Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte d’un jéhoviste à un franc-maçon s’inquiétant de (...)

Lettre ouverte d’un jéhoviste à un franc-maçon s’inquiétant de la montée de l’islam

L’ancien avocat Christian Paturel, témoin de Jéhovah et défenseur de ce groupe religieux, a publié une lettre ouverte à un cousin de son épouse. Ce dernier, franc-maçon et angoissé par la montée de l´Islam en France, l´abreuve de mails plaintifs sur le sujet depuis des mois...

« Relativement à ton mail concernant la vague islamique qui déferle sur la France et l´Europe, voici quelques infos qu´il est peut être utile de porter à la connaissance de tes frères francs-maçons.

Tu connais notre appartenance, [mon épouse B.] et moi, à l´Eglise chrétienne des Témoins de Jéhovah. Ceci nous a valu, "au Pays de La Liberté" beaucoup de désagréments, d´agressions et d´injustices.

Au plan professionnel

B. vient d´être licenciée, pour la troisième fois, par son employeur, le conseil général de l´Eure dont le président et le directeur général des services (ainsi que d´autres responsables) sont francs-maçons.

J´ai fait annuler les deux premiers licenciements par le tribunal administratif. La CNIL et le Défenseur des droits ont relevé la discrimination religieuse. Par ailleurs, B. vient de saisir le procureur de la République d´Evreux d´une plainte pour discrimination religieuse.

Quant à moi, suite aux multiples difficultés et discriminations religieuses rencontrées au niveau judiciaire, notamment avec mon propre Barreau, j´ai été contraint de démissionner et d´arrêter mon métier d´avocat.

Les livres que j´ai écrits pour la défense des minorités religieuses et de mes légitimes droits m´ont valu des condamnations judiciaires confirmées par la Cour de cassation.

Je me suis adressé à la Cour européenne des droits de l´homme qui m´a justifié en condamnant la France, le 22 décembre 2005, à l´unanimité des 7 juges, pour violation de la liberté d´expression (nous soulignons, ndlr) (voir le blog de C. Paturel).

Au plan familial

B. a été, à proprement parler, déshéritée par ses parents, toujours en raison de son appartenance religieuse. Voilà le déplorable résultat des campagnes anti-sectes qui permettent de véhiculer rumeurs, préjugés et mensonges.

Au plan associatif

Je suis membre de la Coordination des associations et des particuliers pour la liberté de conscience (CAPLC). Nous oeuvrons pour la défense des minorités religieuses, philosophiques, thérapeutiques... Bref, de toutes les minorités compte tenu de la pensée unique qui refuse le droit à la différence.


Notre président, qui est franc-maçon, est actuellement victime d´une campagne de calomnies en raison de ses engagements dans notre association. Campagne diligentée par le G.O.F vers toutes les obédiences maçonniques. Est-ce une façon de respecter les valeurs maçonniques et les libertés que nos grands-parents ont établi, au prix de lourds sacrifices, au cours des deux derniers siècles ?

Au plan national

L´Eglise chrétienne des Témoins de Jéhovah est continuellement attaquée par la Miviludes, des commisions parlementaires "hors normes" et l´Unadfi qui comprennent en leur sein de nombreux Francs-maçons. Ainsi, la présidente de l´Unadfi : Mme Picard appartient à une loge maçonnique.

L"Eglise des Témoins de Jéhovah a fait l´objet d´un redressement fiscal discriminatoire (seule église concernée), illégal (contraire aux dispositions du code général des impôts), aberrant (car en totale opposition avec la logique et le bon sens élémentaire) de... 58 millions € (avec les intérêts de retard).


L´objectif (non avoué) était de faire disparaître cette église du sol de France.

La France, une nouvelle fois, a été condamnée, à l´unanimité des 7 juges, par la Cour européenne des droits de l´homme le 30 juin 2011 (nous souligons, ndlr). La juridiction européenne a décidé que la France avait violé la liberté religieuse.

Aussi, lorsque l´on s´insurge contre le déferlement islamique, je tiens à préciser certains points :

1 - Ce déferlement est rendu possible du fait de l´absence de toute spiritualité en France. Aucune grande religion n´est en mesure de l´endiguer (nous avons plus de 5 millions d´arabes en France, la plupart sont d´ailleurs des personnes modérées qui ne présentent aucune dangerosité). Toutes ces religions traditionnelles se vident de leurs fidèles et se sont discréditées (pédophilie des ecclésiastiques, scandales financiers, complicité avec la politique...)

2 - La seule force cultuelle en mesure de résister à l´Islam est l´Eglise des Témoins de Jéhovah avec ses plus de 130.000 évangélisateurs actifs qui opèrent dans toute la France y compris dans les zones que l´on qualifie pudiquement de "non-droit" (doux euphémisme) : les cités, les quartiers peuplés d´immigrés, les campements de gitans, de roms...

3 - L´Eglise des Témoins de Jéhovah, non seulement résiste à la poussée islamique, mais qui plus est connaît de grands succès en enregistrant de très nombreuses conversions de musulmans au christianisme, le vrai christianisme pas l´ersatz prôné par les grandes églises.

4 - Dès lors, il est paradoxal de voir certains milieux (non représentatifs de l´opinion française) s´inquiéter de la présence de l´Islam en France tout en cherchant, dans le même temps, à détruire ceux qui sont aujourd´hui les seuls vrais et efficaces défenseurs de notre civilisation judéo chrétienne, de dénoncer les incendiaires et de calomnier dans le même temps les pompiers.

5 - Parmi les ennemis des Témoins de Jéhovah, nous trouvons en France, paradoxalement, la Franc-maçonnerie et tout particulièrement le G.O.F. Que sont devenues les valeurs de la franc-maçonnerie : liberté, tolérance, fraternité ? Et j´ajouterai, celles qui ne sont pas des exclusivités franc-maçonniques : le bon sens, la logique, le réalisme, l´intelligence, l´honnêteté, le vrai parler.

Je te remercie de faire passer ce message auprès de tous les milieux et de toutes tes relations franc-maçonniques. J´ai à plusieurs reprises tenté de sensibiliser le monde franc-maçonnique sur ces contradictions (voir notamment sur mon blog "A moi les enfants de la Veuve"). »



Sur le même thème

"Cristeros" de Dean Wright, film politiquement incorrect ?
L'illusion maçonnique
Croire permettrait de vivre plus longtemps
Détricotons les mensonges ambiants : 1 - L'instruction
Au cœur de la Franc-Maçonnerie Française


Les réactions les plus appréciées

  • Par dawei (---.---.---.11) 27 janvier 2012 17:08
    dawei

    vous serez gentils de laver votre linge en famille.

    Et pour votre gouverne, il n’y a pas une religion plus valable qu’une autre, , y compris l’athéisme, il n’y a que des comportements ou des dispositions d’esprits individuels et collectifs, condamnable ou admirables. ça n’a rien à voir ni avec la religion, ni avec l’origine, mais avec une compréhension individuelle et collective du monde et du vivre ensemble. Toutes les religions peuvent faire progresser en bien, tout comme elles peuvent faire regresser, seule d’interprétation personnelle et colelctive fait la difference.

    Donc pour résumer, vous vous grandirez y compris spirituellement en arretant de chercher à hierarchiser les religions, avec les bons et les méchants, car ça c’est la preuve que vous n’avez pas compris la Spiritalité.

  • Par Fifgareoult (---.---.---.181) 28 janvier 2012 07:49
    Fifgareoult

    Les Témoins de Jéhovah, je connais, j’en ai bouffé, des soirées de lecture avec mes parents. J’étais ado et j’étais obligé d’écouter les théories créationnistes et de lire « réveillez-vous », « la tour de garde », et on me rabâchait que la fin du monde était proche, qu’ Armageddon allait bientôt arriver.
    Nous avons heureusement été « excommuniés » à cause d’une transfusion sanguine (interdite chez eux, c’est le péché ultime).

  • Par papi (---.---.---.63) 28 janvier 2012 00:32

    @ l’auteur

    Bravo, j’ai réussi à lire votre article jusqu’au bout !!
    Franchement et c’est mon simple avis, il est sans intérêt, pleurnichard, et franchement
    propagandiste..
    Je ne vois pas ce que vient faire sur AV un tel tissus de banalités, sauf que celle-ci ont trait d’une part :
    à une pseudo religion que je n’ai pas pour ainsi dire en odeur de sainteté, pis , que je considère comme une tromperie.
    et d’autres part :
    à une organisation nébuleuse, mais puissante par les frères acquis à la cause, et dont je me méfie comme de la grippe.
    Alors que ces deux entités pas très catholiques (sans jeu de mot) se permettent d’apporter une ombre sur le tableau d’une autre religion , là les bras m’en tombent

    Oui un article fade et blafard, mais qui laisse un sentiment de malaise ..Tout ce qu’il y de sûr , c’est que je ne perdrai, à l’avenir , plus de temps à vous lire ..

Réactions à cet article

    • Par Pierre Régnier (---.---.---.132) 31 janvier 2012 15:38
      Pierre Régnier

      @ JL ML (du 31 à 8h 03)

      Hormis sur les consignes graves des Témoins de Jéhovah combattues avec raison, comme je l’ai dit plus haut, par la MIVILUDES, je suis d’accord avec vous.

      Et, pour avoir discuté souvent, parfois pendant une demi-heure, sur le pas de ma porte avec des Témoins de Jéhovah, je peux témoigner qu’ils sont très pacifiques, très patients... et qu’ils ne font pas que dire leur "bonne parole", ils écoutent aussi. 

      Contrairement à de nombreux catholiques, ils sont de ceux avec lesquels je peux échanger sur les aspects les plus graves du monothéisme.

      Il reste cependant que, sur la parole criminogène « de Dieu » (pour moi scandaleusement attribuée à tort à Dieu) ils sont aussi terriblement dogmatiques, voire fanatiques, que les théologiens de Benoît XVI.

      Ils refusent de réfléchir, de mettre en question l’épouvantable conception qui fait la violence religieuse effective depuis trois millénaires.

      Benoît XVI la justifie, la conforte, la réanime et relance son enseignement pour les futurs croyants. C’est écoeurant et c’est assurément lui qui a, en ce début de XXIe siècle, la plus grande responsabilité dans la relance de ses effets.

      Il alimente et conforte la criminalité islamique effective, celle du présent et celle du futur.

      Dont celle qui s’exerce et s’exercera contre des chrétiens. 

      Mais, avec une responsabilité moindre parce qu’ils ont moins de pouvoir et ne bénéficient pas de la même complicité des pouvoirs politiques et des médias, les Témoins de Jéhovah font exactement la même chose.

    • Par JL ML (---.---.---.165) 31 janvier 2012 19:01
      JL ML

      @ Bleuton Laurie - Vous dites : "Or, je me souviens de votre article sur le respirianiste breton qui n’avait rien mangé depuis plusieurs années et dont vous trouviez le témoignage « crédible »."

      Qui aurait comme moi enquêté, notamment sur place, et avec les seuls éléments concrets observés, celui-là n’aurait pas pu démasquer l’éventuelle imposture. Alors oui, j’ai pris position, non pas sur la réalité de l’événement, mais sur la conjonction d’indices m’ayant montré que cet homme semblait sincère.
      Un autre que moi, vous sans doute, aurait pu conclure autrement. Par exemple : "Je ne vois pas qu’il triche, mais je continue à le penser puisque ce qu’il prétend est pour moi impossible. Je le considère donc non crédible". Mais vous n’auriez pas apporté d’élément concret (pour justifier votre position) autre que celui de votre certitude (on n’est plus là dans le registre la crédibilité. Pour le dire non crédible, il faut nous apporter des éléments concrets : les avez-vous ?)

      "De plus, contrairement à vous, je ne crois pas à un complot gouvernementale ou associatif (miviludes et autres) contre les sectes afin de les empêcher de s’exprimer.« 

      Vous dites bien :  »Je ne crois pas". C’est donc affaire de croyance. Dans le réel, de nombreux faits démontrent que la Miviludes ne veut pas vraiment apporter des solutions (il suffirait de peu pour désamorcer ces tensions), mais combattre des systèmes de pensée dérangeants. Parmi ces éléments - et on n’est pas là dans l’ordre de la « croyance » mais de « faits » :
      - son refus absolu de tenir compte des voix critiques, par exemple des études menées par de nombreux sociologues qui vont dans le sens que je dis. C’est une entorse manifeste à nos principes démocratiques. Pourquoi se mettre ainsi en défaut si son combat est justifié ?
      - ses mensonges avérés (chiffre sur « les enfants dans les sectes », l’agitation de menaces extrêmes mais jamais réalisées depuis des années, attribution du massacre de l’OTS au « phénomène sectaire » alors que les faits ne sont toujours pas élucidés, etc.)
      - sa volonté de stigmatiser les groupes sans les écouter ni accueillir les informations contraires. Ce serair la moindre des choses à faire pourtant pour rendre son combat acceptable en démocratie...
      - son souhait de pouvoir calomnier en réclamant l’immunité pour ses expressions publiques. Toujours cette volonté de ne pas être contredit.
      - les descentes musclées (avec mitraillettes !) organisées dans des communautés pacifiques : « Le Moulin des Vallées » (monastère œcuménique en Ile-et-Vilaine), « Terre du Ciel » en Saône-et-Loire et le "Centre d’enseignement de bio-dynamisme« dans la Drôme, rien qu’en 2011.
      Bien évidemment, un chien accusé d’avoir la rage ne peut pas être considéré comme victime par ceux qui »croient" en la bonne foi de l’accusateur... Et par ceux qui aimeraient bien que ce chien soit noyé...

    • Par JL ML (---.---.---.165) 31 janvier 2012 19:12
      JL ML

      Vous dites aussi : « Pour finir, la place occupée sur le web par ces mouvements est immense ; à l’instar des sites sur les ufos ou sur les complots. »

      Oui, mais le problème n’est pas là. Le problème est celui de la place de tous ces mouvements, de toutes ces initiatives, dans le système institutionnel (administratif et politique) et dans les grands médias (notamment à la TV) . N’exister là que comme citoyen ou groupe à priori « dangereux » renvoi à des situations que les bien-pensants de toutes les époques en France ont entretenues sans état d’âme. Tant que c’est contre les autres, présentés comme néfastes, on applaudit la répression. Jusqu’au jour où on est pris soi-même dans la tourmente...

  • Par JL ML (---.---.---.165) 31 janvier 2012 17:40
    JL ML

    @ Pierre Régnier - Je comprends votre analyse. Cela dit, je connais guère de testament religieux qui soient exempts de violence. Regardez par exemple Krishna enjoignant Arjuna, dans la Bhagavad Gita, de s’engager dans la bataille contre ses ennemis...

    Tout est affaire d’interprétation et de rapport entre la lettre et l’esprit. Le jihad, par exemple, est considéré par certains comme une invitation à se parfaire soi-même en oeuvrant sur soi pour traquer ses propres défauts. Pour beaucoup d’autres, il s’agit de combattre les infidèles (ceux qui ne pensent pas comme moi).

    Qu’on soit musulman, catho, TJ ou athée, ça a finalement assez peu d’importance. Ce n’est pas l’étiquette qui fait l’homme, ce sont ses actes, son comportement dans la vie réelle...

    Les campagnes de haine contre plusieurs centaines de groupes et la honteuse discrimination entretenue en France contre la liberté spirituelle et thérapeutique devraient révulser tout démocrate et être mutée en étude honnête et contradictoire, au cas par cas.

    • Par Pierre Régnier (---.---.---.132) 1er février 2012 07:55
      Pierre Régnier

      @ JL ML (du 31 à 17 h 40)

      Je suis d’accord sur les dernières lignes et d’accord sur cette idée : "Tout est affaire d’interprétation et de rapport entre la lettre et l’esprit".

      Je ne suis pas d’accord sur l’importance de l’enseignement. C’est lui qui fait le comportement de ceux des croyants qui, « dans la vie réelle », en arrivent à tuer au nom de Dieu. 

      Pourquoi devraient-ils ne pas croire que, lorsque le monde va mal, pour redresser la situation et faire un monde d’amour et de paix « le créateur » peut décider de procéder, par humains interposés, à de « bonnes exterminations »  ?

      Voyez ici jcl17 qui leur enseigne qu’il faut le croire.

      Voyez dans les annotations de la Bible de Jérusalem (publiée après le Nouveau Catéchisme pour en expliciter l’esprit) comment les théologiens dogmatiques de Benoît XVI leur enseignent que, concernant les faits eux-mêmes, l’esprit c’est la lettre : puisque c’est écrit dans les textes sacrés il faut le croire, Dieu a bien commandé des bons massacres. (*)

      Et « ne pas se tromper dans l’interprétation » consiste alors simplement à penser que c’était pour annoncer la venue future de Jésus qui, obéissant totalement à Dieu donnera sa vie pour la paix du monde, comportement comparable à celui de Josué qui, obéissant à Dieu lui aussi et en premier, « de façon exemplaire », massacre tout un peuple, exécute le plus explicite de tous les génocides !

      Ceux des musulmans qui, aujourd’hui, tuent au nom de Dieu ne font qu’agir en pensant le créateur exactement comme Benoît XVI ou jcl17 le pensent.

      C’est cette folle démarche spirituelle, directement ou indirectement criminogène, qu’il faut détruire une fois pour toutes si l’on veut que la paix soit un jour possible sur la terre.

      Les croyants de toutes les composantes du monothéisme doivent se convaincre que, contrairement à ce que leur enseignent leurs mauvais guides, DIEU N’A JAMAIS COMMANDE LE MOINDRE CRIME.

      (*) http://www.centpapiers.com/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse-1/38279

  • Par jcl17 (---.---.---.64) 31 janvier 2012 18:30

    @Pierre Régner
    Cher Monsieur,
    Je ne suis absolument pas gêné pour vous répondre...
    Vous connaissez très bien la position des Témoins de Jéhovah sur la violence, les guerres ?
    Vous n’ignorez pas ce qu’ils souffrent, encore aujourd’hui, pour garder leur neutralité chrétienne qu’ils manifestent sur toute la surface de la terre ?
    Les Témoins de Jéhovah, tout comme le faisaient les chrétiens du premier siècle, refusent de prendre les armes. Certains ont même été jusqu’à mourir pour leur convictions...
    Ils sont pacifiques et attendent, avec patience, l’intervention du Créateur dans les affaires humaines pour qu’il établisse une paix durable et vivre, enfin, dans un monde de Justice.

    (Actes 10:34-43) [...] Alors Pierre ouvrit la bouche et dit : “ Vraiment, je me rends compte que Dieu n’est pas partial, 35 mais qu’en toute nation l’homme qui le craint et pratique la justice est agréé de lui. 36 Il a envoyé la parole aux fils d’Israël pour leur annoncer la bonne nouvelle de la paix par Jésus Christ : Celui-ci est Seigneur de tous [les autres]. 37 Vous savez, vous, de quoi on parlait dans toute la Judée, à commencer depuis la Galilée après le baptême que Jean prêchait, 38 c’est-à-dire de Jésus qui était de Nazareth, comment Dieu l’a oint d’esprit saint et de puissance, et il a traversé le pays en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient opprimés par le Diable ; parce que Dieu était avec lui. 39 Et nous sommes témoins de toutes les choses qu’il a faites dans le pays des Juifs et à Jérusalem ; mais ils l’ont aussi supprimé en le pendant à un poteau. 40 Celui-ci, Dieu l’a relevé le troisième jour et lui a accordé de se manifester, 41 non pas à tout le peuple, mais à des témoins désignés d’avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. 42 De plus, il nous a ordonné de prêcher au peuple et d’attester pleinement que c’est lui qui a été établi par Dieu comme juge des vivants et des morts. 43 À lui tous les prophètes rendent ce témoignage, que tout homme qui a foi en lui reçoit par son nom le pardon des péchés. ”

    Comme vous certainement, ils connaissent les écrits suivants :

    (2 Pierre 3:9, 10) [...] Jéhovah n’est pas lent en ce qui concerne sa promesse, comme certains considèrent la lenteur, mais il est patient avec vous, parce qu’il ne veut pas que qui que ce soit périsse, mais il veut que tous parviennent à la repentance. 10 Cependant le jour de Jéhovah viendra comme un voleur, et en ce [jour] les cieux passeront dans un sifflement, mais les éléments devenus brûlants seront dissous, et la terre et les œuvres qui s’y trouvent seront découvertes.
    (2 Pierre 3:13) 13 Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, et dans ceux-ci habitera la justice.

    Dans ce passage, il faut entendre par « nouvelle terre » une nouvelle société humaine et non une nouvelle planète...

    (Daniel 2:44) 44 “ Et aux jours de ces rois-là, le Dieu du ciel établira un royaume qui ne sera jamais supprimé. Et le royaume ne passera à aucun autre peuple. Il broiera tous ces royaumes et y mettra fin, et lui-même subsistera pour des temps indéfinis [...]
    (Psaume 37:10, 11) 10 Un peu de temps encore, et le méchant ne sera plus  ; oui, tu examineras son lieu, et il ne sera pas. 11 Mais les humbles posséderont la terre, et vraiment ils se délecteront de l’abondance de paix [...]

    Ils sont donc conscients que nous vivons les « derniers jours » de ce vieux système de choses, totalement moribond.

    C’est donc poussés par l’amour du prochain qu’ils prennent de leur temps pour aller visiter leurs semblables et leur apporter la « Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu », tout comme le faisaient les premiers chrétiens du premier siècle... Et ce n’est pas si facile que ça, croyez moi, que d’aller frapper à la porte de son voisin, quelle que soit notre condition sociale et en toute impartialité...

    Comme tous les humains, nous avons les mêmes pudeurs, les mêmes appréhensions...
    Peut être même que certains doivent lutter contre leur timidité, leur émotivité afin de trouver le courage d’accomplir cette volonté divine (Matthieu 28:18-20) [...] . 19 Allez donc et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et de l’esprit saint, 20 leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé [...]

    Vous savez, parmi les Témoins de Jéhovah vous trouvez toutes les couches de la société...
    Certains sont, au début, surtout dans certains pays, totalement analphabètes et sont obligés de faire l’effort d’apprendre à lire avant même de pouvoir prendre connaissance du message biblique...

    D’autres sont plus instruits ou même érudits... Certains sont des scientifiques, des informaticiens de génie (comme ceux par exemple qui ont créé le système de traduction entièrement automatisé, appelé MEPS (Système électronique d’édition multilingue), équipant nos imprimerie, et envié par des sociétés d’édition qui viennent le visiter pour s’en inspirer)...

    D’autres sont biologistes, chimistes, médecins, chirurgiens, professeurs, spécialistes dans l’étude des langues anciennes, ou peut-être simplement de modestes employés ou ouvriers.

    Mais, quelle que soit notre position sociale, que nous soyons riches ou pauvres, nous sommes tous animés des mêmes objectifs théocratiques.

    De plus, dans ce monde totalement divisé où règnent les conflits raciaux, ethniques, politiques, religieux, etc., le peuple de Jéhovah connaît déjà une période de paix, avant même l’intervention du Créateur...

    Vous ne verrez jamais un Témoin de Jéhovah prendre les armes contre son prochain, tout comme au premier siècle il était impensable à un véritable disciple du Christ d’agir ainsi...

    Le récit biblique, effectivement, relate certaines guerres du passé menées bien souvent contre certains peuples qui s’opposaient au dessein de Jéhovah et qui, de plus, étaient connus pour être particulièrement sanguinaires et violents... C’était le cas des Cananéens...

    Les guerres décrétées par Dieu :
    Jéhovah est “ un guerrier ”. Il est “ le Dieu des armées ”, “ puissant dans la bataille ”. (Ex 15:3 ; 2S 5:10 ; Ps 24:8, 10 ; Is 42:13.)

    Créateur et Souverain suprême de l’univers, non seulement Dieu a le droit, mais encore il est obligé par la justice d’exécuter les sans-loi ou d’autoriser leur exécution, de faire la guerre à tous les obstinés qui refusent d’obéir à ses justes lois.

    Ainsi, c’est en toute justice que Jéhovah fit disparaître les méchants au temps du déluge, qu’il détruisit Sodome et Gomorrhe et provoqua l’anéantissement des forces de Pharaon. — Gn 6:5-7, 13, 17 ; 19:24 ; Ex 15:4, 5 ; voir aussi 2P 2:5-10 ; Jude 7.

    Dieu se servit d’Israël comme exécuteur :

    Quand il fit entrer les Israélites en Terre promise, Jéhovah leur confia la mission sacrée de servir d’exécuteurs.

    Avant d’être délivré d’Égypte, le peuple d’Israël n’avait pas connu la guerre (Ex 13:17).
    En conduisant les Israélites à la victoire contre “ sept nations plus populeuses et plus fortes ” qu’eux, Dieu magnifia son nom de “ Jéhovah des armées, le Dieu des lignes de bataille d’Israël ”. Il prouva ainsi que “ ce n’est ni par l’épée ni par la lance que Jéhovah sauve réellement, car à Jéhovah appartient la bataille ”. (Dt 7:1 ; 1S 17:45, 47 ; voir aussi 2Ch 13:12.) Cela donna également aux Israélites la possibilité de faire preuve d’obéissance aux commandements divins au point de risquer leur vie dans une guerre décrétée par Dieu. — Dt 20:1-4.

    Aucune agression ne devait dépasser les limites fixées par Dieu :

    Cependant, Dieu ordonna formellement aux Israélites de ne mener aucune guerre d’agression ou de conquête hors du territoire qu’il leur avait assigné, et de ne combattre aucune autre nation que celles qu’il leur avait demandé de combattre.

    Ainsi, ils ne devaient pas livrer bataille aux peuples d’Édom, de Moab ou d’Ammôn (Dt 2:4, 5, 9, 19).
    Toutefois, par la suite, comme ces nations les attaquèrent, ils furent obligés de leur faire la guerre pour se défendre, et Dieu leur accorda son aide en ces circonstances. — Jg 3:12-30 ; 11:32, 33 ; 1S 14:47.

    Pourquoi Jéhovah décréta-t-il l’extermination des Cananéens ?

    Les détracteurs de la Bible invoquent ce fait pour dire que les Écritures hébraïques, ou “ Ancien Testament ”, sont imprégnées de cruauté et truffées de massacres gratuits. Toutefois, la question en litige n’est autre que la reconnaissance ou non de la souveraineté de Dieu sur la terre et ses habitants.

    Jéhovah avait transféré le droit de posséder le pays de Canaan à la ‘ semence d’Abraham ’, selon les termes d’une alliance appuyée par un serment (Gn 12:5-7 ; 15:17-21 ; voir aussi Dt 32:8 ; Ac 17:26). Mais Dieu n’entendait pas seulement expulser ou déposséder les habitants de ce pays. Son droit d’agir en qualité de “ Juge de toute la terre ” (Gn 18:25), de condamner à la peine capitale ceux qui la méritaient et de faire exécuter une telle sentence, était aussi en cause...

    Les conditions qui régnaient en Canaan au temps où les Israélites le conquirent confirmèrent pleinement la justice de la malédiction divine prononcée sur Canaan. Jéhovah avait laissé s’écouler 400 ans depuis l’époque d’Abraham pour que ‘ la faute des Amorites soit complète ’. (Gn 15:16.)

    Le fait que les femmes hittites d’Ésaü aient été “ un sujet d’amertume d’esprit pour Isaac et pour Rébecca ”, au point que celle-ci en vint à ‘ prendre sa vie en aversion à cause d’elles ’, est certainement une indication de la méchanceté déjà manifeste chez les Cananéens (Gn 26:34, 35 ; 27:46).

    Au fil des siècles qui suivirent, le pays de Canaan finit par être saturé de pratiques détestables, tels l’idolâtrie, l’immoralité et le meurtre.

    La religion des Cananéens était extraordinairement vile et perverse, leurs “ poteaux sacrés ” étaient de toute évidence des symboles phalliques et bon nombre de rites en usage sur leurs “ hauts lieux ” consistaient en immondes débordements sexuels et en perversion (Ex 23:24 ; 34:12, 13 ; Nb 33:52 ; Dt 7:5).

    L’inceste, la sodomie et la bestialité faisaient partie des ‘ agissements du pays de Canaan ’ qui le rendaient impur, faute pour laquelle il devait ‘ vomir ses habitants ’. (Lv 18:2-25.)
    Entre autres choses détestables, les Cananéens se livraient aussi à la magie et au spiritisme, ils liaient autrui par des sortilèges et faisaient passer leurs enfants par le feu. — Dt 18:9-12.
    Baal était la plus éminente divinité adorée par les Cananéens (Jg 2:12, 13 ; voir aussi Jg 6:25-32 ; 1R 16:30-32). Les déesses cananéennes Ashtoreth (Jg 2:13 ; 10:6 ; 1S 7:3, 4), Ashéra et Anath sont présentées dans un texte égyptien à la fois comme des déesses-mères et comme des prostituées sacrées qui, paradoxalement, demeurent perpétuellement vierges (littéralement : “ les grandes déesses qui conçoivent, mais n’enfantent pas ”). Selon toute apparence, les services de prostituées sacrées faisaient invariablement partie de leur culte. Ces déesses personnifiaient la luxure, mais aussi la violence sadique et la guerre.
    Ainsi, dans un épisode du Cycle de Baal trouvé à Ougarit, la déesse Anath massacre des hommes, puis suspend des têtes autour d’elle en guise d’ornement et attache des mains d’hommes à sa ceinture tout en pataugeant joyeusement dans leur sang. Les figurines de la déesse Ashtoreth découvertes en Palestine sont celles d’une femme nue dont les organes génitaux sont grossièrement exagérés.

    Voici ce qu’a déclaré l’archéologue W. Albright à propos du culte phallique des Cananéens : “ Dans sa plus basse expression, [...] le caractère érotique de leur culte s’est forcément abîmé dans les profondeurs les plus sordides de la déchéance humaine. ” — Archaeology and the Religion of Israel, 1968, p. 76, 77.

    Entre autres pratiques dégradantes, il y avait les sacrifices d’enfants.

    Selon Merrill Unger, “ des fouilles effectuées en Palestine ont mis au jour des monceaux de cendres et des restes de squelettes de petits enfants dans les cimetières entourant les autels païens, ce qui montre l’étendue de cette abomination cruelle ”. (Archaeology and the Old Testament, 1964, p. 279.)

    On lit dans Halley’s Bible Handbook (1964, p. 161) : “ Les Cananéens adoraient leurs dieux en pratiquant devant eux des actes immoraux qui avaient valeur de rites religieux, et en assassinant leurs premiers-nés, qu’ils offraient en sacrifice à ces mêmes dieux. Il semble que le territoire cananéen soit, dans une grande mesure, devenu une sorte de Sodome et Gomorrhe à l’échelle nationale. [...] Une civilisation aussi répugnante et barbare avait-elle le droit de subsister plus longtemps ? [...] Les archéologues qui effectuent des fouilles dans les villes cananéennes s’étonnent que Dieu ne les ait pas détruites plus tôt. ” — vol. 1, p. 739.

    J’espère que ces éléments vous aideront à mieux comprendre le motif pour lequel Jéhovah, dans le passé, a été obligé de manifesté sa colère.

    De la même manière, nous pourrions également parler de la situation qui existait sur Terre à l’époque de Noé et qui a justifié, là aussi, l’intervention du Créateur.

    N’oubliez pas que Jésus-Christ, lui-même, a donné l’exemple du déluge de Noé pour expliquer ce que serait l’attitude de la majorité des humains au moment de la fin de ce système de choses :
    (Matthieu 24:36-42) [...] “ Quant à ce jour-là et à cette heure-là, personne ne les connaît, ni les anges des cieux ni le Fils, mais seulement le Père. 37 Car, de même que furent les jours de Noé, ainsi sera la présence du Fils de l’homme. 38 Car, de même qu’ils étaient en ces jours d’avant le déluge : ils mangeaient et buvaient, les hommes se mariaient et les femmes étaient données en mariage, jusqu’au jour où Noé est entré dans l’arche ; 39 et ils n’ont pas été attentifs jusqu’à ce que le déluge vienne et les emporte tous, ainsi sera la présence du Fils de l’homme. 40 Alors, deux hommes seront aux champs : l’un sera pris et l’autre abandonné ; 41 deux femmes seront en train de moudre au moulin à bras : l’une sera prise et l’autre abandonnée. 42 Veillez donc, parce que vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.

    Cordialement.

  • Par Pierre Régnier (---.---.---.132) 31 janvier 2012 20:13
    Pierre Régnier

    @ jcl17

    J’ai une Bible éditée sur 2500 pages, une autre sur 2600. La vôtre doit être à peu près de même ampleur. Vous pouvez peut-être la reproduire en entier sur Agoravox (les administrateurs y sont très tolérants) et ajouter la collection complète des explications données dans La Tour de garde. Peut-être que quelques lecteurs vous suivront jusqu’au bout.

    Mais vous m’avez dit en quelques lignes votre conviction que Dieu était pour vous un exterminateur et que ses massacres étaient justifiés. C’est tout ce que je voulais savoir.

    Et c’est là-dessus que je demande à vos lecteurs de réfléchir.

    Plus exactement, je le demande à ceux d’entre eux qui voudraient que leurs enfants, petits-enfants et suivants vivent dans un monde pacifié.

    Et si ça peut les aider je leur conseille encore la lecture de ce texte (certes long et fatiguant, mais qui fait tout de même un peu moins de 2500 pages)

    http://www.centpapiers.com/benoit-x...

    Bien cordialement.

    • Par jcl17 (---.---.---.64) 31 janvier 2012 20:56

      Cher Monsieur,

      Ne voyez-vous pas le monde qui vous entoure ? Nous vivons dans un monde sans amour du bien, plein de violence... L’humanité est capable de s’autodétruire plusieurs fois... Notre terre est de plus en plus polluée physiquement et moralement... La cellule familiale se décompose totalement... Certains envisagent un troisième conflit mondial comme solution aux problèmes de l’humanité...

      Cette situation est très exactement celle annoncée comme devant caractériser les « derniers jour » de ce système de choses :

      (2 Timothée 3:1-7) [...] Mais sache ceci : que dans les derniers jours des temps critiques, difficiles à supporter, seront là. 2 Car les hommes seront amis d’eux-mêmes, amis de l’argent, arrogants, orgueilleux, blasphémateurs, désobéissants à l’égard de [leurs] parents, ingrats, sans fidélité, 3 sans affection naturelle, sans esprit d’entente, calomniateurs, sans maîtrise de soi, cruels, sans amour du bien, 4 traîtres, entêtés, gonflés [d’orgueil], amis des plaisirs plutôt qu’amis de Dieu, 5 ayant une forme d’attachement à Dieu, mais trahissant sa puissance ; et de ceux-là détourne-toi. 6 Car parmi ceux-là il y a ces hommes qui s’insinuent dans les maisonnées et emmènent captives de faibles femmes chargées de péchés, conduites par divers désirs, 7 [et] qui apprennent toujours mais ne sont jamais capables de parvenir à une connaissance exacte de la vérité [...]

      Attendrez-vous que le ciel vous tombe sur la tête pour admettre la vérité du message biblique ?

      Que vous le vouliez ou pas, Cher Monsieur, vous n’empêcherez pas la volonté du Créateur de de s’accomplir sur la terre comme cela est formulé dans la prière modèle laissée par Jésus en :

      (Matthieu 6:9, 10) [...] “ Vous devez donc prier ainsi : “ ‘ Notre Père dans les cieux, que ton nom soit sanctifié. 10 Que ton royaume vienne. Que ta volonté se fasse, comme dans le ciel, aussi sur la terre.

      (2 Corinthiens 4:1-6) [...] Voilà pourquoi, puisque nous avons ce ministère selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne renonçons pas ; 2 mais nous avons répudié les choses cachées dont on a honte, ne marchant pas avec ruse, ne falsifiant pas non plus la parole de Dieu, mais, en manifestant la vérité, nous recommandant à toute conscience humaine en présence de Dieu. 3 Si donc la bonne nouvelle que nous annonçons est vraiment voilée, elle est voilée chez ceux qui périssent, 4 chez qui le dieu de ce système de choses a aveuglé l’intelligence des incrédules, pour que la lumière de la glorieuse bonne nouvelle concernant le Christ, qui est l’image de Dieu, ne puisse percer. 5 Car nous ne nous prêchons pas nous-mêmes, mais Christ Jésus comme Seigneur, et nous-mêmes comme vos esclaves à cause de Jésus. 6 Car Dieu est celui qui a dit : “ Que des ténèbres brille la lumière ”, et il a éclairé nos cœurs pour [les] illuminer avec la glorieuse connaissance de Dieu par la face de Christ.

      Je prie, tout simplement, pour que vous ouvriez enfin vos yeux et que vous puissiez voir les choses comme le Créateur les voit...

      Bien à vous.

  • Par Pierre Régnier (---.---.---.132) 31 janvier 2012 23:28
    Pierre Régnier

    @ jcl17

    Je vous cite :

    "Nous vivons dans un monde sans amour du bien, plein de violence... L’humanité est capable de s’autodétruire plusieurs fois... Notre terre est de plus en plus polluée physiquement et moralement... La cellule familiale se décompose totalement... Certains envisagent un troisième conflit mondial comme solution aux problèmes de l’humanité..."

    Et vous me demandez de croire que, face à des situations semblables « le créateur » a trouvé comme solution de faire massacrer des peuples entiers.

    Vous voulez convaincre quel genre de terriens avec des arguments pareils ?

    S’il vous plaît, arrêtez-vous un instant sur ce que vous croyez, que vous écrivez, et réfléchissez, au lieu de chercher compulsivement le texte biblique qui va vous permettre de persévérer dans votre délire.

    Et vous finirez peut-être par comprendre que Dieu, s’il existe, n’a jamais pensé ni ordonné qu’il fallait combattre des calamités par des calamités bien pire encore.

  • Par Thami BOUHMOUCH (---.---.---.104) 2 février 2012 23:18
    Thami BOUHMOUCH

    Dans votre texte très plaintif, je relève beaucoup d’aberrations, qui en disent long sur votre état d’esprit.

    Vous vous croyez peut-être clairvoyant en disant que "nous avons plus de 5 millions d´arabes en France, la plupart sont d´ailleurs des personnes modérées qui ne présentent aucune dangerosité". Ils ne sont donc pas méchants et ne mordent pas les passants… Je me sens rassuré.

    C’est très joli de réclamer le droit à la différence et la liberté de conscience. Bien entendu, vous les réservez à votre clan. 

    Vous vous plaignez du manque de fraternité et de l’hostilité des francs maçons à votre égard, mais vous clamez avec fierté que "la seule force cultuelle en mesure de résister à l´Islam est l´Eglise des Témoins de Jéhovah avec ses plus de 130.000 évangélisateurs actifs".

    Vous qui vous lamentez des multiples discriminations et des injustices, vous voulez être l’ennemi des Français musulmans ; vous êtes content de dire que vous et vos copains êtes "les seuls vrais et efficaces défenseurs de notre civilisation judéo chrétienne" (ce qualificatif est d’ailleurs une fourberie, mais ce n’est pas le lieu d’expliquer). 

    Vous parlez de logique, de réalisme, d´intelligence, d´honnêteté… Ces vocables ont-ils un sens pour vous ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires