• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte à Frédéric Taddeï

Lettre ouverte à Frédéric Taddeï

Fredo, qu'est-ce qui se passe ?

Beaucoup voient en ton émission, depuis des années, le dernier espace médiatique où les mots « liberté d'expression » « pluralisme » et « débat » ont encore un sens. Un OVNI médiatique où la bien-pensance et les poncifs habituels n'ont pas leur place.

Seulement voilà, j'avais déjà dû serrer des dents depuis la rentrée 2013 de CSOJ lorsque tu m'infligeais à plusieurs reprises la présence de Jacques Attali, encore. Certes, le père Attila a droit lui aussi à son quart d'heure de célébrité, mais voilà, dépassée la décennie cumulée de célébrité je me dis que, peut-être, sa place - bien chauffée - pourrait être laissée à quelqu'un d'autre, quelqu'un qui apporterait un regard différent sur notre monde. Les blagues les plus courtes sont les meilleures tu sais, et on commence à connaître celle d'Attali par cœur.

J'avais déjà dû, disais-je, serrer des dents et avaler la pilule attalienne pour la énième fois, mais ma mâchoire n'a pas résisté à ta dernière émission consacrée à « l'affaire Dieudonné ». A trop serrer des dents on en finit par tout casser.

 

Fredo, qu'est-ce qui s'est passé ?

Étais-tu si peu inspiré par le sujet du soir pour inviter dans le « camp des défenseurs de Dieudonné » trois personnes sur quatre qui le qualifient ouvertement d'antisémite notoire, de raciste semi nazi obsédé maladivement par les juifs ? Il ne fallait pourtant pas vraiment se fouler pour remarquer que des artistes tels que Plantu, le Comte de Bouderbala ou encore Alexandre Astier, ne participaient pas au lynchage généralisé et apportaient même un soutien argumenté à Dieudonné.

Alors pourquoi avoir invité ces faux soutiens de l'humoriste ? Pourquoi le débat a-t-il été bridé à la question biaisée « Quelle est la meilleure façon de répondre à l'agitateur antisémite Dieudonné » et pourquoi la vraie question « Dieudonné est-il vraiment antisémite ? » n'a-t-elle pas été posée ? Pourquoi la dernière émission potable de la télévision officielle a-t-elle posé comme acquis l'antisémitisme de Dieudonné ?

Fredo, te rends-tu compte qu'il n'y a pas eu de débat sur CSOJ vendredi dernier ? Te rends-tu compte que tes sept invités - d'accord entre eux sur l'essentiel - se sont attachés à rendre impossible l'expression de la seule voix discordante de la soirée, Jean Bricmont ? T'es-tu rendu compte de l'arrogance d'un Jakubowicz qui put développer son premier argumentaire durant six longues minutes sans n'être jamais interrompu une seule fois et qui s'employa par la suite à mépriser les prises de parole de Jean Bricmont ?

[ Une invitée, agacée qu'on ne laisse pas parler Bricmont « Laissez le parler quand même. », Jakubowviz « C'est pas indispensable non plus. » ; Bricmont agacé qu'on lui coupe une énième fois la parole « Bon ça commence bien. », Jakubowviz « Si ça commence mal, terminez, je pense que ça sera une très bonne solution. ». ]

Fredo, toi qui semble être attaché aux faits et qui n'hésite pas, la plupart du temps, à reprendre tes invités lorsqu'ils se trompent factuellement, comment as-tu pu laisser passer l'ignoble mensonge sur le salut nazi supposé de Dieudonné lorsqu'il a salué ses fans à Nantes en partant du Zénith ? Comment as-tu pu laisser passer un mensonge aussi grotesque ? Fredo, la liberté d'interprétation n'est pas totale, elle ne doit pas faire fi de la réalité. Personne ne te demandait de soutenir Dieudonné, mais pourquoi s'effacer ainsi du débat et laisser passer cette contre-vérité propagandiste ?

Le clou du spectacle acheva définitivement ma mâchoire. Un cerveau malade sur le plateau ce soir ? Quel revirement de situation, me disais-je. Dieudonné viendra-t-il en personne se défendre ? Alain Soral réapparaîtra-t-il sur un plateau télé ? Que nenni. Marc-Edouard Nabe était là, jambes croisées, frétillant, prêt à apporter sa petite pierre à l'édifice anti-Dieudonné bâti en cœur ce soir là.

Fredo, quel courage. Bravant les consignes de Patrick Cohen tu n'as pas hésité à réinviter un cerveau malade...afin qu'il tape à son tour sur les autres cerveaux malades...
Belle tactique : inviter un cerveau malade et passer de fait pour un insoumis, pour un héros de la liberté d'expression, mais, choisir le cerveau malade qui crachera sur ses « compères » afin de ne pas sortir, de cette manière, de l'expression autorisée, de ne pas choquer la toute puissante bien-pensance.
Il est vrai que le débat équilibré du soir méritait bien une petite dose supplémentaire de crachat sur Dieudonné. Merci pour ce rééquilibrage des forces.

Tu l'auras compris Fredo, si je m'adresse à toi ce n'est pas parce que je te tiens pour responsable des propos absurdes et/ou ignobles qui peuvent être proférés dans ton émission. Mais c'est bien parce que tu étais un des derniers garants d'un certain pluralisme, un des derniers garants des vrais débats, des vraies discussions.

Fredo, tu m'as déçu, tu me déçois, mais on est déçu seulement par ceux qu'on aime. J’espère pouvoir t'aimer encore.

Gil


Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (133 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • bluerage 12 janvier 2014 19:04

    Faux débat, débat biaisé dès le départ, ça me rappelle samedi soir sur BFMTV, l’invité est Christophe Aleveque, un pseudo comique qui ne fait rire personne (tiens ça me rappelle quelque chose ça...) Bref le gars nous dit qu’avant Valls il ne savait pas ce qu’était la quenelle, il en entend parler pour la première fois suite à celle d’Anelka. Et pratiquement dans la même phrase, il rajoute que pour lui c’est bien un salut nazi, belle réflexion pour quelqu’un qui ne savait pas ce qu’était une quenelle quelques jours auparavant !!
    Encore un qui veut continuer de passer à la télévision pour débiter des conneries au mètre cube..Triste France...


    • Tim Parma Gil Paravicini 12 janvier 2014 19:40

      Il va falloir que je regarde ça, j’aimais assez bien Aleveque auparavant... Mais bon, en cette période étrange, les masques tombent. Je pense aussi notamment à Morel et sa petite chronique mesquine sur Dieudonné.


    • Anaxandre Anaxandre 12 janvier 2014 20:00

        Tout-à fait d’accord : aucun débat n’a eu lieu chez Taddei vendredi soir. Il y avait des inquisiteurs qui ont pu accaparer le temps de parole et une toute petite voix discordante qui n’a jamais réussi à s’exprimer sereinement plus de dix secondes de suite.

        J’ajoute dans ces conditions que le futur animateur préféré des français, j’ai nommé Hanouna, a raison : on peut stopper CSOJ sans regret ; ainsi même, les choses seront plus claires : la Pravda dans les « grands » médias d’un côté, TOUT et n’importe quoi sur internet de l’autre ! Ce qu’il faut retenir c’est bien évidemment le « TOUT », et cesser de prendre le citoyen pour un demeuré.

    • Anaxandre Anaxandre 12 janvier 2014 22:50

       Quant à ce minable Alévêque, à part taper sur la droite et Sarközy ((je dis bien « taper », grossièrement et sans jamais creuser les VRAIS scandales du sarkozisme, et donc, tout le monde s’en fout, c’est comme blaguer sur les belges ou les blondes), qu’a-t-il dénoncé ? Et le fait de se pavaner des années dans « la bande à Ruquier » est déjà un marqueur disqualifiant en soi.


    • jmdest62 jmdest62 13 janvier 2014 09:08

      @ l’auteur

      bon article mais .... je ne suis pas d’accord avec vous....
      en effet , Taddéi « marchait sur des oeufs » avec un sujet aussi brûlant et dans lequel il était directement impliqué.

      Il a réussi (OK c’est pas un exploit !  smiley ) à réunir sur le plateau une flopée d « anti_antisémites pur jus » et il les a laissés se prendre la tête , chacun y allant de sa définition du « juif » (un peuple , une religion ? ) de sa méthode de combat . :«  ..la mienne étant meilleure que la tienne puisque la tienne elle marche pas depuis trente ans .. !
      Bref ! un débat confus entre des gens qui »sur le papier« sont pourtant d’accord entre eux , chacun défendant bien sûr la liberté d’expression en coupant la parole à son voisin  smiley

      Il a même réussi à ranger tous ces gens dans la case »esprits malades« puisque tous ces beaux parleurs (sauf bricmont ) se sont rendu compte , à leurs dépens , qu’ils partageaient finalement la même opinion que Marc Edouard Nabe ,estampillé  »esprit malade" par Môsieur COHEN himself (c’est peu dire !).

      Voilà ce que perso j’ai vu.

      @+


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 janvier 2014 04:32

      " tu étais un des derniers garants d’un certain pluralisme, un des derniers garants des vrais débats, des vraies discussions :


      Il reste a conclure : Il n’y a plus personne. J’ai un article en modération ici qui sera sans doute refusé, parce que j’y décris le Conseil constitutionnel comme une éminente association de malfaiteurs.... 

      Et la Fili veut censurer tout l’internet .... ! La France aurait besoin de toute une cohorte de Dieudonné (s) 



      Pierre JC Allard

    • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 12 janvier 2014 19:11

      Vous êtes dur,


      Le simple fait d’inviter Bricmon est en soit un acte très courageux. S’il avait invité Dieudonné ou Soral, l’emission s’arretait là, et les censeurs aurait eu l’occasion rêvée de faire sauter Taddéi et sa petite lucarne de liberté.

      Il y a quand même eu débat, et beaucoup ont pu voir la mauvaise foi patente des 6 intervenants face à Bricmon qui sut rester calme et dérouler son raisonnement malgré tout.

      Le déséquilibre du plateau, les méthodes et l’arrongance des lyncheurs peuvent avoir eu un effet contraire chez beaucoup de téléspectateurs.

      Taddéi a rusé, face au système c’est la seule tactique possible à la tv...




      • Tim Parma Gil Paravicini 12 janvier 2014 19:48

        Vous avez peut-être raison, qui sait quel effet ce genre d’émission peut avoir sur les téléspectateurs.

        Mais en l’occurence je raisonne plutot ici sur l’attitude de Taddéï, que j’apprécie beaucoup, mais qui me décoit de plus en plus pour toutes les raisons citées dans l’article.
        Et quitte à faire un débat, autant qu’il soit équilibré et surtout, autant laisser parler toutes les opinions. Jean Bricmont n’a presque jamais pu s’exprimer tranquillement, c’était insupportable. Sinon, autant assumer la fin de CSOJ comme on l’a connu par le passé et inviter 8 personnes qui se chamailleront sur des détails.


      • Sébastien Marie Sébastien Marie 12 janvier 2014 19:51

        Oui, on a bien vu que la présence de Bricmont était déjà de trop. Et que le simple fait d’inviter Nabe, à part, sans les avoir prévenu, les a rendus fous de rage et la plupart ne serait pas venus s’ils l’avaient su. Pire, alors qu’il a passé son temps à taper sur Dieudo, Nabe a été trainé dans la boue et Taddéi s’est fait remonter les bretelles comme un malpropre. Bref, on a vu ce qu’il était possible de faire à la TV en 2014, et ce qui n’est pas possible.


      • Croa Croa 12 janvier 2014 22:06

        Oui, tout à fait ces gens ont besoin de faire carrière après tout !

        Ceci dit il faut se faire une raison : L’information objective doit être cherché ailleurs qu’à la télévision (sauf en ce qui concerne les sujets qui ne gênent personne, bien sûr.)


      • Rensk Rensk 12 janvier 2014 23:32

        Attention chef ; un détail n’est plus un détail... c’est antisémite en France !!! smiley


      • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 13 janvier 2014 07:57

        Le débat ne pouvait être équilibré. Il fallait un rapport de force minimum pour que l’emission ait l’autorisation d’antenne.


        La seule possibilité de faire un débat tv sur Dieudonne est de le faire entre lyncheurs (ce qui se fait dans 95% des cas) soit avec un « avocat » qui se bornera à défendre la liberté d’expression et condamner la méthode Valls tout en tapant sur Dieudo (le rappeur Rost, l’un des seul à si coller et forcemement plutôt inoffensif), ou comme ici à 1 contre 7. 

        Taddei, a choisit ce format, mais il a quand même pris un avocat avec de l’envergure et du répondant, pas un guignol ou un faux avocat.Dès que j’ai vu Bricmon parmis les invites, j’ai du que Taddei était allé au plus loin de ce qu’il pouvait de permettre.

        Il est même possible que ce soit trop, et qu’on lui fasse passer une liste élargie « d’interdit d’antenne » :Bricmon, Collon,...


      • tartempion tartempion 13 janvier 2014 12:45

        Je constate qu’un bonne partie de vos commentaires sont frappés  au coin du bon sens, je voudrais cependant m’adresser a ceux qui condamnent Taddei, pour leur rappeler qu’il était dans une situation inconfortable, voir intenable.

         

        J’espère que vous n’avez pas été sans remarquer son mal à l’aise, et son inquiétude, tout au long de l’émission, avec en point d’orgue, sa déstabilisation quand le grand prêtre de l’inquisition lui a reproché d’avoir invité le fou furieux de Nabe. Alors, soyez un peu indulgent messieurs…

         

        Accusé de tous les maux pour avoir, antérieurement, invité Soral, attaqué de façon ignominieuse par ce bouffon grotesque et vulgaire de Cyril Hanouna, attendu au coin du bois par la caste qui décide de ce que nous avons ou non le droit de penser ;  je trouve que vous êtes bien cruels vis-à-vis d’un journaliste (un des trop  rares, à l a télé, digne de ce nom) qui essaie de faire son travail.

         

        Enfin, à contrario de ce que vous pensez, je pense que cette émission a été une véritable réussite, puisqu’elle a validé (par l’exemple, en direct) une bonne partie de ce que dénoncent Soral, Dieudonné et quelques autres.

         

        L’attitude du « clan » des inquisiteurs a été une véritable catastrophe pour eux, malgré quelques interventions désespérées de Khan qui est sans doutes le plus intelligent de la bande…

         


      • CATP 13 janvier 2014 22:12

        ...si l’on veut conserver sa place et gagner beaucoup d’sous.


      • maQiavel machiavel1983 12 janvier 2014 19:15

        Un extrait du débat :

         

        Jean Bricmont : Il y’ a une phrase de voltaire que de plus en plus de gens répètent et si j’étais vous , je ferai attention à ça , ils disent « si vous voulez savoir qui a réellement le pouvoir, demandez vous de qui on ne peut pas parler …( silence)… sans commentaire !

         Brouhaha général

        -J-F K. : Cela dit ça, c’est une phrase antisémite ! 

        -Rihan-Cypel : Oui !

        Jean Bricmont : Pourquoi elle est antisémite ? 

         

        -J-F K Bah vous savez pourquoi… (rire de fond) … alors là faut pas quand même faire un dessin …ha ha ha.

         

        -Jean Bricmont : Mais je dis simplement qu’ elle n’ était pas antisémite chez voltaire.

        - J-F K : Alla bah oui parce que …heu…en m…a…ca dép… c’est une phrase … mais parce que ca dépends … à partir ....

        -Jean Bricmont : Pourquoi elle devient antisémite ? Parce qui essaie d’ empêcher qu’on parle d’eux ?

        - J-F K : Aaaaah


        Epique… smiley smiley smiley, elle est à découper cette séquence !


        • tf1Groupie 12 janvier 2014 19:35

          c’est vrai que ce passage était excellent et JFK assez ridicule.

          En fait il n’y a pas eu débat, c’était plutôt une assemblée de juges.


        • maQiavel machiavel1983 12 janvier 2014 20:06

          Ah voilà l’ extrait il a été monté : http://www.youtube.com/watch?v=RxhE62xxqWg ...


        • maQiavel machiavel1983 12 janvier 2014 20:10
          Attention cet extrait là aussi est terrible : Jean Bricmont parle des propos de Claude Sarraute à Europe1 ...

           


        • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 12 janvier 2014 22:33
          Magnifique !!

          Ca me rappelle un autre débat mémorable (si on peut appeler ça comme ça) !  smiley

          http://www.youtube.com/watch?v=5uY7hDuSFPA

        • maQiavel machiavel1983 13 janvier 2014 13:16

          Non , Gaspard , il ne faut pas me faire rire comme ça , aie aie aie smiley


        • Rebel O’Conner 19 janvier 2014 10:24

          cette phrase n’est pas de Voltaire mais de Kevin Alfred Storm, chef du parti nazi américain.



          beaucoup moins reluisant que Voltaire, mais sans aucun doute anti-sémite.

        • maQiavel machiavel1983 12 janvier 2014 19:16

           Frédéric Taddei qui répondait, avec arrogance une cigarette à la main et ses peintures en arrière plan, à Jean Robin, qu’il ne subissait aucune pression, aucune ne censure et qu’il invitait qui il voulait ! Qui n’a pas compris qu’il s’est autocensuré ? Qu’il a depuis quelques coups de pression la trouille de perdre son Job. Pourquoi ne pas avoir invité Soral ou un vrai défenseur de Dieudonné ? La seule insolence qu’ il s’ est permit a été d’ inviter Bricmont et Nabe ( ce qui lui sera vivement reproché à la fin de l’ émission ). Je pense qu’ il va perdre son travail , le peu qu’ il fait pour la pluralité de l’ opinion , en ces temps pré totalitaires ,c’ est déjà trop ...



          • maQiavel machiavel1983 12 janvier 2014 19:31

            Et c’est tant mieux qu’il perde son job et que CSOJ disparaisse des écrans, je suis pour que la pensée unique règne en maître à la télé. Je ne veux plus de caution hors système dans les médias mainstream, je veux qu’il y’ ait deux mondes médiatiques opposés : la pravda radio-télévisuelle et internet. Il faut que le paysage médiatique devienne binaire et que des fractures se fassent de plus en plus sentir en fonction du média utilisé.

            La résolution passera par une radicalisation de la dualité ...


          • Croa Croa 12 janvier 2014 22:13

            En ayant su jusqu’où ne pas aller trop loin il est assuré de garder son travail je pense. La télévision a besoin de sauver les apparences donc l’opposant de service reste nécessaire, au moins de temps en temps.


          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 12 janvier 2014 22:41

            « La résolution passera par une radicalisation de la dualité... »


            Formule intéressante. 

            C’est vrai qu’il faut séparer pour pouvoir trancher la merde. 


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 janvier 2014 19:26

            Bonjour Gil Paravicini,

            ’’ Alors pourquoi avoir invité ces faux soutiens de l’humoriste ? Pourquoi le débat a-t-il été bridé à la question biaisée ’’

            Justement nous avons mare de cette télévision qui désinforme et manipule les français !

            Bizarre, dans les grands médias je n’ai pas attendu parler des supporteurs de Dieudonné qui ont manifesté hier samedi le 11.01.2014 devant la Main d’or ?

            Pour ne pas ’’ troubler l’ordre publique ’’ les médias ont certainement reçu l’ordre à ne pas parler (déni de la réalité) des soutiens à Dieudonné, voire surtout la revendication à la libre expression.

            Voici les vrais soutiens de Dieudonnée

             


            • Tim Parma Gil Paravicini 12 janvier 2014 19:53

              Bonsoir eau-du-robinet (ça me fait penser que j’ai un robinet en panne moi)

              En effet les médias de masse n’en ont pas parlé. J’avais vu cette vidéo, heureusement que des médias alternatifs sont de plus en plus actifs. Je pense notamment au Cercle des Volontaires, média alternatif que je conseille à tout le monde.


            • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 12 janvier 2014 22:43

              « ça me fait penser que j’ai un robinet en panne moi »


              Encore une allusion sinistre et sournoise aux douches qui déversait du gaz mortel, et vous voulez faire rire avec ça, espèce d’antisémite, bête immonde sentant le moisi !! 

            • Tim Parma Gil Paravicini 12 janvier 2014 20:34

              Bonsoir Lavigue,

              Certes, il y a eu quelques prises de parole de cette dame de la LDH mais aussi de JFK qui n’étaient pas inintéressantes, mais il s’agissait toujours de détails et jamais du fond du problème. Tous, sauf Bricmont, étaient d’accord pour qualifier Dieudonné d’infâme antisémite. On a déja fait mieux comme soutien à Dieudonné, et il n’y avait pas que Plantu qui pouvait faire l’affaire.

              Oui tout à fait, je suis d’accord pour dire que CSOJ reste la « moins pire » des émissions. Mais ce qui est dramatique à mes yeux c’est qu’il y a de cela quelques années, c’était la meilleure, et pas la « moins pire ».


            • Croa Croa 12 janvier 2014 22:20

              C’est très bien que l’opposant soit un belge je trouve. Quelque part cela démontre que la montée dictatoriale est un problème général en Europe et aussi qu’il y a un livre probablement très instructif sur la liberté d’expression qui sort bientôt. 


            • Morpheus Morpheus 13 janvier 2014 00:55

              De toute façon, Jules l’a bien dit : « De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves ! »

              La preuve : seul face à une horde de hyènes enragées et affamées de chair fraiche, le vaillant Jean-sans-peur Bricmont s’est dressé avec pour toute arme son honnêteté et son courage !

               smiley


            • bernard29 bernard29 12 janvier 2014 20:29

              tout a fait d’accord avec votre article. j’ai moi aussi dit ce que je pensais de cette émission sur le Forum de « Ce soir ou jamais » .

              il aurait pu inviter un des avocats de Dieudonné au minimum.

              mais aussi des juristes et des auteurs de l’étude exhaustive sur la liberté d’expression en France ,qui vient de sortir ( le 19 décembre) de generationlibre.ue/ et qui s’intitule POUR RETABLIR la liberté d’expression, parce même avant cette affaire Dieudonné, elle n’est pas très reluisante. 


              • Tim Parma Gil Paravicini 12 janvier 2014 20:43

                Merci pour votre message Bernard.
                Il va falloir que je jette un oeil à cette étude.


              • bernard29 bernard29 12 janvier 2014 20:32

                mais ils vont avoir des surprises, voir article sur POLITIS ;

                voici le début de l’article. http://www.politis.fr/Les-cathos-reacs-prets-a-s,25217.html

                Dans les arrière-cuisines de la droite catho conservatrice et des acteurs les plus réactionnaires de la désormais trop célèbre « Manif pour tous », des communicants et des avocats se penchent déjà sur les attendus du Tribunal administratif d’Orléans et d’un juge unique du Conseil d’Etat interdisant le spectacle de Dieudonné. Ils s’affairent et peaufinent des arguments légaux pour faire interdire les journaux (par exemple, Charlie-Hebdo), les films et les pièces de théâtre que les militants qui les ont mandatés vont considérer comme « troubles à l’ordre public ». Ou mettant gravement en cause les fondements de leur religion ou « la dignité des croyants ».

                Autrement dit, ces gens sont en train de retourner contre la liberté d’expression, la Boite de Pandore ouverte par Manuel Valls en organisant la censure préalable, le délit d’intention. Alors que contre les éructations racistes et antisémites de Dieudonné, il existe des lois qui permettent à chaque fois de leur faire condamner encore et encore. Jusqu’à ce que mort civile et financière s’ensuive. Il fallait et faut utiliser les textes disponibles contre un spectacle qui a déjà été donné depuis des mois.

                a bon entendeur .....


                • Anaxandre Anaxandre 12 janvier 2014 21:43

                   « la droite catho conservatrice » et ses avocats peuvent étudier tout ça tant qu’ils veulent : la République est anti-catholique ! Ils n’auront, eux, jamais gain de cause pour faire interdire, par exemple, une merde subventionnée comme Golgota Picnic.


                • Arnaud69 Arnaud69 13 janvier 2014 00:13

                  @ Bernard 29

                  Je connais une arnaque encore plus grosse :

                  1 Négation des libertés individuelles

                  2 Défendues par certains

                  3 Protégées par d’autres.

                  Voilà ce qui se trame bien à l’abri des regards ... (cliquez sur « plus » sous la vidéo pour plus d’infos) Elle est très moche la réalité des faits !

                   smiley


                • Morpheus Morpheus 12 janvier 2014 20:34

                  Peut-être l’auteur et les lecteurs aimeront savoir que le même piège a été dressé à Jean Bricmont ce dimanche sur la RTBF à l’émission débat de midi. Bricmont (le gentil Bricmont qui lève le doigt pour demander la parole et se laisse interrompre sans réagir) et un avocat de Dieudonné, lui aussi bien sage, encerclés par une meute de politicards et de nazionistes patentés, n’étaient en fait sur le plateau que pour servir de caution de « pluralité ». En réalité, sur le plateau de la Pravda Belge francophone, comme sur le plateau de Taddéi, il s’agissait de faire le procès à charge de Dieudonné dans le but de justifier l’injustifiable.

                  Comme dit machiavel1983, au moins à présent, nous sommes définitivement fixé sur la réalité, les derniers lambeaux du masque craquelé de cette fausse démocratie sont tombés, nous sommes bel et bien en face d’une dictature oligarchique impitoyable, qui ne va plus tarder, maintenant, à traquer la dissidence physiquement. Nous voilà tous prévenus.

                  Morpheus

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Tim Parma

Tim Parma
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires