• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron : un président des riches par défaut

Macron : un président des riches par défaut

Le nouveau président de la République a été élu avec 20,7 millions de voix, sur 51,5 millions de Français majeurs (1), soit 40,19% seulement des Français en âge de voter. Une forte proportion des votants a, de surcroît, choisi Macron par défaut. La représentativité extrêmement faible du nouveau président de la République pose d’ores et déjà la question de sa légitimité.

Les élections législatives de juin prochain risquent fort de chambouler le paysage politique français autant que l’espoir, pour Macron, de constituer une majorité présidentielle cohérente.

Les Français ont choisi LE président des riches par défaut, pour 60% (2) de ceux qui ont déposé un bulletin Macron dans l’urne, ce dimanche 7 mai. Dans l’inquiétante continuité des élections de 2007 et 2012, la question centrale de la représentativité du président de la République se trouve à nouveau posée.

La non-représentativité criante du nouveau locataire de l’Elysée interpelle avec une acuité d’autant plus forte, que 8,3 millions d’électeurs seulement, sur 51,5 millions de Français en âge de voter, ont adhéré –en connaissance de cause ?- au projet ultralibéral du candidat du système fric à outrance.

Les mondialistes effrénés, les financiers, aidés par les politiciens sur le retour, soutenus par une petite partie d’une jeunesse naïve, virtualisée, ultra-crédule, ont réussi un coup magistral en portant à la tête de l’Etat français, à coups de centaines de millions d’euros investis dans la promotion, le produit Macron. Or, celui-ci déplaît à 33,1 millions d’électeurs (3) et ne convainc pas les 12,4 millions de Français, qui ont voté par défaut pour lui, afin de barrer la route au Front National, sur les 20,7 millions de voix obtenues, dimanche soir.

Une victoire en trompe-l’œil

Pas de quoi pavoiser pour le nouveau président de la République qui sera, durant cinq ans, le grand obligé de ses bailleurs de fonds et autres promoteurs capitalistes ultralibéraux. Macron devra d’autant moins se reposer sur ses frais lauriers, qu’à l’évidence les partis institutionnels, LR et PS surtout, vont vouloir en découdre, pour se refaire une santé. Balayés au premier tour, désagrégés par la météorite Macron, ils ont manifestement déprécié le second tour, sachant le résultat acquis d’avance, pour se consacrer à l’espoir de leur renaissance, aux législatives des 11 et 18 juin.

Dans ce plan de bataille, qui se dessine pour la composition de la future assemblée nationale, la formation « En Marche », sur laquelle le nouveau président compte fonder sa majorité présidentielle, se heurtera aux trois principales forces constituées au premier tour, sur la base d’un vote massif d’adhésion pour chacune d’elles. Que ce soit le bloc du FN, avec 7,6 millions de voix, celui des Républicains, avec 7,2 millions de voix, ou celui de la France Insoumise, avec un peu plus de 7 millions de voix.

Plus de 21 millions d’électeurs échapperont en toute logique à la République en Marche du président élu. Sans oublier les 2,2 millions de voix du PS de Benoît Hamon et les 1,6 million de voix de Dupont-Aignan. L’absence criante d’adhésion à un projet, s’inscrivant dans la continuité de la politique de Hollande, apparaît dès à présent comme le talon d’Achille de la démarche macronienne. Macron n’est pas perçu, n’en déplaise aux euphoriques ou optimistes, comme le président rassembleur, eu égard à son parcours et à son appartenance au système. Cela pèsera dans chacune des 577 circonscriptions.

La forte abstention devait alerter Macron (4)

L’abstention très forte, 25,38%, soit 11,5 millions de gens qui ne sont pas déplacés pour cette élection phare des institutions de la cinquième république, et la forte progression des votes blancs et nuls à 11,49%, soit 5,2 millions d’électeurs, sont autant de signes avant-coureurs d’un rejet de la Macronie qui se met en place. 

Le Premier ministre que va choisir le président de la République sera un indicateur de sa volonté ou pas de tenir compte du message qu’une grande majorité de Français lui ont envoyé, en ne se prononçant pas pour lui.

Quand bien même il se découvrirait miraculeusement une sensibilité humaine et sociale, dans le sillage de Mélenchon, il sera difficile à ce jeune président frais émoulu de ne pas tenir ses engagements auprès de ceux qui l’ont fait monarque républicain : les riches. 

 

Verdi

Lundi 8 mai 2017

 

(1) Nombre de Français majeurs, en âge de voter : 51,5 millions. Nombre d’électeurs inscrits : 45,7 millions (88,6% des Français en âge de voter). Nombre de Français non-inscrits : 5,8 millions (11,4% des Français en âge de voter).

(2) Enquête Ipsos Sopra Stéria pour le Cevipof, avant le second tour.

(3) 33,1 millions de Français n’ont pas voté pour Macron :

- 10,6 millions pour Le Pen

- 11,5 millions se sont abstenus

- 5,2 millions ont voté blanc ou nul

- 5,8 millions non-inscrits

(4) Abstention et votes blanc ou nul

- Abstention premier tour : 22,23 %

- Abstention second tour : 25,38% (+ 3,15 points)

- Votes blanc et nul premier tour : 2,56%

- Votes blanc et nul second tour : 11,49% (+ 8,93 points)

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.68/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Sozenz 8 mai 13:36

    20 millions de français qui ont voté pour la destruction de la France .. ça fait beaucoup je trouve ...


    • belzebu by lucyfer 9 mai 01:34

      @Sozenz


      Ils vongt, se réveillet demains matiun

    • belzebu by lucyfer 9 mai 03:57

      @belzebu by lucyfer

      Ici Meudon, - Les Patriotes rient avec les Patriotes :

      En ces heures de deuil, tous nos vœux vont aux dirigeants et membres de l’Association française des défenseurs français de la furia francese et pour la dégermanisation de l’Armée française (Afdfffpdaf), dont le président d’honneur M. Jean-Marie, expert en gégène et autres tartes et matraques, devait aller plaider aux pieds de la Matrone des cantinières, la dégermanisation des Lieder Truppen de nos régiments 


    • Montcale 9 mai 08:10

      @Sozenz
      En fait, sur 20 M, il y a 12M de « castors » si on suit la démo ci-dessus ... les castors étant les constructeurs de barrage au FN effrayés qu’ils sont par l’épouvantail agité depuis des mois par les médias aux ordres !


    • troletbuse troletbuse 10 mai 17:08

      @Sozenz
      Tu peux en ajouter 16 qui ont laissé faire. Ca fait encore beaucoup plus. Presque autant que Chirac en 2002.


    • Sozenz 8 mai 13:41

      20 millions de personnes qui ont voté pour qu un mec donne les plein pouvoir à l UE .
      Il va servir a quoi Macron ?

      il va être notre wallpaper ?
       


      • Et hop ! Et hop ! 9 mai 07:07

        @Sozenz : « Il va servir à quoi Macron ? »


        À exonérer les portefeuilles boursiers de l’ISF et à sur-imposer les biens immobiliers, à supprimer le SMIC et la durée légale du travail, à déréglementer toutes les professions, à aller bombarder la Syrie, la Corée du Nord et l’Iran avec les USA, à censurer le Web pour lutter contre les face-news, à supprimer les communes et les départements, à privatiser les universités et les hôpitaux, à privatiser et vendre EdF, la SNCF, les aéroports, la RATP, Araine Espace, Airbus, le CNRS, l’INRA, les Miusées nationaux,...

      • Zip_N Zip_N 8 mai 13:44

        « soit 40,19% seulement des Français en âge de voter »

        Vous allez faire la morale parce que vous possédez le chiffre idéal ? le double vous réjouirait ?


        • Duke77 Duke77 9 mai 12:55

          @Zip_N
          Ben non, juste une réelle majorité. Qu’est-ce que vous ne comprenez pas au fait que notre président n’a pas été souhaité par la majorité des gens vivant dans le pays qu’il va diriger ?


        • Daniel Roux Daniel Roux 8 mai 13:45

          24 % des électeurs ont voté Macron au 1er tour.

          24% des Français + de 18 ans sont donc des riches !

          Nous vivons dans un pays formidable. 24% de riches ; 24 % de pauvres et entre les 2, les 52% que Macron va plumer au profit des 2 précédentes catégories en suivant la recette bien connue du pâté d’alouette : 1 cochon (vers les riches bourges, en toute logique, et une alouette vers les pauvres prolos).

          Ne rigolez pas, c’est tout ce que l’on sait de son programme !


          • Et hop ! Et hop ! 9 mai 14:47

            @Daniel Roux : 


            Non, 24 % des Français de + de 18 ans ont été conditionnés par la campagne publicitaire géante sur tous les médiats pendant 6 mois.

            24 % c’est la part de marché qui a été obtenue par les services de marketing du nouveau produit Macron.


          • BA 8 mai 14:38

            Déjà, dès le soir du 1er tour, les banquiers ne se tenaient plus de joie.


            Dès le soir du 1er tour, pour fêter la victoire d’Emmanuel Macron, trois banquiers de la banque Rothschild étaient au premier rang.


            Lisez cet article du Canard Enchaîné :


            Macron et ses groupies de la banque Rothschild.


            Dimanche 23 avril, deux associés gérants de la banque d’affaires Rothschild, avec lesquels Emmanuel Macron a travaillé durant près de quatre ans (de septembre 2008 à mai 2012), se pressent au premier rang du QG du Parc des expositions, porte de Versailles, pour filmer avec leurs téléphones portables l’arrivée du vainqueur du premier tour.


            Accompagné de Laurent Baril, star des fusions-acquisitions de la banque d’affaires, Olivier Pécoux, co-président du comité exécutif du groupe Rothschild & Co, est un brin gêné d’être repéré par une journaliste du Canard Enchaîné.


            « Je suis ici incognito », insiste le bras droit de David de Rothschild, alors qu’il fait partie des récidivistes. Le 13 juillet 2016, Olivier Pécoux avait déjà assisté au premier meeting parisien d’Emmanuel Macron.


            Ce 23 avril, Baril et Pécoux retrouvent un ancien camarade de la maison Rothschild : Lionel Zinsou, ex-conseiller de Laurent Fabius à Matignon et ex-premier Ministre du Bénin.


            Les trois banquiers s’émerveillent à l’idée que Macron, qu’ils ont connu « bébé », puisse l’emporter. Il serait le second Rothschild, après Georges Pompidou, à gravir sous la Ve République les marches de l’Elysée.


            L’Histoire – et les vraies gens – en marche …


            Source : Le Canard Enchaîné, mercredi 26 avril, page 2.


            Rappel :


            Jean Lemierre, le patron de la banque BNP Paribas, était pour Macron.


            Frédéric Oudéa, le patron de la banque Société Générale, était pour Macron.


            François Pérol, le patron de la banque Banque Populaire - Caisse d’Epargne, était pour Macron.


            Dominique Lefebvre, le patron de la banque Crédit Agricole, était pour Macron.


            Bernard Arnault, le patron de LVMH, était pour Macron.


            Jean-Paul Agon, le patron de L’Oréal, était pour Macron.


            Martin Bouygues, le patron de Bouygues, était pour Macron.


            Serge Dassault, le patron de Dassault, était pour Macron.


            Arnaud Lagardère, le patron de Lagardère, était pour Macron.


            Tous les banquiers, tous les grands patrons du CAC 40 était pour Macron.


            En plus de tous ces collabos, la grande patronne de l’Union Européenne Angela Merkel était pour Macron.


            La chancelière allemande Angela Merkel a indiqué dans un entretien à des journaux allemands qu’elle souhaitait l’élection du candidat centriste Emmanuel Macron en France, qui serait un « président fort ».


            http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/04/28/97001-20170428FILWWW00322-merkel-confiante-que-macron-sera-un-president-fort-s-il-est-elu.php




            • Zip_N Zip_N 8 mai 15:14

              @BA

              Ca semble logique,

              Le monde (bourse et placements) placent ou leur intérêts sont le mieux protégé et le retirent lorsque c’est le contraire, le monde accorde plus d’argent à la France avec Macron qu’avec Le Pen ou Mélenchon.


            • Duke77 Duke77 9 mai 13:00

              @Zip_N
              « le monde accorde plus d’argent à la France avec Macron »


              Mais ce n’est pas « le monde » qui accorde plus d’argent ! Ce sont les banquiers (qui s’enrichissent grâce à la dette) qui célèbrent leur candidat qui va continuer à endetter la France et transférer la richesse vers les 1% les plus riches.

              Vous m’avez l’air d’avoir quelques lacunes en économie...

            • Et hop ! Et hop ! 9 mai 14:51

              @Duke77 : C’est la France qui va accorder plus d’argent aux banquiers, pas le contraire.


              55 milliards par an, toutes les recettes de l’impôt sur le revenu payé par les Français est donné chaque années au (((monde))).

            • bernard29 bernard29 8 mai 14:51

              Alors Verdi on a du mal à digérer.

              Vous donnez trop d’importance à la fonction présidentielle. Mais pour vous réconforter, pour votre programme, vous avez les législatives, ce qui d’ailleurs est plus raccord avec ce que Mélenchon dit de la fonction présidentielle.

              Et puis il est vrai, qu’il y a des gens, qui ne voulaient pas de Jean Luc Mélenchon comme Président. Ils sont plus nombreux que ceux qui voulaient voir un Mélenchon accéder ne serait-ce qu’au deuxième tour. C’est pas la peine de considérer les électeurs comme des veaux. Ils ont leurs raisons sans doute intelligentes aussi. C’est un peu le lot de chaque Star Académy.


              • Dzan 9 mai 11:12

                @bernard29
                Je vais tenter de « poster ».
                Ce que vous dites est vrai, car avant le 2eme tour, ce fut haro sur Mélanchon ;
                quel débat c’ aurait été un Mélanchon contre Micron.


              • bernard29 bernard29 8 mai 15:07
                Avez vous regardé la soirée consacrée à l’interview de Macron sur Médiapart il y a trois jours. C’était une vraie performance , d’intelligence, de pédagogie, d’humanisme. Il est bien meilleur dans ses interviews qu’en meeting. Il est heureux qu’il ait pu montrer aux citoyens médiapartiens, son intelligence, sa clarté, son répondant, et sa force de conviction.

                • Montcale 9 mai 08:16

                  @bernard29
                  c’est bien, vous vous êtes bien enduit de vaseline, vous allez voir ça va passer tout seul ! C’est vous qui avez raison Bernard.


                • JP 9 mai 10:00

                  @bernard29
                  allez nanard, un cachet et au lit !


                • Jeekes Jeekes 8 mai 15:17

                  « Président des riches par défaut ? »
                   
                  Absolument pas !
                  Micron EST président, point barre.

                  La forte abstention devrait l’alerter ? Ha ! Ha ! Ha !
                  Ca va y’en frôler une sans faire bouger l’autre !

                  Elu par des cons de sans-dents, qu’est-ce qu’ils doivent se marrer chez rote-child & Co !

                  Trop tard les gars, vous êtes tous tombés dans le panneau.

                  Y’aura pas de match retour, c’est pas anal-pute ici, c’est la vraie vie.

                  Bien joué, macaron et ses sponsors, il vous l’ont mise bien profond !

                  Et maintenant je vous donne rendez-vous dans quelques mois.
                  Qu’on rigole.
                  Allez, continuez à vous masturber.
                  Vous l’avez dans le cul, et vous avez fourni la vaseline...


                  • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 8 mai 21:31

                    @Jeekes
                    Attention, il y a du plagiat chez Agoravox. A deux ou trois mots près, Jeekes a fait un copié-collé d’un commentaire sur un autre article dans la même édition. Que se passe-t-il ? L’angoisse de la page blanche, une grosse paresse ou l’exercice du droit de tricher en copiant ses propres textes ?


                  • Et hop ! Et hop ! 9 mai 07:14

                    @Jeekes : «  Et maintenant je vous donne rendez-vous dans quelques mois. 
                    Qu’on rigole. »


                    Dans quelques mois il aura fait passer ses réformes votées par la majorité EM de 70 % à l’Assemblée.

                    Les 16 députés de la France Insoumise voteront blanc pour protester, des manifestations seront organisées avec une faible participation.

                    Le smic aura été supprimé, la durée légale du travail portée à 45 heures, le statut de fonctionnaire aboli pour les nouveaux recrutements.


                  • Jeekes Jeekes 9 mai 09:46

                    @Danièle Dugelay
                     
                    Erreur, on ne se plagie pas soi-même ma bonne dame.
                    Tout juste peut-on se répéter, voire rabâcher...

                    Pourquoi ces répétitions ?
                    Cherchez un peu le lien, vous le trouverez aisément.
                    Une piste ?
                    Tous ces articles traitent du même sujet et ils disent tous à peu-près la même chose.

                    Comme je suis un peu limité, il m’a semblé que ça justifiait, grosso-modo, la même remarque... 


                  • Spartacus Spartacus 8 mai 15:22

                    Replacez le mot « riches » de l’auteur par « juifs, arabes, femmes » vous en conclurez un langage nauséabond de racisme rappelant les pires logorées à vomir de l’histoire.


                    Ce racisme anti-riche que bave et dégueule une gauche extrémiste et puante qui a besoin de se créer des faux ennemis pour ce donner bonne conscience de n’avoir que des idées de haine envers leurs prochains.

                    • Coriosolite 8 mai 21:28

                      @Spartacus
                      que bave et dégueule une gauche puante

                      Remplacez le mot « gauche » de Spartacus par « juifs, arabes, femmes » vous en conclurez un langage nauséabond de racisme rappelant les pires logorrhées à vomir de l’histoire.


                    • Jean Pierre 9 mai 00:27

                      @Spartacus
                      Alors que de votre côté en dehors de quelques écarts bénins comme « ce racisme anti-riche que bave et dégueule une gauche extrémiste et puante », vous n’êtes que respect, dialogue, amour, écoute et tolérance. C’est bien connu. 


                    • samuel 9 mai 09:54

                      @Spartacus

                      On ne choisi pas d’être femme arabes ou juif.
                      En revanche on choisi d’être riche par l’exploitation d’autrui.

                      Votre analogie est foireuse.

                    • MERLIN MERLIN 9 mai 11:44

                      @Spartacus
                      Celui qui dit, celui qui est........  smiley


                    • mac 9 mai 12:39

                      @Spartacus
                      Elle facile celle-là.
                      Le problème n’est pas les riches, le problème ce sont les gens qui utilsent leur influence sur l’appareil de l’état pour assuer leur sécurité financière et éventuellement leur monopole sur les marchés.
                      Pour un libéral pur et dur, cela devrait vous choquer.


                    • Duke77 Duke77 9 mai 13:08

                      @samuel
                      Son analogie n’est pas foireuse, Spartacus est juste complètement con en plus d’être grossier.


                      Pour ma part, je n’ai jamais voté à gauche mais j’ai un minimum de neurones pour comprendre que les milliardaires qui défiscalisent, exploitent la misère humaines dans les pays peu développés et détruisent l’écosystème sont une menace pour l’ensemble de l’humanité. Cette analyse est partagée par les gens censés (exceptés ceux qui se goinfrent grâce au système en question) qu’ils soient de droite comme de gauche et qui représente une grande majorité de la population. Il est évident que l’oligarchie a réussi à manipuler l’opinion publique.

                    • Coriosolite 9 mai 21:44

                      @Duke77
                      100% d’accord avec vous.

                      Il peut être fastidieux de répéter inlassablement l’évidence, mais face à de tels crétins, c’est nécessaire, voire indispensable.


                    • epicure 10 mai 00:40

                      @Spartacus

                      l’esclave des intérêts des oligarques financiers ne sait plus quoi dire, et est prêt à n’importe quel argument fallacieux pour essayer de donner une contenance à sa réponse à l’article.
                      Dénoncer les riches, c’est aussi raciste que de dénoncer les esclavagistes, les dictateurs, les empereurs, les seigneurs féodaux, etc....
                      C’est la dénonciation des gens qui ont un pouvoir particulier sur les autres.
                      Il faut bien nommer ceux qui possèdent le pouvoir, pour dénoncer ce pouvoir.
                      Sans ça pas de défense de la liberté et de la démocratie possible

                      Le seul qui exprime de la haine avec des propos irrationnels c’est toi.


                    • Etbendidon 8 mai 15:47

                      ALLEZ ON CHANTE TOUS EN CHOEUR

                      Vous avez veauté Macron comme des cons on on

                      Vous vous êtes abstenus comme des couillons on on

                      Alors maintenant ne venez pas chougner comme des poltrons on on

                      Insoumis de mes trognons on on

                      Bing bang bong

                      ^^

                      Refrain :

                      CON CON CON un jour

                      CON CON CON toujours

                       smiley


                      • troletbuse troletbuse 8 mai 21:28

                        @Etbendidon
                        Bonsoir Etbendidon
                        Oui, Verdi, Fergus, Cabanel ont bienparticipoé à l’election de Micron.Ils devraient continuer à faire des articles sur Fillon parce qu’on est resté en plan sur ses affaires. Enfin le but étant atteint, la justice va classer l’affaire, comme Mediapart ou le Canard. 


                      • epicure 10 mai 00:44

                        @Etbendidon

                        le FN parti d’extrême droite, par nature s’adresse aux cons, vu qu’il joue sur les peurs des gens, sur l’irrationalité , dont le plus symbolique est le bas du front, raciste (ou l’intégriste religieux).

                        Donc certains on voté comme des cons pour le FN pour s’opposer à macron. C’est con.

                        Con un jours, con toujours .


                      • Pie 3,14 8 mai 15:56

                        Il n’y a pas une seule information dans l’article qui argumente en faveur du titre.


                        Le président des riches est donc un argument d’autorité qu’il faudrait accepter sans discuter. 

                        Les études sur l’électorat de Macron montrent qu’il est plutôt jeune, actif, urbain et qu’il a fait des études. Ce n’est pas spécialement un profil de rentier ou de retraité aisé comme c’était le cas pour Fillon.

                        • Nanar M Nanar M 9 mai 10:03

                          @Pie 3,14
                          J’ajoute que cet électorat à le nez sur son smartphone, les fesses très écartées, et le cerveau très disponible.


                        • Zip_N Zip_N 8 mai 16:30

                          Oui il a oublié les comparaisons. peut-être que cela vient de la méthodologie décolorée d’agora (une tribune libre, avec la même liberté que celle qui sont pas libre sur le site), du noyage de poisson. C’est pas avec des réponses aussi basse que les questions vont s’améliorer, c’est pas les veautants étoilés d’agora qui vont dire le contraire.


                          • Zip_N Zip_N 8 mai 17:14

                            Sujet en titre : le rouge.
                            Sous titre : le bleu
                            Sujet : le noir.
                            Conclusion : le vert.

                            Agora parce que je les veaux bien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires