• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Maintenant, Barroso émarge OFFICIELLEMENT à Goldman Sachs International

Maintenant, Barroso émarge OFFICIELLEMENT à Goldman Sachs International

Quelque peu désœuvré par une retraite qu’il devait juger insuffisamment juteuse malgré ses nombreux postes honorifiques rémunérés, l'ancien Premier Ministre portugais et président de la commission de l'UE va donner un coup de main à ses copains de Wall Street pour "surmonter" les retombées du Brexit, cela en émargeant pour une fonction consultative (et non exécutive) : il vient d’être embauché par Goldman Sachs pour aider la banque à minimiser les effets négatifs que pourrait avoir pour elle la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Barroso, qui a été président de la Commission européenne pendant 10 ans jusqu'en 2014, devient « chairman » (président honoraire) de Goldman Sachs International, le groupe qui gère les opérations britanniques et européennes de la banque ; il sera également conseiller. Son salaire n'a pas été communiqué.

Même le Figaro écrit :

« Le symbole est dévastateur. Il donne une image d'arrogance de l'Europe d'en haut envers l'Europe d'en bas. »

Barroso remplace l'ancien procureur général d'Irlande, Peter Sutherland, parti en mai 2015 et dont la position avait été temporairement occupée par l'homme d'affaires suédois Claes Dahlback, un autre administrateur non exécutif. Il pourra user de son réseau et de son « influence » pour faciliter certains passages difficiles que connait actuellement son nouvel employeur : le Brexit, mais aussi son implication dans l’affaire de la chaine des grands magasinsBHS qui a fermé en avrils, mettant à la rue 8 000 personnes, et encore une affaire judiciaire intentée par la Libyan Investment Authority pour pertes sur les transactions au cours de la crise financière de 2008.

Il a déclaré au Financial Times que l'un des éléments les plus difficiles dans les négociations du Royaume-Uni pour sa sortie de l’U.E. concernerait les droits de passeport c’est-à-dire la possibilité de continuer à commercer librement avec un bloc de 27 pays : "Ce que je sais, c’est que les deux côtés feront preuve d’intelligence et de sagesse afin d'avoir une négociation équitable. Personne ne gagne sur la base d'une confrontation. Bien sûr, je connais bien l'UE, je connais aussi relativement bien l'environnement du Royaume-Uni. Si mes conseils peuvent être utiles dans cette circonstance, je suis prêt à contribuer, évidemment."

Au cours de sa dernière période de mandat à la Commission, Barroso a critiqué la manipulation de l'UE par David Cameron et les ambitions du Premier ministre d'imposer un plafond sur les immigrants d'Europe orientale. Alors qu'il était chef de la commission, au cœur de la crise bancaire et des ses retombées sur la zone euro, il a critiqué le comportement des banques : "En tant que président de la CE, je menais un effort global de réglementation et de surveillance, y compris pour la création d'une union bancaire dans la zone euro, pour ramener la stabilité, la crédibilité du secteur financier", a-t-il encore déclaré au Financial Times.

Les dirigeants de Goldman Sachs International, Michael Sherwood et Richard Gnodde, ont déclaré que Barroso avait été engagé pour sa compréhension de l'Europe. « Nous sommes impatients de travailler avec lui pour pouvoir continuer à aider nos clients à naviguer dans un environnement économique et financier difficile et incertain".

Ni Barroso ni la direction de Goldman Sachs ne semblent s’être posé la moindre question de déontologie ou de conséquences sur les effets d »une telle collaboration. Est-ce du cynisme ? Il semblerait plutôt que les pratiques de délits d’initiés soient tellement bien passées dans les mœurs qu’elles ne sont même plus perçues comme telles par les pratiquants eux-mêmes.

En tous cas, merci à Barroso, de nous montrer le vrai visage du projet de l’U.E. et de contribuer à ce que nos dirigeants cessent de nous abreuver de discours lénifiants sur Jean Monnet, les pères de l’Europe, toussa toussa. Maintent, on y voit plus clair dans les règles du jeu. Encore faut-il ne pas se tromper de camp.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.85/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 11 juillet 2016 16:42

    Déontologie ??? La cupidité et le « toujours plus » sont les règles de bases des gouvernants, notamment européens. Ils n’ont pas de limite quand aux mensonges, leur suffisance et à leur degré de corruption.

    Barroso, Van Rompuy, Junker, Tusk ... etc... tous ces gens semblent bien choisis pour leur leur extrême médiocrité. Aucun charisme personnel, aucune capacité à transmettre des idées que l’on peut reprendre et qui soulèveraient les foules. Qui a envie de suivre, se battre, pour Van Rompuy ? Ou un autre ?

    C’est bien leur médiocrité le trait commun, garantissant peut être ainsi leur allégeance au système.


    • Roger le Suisse 11 juillet 2016 23:23

      @Alpo47

      C’est exactement ça : recruter des médiocres aux dents longues pour mieux les asservir en s’assurant leur fidélité à long terme. Sinon, je ne vois pas l’utilité d’une girouette telle que Barroso ou d’un Von Rompuy, au look de savant fou ou de Junker, le beauf alcoolo de service.


    • César Castique César Castique 12 juillet 2016 11:12

      @Alpo47

      « Barroso, Van Rompuy, Junker, Tusk ... etc... tous ces gens semblent bien choisis pour leur leur extrême médiocrité. »



      C’est possible, mais je doute que GS servent à Barroso un salaire mensuel à six chiffres - c’est pratiquement certain - s’ils n’ont pas de solides raisons de penser qu’il rapportera bien davantage.

    • NicolasA (---.---.219.36) 12 juillet 2016 12:23

      @Alpo47
      « Déontologie ??? La cupidité et le « toujours plus » sont les règles de bases des gouvernants »


      ca c’est pas juste les gouvernants, ce sont les humains en général, plus t’en a plus t’a tendance à trouver ça normal et plus t’en veux ... 
      normalement c’est l’éducation qui fait la différence pour éviter ce genre de dérive comportementale, chez les classes pop moyennes, les médias, politiques ont fait du bon boulot « chacun pour soi, tous pour le fric » et chez les riches ils doivent être rare à se rendre compte que ce sont des enc.... et qu’il serait temps de faire son introspection ...


    • kader kader 12 juillet 2016 14:33

      @Alpo47
      Et ils ne cachent même pas. Le mépris total pour la cause qu’il est sensé avoir défendu. Comme un bras d’honneur à tous les peuples d’Europe.

      Et cet homme va surement une belle retraite en plus.
      Jusqu’à quand ces choses la ?

      Mais qui est derriere GS ?

      Vanguard group, Blackrock, FMR, State Street

      Actionnaires principaux de la Fed, Monsanto, Apple, Google, Microsoft, IBM, Exxon, Mac Donald’s, Pepsico, Mondelez International (n*1 de l’agroalimentaire mondial), Paramount, Goldman Sachs, Bank of New York Mellon, City Group, Jp Morgan Chase, Honda, US Bancorp, Philip Morris, Imperial Tobaco, Bank of America

      Mais le plus troublant, c’est que les propriétaires, les dirigeants de ces 4 grands groupes n’existent pas. Ils sont les uns propriétaires des autres. Ce qui est étonnant et tout à fait suspect.


    • Alpo47 Alpo47 17 juillet 2016 10:12

      @kader

      Vous abordez le vrai problème : le capitalisme prédateur. Sauf que ... vous ne faites que l’effleurer (comme moi). Derrière les fonds d’investissement que vous citez, Vanguard, Blackrock ... il y a des individus, des familles, et ceux là leurs noms n’apparaissent nulle part.
      On se doute bien qu’il doit s’agir des « vieilles familles » de la banque, qui investissent -pillent- depuis des siècles,mais ils n’apparaissent pas.
      Enfin, pas encore.


    • JBL1960 JBL1960 11 juillet 2016 16:43

      C’est à dire que ça commence à se voir quand même non ? Tenez, quand Ike se faisait payer une retraite dorée par la Standard Oil ça se voyait moins, enfin, ça se savait moins = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/10/in-gaz-we-trust/


      • Etbendidon 11 juillet 2016 17:42

        Ah ben ça pour de l’info c’est de l’info !
        mais Desourceplusrapide a déjà nartiqué la dessus :
        http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/l-ete-leger/article/un-quiz-pour-l-ete-182719
        Et Depremière main (Asselineau) nous a fait une belle vidéo
        https://youtu.be/P6k11ag7u80
        C’est dur d’être paparazzi, faut arriver le premier
         smiley


        • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 juillet 2016 18:09

          @Etbendidon

          Je ne suis pas journaliste et je ne cherche pas le scoop.
          Je mets mon grain de sel, et vous n’êtes pas obligé d’apprécier.
          Je viens de voir que Taktak a mis un autre grain de sel !
          Ça vous énerve ?
          Ça vous gêne ?
          Ça vous fait quoi ?

        • Etbendidon 11 juillet 2016 18:44

          @Jeussey de Sourcesûre
          TROP DE SEL NUIT A LA SANTE
           smiley


        • Pere Plexe Pere Plexe 11 juillet 2016 22:05

          @Etbendidon
          ....sinon rien sur le fond ?


        • devphil devphil 11 juillet 2016 17:46

          Au moins cela à le mérite de clarifier les choses...


          La collusion des politiques et de la finance n’est une nouveauté , c’est même une étroite collaboration pour s’assurer que les lois seront bien restrictives à l’encontre des plus fragiles.

          Cette oligarchie mérite le rétablissement de la veuve noire ....

          Philippe 

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 juillet 2016 19:24

            Qui fait quoi ? Qui vient d’où et qui va où ? « Le complot de Goldman Sachs ».


            Cela s’appelle « les portes tournantes »..., les Mamamouchis les plus efficaces dans l’application des souhaits de la finance et des multinationales, sont remerciés de leurs bons et loyaux services, par des postes dont l’utilité est inversement proportionnelle aux honoraires...
            Le pilage des peuples à des règles que les manants ignorent...

            - Papandréou, qui a ruiné les Grecs, est prof à Harvard, à 46 000 dollars par mois.

            - John Major est au fond Carlyle, qui gère la fortune des Bush et des Ben Laden.

            - Tony Blair est Président du Conseil International de JP Morgan.

            - Tim Geithner, ex directeur du Trésor américain est Président de la Warburg Pincus, banque d’affaire à Wall Street. C’est lui qui a aidé les 5 ou 6 plus grosses banques US « vendre le monde aux banquiers. »

            - Robert Rubin, ex Ministre de Bill Clinton, est devenu Directeur de la City Bank.

            - Bruxelles, 9 anciens Commissaires européens se partagent 98 mandats signés avec des multinationales.

            - Les portes tournantes : Les anciens de la Commission Barroso II rejoignent les entreprises.

            C’est ainsi que la Commission européenne passe 90% de son temps avec les lobbies, ce qui leur permet d’obtenir des décisions européennes, non conformes aux souhaits des peuples, mais tout à fait conformes aux souhaits des lobbies...

            • baldis30 11 juillet 2016 22:08

              @Fifi Brind_acier

              bonsoir,

              ben quoi il faut bien vivre,.... les temps sont durs.

              ils se croient intelligents et indispensables... tout au plus ils sont beaux ...

              mais je ne sais pas si cette beauté relève de Praxitèle ou de Jacques Brel.

              Il a commis une faute grave, très grave ... et ne pas s’en apercevoir montre aussi bien la stupidité que la cupidité du personnage.

              L’Europe avait peu de crédit moral elle vient d’acheter le discrédit bancaire !


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 juillet 2016 22:17

              @baldis30
              Le peuple s’occupait de foot et des vacances, pas de Barroso...


            • zutalors 11 juillet 2016 19:51

              Après RSF, voici PSF (pantouflages sans frontières).


              • Pere Plexe Pere Plexe 11 juillet 2016 22:13

                Il y a ceux qui passent de Rothschild aux ministères et ceux qui retourne chez Goldman...

                Pour corriger le figaro (« Le symbole est dévastateur. Il donne une image d’arrogance de l’Europe d’en haut envers l’Europe d’en bas. »)
                Il est moins question d’Europe que d’occidentaux pro Ue, pro Us, pro Otan
                Et c’est moins de l’arrogance qu’un profond mépris et d’un système de corruption généralisé qui ne fait même pas mine de se cacher.

                • kader kader 12 juillet 2016 22:35

                  @Pere Plexe
                  rothschild et GS c’est la meme chose.. c’est un prête nom.
                  Ces gens ont peur de se montrer de montrer qu’ils tirent les ficelles du monde.
                  avec Rockfeller et quelques autres. Les marchés financiers c’est eux.
                  Ils possèdent TOUT : toutes les banques américaines toutes les cigarettes tout le petrole toute l’industrie pharmacieutique etc

                  cest facile tu tapes sur google actionnaire de GS et tu vois qu’ils possèdent aussi (les 4 actionnaires principaux Vanguard group Blackrock FMR et STATE STREET)

                  Actionnaires principaux de la Fed, Monsanto, Apple, Google, Microsoft, IBM, Exxon, Mac Donald’s, Pepsico, Mondelez International (n*1 de l’agroalimentaire mondial), Paramount, Goldman Sachs, Bank of New York Mellon, City Group, Jp Morgan Chase, Honda, US Bancorp, Philip Morris, Imperial Tobaco, Bank of America

                  Actionnaires de : Nasdaq, Facebook, Altice (Patrick Drahi), Yahoo, Wells Fargo, Deutche Bank, Banque Lazard, Morgan Stanley,HSBC, Lockheed Martin,Alcoa Inc. Altria Group, AT&T, Boeing, Washington Post, The New York Time, E bay, Amazone, Caterpillar, Coca- Cola, Pepsi co, General Electric,  Rolls Royce, Trip Advisor, Unilever, Nestlé, Siemens, Allianz, General Motors, Ford, Renault, Daimler, Chrysler, Fiat, Bmw, V A G, Harley Davinson, Halliburton, Hewlett-Packard, BASF, Intel, Motorola, Nokia, Cisco, Xerox, 3M, Johnson & Johnson, Novatis, Merck & Co, Pfizer, Bayer, Roche, Teva, Sanofi, Procter & Gamble, Time Warner, Walt Disney, Viacom, CBS Corporation, NBC Universal,Samsung, Mitsubishi, LG, Vivendi, Nestle,Total, BP, Publicis, AirBus Eads, Axa, Bnp Paribas, Illiad, Havas, etc, et de la plupart des sociétés européennes cotés en bourse et des agences de notation. Il n’est pas possible de les dire toutes il y a en des milliers.

                  Quand on nous parle « des marchés financiers, on sait mieux de qui on parle ». Mais le plus troublant, c’est que les propriétaires, les dirigeants de ces 4 grands groupes n’existent pas. Ils sont les uns propriétaires des autres. Ce qui est étonnant et tout à fait suspect, Cela ressemble fort à des pratiques mafieuses


                • lloreen 11 juillet 2016 22:30

                  Le « pauvre » monsieur Barroso était sans emploi depuis que son successeur a pris sa place. Vu son standing, il était impossible pour lui de pointer au pôle-chômage. Il a donc dû passer direcgtement chez son banquier pour franchir ce mauvais pas passager.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 juillet 2016 07:03

                    @lloreen
                    Il est peut-être utile de rappeler que tous les employés de l’ UE, qui nous demandent de nous serrer la ceinture, peuvent partir à la retraite au bout de 15 ans de bons et de loyaux services...
                    « L’Europe, c’est la PAIE ! »


                  • lloreen 12 juillet 2016 08:19

                    @Fifi Brind_acier
                    Qu’ ils se noient dans leur argent, que voulez-vous que je vous dise.


                  • Ar zen Ar zen 11 juillet 2016 22:58

                    Finalement je vais rejoindre l’avis de Fergus. Il faut changer d’Europe et changer les traités. 


                    Il faudrait apporter de nouvelles dispositions qui préciseraient : 

                    - Que les commissaires européens n’ont pas le droit d’être corrompus.

                    - Que les parlementaires européens n’ont pas le droit d’être achetés.

                    - Que la prévarication est interdite.

                    - Que les conflits d’intérêt doivent être évités, dans la mesure du possible.

                    Pas certain d’obtenir « l’unanimité » pour ces mesures. Dans l’UE, tout ce qui n’est pas interdit est autorisé. 





                    • kader kader 12 juillet 2016 22:42

                      @Ar zen
                      même sans aucun traité l’Europe existe...pourquoi faire un traité ? pour que les enfoirés retombent sur leurs pattes ?
                      C’est quand meme incroyable qu’on arrive à faire croire que ces gens ont crée l’europe.
                      L’europe existe depuis des centaines d’années. Au plus le pouvoir est centralisé au moins le peuple en aura. Il faut reformer le crédit, interdire les paradis fiscaux etc etc


                    • Roger le Suisse 11 juillet 2016 23:20

                      Don Barroso dans ses bonnes oeuvres. Comme le souligne le titre de l’article, au moins, c’est officiel maintenant.
                      Comme disait le satiriste Fred Criado : des « parrains de la ripoublique » toutes ces crapules. Il devrait leur offrir le jeu, ça les divertirait sans nuisance possible au moins. Enfin, on peut rêver...
                      Bravo, Don Barroso, tu l’as eu ton susucre !


                      • Alainet Alainet 12 juillet 2016 01:06

                        - Shocking ! d’après l’Express ;o n croyait leurs intérêts inconciliables. D’un côté, un ancien président de la Commission européenne « au service des Etats ». De l’autre, une banque d’investissement, symbole de la crise des suprimes de 2008 et de la faillite de la Grèce.. consultant recruté par GS & devient « président non-exécutif de Goldman Sachs !!
                        Barroso aura pour objectif de »limiter les effets négatifs« du Brexit au sein de Goldman Sachs.. à cause de son carnet d’adresses, il a accepté d’être le cheval de Troie de la CE mais ces conseils »avisés" seront superflus face au délitement en bonne voie de cette UE fédéraliste. Lol !
                        https://www.youtube.com/watch?v=Tvd8PKmjqH8


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 juillet 2016 07:16

                          @Alainet
                          Après que les Mamamouchis et autres experts en cataclysmes, dont Christine Lagarde, qui annonçait un effondrement de l’économie mondiale, la Bourse de New York finit sur un record.


                          Si la Livre se stabilisait au niveau actuel, elle aurait perdu entre 6 et 10% par rapport au dollar. Une telle dépréciation, qui reste dans une fourchette modérée, aura à coup sûr des effets macro-économiques positifs sur l’économie britannique qui dépasseront les effets négatifs.

                          On peut en attendre une baisse des importations et une poussée des exportations britanniques, rendues soudain 6 à 10% plus compétitives. Il devrait en découler une baisse du chômage et une accélération de la croissance, c’est-à-dire tout le contraire, encore une fois, des prophéties bidons des « experts » du FMI.


                          PS : Faute de pouvoir dévaluer l’euro, Bruxelles a imposé la Loi El Khomri pour faire baisser le prix du travail, au nom de la compétitivité.



                        • Odin Odin 12 juillet 2016 12:37

                          @Odin

                          Quant à la Livre, elle est allée jusqu’à son support des 1,16 et

                          maintenant elle reprend le chemin inverse :

                          http://www.boursorama.com/bourse/cours/graphiques/historique.phtml?symbole=3fGBPEUR

                          Où est la catastrophe annoncée par ces félons d’européistes ?


                        • Ar zen Ar zen 12 juillet 2016 12:43

                          @Odin

                          Quoi de plus normal que ces chiffres ? C’est sans doute ce que vous vouliez exprimer ?

                          - Le CAC40, sociétés françaises côtées par NYSE-EURONEXT, aujourd’hui ICE.

                          - Le DAX, sociétés allemandes côtées à la bourse de Francfort.

                          - FTSE, la bourse de Londres.

                          J’a commis un petit article sur Agoravox concernant la fusion entre la bourse de Londres, LSE et la bourse de Francfort, DB. Fusion interdite par l’article 102 du TFUE, abus de position dominante oblige, mais aujourd’hui autorisée par la sortie de la GB de l’UE, position dominante autorisée dans tous les autres pays du monde, hors UE.

                          Dès le 4 juillet 2016 les actionnaires de LSE se réjouissaient et confirmaient à 99,85% leur volonté de fusion entre LSE et DB. Voilà, c’est fait !

                          Nous avons le résultat du Brexit sous nos yeux. La bourse européenne a du souci à se faire. Le nouveau « géant » LSE +DB va ratisser large, très large. Les sociétés allemandes, côtées au DAX, pourront installer leur siège social à Londres. L’Union Européenne, après s’être vidée de ses industries va désormais se vider de ses siège sociaux. Le processus de paupérisation de la vieille Europe est plus que jamais en marche. Les « Européens » ne sont perçus, par l’élite financière, que comme des consommateurs sans conscience et abrutis.


                        • Odin Odin 12 juillet 2016 17:15

                          @Ar zen

                          Je partage votre commentaire. La 1 ère place boursière, avant le Brexit, était Londres. La fusion avec la bourse de Francfort aura les conséquences que vous indiquez. 


                        • Clocel Clocel 12 juillet 2016 03:52

                          Qu’est-ce qui vous choque ?
                          On s’offre les putes qu’on peut se payer, à quoi ça servirait d’avoir du pognon sinon !? smiley
                          On est bien dans le meilleur des mondes, celui auquel la plupart d’entre nous œuvre et consent...
                          Ita est.


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 juillet 2016 07:23

                            @Clocel
                            Qui vous dit que la majorité des Français consent ? Qui vous dit que les Français sont correctement informés du dessous des cartes de l’ Union européenne ?


                            Les élections ne proposent que des candidats euro-atlantistes, qui refusent de sortir de la construction européenne, ou qui, dans le meilleur des cas, proposent « une Autre Europe », ce qui revient à ne pas sortir de l’ UE.
                            .
                            Et ceux qui veulent sortir définitivement de l’ UE, comme l’UPR et le PRCF, sont censurés par les médias, y compris publics.

                            Que faites-vous pour y remédier ??

                          • Clocel Clocel 14 juillet 2016 06:48

                            @Fifi Brind_acier

                            « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! il est complice »
                            George Orwell

                            Pour y remédier ?
                            J’évite de croire au père noël, de donner son carburant favori à un système qui m’écrase, des suffrages, je ne pense pas que les urnes qui nous ont fourvoyé nous sortirons le cul des ronces...


                          • MAIBORODA MAIBORODA 12 juillet 2016 07:27
                            1. Indécent mais transparent !
                            2. Les choses sont assez claires et nettes pour que même les imbéciles, les demeurés, les jocrisses, les gobe mouches et les coquebins soient édifiés sur les réalités européennes.
                            3. Pendant ce temps là on nous bassine avec « l’apocalypse annoncée » du Brexit !
                            4. Ohé ! Hollande ! Muet comme une carpe ? (J’ai failli écrire carpette).

                            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juillet 2016 10:23

                              @MAIBORODA


                              bonjour Maiboroda

                              j’ai fait l’addition :

                                imbéciles
                              + demeurés
                              + jocrisses
                              + gobe-mouches
                              + coquebins
                              __________________

                              = 49 %

                              si vous ajoutez les crétins déminéralisés (2.5 %) et les enfoirés de Sodome (12.5 %),
                              ça fait quand même 64 % de la population dans un état de fragilitémentale dont l’« édification » est problématique et instable !





                            • dimistri (---.---.201.70) 12 juillet 2016 16:04

                              @Jeussey

                              Les enfoirés de sodome, c’est comme les laissez-moi-jouir ? Les épicuriens ? Ou les lgbt ? Les pécheurs a la morale traditionnelle ?

                              Les crétins sont considéré comme déminéralisé parce que l’on parle de toxicomanes, de sidateux ? Ou bien parceque tu t’en sert pour diluer les teintures mères ?

                              Le co3b@t ne dois pas faire oublier les bases, la langue de discourt dois étre un minimum conventionnelle sinon on entend chaqu’un se que l’on veux.

                              ++

                              PS : Si je suis un robot, qu-est-ce-que cela peut bien vous foutre ?


                            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 12 juillet 2016 16:29

                              @dimistri

                              dans les deux cas, il s’agit d’euphémismes qui permettent de ne pas choquer des oreilles (ou des yeux) chastes et que je peux essayer de mieux cerner par des périphrases :

                              - enfoirés de Sodome« = catégorie désignée habituellement par un déterminant commençant aussi par »en« et se terminant par »é". Dans le cas présent, peu importe leurs préférences érotiques dans leur vie privée, car il s’agit d’une métaphore pour évoquer leur faible probité morale, leur propension à changer de camp et à offrir leurs services au plus offrant, quitte à le poignarder dans le dos. Les statistiques demeurent impuissantes à cerner les véritables intentions de cette faune opportuniste : on sait seulement qu’elle choisira toujours le camp du plus fort.

                              - crétins déminéralisés = Une vidéo en dit plus long que des mots.

                            • tashrin 12 juillet 2016 10:52

                              Et pendant ce temps là, les gens ils regardent les millionnaires se courir après pour un ballon :)
                              On peut même plus dire que c’est un complot occulte, ils prennent même plus la peine de cacher leurs turpitudes
                              Faut croire que quelque part on a ce qu’on mérite


                              • Bartneski bartneski 12 juillet 2016 12:31

                                @tashrin

                                « Faut croire que quelque part on a ce qu’on mérite »


                                Ce n’est pas le maître qui fait l’esclave mais l’esclave qui fait le maître.

                                Esclave, choisis ton maître.

                              • lloreen 12 juillet 2016 14:29

                                Comme alternative à Goldman-Sachs & Cie il y a le contributionisme. Nul besoin de la monnaie de singe de ces escrocs.

                                https://www.youtube.com/watch?v=lbAuSCQtIVk
                                https://www.youtube.com/watch?v=PJjgagS1Prw
                                https://www.youtube.com/watch?v=kHjqpi7Ym9c

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires