Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre à Pierre JACQUEMAIN

Lettre à Pierre JACQUEMAIN

DE QUOI ONT-ILS PEUR ? DE LA JEUNESSE

Merci pour votre courage exemplaire. Votre position est « belle » pas d’égarement hystérique, juste une analyse à la lame de rasoir et un constat sans appel. Pourquoi la loi EL KHOMRI ne pourra prospérer ? N’oublions pas que si cette loi est adoptée, même réécrite, les libertés et droits fondamentaux de la personne seront soumis aux exigences de l’entreprise. C’est une contre-révolution, anti-démocratique, policière et juridique,

Mais au-delà-même de l’émotion idéologique, cette loi ne va créer aucun emploi et c'est cela, la vraie supercherie. En crispant le marché du travail, en clivant définitivement l’entreprise et le monde de l’emploi, on va faire un bond en arrière dont aucune réforme ne nous sortirait.

Vous l’avez compris…

Une seule exigence de votre part : réécrire cette loi, mais pas avec le dictionnaire des synonymes.

Vous avez eu raison de vous démettre. La France ne va pas dans le mur, elle s’en approche, peut-être même y est-elle. L’échéance du bilan est proche. Et si l’exécutif doit assumer son bilan, il est clair que celui-ci sera partagé par ceux qui, organisés en collectif, que ce soit parlementaire ou par dévouement politique, n’ont pas su ni voulu s’extraire de la complaisante complicité avec l'idéologie libérale.. Ils auront une responsabilité partagée.

Vous avez sans doute compris que l'euthanasie des séniors en guise de réforme des retraites et l'anéantissement de la jeunesse en guise de réforme du travail ce n'était un concept, ni moderne ni audacieux. C'est un crime politique !

Pourtant, sur cette terre brûlée, une sorte de fusion entre les déçus et les opposants pourraient bien fertiliser de nouvelles jonctions...

A cette majorité de français vulnérables dont les fins de mois commencent le 1er, vous leur rendez leur dignité. Vous avez sans doute révélé que le moment était venu pour la jeunesse de monter « en ligne » et de refuser, voire de riposter à la confiscation de ses rêves.

Bayrou disait que "les riches de demain seront les enfants des riches d'aujourd'hui", alors autant verrouiller le système par une loi scélérate, pour en être tout à fait sûr. Mais ça ne fonctionnera pas !

Votre discours est éminemment politique, mesuré mais ferme. Une leçon sur la bonne manière de faire de la politique sans compromission.

Et cette jeunesse fait peur, non pas à l’exécutif seulement mais à tout le système capitaliste et à sa mère patrie, le fameux ennemi du candidat F. HOLLANDE, la finance !Cette jeunesse, j’ai trouvé que vous la représentiez bien.

Quand on voit la droite porter le deuil de cette improbable réforme et chavirer de détresse à l’idée d’être obligée de la faire passer en 2017, on comprend que la gauche est en train de faire le sale boulot ! Dans ces conditions, après votre rupture politique avec EL KHOMRI, nul ne doute que vous serez en bonne place à gauche dans un proche avenir.

Arnaud MONTEBOURG a dû réserver un exemplaire de la prochaine édition du " Monde"

Attention,

Les coups vont tomber, vous voilà peut-être au 1er grand RDV de votre parcours. Votre départ du ministère claque comme un signal fort à la jeunesse et, c’est sûr, elle va vous soutenir. Enfin, un homme tenterait-il de réussir la jonction entre l’élite et le peuple ? votre verbe est décodé, on le comprend. Et si cet homme, c’était vous ?

Merci pour nos enfants 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Robert GIL Robert GIL 2 mars 10:29

    La volonté affichée de simplification dissimule un projet de déréglementation qui vise à affaiblir les droits des salariés en élargissant les possibilités pour la négociation d’entreprises de déroger au code du travail en défaveur des salariés.
    .

    Ne nous y trompons pas. L’ensemble des salariés est visé. Le Premier ministre préconise le même breuvage pour la fonction publique : « il faudrait un rapport Combrexelle pour la fonction publique ». D’ores et déjà un agent sur cinq est soumis au système du contrat. Et Macron affirme que le statut des fonctionnaires n’est plus ni « adéquat » ni « justifiable ».

    .

    En réalité le droit du travail n’a jamais été aussi complexe que depuis que se sont multipliées les dérogations à la loi en faveur du patronat. Le but du Medef et du gouvernement n’est pas de simplifier le droit du travail. Il est de mettre en cause la légitimité de la loi, de liquider définitivement le principe de faveur, qui prévoit que les accords d’entreprises ne peuvent déroger aux accords de branche ou au code du travail que s’ils sont plus favorables aux salariés. Le but est de mettre la négociation collective au service de la compétitivité et des employeurs et d’aboutir à un code du travail facultatif pour sa plus grande partie. Le rapport Combrexelle va même jusqu’à prévoir qu’un accord collectif puisse primer sur « l’intérêt individuel » du salarié concrétisé par son contrat de travail. Sont donc remis en cause par ces propositions tant les acquis collectifs des salarié-es que les avantages individuels des contrats de travail...lire la suite

    .

    voir aussi ...


    • Alpo47 Alpo47 2 mars 10:37

      Mieux vaudrait ne pas avoir trop d’illusions sur « les jeunes ». Il suffit de regarder la rue pour les voir les yeux rivés sur leur smartphone et quasi incapables de s’en détacher plus de quelques instants, écoutant des musiques débilitantes ... de connaitre ce qui provoque leur intérêt à la TV ou ailleurs pour douter qu’ils soient encore capables de se mobiliser.
      Cette génération est volontairement « sacrifiée ».

      Or, effectivement, ce sont bien les jeunes qui ont la capacité de révolte et cela, le pouvoir le sait très bien d’où toutes ces « entreprises » pour capter leur attention. Et comme pour le reste de la population, les médias notamment entretiennent chez eux la peur .. du lendemain ... du pouvoir ... des autres ... etc.

      Notre société s’enfonce dans un pouvoir « Orweillien » et tout le monde regarde et laisse faire.


      • Hector Hector 3 mars 10:04

        @Alpo47
        J’ai largement intégré le club des séniors et cela me permet de dire, avec le temps, que j’ai rarement vu, globalement, de jeunes générations aussi connes qu’aujourd’hui.


      • rocla+ rocla+ 2 mars 10:37

        Et Macron affirme que le statut des fonctionnaires n’est plus ni « adéquat » ni « justifiable ».



        et qu’ est ce que c’ est qui justifie un statut spécial pour certains 

        et un autre statut pour d’ autres  ? 


        Oui  qu’ est ce que c ’est qui le justifie Monsieur le Copié-Colleur ? 


        Qu’ est ce que ça veut dire quand c’ est marqué Egalité , cette 

        inégalité ? 


        Hein  ?


        Quoi  ?


        Quand  ?


        Comment ?


        Pourquoi  ?


        • Gasty Gasty 2 mars 11:22

          @rocla+

          Pourrais-tu méditer quelques heures ( tranquille pendant ce temps) sur cette expression que je trouve juste et nous dire ce que tu en penses :

          "Vous avez sans doute compris que l’euthanasie des séniors en guise de réforme des retraites et l’anéantissement de la jeunesse en guise de réforme du travail ce n’était un concept, ni moderne ni audacieux. C’est un crime politique !"


        • Etbendidon 2 mars 13:54

          @Gasty
          Ouaf, ouaf, ouaf
          Alors là, question phrase à l’emporte pièces (pour rester poli) on a le ponpon
           smiley
          l’euthanasie a été repoussé malgré l’engagement 21 de normal 1er pour mettre à la place la loi leonetti bis qui ne change rien (gros profits en vue pour les labos et les maisons de retraite qui se font un max de beurre sur les petits vieux)
          L’anéantissement de la jeunesse est organisé non pas par le gouvernement mais par DAECH (gros recrutement sur la toile)
          Quant à l’auteur du naric, qu’il s’occupe d’une CORSE indépendante, travailleuse et innovatrice qui sera un PHARE pour le monde de demain
           smiley


        • Shawford ORANGE SKUNK 2 mars 14:25

          @Etbendidon

          En principe dès que l’on parle de corses, ça se corse sur AV, avec tous ces corsets qui masquent quel corps c’est smiley


        • Gasty Gasty 2 mars 15:41

          @Etbendidon

           ?????
          Et que pensez-vous des pompes funèbres ?


        • Etbendidon 2 mars 16:16

          @Gasty

          Les pompes funèbres ?

           

          Ma foi il y a les PFG, les PFM (municipales) 550 000 décès par an

          Faut bien mourir un jour quoi merde !

           Et aussi :

          UPR Union des Pompes Rénovées

          PS Pompes Sinistres

          PDG Pompes De Gauche

          PCF Pompes Cochonnes et Funestes

          PRCF Pompes Rénovées Collectivistes Fumistes

          sans oublier les cireurs de pompes

           smiley


        • René Pichon-Costantini 2 mars 22:20
          @Etbendidon

          Bonsoir,

          rétabli ?

          Si oui, je sollicite de votre expertise quelques éclaircissements et très sincèrement, j’’ espère une réponse honnête.
          • quel est le rapport entre la Corse et le sujet sur P. JACQUEMAIN, sinon que les salariés de Corse seront soumis à la même loi ?
          • Pourquoi me suggérez-vous de m’occuper d’une Corse indépendante, je ne suis pas indépendantiste, loin s’en faut.
          • Enfin je livre à votre sagacité le texte qui suit, il est de... J.G. TALAMONI, indépendantiste lui et qui a écrit quelques lignes qui magnifient la France et son Peuple : « J’ai aimé tout particulièrement le Sud-ouest, pour la mentalité de ses habitants, la Provence, pour les Provençaux mais également pour les paysages de Cézanne. J’ai aimé Marseille, que beaucoup de Français détestent... J’ai également aimé le Nord-est, au charme pourtant peu apparent pour un Méditerranéen, ces endroits dont le nom »se termine par ange« , comme dit Bernard Lavilliers. Mais à vrai dire, je les ai aimés davantage pour les gens que j’y ai rencontrés que pour la qualité de leurs sites. J’ai aimé Rouen, Lyon, mais j’aime surtout Paris où je me rends fréquemment. Non, je ne me sens pas vraiment étranger lorsque je me promène place Saint-Michel. » Seriez-vous capable d’être inspiré par la Corse après avoir rencontré son peuple comme J-G TALAMONI a été capable de le faire avec nos compatriotes ?

        • Etbendidon 3 mars 09:48

          @René Pichon-Costantini
          Bonjour René
          A défaut d’être honnête mes réponses seront sincères

          • Aucun, jacquemain connais pas mais il faut absolument reformer le code du travail et l’alléger. Un petit patron devant les prudhommes perd pratqiuement à tous les coups meme si son employé est un nullosse. les anglais et les allemands marchent bien mieux que nous, leur code du trvail est bien plus simple.
          • Vous n’êtes pas indépendantiste, moi je serai corse je le serai m’enfin !
          • Enfin pour la phrase de Talamoni, j’ai bien rigolé. Il parle de la france comme d’un pays étranger qu’il aurait visité !. Il aime Marseille normal, c’est plein de corses. Il aime les provencaAUX et la provence très beau pays mais bémol pour les habitants. Difficile quand on vient du « nord » d’y vivre, on est considéré comme un ESTRANGER et 10 ans plus tard c’est toujours pareil (j’y ai vécu 20 ans puis je suis reparti dans le nord plus convivial et tant pis pour le soleil.
          • Enfin la Corse, je n’y ai jamais mis les pieds, parait que c’est très beau que les gens de l’intérieur sont très sympas mais qu’il faut pas se méler de leurs affaires

          Aujourdhui dans le Nord, beau soleil

           smiley


        • rocla+ rocla+ 3 mars 10:06


          Et Macron affirme que le statut des fonctionnaires n’est plus ni « adéquat » ni « justifiable ».



          et qu’ est ce que c’ est qui justifie un statut spécial pour certains 

          et un autre statut pour d’ autres ? 


          Oui qu’ est ce que c ’est qui le justifie Monsieur le Copié-Colleur ? 


          Qu’ est ce que ça veut dire quand c’ est marqué Egalité , cette 

          inégalité ? 


          Hein ?


          Quoi ?


          Quand ?


          Comment ?


          Pourquoi ?


        • René Pichon-Costantini 3 mars 19:19
          @Etbendidon
          Hello, merci de m’avoir répondu,
          • Pierre Jacquemain est à la fois un proche et un conseiller de M. EL KHOMRI. Sur rupture politique, il a choisi de claquer la porte. Tout à fait d’accord avec vous sur la vulnérabilité du petit patron devant les prud’hommes. Il est soumis à la dictature des habitudes prud’hommales, aux même règles qu’une multinationale mais avec le seul soutien de... personne et parfois même des moyens plus faibles que ceux mobilisés par les syndicats dans les grosses structures.
          • Sur la Corse, je crois à la nécessité de retrouver une dimension nationale mais je crois aussi que pour magnifier la Corse il n’est pas nécessaire de salir la France et vice versa. Je crois aussi à une irrésistible attirance réciproque entre les deux nations... C’est la question de la ruture avec un sous développement chronique qui est posée et non celle de l’indépendance.
          • Quant à TALAMONI qui « vous fait bien rire » c’est inutilement vexatoire, voici la suite de son discours : « Mais la France, c’est aussi pour nous cette langue et cette culture que nous partageons et qui fait également partie de ce que nous sommes aujourd’hui, cette francophonie à laquelle nous participons, ces auteurs que nous avons appris et que nos enfants apprendront également, en même temps qu’ils apprendront la littérature insulaire. La France, c’est cette langue subtile que les Corses ont intégrée et qu’ils aiment. » Êtes-vous tout à fait sûr que tous les français y compris les nouveaux arrivants parlent dans les mêmes termes de la France ? Êtes- vous certains que tous les français se sentent comme les corses, « construits » par la langue et la culture française ? sic dans le texte de TALAMONI
          • Je ne vous en veux pas sur la caricature que vous faites des corses et des clans que vous évoquez, sauf que G. SIMEONI a entamé la bataille contre les clans et je vous invite à consulter l’Histoire des révolutionnaire américains qui montaient à l’assaut en criant « Viva Paoli » et il n’y a aucune provocation de ma part, mais savez-vous pourquoi ? Et savez-vous pourquoi Voltaire dira :« Toute l’Europe est corse » ? Bon ça change de l« Enquête corse » comme référence
           Là, pour le coup, on est vraiment hors sujet de la tribune...
          Cordialement

        • Robert GIL Robert GIL 2 mars 15:28

          voici un petit questionnaire pour tester vos connaissances sur cette loi ....


          • philippe baron-abrioux 3 mars 09:13


             BONJOUR ,

             bravo tout d’abord à P.JACQUEMAIN !

             par son geste ,il pose la question :jusqu’où peut aller le compromis en politique quand il s’agit de sa fidélité aux principes qui ont conduit à son engagement ?

             cette loi me fait penser au drame de ces enfants auxquels on ne PEUT attribuer, de façon certaine ,une filiation .

             des noms circulent présentant diverses personnes comme les géniteurs de cette loi sur le travail .
            BADINTER, LYO- CAEN, COMBREXELLE, MACRON, VALLS, EL KOHMR,I HOLLANDE ,GATTAZ ,etc

            MAIS à qui donc de porter le titre de PAPA ?

             IL Y A URGENCE à clarifier ce point et peut être pourrait on s’inspirer valablement des nouvelles techniques scientifiques qui permettent de procéder par recherche d’A.D.N ,les résultats étant fiables à 99,9% ;

             tout individu a droit de savoir qui sont ses parents ,même si souvent le géniteur ,peu désireux d’assumer ses responsabilités surtout financières , s’empresse de se trouver un alibi qui l’exonèrerait de toute contrainte légale .

             ne pourrait on ainsi , en analysant les traces d’ A.D.N. laissées sur les documents -papier ,déterminer de façon irréfutable ,qui est à l’origine de cette loi .

             J.J. URVOAS ,(qui a succédé à C.TAUBIRA qui a connu les mêmes crises de conscience et a fini par « démissionner ») notre nouveau ministre de la justice, ne pourrait il pas demander qu’une commission rogatoire soit émise par un J.A F (juge aux affaires financières* ) prévoyant cette recherche par tous moyens à sa convenance ,dans le strict respect ,bien sûr des droits individuels si bien respectés en ce moment ;

             * oui ,j’ai bien écrit juge aux affaires financières pour indiquer que le coût de cette loi , en matière de dépenses (par exemple nouveau coup de force du MEDEF ) que de bénéfices en terme d’emplois créés ( le 1000 000 d’emplois de M.GATTAZ , l’arlésienne ?) demeure plus que sujet à caution .

             étant persuadé que cette vilaine agitation (selon notre 1 ier ministre) n’est que passagère ,je suis certain qu’une telle recherche en origine aussi convaincante verra le jour ... à moins que ..une surprise 49 /3 ou abandon pur et simple ?.

            bonne journée à tous !

             P.B.A

             

             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès