Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Lorsque la percée de Bayrou se poursuit (+ 5 points CSA)

Lorsque la percée de Bayrou se poursuit (+ 5 points CSA)

Bien sûr on nous a parlé de soufflé qui allait retomber. Bien entendu on nous a parlé de baudruche, de candidat des médias. Et bien évidemment une hirondelle ne fait pas le printemps. Deux, c'est déjà mieux. Depuis le mois de septembre Bayrou ne cesse de monter que ce soit dans des sondages bruts (intentions de vote) ou plus qualitatifs (cote de confiance ou de sympathie). Tout ceci démontre une vague de fond et non un simple petit pschitt. 

Le CSA pour les Echos a fait un sondage mensuel réalisé les 3 et 4 janvier dernier, soit après les vœux des principaux candidats et notamment de celui non déclaré mais qui use de l'Etat et des ministres et des déplacements (à 52 %) comme l'a remarqué le CSA mais non la commission des comptes de campagne ledit Sarkozy. Vous trouverez ici tous les détails et vous pourrez même le mettre en plein écran ce qui est fort confortable.

La cote du présididat ou du candident n'est pas à son mieux. Un indice de confiance de - 23 (on aimerait mieux pour gouverner notre pays) c'est-à-dire de 60 % de défiance pour 37 de confiance. Tous les spin-doctors pensaient que l'homme du Guilevinec se présidentialiserait (ce que l'on nous dit depuis cinq ans alors qu'il allait habiter la fonction comme qui dit l'autre (alors qu'en général c'est la fonction qui vous habite, mais il est vrai qu'entre les « Roujon » Macquart et Zadig & Voltaire au château on n'est pas à une approximation sémantique près)) si c'est le cas, cela ne lui rend pas service. +2 pour la défiance et -1 pour la confiance avec le mois précédent. Et pourtant n'est-il pas le capitaine qui nous protège dans le maesltrom épouvantable qui nous secoue. Capitaine Fracasse peut-être ?

Dans ce bon et beau baromètre Hollande gagne quelques points à +2 (48 d'avis positif contre 49 de négatifs) mais le grand gagnant c'est Bayrou avec + 5 points qui devient le premier de tous (51 positifs contre 44 négatifs). Il est donc en tête de tous mais surtout le seul à dépasser les 50 % et le seul à avoir un indice de confiance positif + 7. Hollande lui à un indice de -2.

Mais ce qui est remarquable c'est que tant à gauche qu'à droite - ce qui prouve le bien fondé de sa démarche d'une part et que son positionnement est juste et ressenti comme tel par les Français - c'est quasi le même score à gauche 49/47 (indice +2) et à droite 50/47 (indice +3). Mais cela ne s'arrête pas là. Il progresse dans toutes les tranches d'âge sauf les 25/34 ans, dans toutes les catégories sociales et toutes les tendances politiques à part l'extrême gauche mais là il était monté paradoxalement très haut à 61 % (! !) il y a deux mois pour retomber à 35 et remonter maintenant à 46 %. Les courbes, à part les 25/34 ans et l'extrême gauche qui sont atypiques et à variations brusques, la progression depuis quelques mois est régulière et vers le haut bien sûr.

Il n'y a pas que ce sondage. Déjà Bayrou était passé devant Hollande dans un sondage de cote de sympathie mi décembre devenant le 4é plus populaire. On nous disait que ce n'était dû qu'à l'annonce de sa candidature, mais si on regarde la courbe de Morin 19 puis 19 (je pouffe) et celle de Villepin 32 puis 36 puis 36 l'effet d'annonce ne semble pas être la seule explication. Selon cette théorie Bayrou devait s'effondrer, or il progresse encore. Certains vont pouvoir se défouler et écrire qu'il fera 5 % à l'élection. Si cela les amuse. En fait c'est leur problème. Moi je ne fais qu'un constat et ne tire pas de trait sur la comète. C'est un bon début. Il y a une forte convergence de tous les sondages. Si cela dure jusqu'en février alors, selon moi, c'est gagné. Il y a cette sorte de prophétie auroréalisatrice, cet effet de la spirale positive : la victoire devenant crédible devient réalisable, puis réaliste, puis réalisée. C'est l'effet d'entraînement. Il y a deux autres points. Un plus ancien et permanent qui est la crise et la position de Bayrou constante depuis 2002 et même 1998 en regard des déficits. Et le second qui est cette bataille de chiffonnier dans laquelle le pauvre Hollande s'est trouvé pris bien à son corps défendant mais qui aura fait quelques dégâts. J'ai beaucoup entendu autour de moi que cette bataille de cour de récréation n'était pas digne ni d'une campagne présidentielle ni des enjeux avec une crise si grave. Et même si Hollande en est un involontaire héros il est en partie, pris dans la nasse. Quand au clan Sarkozy, ils ont cru bien joué, mais avec le passif de Cass'toi pauv'con, ils ont eu et vont avoir un retour de flamme qu'ils n'ont même pas imaginé. Ils se sont crus très malins et ont foncé tête baissée dans ce qu'ils pensaient la faille qu'il fallait exploiter. Et ils se sont magistralement plantés. Cela va laisser des traces. Il suffit de lire les commentaires sur Le Figaro pour se rendre compte de la catastrophe. Du reste cela en devient ahurissant. Quel que soit l'article qui tente de flatter le clmn Sarkozy, les commentaires sont de plus en plus virulents, ironiques, dévastateurs. La proportion des anti Sarkozy enfle de façon presque inquiétante. Et je ne pense pas que ce soit le seul fait de militants venus jouer à tape couillon. Je pense que le rejet est important et qu'il augmente chaque jour.

J'avais écrit que je pensais que les deux leaders, se croyant hors d'attente du misérable petit Bayrou, voulant ne pas insulter l'avenir, lui caressaient la tête avec condescendance et se réservaient entre eux les coups de canons. Je croyais donc que cette bataille à deux leur ferait laisser des plumes à ces deux coqs et que celui qui pourrait ramasser la mise serait Bayrou car ne recevant pas de coups et étant flatté par et l'un et l'autre pour recueillir ses futures voix, ces boxeurs ont, en fait, encré dans l'esprit des Français qu'ils se battaient, eux, comme des chiffonniers et qu'il tressaient, en quelque sorte, des couronnes à un Bayrou au-dessus de la mêlée, ce qui offrait un autre visage du leader du MoDem. Or celui disant par ailleurs qu'il y en avait assez de se taper clan contre clan, et comme la crise est gravissime, il ne prêche plus dans le désert et l'on se dit que plutôt que des boxeurs on a besoin d'un rassembleur, d'un entraîneur qui réunisse les Français pour tous souquer ensemble dans le même sens au moins le temps de redresser le navire. On le voit dans ce sondage sa cote identique à gauche et à droite et dans un autre où 50 % des Français le disent plus à gauche et 50 autres plus à droite. Ces deux sondages mis ensemble donnent un sens très intéressant à le positionnement de Bayrou depuis si longtemps. Sa constance semble payer et ce qui paraissait si utopique, qu'enfin des Français de tout bord puissent travailler ensemble, ne semble plus si impossible que cela.

Ceci est donc une deuxième hirondelle. Il se peut que l'hiver se déclenche en janvier ou février, et plonge Bayrou vers des températures plus basses. On verra. Domani é anche un giorno.

 

 

 

Il nous reste un peu moins de quatre mois pour nous débarrasser de ce pouvoir. Faisons notre Révolution en 2012, et avant si possible.
 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 
Si vous êtes intéressés par les textes ci-dessous, vous pouvez les retrouver en cliquant sur les liens et ce totalement gratuitement car il est hors de question que je touche un Kopek sur le dos de la Sarkozye qui, étant le règne du bling bling et de l’argent roi et corrupteur, sera combattue par son contraire : la gratuité (ou en compensation faire un don à Agoravox ou vous abonnez à Médiapart). Pour simple information, si vous êtes sur iPhone ou iPad, sans flash, en haut de la page dans le bandeau vous pouvez télécharger les textes en pdf, et pour tous les diffuser le plus possible autour de vous. Pour le télécharger il y a un onglet sous le texte. Il faut vous inscrire à Issuu ce qui permet aussi de télécharger tous les textes nombreux et intéressants de ce site. Sinon vous pouvez toujours vous désinscrire ensuite. Si tout cela vous gêne je pourrais vous les envoyer par e-mail (imhotep.forumlogos@free.fr). Le texte sur Woerth est régulièrement mis à jour (aujourd’hui 20é version du 6 décembre 2011) :
 N’oublions jamais :
  • l’affaire Karachi
  • l'affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d'euros), contrats avec la Libye notamment d'espionnage de la population avec l'appui d'une entreprise française et commissions occultes, tractations obscures avec la Syrie, la protection qu'il a ou a, eu selon Mediapart, de la DGSE
  • l’affaire GDF
  • l’affaire Tapie, enrichie d'évasion fiscale du magot vers la Belgique
  • l’affaire Clearstream
  • l’affaire Bettencourt
  • les affaires Wildenstein
  • l'affaire César
  • l'affaire Pleyel
  • l’affaire de Compiègne
  • l’affaire Peugeot
  • l'affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l'affaire de l'attentat contre le DC10 d'UTA et visé depuis lors par un mandat d'arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger
  • les affaires Djourhi, Takieddine
  • les possibles malettes de Bongo pour financer la campagne de 2007
  • les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.
  • l'affaire du Fetia Api
  • les discours de Caen, Metz, Nice, du bois de Boulogne, Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d'un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
  • l'invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d'El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l'ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine
  • les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l'étranger (Mexique, Maroc) alors qu'ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation.
  • la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l'Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, l'inaction en Syrie
  • l’affaire de la Jatte, du Fouquet's payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte, celle du stylo …
  • l’affaire Pérol
  • l’affaire de l’Epad (et du scooter)
  • Gandrange
  • les vaccins du virus H1N1
  • les accords entre l'UMP et le Parti Communiste Chinois, l'UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l'envoi par l'UMP des bulletins d'adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %
  • les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Squarcini, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby, Fontaine, Ceccaldi Raynaud, fils Tibéri …
  • l'utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
  • l'utilisation de l'Elysée pour recevoir les caciques de l'UMP et les satellites jusqu'à plusieurs fois par semaine, l'utilisation des moyens de l'Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d'une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu'il sortait l'argent de sa poche
  • les légions d'honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Bourgi, Richard, Peugeot etc.)
  • l'Air Sarko One (250 millions d'euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l'étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l'UPM à 1 million d'euros, les 4 X 4 Nissan de Megève
  • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA
  • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l'intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l'augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l'inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé
  • la circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d'Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l'échec scolaire des enfants d'immigrés, l'autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)
  • la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
  • la réforme constitutionnelle
  • les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l'exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir 
  • l'irresponsabilité pénale du Président de la république
  • la position d'Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
  • l’affaire des sondages
  • les classements du parquet
  • le site France.fr (des millions d'euros pour rien)
  • les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
  • la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président
  • l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
  • l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
  • la scientologie
  • l'affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l'avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.
  • l'affaire Bongo
  • la proposition de MAM d'aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l'an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l'utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale
  • les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20

Vignette Wikipédia



Sur le même thème

L'impudent, arrogant, menteur et affairiste malhonnête Sarkozy est illégitime à la tête de l'UMP
Fin de la farce, début du rêve : comment changer de politique ?
Tous les chemins mènent au Centre
Un « dîner de cons » et une histoire « à la con » au sommet de l’Etat
Dans l’intérêt supérieur de la Nation, comment bannir Sarkozy du cercle médiatique?


Les réactions les plus appréciées

  • Par Gabriel (---.---.---.98) 6 janvier 2012 10:45
    Gabriel

    Ne le prenez pas mal Imhotep mais vos articles sur Bayrou sont loin d’être objectifs, comme tous les autres articles faisant la promo d’hommes politiques écrit par leurs supporters (Gauche et droite confondues). On peut préférer un candidat par rapport à un autre, et Bayrou n’est pas le pire loin de là, cependant il serait peut être plus judicieux et plus informatif de décortiquer ses propositions afin de permettre aux lecteurs d’en débattre avec vous plutôt que d’étaler des pseudo sondages dont on doute de la réalité et qui ont un intérêt quasi nul. Cdlt.

  • Par sisyphe (---.---.---.137) 6 janvier 2012 13:16
    sisyphe
    Par Gabriel (xxx.xxx.xxx.98) 6 janvier 11:17

    Ce n’est pas votre honnêteté que je mets en doute Imhotep, mais celle des sondages. Concernant le jeu des moins et des plus, personnellement, cette option ne m’intéresse pas. Ce qui m’intéresse en revanche, c’est le contenu des propositions de votre candidat et la lecture que vous en faites. Je trouverai enrichissant une liste de celles ci sur le  même modèle que celle qui vous faites à propos des turpitudes de notre empereur.


    Pas mieux. 

    Quant aux propositions connues de Bayrou, elles ne font que confirmer son appui de l’ultra-libéralisme ; aucune proposition de réforme fiscale ou monétaire, remboursement de la dette intégralement (par les citoyens), aucune remise en cause des pouvoirs des banques et des mafias financières, aucune perspective d’une redémocratisation par un changement des institutions ou une VIème République, pas de modification des traités européens, laissant les états à la merci des banques et organismes financiers : juste garder le système actuel, en y adjoignant quelques mesures démago-populistes et irréalisables (consommer et produire français ; le slogan des communistes d’il y a 40 ans, repris par le FN)...

    On connait très bien Bayrou pour ses différents passages dans les gouvernements de droite ; on a une idée très précise de ses aptitudes à cer niveau , ce qui est tout sauf rassurant. 

    Bref, un programme d’eau tiède : un ni-ni qui ne laisse espérer aucun réel changement de fond. 

    Vraiment aucun intérêt politique ; d’ailleurs, il est seul, ayant fait le vide total autour de lui. Pour un « rassembleur », ça la fout un peu mal, non ? 

  • Par Gabriel (---.---.---.98) 6 janvier 2012 11:17
    Gabriel

    Ce n’est pas votre honnêteté que je mets en doute Imhotep, mais celle des sondages. Concernant le jeu des moins et des plus, personnellement, cette option ne m’intéresse pas. Ce qui m’intéresse en revanche, c’est le contenu des propositions de votre candidat et la lecture que vous en faites. Je trouverai enrichissant une liste de celles ci sur le  même modèle que celle qui vous faites à propos des turpitudes de notre empereur.

  • Par Peachy Carnehan (---.---.---.100) 6 janvier 2012 11:20
    Peachy Carnehan

    Hollande qui monte, Bayrou qui grimpe, MLP toujours haute et... Sarko encore en baisse. Le « sale mec » ne sera peut-être même pas présent au second tour. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès







Partenaires