• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Loi sur l’adoption : « Votre député a voté la loi, .. en 2017 ,.. (...)

Loi sur l’adoption : « Votre député a voté la loi, .. en 2017 ,.. virez-le ! »

N'étant pas spécialement défavorable au mariage pour les couples du même sexe, j'ai néanmoins dans deux articles développé plusieurs argumentations qui indiquent les raisons de ma ferme opposition à l'adoption par ces couples, car je pense que l’intérêt des enfants à savoir son devenir, doit passer avant celui des adultes.

Pour expliquer mes craintes et mon opposition à cette adoption, j'ai rédigé ces deux articles :

Sur Agoravox : Mariage gay, le cheval de Troie pour l’adoption... et si on parlait de l’avenir des enfants.

et sur mon blog : Le gouvernement adopte le texte de loi sur le mariage homosexuel,…mais pas sur que la loi soit votée, car le droit d’adoption divise  !

Vous le voyez la raison unique de mon action contre cette adoption est le devenir des enfants adoptés, c'est-à-dire le devenir psychologique de ces enfants.

Pour étayer mes craintes que j'ai déjà mentionnées dans mes deux articles cités plus haut, avec ce nouvel article j'apporte quelques autres analyses élaborées par d'éminents spécialiste, c'est-à-dire les pédopsychiatres et les psychiatres.

Ainsi sur le Point.fr, il y a cet article : Adoption pour tous : psychiatres et associations tirent la sonnette d'alarme

A la fin de l'article , on peut lire ceci : C'est déjà le cas en Belgique où l'adoption par des couples homosexuels est autorisée depuis 2006. "Tous les pays avec lesquels la Belgique collabore refusent l'adoption par des couples d'homosexuels", indique l'Office belge national pour l'enfance. Reste la France, où seuls 700 enfants par an sont candidats à l'adoption.

Partant de ce constat, il est logique de pense que si la France accepte l'adoption par des couples homos, de nombreux pays vont fermer également leurs portes à l'adoption de leurs enfants !

Si vous avez lu mes deux articles, j'ai évoqué dans un paragraphe : Les cruelles et terribles moqueries entre enfants. : là.

Nous le savons un enfant qui subit des harcèlement par ses petits camarades de classe garde très souvent le silence, certains par peur ou par honte ne se confient très peu ou pas du tout auprès de leur entourage : ,et ici , ce silence est évoqué par les psychologues : et par les propos de : Marcel Rufo : « Avec les jeunes, nous devons utiliser un langage commun »

 

Dans plusieurs villes de France le 17 novembre 2012 des manifestation contre le mariage et l'adoption par les couples du même sexe !

Le collectif : La manif pour tous, organise le samedi 17 novembre plusieurs grandes villes de France des manifestations.

En soutien à cette initiative j'ai le 12/11 adressé à ce collectif ( et les associations solidaires : ) le mail suivant.

N'étant pas spécialement défavorable au mariage pour les couples du même sexe, j'ai néanmoins dans deux articles développé plusieurs argumentations qui indiquent les raisons de ma ferme opposition à l'adoption par ces couples, car je pense que l’intérêt des enfants à savoir son devenir , doit passer avant celui des adultes.

Pour expliquer mes craintes et mon opposition à cette adoption, j'ai rédigé ces deux articles : ( cités plus haut )

 

Votre collectif « la manif pour tous » organise le samedi 17 novembre plusieurs manifestations, comme se sont nos parlementaires qui auront à se prononcer pour ou contre cette loi,étant fermement opposé à l'adoption par les couples du même sexe, je pense qu'a l'occasion de vos défilés qui seront organisés dans plusieurs grandes villes françaises , qu'il est bon d'informer les députés qui voteront cette loi que les opposants à cette loi ne voteront pas pour eux pour les élections législatives de 2017 !

Pour cela, il y a un moyen bien simple car le temps presse et je pense qu'il ne faut pas faire de sentiments car le devenir des enfants est primordial et également très très important .

Je pense qu'il y a un moyen simple pour frapper les esprits des législateurs,et de leur faire sentir les éventuels risques pour leur maintien ou non dans la future législature, .... c'est avancer d'avance « la couleur » en confectionnant des pancartes qui pourraient porter par exemple la mention suivante . : « Votre député à voté la loi, .. en 2017 ,.. virez-le !  »

Amicalement et soutien sans faille à votre démarche.

Gilbert Spagnolo

 

Gilbert Spagnolo dit P@py


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 15 novembre 2012 14:57

    l’adoption, est déjà compliqué pour les couples hétéros, donc pour les couples homos cela risque d’être un véritable « chemin de croix ». Surtout qu’il existe déjà des enfants élevé par deux mamans et deux papas ou un papa et deux mamans ou élevé par deux hommes ou par deux femmes ou…. Dans ces cas la, l’enfant est-il plus mal élevé qu’un enfant élevé par un homme et une femme ? La situation sociale influe autant et joue un grand rôle dans les familles explosées et recomposées soumis au chômage et à la précarité. Il serait intéressant de savoir si les criminels, pédophiles et autres délinquants en cols blanc ou non ont été élevés par des couples homos ? Quand aux personnes qui n’hésitent pas à licencier quelques milliers de personnes pour améliorer leur compte en banque par qui ont-ils été élevés ?

    suivant de quel coté de la lorgnette on regarde on peut evidement trouver les reponses qui nous conviennent.

    Voir : LE MARIAGE POUR TOUS ET TOUTES


    • LE CHAT LE CHAT 15 novembre 2012 15:05

      le mien est coco , cette raison suffit amplement.........


      • Traroth Traroth 15 novembre 2012 22:00

        Evidemment, vous poser la question de savoir s’il fait du bon boulot ou pas ne vous semble pas pertinent. Je ne peux pas dire que ça m’étonne...


      • LE CHAT LE CHAT 16 novembre 2012 09:33

        @traroth

        je m’en tape du boulot qu’il fait , un député est à Paris pour voter des lois pour tous les français et non pas un baron local oeuvrant pour une circonscription !


      • LE CHAT LE CHAT 16 novembre 2012 09:36

        et en plus c’est un cumulard , en tant que maire de Martigues ville de 46000 h , il ne peut faire correctement les 2 jobs !


      • al.terre.natif 15 novembre 2012 16:35

        « Nous le savons un enfant qui subit des harcèlement par ses petits camarades de classe garde très souvent le silence »

        oui, le harcellement des gosses est terrible. Mais il fonctionne aussi pour les petits gros, pour les petits binoclard, pour les enfants avec un seul parent (quoique cette état étant beaucoup plus répandu depuis quelques années, les sujets de moquerie évoluent) ; bref, la cruauté entre gosse existe toujours et est aussi le résultat de ce que pensent les parents des moqueurs ...

        C’est un argument qui ne me parait pas valable ...


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 15 novembre 2012 18:38

          Salut al-terre-natif,


          « C’est un argument qui ne me parait pas valable .. »

          Désolé, .. peut être pour toi, mais pour les intéressés , c’est a dire les enfants qui seront harcelés cet argument est quand même très très important, .. enfin c’est mon avis !


          @+ P@py 


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 15 novembre 2012 19:42

          Peut-on donc supposer que vous avez agi contre les petits cons qui se moquaient des gros, des bigleux, des manches à balais et autre bâtards ?


        • Traroth Traroth 15 novembre 2012 22:04

          Je crois que ce que veux dire alternatif, c’est qu’il faudrait lutter contre le harcèlement lui-même, plutôt que de payer des lentilles de contact aux myopes et de la teinture aux rouquins.


        • Romain Desbois 16 novembre 2012 00:02

          « Nous le savons un enfant qui subit des harcèlement par ses petits camarades de classe garde très souvent le silence »

          Vous voulez dire que ces enfants risquent d’être victimes de réactions homophobes ?

          Mais je croyais que c’était un fantasme de pleurnichards, selon ce qu’on lit sur Avox depuis des semaines ?


        • oncle archibald 16 novembre 2012 11:37

          Homophobes, nos petites têtes blondes ? Non, cruels tout simplement ....


          Ce n’est qu’un enfant
          Il s’élance en courant
          Referme la main
          La mouche est dedans
          Il joue il rit
          La mouche est à lui
          Et il lui arrache les ailes
          Il est si petit

          Et il n’est même pas drosophilophobe ....

        • al.terre.natif 16 novembre 2012 12:00

          @ P@py

          « Désolé, .. peut être pour toi, mais pour les intéressés , c’est a dire les enfants qui seront harcelés cet argument est quand même très très important, .. enfin c’est mon avis »

          ce que j’essaye de dire, c’est que le fait que les gosses soient harcelés à l’école n’a bien souvent rien a voir avec des parents homo. Donc se servir de la souffrance des gosses, qui est bien réelle, n’est pas une bonne solution pour attaquer l’adoption par un couple homo !

          Si on suis votre raisonnement, il faut interdire les lunettes, car c’est une cause de moquerie, interdire les familles monoparentales, car c’est là même ! Interdire les gros aussi, bref, ca ne tiens pas debout.

          Vous comprenez ?


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 15 novembre 2012 19:41

          « Votre député à voté la loi, .. en 2017 ,.. virez-le !  »


          C’est du Marine dans le texte, non ?

          Vous avez la carte du FN depuis quand ?

          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 16 novembre 2012 08:08

            Salut Mmarvinbear,


            Merci pour ta réponse péremptoire.

            Dans les années 60, j’ai eu effectivement une carte comme celle-ci, je l’ai vendu à mon frangin pour un franc,... il me disait que lui était encore plus c.. que moi , et qui méritait cette carte. ( tiens ce matin je l’appelle pour lui demander si il la possède toujours !


            En ce moment les sondages ( pour et contre se tiennent 50/50 ) ,... alors d’après ton raisonnement seul le FN serait contre cette loi, et d’après toi, dans ces 50% il n’y auraient pas : des communistes, des socialistes, de front de gauche, des écolos , etc qui seraient contre cette loi ?

            Je suis assez content de mon idée, avec elle ceux et celles qui voteront cette loi, doivent savoir que si ils ou elles se représentent en 2017, certains et certaines électeurs ou électrices peuvent très bien se souvenir de leurs votes !

            Les législateurs ont deux mois pour bien réfléchir, et comme dit un vieux dicton : A bon entendeurs salut  !


            @+P@py


          • Romain Desbois 16 novembre 2012 12:22

            quand on réfléchit avec des sondages on croit avoir le don de voyance dans la tête smiley


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 novembre 2012 12:33

            En ce moment les sondages ( pour et contre se tiennent 50/50 ) ,... alors d’après ton raisonnement seul le FN serait contre cette loi, et d’après toi, dans ces 50% il n’y auraient pas : des communistes, des socialistes, de front de gauche, des écolos , etc qui seraient contre cette loi ?  : Tu ne m’as pas compris.


            Ton appel à faire battre les députés qui auront voté cette loi est 100 % copié sur l’appel de MLP aux dernières législatives qui appelait publiquement à faire battre les candidats qui étaient selon elle les plus virulents contre sa petite personne. N’es tu pas gêné de mettre tes pas dans les siens ?


            Ensuite, tu te gausses de sondages montrant un plus grand équilibre des positions. Ce serait plus crédible si dans le même temps les opposants ne passaient pas leur temps à raconter que les sondages à 60/40 ne valaient rien.


            Pourquoi donc se vanter des sondages plus favorable quand on a rejeté les autres ?


            Soit vous acceptez TOUS les outils, soit vous les rejetez tous. Mais trier et mettre ceux qui vous plaisent en avant est un comportement d’une grande immaturité.


            Je suis assez content de mon idée, avec elle ceux et celles qui voteront cette loi, doivent savoir que si ils ou elles se représentent en 2017, certains et certaines électeurs ou électrices peuvent très bien se souvenir de leurs votes !


            Tu crois sincèrement que tu as inventé l’eau chaude ? Tu n’es pas le premier à essayer de faire du chantage au vote. En général, cela ne marche jamais parce que les électeurs ont la mémoire très courte et ils finissent par s’en foutre. 


          • Romain Desbois 16 novembre 2012 00:14

            La photo encore une fois est très explicite.

            « On ne ment pas aux enfants »

            On est dans le pur schéma orwellien , de la plus belle novlangue.

            Ceux qui écrivent ça oseraient-il affirmer que les hétéros adoptants ne mentent pas aux enfants ?

            D’ailleurs je pense que l’on ne devrait jamais cacher à un enfant qui sont ses parents biologiques et le dire quand on ne sait pas sauf en cas où la naissance est issues d’un viol. Mais pas faire croire que les adoptants sont ses parents.

            J’ai entendu ce soir un extrait du débat sur LCP où un expert parapsychopathe de la branche pédopsy qui disait à la commission parlementaire que « l’adoption par un couple d’homos, c’est supprimer l’interdit de l’inceste »SIC

            en gros c’est : y a pas d’hommelettes sans casser des œdipes. smiley


            • Francis JL 16 novembre 2012 08:36

              Romain Desbois,

              vous dites deux choses sur lesquelles j’aimerais réagir :

              1 - " .. l’on ne devrait jamais cacher à un enfant qui sont ses parents biologiques et le dire quand on ne sait pas sauf en cas où la naissance est issues d’un viol.« 

              Question : en cas de viol, êtes-vous aussi opposé à l’IVG.

              2 - »un expert ... disait à la commission parlementaire que ’l’adoption par un couple d’homos, c’est supprimer l’interdit de l’inceste’ "

              Remarque : il ne faut pas amalgamer inceste et viol d’enfants. L’inceste est un tabou social, mais le viol d’enfant, càd un rapport sexuel plus ou moins accompli sur un mineur est un crime. Et ce crime est aggravé quand il est commis sur mineur dont on a la charge. Si bien que cet expert est clairement un âne  : il n’y a absolument aucun rapport, ni de près ni de loin, entre l’adoption par un couple homosexuel et l’interdit de l’inceste. A fortiori sur la criminalisation du viol d’enfant.

              nb. Cet expert devrait être auditionné par des experts pour juger de sa moralité et de ses compétences. En tous les cas, pour ceux qui douteraient de la mise en garde que je fais régulièrement ici à ce sujet, voilà un expert qui nous prouve que la parole des experts n’est pas parole d’évangiles ! Bien au contraire.


            • Romain Desbois 16 novembre 2012 10:40

              JL
              « en cas de viol, êtes-vous aussi opposé à l’IVG. »
              OUI

              « il ne faut pas amalgamer inceste et viol d’enfants.  »
              Je suis d’accord avec vous. J’ai toujours défendu la totale liberté entre personnes consentantes et librement éclairées.

              "L’inceste est un tabou social, mais le viol d’enfant, càd un rapport sexuel plus ou moins accompli sur un mineur est un crime.« 

              Non en France la majorité sexuelle est à 15 ans. Ce que vous dites est valable légalement pour les personnes de moins de 15 ans.

                »Et ce crime est aggravé quand il est commis sur mineur dont on a la charge.« 
              Vous avez raison, c’est même étendu aux personnes ayant autorité de fait ou de fonction.

                »Si bien que cet expert est clairement un âne  : il n’y a absolument aucun rapport, ni de près ni de loin, entre l’adoption par un couple homosexuel et l’interdit de l’inceste. A fortiori sur la criminalisation du viol d’enfant."

              Je crois comprendre ce qu’il voulait dire.
              Etant freudien (il l’ a reconnu le bougre), c’est pour lui l’occasion de défendre le complexe dOedipe supposément nécessaire au développement psychique et sexuel de l’enfant. En supprimant l’altérité dans le couple élevant l’enfant, on prive celui ci de pouvoir développer ce fameux complexe. C’est pervers comme argument mais il est quasiment obligeer d’en venir là sinon il ne peut qu’en déduire que Freud s’est planté.
              La secte freudienne a donc encore frappé.


            • Francis JL 16 novembre 2012 10:58

              « Etant freudien (il l’ a reconnu le bougre) » (desbois)

              desbois qui en conclut, je cite : « La secte freudienne a donc encore frappé. »« 

              Autrement dit, desbois utilise le propos d’un imbécile pour jeter le discrédit sur une école de pensée.

              Si cet »expert" est idiot quand il dit une chose, pourquoi serait-il pertinent quand il en énonce une autre ? desbois fait son marché et fait dire aux gens ce qu’il veut.


            • Francis JL 16 novembre 2012 11:08

              J’ai bien noté, Desbois, que vous êtes hostile à l’IVG, même en cas de viol. Je ne demande pas ce que vous pensez des grossesses suite à un inceste ?

              Je m’attendais à cette réponse, évidemment, puisque votre volonté de pénaliser l’avortement est basée sur le fait qu’il s’agirait d’un crime.

              Et puisque nous en parlons ici, laissez moi vous répondre ici, au sujet de votre question relative à la cohérence entre IVG et « droit à l’enfant » : D’une part, je réfute ce concept de droit à l’enfant", ce qui invalide votre question, mais en outre, je précise que je n’ai jamais dit que je soutenais l’IVG. Je combats seulement la double peine pour la femme enceinte que constitue en soi, la pénalisation de l’avortement. Nuance, donc. Il ne suffit pas de créer ou manier des concepts idiots pour discréditer quelqu’un : cette façon de faire ne discrédite que vous.


            • Romain Desbois 16 novembre 2012 12:34

              JL
              Cessez de déformer mes propos.

              Je suis contre le meurtre, c’est à dire tuer volontairement quelque soit la vie que l’on supprime.
              Pourquoi faudrait-il faire une exception ? Je ne suis pas une girouette.

              Ma volonté n’est pas de punir l’avortement !!!! smiley soyez honnête intellectuellement au moins.

              En quoi tuer la vie (puisque ça heurte ces humanistes de dire enfant) va changer le fait que la femme a été violée ? Faut-il punir l’enfant à venir ? En quoi la mort est-elle moins pire que l’abandon ?
              Si la femme ne peut supporter de garder l’enfant, ce que je peux comprendre, elle peut l’abandonner et il y a parait-il tellement de bonnes âmes pour demander à l’adopter.
              Par contre pour l’enfant , il sera destructeur de lui faire savoir qu’il est issu d’un viol. Cela n’apporterait rien de bien de le lui dire.

              Donc nous sommes d’accord ! Comme Simone Veil qui a eu le courage de faire cette loi en contradiction avec sa conscience, je suis contre l’avortement et pour un loi l’autorisant, pour les mêmes raisons qu’elle et vous.

              Et cessez de traiter d’idiot ceux qui n’ont pas les mêmes idées que vous !
              Ou alors si vous ne comprenez rien, allez louer quelques neurones.
              (je tente de garder mon calme mais à l’impossible nul n’est tenu)


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 novembre 2012 12:39

              « Autrement dit, desbois utilise le propos d’un imbécile pour jeter le discrédit sur une école de pensée. »


              Il faut aussi admettre que cette histoire de complexe est d’une connerie sans nom. Je ne connais personne qui ait voulu éliminer son père pour se taper sa propre mère, ne serais-ce que symboliquement.


            • Romain Desbois 16 novembre 2012 13:02

              Surtout que ce pédopsychiatre à très bien intégré le concept freudien.
              Donc c’est bien les tjéories de cette secte qu’il défend là.


            • Francis JL 16 novembre 2012 13:15

              Desbois,

              de votre com ci-dessus, il n’y a rien à retenir, sinon ceci, je cite : "En quoi tuer la vie (puisque ça heurte ces humanistes de dire enfant) va changer le fait que la femme a été violée ? Faut-il punir l’enfant à venir ?«  

              Ma réponse : Bien entendu, c’est toujours avec vos mots, et pour vous donner une apparence de logique. Mais vous faites un sophisme, puisque, là encore, c’est une question de valeur, à savoir que vous appelez enfant ce qui n’est encore qu’un embryon. Pour vous, c’est un enfant. Souffrez que d’autres pensent différemment. Ceci étant, c’est la mère que vous punirez en l’empêchant d’interrompre cette grossesse qui lui est odieuse, et qui risque de pourrir la vie de l’enfant qui en naitrait. Ici encore, elle est seule juge, et les moralistes n’ont pas droit à la parole.

              Et cela : »Par contre pour l’enfant , il sera destructeur de lui faire savoir qu’il est issu d’un viol. Cela n’apporterait rien de bien de le lui dire."

              Ma question : Tiens, je croyais que vous étiez contre le fait de mentir aux enfants sur l’origine de ses parents ? Si par exemple, son géniteur est à la fois son père et celui de sa mère, vous lui direz quoi ?


            • Francis JL 16 novembre 2012 13:26

              Mmarvin,

              vous ne savez pas exprimer votre pensée, en témoigne ça : « Je ne connais personne qui ait voulu éliminer son père pour se taper sa propre mère, ne serait-ce que symboliquement. »

              Comprenne qui pourra.

              Sur cette autre affirmation, je cite : « Il faut aussi admettre que cette histoire de complexe est d’une connerie sans nom »

              Je crois plutôt que c’est votre interprétation, ou plutôt votre rejet de l’interprétation freudienne qui est d’une connerie sans nom pour utiliser votre langage. Mais je ne vais pas vous faire un cours de psychanalyse, vous avez choisi l’homosexualité, et par ce choix, vous rejetez nécessairement les rôles respectifs que d’autres que vous, voient dans ce symbolisme.

              Votre façon de déclarer idiots ces symboles relève de mécanismes de défense légitimes, certes, mais qui ne vous rend pas sympathique aux yeux des hétérosexuels dont vous bousculez les valeurs.

              « Nous appellerons donc »obscurantisme contemporain« toutes les formes sans exception de mise à mal et d’éradication de la puissance contenue, pour le bénéfice de l’humanité tout entière, dans Darwin, Marx et Freud ». (Alain Badiou, lemonde.fr 7/5/10)


            • Romain Desbois 16 novembre 2012 13:28

              L
              Bah oui , c’est un embryon d’enfant dont le squelette se forme déjà alors que la loi autorise l’avortement , au point que les techniques d’aspirations ont du évoluer afin de pouvoir broyer le squelette cartilagineux.

              Les sophismes ne sont sont pas de mon fait mais de gens comme vous qui donne un autre nom pour se donner bonne conscience.
              C’est ainsi que les nazis ont faits avec les juifs en leur refusant le statut d’humain.

              Oui je souffre que des gens pensent autrement et je ne les insulte pas pour autant, moi.

              Désolé, je ne parle pas au nom de l’enfant et comme il est impossible de lui demander son avis, on n’a pas d’autres choix que de le laisser vivre puisque c’est ce qu’il souhaite physiologiquement .

              Contrairement à vous c’est le sort de l’enfant qui prime sur le sort de la femme et sur l’avis des parents.

              Demandons donc aux enfants nés dans ces conditions si ils auraient voulu ne pas naître.

              Après on fera quoi ? On éliminera les handicapés ? Les filles ?

              Oups ca se fait déjà !!!!

              Ca s’appelle comment déjà Eugène ?


            • Francis JL 16 novembre 2012 13:45

              On ne va pas recommencer. C’est une question de valeur. Pour vous l’embryon est un enfant, pour d’autres, non ; et n’évoquez pas svp, les nazis, svp : la comparaison ne vaut que pour vous, ceci expliquant cela.

              Donc, les valeurs, comme les gouts et les couleurs, on n’en discute pas, même si on peut les juger depuis le seuil de sa porte, celle où chacun voit midi.


            • Romain Desbois 16 novembre 2012 15:42

              L
              belle dérobade.

              L’embryon est un embryon d’humain C’EST UN FAIT !!!! Ce n’est pas une valeur.

              Par contre que l’on considère cet embryon d’humain comme quantité négligeable que l’on peut jeter comme un vulgaire fèces, désolé non , ce ne sont pas mes valeurs.


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 novembre 2012 20:20

              « Par contre que l’on considère cet embryon d’humain comme quantité négligeable que l’on peut jeter comme un vulgaire fèces, désolé non , ce ne sont pas mes valeurs. »


              Pour la première et peut-être seul fois, je suis d’accord avec JL. La question de l’avortement n’est jamais à rendre à la légère.

              Toutefois, il faut bien se souvenir que la mère a déjà vécu, l’embryon non.

              On m’objectera la caractère injuste de la chose. On peut répliquer que le monde est injuste à la base. Les ressources naturelles sont inégalement réparties et sont en quantité différentes. L’injustice est à la base de l’existence. 

              Tout embryon implanté ne donnera pas forcément un nouvel être vivant : les biologistes ont constaté que les cas de grossesses gémellaires étaient plus fréquents que ce que l’on croyait. Simplement, la plupart du temps, un des embryons meurt in utero et est dissous par le corps maternel.


              Si on ajoute à cela l’immoralité de forcer une femme violée à porter un enfant non désiré et qui lui rappellera chaque jour de sa vie le drame dont elle a été victime, l’ hésitation n’est plus de mise.

              Pour ceux qui sont contre, pourquoi dès lors priver l’enfant à naître de son père ? Faisons comme le prescrit la Bible : forcer la femme à épouser son violeur !

              Un embryon n’est jamais une quantité négligeable.

              Mais parfois, une vie est en balance contre une autre. Et en détruire deux n’est jamais moral quand on peut en épargner une.

            • Romain Desbois 16 novembre 2012 23:58

              attention, je parlais en général et pas de ce cas précis.

              Quand la vie des deux est en jeu , c’est à la mère de décider si elle veut donner la vie à son enfant ou si elle préfère vivre. C’est le seul ca où je trouve légitime que ce soit la mère de décider.

              Mais vous faites comme si je défendais ce que je réprouve.

              C’est un fait les embryons sont jetés à la poubelle ou au mieux peut-être serviront de matériel de laboratoire. Ca vous choque que je le dise plus que le fait que ce soit la vérité ?

              Est-ce que je prends la question de l’avortement à la légère ?

              L’inversion des mots et des idées m’effare. C’est orwellien ce truc.

              Pouvez vous comprendre qu’il y a une différence entre tuer volontairement (ne jouez pas sur les mots svp smiley) et le fait qu’un embryon peut ne pas survivre ?

              Vous avez le culot de parler d’immoralité !!!!! Encore de la novlangue !!!

              Je souhaite qu’un jour proche on puisse prélever l’embryon sans le tuer pour le réimplanter dans le corps d’une mère volontaire.

              Ainsi le sujet sera peut-être réglé non ?

              Et puisque le cas des femmes violées est un souci, il serait peut-être temps de faire de la prévention et pour prévenir toute grossesse en cas de viol, de conseiller à toutes les femmes en âge de procréer , de prendre systématiquement un contraceptif.

              Mais au fait j’y pense, vous me baladez avec ces grossesses de femmes violées , il existe maintenant « la pilule du lendemain » qui devrait résoudre les heureusement quelques cas qui existent.


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 novembre 2012 01:10

              Quand la vie des deux est en jeu , c’est à la mère de décider si elle veut donner la vie à son enfant ou si elle préfère vivre. C’est le seul cas où je trouve légitime que ce soit la mère de décider.


              Non. Une femme est propriétaire de son propre corps. Lui imposer un enfant non désiré est un viol de ce principe. C’est lui retirer sa propre liberté, sa propre responsabilité.



              C’est un fait les embryons sont jetés à la poubelle ou au mieux peut-être serviront de matériel de laboratoire. Ca vous choque que je le dise plus que le fait que ce soit la vérité ?


              En fait, quand les cellules ne sont pas envoyées dans un laboratoire, les tissus sont incinérés.


              Pouvez vous comprendre qu’il y a une différence entre tuer volontairement (ne jouez pas sur les mots svp ) et le fait qu’un embryon peut ne pas survivre ?


              On ne peut tuer que ce qui est vivant. Un embryon possède le potentiel pour devenir vivant mais tant que l’organisation cellulaire n’est pas achevée, c’est à dire au troisième mois, rien ne dit que la grossesse ira au bout. Par la suite, il devient foetus et dès lors il doit être traité et respecté comme tel.


              Vous avez le culot de parler d’immoralité !!!!! Encore de la novlangue !!!


              Ce qui est immoral, et criminel même, c’est ce qui s’est passé en Irlande ces derniers jours.

              Parce que ce pays pense comme vous, une femme a agonisé 48 heures avant de mourir. Elle aurait pu être sauvée si les criminels dans votre genre ne s’étaient pas obstinés à penser que le foetus à moitié avorté naturellement était plus important que la femme.


              En déniant à toute femme le pouvoir de choisir, vous vous placez du côté des assassins qui ont brandi le crucifix au lieu du scalpel.


              Pensez donc aux conséquences de votre position. Vous avez là un exemple parfait de ce qui se passe quand on regarde d’un oeil attendri ce qui n’a pas encore existé. Cela vous donnera matière à réflexion. Je l’espère en tout cas.


              Mais au fait j’y pense, vous me baladez avec ces grossesses de femmes violées , il existe maintenant « la pilule du lendemain » qui devrait résoudre les heureusement quelques cas qui existent.


              La « pilule du lendemain » connait un taux d’échec de 5 %. Comparable aux méthodes par aspiration. Il faut cependant tenir compte des délais légaux pour une seconde tentative le cas échéant.


            • Romain Desbois 17 novembre 2012 03:24

              Vous me traitez d’assassin alors que vous cautionnez l’avortement !!!!
              Novlangue !

              §une femme est propriétaire de son corps bien sur mais le corps de l’ enfant n’est pas sont corps. eTlà il y a conflit entre deux droits fondamentaux. Vous tranchez en faveur de la mère, je tranche en faveur de celui quine peut s’exprimer , l’enfant.

              C’est étrange l’inversion des arguments entre les débats sur l’adoption par les homos et les débats sur l’avortement. Plus de défense de l’enfant pour le coup, plus de combat flamboyants pour défendre la vie de l’enfant à naitre. Là l’enfant , on le jette , selon le désir des parents biologiques qui du coup ont le droit de vie ou de mort que leurs progénitures.

              je vous signale que dire que l’embryon n’est pas vivant tant qu’il n’a pas 5 mois, c’est un peu du scientisme mâtiné vaudou votre truc.
              Et je vous ferais remarquer qu’en France on peut encore avorter à 5 mois d’aménorrhée si l’enfant présente des risques de handicape ou de maladie genre trisomie !!!

              Oui oui vous avez bien lu, Eugène !!!!

              Ensuite vous allez de mauvaise foi en mauvaise foi :

              "Parce que ce pays pense comme vous, une femme a agonisé 48 heures avant de mourir. Elle aurait pu être sauvée si les criminels dans votre genre ne s’étaient pas obstinés à penser que le foetus à moitié avorté naturellement était plus important que la femme.« 

              Est-ce que c’est ce que j’ai dit sur ce cas ? Votre mauvaise foi est telle que l’on croirait JL.
              C’est un comble d’accuser d’assassins des gens qui défendent la vie.
              Novlangue !!!!

               »En déniant à toute femme le pouvoir de choisir, vous vous placez du côté des assassins qui ont brandi le crucifix au lieu du scalpel.« 

              CQFD !!! vous prenez ce cas pour en faire une généralité, comme si toutes les femmes enceintes étaient en danger de mort. Ce n’est pas une maladie l’enfantement !!!
              J’ai déjà dit que si la femme est en danger et qu’il faut pour lui sauver la vie tuer l’enfant, c’est à elle seule que revient ce choix.
              Alors ne me prêter pas des intentions nauséabondes, svp.

               »Pensez donc aux conséquences de votre position. Vous avez là un exemple parfait de ce qui se passe quand on regarde d’un oeil attendri ce qui n’a pas encore existé."

              A ok ,vous faites partie des obscurantistes qui pensent que la vie commence à la naissance.
              Bon , je ne vais pas me fatiguer à discuter avec un demeuré.

              Alors oui généralisons la contraception le plus tôt possible et l’on supprimera 99% des avortements.


            • Mmarvinbear Mmarvinbear 17 novembre 2012 14:40

              Vous me traitez d’assassin alors que vous cautionnez l’avortement !!!! : Lisez correctement, cela vous changera. J’ai dit que vous étiez à leur côté.


              §une femme est propriétaire de son corps bien sur mais le corps de l’ enfant n’est pas sont corps. eTlà il y a conflit entre deux droits fondamentaux. Vous tranchez en faveur de la mère, je tranche en faveur de celui quine peut s’exprimer , l’enfant.

              Je tranche en faveur de celle qui a le plus a perdre, qui a une histoire, qui a une famille et dont la perte serait plus douloureuse pour ces derniers.


              On peut refaire un enfant. On ne peut pas refaire une mère.


              C’est étrange l’inversion des arguments entre les débats sur l’adoption par les homos et les débats sur l’avortement. Plus de défense de l’enfant pour le coup, plus de combat flamboyants pour défendre la vie de l’enfant à naitre. Là l’enfant , on le jette , selon le désir des parents biologiques qui du coup ont le droit de vie ou de mort que leurs progénitures.


              C’est moins paradoxal qu’il n’y parait. Oui, interdire ou décourager l’avortement permettrait à plus de couples adoptants d’avoir un enfant. Mais ce serait faire preuve d’égoïsme que d’agir ainsi, car là encore on ne tiendrait pas compte de la personne la plus importante. La femme qui se refuse à poursuivre une grossesse non désirée. C’est son bien-être qui compte en premier.


              je vous signale que dire que l’embryon n’est pas vivant tant qu’il n’a pas 5 mois, c’est un peu du scientisme mâtiné vaudou votre truc. 


              Plus précisément, un embryon est incapable de survivre par lui-même. Tant qu’il n’a pas acquis une forme humaine et qu’il n’a pas assez mûri pour que son corps puisse fonctionner seul, peut-on dire qu’il est vivant ?

              Dans un autre cas de figure, peut-on dire la même chose d’un homme ou d’une femme en état de mort cérébrale ?


              Et je vous ferais remarquer qu’en France on peut encore avorter à 5 mois d’aménorrhée si l’enfant présente des risques de handicape ou de maladie genre trisomie !!!


              Les lois permettent d’agir en cas de malformation grave, de risque important de handicap mental profond ou de danger pour la vie de la mère.

              Toutefois, cet acte doit être demandé par les parents et être contresignés par le corps médical, ceci pour éviter les dérives.



              Est-ce que c’est ce que j’ai dit sur ce cas ? : Vous acceptez que cette monstruosité puisse être commise. Cela est suffisant.

              Si vous voulez être logique avec vous même, vous devrez renoncer à votre position actuelle sur l IVG.



              J’ai déjà dit que si la femme est en danger et qu’il faut pour lui sauver la vie tuer l’enfant, c’est à elle seule que revient ce choix.  : Et dans le même temps, vous voulez refuser aux femmes de pouvoir avorter ! Qui fait de la novlangue ?




            • Macaque 16 novembre 2012 10:45

              Vous avez raison, on devrait interdire aux personnes des pays pauvres, aux personnes seules, aux couples qui gagnes moins de 3000€ par mois, aux personnes ayant un handicap physique et aux personnes aux physiques jugées disgracieux d’avoir d’adopter des enfants qui sinon iraient dans des orphelinats.
              Un enfant à beaucoup moins de chance que ces camarades ce moquent de lui si ces parents sont riches et beaux même s’il ne s’occupe pas de lui.
              En fait on devrait stériliser les personnes qui ne répondent pas à une certaine série de critère pour être sûr qu’ils ne fassent pas un enfant dont les autres pourront se moquer.
              Et puis c’est tout à fait souhaitable que la loi catégorise des personnes et justifie ainsi les propos des parents qui feront naitre par la suite les moqueries des enfants.
              Et puis pour tous les enfants qui ont déjà des parents homosexuels (mais dont l’un des parents n’est pas reconnu comme tel par la loi), on pourrait faire des écoles spéciales ainsi que des parties réservées à eux dans les transports et les structures publiques pour garantir qu’il n’y aura pas de problème de moquerie.


              • oncle archibald 16 novembre 2012 11:47

                ...pour tous les enfants qui ont déjà des parents homosexuels  ...

                Ca n’existe pas des enfants qui ont des parents homosexuels ... Il y a des enfants qui vivent avec des personnes homosexuelles, dont parfois l’un est ubn de ses jeux parents, mais pour autant le nouveau conjoint de ce « vrai parent » ne peut pas être son deuxième parent ... 

                Et c’est en essayant de faire avaler le contraire que l’on nous enfume et qu’on nous tanne les oreilles depuis des mois ...

              • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 novembre 2012 12:42

                « Ca n’existe pas des enfants qui ont des parents homosexuels ... Il y a des enfants qui vivent avec des personnes homosexuelles, dont parfois l’un est ubn de ses jeux parents, mais pour autant le nouveau conjoint de ce »vrai parent« ne peut pas être son deuxième parent ... »


                Bien sûr que si. Cela fait trente ans que cela existe aux USA. C’est ce qui nous permet d’affirmer que le plus important pour l’enfant, c’est l’affection et l’attention, non la composition sexuelle du couple adoptant.

                Vous devriez retirer vos oeillières, votre vie serait plus simple.

              • Romain Desbois 16 novembre 2012 13:05

                Et je connais deux personnes homosexuelles les meilleurs amis du monde qui ont fait un enfant ensemble (via l’insémination artificielle et sans aide médicale, comme des grands)


              • Francis JL 16 novembre 2012 14:30

                Desbois écrit ici :

                " Et je connais deux personnes homosexuelles les meilleurs amis du monde qui ont fait un enfant ensemble (via l’insémination artificielle et sans aide médicale, comme des grands)« 

                On pourrait croire qu’il s’agit de deux hommes. On le voit, ce discours mène à la négation de la différence sexuelle.

                Qu’un homme et une femme, homosexuels tous les deux, veuillent un enfant ensemble, mais détestent à ce point le sexe de l’autre, et pratiquent de la sorte, je n’irai pas leur jeter la pierre. Mais cela n’a rien à voir avec l’adoption. Les homosexuels mâles pervertissent le débat et nuisent à la cause des femmes en faisant comme s’il n’y avait pas de différence.

                Ce midi, Jean Lebrun évoquait le PACS et les débats de l’époque. Il rappelait cette initiative de Roselyne Bachelot qui avait demandé et obtenu le PACS pour tous, y compris pour les consanguins, frères et ou sœurs. Peut-être qu’elle voulait par là, instituer une différence rédhibitoire entre PACS et mariage : pour le premier, l’union ne présuppose rien des pratiques sexuelles des pacsés. Le mariage, au contraire, est fondé sur la relation sexuelle supposée exclusive et réciproque des époux.

                Il est clair que jamais, le mariage dit »pour tous", ne devra consacrer un mariage frère frère, ou frère sœur, etc. On voit bien la duplicité du discours des partisans du mariage homosexuel.

                Le mariage, c’est le mariage, le PACS c’est le PACS. Les minorités n’ont pas le droit de confectionner les institutions à leurs mesures.


              • oncle archibald 16 novembre 2012 16:01

                 Mme Elizabeth Guigou, Garde des Sceaux, ministre de la justice

                ••••• Enfin, certains ajoutent encore une menace : le pacte ne serait qu’une première étape vers le droit à la filiation pour les couples homosexuels !

                M. Bernard Accoyer - C’est le rapporteur qui le dit !

                Mme la Garde des Sceaux - Ceux qui le prétendent n’engagent qu’eux-mêmes. Le Gouvernement a, quant à lui, voulu que le pacte ne concerne pas la famille. Il n’aura donc pas d’effet sur la filiation.

                Je veux être parfaitement claire : je reconnais totalement le droit de toute personne à avoir la vie sexuelle de son choix. Mais je dis avec la plus grande fermeté que ce droit ne doit pas être confondu avec un hypothétique droit à l’enfant (Applaudissements sur de nombreux bancs du groupe socialiste).

                Un couple, hétérosexuel ou homosexuel, n’a pas de droit à avoir un enfant en dehors de la procréation naturelle. Les lois récentes sur la procréation médicalement assistée ont tracé les limites du droit à l’enfant comme source de bonheur individuel en indiquant que les procréations médicalement assistées ont pour but de remédier à l’infertilité pathologique d’un couple composé d’un homme et d’une femme. Elles n’ont pas pour but de permettre des procréations de convenance sur la base d’un hypothétique droit à l’enfant(Applaudissements sur de nombreux bancs du groupe socialiste).

                Je reconnais que des homosexuels doivent continuer à s’occuper des enfants qu’ils ont eus même s’ils vivent ensuite avec un ou une compagne du même sexe, car la paternité ou la maternité confère des obligations qui ne peuvent cesser (Applaudissements sur les bancs du groupe communiste, du groupe socialiste et du groupe RCV).

                Or c’est une chose de maintenir un lien de parenté déjà constitué entre parents et enfants, c’en est une toute autre de permettre, en vertu de la loi, l’établissement d’un lien ex nihilo entre un enfant et deux adultes homosexuels. Dans le premier cas, il s’agit d’une solution conforme à l’intérêt de l’enfant qui la le droit de conserver son père et sa mère lorsque ses parents se séparent. Dans le second, il s’agirait de créer de toutes pièces, par le droit, une mauvaise solution.

                Pourquoi l’adoption par un couple homosexuel serait-elle une mauvaise solution ? Parce que le droit, lorsqu’il crée des filiations artificielle, ne peut ni ignorer, ni abolir, la différence entre les sexes.

                M. Bernard Accoyer - C’est une chance !

                Mme la Garde des Sceaux - Cette différence est constitutive de l’identité de l’enfant. Je soutiens comme de nombreux psychanalystes et psychiatres qu’en enfant a besoin d’avoir face à lui, pendant sa croissance, un modèle de l’altérité sexuelle. Un enfant adopté, déjà privé de sa famille d’origine, a d’autant plus besoin de stabilité sans que l’on crée pour lui, en vertu de la loi, une difficulté supplémentaire liée à son milieu d’adoption.

                Mon refus de l’adoption pour des couples homosexuels est fondé sur l’intérêt de l’enfant et sur ses droits à avoir un milieu familial où il puisse épanouir sa personnalité (Applaudissements sur certains bancs du groupe socialiste). C’est ce point de vue que je prends en considération, et non le point de vue des couples qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels.

                Je n’ignore pas les procès d’intention sur un éventuel « après » de cette proposition de loi qui préparerait des évolutions plus fondamentales de notre droit. Ce texte serait « une valise à double fond ». Je m’élève avec la plus grande énergie contre de telles insinuations....

                Damned, je suis refait (e), dit l’ancienne ministre ...



              • Romain Desbois 16 novembre 2012 16:30

                JL

                Vous commencez à me gonfler sérieux, vous êtes malsain !

                Vous allez aussi me rendre responsable des règles de la langue française aussi ?


              • Francis JL 16 novembre 2012 18:16

                Desbois,

                c’est le contexte qui veut ça : quand quelqu’un évoque deux homosexuels qui ont fait un enfant ensemble, c’est si inattendu que, faute de précision, on est perplexe. Mais les jeunes enfants n’auront pas ces doutes.

                Je ne vois pas dans ma remarque, de quoi pousser des cris d’orfraie. Quand on est provocateur, il faut s’attendre aux retours de bâtons.

                Personne n’a à mettre cette anecdote sur la place publique, puisqu’elle concerne la vie privée des personnes. Le faire de cette manière ambigüe, c’est manifestement dans un but malsain. Le malsain ici, c’est vous.


              • Romain Desbois 17 novembre 2012 00:01

                L
                Je répondais à un argument plus haut. cessez de me morpionner !


              • Romain Desbois 17 novembre 2012 02:56

                L
                Cessez de me chercher morpion !

                J’ai passé l’âge de jouer avec des gens qui ont l’âge dépassé de rejouer


              • Francis JL 17 novembre 2012 08:20

                Desbois,

                vous faites là typiquement dans la gérontophobie : ce n’est pas moi que vous insultez avec ces propos, ce sont les personnes âgées.

                Faut-il penser que vous espérez ne pas dépasser la soixantaine ?

                Si vous ne voulez pas être mouché sur ce site, ne venez pas y baver vos insanités.


              • Francis JL 17 novembre 2012 08:37

                Desbois,

                qui est de mauvaise foi, sinon vous qui écrivez ici que je vous harcèle, et dans le même temps, écrivez ailleurs (*) à un autre interlocuteur, je cite : « Votre mauvaise foi est telle que l’on croirait JL. » ???

                cf. votre com de 3H24 ce jour.


              • Romain Desbois 17 novembre 2012 08:38

                L
                non ce commentaire vous concerne seulement, tous les vieux ne sont pas séniles.

                Et soufrez monsieur que l’on ait d’autres point de vue que le vôtre.

                Et sur ce fil , chacun peut lire que vous me cherchez des noises.


              • Francis JL 17 novembre 2012 10:21

                Non,

                je ne vous ai pas cherché : je suis intervenu posément, et c’est vous qui ne souffrez pas qu’on pense différemment, en témoigne le post où que vous avez d’emblée déclaré la guerre, cf. « La secte freudienne » alors que je n’avais fait que des observations objectives.

                Il y a deux pratiques haïssables sur les forums :

                - la première consiste à ne pas laisser la moindre place à ses contradicteurs, en recourant au terrorisme : insultes, argumentum ad hominem, ad personam, etc ;

                - la seconde consiste à jeter le discrédit ici et là et ’gratuitement’ sur des écoles de pensée ou sur des personnes nommément ou non, désignées : cf. « La secte freudienne » , « les mensonges des hétéros » ou comme ici : «  »... mauvaise foi, on dirait JL".

                Généralement, ces deux méthodes vont ensemble, et ces gens ne vous laissent d’autre alternative que de les laisser dire ou se retrouver pris dans une fange dans laquelle le personnage fautif semble jouir à s’y vautrer.

                Voilà, Desbois. Vous savez ce que je pense de vous.


              • périscope 16 novembre 2012 23:10

                P@py , pour moi (58 1/A) la classe
                D’accord avec toi pour sanctionner les députés votant le projet, à condition que les votes soient publics
                 Mon député s’en tire bien, car il ne devrait pas voter le projet. : ce n’est pas pour autant qu’il aura ma voix.
                 Par contre et je peux le dire dès maintenant, le « Verts » que j’ai eu la faiblesse de soutenir aux régionales, seront systématiquement barrés, comme toutes les causes qu’ils auront eu le malheur de soutenir.
                En effet je ne leur pardonne pas pas leur forcing pro-mariage homo, alors qu’ils prétendaient soutenir le vivant, l’ordre naturel de la vie, combattre les OGM.
                 Qu’ils veullient institutionaliser une déviance de l’espèce humaine, est incohérent  !
                Philippe


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 17 novembre 2012 08:04

                  Salut l’Ancien


                  Respect, j’suis de la 58/1B.


                  Je reviendrais te voir plus tard, j’suis en panne de voiture dans les bois, ( j’ai bloqué la suspension de ma XM en position basse, une connerie de ma part, je t’expliquerais plus tard !


                  @+ P@py


                • eugène wermelinger eugène wermelinger 17 novembre 2012 16:14

                  Salut Papy.
                  As-tu sorti la CX de l’ornière ?
                  Après tout t’es pas encore marié avec elle.

                  Dis-donc, il y en a du monde à la jacquette sur AV.
                  Va falloir assurer nos arrières !


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 17 novembre 2012 20:10
                  Salut Eugène,

                  Affirmatif, la XM est devant garée chez moi,... mais ça été coton, heureusement que le dépanneur est aussi mécano, demain, je te raconte plus en détail

                  @+ P@py




                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 17 novembre 2012 20:05
                  Je l’ai écrits déjà il y à quelques jours, l’hostilité contre le mariage des personnes du même sexe augmente de plus en plus, cette hostilité s’est notamment manifestée au cours des divers défilés organisés dans quelques grandes villes françaises comme à Paris et à Lyon.

                  Le défilé à Paris :La « Manif pour tous » gagne le pari de la mobilisation.

                  A Lyon :Mariage gay : mobilisation à Lyon .

                  N’en déplaise aux pros mariage, comme je l’ai déjà indiqué,...écrits, l’affaire n’est pas pliée !


                  @+ P@py


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès