Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ma lettre au Comité Nobel norvégien

Ma lettre au Comité Nobel norvégien

Cher norske Nobelkomite,

Le bruit bruisse dans la presse de mon pays qu'un ci-devant ministre des affaires étrangères se verrait bien récompenser du prix Nobel de la Paix pour son travail lors de la COP21. Tu es grand, tu fais comme tu veux, mais crois-moi, c'est une très mauvaise idée. Tu t'es déjà fourvoyé en inventant le concept de Prix Nobel « à crédit » lorsque tu l'as attribué à un certain Président des États-Unis d'Amérique à peine élu et qui s'est révélé insolvable dans les faits, et te laisse aujourd'hui une ardoise de conflits ouverts ou larvés. Pour t'éviter de te ridiculiser une nouvelle fois, voici quelques arguments qui te permettront de classer verticalement cette « candidature » et de passer au plus vite à des prétendants sérieux.

La COP21 apparaît comme un succès dans les médias serviles de France. Et pourtant, ce qui est présenté comme les nécessaires engagements afin de réduire le réchauffement climatique s'avèrent, de l'avis de certains observateurs (sans doute des sceptiques et des cyniques comme moi) révocable et largement différé pour que nul ne perde la face à renier sa parole quand sera venu le temps opportun. Bref, un accord de papier qui n'apporte qu'une satisfaction de façade. Est-ce que le satisfecit d'une bande de diplomates trop heureux de sous-traiter à leurs successeurs du surlendemain les décisions courageuses qu'ils auraient dû prendre l'avant-veille et n'ont pas eu le cran de prendre hier mérite l'octroi d'une telle récompense pour le chef circonstanciel de ces béats imbus de la portée de leur travail ? Je ne le pense pas.

Je sais que le Prix Nobel est attribué pour une œuvre précise, et que des lauréats au passé sulfureux ont pu effectivement mériter ce prix pour des actions moins discutables. Pourtant, de mon point de vue, l'ensemble de l'œuvre de ce putatif candidat est de nature à le disqualifier pour ce type de récompense. Permet-moi de t'infliger, cher norske Nobelkomite, un petit florilège non exhaustif de ce qui justifie mon opinion.

Alors qu'il occupait la fonction de premier ministre, un scandale a eu lieu : du sang contaminé par le virus HIV a été injecté alors que des tests d'origine étrangère auraient pu être utilisés pour dissocier les lots sains des lots contaminés. De nombreux hémophiles sont morts prématurément du fait des décisions prises à l'époque. La formule du premier ministre a été de se présenter comme « responsable, pas coupable » … Quelle belle épitaphe pour ces malheureuses victimes collatérales de cette impéritie !

Devenu le chef de la diplomatie de mon pays, ledit impétrant s'est commis à soutenir dans une guerre civile en Ukraine une faction contre l'autre, en suivant sans grande originalité l'Union Européenne et les États-Unis d'Amérique. Je ne donnerais pas de brevet de bonne conduite ou d'honorabilité au champion international de l'autre faction, mais il se trouve que dans la faction occidentale, Europhile et Atlantiste, l'un des trois partis au pouvoir ressemble à s'y méprendre à une résurgence d'un parti ayant incarné le mal absolu en Allemagne entre 1933 et 1945. C'est tout de même ballot que la diplomatie de mon pays se commette à soutenir des tenants d'idéologies délétères. Question incidente, sans intérêt pour le Nobel : comment la judaïté de l'impétrant supporte-t-elle cette alliance avec le fils du diable ?

L'Orient est certes compliqué. Le despote sanguinaire régnant en Syrie n'est pas un enfant de chœur et loin de là. Faut-il pour autant tout sacrifier, y compris la vie des chrétiens d'Orient, des yézidis, des chiites, des homosexuels et de tous ceux qui ont l'heur de déplaire aux fous qui président aux destinées du pseudo-califat (ou à leurs clones hâtivement qualifiés de modérés) pour satisfaire les intérêts de nos « amitiés » avec des pétromonarchies au moins aussi cruelles ? J'ai du mal à le croire. De même, lorsque la diplomatie de mon pays présente 21 coptes exécutés par des islamistes pour leur fidélité à leur foi comme de simples égyptiens, elle glisse vers un révisionnisme qui me fait honte.

Notre pays a connu une cinglante défaite lors d'une guerre de décolonisation il y a longtemps. Sur les 11 721 soldats prisonniers, 8 431 ont disparu ou sont décédés dans des conditions abjectes, inhumaines, qui relèvent du crime contre l'humanité. Lorsque le général responsable de ces atrocités est mort de vieillesse, dans son lit, fallait-il que la diplomatie de mon pays se livre à un dithyrambe qui pourrait passer pour une apologie de ses crimes commis contre nos soldats ? Il vient un moment où les diplomates devraient savoir se taire, plutôt que de faire l'éloge du mal.

Je ne vais pas t'infliger de me lire plus longuement. Tu auras bien compris tout seul que cet individu n'est pas un premier choix, un type recommandable pour ce genre de récompense. Je suis sûr que tu trouveras en cherchant un peu un nouveau Muhammad Yunus, un Lech Walesa, une mère Thérésa ou encore un Dalaï Lama qui fera bien mieux ton affaire. Je t'en remercie d'avance, et je te prie de croire, cher norske Nobelkomite, à la sincérité de mes salutations.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 22 février 10:50

    @ l’auteur


    J’aurais pu applaudir des deux mains, sauf que j’ai lu ça :

    « Le despote sanguinaire régnant en Syrie... »

    Dommage !

    • filo... 22 février 12:49

      @Jeekes
      D’accord avec vous, c’est un phrase de trop.
      Vraiment dommage !


    • Rémy Mahoudeaux 22 février 13:28

      @filo + @jeekes 

      désolé mais je ne succomberai pas à l’angélisme : trop d’infos directes de sources fiables. Que les médias noircissent son portrait est une chose, mais d’ici à croire qu’il n’a pas de sang sur les mains ou qu’il est démocrate ... je garde ma lucidité ! 
      @jeekes, comment faites vous pour applaudir d’une seule main ? 
      Cdlt 

    • njama njama 22 février 18:24

      @Rémy Mahoudeaux
      on peut connaître vos sources fiables ?
      au moins une paire ...


    • Rémy Mahoudeaux 22 février 18:45

      @njama Désolé non il s’agit de personnes physiques que je souhaite protéger


    • joelim joelim 22 février 19:12

      Sa source c’est Fabius. C’est fiable puisqu’il est pressenti pour le nobel...


    • Shawford Shawford 22 février 19:37

      @Remy Et comptez sur moi dans cette quête du secret professionnel tout comme de l’intimité de la vie privée (enfin la mienne si vous voyez ce que je veux dire smiley smiley smiley ).


    • njama njama 22 février 22:19

      @Rémy Mahoudeaux
      @njama Désolé non il s’agit de personnes physiques que je souhaite protéger

      j’ai des amis syriens vous savez ... et j’aime beaucoup, énormément la Syrie, je suis de très près ses souffrances contre cette agression étrangère commanditée par des étrangers depuis les débuts en 2011. Ceux qui suivent ce site pourraient vous le dire que je participe à cette résistance.
      Cette histoire de révolution, de guerre civile n’est que de l’enfumage médiatique pour renverser le régime syrien, les islamistes d’al Qaeda était là dès le début ce que confirme encore ce récent témoignage d’un ambassadeur :
      http://www.mondialisation.ca/lambassadeur-de-linde-confirme-la-guerre-en-syrie-a-ete-fomentee-de-lexterieur/5509181

      Bachar est très populaire et soutenu par 70 à 80 % au moins du peuple syrien, prenez acte. Même si cela n’arrange pas vos amis, vos opinions, n’est-ce pas au peuple syrien de décider ? La Syrie n’aurait jamais pu résister sans ce soutien populaire ... et il est encore très vif vous savez ...


    • Rémy Mahoudeaux 22 février 22:28

      @njama
      je ne crois pas que le problème soit simplement et seulement un problème de pétromonarchies hostiles à un gouvernement laïc et à un axe chiite qui irait de l’Iran au Liban. Il y a aussi la tentative de printemps arabe qui a été réprimé très durement en là-bas. Et oui, Bachar al Assad bénéfiice encore du soutien d’une partie de sa population, mais je n’ai pas envie de me risquer à avancer un pourcentage. Et oui il s’agit bien de laisser le peuple lyrien décider ...


    • njama njama 23 février 00:32

      @Rémy Mahoudeaux

      la tentative de printemps arabe
      n’est rien d’autre qu’une autre version des révolutions « orange », ou celle de Kiev que nous avons pu voir ...
      tout cela a été fomenté de l’étranger

      mais ce n’est pas votre sujet
      dsl pour cette parenthèse, induite tout de même en partie par votre « dictateur sanguinaire » ...


    • Rémy Mahoudeaux 23 février 09:40

      @njama
      Je ne suis pas d’accord avec vous, je pense que le printemps Tunisien est né sans intervention de l’étranger. L’étranger ne s’est manifesté autrement que pas une retenue prudente que sur la fin, en lâchant ben Ali lorsqu’il a été compris que l’armée ne lui serait plus loyale. Bien évidement des choses éventuellement souterraines sont très difficiles à prouver, mais je reste persuadé que les USA ont soutenu ben Ali presque jusqu’au bout. 


    • Jeekes Jeekes 23 février 19:24

      @Rémy Mahoudeaux

      Ah oui, bien sur...

    • sarcastelle 22 février 13:51

      Le verbe bruisser est un barbarisme créé par des ignorants. 


      • Rémy Mahoudeaux 22 février 13:56

        Druon + Vialar + Daudet sont-ils barbares ou ignorants ou les deux ? 
        http://www.cnrtl.fr/definition/bruisser
         


        • sarcastelle 22 février 14:50

          @Rémy Mahoudeaux


          Vous donnez une référence qui confirme qu’il s’agit d’une invention récente. Si vous n’aimez pas le mot « barbarisme », remplacez-le par « licence d’artiste ». 
          Seulement, son emploi innocent est bel et bien le fait de l’ignorance du rédacteur moyen qui se prend les pieds dans le tapis en voulant manier de jolis mots.

        • Rémy Mahoudeaux 22 février 15:01

          @sarcastelle

          le rédacteur, ignorant ou non, est libre du choix des mots, récents ou anciens, qu’il emploie. Le plaisir ou l’irritation du lecteur sont des conséquences qu’il ne maîtrise pas. Navré de vous avoir causé un tel outrage. 

        • straine straine 22 février 14:33

          les vainqueurs écrivent l’histoire les vaincus la raconte ...
          -« « Le despote sanguinaire régnant en Syrie [... ] » »

          S’agit-il de la bataille de Diên Biên Phu ?
          - « Lorsque le général responsable de ces atrocités est mort de vieillesse [... ] » ?
          À ma connaissance, c’est le général Christian de La Croix de Castries qui fut rendu responsable du désastre, officieusement, des rumeurs persistantes accusaient un célèbre manufacturier en pneu pour avoir fermé brutalement le robinet de la finance ...
           


          • Rémy Mahoudeaux 22 février 14:45

            @straine Oui il s’agit de Ðiện Biên Phủ. Le responsable des crimes contre l’humanité commis dans les camps de prisonniers n’est pas un général français. 


          • straine straine 22 février 15:19

            @Rémy Mahoudeaux
            OK merci smiley 


          • Elisa 22 février 17:46

            On peut ajouter à tous ces arguments légitimes le plus rédhibitoire pour un ministre chargé de fonctions diplomatiques : se faire le relais d’un pitre pseudo philosophe ’(BHL, pour ne pas le nommer) en fermant à priori toute possibilité de négociation avec le chef d’un Etat souverain.
            Comme disait Talleyrand c’est pire qu’un crime, c’est une faute qui en provoquent une terrible quantités (de crimes évidemment !)


            • Rémy Mahoudeaux 22 février 18:47

              @Elisa Je ne prétend pas être exhaustif, juste suffisamment étayé pour le Comité Nobel ^^


            • njama njama 22 février 18:04

              récompenser du prix Nobel de la Paix pour son travail lors de la COP21

              quel rapport entre la Paix et le climat ? j’ai pas saisi ...
              la COP21 n’était qu’une grande sauterie ... des gesticulations mondaines de la « communauté internationale » qui est une nébuleuse du NWO


              • njama njama 22 février 18:19

                de plus Fabius a renoncé à la présidence de la COP 21 pour ses prochaines fonctions au Conseil Constitutionnel, ... qui est, disons-le, un placard à balais pour élus politiques en fin de carrière, dont les statuts des membres leur interdisent d’avoir d’autres mandats politiques comme de faire des déclarations politiques.


              • Rémy Mahoudeaux 22 février 18:49

                @njama Il faudra demander à l’impétrant lui même


              • njama njama 22 février 22:02

                @Rémy Mahoudeaux

                et de votre point de vue quel rapport entre ce Prix Nobel de la Paix et le climat ?


              • Rémy Mahoudeaux 22 février 22:04

                @njama

                aucun, la COP21 et ses participants ne méritent pas de récompense

              • njama njama 22 février 18:39

                Au nombre des fameux moulins à vent que l’impétrant au Prix Nobel de la Paix a combattu avec une ardeur frénétique, il y a le nucléaire iranien ...

                ce qui révélait qu’il est un agent sioniste ... car cette menace totalement fantasque qu’aucune inspection de l’AIEA n’est venue étayer pendant toutes ce années était basée sur un mensonge qui a duré plus de 7 ans, de 2005 à 2012
                http://www.europalestine.com/spip.php?article7130

                http://www.ism-france.org/analyses/Ahmadinejad-n-a-jamais-dit-Israel-doit-etre-raye-de-la-carte—article-7558


                • njama njama 22 février 22:27

                  j’ajoute à
                  ce qui révélait qu’il est un agent sioniste ... infiltré dans les plus hautes fonctions de l’État français

                  Maintenant offrir le Prix Nobel de la Paix à Fabius, pourquoi pas au point où nous en sommes dans la distribution des Oscar et Légion d’Honneur, mais ... est-ce que l’année prochaine il ne serait pas offert à Netanyahu ?


                • ZenZoe ZenZoe 23 février 09:30

                  On parle dans le vide là.
                  Fabius n’aura jamais le Prix Nobel de la paix. On ne compte plus les politiques « qui en rêvent » et se font leur promo, mais le comité Nobel a horreur de se faire dicter les récompenses (sans compter que Fabius ne mérite absolument pas le Prix, mais Obama non plus, et quantité d’autres, comme l’a rappelé l’auteur, mais ça c’est une autre histoire..).


                  • njama njama 23 février 12:34

                    « Le pire ministre des affaires étrangères jamais offert à la France a déguerpi. Il laisse derrière lui une diplomatie ruinée, décrédibilisée et démoralisée : seraient-ils les meilleurs de la planète, nos diplomates ne peuvent faire de miracles lorsqu’ils sont amenés à ne défendre que des dossiers indéfendables, qui les placent systématiquement du mauvais côté de l’Histoire. C’est là que le bât blesse.

                    Le départ d’un ministre aussi étranger aux affaires étrangères, qui ne se réveillait qu’au nom de Bachar al Assad, ne fera guère pleurer que lui-même et ses complices. Mais les optimistes inoxydables, inondés d’espoir l’espace d’un adieu, devraient se méfier : si le pire n’est jamais sûr, le meilleur l’est encore moins. »

                    Le 22 février 2016
                    Michel Raimbaud – Ancien Ambassadeur de France
                    http://arretsurinfo.ch/le-mensonge-la-nausee-et-les-sanctions/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès