• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les Printemps arabes

Les Printemps arabes

Les « Printemps arabes » n’ont pas éclos à partir d’un soudain besoin de démocratie de ces peuples, ni grâce aux prétendus réseaux sociaux, mais ils relèvent du dernier sursaut de défense du monstre « Pétrodollar ».

Comment en Tunisie, l’immolation d’un marchant ambulant (Mohamed Bouazizi), arrêté par la police tunisienne en décembre 2010, pour défaut d’autorisation, a-t-elle pu dégénérer en insurrection populaire ?

Rappelons que, durant les cinq années précédentes, le Tibet a été le théâtre d’une centaine d’immolations de moines, dans l’indifférence générale !

Ce « printemps arabe » ne serait-il pas plutôt dû à l’œuvre de deux blogueurs tunisiens, rentrés peu avant dans leur pays. Ils ont été formés aux États-Unis, dans la Silicon Valley, et selon Le Monde du 8 août 2014, ils étaient bien connus des réseaux sociaux. Ne peut-on pas imaginer qu’ils furent téléguidés par la CIA ?

L’Internet est une technologie mise en place par l’Armée américaine, et offerte au secteur privée, pourquoi ? Afin de créer partout, la confusion, selon le bon vouloir des services de renseignement.

 « En Egypte, en janvier 2011, 80 millions d’internautes ont reçu un appel à manifester ». Qui les a lancés, qui a manipulé les premiers mouvements ? Personne ne peut le savoir, à part la haute direction de la CIA.

Comment expliquer, qu’en Libye, une ridicule vidéo, se moquant du prophète, perdue parmi les millions qui sont diffusées chaque jour sur le Net, ait pu être à l’origine d’une révolte de masse à Benghazi ? Un appel à la révolte sur Facebook le 17 février 2011 réunit 300 manifestant, puis 600, qui font fuir la police et l’armée de Benghazi !

Tout cela sent la mise en scène :

Le « Trésor de Benghazi », était constitué d'une collection de 7 700 pièces d’or, d’argent et de bronze, certaines datant de l’époque d’Alexandre le Grand, mais aussi de bijoux précieux et de figurines.Il était conservé dans une banque de la ville depuis un demi-siècle. Il a disparu au cours de la révolte libyenne de 2011. Les auteurs de ce vol se sont introduits en forant une plaque de béton menant à une voûte souterraine de la Banque nationale de commerce de Benghazi.

 

Notons que l’une des conséquences de la chute des dictateurs de ces pays, fut de rendre caduques les accords censés limiter les tentatives d’immigration vers l’Europe. En Egypte, en Libye, en Tunisie, aucun interlocuteur ne disposera dorénavant d’un tel pouvoir, tant ces nations auront été disloquées par les querelles de clan et les conflits religieux.

Les USA en faisant tomber les dictatures (à qui l’Occident faisait maintes courbettes il n’y a pas si longtemps), savaient qu’ils allaient attiser les querelles religieuses et ethniques, afin d’affaiblir ces pays, pour qu’ils ne représentent plus une force d’opposition.

N’oublions pas que la CIA a orchestré, depuis sa création en 1947, des insurrections armées dans des douzaines de pays dans le monde, armant des bandes de mercenaires et d’escadrons de la mort afin d’étendre leur hégémonie économique et politique.

À propos de la Syrie, l’on commence à percevoir les mensonges que les médias ont déversés en continu depuis 2011.

Des mercenaires et des escadrons de la mort ont été importés dans le pays pour créer de l’agitation et des attentas.

La CIA utilise des « terroristes musulmans », c’est-à-dire des gens contre qui les Etats-Unis mènent la « Guerre contre le Mal », pour apporter la paix et la démocratie à des Etats, qui ont emprisonné des « terroristes musulmans ».

Se demander d’abord à qui profite le crime et ensuite où est l’intérêt immédiat de la France.

Pourquoi vouloir la tête de Bashar al Assad ?

Parce qu’il est un dictateur aux mains ensanglantées ?

La Syrie était un pays laïc, où toutes les confessions pouvaient s’exprimer et où les femmes pouvaient s’habiller comme elles le désiraient. Certes les conflits ethniques et religieux étaient contenus par une main de fer dans un pays dont les frontières ont été tracées par l’Occident, et à l’intérieur desquelles s’est retrouvée une grande diversité ethnique et confessionnelle, comme d’ailleurs en Irak et en Libye.

La Chine n’est pas une démocratie exemplaire, cela n’empêche pas l’Occident d’être le principal client de ses ateliers où règne le pire esclavage moderne. La Corée du Nord est une caricature de dictature, BHL et M. Sarkozy ne se sont pas fait les chantres de sa libération.

En Afrique, des dictatures camouflées en démocraties et soutenues par l’Occident ou la Chine permettent à certaines multinationales de piller ces pays. Leurs concurrentes, traitent avec de prétendus révolutionnaires, vrais mercenaires, tuant, et violant, pour s’accaparer des mines de diamants, de métaux précieux ou des puits de pétrole.

Non, les Etats-Unis voulaient la tête de Bachar al-Assad, parce que la Syrie est, après les exécutions de Saddam Hussein et de Mouhamad Kadhafi, le dernier pays arabe indépendant et laïc du Moyen-Orient, et en plus, un allié de l’Iran. Et donc le dernier obstacle de l’hégémonie Israélo-USA sur toute cette partie du monde, avec la complicité de l’Arabie saoudite et du Qatar. Comme par hasard, l’Irak de Saddam Hussein, la Libye de Kadhafi et la Syrie de Bashar al Assad, entre 1999 et 2006, avaient basculé toutes les transactions monétaires étrangères du dollar vers l’Euro.

Barack Obama a mis un certain temps à comprendre que la géopolitique de Bush menait à une impasse avec l’enlisement de la rébellion en Syrie. Son recul vis-à-vis de la Syrie et de l’Iran a entrainé la fureur de Benyamin Netanyahou. Malheureusement si Hillary Clinton remplace Obama à la Maison Blanche, on pourra craindre le pire, parce qu’elle a la volonté de continuer l’écrasement de tout le Moyen-Orient, malgré les erreurs manifestes et criminelles faites en Irak et en Libye.

ANNABA, auteur de "Conspiration malthusienne"

http://philippe.annaba.free.fr


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • lsga lsga 9 avril 2015 18:52

    Résumé de l’article : les révolutions arabes, c’est le complot juif.

    alalal... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

philannaba


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires