananas agent ananas 28 février 14:56

          @Fifi Brind_acier
          Marine Le Pen est critiquable sur de nombreux points à juste raison, mais on ne peut lui reprocher d’être mauvaise géopoliticienne ... C’est la seule personnalité politique française d’envergure à s’être opposée aux guerres de l’OTAN, notamment celle en Libye. Et elle ne demande pas que « Assad doit partir » ...
          C’est un bon début, mais que peut elle vraiment faire ? N’étant pas parlementaire, elle ne peut demander de commission d’enquête (quoique peut être au niveau européen ?) ...
          A suivre ...


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 février 22:01

          @JL
          C’est vous ou c’est moi qui défend le FN ?
          Oui l’ UPR combat tous les partis leurre, dont le FN.


        • Gandalf Gandalf 27 février 09:02

          Mais non, les migrants sont essentiellement le fait de stratèges malveillants, à horizon court-termiste.

          Défendre ses intérêts est nul et non avenu au final.

          Toute l’idéologie de suprémacie se mord les doigts.

          Alors, ainsi, ils viendraient s’essayer à imposer la suprémacie de leurs valeurs dans un mouvement réactionnaire ?

          Ils échoueront à ce jeu là.



          • eric 27 février 09:13

            C’est a peine croyable, cette meconnaissance de l’histoire ! Par detestation des religions, et donc des cultures, vous finssez par negliger le fait que les assimilations les plus reussies dans notre histoire migratoire, sont toujours passees par une phase de « communautarisme ». Par ailleurs, le systeme capitaliste a toujours ete la premiere etape. Les communautes de Polonais catholiques, debarquant dans les mines avec cures et instits. Les juifs polonais socialo communistes, envoyant leurs enfant dans des camps de vacance socialo communistes et se mariant entre eux au nom de la laicite et du socialisme. Les italiens, essentiellement endogames a la premiere genreation. Les portugais, premiere communaute etrangere, et tellement discrets que rares sont les parisiens qui connaissent le dense reseau de grossistes, detaillants, restaus, clubs etc qui les structure. En ce qui concerne l’integration par le « systeme capitaliste » elle est en bonne voie. Quelques obstacles : la preference nationale, comme le,systeme de concours,,excluent les etrangers de 20a30% du marche du travail en france. Les fonctions publiques. Ainsi, pour etre postier a mi temps, ce qui necessite de savoir lire et pedaler, il faut au moins une license d’histoire. On est sur d’eviter les pauvres. Un progres ? Avec les emplois sans avenir, les gosses de migrant peuvent malgre tout faire les sales boulots de la fonction publique, pour des clopinettes, au frais du contribuable, sans espoir de titularisation. Quand il n’y aura plus de fric, on les renverra a la rue, comme a l’epoque avec les ateliers nationaux. La difference, c’est qu’il y aura aussi des emeutes, mais ce seront celles des seconds couteaux de la classe moyenne a statut de gauche, exasperee d’etre privee de ses petites mains et de se retrouver a bosser. Le pays qui dans les 40 dernieres annees a recu le plus de migrant du monde entier, et avec un certain succes, ce sont les EUA. C’est aussi le plus authentiquement « capitaliste »si on veut en rester au mot fourre tout de la pseudo intelligentsia fonctionnarisee... Aux etats unis, Leonarda n’aurait pas coute,500 000 euros de salaires de fonctionnaires destin a son « integration » elle se serait fait son chenmin vers l’assimilation sans prejucice a court terme de sa culture et de sa religion.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 février 09:27

              @eric
              Quand on voit les murs dressés par les USA contre l’immigration mexicaine, on a du mal à croire à ce que vous dites... « Faites ce que je vous dis, mais pas ce que je fais », à toujours été la devise des USA.


            • mmbbb 27 février 09:53

              @eric bemol relisez les lois sur l’immigration du front populaire Si nous les appliquions aujourd’hui nous serions taxe d etat totalitaire. Les italiens qui furent tues dans le sud Laffaire Sacco et Vanzetti au USA L’ immigration n’a jamais un long fleuve tranquille La nouvelle immigration est porteuse d’une religion conquérante et renverse les lois de la laicite Qui aurait tolere en France dans les annees 70 qu une femme catho porte un fichu sur un plateau de television La gauche aurait sonne l’hallali C’est une difference de taille Cet article a le merite d etre honnete mais demain en France nous aurons des lendemains qui dechanterons Nous ne voulons ne pas voir que nous semons les germes d’une desintegration sociale Ne pas avoir une orientation politique claire est de tromper les francais d’une part et les immigres d’autres part Vous citez le cas leonarda belle exemple du cout de cette immigration dite induite dont l’etat ne veut pas donner les chiffres Quant a l’emploi vous faites un proces de l’administration vous avez raison puisque la fonction publique fait un turn over sur ces emplois et ne renouvelle ^pas les contrats afin d’eviter de payer certaines cotisations (chomage par exemple ) Mais l’administration se plie au regle de la LOFT c’est une logique purement comptable 


            • eric 27 février 10:18

              @Fifi Brind_acier

              Personne ne vous demande de croire, mais de savoir. Allez regarder les donnees sur l’acceuil de migrant depuis 30 ou 40 dans le Monde en general, aux EUA en particulier. A part les migrations internes en Chine, ce somt probablement les plus grands mouvements de pooulation en valeur absolue. Un bemol : depuis quelques annees, ils pratiquent l’immigration choisie. Ils privilegient les competents.


            • julius 1ER 27 février 15:39
              Les communautes de Polonais catholiques, debarquant dans les mines avec cures et instits. Les juifs polonais socialo communistes, envoyant leurs enfant dans des camps de vacance socialo communistes et se mariant entre eux au nom de la laicite et du socialisme.

              @eric

              Putain on peut regretter que tu ne sois jamais allé dans un de ces camps de vacances ..... 
              on est sûr que tu en serais ressorti moins con !!!!

            • eric 27 février 15:43

              @mmbbb

              Oh que oui ! Mais cela ne veut rien dire. La gauche n’etais pas plus raciste a l’epoque qu’elle n’est antiraciste aujourd’hui. A chaque fois, il a un opportunisme politique, une demagogie populiste, la defense de ses interets de classe et l’incompetence resultant de l’abscence de contact avec les autres. Pour les migrants, on peut discuter. Les tziganes ont ete traite par Vichy dans la continuite du front populaire. Aujourd’hui, les bureaucrates de gauche ont trois approches differentes : 1 pour les sedentarises, traites en gros comme de vulgaires pauvres dependant, mais neanmoins exigeant parce que francais, les 15% qui sont itinerants et qui pose plein de probleme aux administrations parce que pas dans les bonnes cases. Les rapports adminitratifs sur les grands rassemblements evangeliques par exemple, c’est la lustrine au pays des mauvais sauvages....Enfin, les roms. Pour le moment tres dependant, ils sont de bons clients pour les administration. Sedentaires, ils sont moins compliques a gerer. Etrangers, on peut a nouveau se la jouer bon sauvages.... C’est donc bien exclusivement en fonction de leurs interets, de leurs prejuges, de leur meconnaissance du reel et des autres que les bureaucrates de gauche approchent la question. De facon absolument caricaturale, ils financent a nos frais, des centre de memoirs de la deportation des tziganes francais....qui n’a pas eu lieu...


            • eric 27 février 17:06

              C’etait des camps racistes, ils n’acceptaient que les socialistes...En revanche, j’ai pu participer a l’equivalent vaudois italien avec les types de la « democratie proletarienne » c’est ainsi, notamment, que j’ai appris a reconnaitee les fachos d’extreme gauche. Ce sont mes voyages en DDR a la, meme epoque, qui m’ont montre que les nuances entre staliniens, brejneviens, trotskard et autres n’existaient que dans leurs cerveaux deranges....


            • philouie 27 février 09:47

              Mon sentiment est que dans cette affaire, on nous fournit le marteau et l’enclume.
              On voudrait transformer la société européenne en société fasciste qu’on ne s’y prendrait pas autrement.


              • mmbbb 27 février 09:55

                @philouie c’est ce qui se produira nous aurons a terme des violences sociales c’est inevitable 


              • berry 27 février 11:16

                @philouie
                C’est tout le contraire !
                93 % des musulmans ont voté Hollande au 2ème tour de la dernière élection présidentielle.
                 
                Les immigrés, armée de réserve du parti socialiste.


              • eric 27 février 17:40

                @berry

                Mais non, 93%, nous dit on, des musulmans, qui ont la nationalite francaise, qui sont inscrits sur les listes electorales et qui ont vote, auraient vote socialiste. Compte tenu de la surrepresentation dans ce sous ensemble, des couches tres populaires, dont les taux de participation sont tres bas, on parle a tout casser de quelques centaines de millier de personnes sur quoi ? 3 a 5 millions en age de voter suivant les hypotheses que l’on fait sur le nombre de mineurs. La demagogie populiste assez nauseabonde a laquelle c’est livree le PS sur instruction de terra nova est donc selon toute vraisemblance contre productive. Rien qu’en juifs ecoeures, ils ont du perdre plus, car ici, on a des gens qui votent beaucoup. Dans un judaisme qui eut des dominances progressistes, ne votent plus a gauche que les gens dont la carriere en depend. Et puis avec Dieudonne et la manifs pour tous, se prepare tout un contingent de jeunes, notamment d’origine musulmane, qui ne va pas voter pareil du tout......


              • Etbendidon 27 février 10:46

                Marxou reviens, Marxou reviens, Marxou reviens parmi les tiens
                Du haut de ta faucille et de ton marteau nous suivons le chemin
                Pour toujours faire rien
                 smiley


                • alinea alinea 27 février 10:48

                  Je ne sais pas, et je ne sais pas si quelqu’un le sait, d’où viennent ces migrants ; mais le problème est différent selon qu’ils viennent du Yémen, d’Afghanistan, d’Irak et de Syrie, ces pays où nous menons la guerre ; certes leur mobile est économique : gagner sa vie !
                  La solution pour ceux-là tombe sous le sens : on arrête ces guerres, on aide à la reconstruction de leur pays et on les aide à rentrer chez eux.
                  Quant aux autres le mal est plus ancien encore : c’est toute notre politique économique qu’il faut changer !
                  Autant dire qu’il n’y a pas de solution et c’est bien pourquoi, je pense, tous ces discours lénifiants qui nous inondent.
                  Mais l’effet excellent pour nos gouvernements est bien que nos peuples européens à l’agonie ne se retournent pas contre les responsables mais contre nos victimes lointaines ; or il faut tempérer les ardeurs haineuses car un déchaînement de violences n’arrangerait pas leurs affaires non plus !
                  On est en état d’urgence, on interdit les manifs, ça ne tiendra pas longtemps ; mais nous savons bien que nos politiques ne gouvernent plus dans un temps long mais parent au plus pressé, avec toutes les réussites que l’on voit !
                  Vivement Marine, disent-ils de plus en plus nombreux ! eh bien j’aimerais bien la voir !! smiley
                  Les classes moyennes, encore privilégiées et peu impactées dans leur quotidien, ont le coeur sur la main ! Combien faudra-t-il encore d’attentats pour que celle-ci ouvre les yeux ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès