• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mariage : Lettre ouverte à Valérie et à François pour un référendum (...)

Mariage : Lettre ouverte à Valérie et à François pour un référendum !

Je poursuis mon action contre l'adoption d'enfants pour les couples homosexuels. Voir mes 4 articles où j'explique (bien que n'étant pas défavorable au mariage) mes raisons d'être contre ce projet qu'est l'adoption et les conséquences sur leur avenir.

Mariage gay, le cheval de Troie pour l’adoption... et si on parlait de l’avenir des enfants !

Loi sur l’adoption : « Votre député a voté la loi, .. en 2017 ,.. virez-le ! »

« La manif pour tous » a été un succès,... alors contrairement à ce que pensent certains et le laissent entendre « le Mariage pour tous » n’est pas encore plié » !

La liberté de conscience de chaque citoyen,... ou le poids du lobby gay !

Sur ce délicat sujet sociétal, une majorité de français souhaitent un référendum, je fais partie de ceux-ci, alors pour cette raison, je viens d'envoyer une lettre ouverte (via la fonction courriel du site de la Présidence de la République) à François Hollande et à sa compagne Valérie Trierweiler.

Pour ce qui concerne l'envoi d'un courriel destiné à Valérie Trierweiler, sur le site de la Présidence de la République, je n'ai pas trouvé le moyen de contacter directement la compagne de François Hollande, néanmoins j'ai envoyé sur le formulaire destiné au Président de la République mon mail en spécifiant bien que ce dernier était bien adressé à Madame Valérie Trierweiler et de bien vouloir si cela était possible le faire parvenir à sa destinataire.

Pour mettre plus de chances de mon coté, et comme il est indiqué sur le site de l’Élysée dans la page consacrée à Valérie Trierweiler, j'adresse également mon mail à l'Association France Libertés, où Valérie Trierweiler est ambassadrice,... et j'utilise également le site de Paris Match, où il est également marqué que Mme Trierweiler est toujours collaboratrice de l'hebdomadaire. Dans mes deux courriels, je prie ces deux organismes de bien vouloir transmettre mon courriel internet à Madame Valérie Trierweiler.

Je pense que cet article sera utile à la cause que je défends et qui me tient fortement au cœur, c'est à dire l'avenir des enfants, … et comme dit cette très vieille locution latine : Alea jacta est.

Je vous place la copie de mes deux lettres.

Gilbert Spagnolo dit P@py.

 

Monsieur Le Président de la République. (lettre ouverte copie)

Bonjour Monsieur le Président,

La mise en place de la promesse n°31 de votre campagne présidentielle suscite un certain malaise sociétal, voire un certain rejet au sein de la population. le succès de la manifestation du dimanche 13 janvier et les différents sondages indiquent qu'une majorité de nos concitoyens attachent une grande importance pour que les enfants adoptés le soient par une maman et un papa, d'ailleurs si on demande à un enfant adoptable quel est sont désire, ce dernier répond généralement qu'il désire être adopté par une maman et par un papa, et non par deux mamans ou par deux papas.

Une grande majorité de français approuvent votre décision que vous avez prise sur le Mali, en prenant rapidement ce courageux et énergique choix, vous avez ainsi « tordu le coup » à tous ceux (y compris parmi votre propre camp) qui claironnaient à tout va votre atermoiement pour prendre de rapides et importantes décisions. Avec cet acte, chacun s’accorde à dire que vous venez d'endosser un nouveau costume de Président de la République.

Avec votre « nouveau statut » que vous venez d’acquérir, ce dernier va encore se renforcer si sur le projet du Mariage pour tous, vous prenait la décision d'organiser un référendum (demander par une majorité de français) sur cette très importante question sociétale.

En répondant favorablement aux désirs d'une grande partie de la population française, cette décision ne serait pas perçue comme un revirement, mais bien au contraire votre attachement et votre écoute aux désirs de nos concitoyens et votre très fort attachement à la démocratie. Monsieur le Président de la République , en donnant la parole au peuple un dirigeant politique se grandit toujours.

Monsieur le Président de la République, je pense qu'avec ses deux très importantes initiatives, pour 2017 (si vous désirez briller un deuxième mandat) ces dernières vont assurément créer pour vous un immense boulevard, ... que vos éventuels adversaires auront bien du mal à fermer ou a obstruer.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.

Gilbert Spagnolo.

----------------------------

Madame Valérie Trierweiler, ( lettre ouverte copie)

Bonjour,

Sur le site de la Présidence de la République, je n'ai pas trouvé le moyen de contacter directement la compagne de François Hollande. Désirant tout de même contacter cette dernière, je me permets d'utiliser le formulaire destiné au Président de la République pour lui adresser mon courriel, en espérant qu'il existe une possibilité que celui-ci puisse parvenir à sa destinataire.

Je vous remercie par avance de votre amabilité.

Gilbert Spagnolo.

 

Bonjour Madame,

La mise en place de la promesse n°31 de la campagne de François Hollande suscite un certain malaise sociétal, voir un rejet au sein de la population. le succès de la manifestation du dimanche 13 janvier et les différents sondages indiquent qu'une majorité de nos concitoyens attachent une grande importance pour que les enfants adoptés le soient par une maman et un papa, d'ailleurs si on demande à un enfant adoptable quel est sont désire, ce dernier répond généralement qu'il désire être adopté par une maman et par un papa, et non par deux mamans ou par deux papas.

Une grande majorité de français approuvent la courageuse et rapide décision qu'a prit François Hollande sur le Mali, en prenant promptement cette énergique décision François Hollande à « tordu le coup » à tous ceux (y compris parmi son camp) qui claironnaient à tout va son atermoiement pour prendre de rapides et importantes décisions. Avec cette prise de décision, chacun s’accorde à dire que François Hollande vient d'endosser un nouveau costume de Président de la République.

Avec son « nouveau statut » qu'il vient d’acquérir, sur le projet du Mariage pour tous, François Hollande renforcerait celui-ci s'il prenait la décision d'organiser un référendum (demander par une majorité de français) sur cette très importante question sociétale.

En répondant favorablement aux désirs d'une grande partie de la population française, cette décision ne serait pas perçue comme un revirement , mais bien au contraire son attachement et son écoute aux désirs de ses concitoyens et son fort attachement à la démocratie. En donnant la parole au peuple un dirigeant politique se grandit toujours .

Madame Valérie, je pense qu'avec ses deux très importantes initiatives, pour 2017 (si François Hollande désir briller un deuxième mandat) ces dernières vont assurément créer pour lui un immense boulevard, ... que ses éventuels adversaires auront bien du mal à fermer ou a obstruer.

Je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de ma très haute considération.

Gilbert Spagnolo.


Moyenne des avis sur cet article :  2.77/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    




    • Fergus Fergus 18 janvier 2013 11:13

      Bonjour, P@py.

      Personnellement favorable à ce type d’union, pour une égalité de droits, j’aurais préféré que l’on s’en tienne à une « union civile » pour éviter les polémiques stériles. D’accord avec vous sur les éventuelles dérives du mariage homosexuel.

      Mais pourquoi diable saisir Valérie Trierweiler qui n’est rien d’autre qu’elle-même et qui, de surcroît, ne mérite sans doute pas une « très haute considération » ; des salutations respectueuses eussent été suffisantes.

      Cordialement.


      • Francis JL 18 janvier 2013 11:25

        Bonjour Fergus,

        j’approuve ce que vous dites. Sauf que de mon point de vue, Gilbert Spagnolo a parfaitement le droit de tenir Valérie Trierveiler en très haute considération.

         smiley

        J’en profite pour saluer ici Gilbert Spagnolo,
        cordialement


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2013 11:34

        Salut Fergus,


        Merci pour ta réponse, sur ma formule envers Valérie Trierwieler, ben,... je n’ai pas voulu mettre une formule moins que celle que j’ai adressé à son compagnon Président la République, … puis quand même la galanterie est encore pour certains hommes ( vieille tige comme moi ! )...toujours d’actualité !!

        Pour cette question sociétale, le référendum serait à mon avis la meilleure des solutions ,.. et comme on dit :Inch’Allah .


        @+ P@py 


      • Fergus Fergus 18 janvier 2013 11:44

        Salut, P@py.

        Concernant la formule de politesse, ce n’était pas une critique, mais une simple observation liée à mes propres pratiques. Personnellement, je n’ai en effet jamais usé dans mes correspondances adressées à des personnalités de formules supérieures à « salutations respectueuses », pas même au Président de la République. Cela pour redonner leur sens aux mots. Ma « haute considération » ou « très haute considération », je les réserve à des gens pour lesquels j’éprouve réellement une sincère admiration. Mais ces gens-là (chercheurs par exemple) ne sont pas des hommes et des femmes de pouvoir.

        Bonne journée.


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2013 12:10

        Fergus re,


        Rassures toi, je n’ai pas pris ta remarque pour une critique,... puis je ne suis pas un habitué a adressé un courrier à des personnalités de cette importance, je ne suis qu’un obscur citoyen, ... pt’être un peu « fayot » sur les bords !!!.


        @+ P@py



      • Francis JL 18 janvier 2013 11:21

        L’égalitarisme libéral est un déconstructivisme sociétal : ni un retour en arrière, ni un progrès, ça consiste à miner le terrain social d’autant de bombes à retardement que de ’réformes’, bombes aux conséquences que personne ne saurait aniticiper.

        Les enfants de familles homoparentales sont l’exception. Mais cette exception a du sens par rapport au symbole qu’est le mariage hétérosexuel. Supprimons le symbole, et ce ne sont pas seulement les enfants des familles homosexuelles qui perdront ce sens, mais tous les enfants. Pour le profit de qui ? Les théoriciens du genre.

        L’égalitarisme libéral c’est la déconstruction des symboles. En bref, un diabolisme. Un symbole est ce qui unit ; un diabole est ce qui divise. Nous savons bien que l’enfer est pavé de bonnes intention.


        • eric 18 janvier 2013 12:04

          Sympa,mais ils n’écoutent rien.

          http://www.lavie.fr/actualite/auditions-sur-le-mariage-pour-tous-une-methode-contestee-23-11-2012-33501_3.php

          Pourtant, nous sommes nombreux, dont un tiers des électeurs de Hollande a estimer nécessaire un vrai débat.
          http://www.la-croix.com/Actualite/France/Sondage-La-Croix-45-des-Francais-veulent-un-referendum-sur-le-mariage-pour-tous-_NG_-2013-01-17-900375

          Mas quelle que soit la bonne volonté démocratique du président, je ne pense pas qu’il puisse se permettre de la faire valoir. Compte tenu du rôle de Berger dans le financement des primaires et de la presse de gauche, ainsi que de la sensibilité de son trésorier de campagne. Compte tenu que tres malheureusment, encore aujourd’hui, la vrai transparence dans ces domaines n’est pas de ce monde, il est sans doute pieds et poings lies.
          http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/16/tetu-magazine-gay-rachat-jean-jacques-augier-pierre-berge_n_2488222.html

          Reste alors la démarche civile civique citoyenne participative démocratique.

          http://www.referendum-officiel.fr/Accueil#form

          Comme cette première historique n’intéresse que peu la plus part des médias, il me parait utile de la faire circuler a son carnet d’adresse. Incroyable le nombre de lettre de remerciement de copains qui ne savaient pas que cela existait et qui se réjouissent de pouvoir signer.

          Tous ensemble ! Tous ensemble ! La lutte est un combat !


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2013 12:19

            Salut Eric,


            Comme tu dis, sont tous sympas,... mais la situation est très très simple, pour ceux qui voteront la loi, suffit juste de faire circuler un peu plus mon article que j’ai rédigé le 15 novembre dernier.


            Loi sur l’adoption : « Votre député a voté la loi, .. en 2017 ,.. virez-le ! »



            @+ P@py



          • eric 18 janvier 2013 12:43

            C’est prévu sur le site de la manif pour tous ( lettre a son élu), mais effet dans 4 an au mieux. J’espère que vous avez signe la pétition referendum et fait suivre a votre carnet d’adresse sans auto censure en fonction des sensibilités respectives de vos amis.
            Un tiers des électeurs de Hollande serait pour.
            Quand a ce qui concerne la différence entre les gens hostiles au mariage et hostiles, elle couvre sans doute justement ceux la. Ils n’osent pas dire ce qu’il pense sur le sujet indiscuté et indiscutable a gauche du mariage et se réfugient sur la question de l’adoption. Or, si on a le droit de se marier, on a le droit d’adopter.


          • cassandre4 cassandre4 18 janvier 2013 15:48

            http://www.referendum-officiel.fr/A...

            Merci pour ce lien eric, je diffuse immédiatement !


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2013 20:54

            Eric re,


            Pétition signée et envoyée dans l’après-midi.

            Merci pour le lien.

            @+ P@py 


          • ZenZoe ZenZoe 18 janvier 2013 12:27

            Que vient faire Valérie Trierweiler dans l’histoire ?
            Même si on suppute qu’elle donne son avis au président sur tout et sur rien, lui donner un rôle qu’elle n’a pas est une vraie dérive démocratique. Seuls ceux qu’on a élus comptent (et déjà leur faire faire à eux ce qu’on demande est pas de la tarte !).
            Envoyez plutôt votre haute considération à votre député, comme d’ailleurs on devrait tous le faire si le sujet nous tient à coeur.
            Cordialement


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2013 12:31
              Je profite de cet article pour remercier sincèrement une foi de plus la modération d’Agoravox pour la validation des mes 5 articles sur ce sujet.( que vous pouvez revoir : )


              @+ P@py



              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2013 13:50

                Grâce à la réponse d’Eric ( plus haut ) on comprend mieux le poids du lobby gay dans la politique.

                D’ailleurs ce poids je l’ai évoqué le 24 novembre dernier dans mon article que je place plus bas, ou je signalais l’empressement qu’avait eu François Hollande a recevoir deux représentants de la communauté homosexuelle, ou j’avais écris ceci :..après le discours du Président de la République que ce dernier venait de prononcer à l’occasion de l’ouverture du 95éme congrès des maires et présidents de communauté , ou abordant le mariage pour tous, il avait évoqué « la liberté de conscience des maires 


                Vous remarquerez qu’en fin d’article, je tirais cette conclusion :

                Dans cette période difficile ou beaucoup de nos concitoyens souffrent de la crise actuelle, je remarque que notre Président de la République est bien moins empressé de recevoir les vieux qui n’arrivent plus a se chauffer, les femmes seules avec enfants, ou les sans abris.


                Maintenant avec les infos qui nous arrivent ( dommage qu’elles arrivent en retard ) nous comprenons mieux le cheminement du plan car, c’est un plan mûrement élaboré, et surtout assuré financièrement de cette histoire qu’est le mariage gay, avec le poids financier de Pierre Berger sa fortune :et ici .le voile est levé sur ce pouvoir gay, capable avec son argent d’imposer sa volonté ( alors que ce dernier représente une infime pourcentage de la population française ) au pouvoir politique en place actuellement !

                Le général De Gaulle et les révolutionnaires de 1789/1799, doivent se retourner dans leurs tombes !


                Dans quelques années quand arriveront hélas les premiers drames liés au mal être des enfants élevés par les couples du même sexe, 12 ( la raison de mon combat ces études sont en lien dans mon article

                Mariage gay, le cheval de Troie pour l’adoption... et si on parlait de l’avenir des enfants

                ) on pourra toujours « remercier » ce lobby, … mais hélas il sera malheureusement trop tard !


                @+ P@py 


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 janvier 2013 09:58

                  Bonjour,


                  Je remarque que certains ici ( ceux ou celles qui votent négativement cette réponse ) n’aiment pas du tout que l’on leur assène la vérité, ce projet de loi est sur les rails , c’est grâce uniquement au pognon de Pierre Berger, là est la vérité, le sponsor principal du P.S. aurait un avis contraire sur la question, ce projet ne serait jamais sorti des cartons !!


                  @+ P@py 


                • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 janvier 2013 14:22

                  Dans quelques années quand arriveront hélas les premiers drames liés au mal être des enfants élevés par les couples du même sexe, 1 – 2 ( la raison de mon combat ces études sont en lien dans mon article

                  Mariage gay, le cheval de Troie pour l’adoption... et si on parlait de l’avenir des enfants

                  ) on pourra toujours « remercier » ce lobby, … mais hélas il sera malheureusement trop tard !


                  Qu’est-ce que vous faites contre les drames causés par des parents hétérosexuels qui maltraitent, abusent ou tuent leurs enfants parfois ?

                  Rien. Parce que vous vous en foutez. Ce ne sont pas les enfants qui vous importent, mais de pouvoir permettre à votre ancien monde fait de colonialisme, d’assujettissement de la Femme, de soumission au curé de perdurer.

                  Ce vieux monde est en train de crever depuis des décennies. Et vous ne vous en remettez pas. Les curés remisés devant leurs autels. Les femmes libres de travailler, de voter, les couples libres d’en finir avec une union qui ne veut plus rien dire, l’enfant venant quand il est désiré, pas quand il est imposé.

                  Vous et les vôtres vous vous êtes battus contre tout cela, arguant que le Monde allait finir dans le soufre et le feu si jamais cela devait arriver. Et cela n’est jamais arrivé.

                  Nous avons en main la pelle qui va lui donner le coup fatal avant de l’enterrer, et c’est avec un grand plaisir non dissimulé qu’on va le recouvrir de terre. 

                  Votre double lettre est une vaine bouteille jetée à la mer. 

                  Un référendum est impossible car contraire au Droit sur ce sujet. On peut ajouter qu’il à de fait quand même déjà eu lieu l’an dernier, à 4 reprises.

                  Les nouvelles lois vont enfin tenir compte des situations qui existaient déjà, et qui n’étaient pas sécurisées sur le plan du droit pour l’enfant qui risquait de tout perdre et de voir sa vie familiale brisée.

                  NOUS protégeons les jeunes enfants de l’insécurité sociale ou votre aveuglement veut les maintenir sous de faux prétextes.

                  VOUS et les autres folles du culte êtes une anomalie depuis longtemps déjà. Place aux jeunes, à ceux qui AIMENT et qui RESPECTENT les autres, même s’ils ne sont pas pareil.


                  • TicTac TicTac 18 janvier 2013 14:29

                    Que le vieux monde soit à la dérive n’est pas discutable.

                    Mais pourquoi en faire un argument en faveur du mariage homosexuel ?

                    Je note par ailleurs que vous placez le mariage dans le même sac que ce vieux monde.
                    Pourquoi donc le revendiquer avec autant de force ?

                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2013 17:10

                    Salut Mmarvinbear 

                    Qu’est-ce que vous faites contre les drames causés par des parents hétérosexuels qui maltraitent, abusent ou tuent leurs enfants parfois ?Qu’est-ce que vous faites contre les drames causés par des parents hétérosexuels qui maltraitent, abusent ou tuent leurs enfants parfois ?

                    Rien. Parce que vous vous en foutez. Ce ne sont pas les enfants qui vous importent,



                    Qu’elles sont les raisons qui te permettent d’avoir un tel jugement péremptoire sur ma personne ?

                    Relis les études que je site, les risques de suicides de consommation de drogues etc chez les enfants qui sont élevés par les couples du même sexe sont multiplier par ,... je te laisse le soin de les lire , après STP, tu débats !

                    @+ P@py 


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 janvier 2013 22:35
                    Je note par ailleurs que vous placez le mariage dans le même sac que ce vieux monde.
                    Pourquoi donc le revendiquer avec autant de force ?

                    Ce n’est pas le mariage sui est une composante du vieux monde, mais l’impossibilité de le rompre.

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 18 janvier 2013 22:41

                    Relis les études que je site, les risques de suicides de consommation de drogues etc chez les enfants qui sont élevés par les couples du même sexe sont multiplier par ,... je te laisse le soin de les lire , après STP, tu débats !


                    Tes études sont faites par de pseudo-sociologues qui sont financés par des mouvements religieux et/ou d’extrême droite. Comme neutralité, on a vu mieux.

                    De plus, la plus célèbre d’entre elle a été descendue en flammes car l’abruti qui l’a pondue a comparé des groupes statistiques incompatibles entre eux.

                    Je commence à en avoir marre de ces vieux schocks et des vieilles épaves médiatiques botoxées qui arguent de leur « grand âge » et de leur « expérience » pour essayer de nous faire avaler leurs merdes dépassées ou de vouloir nous imposer un ordre qui ne convient qu’à eux.

                    Le plus scandaleux étant qu’ils prétendent agir au nom de la protection de l’enfance alors que leurs actes même fragilisent la position des gamins en les privant d’une famille juridiquement stable et reconnue par la Loi.



                  • TicTac TicTac 19 janvier 2013 08:26

                    Eh ben effectivement, on voit le respect de l’autre dans le post de Mmarvin...

                    Super.

                    Notre vieux monde, oui, celui-là même qu’il faudrait jeter, était un monde bien plus respectueux que celui que vous, les jeunes wesh, nous préparez.

                    Vous ne respectez rien ni personne. Ni état ni voisins ni famille ni amis. Rien.
                    Vous vous retranchez sans arrêt derrière ces faux-fuyants que sont la difficulté du monde, les temps nouveaux, la finance, tout ça pour masquer votre trouille et votre incapacité à réagir.

                    Vous rejetez sans cesse la faute sur l’autre, vous le condamnez avec une violence incroyable et vous venez donner des leçons de savoir-vivre ?

                    Allez, vous verrez s’il fait bon vivre dans votre nouveau monde.
                    En attendant, voyez à respecter un peu vos ainés. Ils ne vous ont peut-être pas laissé le nirvana mais on en reparlera quand vous devrez faire face à vos enfants et petits-enfants.

                  • TicTac TicTac 19 janvier 2013 08:40

                    Pour moi, l’égalité n’est pas, pour une femme, d’être considérée comme étant un homme, pour un vieux d’être considéré comme étant un jeune, pour un noir d’être considéré comme étant un blanc...

                    L’égalité, c’est de considérer que, malgré des différences, les droits que la Nation donne à chacun d’entre nous seront les mêmes.

                    En l’occurrence, et puisqu’il est question de mariage, il n’est pas interdit à une femme d’épouser un homme, à un vieux d’épouser une jeune ou à un black d’épouser une blanche.

                    la vraie atteinte à l’égalité serait là, et non à considérer qu’une union entre deux hommes ou deux femmes soit différente d’une union entre un homme et une femme.

                    Le mariage est une union entre un homme et une femme et puisqu’il est un signe des temps que les unions entre hommes ou entre femmes soient socialement consacrées, qu’elles le soient. 

                    Mais pourquoi obligatoirement calquer ce statut social sur un autre qui lui est par essence ?

                    Vous croyez que supprimer les mots de vieux, black et autres supprimeront le racisme, la détestation des vieux ?
                    Vous croyez que supprimer les références au père et à la mère va lisser les statuts ?
                    Pensez-vous que donner le droit de vote aux femmes s’est accompagné de la suppression de la différence entre elles et les hommes ?
                    NON ! Les femmes restent des femmes et s’il était légitime de leur donner les mêmes droits, ça n’est pas passé en faisant d’elles des hommes !

                    L’égalité, ce concept si cher, ce n’est pas lisser les différences, c’est les respecter.
                    Méditez ça avant de faire référence à des concepts que manifestement vous ne respectez pas et que vous dévoyez.

                    Vous êtes homo ?
                    Faites-vous respecter en tant que tel, pas en revendiquant une assimilation à ce que vous n’êtes pas.

                  • TicTac TicTac 19 janvier 2013 08:40

                    « qui lui est par essence radicalement différent », pardon...


                  • Francis JL 19 janvier 2013 09:23

                    @ Tic Tac,

                    je ne disais pas autre chose quand j’écrivais que l’égalitarisme libéral diffère de l’égalité républicaine, entre autres en ce qu’il revendique, non pas plus d’égalité des individus entre eux, mais l’égalité des groupes entre eux. Nuance, et de taille.

                    Le mariage pour tous n’est que la revendication du couple homosexuel d’avoir les mêmes droits que le couple hétérosexuel.

                    Outre que l’égalité des groupes entre eux est une notion qui n’existe pas dans notre Droit et ne saurait exister dans aucun Droit, il faut remarquer que ce ’droit de fait’ dont profite le couple hétéro et dont est exclu le couple homo résulte des droits individuels lesquels sont strictement les mêmes pour les individus, qu’ils soient homo ou hétéro, puisque la loi ne connait pas l’orientation sexuelle et n’a pas à en connaitre.

                    Nier cela est non seulement une faute contre le Droit et contre nos repères sociétaux et nos valeurs, mais une faute contre l’intelligence.


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 janvier 2013 13:01

                    Eh ben effectivement, on voit le respect de l’autre dans le post de Mmarvin... : Que faut-il faire quand malgré toutes nos explications, toutes les fois ou l’on pointe les mensonges de l’adversaire celui-ci continue à nous sortir ses faux arguments en une véritable diarhée verbale ? Fausse annonce de la suppression des mots « père/mère », ressortie continuelle de l’étude texane aussi valable que l’argumentaire des réopénistes du 11/9...


                    On veut bien être poli, mais à un moment, on voit bien qu’il n’y a plus que la ranger en pleine gueule qui marche.



                    Notre vieux monde, oui, celui-là même qu’il faudrait jeter, était un monde bien plus respectueux que celui que vous, les jeunes wesh, nous préparez.  : Votre vieux monde était celui de la soumission sans réflexion. C’était celui de l’irrespect des forts envers les autres. De ceux qui crapotaient leurs gitanes maïs à la face des non-fumeurs. De ceux qui parlaient de « crouilles », de « négros », « bougnoules » et de « pédales » le sourire aux lèvres et qui jugeaient que la Femme n’avait d’autre place que dans la cuisine, le viol étant une péripétie amusante quand cela lui arrivait.

                    Personne ne va le regretter, celui-là !



                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 janvier 2013 13:13

                    L’égalité, c’est de considérer que, malgré des différences, les droits que la Nation donne à chacun d’entre nous seront les mêmes.  : Exactement, ! Un homme doit donc pouvoir épouser l’homme de son choix. Il n’y a pas d ’autre alternative.


                    Mais pourquoi obligatoirement calquer ce statut social sur un autre qui lui est par essence ?
                    Vous croyez que supprimer les mots de vieux, black et autres supprimeront le racisme, la détestation des vieux ? : Non, mais cela supprimera une raison d’être raciste et gérontophobe. Le reste est une question d’éducation.

                    Interdire une forme d’union à un couple pour la raison qu’il sont de même sexe donne une occasion aux homophobes de promouvoir leurs idéaux.


                    Vous croyez que supprimer les références au père et à la mère va lisser les statuts ?

                    Aucune suppression à ces références n’est prévue. Vous continuez à rabâcher des arguments ineptes sortis de la tête de vieilles rombières mal liftées plus attachées à leur publicité médiatique qu’ à la cause de la protection de l’enfance dont elles se prévalent.


                    L’égalité, ce concept si cher, ce n’est pas lisser les différences, c’est les respecter.

                    L’ égalité consiste à donner à chaque citoyen les mêmes droits et les mêmes devoirs. En tant que tel, vous avez la possibilité d’épouser la personne de votre choix. Je ne l’ai pas.

                    C’est tout le problème.

                    Vous êtes homo ?
                    Faites-vous respecter en tant que tel, pas en revendiquant une assimilation à ce que vous n’êtes pas.

                    Vous êtes donc pour le ghetto ?
                    Belle mentalité.


                  • TicTac TicTac 19 janvier 2013 13:57

                    à ce compte-là, je n’ai pas le droit d’utiliser une voie de bus si je suis en voiture.

                    Dois-je manifester et exiger que l’on me considère comme (enfin) égal à un bus ?

                  • TicTac TicTac 19 janvier 2013 14:14

                    Ghetto ?

                    Quel ghetto ?

                    Celui qui fait reconnaître qu’il y a des grands, des petits, des gros, des maigres, des beaux et des laids ?

                    Est-ce un ghetto que de revendiquer une différence et l’assumer ?

                    Suffit l’argument ad hitlerium !!!

                    Je vous mets au défi de me démontrer en quoi l’égalité serait de considérer comme équivalents (et non égaux) tous les êtres humains qui peuplent le monde.
                    L’égalité, encore une fois, c’est la reconnaissance des différences, pas de faire en sorte que tout le monde soit identique.

                    Permettre une union différente, dans laquelle seraient reconnus des droits équivalents à une union classique n’est pas un ghetto, c’est précisément reconnaître que, malgré des différences, les conséquences de droit sont identiques.

                    Et merci pour la ranger dans la gueule.
                    Mon monde était peut-être celui des fumeurs contre les non-fumeurs, mais il n’était pas celui d es jeunes qui ne respectent plus rien et sont précisément à mettre des coups de ranger dans la gueule de ceux qui ne sont pas d’accord avec eux.

                    Mon monde était aussi celui qui respectait les enseignants plutôt que d’aller mettre des baffes dans la gueule des profs qui exercent une autorité que les parents n’exercent plus.

                    Mon monde était aussi celui du bon vivre à la campagne, des commerces de proximité, des gens aimables et souriants.

                    Alors vos leçons de changement, je les accepterai quand vous m’aurez démontré qu’il y a un mieux.

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 janvier 2013 16:00

                    Dois-je manifester et exiger que l’on me considère comme (enfin) égal à un bus ?


                    Ce n’est jamais malin de comparer des personnes à des objets, vous savez.

                    Il y a une différence fondamentale entre une voie réservée à certains types de véhicules afin de faciliter la circulation et la reconnaissance pleine et entière d’une union sentimentale.

                    Je vous répondrai sur ce point quand vous aurez appris à réfléchir.

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 19 janvier 2013 16:17

                    Suffit l’argument ad hitlerium !!! Le ghetto est un quartier réservé aux juifs. Il est apparu au XVIè siècle à Venise. Hitler l’a « popularisé » mais il n’a rien à voir avec autrement.


                    L’égalité, encore une fois, c’est la reconnaissance des différences, pas de faire en sorte que tout le monde soit identique.

                    Non, l’égalité consiste au contraire à traiter de façon égale ceux qui ne le sont pas au sein d’une même population d’âge. Il est normal qu’un enfant et un adulte soient traités différemment, eu égards de leurs maturation et de leur demande de protection différentes.

                    Il n’y a en revanche aucune raison de dire à l’ hétéro qu’il peut se marier et au gay que lui ne le peut pas.


                    Permettre une union différente, dans laquelle seraient reconnus des droits équivalents à une union classique n’est pas un ghetto, c’est précisément reconnaître que, malgré des différences, les conséquences de droit sont identiques.

                    Bien sûr que si cela l’est ! C’est l’argument type des ségrégationnistes américains pour justifier de la séparation des Blancs et des Noirs ! 


                    Mon monde était peut-être celui des fumeurs contre les non-fumeurs, mais il n’était pas celui d es jeunes qui ne respectent plus rien et sont précisément à mettre des coups de ranger dans la gueule de ceux qui ne sont pas d’accord avec eux.

                    Parce que vous croyez que votre génération était composée de petits saints ? Vos compatriotes, enfin ceux qui pensent comme vous, ne se sont pas gênés pour ratonner parfois de l’arabe et du pédé en usant de ces arguments fumeux pour se justifier. 

                    Finies, les conneries à la Gandhi. On réplique ! 

                    Mot pour mot, baffe pour baffe, manif pour manif !


                    Mon monde était aussi celui qui respectait les enseignants plutôt que d’aller mettre des baffes dans la gueule des profs qui exercent une autorité que les parents n’exercent plus.

                    C’est le problème des parents, par le mien. D’ailleurs, je crois que 99,99 % des parents agresseurs de profs sont hétéros. A vue ne nez. 

                    Edifiant quand on y pense.


                    Mon monde était aussi celui du bon vivre à la campagne, des commerces de proximité, des gens aimables et souriants.

                    Rah, pitié, pas le couplet du « c’était mieux avant... » 

                    La campagne, c’était pas la paradis, j’ai connu ça aussi, ho ! Les commerces avec deux choix possibles, les gens aimables devant vous et qui vous pissent à la raie le dos tourné, les sourires en façade et le souhait secret de voir l’autre se prendre un coup de fourche, j’ai vu aussi, hein !

                    Alors vos leçons de changement, je les accepterai quand vous m’aurez démontré qu’il y a un mieux.

                    Pour qu’il y ait un « mieux », il faudrait que VOUS acceptiez de changer. Parce que c’est VOUS le problème, pas NOUS.

                  • Francis JL 20 janvier 2013 10:37

                    "Ce n’est jamais malin de comparer des personnes à des objets (Mmarvin)

                    Parce que vous vous croyez malin, Mmarvin ?

                    Je vais vous dire ce que vous faites :

                    - au nom de l’égalité républicaine qui résulte de la loi, vous revendiquez l’égalité des couples. Première ineptie.
                    - au nom de l’égalité des couples, vous modifiez la loi ! Deuxième ineptie !

                    Pensée circulaire + sophismes, vous appelez ça comment, vous ?


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 20 janvier 2013 13:11

                    au nom de l’égalité républicaine qui résulte de la loi, vous revendiquez l’égalité des couples. Première ineptie.


                    Ce n’est pas difficile parfois de faire ressortir le petit facho qui sommeille en certains.

                    Merci de m’avoir aidé à montrer que l’opposition au mariage pour tous est d’essence fasciste. Avec l’intégrisme religieux représenté par CIVITAS, la Boutin et l’autre folle du culte (je dis pas son nom pour pas lui faire de la pub à cette vieille animatrice de Club Med bobo ringarde), cela complète le panorama de ceux qui veulent imposer leur mode de vie aux autres.

                  • TicTac TicTac 21 janvier 2013 11:00

                    Quel fatras d’arguments ineptes...

                    Vous mélangez tout et je vous ai connu plus inspiré quand il s’agissait de démonter les arguments complotistes...
                    Là, vous faites un joyeux mélange de Morice (« facho ») et de conspirationisme.

                    « C’est le problème des parents, par le mien. D’ailleurs, je crois que 99,99 % des parents agresseurs de profs sont hétéros. A vue ne nez. 

                    Edifiant quand on y pense. »

                    Effectivement, je préfère que vous ne me répondiez pas, pour le coup, on dirait une brève de comptoir (40% des accidents de voiture sont dus à l’alcool...ça fait quand même 60% dus à l’eau, c’est grave !).

                    Et c’est moi qui devrais réfléchir ?

                    Allez, basta, vous êtres trop partisan pour ne serait-ce qu’entendre des arguments de bon sens.

                    Au fait, vous qui semblez concerné, êtes-vous intéressé par le mariage en tant que tel ou par les droits découlant du mariage ?


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 21 janvier 2013 11:50

                    Le grand point commun des tous les opposants est qu’ils sont incapables de donner UN SEUL argument valable pour s’opposer au mariage pour tous.


                    Du moins UN SEUL qui ne pue pas l’homophobie de bas étage ou le sectarisme religieux.

                    Au fait, vous qui semblez concerné, êtes-vous intéressé par le mariage en tant que tel ou par les droits découlant du mariage ?

                    Par les deux. L’ union par elle-même en premier lieu.

                    Par la protection qu’elle apportera au gamin par la suite.

                    Parce que NOUS, nous pensons à ses droits et à sa protection. Pas vous.

                  • TicTac TicTac 22 janvier 2013 09:13

                    Moi-je, moi-je, moi-je... Les autres sont de vilains homophobes.

                    Tellement caricatural que ça en devient risible.

                    Pour votre gouverne, Monsieur le donneur de leçons, je ne refuse en rien l’union homo, pas plus que je ne suis contre des droits calqués sur ceux du mariage, et notamment en termes de protection du compagnon, de l’enfant...
                    Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi cette union du mariage.
                    Pourquoi vouloir absolument cette assimilation alors que par ailleurs, transpire de votre discours une haine farouche des institutions du passé.
                    Vous nagez en pleine contradiction et vos revendications puent le « moi je veux la même chose ».
                    Votre choix de vie est différent. Je ne vois donc pas en quoi il serait anormal de consacrer une union qui soit elle-même différente, sous la réserve que les conséquences de droit soient identiques.
                    Ce n’est pas l’idée que je me fais d’une pensée archaïque, réactionnaire ou homophobe.
                    C’est juste un respect d’une institution d’un côté et, de l’autre, la reconnaissance sociale de l’homosexualité. Un pas de chacun vers l’autre, dans le respect de ses différences.
                    Vous, vous réclamez un statut qui vous échappe par la force des choses, voulant être traité comme un hétéro alors que vous êtes homo.
                    Je vous le répète une nouvelle fois, l’égalité n’est pas de faire en sorte que l’homo puisse être considéré comme ETANT un hétéro. L’égalité est de faire en sorte que l’homo soit traité comme un hétéro.
                    Mais quoi que vous fassiez, vous ne lisserez pas les différences et il n’y a rien de mal à ce que des situations différentes soient traitées différemment.
                    Votre récrimination porte sur un statut social (je mets de côté les droits puisque ceux-ci vous seraient accordés) et c’est cela que je ne comprends pas.
                    C’est un peu comme si un athée revendiquait un statut social de baptisé pour faire comme l’autre.
                    Pourquoi LE MARIAGE, institution que vous décriez tant par ailleurs ?
                    Un homme peut revendiquer la possibilité d’adopter seul sans pour autant vouloir être considéré comme une femme.

                    Or pour me répondre, vous n’avez que le mot homophobe à la bouche.
                    Vous en devenez violent et un peu ridicule.

                  • BlackMatter 22 janvier 2013 16:11

                    Vous, vous réclamez un statut qui vous échappe par la force des choses, voulant être traité comme un hétéro alors que vous êtes homo.


                    Y a pire... Y a des noirs qui veulent être traités comme des blancs smiley

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 22 janvier 2013 22:47

                    Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi cette union du mariage. : 

                    L’union du mariage... 

                    Jolie, comme expression, même si elle ne veut rien dire.


                    Pourquoi vouloir absolument cette assimilation alors que par ailleurs, transpire de votre discours une haine farouche des institutions du passé.

                    Parce que vous trouvez que l’antisémitisme institutionnel, l’expression libre et sans contrainte du racisme, du sexisme de bas étage sont des trésors de traditions à défendre et à préserver ?


                    Votre choix de vie est différent. Je ne vois donc pas en quoi il serait anormal de consacrer une union qui soit elle-même différente, sous la réserve que les conséquences de droit soient identiques.

                    Sauf que ce n’est pas un choix. Personne ne demande à être blond, rouquin, à avoir les yeux verts, à ne ressentir du désir ou de l’amour pour une personne de son propre sexe.

                    Avez-vous choisi votre attirance propre ? 

                    Vous, vous réclamez un statut qui vous échappe par la force des choses, voulant être traité comme un hétéro alors que vous êtes homo.

                    Non. Etant citoyen, je veux être traité comme vous. J’en subi toutes les contraintes et je ne pourrai pas en jouir de tous les droits ?


                    L’égalité est de faire en sorte que l’homo soit traité comme un hétéro.

                    Et donc de lui permettre de se marier comme un hétéro peut l’ être. Avec la personne de son choix.


                    Pourquoi LE MARIAGE, institution que vous décriez tant par ailleurs ?

                    Je ne dénigre pas le mariage, mais l’usage politique, social et commercial qui en est fait avec la bénédiction pleine et entière de l’ Eglise qui a vendu son âme depuis longtemps aux forces pécuniaires.




                  • Rounga Roungalashinga 23 janvier 2013 10:45

                    Parce que vous trouvez que l’antisémitisme institutionnel, l’expression libre et sans contrainte du racisme, du sexisme de bas étage sont des trésors de traditions à défendre et à préserver ?

                     

                    Je ne vois pas très bien de quoi vous voulez parler. Pouvez-vous être plus explicite ?


                    Sauf que ce n’est pas un choix. Personne ne demande à être blond, rouquin, à avoir les yeux verts, à ne ressentir du désir ou de l’amour pour une personne de son propre sexe.


                    Avez-vous choisi votre attirance propre ?


                    On peut très bien ressentir du désir ou de l’amour (ou s’imaginer que c’est de l’amour) pour une personne et y renoncer pour des motifs raisonnables. Renoncer à un être parce que la relation qu’on a établie avec lui n’est pas saine ou nous fait du mal, parce qu’on est déjà marié et qu’une nouvelle passion pourrait foutre en l’air une famille unie et équilibrée, parce que cela pourrait être un obstacle à l’accomplissement d’un but élevé, peut être un choix éminemment respectable, qu’on soit homo ou hétéro. Au contraire, ce qui est méprisable, c’est de laisser l’émotivité gouverner sa vie et d’être l’esclave de ses passions. Simplement, c’est ce qu’aujourd’hui nous nommons « liberté ». Le fait de ressentir du désir pour les personnes du même sexe ne se choisit pas, en revanche on choisit en pleine conscience de s’y adonner. L’homosexualité est donc un choix.

                     

                    Et donc de lui permettre de se marier comme un hétéro peut l’ être. Avec la personne de son choix.

                     


                    Vous croyez vraiment que les hétéros peuvent se marier à la personne de leur choix. Supposons que j’aime une femme mariée et que je souhaite l’épouser. Je ne peux pas car elle est mariée. Cela justifie-t-il que je demande qu’on modifie la définition du mariage pour me permettre de l’épouser ? Et je n’ai même pas précisé si cette femme voulait m’épouser. Ou même, on peut supposer que je veuille me marier, par pur intérêt, à un vieux milliardaire homosexuel qui voudrait profiter de mes fesses pendant les dernières années de sa vie et qui me laisserait sa fortune une fois décédé. Je ne le peux pas non plus, même si je suis hétérosexuel.


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 24 janvier 2013 20:46

                    Je ne vois pas très bien de quoi vous voulez parler. Pouvez-vous être plus explicite ?


                    Ho, tu n’as jamais peut-être connu de vieux cons fachos qui nous cassaient les lucioles à répéter à longueur de soirées combien le monde serait meilleur sans arabes-noirs-juifs-pédés-socialos ? (rayez les mentions inutiles)

                    Et a qui on n’osait rien dire parce que c’était le beau-frère de la tante du cousin du meilleur ami de la demi-soeur de l’oncle du frère du cousin préféré de l’entraîneur de boxe thaï du quartier ?


                    Renoncer à un être parce que la relation qu’on a établie avec lui n’est pas saine ou nous fait du mal, parce qu’on est déjà marié et qu’une nouvelle passion pourrait foutre en l’air une famille unie et équilibrée, parce que cela pourrait être un obstacle à l’accomplissement d’un but élevé, peut être un choix éminemment respectable, qu’on soit homo ou hétéro. 

                    C’est une chose de devoir renoncer à quelqu’un pour toutes ces raisons, c’en est une autre d’être d’un sexe et de ne ressentir de la passion qu’en compagnie d’une personne chromosomiquement identique.

                    ( néologisme, cherchez pas dans le dico )


                    Le fait de ressentir du désir pour les personnes du même sexe ne se choisit pas, en revanche on choisit en pleine conscience de s’y adonner. L’homosexualité est donc un choix.


                    Depuis quand est-ce un choix que d’être soi ? ( vous avez quatre heures, je relève les copies à la fin, n’oubliez pas, c’est coefficient 5...)


                    De plus, avec votre « argument », je peux le retourner aisément et dire que l’hétérosexualité est aussi un choix.

                    S’il les deux attirances sexuelles sont donc égales, il n’y a aucune raison de discriminer l’un par rapport à l’autre.


                    Vous croyez vraiment que les hétéros peuvent se marier à la personne de leur choix. Supposons que j’aime une femme mariée et que je souhaite l’épouser. Je ne peux pas car elle est mariée. Cela justifie-t-il que je demande qu’on modifie la définition du mariage pour me permettre de l’épouser ?

                    Ma phrase sous-entend que la personne désirée soit disponible pour le mariage, bien entendu. 

                    Dans le cas de deux personnes aptes au mariage, il n’y a aucune raison valable pour refuser ce type d’union sous le fella...fallacieux prétexte (désolé, lapsus ) de leurs sexes identiques.



                  • Rounga Roungalashinga 25 janvier 2013 10:04

                    Ho, tu n’as jamais peut-être connu de vieux cons fachos qui nous cassaient les lucioles à répéter à longueur de soirées combien le monde serait meilleur sans arabes-noirs-juifs-pédés-socialos ?


                    Non, je n’ai jamais connu de personne telle que vous la décrivez.
                    Mais même avec cette mise au point, je ne comprends pas très bien ce que vous vouliez dire quand vous parliez « d’antisémitisme institutionnel », et que vous rattachiez le « racisme », et le « sexisme de bas étage » à une tradition que, apparemment, selon vous, d’aucuns voudrait défendre. Je réclame donc des explications supplémentaires.

                     

                    Depuis quand est-ce un choix que d’être soi ?


                    Depuis que l’on ne considère plus, comme du temps des philosophes antiques ou au Moyen-Age, que ce qui permet à l’Homme de se réaliser est la maîtrise des passions, des désirs, et l’orientation de l’être vers les choses de l’esprit. Aujourd’hui, la philosophie a changé, et l’on considère au contraire que l’épanouissement personnel consiste à suivre ses penchants. La recherche de sa vraie nature, qui était conçue auparavant comme un dépouillement et une élévation, revient maintenant à considérer l’individu brut, c’est à dire la personne laissée à ses seules déterminations biologiques et sociales, comme le but à atteindre. Toute tentative d’élévation par la connaissance et le travail sur soi étant considéré comme du dressage et un risque de dégénerescence du bon sauvage qui sommeille en chacun de nous, recouvert par le vernis social et ses conventions.
                    Effectivement, il y aurait beaucoup à dire pour comparer ces deux conceptions, et votre boutade est en-dessous de la réalité, car il faudrait beaucoup plus de quatre heures pour dresser un constat exhaustif.


                    De plus, avec votre « argument », je peux le retourner aisément et dire que l’hétérosexualité est aussi un choix.


                    Tout à fait.


                    S’il les deux attirances sexuelles sont donc égales, il n’y a aucune raison de discriminer l’un par rapport à l’autre.


                    Effectivement, il n’y a aucune raison de les discriminer. C’est sûrement pour ça qu’elles ne le sont pas.


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 25 janvier 2013 23:25

                    Mais même avec cette mise au point, je ne comprends pas très bien ce que vous vouliez dire quand vous parliez « d’antisémitisme institutionnel », et que vous rattachiez le « racisme », et le « sexisme de bas étage » à une tradition que, apparemment, selon vous, d’aucuns voudrait défendre. Je réclame donc des explications supplémentaires.


                    Eh bien, on peut parler de l’affaire Dreyfus, qui a marqué la fin de l’antisémitisme de gauche. On peut aussi parler de la place de la femme dans la société française des années 30 à 60, quand elle ne pouvait pas avoir de compte en banque, ni travailler sans l’accord de son mari.

                    A t-il existé un moment ou un homme ne pouvait pas travailler sans l’accord de sa femme ?


                    Il y avait aussi la différence de traitement de l’adultère sur le plan pénal : amendes pour l’homme, prison ferme pour la femme.

                    Je continue ?

                     

                    Depuis quand est-ce un choix que d’être soi ?


                    Aujourd’hui, la philosophie a changé, et l’on considère au contraire que l’épanouissement personnel consiste à suivre ses penchants. 


                    La philosophie n’a pas changé. Ce sont les philosophes qui ont évolué. De chiants, ils sont devenus médiatiques.

                    On n’a pas gagné au change.


                    La recherche de sa vraie nature, qui était conçue auparavant comme un dépouillement et une élévation, revient maintenant à considérer l’individu brut, c’est à dire la personne laissée à ses seules déterminations biologiques et sociales, comme le but à atteindre. 


                    Mais « dépouillement » et « détermination biologique » ne sont pas la même chose au fond, juste exprimée de façon différente ?


                    Toute tentative d’élévation par la connaissance et le travail sur soi étant considéré comme du dressage et un risque de dégénerescence du bon sauvage qui sommeille en chacun de nous, recouvert par le vernis social et ses conventions.


                    Oui bin Rousseau, je fais pas confiance. Quand on écrit un bouquin sur l’éducation et que l’on colle ses gamins à l’assistance publique, c’est comme un panégyrique de l’eau ferrugineuse que l’on surprend avec une bouteille de scotch dans les mains. Cela fait mauvais genre.



                    Effectivement, il n’y a aucune raison de les discriminer. C’est sûrement pour ça qu’elles ne le sont pas.

                    Dans les faits, si.


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 janvier 2013 09:34

                    Salut  Mmarvinbear


                    « Aujourd’hui, la philosophie a changé, et l’on considère au contraire que l’épanouissement personnel consiste à suivre ses penchants. »


                    … Alors si l’on suis ton raisonnement , dans quelques années il y aura de l’espoir pour les pédophiles, les zoophiles etc !!!


                    @+ P@py


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 janvier 2013 11:00

                    … Alors si l’on suis ton raisonnement , dans quelques années il y aura de l’espoir pour les pédophiles, les zoophiles etc !!!


                    Ah, tu confonds. C’est le point de vue de Ranga, ça...

                    C’est les soldes, profites-en pour achter de meilleurs lunettes.

                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 janvier 2013 13:02

                    Mmarvinbear re,

                    Pas tellement besoin de lunettes, mais plutôt la manière qu’ont certains sur Agoravox ( comme toi et bien d’autres ) ,..de ne jamais indiquer dans leurs réponses le nom de la personne a qui la réponse est adressée, ce qui fait que c’est souvent l’bazar quand plusieurs réponses se suivent !

                    Puis citer le nom et saluer son interlocuteur et je pense la moindre des civilités !


                    @+ P@py 


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 26 janvier 2013 20:46

                    Je mets toujours la partie du texte que je commente. C’est facile ensuite, en suivant le fil, de retrouver l’intervenant visé.


                  • Rounga Roungalashinga 27 janvier 2013 09:17

                    Je continue ?

                    Oui, je veux bien que vous continuiez, car je n’ai toujours pas compris. La phrase sur laquelle j’ai demandé des eclaircissements est celle-ci : « Parce que vous trouvez que l’antisémitisme institutionnel, l’expression libre et sans contrainte du racisme, du sexisme de bas étage sont des trésors de traditions à défendre et à préserver ? ». Qu’est-ce qui vous pousse à croire que ce que défendait votre interlocuteur en parlant des institutions du passé, c’était forcément les points noirs que vous avez relevé ?

                    La philosophie n’a pas changé. Ce sont les philosophes qui ont évolué. De chiants, ils sont devenus médiatiques.

                    Je ne parlais pas seulement de la philosophie des cinquante dernières années. Ce dont je parle, on peut le faire remonter aux philosophes des Lumières, au grands penseurs du libéralisme, qui ont développé des théories politiques dans lesquelles la vertu, comprise dans le sens de la recherche de la sagesse, de la pratique d’une vie bonne, était absente, voire même indésirable. Pour certains en effet, les égoïsmes personnels se limitant les uns les autres étaient le moteur d’une société fonctionnant bien, et d’autres ont même avancé que les vices des citoyens étaient les garants du bon fonctionnement de la société, contrairement à la vertu qui la ferait dépérir.
                    On ne peut pas attribuer ce virage au seul fait que les philosophes soient devenus médiatiques. Voltaire était certes un mondain, mais les causes profondes de cette nouvelle pensée est plutôt à chercher du côté du contexte économique et social de l’époque, où les guerres de religion qui ravageaient le pays ont contraint les penseurs à établir des systèmes politiques qui ne statuaient pas sur la conduite de la vie bonne, et où l’Angleterre, cherchant à mettre un frein au développement économique de l’Amérique, dont la prospérité aurait amené des velleités d’indépendance, a cherché une théorie économique favorisant les grandes puissances et empêchant les puissances émergeantes de se développer. Tout cela s’est appelé : libéralisme.


                    Mais « dépouillement » et « détermination biologique » ne sont pas la même chose au fond, juste exprimée de façon différente ?

                    On pourrait développer, mais non, c’est radicalement différent. Le retour à sa vraie nature, qui peut être le but de certaines philosophies, ne signifie pas le ravalement à l’animalité.

                    Oui bin Rousseau, je fais pas confiance.

                    Vous montrez ici que vous n’avez pas compris ce que j’ai dit.
                    -Pour commencer, Rousseau n’a pas théorisé le bon sauvage.
                    -Ensuite, vous me répondez comme si je défendais cette théorie du bon sauvage, alors que justement je critique la philosophie qui considère le bon sauvage comme un idéal, et qui honnit par conséquent l’instruction et l’éducation, qui ne seraient par conséquent que du dressage.
                    -Pour finir, refuser un concept philosophique au prétexte que l’auteur que vous lui attribuez (à tort ici) ne vous plaît pas n’est pas une réfutation de ce concept.

                    Dans les faits, si.

                    Dans d’autres discussions, j’ai souligné le fait que désirer une chose qui n’est permise à personne ne fait pas de vous un être discriminé. Ainsi, il n’est permis à personne de contracter ce qu’on appelle un mariage avec une personne du même sexe que soi : le mariage est défini comme l’union d’un homme et d’une femme, donc c’est tout simplement un non-sens du point de vue de la loi. L’orientation sexuelle n’a jamais empêché quiconque de se marier, selon cette définition : personne n’est intervenu pour interrompre la cérémonie à la mairie quand Rosa Von Praunheim s’est marié, à une femme, sous prétexte que c’était un pédé notoire. D’ailleurs il a été content de déclarer par la suite « Je suis content d’avoir usurpé le mariage, cette institution qui opprime les femmes et les enfants ». Quel militant « gay » d’aujourd’hui peut se réclamer d’une telle liberté d’esprit ?
                    Donc en conclusion : quand vous vous mariez (je n’ai pas besoin de rajouter "avec une personne du sexe opposé, puisque cela est inclu dans la présente définition du mariage), on ne vous demande pas votre orientatino sexuelle, donc les homosexuels ne sont pas discriminés par cette institution. Désirer qu’une institution ou qu’une loi change parce qu’elle ne correspond pas à vos désirs, cela ne fait pas de vous une personne discriminée, et si vous voulez soutenir le contraire, je vous souhaite bonne chance pour argumenter.

                    Alors si l’on suis ton raisonnement , dans quelques années il y aura de l’espoir pour les pédophiles, les zoophiles etc !!!

                    Effectivement, si nous suivons la même logique que les défenseurs du mariage gay, on peut très bien affirmer que ceux qui veulent se marier avec des animaux ou des enfants sont discriminés car la loi ne leur permet pas de faire ce qu’ils désirent. Si nous modifions l’institution du mariage pour lui enlever son caractère hétérogendré, on peut également lui ôter son caractère monogame, humain, majeur, etc. A priori, il n’y a nulle limite, mis à part la tradition, mais c’est précisément ce qui est foulé aux pieds par nos progressistes.


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 28 janvier 2013 12:40

                    Qu’est-ce qui vous pousse à croire que ce que défendait votre interlocuteur en parlant des institutions du passé, c’était forcément les points noirs que vous avez relevé ?

                    L’expérience. J’ai noté que tous ceux qui nous la jouaient « c’était mieux avant » soit ne savaient pas de quoi ils parlaient, soit occultaient (volontairement ?) les points les moins glorieux des anciennes institutions et modes de pensée.

                    D’ailleurs, il n’a pas protesté.


                     Pour certains en effet, les égoïsmes personnels se limitant les uns les autres étaient le moteur d’une société fonctionnant bien, et d’autres ont même avancé que les vices des citoyens étaient les garants du bon fonctionnement de la société, contrairement à la vertu qui la ferait dépérir.


                    Ils ont en partie raison. Un système strictement égalitaire ne peut pas fonctionner, car le monde physique n’est pas lui-même égalitaire. Et forcer la nature n’est jamais une bonne chose. On peut TENDRE vers plus d’égalité et de bien-être, mais c’est comme l’horizon : un objectif qui s’éloigne d’autant plus qu’on s’en approche.


                    Ce qui ne nous empêche pas d’avancer.


                    On pourrait développer, mais non, c’est radicalement différent. Le retour à sa vraie nature, qui peut être le but de certaines philosophies, ne signifie pas le ravalement à l’animalité.


                    Pour être « ravalé », il faudrait avoir transcendé la nature animale, pas vrai ? C’est un point que je conteste. Nous n’avons pas évolué hors de l’animal. Nous l’avons juste recouvert d’un voile pudique appelé « humanité » mais même si nous pouvons contenir parfois nos instincts, ils font partie de notre nature.

                    Je doute d’ailleurs que ce soit une bonne chose de se couper d’une part de soi-même.


                    Dans d’autres discussions, j’ai souligné le fait que désirer une chose qui n’est permise à personne ne fait pas de vous un être discriminé. 

                    Quand il s’agit d’un acte fondamental qui vous limite dans l’expression de vos droits, si.

                    Un enfant qui n’a pas le jouet qu’il veut car ses parents n’ont pas d’argent n’est pas discriminé, c’est le jeu du système économique et social. Mais les parents peuvent toujours attendre et économiser pour le lui acheter ensuite.

                    Là, c’est le contraire : l’interdit perdure et rien ne permet de le contourner. Il y a violation flagrante du droit d’un homme ou d’une femme à épouser la personne qu’il (elle) veut au prétexte de l’identité des sexes.


                    Ainsi, il n’est permis à personne de contracter ce qu’on appelle un mariage avec une personne du même sexe que soi : le mariage est défini comme l’union d’un homme et d’une femme, donc c’est tout simplement un non-sens du point de vue de la loi. 

                    Les définitions, c’est NOUS, citoyens, qui les faisons. Par exemple, le vote a longtemps été une exclusivité masculine. Pour les opposants au suffrage féminin, un électeur, c’était forcément masculin. C’était leur définition.

                    Je peux reprendre l’exemple du pantalon. Sous prétexte qu’il s’agit d’un vêtement masculin, les femmes se voyaient refuser le droit de le porter. C’est d’ailleurs toujours le cas à Paris, il y a un arrêté municipal qui est toujours en vigueur légalement...

                    Quelle justification à cette interdiction ? Si les femmes avaient une queue ou quatre jambes, on comprendrait, à la limite. Mais ce n’est pas le cas.


                    L’orientation sexuelle n’a jamais empêché quiconque de se marier, selon cette définition : personne n’est intervenu pour interrompre la cérémonie à la mairie quand Rosa Von Praunheim s’est marié, à une femme, sous prétexte que c’était un pédé notoire. 

                    Je ne m’attarde pas sur le cas des connards qui prennent plaisir à dénoncer les autres. Il a beau être pédé, cela ne lui donne pas le droit de faire sortir du placard ceux qui ne le veulent pas.



                    Donc en conclusion : quand vous vous mariez (je n’ai pas besoin de rajouter « avec une personne du sexe opposé, puisque cela est inclu dans la présente définition du mariage), on ne vous demande pas votre orientatino sexuelle, donc les homosexuels ne sont pas discriminés par cette institution. 

                    Sauf que quand vous essayez, on vous répond que vous ne pouvez pas le faire. C’est bien une discrimination.


                    Désirer qu’une institution ou qu’une loi change parce qu’elle ne correspond pas à vos désirs, cela ne fait pas de vous une personne discriminée, et si vous voulez soutenir le contraire, je vous souhaite bonne chance pour argumenter.

                    La loi doit changer. Pas pour une question de désir, mais pour une question de principe.

                     » Les hommes naissent libres et égaux en Droit. "

                    Or, cela n’est pas le cas dans les faits. Pas encore. Les femmes ont été discriminées. Elles ne pouvaient pas voter parce que femmes. Pas parce elles n’avaient pas l’âge, ou pour d’autres raison, parce qu’elles étaient nées ainsi. Et rien ne pouvait changer leur condition, sinon leur lutte.



                    Effectivement, si nous suivons la même logique que les défenseurs du mariage gay, on peut très bien affirmer que ceux qui veulent se marier avec des animaux ou des enfants sont discriminés car la loi ne leur permet pas de faire ce qu’ils désirent.

                    Sauf que le principe de base du mariage ne change pas : une union entre DEUX personnes, jouissant de leurs droits (donc forcément HUMAINS) et capables de contracter une union (donc forcément ADULTES).



                  • Rounga Roungalashinga 28 janvier 2013 13:28

                    Quand il s’agit d’un acte fondamental qui vous limite dans l’expression de vos droits, si.


                    C’est quoi un « acte fondamental » ?


                    Les définitions, c’est NOUS, citoyens, qui les faisons


                    Si vous me lisez bien, je n’ai jamais dit le contraire. Simplement, il faut reconnaître que l’adoption du « mariage pour tous » consiste non pas à donner un droit à certains qui en étaient privés, mais à modifier une définition. C’est très simple,mais aucun défenseur du « mariage pour tous » avec qui j’ai discuté n’a voulu l’admettre. Pourquoi ?


                    Sauf que quand vous essayez, on vous répond que vous ne pouvez pas le faire. C’est bien une discrimination.


                    Sophisme. Je ne vais pas expliquer encore une fois.


                    Or, cela n’est pas le cas dans les faits. Pas encore. Les femmes ont été discriminées. Elles ne pouvaient pas voter parce que femmes. Pas parce elles n’avaient pas l’âge, ou pour d’autres raison, parce qu’elles étaient nées ainsi. Et rien ne pouvait changer leur condition, sinon leur lutte.

                     

                    Aucun rapport. Dans le cas du vote féminin, il y avait clairement une discrimination entre individus car certains pouvaient voter, d’autre pas. Ici, tout le monde peut se marier.


                    Sauf que le principe de base du mariage ne change pas : une union entre DEUX personnes, jouissant de leurs droits (donc forcément HUMAINS) et capables de contracter une union (donc forcément ADULTES).

                     

                    Ca a du mal à rentrer, hein ? Si on fait sauter le principe de base du mariage qui est un homme et une femme, au nom du désir, pourquoi ne pas faire sauter les autres principes, au nom du désir également ? Qu’est-ce qui empêchera les gens déjà mariés de crier à la discrimination parce qu’on les empêche de se marier à nouveau avec une deuxième personne ?


                  • Rounga Roungalashinga 28 janvier 2013 13:41

                     J’ai noté que tous ceux qui nous la jouaient « c’était mieux avant » soit ne savaient pas de quoi ils parlaient, soit occultaient (volontairement ?) les points les moins glorieux des anciennes institutions et modes de pensée.

                    D’ailleurs, il n’a pas protesté.


                    Il s’agit donc d’un pur procès d’intention, basé sur une généralité.
                    Et le silence de votre interlocuteur ne prouve rien. Le silence ne s’interprète pas.


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 29 janvier 2013 00:03

                    Et le silence de votre interlocuteur ne prouve rien. Le silence ne s’interprète pas.


                    Qui ne dit mot consent. 

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 29 janvier 2013 00:23

                    C’est quoi un « acte fondamental » ?


                    Une action, un acte permettant l’exercice de ses droits fondamentaux.

                    Voter est un acte fondamental. Vous refuser l’accès à l’isoloir si vous ne remplissez pas les critères n’est pas une discrimination. Cela le devient si vous les remplissez quand même mais que l’on en refuse l’accès sous prétexte que vous faites 1m80.

                    Si vous me lisez bien, je n’ai jamais dit le contraire. Simplement, il faut reconnaître que l’adoption du « mariage pour tous » consiste non pas à donner un droit à certains qui en étaient privés, mais à modifier une définition. C’est très simple,mais aucun défenseur du « mariage pour tous » avec qui j’ai discuté n’a voulu l’admettre. Pourquoi ?

                    Voyons en premier la définition du mot.

                    Acte solennel par lequel un homme et une femme (ou, dans certains pays, deux personnes de même sexe) établissent entre eux une union dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par le Code civil (mariage civil) ou par les lois religieuses (mariage religieux) ; union ainsi établie. (Larousse)

                    Ou est le problème ?

                     

                    Aucun rapport. Dans le cas du vote féminin, il y avait clairement une discrimination entre individus car certains pouvaient voter, d’autre pas. Ici, tout le monde peut se marier.


                    C’est l’argument de la vieille bique qui trouve normal de se reproduire avec son cousin. J’ai bien aimé sa réaction aux journalistes, se justifiant de l’avoir fait en disant que c’était légal.

                    Avec un tel argument, elle n’aurait pas hésité à baiser ses propres gosses si cela avait été permis, alors !

                    ( avale un lexomil )

                    De façon plus générale, le mariage implique deux personnes CONSENTANTES qui éprouvent je pense un minimum d’ AFFECTION, voir même de l’ AMOUR.

                    Vous pensez peut-être que le mariage est une solution de facilité, un moyen pratique de régler des affaires financières ou patrimoniales. C’était la vision des choses au XIXè siècle et avant.

                    Mais maintenant, on se marie parce que l’ on s’aime. Habituez-vous.


                    Ca a du mal à rentrer, hein ? Si on fait sauter le principe de base du mariage qui est un homme et une femme, au nom du désir, pourquoi ne pas faire sauter les autres principes, au nom du désir également ? Qu’est-ce qui empêchera les gens déjà mariés de crier à la discrimination parce qu’on les empêche de se marier à nouveau avec une deuxième personne ?

                    Parce qu’elles peuvent le faire dans d’autres pays qui connaissent une civilisation différente ?


                    De plus, ce n’est pas nouveau vous savez. La polygamie est interdite ici mais il y a toujours des ahuris pour militer pour. Ils n’ont pas attendu le mariage gay pour protester contre la non-reconnaissance de leurs dix-sept épouses. Ah oui, je le reconnais, on n’en parlait pas beaucoup au 20 heures...


                  • Rounga Roungalashinga 29 janvier 2013 09:50

                    Voter est un acte fondamental. Vous refuser l’accès à l’isoloir si vous ne remplissez pas les critères n’est pas une discrimination.

                    Se marier est un acte fondamental. Vous refuser l’accès au mariage si vous ne remplissez pas les critères n’est pas une discrimination.


                    Voyons en premier la définition du mot.

                    Acte solennel par lequel un homme et une femme (ou, dans certains pays, deux personnes de même sexe) établissent entre eux une union dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par le Code civil (mariage civil) ou par les lois religieuses (mariage religieux) ; union ainsi établie. (Larousse)


                    Oui, la définition précise bien « un homme et une femme ».


                    Ou est le problème ?

                    C’est à vous de me le dire.


                    De façon plus générale, le mariage implique deux personnes CONSENTANTES qui éprouvent je pense un minimum d’ AFFECTION, voir même de l’ AMOUR.

                    Vous pensez peut-être que le mariage est une solution de facilité, un moyen pratique de régler des affaires financières ou patrimoniales. C’était la vision des choses au XIXè siècle et avant.

                    Mais maintenant, on se marie parce que l’ on s’aime. Habituez-vous.


                    Je ne vois pas ce qu’apporte le mariage à un couple qui s’aime. Ca peut être pour eux une espèce de célébration de leur amour, mais ça ne change strictement rien à leur relation au quotidien. En revanche, on peut comprendre qu’un couple qui souhaite faire des enfants décide de se marier, car le mariage fournit un cadre légal à la constitution d’une famille.


                    Sur la polygamie, je note que vous ne niez pas : on pourrait très bien envisager de lancer un projet de loi autorisant la polygamie, au nom du désir de certains de vivre un amour à plusieurs. Que ce soit un bien ou un mal n’est pas la question, la question est que l’argumentation des pro-mariage pour tous peut bien être utilisée pour légitimer d’autres types d’unions. Ici encore, je ne comprends pas pourquoi ils le nient si farouchement.

                     


                  • Rounga Roungalashinga 29 janvier 2013 09:51
                    Qui ne dit mot consent. 


                    Ah, les dictons populaires !
                    Et si jamais ça pouvait être : « qui ne dit mot reste sans voix devant la connerie et la malhonnêteté de l’argument » ?

                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 29 janvier 2013 10:49

                    Se marier est un acte fondamental. Vous refuser l’accès au mariage si vous ne remplissez pas les critères n’est pas une discrimination.

                    Sauf si vous avez établi les critères de telle façon que vous ne pourrez jamais exercer ce droit.



                    Oui, la définition précise bien « un homme et une femme ».


                    Vous avez manqué la partie : ou, dans certains pays, deux personnes de même sexe.


                    Je ne vois pas ce qu’apporte le mariage à un couple qui s’aime. Ca peut être pour eux une espèce de célébration de leur amour, mais ça ne change strictement rien à leur relation au quotidien. En revanche, on peut comprendre qu’un couple qui souhaite faire des enfants décide de se marier, car le mariage fournit un cadre légal à la constitution d’une famille.

                    Pas la peine de répondre, vous venez de le faire vous-même...^^


                    Que ce soit un bien ou un mal n’est pas la question, la question est que l’argumentation des pro-mariage pour tous peut bien être utilisée pour légitimer d’autres types d’unions.


                    Il n’y a que dans l’esprit des cons dans votre genre que cela peut se faire. 

                    De fait, la polygamie existe déjà d’une certaine façon. il n’y a qu’à voir ces admirables bourgeois mariés depuis trente ans qui entretiennent une ou deux maîtresses pour les petits plaisirs que leur épouse légitime leur refuse. La littérature et l’histoire en sont remplis, même aujourd’hui.


                    C’est comme pour l’argument de l’inceste. La Boutin baise avec son propre cousin et s’est reproduit avec ! Elle argue qu’elle a fait cela parce que c’était légal ! Un bel argument ! Si l’inceste avait été légal, cette emmerdeuse aurait donc pu baiser ses propres gamins ! C’est du propre !


                  • Rounga Roungalashinga 29 janvier 2013 12:43

                    Sauf si vous avez établi les critères de telle façon que vous ne pourrez jamais exercer ce droit.

                    Correction : que vous ne pourrez jamais exercer ce droit selon les modalités de votre fantaisie propre et non prévues par la loi. Car vous pouvez tout à fait exercer ce droit, selon les modalités prévues par la loi. Il ne faut pas confondre droit et désir.


                    Vous avez manqué la partie : ou, dans certains pays, deux personnes de même sexe.

                     

                    On s’en fout, le débat concerne la France et la définition française concernant le mariage en France, qu’il s’agit donc, comme je le disais, de changer.


                    Il n’y a que dans l’esprit des cons dans votre genre que cela peut se faire.


                    Rendez-vous dans 15 ans. Ou alors regardons ce qui s’est passé la semaine dernière au Brésil, où une union à trois a été célebrée officiellement.


                    De fait, la polygamie existe déjà d’une certaine façon. il n’y a qu’à voir ces admirables bourgeois mariés depuis trente ans qui entretiennent une ou deux maîtresses pour les petits plaisirs que leur épouse légitime leur refuse. La littérature et l’histoire en sont remplis, même aujourd’hui.


                    Vous n’avez pas l’impression qu’on peut toujours retourner les arguments que vous utilisez ? Pour justifier le « mariage pour tous », on peut très bien dire exactement la même chose que vous : « De fait, l’homosexualité et l’homoparentalité existent déjà... ». Donc ce que vous me dites est bien un argument que pourraient sortir des partisans du mariage polygame.


                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 29 janvier 2013 16:07

                    Correction : que vous ne pourrez jamais exercer ce droit selon les modalités de votre fantaisie propre et non prévues par la loi. Car vous pouvez tout à fait exercer ce droit, selon les modalités prévues par la loi. Il ne faut pas confondre droit et désir.


                    En quoi l’attirance est elle une fantaisie ?


                    On s’en fout, le débat concerne la France et la définition française concernant le mariage en France, qu’il s’agit donc, comme je le disais, de changer.

                    C’est bien la définition française, cette phrase provient du Larousse, un dictionnaire Français.


                    Mais bon, la seule chose qui importe, c’est de voir votre petit monde pourri finir de crever. 

                    On va bien être soulagé de pouvoir l’enterrer et même s’il bouge un peu, on l’achèvera à coup de pelles avant de finir de combler le trou !


                    Vous verrez, vous aussi vous finirez par aimer un monde débarrassé des cathos et autres fachos du même tonneau.


                  • Rounga Roungalashinga 29 janvier 2013 17:51

                    En quoi l’attirance est elle une fantaisie ?


                    Ce n’est pas l’attirance que j’ai qualifié de fantaisie, mais le fait d’officialiser une union stérile au même titre qu’une union homosexuelle, sachant que cette union est faite pour servir de cadre à la procréation. C’est un peu comme si on s’achetait une voiture simplement pour avoir le plaisir de la contempler dans son garage, sans jamais rouler avec. Globalement, je n’ai rien contre ça, mais qu’on arrête d’enrober ça de termes grandiloquents comme l’égalité des droits.


                    C’est bien la définition française, cette phrase provient du Larousse, un dictionnaire Français


                    Relire.
                    « le débat concerne la France et la définition française concernant le mariage en France. »


                    Mais bon, la seule chose qui importe, c’est de voir votre petit monde pourri finir de crever.

                    On va bien être soulagé de pouvoir l’enterrer et même s’il bouge un peu, on l’achèvera à coup de pelles avant de finir de combler le trou !

                     


                    Vous verrez, vous aussi vous finirez par aimer un monde débarrassé des cathos et autres fachos du même tonneau.

                     

                    Enfin un peu de franchise. Merci beaucoup.


                  • regul7 18 janvier 2013 16:43

                    Pourquoi toutes ces questions ??? ils disent que la majorité de la population sont pour !!! alors ce référendum les conforteras d’autant plus !! ou disent-ils des mensonges par les sondages ??? et ils ont peur. ??


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2013 17:24

                      Salut regul7

                      • Pourquoi toutes ces questions ??? ils disent que la majorité de la population sont pour !!! alors ce référendum les conforteras d’autant plus !! ou disent-ils des mensonges par les sondages ??? et ils ont peur. ??

                      • C’est clair comme l’eau de roche, Hollande et sa clique sont tenus en laisse par le pognon de Pierre Berger, voir plus haut la réponse d’Eric ainsi que mon commentaire s’y rattachant !

                      @+ P@py 


                    • Carobuda Carobuda 23 janvier 2013 14:07

                      Oui au référendum ! Au moins serons-nous fixés !



                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 23 janvier 2013 17:50

                      Salut  Carobuda

                      Trop simple pour nos premiers de la classe, mais plutôt surtout trop risqué, des fois que le bon peuple de France tordrait le cou à cette bande de libidineux aux pouvoir ( ou qui agissent dans l’ombre à l’instar de Pierre Berger ) qui veulent décider pour nous !


                      @+ P@py


                    • YVAN BACHAUD 18 janvier 2013 17:19

                      Pour avoir un référendum sur la proposition 31 et sur d’autres, il faut d’abord ARRACHER le référendum d’initiative citoyenne au Pouvoir en place.

                      L’UMP, RPR à l’époque, l’avait promis dans l’année en 1993  On l’attend toujours.
                      Avant le 20ème anniversaire des promesses non tenues..Il faut obtenir une modification de l’article 3. instaurant le RIC en TOUTES MATIERES le peuple souverain ne peut avoir moins de pouvoir que ceux à qui il délègue pour un temps la souveraineté nationale qui LUI appartient

                      • focalix focalix 18 janvier 2013 18:04

                        Comme Fergus, j’aurais préféré que l’on parle d’union civile, avec les mêmes droits contractuels que pour le mariage.
                        Il y avait bien le PACS, mais « Mon pacson » ça classe moins que « ma compagne » ou « mon compagnon ».

                        Jusqu’ici, dans les formulaires administratifs, on avait le choix entre cinq options exclusives : célibataire, marié, veuf, divorcé, mort.
                        Faudra-t-il que je précise si mon conjoint est une femme ou un homme ?

                        Tous ceux qui aiment la langue française savent qu’elle est tout en nuances. Pourquoi, bande de vandales, l’appauvrir en gommant la distinction entre les unions entre personnes de sexe différent et celles entre personnes de même sexe ?

                        Sur le fond :

                        A l’auteur, au nom de quoi interdiriez vous à deux personnes de même sexe (mais pas à un parent seul !) d’élever un enfant ?
                        Avez-vous d’autres arguments que des photos de gay-prides avec des mecs le cul à l’air avec des porte-jarretelles ?

                        Un enfant peut être élevé par deux frères, deux soeurs, une fille et sa mère, un fils et son père, deux ami(e)s, qu’ils couchent ensemble ou pas, qu’est-ce qu’on en a à battre ?
                        Ces situations, suite à veuvages, maladies, accidents, guerres, homicides, sont aussi vieilles que la famille.

                        Quand deux personnes demanderont à adopter un enfant, le juge, comme auparavant, dira s’il estime ou pas qu’ils ont capacité à l’élever dans de bonnes conditions affectives, éducatives et matétielles.
                        Point barre.


                        • julius 1ER 18 janvier 2013 18:58

                          la priorité des référendums devrait -être la mise en place d’un revenu citoyen universel pour mettre fin à la précarité et au chômage de masse seule réponse à cette crise qui est appelé à durer et à laquelle aucun remède n’est apporté quand à sa durabilité et à la paupérisation d’une part croissante de la population française, mouvement irréversible et jusquà présent irrépressible au vu de l’ampleur du phénomène et des moyens dérisoires qui sont utilisés pour lutter contre cela , plan qui relève plus du mercurochrome sur la jambe de bois, que d’un réel combat contre la précarisation et la misère !!!!!!!!!!!!!!!!!! 

                          c’est pourquoi il faut en appeler à toutes les consciences pour un immense combat qui sera celui de la révolution positive du 21 ie siècle !!!!!!

                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2013 20:02

                            Salut julius 1ER

                            La situation de la France pour le chômage, est due de toute façon à ce machin qu’est l’Europe. Pas besoin d’être un expert pour comprendre que société qui même si elle génère des profits, … en engrangera d’avantage en délocalisant sa production dans un pays à la main d’œuvre bien moins chère ! ( pour info, j’ai voté non aux deux référendums )


                            @+ P@py 


                          • eugène wermelinger eugène wermelinger 20 janvier 2013 12:42

                            Tiens, regarde ici :
                            LA POSTE ACHÈTE 3 000 SCOOTERS TAÏWANAIS ALORS QUE LES SCOOTERS PEUGEOT LICENCIENT !!
                            Comment la France peut elle supporter d’avoir de tels imbéciles et menteurs comme ministres. Cela devient insupportable.
                             Ils passent leur temps à déclamer des discours vides sur la compétitivité et le « made in France » et achètent étranger au nom de La Poste qui appartient à 100 % à l’état.
                             Le résultat : l’usine de Dannemarie (Haut-Rhin) va fermer. Une centaine de postes devraient être supprimés, une grande partie des employés restants étant reclassés dans des usines du groupe consacrées à l’automobile. Le reste des effectifs sera déplacé à Mandeure, où une centaine de postes pourraient aussi disparaître...
                             


                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 janvier 2013 13:43

                            Salut Eugène,


                            Déjà en juillet 2010, la Poste avait commandée 3.000 scooters taïwanais Kymco. Les Agility 50 cm3, 

                            http://www.scooter-station.com/La-Poste-achete-3-000-scooters.html


                            … ce qui veux bien dire que finalement c’est bien une deuxième commande de 3.000 n nouveaux scooters que la Poste vient de commander !

                            http://quotidien-mark.blogspot.fr/2013/01/la-poste-achete-3-000-scooters-kymcoet.html


                            Moralité,... nous sommes bien gérer par une bandes de branques menteurs comme des arracheurs de dents qui sans cesse ne respectent absolument pas leurs paroles et leurs déclarations quand ces derniers affirment ( Monttebourg en tête ) qu’ils font tous se qui est en leurs pouvoirs pour soutenir nos usines.

                            Si ces infos sont véridiques, il semblerait que ces deux compère accessoirement premiers de la classe sont bien des en... pafés de première :.


                            @+ P@py



                            • Folacha Folacha 19 janvier 2013 07:52

                              Bonjour Alison,

                              Le lien ne fonctionne plus !!!
                              Vous avez copié ce truc pendant qu’il était encore en ligne ?

                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 janvier 2013 20:07

                              Salut Alison


                              … et oui le business est le business !!

                              @+ P@py 


                              • Jean Yanne Jean Yanne 18 janvier 2013 21:23

                                Référendum !


                                Il est évident que dans une démocratie , un référendum sur ce thème est une OBLIGATION !
                                Mais si Hollande ne veut pas courir le risque de perdre cette consultation , il ne perd rien pour attendre car , désormais , toute consultation se transformera en référendum . Ici , en votant contre les socialistes nous voterons désormais contre le mariage gay !

                                Mais allons plus loin 

                                Car le véritable débat se situe autour de cette institution obsolète qu’est le mariage tout court !

                                Avec 50% de taux d’échec , on peut dire que le mariage n’est pas fiable .

                                De plus , beaucoup de couples renoncent à se marier ou , comme moi , y sont opposé par simple morale .(et ce refus de mariage m’a coûté mon emploi de fonctionnaire et j’ai dû , en son temps , repasser tous les concours nécessaires pour revenir dans la fonction publique )

                                La question de fond est donc quel type d’association individuelle ou étroite , peut proposer un état moderne à ses citoyens ?

                                Le mariage , basé sur le sexe normal , est , de fait , remis en cause .
                                De ce fait , il ne faut plus parler « mariage » ,mais association de type PACS.
                                et là , pourquoi pas donc .

                                Reste la question des enfants .
                                Je pense , à ce propos , qu’il faut ouvrir un autre type de parentalité , et à côté de la parentalité biologique qui est un fait , un enfant naissant forcément d’un homme et d’une femme , il faut instaurer la parentalité éducative , généralement cette seconde , est confondue avec la première et ,on conçoit avec difficulté qu’elle soit différente .

                                Pourtant , au XVII et XVIII ème siècle , les enfants étaient mis en nourrice pour des années , 3,4...7 ans , après quoi ils partaient au séminaire !(voir« l’amour en plus » de Badinter ) et qui démontre que la seconde parentalité , non nommée éducative , était pourtant un fait répandu !

                                De nos jours également , la crèche , l’école dès 2ans , remplace les parents au plan éducatif .Ne parlons pas des primes de rentrée et allocations familiales diverses dont la confusion et la pléthore font de notre contrat social un chiffon illisible tant il est raturé !

                                Je suggère donc 
                                1°) Qu’on supprime purement et simplement le mariage civil ainsi que tous les PACS 

                                2°) qu’on simplifie et modernise le type d’association à but non lucratif .

                                3°) Qu’on généralise les SCI et autres types de gestion collectif de biens 

                                4°) Qu’on supprime les allocations familiales et qu’on les remplace par un salaire forfaitaire de parent éducateur versé à la personne prenant en charge l’éducation d’un enfant au moins .

                                5°)Que pour chaque enfant soit désigné sur la base du volontariat , le parent éducateur qui se chargera de l’éducation de l’enfant , qu’il en soit le géniteur ou non , mais bien entendu , les géniteurs ou les proches seront prioritaires dans cette fonction .

                                C’est ce projet que je voudrai voir porter au référendum , projet qui définit un autre rapport à l’enfant et qui est certainement plus dynamique que le mariage homo ou hétéro . 

                                • Magnon 19 janvier 2013 00:13
                                  @Papy
                                  Un truc affreux relatif à la chosification de l’enfant lien !
                                  Un garçon de 11 ans sous traitement hormonal pour ne pas avoir de puberté masculine !
                                  Un article sur le même sujet en Français !
                                  Révélateur du problème de la PMA, à l’origine béquille de la paternité en cas de stérilité et pour cela rigoureusement anonyme.
                                  Plutôt que négocier avec un homme complaisant, la PMA est détournée par les couples lesbiens pour faire naître un enfant rigoureusement sans père !
                                  Sauf que cet enfant a une chance sur deux de naître mâle, et cela ne se passera pas forcément très bien pour sa construction humaine sociale et sexuelle !
                                  Du bon gibier de psy !



                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 janvier 2013 11:53

                                    Salut Magnon,


                                    … du moment que certains ici affirment que l’ensemble des couples gays sont des parfaits parents pour élever les enfants adoptables !

                                    … puis l’homosexualité à longtemps été considéré comme un trouble mental, au train ou vont les choses,...dans quelques temps avec la libération des mœurs , ... zoophilie et pédophilie seront des pratiques sexuelles tout à fait reconnues comme étant « normales »,.. puisqu’il y à de l’amour !!!

                                    @+ P@py



                                  • antonio 19 janvier 2013 09:00

                                    Bonjour P@py,

                                    Tous mes encouragements...


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 janvier 2013 11:59

                                      Salut Antonio,

                                      Merci pour tes encouragements.,

                                      @+ P@py


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 janvier 2013 09:41

                                      Allez zou,même si le sujet est sérieux, un peu d’humour c’est bien.

                                      Vers la fin de mes deux lettres, j’ai choisi judicieusement deux mots, ces derniers sont au masculin ,... si j’avais choisi le genre féminin,... ouf,..... surtout pour celle destinée à Valérie !!!

                                      Alors vous les avez trouvés ?


                                      @+ P@py





                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 janvier 2013 18:22

                                        Je vous passe la copie du Mail que j’ai envoyé le 22/01/13 au site la Manif pour tous, au sujet de l’entretien qu’aura Frigide Barjot et Tugdual Derville avec François Holande le vendredi 25 janvier 2013.


                                        Bonjour Madane Frigide Barjot,


                                        Entretien avec le Président de la République, il faut « taper fort » !


                                        Je suis également contre le projet du mariage pour tous, surtout pour l’avenir psychologique des enfants qui seront adoptés ,d’ailleurs sur cet important aspect de ce projet, j’ai sur Agoravox ou je suis un rédacteur écrits plusieurs articles on je tire le signal d’alarme sur ces éventuels dangers !

                                        http://www.agoravox.fr/auteur/gilbert-spagnolo-dit-p-py


                                        et également sur mon blog écrits plusieurs articles.

                                        http://spagnolo.unblog.fr/


                                        J’ai vu dans les médias que vous allez être reçus prochainement par le Président de la République, … et comme vous l’indiquez dans votre site, ce dernier n’aurait pas l’intention de changer même d’un iota son projet, (comme il est indiqué sur votre page . « Il réaffirmera sa détermination à faire adopter le texte, le principe ne changera pas", a-t-on ajouté à l’Élysée. » )


                                        Le 18 janvier sur Agoravox j’ai publiais cet article :

                                        Mariage : Lettre ouverte à Valérie et à François pour un référendum !


                                        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mariage-lettre-ouverte-a-valerie-129085


                                        En fin d’article j’ai écrits ceci :

                                        ...Monsieur le Président de la République, je pense qu’avec ses deux très importantes initiatives, pour 2017 (si vous désirez briller un deuxième mandat) ces dernières vont assurément créer pour vous un immense boulevard, ... que vos éventuels adversaires auront bien du mal à fermer ou a obstruer.

                                        … alors pourquoi pas au cours de votre entretien avec le Président de la République ne pas lui faire comprendre cette éventualité !


                                        … puis en dernier ressort, si ce dernier vous déclare rester ferme sur ses positions, vous pouvez toujours lui suggérer qu’en cas de vote de cette loi,,il vous reste toujours ce denier argument que développe dans cet article que j’ai publiais le15 novembre sur Agoravox. :

                                        Loi sur l’adoption : « Votre député a voté la loi, .. en 2017 ,.. virez-le ! »

                                        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/loi-sur-l-adoption-votre-depute-a-125705


                                        Je pense qu’il y a un moyen simple pour frapper les esprits des législateurs,et de leur faire sentir les éventuels risques pour leur maintien ou non dans la future législature, .... c’est avancer d’avance « la couleur » en confectionnant des pancartes qui pourraient porter par exemple la mention suivante . : « Votre député à voté la loi, .. en 2017 ,.. virez-le !  »


                                        ...Et oui parfois pour obtenir gain de cause,... et obtenir ce que l’on désire ardemment , il ne faut pas avoir peur de « taper fort »,pour infléchir sa décision, celle de sa Ministre Taubira, et sa bande de libidineux. Les enfants attendent trop de nous !


                                        Bonne chance pour vendredi.


                                        Amicalement ,


                                        Gilbert Spagnolo


                                        P.S J’ai signé votre pétition.


                                        Je vous passe la copie du Mail que j’ai envoyé le 22/01/13 au site la Manif pour tous, au sujet de l’entretien qu’aura Frigide Barjot et Tugdual Derville avec François Holande le vendredi 25 janvier 2013.


                                        Bonjour Madane Frigide Barjot,


                                        Entretien avec le Président de la République, il faut « taper fort » !


                                        Je suis également contre le projet du mariage pour tous, surtout pour l’avenir psychologique des enfants qui seront adoptés ,d’ailleurs sur cet important aspect de ce projet, j’ai sur Agoravox ou je suis un rédacteur écrits plusieurs articles on je tire le signal d’alarme sur ces éventuels dangers !

                                        http://www.agoravox.fr/auteur/gilbert-spagnolo-dit-p-py


                                        et également sur mon blog écrits plusieurs articles.

                                        http://spagnolo.unblog.fr/


                                        J’ai vu dans les médias que vous allez être reçus prochainement par le Président de la République, … et comme vous l’indiquez dans votre site, ce dernier n’aurait pas l’intention de changer même d’un iota son projet, (comme il est indiqué sur votre page . « Il réaffirmera sa détermination à faire adopter le texte, le principe ne changera pas", a-t-on ajouté à l’Élysée. » )


                                        Le 18 janvier sur Agoravox j’ai publiais cet article :

                                        Mariage : Lettre ouverte à Valérie et à François pour un référendum !


                                        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mariage-lettre-ouverte-a-valerie-129085


                                        En fin d’article j’ai écrits ceci :

                                        ...Monsieur le Président de la République, je pense qu’avec ses deux très importantes initiatives, pour 2017 (si vous désirez briller un deuxième mandat) ces dernières vont assurément créer pour vous un immense boulevard, ... que vos éventuels adversaires auront bien du mal à fermer ou a obstruer.

                                        … alors pourquoi pas au cours de votre entretien avec le Président de la République ne pas lui faire comprendre cette éventualité !


                                        … puis en dernier ressort, si ce dernier vous déclare rester ferme sur ses positions, vous pouvez toujours lui suggérer qu’en cas de vote de cette loi,,il vous reste toujours ce denier argument que développe dans cet article que j’ai publiais le15 novembre sur Agoravox. :

                                        Loi sur l’adoption : « Votre député a voté la loi, .. en 2017 ,.. virez-le ! »

                                        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/loi-sur-l-adoption-votre-depute-a-125705


                                        Je pense qu’il y a un moyen simple pour frapper les esprits des législateurs,et de leur faire sentir les éventuels risques pour leur maintien ou non dans la future législature, .... c’est avancer d’avance « la couleur » en confectionnant des pancartes qui pourraient porter par exemple la mention suivante . : « Votre député à voté la loi, .. en 2017 ,.. virez-le !  »


                                        ...Et oui parfois pour obtenir gain de cause,... et obtenir ce que l’on désire ardemment , il ne faut pas avoir peur de « taper fort »,pour infléchir sa décision, celle de sa Ministre Taubira, et sa bande de libidineux. Les enfants attendent trop de nous !


                                        Bonne chance pour vendredi.


                                        Amicalement ,


                                        Gilbert Spagnolo


                                        P.S J’ai signé votre pétition.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès