• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lycéens et collégiens : le danger de fumer dans la rue

Lycéens et collégiens : le danger de fumer dans la rue

Mesdames messieurs les proviseurs osez la désobéissance , utilisez votre principe de précaution !

Lycéens et collégiens, maintenant ils doivent fumer dans la rue : Un danger supplémentaire pour eux ! Mesdames messieurs les proviseurs osez la désobéissance, utilisez votre principe de précaution !

Souvent lorsque je regarde la télé, je prend un coup de sang, le dernier en date est très récent, je l’ai eu hier ( 21/02/07 ), aux infos de 13 heures sur TF1. Je résume
Depuis le 1er février , il et interdit de fumer dans les lieux publics,.. et cette interdiction à été étendue également aux parties de plein-air ( cours de recrées) des collèges et des lycées
Nous pouvons comprendre les raisons de cette interdiction de fumer,et je l’approuve , mais là pour y parvenir avec cette nouvelle réglementation , nous atteignons maintenant les sommets de la bêtise, en effet les jeunes qui avant pouvaient fumer dans un endroit sécurisé ( les cours des établissements ) doivent maintenant quant arrive l’heure des récrées, sortir à l’extérieur pour s’ en « griller une » !
Il est facile d’imaginer les risques que peuvent représenter ses sorties à l’extérieur, c’est-à-dire la rencontre avec toutes une panoplie de personnes peu recommandables ( dealer, pervers en tout genres etc ) , sans non plus négliger les risques sur la voie publique, a savoir que des jeunes qui peuvent se chamailler ,.. ou être distrait alors qu’à proximité circulent des flots de voitures.
Alors par cet article, je m’adresse aux parents, avez-vous pensés aux dangers que peuvent encourir vos enfants avec cette obligation de sortir à l’extérieur !
Pour justifier mes craintes regardez ce reportage du JT de TF1 13 heures du 21/02/07, les images montrées sont assez édifiantes !.
Sur le site de TF 1, pendant quelques jours vous avez la possibilité de revoir le JT et ces scènes qui ont été tournées devant un lycée de Tours, et il est facile que de telles scènes se répètent devant bien d’autres lycées de France !
D’après le règlement de l’éducation nationale, pendant les heures de classes ( récrées y compris ) les élèves sont sous la responsabilité des proviseurs, que va-t-on dire quand arrivera le premier incident ou accident grave avec un élève qui pour fumer sa clope aura quitter le périmètre de son établissement ?
Je vous place quelques photos prises sur ce reportage, car au bout d’une quinzaine , je crois que ce dernier ne sera plus visible sur le site de TF 1 !
L’heure de la récrée a sonnée, on ouvre la grille afin que les élèves puissent aller fumer sur la voie publique !
Les élèves sortent dans la rue !- 1 - 2
Ces derniers circulent à travers ou à proximité des voitures !- 1 - 2 - 3 - 4
La rue avant l’arrivée des « fumeurs » !
Les fumeurs sont « en place » ! 1 - 2 - 3

L’attitude perplexe et désorienté du proviseur quand le journaliste lui demande que se passera t’il si un accident grave arrive !

(,..il est bon de rappeler que pendant toute la durée des cours ( temps de récrée compris ) les élèves sont sous la responsabilité de l’Education Nationale) Un riverain mécontent ,.. car devant chez lui, les élèves s’assoient sur ses bacs de fleurs ( au fond sur le rebord de la fenêtre )

Conclusion, en France, c’est malheureusement souvent pareil, on voulant lutter contre danger , on en rajoute un autre,le remède devenant ainsi pire que le mal !

Alors Messieurs les proviseurs, que diable, prenez vous responsabilités, et usez de votre principe de précaution, c’est-à-dire autoriser vos élèves à fumer dans la cour de votre établissements, si vous êtes nombreux à « désobéir » je pense que ce stupide paragraphe de cette loi sera rapidement rectifié !

Alors qui sera le premier proviseur à « désobéir » ,.. je verrais bien une femme proviseur montrée l’exemple !

Ceci étant dit, je signale que ne n’ai jamais fumé, que je suis pour l’interdiction de fumer dans tous local fermé !

Il faut changer totalement les messages de prévention !

Pour lutter contre ce fléau qu’est le tabagisme ( responsable de 60.000 morts en France ) je pense que les campagnes de lutte contre le tabac destinées aux jeunes sont bien trop douces ,et qu’elles ne marquent pas leurs esprits !

Il y a un vieux proverbe qui dit ceci : Au grands maux , les grands moyens.

Alors je pense que pour protéger notre jeunesse qu’il faut utiliser les grands moyens, ces derniers ne sont pas très onéreux.

Je pense que la situation est grave et qu’il est grand temps de montrer des images fortes aux jeunes à partir de 12 ans, pour cette action qui engage leur avenir, je pense que 12 ans est bien l’age approprié, car notre devoir nous les adultes et de leurs fournir des armes ( car c’est un combat ) pour leurs faire prendre conscience et les inciter à ne pas toucher à leurs premières cigarette !

Alors pour frapper énergiquement leurs esprits afin que ces derniers prennent conscience des dangers de cette drogue, je pense que le temps est arrivé ou il est nécessaire de diffuser dans les classes des images et des films qui montrent les dégâts qu’entraîne la cigarette sur différents organes du corps humain, car finalement pour nos jeunes, en ne voulant pas trop les heurtés avec des images chocs, es-ce que finalement nous leurs rendons service,... la mission des adultes n’est elle pas de les protéger par tous les moyens !

Quelques photos chocs sur les dégâts qu’occasionne le tabac !( certaines peuvent heurtées)

Cancer de la langue :- 1 - 2

Dégâts sur la gorge :.

Dégâts sur les poumons.

Dégâts sur le cœur.

Dégâts sur les dents.

Dégâts vasculaires et circulatoires.

Dégâts sur la famille.

Messieurs -dames les législateurs, votre travail que vous avez accompli est incomplet, voir dangereux dans son application, et sur cet aspect d’interdiction dans les cours de récréations ,.....à la limite de la sottise.

Devant les dégâts que cause le tabagisme, prenez vos responsabilités, interdissez complètement l’usage de la cigarette pendant toute la durée des cours ( récrées y compris)

Les 4 heures maxi sans tabac ne sont pas impossibles, car dans bien des professions ou dans nombreuses autres situations ( voyages en train, ou en avion ) ,.. ces délais sont bien plus long !


Moyenne des avis sur cet article :  3.17/5   (109 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Dalou (---.---.241.213) 22 février 2007 12:53

    J’ai une autre solution : les élèves ne devrait pas avoir le droit de sortir de l’établissement tant qu’ils ont cours et cela quel que soit leur age ! L’idée de cette loi c’est d’inciter les gens à arrêter de fumer. Quand on sait combien il est difficile d’arreter, ici c’est fondamental, car cela les empêchera de commencer !! Au sujet, de la prévention, sachez que des études de psychologie social ont montré l’inéfficacité de ces actions (même si elles ont un rôle informatif) : les jeunes qui ont suivi jusqu’à 50 actions de sensibilisation ont autant de chance de fumer que ceux qui n’en ont jamais reçu... Pour obtenir des résultats, rien ne vaut l’action (l’engagement) ou la contrainte (comme ici) : on l’observe notamment lors des augmentations de prix de la cigarette...


    • Nevermore (---.---.208.137) 22 février 2007 13:11

      Soyons fermes !!! Le tabac est interdit au lycée et au collège. il suffit d’interdire la sortie de l’établissemen pendantles heures de cours et de récréation. La faiblesse ne même à rien. Les gamins n’en mourront pas (et le terme est bien choisi) s’il ne fument pas à pendant leur temps scolaire. C’est donc bien un faux problème qui est posé.


    • NaSH (---.---.149.214) 22 février 2007 14:12

      N’importe quoi...

      Devrait-on etre moins libre a l’ecole qu’au travail ? l’ecole doit elle enfermer ses eleves ? parfois majeur ?

      Derriere ces bonnes intentions vous etes près a instaurer une véritable dictature dans les lycées ? depuis combien de temps n’etes vous pas allé dans un lycée ?

      Déplorable...


    • (---.---.208.137) 22 février 2007 16:05

      Il ne s’agit pas d’enfermer les élèves. En plus, on parle de collège et de lycée. Les gamins ne sont pas majeurs. Et quand bien même... A quoi ca sert de faire une loi si on baisse les bras au moment de l’appliquer.


    • morigan (---.---.218.170) 23 février 2007 01:32

      Je suppose que vous ne puissiez appréhendez convenablement la réalité. Peut-être n’avez vous pas été jusqu’au lycée lors de votre scolarité. La loi n’as pas pour but premier d’inciter directement les gens à ne plus fumer (c’est le rôle de la prévention), mais seulement de protéger les non-fumeurs du tabagisme passif. De plus cette discipline s’applique depuis plus de 3 ans aux lycées, c’est la loi Evin.

      Le 13h de TF1 est un des plus minables et exécrable moyen d’information, qui n’est pas suffisant pour juger de la situation. Ce journal télévisé est de qualité très médiocre et est destiné aux vieilles ménagères, et aux retraités vivant au Maghreb qui gardent ainsi une image d’Epinal la France.

      La prévention elle a lieu pendant toute la scolarité de la 6ème pour les collèges les plus choyés, jusqu’en Second, puisqu’après on est quasi majeur. Celle-ci est efficace au début, puis avec l’âge de moins en moins. Dans cette prévention il y a parfois des petits exposées avec quelques images chocs (à la fin de la seconde on est blasé) je me rappelle de ma dernière journée de prévention (comme de la première) on avait eu droit à un petit discours : le budget 20 000 frs (à l’époque) pour quatre panneaux format publicitaire fait avec des ciseaux de la colle et du papier...Ma prof très conservatrice, pestait contre l’inutilité de ce genre de chose, qu’on avait du travail, j’ai été au lycée Descartes (avec sa fameuse classe prépa) à Tours qui fête sont bicentenaires, de Robien est venu...

      A partir de 16 ans on a de nombreuses responsabilités (pas seulement la possibilité de se marier ou de conduire un scooteur), nouvelles qui présupposent celle à la majorité plénière à 18 ans.

      Je suis tout jeune étudiant en médecine, j’ai des souvenirs tout frais de mes années de lycée, et en même temps j’ai regardé les images les cancers et les nécroses avec plus de d’intérêts que de dégouts, ça me permet de retenir mes cours et de faire le rapport entre la théorie et la pratique...merci pour le coup...passons. smiley

      Le problème des attroupements à la sorti de tout les établissements de l’éducation nationale, du collège à l’université n’est pas du à la cigarette, à chaque sorti ou ouverture, les jeunes s’attroupent s’assoient comme des petits vieux et discutent pendant des minutes au lieu de d’aller travailler. smiley

      Mais les phénomènes de badauds ne sont pas spécifique au reportage de TF1 sur les lycées, regarde Sarkozy a réuni 100 000 eux 20 000 personnes dans une halle, Ségolène 20 000 pour des choses inintéressantes, ou beaucoup moins que la prévention... smiley

      LE VRAI PROBLÈME : J’ai toujours eu un certain agacement pour la fumée de cigarette, mais surtout pour les gens qui viennent en voitures (qui ralentissent jamais) devant les établissements scolaires, ce sont eux le danger, souvent à la sorti les automobilistes sont énervés, prennent les lycées pour des garnements ou des cons, klaxonnent, alors que nous on a passé des journées entre 5 et 8 heure dans des salles... smiley . 4 heures le matin, puis l’aprèm’ entre 1h et 4h, dans aucun autre pays d’Europe on e tel horaire (même ans le monde à part le Japon).

      Personne ne peut déclarer ou décréter l’internement journalier de centaines de lycée pas plus que d’universitaires. Il y a des libertés individuelles, un individus à droit de choisir de fumer de prendre des risques sur propre vie, à partir du moment où il a été informer, les cancers sont de toute façon physiologique, naturelle la cigarette n’est qu’un facteur amplifiant, un facteur mutagène, mais elle l’est autant que les produits chimiques, que la pollution des voitures qui passent devant les lycées, le soleil, la peinture, le lait non pasteurisé, la viande bio, notre organisme est victimes de centaines d’agressions exogènes par jours...là où je veux en venir ???

      Cette apparente nécessité de santé public et de sécurité public n’est pas justifiable, surtout au point de contraindre des individus, surtout fondé sur des peurs irrationnelles, l’état n’a pas à s’ingérer dans la liberté de choix, de déplacement, sur des individus qui sont largement responsables de leurs actes, à moins de prendre les lycées pour des imbéciles ou des attardés ce qui ne se fait depuis de au moins 15 ans, c’est dans cette même logique que des lycées et des universitaires ont organisés des « blocus » s’en demander ou en occultant l’avis d’une majorité ou d’une minorité de personnes qui voulaient aller en cours...« pour votre bien », e je pourrais citer les pratique eugénistes ou toute notre histoire des Borgia jusqu’à Staline.

      Ce serait UNE ATTEINTE A NOS LIBERTE ET DROITS CONSTITUTIONNELS ET AU DROITS DE L’HOMME, ET A LA CHARTE DE L’ONU !!!

      Mais vous pouvez vous investir personnellement il existe des associations de prévention qui font les établissements scolaires, ou pouvez également donner des leçons de conduite aux chauffards, l’idéal serait que les entrées des lycées et des collèges donnent sur une rue piétonne.


    • LE CHAT LE CHAT 22 février 2007 13:23

      interdisons le tabac complétement si c’est si mauvais pour la santé , principe de précaution oblige ! mais ça rapporte encore trop de fric au fisc !

      quand est ce que le nabot installe des detecteurs de fumée avec flash incorporé pour mettre des pv aux fumeurs contrevenants ? smiley


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 2007 13:58

        Je remercie Agoravox d’avoir placé si rapidement mon article.

        Même s’il en agace certains ( voir les votes négatifs dommage que ces derniers se soient pas accompagnés de réponses écrites ), ..grâce à lui, je pense qu’il va permettre d’ouvrir le débat sur cette absurdité qu’est l’obligation pour les élèves fumeurs de quitter l’enceinte de leurs établissements pour assouvir leurs dépendances.

        Même si je passe pour un empêcheur tourner en rond, la protection des plus faibles est ma philosophie de vie

        @+ P@py


        • TiCi (---.---.136.74) 28 février 2007 15:56

          > la protection des plus faibles est ma philosophie de vie

          Ils sont faibles parce qu’ils risquent de se faire écraser, ou parce que la cigarette leur a déjà mis le grapin dessus à leur age ?

          > Les 4 heures maxi sans tabac ne sont pas impossibles

          Je vous trouve assez complaisant avec ce problème. Vous le dénoncez pourtant dans votre article (bien que tardivement). Et l’alternative d’interdire de fumer même pendant la « récréation » intervient si tard qu’elle passe inaperçue.


        • Charley (---.---.242.46) 22 février 2007 14:15

          Je suis d’accord pour interdire aux élèves à sortir de l’établissement pour fumer. Mais j’aimerai beaucoup que l’on traite avec autant de vigilance de ce qui fait le plus de mort en France, c’est à dire le suicide, qui on le sait peut être beaucoup diminué avec des campagnes d’informations comme cela a été fait pour les jeunes. Mais surtout que l’on traite le problème de l’alcool, et que l’on parle du danger de l’alcool passif : C’est à dire du nombre de morts générés par ceux qui boivent, notamment sur la route. Mais il est des dérives qui deviennent gênantes, comme quand dans le rer les annonces se font comme ceci « en conformité avec la loi sur la lutte contre le tabaGISTE... » et non tagaGISME. Cela montre une dérive sur les personnes qui est symptomatique. Même dans la rue on se fait interpeler lorsque l’on fume (alors qu’il n’y a aucun risque pour ces gens d’attraper le cancer comme cela, mais par contre il ne se battrons pas pour supprimer les voitures et crèveront de la pollution urbaine !), et essayez de rouler une cigarette dans le rer, et vous verrez les remarques, alors que l’on ne fume pas ! Le pire c’est les anciens fumeurs qui ont pollués les autres sans vergognes dans les bureaux, les restaurant, etc, qui donne des leçons aux fumeurs respectueux d’aujourd’hui. Jusqu’où ira la loi pour régir notre sphère privé ? La liberté des uns s’arrête là ou commence celle des autres.


          • Ronfladonf (---.---.64.116) 2 mars 2007 13:02

            +100000

            Rien d’autre à ajouter, tout est dit !


          • Ronfladonf (---.---.64.116) 2 mars 2007 13:02

            +100000

            Rien d’autre à ajouter, tout est dit !


          • Higgins (---.---.12.31) 22 février 2007 14:16

            Excellent article. Comme dit le proverbe : « l’enfer est pavé de bonnes intentions ».

            Il ne faut pas s’étonner que ce soit au pays d’Ubu roi qu’une décision aussi crétine ait été prise. Il aurait été nettement plus judicieux de faire respecter la précedente loi plutôt que de sortir une telle fadaise.

            Le problème posé par la sécurité des élèves devant sortir de l’établissement est hélas bien réel. En souhaitant qu’il n’y est aucune victime, je dois avouer que j’attends presque avec impatience le premier drame afin de voir comment nos bienheureux médias vont le traiter, sans oublier, cela va sans dire, les réactions des syndicats de l’(in)éducation nationale !!!

            Je ne suis pas fumeur mais cette loi nous montre à coup sûr un autre versant du génie national : le crétinisme. J’attends donc que nos chers députés se saisissent rapidement de ce fléau endémique, surtout en période d’élections, et le solutionnent sans tomber dans le travers qu’ils veulent éradiquer !!!


            • NaSH (---.---.149.214) 22 février 2007 14:28

              Cet article montre bien une chose..

              que l’école est bien souvent le terrain de jeux de petits dictateur en herbe, ou personne n’a le droit de se plaindre, sans prendre le risque de vois son fils ou sa fille « saqué » par l’equipe enseignante.

              L’école est le premier lieu d’instruction civique. C’est l’endroit ou se fait l’experience des services de l’état.

              Le problème, c’est qu’une fois quitté le lycée, le monde du travail est bien plus libre et bien plus ouvert que cela. Mais ils ne le savent pas.

              Comment donner envie a des jeunes de reussir et d’avoir confiance en l’avenir, quand on les deresponsabilise autant ? Pensez vous vraiment que la société montre une belle image d’elle meme quand on les prend a ce point pour des imbéciles ?

              A trop vouloir en faire, on finit par faire n’importe quoi.


              • gérard93 (---.---.183.63) 22 février 2007 15:47

                Félicitations à l’auteur pour son article et sa préoccupation de la sécurité de nos concitoyens (Votre ex-métier était donc bien une vocation ?) Un petit exemple avant que celà ne pleure dans les chaumières, celà se passe dans le petit village ou j’habite et ou j’ai alerté le conseil Municipal et le Maire plusieurs fois sans aucune réaction de leur part. Certes il ne s’agit pas de crétinisme spécialement administratif mais également dans ce cas plutôt de crétinisme parental ou de flemme. Celà dit le danger est le même pour les enfants et montre bien l’irresponsabilité parentale. Holla ! doucement,pas d’amalgame, je ne mets pas tous les parents dans le même sac, une majorité va se garer dans le parking se situant à 20 mètres. Je parle de la minorité d’inconscients. Voici le dernier texte que j’ai fait parvenir à notre maire. ............................. <p>

                Pour ma part je suis un ex-fumeur repenti qui trouve que l’on exagère avec tous les « interdits » y compris celui du tabagisme à condition que l’on respecte les non fumeurs.


                • gérard93 (---.---.183.63) 22 février 2007 15:49

                  Aux abords de l’école primaire rue de l’étang, on assiste à chaque sortie à une scène folklo : les parents en voiture cherchant leurs enfants occupent les trottoirs, empêchant les piétons et les écoliers de passer. La fièvre de midi et le refus des automobilistes à garer ailleurs forcent ceux-ci à slalomer dangereusement entre les voitures, les obligeant à marcher dans la rue, au milieu de la circulation. Il faut savoir qu’à 30 secondes de marche de là, se trouve un parking et ses nombreuses places de stationnement gratuites . Mais il faut marcher .... Pourquoi ne pas sécuriser le trottoir et le rendre inaccessible aux voitures, camionnettes et autres utilitaires ???

                  Désolé pour cette erreur.


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 2007 17:11

                  Salut Gérard 93,

                  Quand j’étais flicard à la brigade moto du commissariat de Roanne ( Loire )

                  A un moment une de nos missions a été d’assurer la sécurité des sorties d’une école qui se trouvait être à la sortie Ouest de la ville.

                  Devant cette école, il y avait des feux tricolores et un passage piétons, pendant les 5 premier jours de la semaine, avec les mômes tout se passait bien, les enfants respectés les feux piétons ,et empruntaient le passage protégé !,....

                  Mais quand arrivait la sortie du samedi midi, ben c’était le souk, car sous la conduite de leurs parents, adultes et enfants traversaient la route sans rien respecter ( feux et passage piéton ) au début, nous avons gentiment fait remarquer ses manquements, mais pour certains la seule réponse que nous avons eu a été leurs sourires narquois d’un air de dire , les filcs ne vont pas verbaliser des piétons !

                  Ce petit manége, n’a pas durer bien longtemps, comme nous étions deux, pendant que l’un surveiller la sortie, le deuxième d’un coup de bécane avait vite fait de le rattraper et de le suivre de loin l’un de ces « rebelles » à l’autorité,.... et à la première petite faute de conduite ( qui en temps ordinaire se serait soldée par une légère admonestation ) là, la faute était illico sanctionnée par un P.V. bien évidemment la cause de non indulgence était indiquée !

                  Ben, résultat, deux à trois mois plus tard, la sortie du samedi de cette école était un exemple !

                  Bon maintenant je remarque que les flics( souvent des municipaux ) qui sont aux sorties d’écoles, alors que les abords de l’école règne une pagaille monstre, .... ces derniers discutent,.... quant ils sont pas avachis sur leur voiture de service ! P@py


                • Marsupilami Marsupilami 22 février 2007 16:24

                  Excellent article d’utilité publique. Et c’est un fumeur qui écrit ça.


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 2007 16:25

                    A toutes et à tous,

                    Je pense que vous l’avez deviné, concernant le sujet de mon article, après l’élection du nouveau ( ou de la nouvelle ) Présidente de la République, grâce à Agoravox, je vais avoir la possibilité de transmettre au nouveau Ministre de l’Education Nationale un dossier complet et détaillé sur délicat problème !

                    Merci pour vos réponse constructives.

                    Gilbert Spagnolo dit P@py


                    • jak (---.---.132.174) 22 février 2007 16:46

                      fumer tue, dans la rue ou ailleurs !!


                      • cyrkar (---.---.89.20) 22 février 2007 17:40

                        Le tabac me parait un bon exemple de ce qui ne fonctionne plus dans nos sociétés, à l’echelle individuelle et à l’échelle collective.

                        A l’échelle individuelle, tout le monde sait maintenant que fumer tue à plus ou moins long terme mais l’assouvissement d’un plaisir immédiat n’a pas de limite, donc nous le faisons quand même. Et ce schéma se reproduit pour beaucoup d’autres situations de vie.

                        A l’echelle collective, je crois savoir, sans être très calé, que le tabac en lui même n’est pas si dangereux que cela ; la dangerosité des cigarettes provenant plus d’ajouts des fabriquants comme la nicotine, l’ammoniaque, le goudron ... Alors si l’on veut reellment protéger la santé des individus, il faut interdire ses ajouts imposés par des lobbies pour rendre dépendant les fumeurs. Comment peut on accepter cela si ce n’est au nom de l’argent tout puissant.


                        • Aymeric (---.---.100.34) 22 février 2007 17:56

                          Très bon article.

                          Je pense que la prévention devrait effectivement être renforcée, et que les élèves ne devraient pas avoir le droit de sortir de l’établissement pendant les récrés.

                          Quand j’étais en 5ème, (vers 12 ou 13 ans) la prof de biologie nous a montré des photos du genre de celle que vous avez indiqué. Je ne me suis jamais mis à fumer, et je pense qu’on a été bien moins nombreux que la moyenne dans cette classe a se mettre à fumer.

                          Je me rappelle de la réaction de certains qui avaient déjà commencé à fumer : « n’importe quoi » ou bien « ouaih, mais c’est seulement si tu fumes 3 paquets par jour, 1 ou 2 cigarettes ça fait pas de mal ». Ceux là n’ont pas arrèté dans les 3 années qui ont suivi (après je les ai perdu de vue), mais ceux qui n’avaient pas commencé comme moi, n’ont généralement pas commencé cette année là, ni l’année d’après...

                          Quand j’étais au collège (un collège privé), il était déjà formellement interdit de sortir du collège, ainsi que de fumer dans la cour pendant les récrées. Ceux qui fumaient le faisaient juste avant l’entrée, ou bien après la sortie.

                          A ces heures là, la rue était de toutes façons encombrée d’élèves, fumeurs ou non, de cars scolaires et de voitures.

                          Au Lycée c’était un peu plus souple, théoriquement, seul les élèves majeurs pouvaient sortir de l’établissement. En pratique, toutes les classes de terminales pouvaient sortir, même ceux qui avaient 17 ans. Mais là aussi il était déjà interdit de fumer dans la cour.


                          • Fred (---.---.20.123) 22 février 2007 18:03

                            Et les profs Il ne fument pas dans les batiments ?? (vous rêvez)


                            • Ben (---.---.197.25) 22 février 2007 18:55

                              Très démago, mais très mal informé !
                              Faut dire que si tu compte sur TF1 pour t’informer, c’est pas très étonnant !

                              Je résume : Le texte en vigueur ne change strictement rien pour les collégiens. Ca fait déjà belle lurette qu’ils n’avaient pas le droit de fumer dans l’établissement ! (Devriez peut-être commencer par lire un règlement intérieur ... !)

                              Deuxièmement : pour les lycéens : chaque établissement avait jusqu’à présent la possibilité d’interdire la cigarette. Maintenant c’est généralisé. C’est tout ! Il est évident que la cigarette était déjà interdite dans les bâtiments. Ce qui change donc, en fait, c’est la possibilité de fumer dans la cour ...

                              Pour finir : je suis prof non fumeur. Je peut donc vous dire que ce texte introduit un changement, principalement pour les profs, qui jusqu’à présent, pouvaient bénéficier d’une salle fumeur pendant leur pause. C’est cette salle qui aujourd’hui est reconvertie ou fermée, dans tous les établissements et de fait, en collège, ce ne sont pas les élèves qui sont dehors à fumer, mais bien les profs ...

                              Vive la démago ... !

                              PS : Au lieu d’attendre la « bonne parole » des JT, vous devriez lire le texte directement sur le site du ministère : education.gouv.fr

                              Bonne lecture.


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 22 février 2007 19:38

                                Salut Ben,

                                J’ai fait pt’être une erreur en indiquant collèges et collégiens, mais pour autant je ne pense être un démago !

                                Je pense que les lecteurs d’Agoravox me pardonneront , cette erreur est due à mon coup d’sang que j’ai eu après avoir vu le reportage diffusé sur TF1 !

                                Je ne suis pas un inconditionnel de TF1,puisque j’alterne , à 13 hoo TF1 à 20 hoo france 2 , ensuite dans la journée, sur le web, je regarde le JT que je n’ai pas vu à la téloche, et ce qui à d bien avec le web, c’est que j’ai la possibilité de choisir uniquement le reportage qui m’intéresse !

                                Ceci étant dis, je fais confiance aux lecteurs d’Agoravox pour que ces derniers pardonnent ma bourde et je leur fait également confiance pour qu’ils comprennent que l’objet principal de mon article,et bien la dénonciation de cette réglementation stupide, c’est-à-dire que des lycéen fument dans la rue !

                                Merci pour l’indication de ton site, je place son lien ici sur ce sujet il y a des questions réponses intéressantes. http://www.tabac.gouv.fr/rubrique.php?id_rubrique=29#

                                @+ P@py


                              • (---.---.229.89) 23 février 2007 11:47

                                Y’a un JT à 13h00 sur TF1 ?


                              • (---.---.66.106) 22 février 2007 19:16

                                Il est peut-être temps de remettre les étudiants dans la société ! sinon, ils resteront en dehors ! .....et alors, il n’y aura plus de société .


                                • dax (---.---.56.8) 23 février 2007 08:15

                                  « Lycéens et collégiens : le danger de fumer dans la rue »

                                  OH la la la la !! n’importe quoi !!!!

                                  car « fumer » n’est pas un risque ?????? vraimente n’importe quoi !! 50% des fumeurs MEURENT a cause de leur tabagisme, par contre etre pieton ne tue pas autant de monde !

                                  N’empeche que... L’age ou les ados commencent a fumer c’est entre 11 et 14 ans... on ne parle pas d’adultes, on parle bien des enfants.

                                  Et quand l’ecole est fini pour la journée et ils sortent... la ce n’est plus dangereux pour eux ? Vous etes pret a dire les pires absurdités juste pour defendre votre addiction.... N’importe quoi !

                                  http://arreter.free.fr


                                  • (---.---.125.185) 23 février 2007 10:07

                                    Pour informations, dans mon lycée, la sortie était authorisé entre les cours si les parents avait signé un papier déchargeant l’établissement des problèmes pouvant survenir en dehors du lycée.

                                    Et puis a trop vouloir « protéger », on en arrive aux abération où l’on concidere les jeunes comme des neuneu


                                    • Philippe (---.---.158.227) 24 février 2007 11:28

                                      Bonjour à tous,

                                      Papy propose d’inciter les proviseurs à être hors-la-loi en autorisant les élèves à fumer dans les lycées plutôt que sortir dans la rue aux récréations.

                                      Je pense que la loi anti-tabac dans les lycées est bonne et qu’il suffit d’interdire aux élèves de sortir des lycées de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30 pour régler le problème de sécurité réel soulevé par Papy.

                                      Une soupape d’autorisation de sortie à la pause du midi seulement me parait largement suffisante et les élèves sont tout à fait capable de tenir 4 heures sans fumer.

                                      Bien amicalement,

                                      Philippe Parent d’élève défenseur des lycées sans tabac

                                      http://www.apel-lycee-stemarie-cholet.org/html/forum-lycee-sans-tabac-APEL.htm


                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 février 2007 15:03

                                        Salut Philippe,

                                        Je suis heureux de te compter parmi ceux ou celles qui ont compris l’objet et le but de mon article .( J’aimerais bien que les votes négatifs argument , je m’interroge , près de la moitié sont contre !)

                                        Philippe , je parcoure actuellement le site que tu indiques en annexe,comme je ne l’ai pas entièrement consulté, et je te poses la question suivante :

                                        Ce lycée a-t-il déjà montré des images ou des vidéos chocs aux élèves, ( du genre que celles qui sont dans mon article ) si oui, ces images sont elles exposées en permanence ou par intermittence ?

                                        Merci pour ta participation, ta réponse va me permettre d’étoffer le dossier que je prépare pour le nouveau Ministre de l’Education Nationale ! ( idée déjà signalée dans une de mes réponses plus haut )

                                        Le final de tout cela, ( mon modeste article et également le site que tu a placé ) et bien entendu comme je le signaler à la fin de mon article ,....l’interdiction du tabac pendant toutes les heures de cours y compris les coupures inter-classes !

                                        Pour la désobéissance des proviseurs, ( il peut paraître incongru qu’un ancien policier lance un appel à la insubordination, mais j’espère que le bouche à oreille va fonctionner, et que quelques proviseurs vont avoir ce courage ! ( je me renseigne pour trouver sur le web l’adresse des ( je pense qu’il sont plus qu’un ) syndicats des proviseurs !

                                        Philippe, si tu as des renseignements concernant des adresses de syndicats de proviseurs ,.. je suis preneur ( mon adresse mail : spagnologilbert@wanadoo.fr )

                                        A l’instant sur le web, je viens de trouver :le SNPDEN-Unsa, mais pour l’adresse, c’est un peu le souk !

                                        Autre info,bien évidemment, j’adresse une copie de mon article aux différents candidats à l’élection présidentielle.

                                        @+ P@py


                                      • Christophe Christophe 24 février 2007 16:09

                                        @Philippe

                                        Il existe aussi une autre alternative. Une décision du Conseil d’Administration du lycée.

                                        La problématique posée par P@py est double : les risques pour les élèves en dehors de l’enceinte scolaire ; et pas seulement des fumeurs sauf à leur mettre un signe distinctif ce qui serait douteux et la responsabilité du chef d’établissement qui doit se débrouiller comme il peut avec les moyens du bord pour éviter tout problème dans un espace où il n’a plus aucune autorité.

                                        Je ne siège plus en Conseil d’Administration, mais c’est une démarche que j’aurais sans doute menée ! smiley


                                      • TiCi (---.---.147.234) 28 février 2007 16:11

                                        @ P@py

                                        > Pour la désobéissance des proviseurs, ( il peut paraître incongru qu’un ancien policier lance un appel à la insubordination, mais j’espère que le bouche à oreille va fonctionner, et que quelques proviseurs vont avoir ce courage !

                                        Pourquoi ???

                                        Je ne comprends pas comment vous pouvez d’un côté demander l’interdiction de fumer même pendant les « récrés » (votre finalité revendiquée), et d’un autre encourager à les laisser fumer dans la cours (et puis appeler ça du courage en plus !). Tout ça dans le même post, ça me dépasse...


                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 1er mars 2007 08:35

                                        Salut Tici,

                                        Je pense qu’il n’y a aucune incohérence de ma part, car dans un premier temps pour la sécurité des élèves ,( j’espère que tu as saisi ces dangers qui sont expliqués dans mon article) je suggère aux proviseurs de ne pas tenir compte de cette stupide obligation qui oblige les élèves de fumer hors établissement, ....et ensuite mettre en place des mesures d’information chocs pour faire comprendre les dangers du tabagisme, avec au final l’interdiction totale pendant toute la durée des heures de cours des deux demi- journées y compris les heures des coupures ( récrées )

                                        Le problème le plus difficile a régler sera je pense la pause déjeuner de midi, car les élèves qui ne déjeuneront pas à la cantine auront cette possibilité de fumer en quittant leurs établissements, par contre ceux ou celles qui déjeunent aux cantines n’auront pas cette alternative !

                                        @+ P@py


                                      • TiCi (---.---.147.234) 1er mars 2007 14:33

                                        @ P@py

                                        Bonjour P@Py,

                                        > cette stupide obligation qui oblige les élèves de fumer hors établissement

                                        C’est là que votre raisonnement est difficile à suivre. On interdit de fumer dans l’établissement. On n’oblige pas à fumer à l’extérieur, nuance.

                                        Le chef d’établissement responsable, vous devriez plutôt l’encourager à ne pas laisser sortir ses élèves : comme ça, pas de voiture, pas de tabac, et pas d’illégalité.


                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 1er mars 2007 21:02

                                        Ti Ci re,

                                        Je le reconnais, ce matin j’aurais dû spécifier :les élèves fumeurs !

                                        Ce matin le temps ( je partais dans le massif du Tanneron pour préparer un prochain article sur AV ) étant certainement la cause de cette inattention !

                                        @+ P@py


                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 1er mars 2007 21:45

                                        J’ai réussi à trouver la vidéo de T.F.1 qui a fait l’objet de mon article

                                        http://s.tf1.fr/FluxJt/jt13d21022007/jt13d21022007.asx

                                        Je cherche le moyen de la placer sur Dailymotion, je suis inscris, mais placer une védéo, .. c’est une autre affaire !

                                        Une 2éme vidéo par M.6

                                        http://www.dailymotion.com/Al-carbone/video/x138tj_lycee-sans-tabac

                                        @+ P@py


                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 1er mars 2007 21:46

                                        J’ai réussi à trouver la vidéo de T.F.1 qui a fait l’objet de mon article

                                        http://s.tf1.fr/FluxJt/jt13d21022007/jt13d21022007.asx

                                        Je cherche le moyen de la placer sur Dailymotion, je suis inscris, mais placer une védéo, .. c’est une autre affaire !

                                        Une 2éme vidéo par M.6

                                        http://www.dailymotion.com/Al-carbone/video/x138tj_lycee-sans-tabac

                                        @+ P@py


                                      • TiCi (---.---.136.74) 2 mars 2007 10:39

                                        @ P@py

                                        > Je le reconnais, ce matin j’aurais dû spécifier:les élèves fumeurs !

                                        Vous ne répondez que très partiellement à mon commentaire. Encore pressé ?

                                        Je le redis : les élèves fumeurs peuvent aussi s’abstenir. Et donc ne pas sortir. La faute revient, à mon avis, au proviseur (qui laisse sortir des élèves dans la rue alors que cela pose un problème) et des parents (qui signent une décharge pour laisser leurs enfants sortir pour fumer). Mais certainement pas du règlement, qui est « protecteur ».

                                        Votre encouragement pour les proviseurs à baffouer le règlement me laisse toujours perplexe.


                                      • Ronfladonf (---.---.98.204) 2 mars 2007 23:01

                                        Le problème avec ce genre de réglement « protecteur » c’est qu’il prive ceux qui doivent s’y plier de certaines libertés et de certains conforts...

                                        Un degré de protection et de sécurité en plus c’est un degré de liberté et de confort en moins...

                                        Pour vous le prouver je vais pousser le raisonnement à l’extrême

                                        Pour protéger nos enfants/ados/citoyens je vous propose d’interdire par la loi :
                                        - la télé. Un étude qui a 10 ans a prouvé qu’un enfant/ado/adulte qui regarde latélé plus de 3h par semaine perd plus de 25 points de QI
                                        - Les jeux videos/ Les jeux en général. Bien que les jeux développent une ou plusieurs capacité suivant le type de jeu, il rendent violent/pervers/idiot ... Regardez cet ado qui se prenait pour un Counter-Strike et a shooté un lycé entier
                                        - L’informatique en général. Les radiations de l’écran déforment le cristallin et font baisser la vue... Les recherches sur Internet ? Un bon bouquin dans une bibliothèque ca fait aussi bien l’affaire
                                        - Les livres. Certains livres sont un bon moyen de véhiculer les idées d’une secte ou d’autres idées nazies et extrémistes
                                        - Le journal et les infos en général. Les images d’attentats qu’on voit dans le journal peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes
                                        - La parole et les gestes... On peut tout à fait influencer un enfant/ado/adulte fragile avec des paroles et des gestes
                                        - Les câlins à ses enfants... Certains parents commencent par un câlin et finissent par violer leurs propres enfants...
                                        - La vie en général. Certaines personnes sont perverses et dangereuses pour nos enfants...

                                        Je peux continuer comme ca à l’infini (si si je vous assure). Vous voyez l’absurdité d’essayer de protéger les gens contre tous ce qui peut présenter un danger ? On crée des situations absurdes et invivables, même si on est imprégné des meilleures intentions du monde...

                                        Pour en revenir à ces jeunes et à ce que l’auteur de l’article voulait démontrer, c’est qu’en interdisant à tout le monde de fumer, on crée des situations encore plus invivables et dangereuses.


                                      • TiCi (---.---.136.74) 3 mars 2007 10:25

                                        > Le problème avec ce genre de réglement « protecteur » c’est qu’il prive ceux qui doivent s’y plier de certaines libertés et de certains conforts...

                                        C’est le cas de tous les « règlements » en fait. Ce sont les compromis à faire pour tenter de vivre en harmonie en société.

                                        Rien de neuf ici donc, sinon que le règlement concerne des personnes qui ont de réelles difficultées à l’appliquer, à cause de leur addiction.

                                        > en interdisant à tout le monde de fumer, on crée des situations encore plus invivables et dangereuses.

                                        C’est juste un de ces fameux « dommages collatéraux ». Ce n’est pas une généralité. Il faut lui trouver une solution, c’est tout. Revenir en arrière sous ce seul prétexte est un attitude sclérosante qui empêcherait la société d’évoluer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires