• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Médias, presse, TV : l’étau se resserre...

Médias, presse, TV : l’étau se resserre...

Bientôt pire que Berlusconi et Poutine réunis.
Les médias en France sont l’objet d’une attaque sans précédent du pouvoir pour une mise au pas définitive.
Et quand on dit pouvoir, il s’agit plus précisément du chef de l’état en personne : Nicolas Sarkozy.
D’ici la fin de l’année, la liberté de la presse, de la télé, des médias, instituts de sondage, ne sera plus qu’un lointain souvenir.

Non content d’exercer, déjà, un contrôle absolu sur les plus grands groupes de presse :

- le groupe Lagardere : Editions et livres Hachette, (premier éditeur de presse magazine au monde avec plus de 200 titres : Paris Match, Le Journal du Dimanche, etc...)
les radios Europe 1, Virgin Radio, Virgin 17, Hachette Filipacchi Médias, MCM, RFM, ...

- le groupe Dassault (Socpresse : Le Figaro plus une grande partie de la Presse Quotidienne Régionale

- le groupe Bouygues : - le groupe Bolloré :
rentre en 2004 dans le groupe publicitaire Havas pour en détenir en 2007, 31%. Le groupe va acquérir 40% de la SFP[3], lancer, en mars 2005, Direct 8, une chaîne de télévision sur la TNT. Le groupe s’est lancé aussi dans la presse gratuite avec Direct Soir puis, en 2007, Matin Plus, en coopération avec le journal Le Monde. Le groupe a acquis 40% de l’institut de sondages CSA[] et a remporté, avec sa filiale Bolloré telecom, détenue à 90% par le groupe Boloré et à 10% par Hub Télécom, à l’issu d’un appel à candidature lancé le 6 août 2005, douze licences régionales WIMAX[5] le 7 juillet 2006.
et qui vient d’acquérir les 60% restants de l’institut de sondage CSA,

le voici qui se tourne maintenant vers François Pinault, directeur du Point, alors qu’on vient d’apprendre (la dépèche est datée du 19/072008), que le président de la République lui-même vient de demander la tête de son directeur : Franz Olivier Giesbert (pourtant pas réputé pour être un homme d’opposition au(x) pouvoir(s)), pour la politique éditoriale du journal, qu’il ne trouve (sic) "pas assez sarkozyste" (resic)

comme il avait obtenu, de la part de Lagardere, la tête d’Alain Genestar, coupable d’avoir laissé une "une" de Paris Match, avec Cecilia et son futur mari à New York.

On connait, par ailleurs, la décision unilatérale du chef de l’état, profitant de la réorganisation du service public de télévision, de nommer, directement le futur président de France-Television, puis, cerise sur le gâteau (on l’apprend aujourd’hui), également celui de Radio-France (tant qu’on y est, comme dit Madame Albanel)

La boucle est bouclée.

Presse régionale, les 4/5° de la Presse nationale, Presse gratuite, Radios privées, Radio publique, Chaines privées (TF1 et ses filiales, Direct 8, à qui il vient de faire les cadeaux que l’on sait ), chaines publiques, (lire ici la lettre ouverte des responsables de programmes) désormais Instituts de sondage ; la main d’acier du pouvoir sarkozyen se referme sur tous les médias, entraînant une soumission absolue de tous les réseaux d’information aux ordres et à la ligne fixée par le chef de l’état en personne.

On notera, juste en exergue, et comme en dégât collatéral, l’exclusion de Siné par le sioniste directeur de Charlie Hebdo : Philippe Val, pour une phrase, ô coïncidence, qui visait le fils du chef de l’Elysée ; la chape de plomb du pouvoir le plus autocratique que la France ait connu depuis l’instauration de la République, s’abat sur la France juilletiste en semi-vacances....

Le 23 juillet, ayant battu le rappel, et exercé toutes les pressions imaginables auprès de tous les sénateurs et députés possibles, le Kondukator va essayer de faire voter sa révision de la constitution, dont l’objet essentiel est, comme le note l’excellent et vigilant Robert Badinter, est de renforcer l’aspect monocratique du pouvoir, et la pérennisation du Sénat comme chambre définitivement détenue par la droite, empêchant toute alternance démocratique.

Tout est en place pour que ne s’exprime plus, dans notre République, devenue bananière (y a bon), que la voix de son maître.

Comme la main invisible du marché pour la plus grande partie des citoyens du monde, celle de l’état sarkozyen se resserre pour étrangler la pluralité de l’information en France.

Le net est (encore) le dernier bastion de la liberté d’expression (bien que Nicolas Princen, l’oeil sarkozyen, y veille) : il n’est, hélas, pas la source d’information de la grande majorité des français, des tv-addicts, des lecteurs de la presse gratuite ou/et aux ordres.

Devant cette attaque sans précédent de la liberté de la presse, des médias, d’expression, dans notre pays, il est plus que temps, pour les citoyens, toutes tendances confondues, d’entreprendre les actions nécessaires à la défense de leurs droits et de leurs libertés.

Pour ce qui concerne, notamment, la Radio et le Télévision publiques, il est plus qu’urgent de rappeler que ce sont des organismes d’ETAT ; payés par TOUS LES FRANCAIS, toutes tendances politiques confondues, dont le pouvoir (transitoire) n’est que le gestionnaire, et que cette gestion doit se faire en vue de l’intérêt public, et non confisquée et mise à son service par un clan de prévaricateurs partisans.

Défendons nos droits et nos libertés.

Mobilisation contre les privatisateurs de la France : que la rentrée soit celle de la voix du peuple français, et de sa juste rébellion contre l’oppression qui se mêt en place.

p.s. : sinon, quelques chiffres qui viennent de tomber, juste comme ça, en passant :
La France métropolitaine comptait, en 2006, 7,9 millions de pauvres, soit 13,2 % de la population dont le niveau de vie est "inférieur à 880 euros par mois", alors que le revenu médian est de 1 470 euros par mois (17 600 euros par an), selon une étude de l’Insee publiée vendredi 18 juillet. Cette étude s’appuie sur les déclarations fiscales et exclut les personnes sans domicile.

Documents joints à cet article

Médias, presse, TV : l'étau se resserre... Médias, presse, TV : l'étau se resserre...

Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (116 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • morice morice 19 juillet 2008 14:16

     "Goebbelsisation" de la vie politique : plus les mensonges sont gros, meilleure est l’info. 


    • Olga Olga 19 juillet 2008 16:43

      Deux extraits (sous-titrés fr) du film Network (1976), à méditer :

      Mad as hell

      Liars


    • Bulgroz 19 juillet 2008 18:19

      Cest encore la faute au Président de la Répubique, c’est pas de bol, hein ?

      Siné a été viré sur ordre de Sarkozy donné à Val, c’est ça ?


    • ZEN ZEN 19 juillet 2008 19:09

      Bien vu, le Furtif

      Je ne tenais pas Plenel en très grande estime, mais là il voit clair...


    • ZEN ZEN 19 juillet 2008 19:13

      @ Avatar

      Ah ! Longuet, Madelin .... c’était le bon temps ! smiley

      Tous sagement recyclés


    • non666 non666 19 juillet 2008 14:31

      Je résume pour ceux qui etaient dans le coma depuis 30 ans :

      Les dictatures fonctionnent avec un parti unique, ou souvent ,e phere de la revolution incarne la bonne pensée et ou l’ensemble des medias servent la soupe au grand timonier.

      La democratie française fonctionne avec un bipartisme unique de façade ou tout est mis en oeuvre pour que LA seule solution soit la vision du micro-timonier sur talonettes.

      Le controle de la presse permet de faire en sorte qu’a droite, aucune autre voix ne s’eleve.
      On diabolise donc Lepen, de Villiers.
      On rigardise Bayrou, Villepin et les autres.
      On evite de parler du 92, la mairie de Paris du clan Sarkozy....

      Le controle de la presse permet aussi de chosir celle qui sera la sparring partner de l’ELU , sa faire valoir pour une campagne a sens unique. Comme par hasard, sego apparait dans la presse en 2005 , mise en scene par des sondages qui font pression sur l’electorat gaucho pour en faire leur seule chance...

      On regardera aussi a qui appartiennent les instituts de sondages, les groupes de publicité et on decouvrira , oh surprise, que se sont les memes 10 groupes qui possedent :
      1) la totalité des tv, radio privées de France
      2) La totalité de la presse ecite
      3) La totalité des groupes de publicité et les instituts de sondages.

      La democratie est morte parce que l’accès a l’information est controlée par ceux qui en dependent pour rester au pouvoir.
      L’argumentaire des factieux est souvent : il est logique que les groupes present a l’assemblée puissent s’exprimer sur les mediais "nationaux" (comprendre la tv)
      Or pour etre audible dans notre democratie, il faut y etre present.

      C’est ainsi qu’on fait en 5 ans, d’un traitre consommé , le chef unique de la droite unique en France.
      5 ans de presence hebdomadaire (quotidienne) sur l’ensemble des tv et radios auquel on ajoute 5 ans de diabolisation ringardisation des autres et une poignée de mercenaire journaleux permettent a un agent des etats unis et d’israel de controler NOTRE pays.

      Elle n’est pas belle la vie dans les "democraties" ?

      Vivement la guerre civile qu’on se compte vraiment.


      • sisyphe sisyphe 19 juillet 2008 15:16

        Oui.
        J’ai écrit ce billet à la lueur de deux faits nouveaux, annoncés hier :

        - la demande, par Nicolas Sarkozy lui-même, de la tête de Franz Olivier Giesbert (Le Point)

        - l’annonce par Christine Albanel, que le directeur de Radio-France serait également nommé par l’éxécutif.

        Ca commence vraiment à se voir beaucoup...
        Toujours pas de réaction des journalistes ????


      • wesson wesson 19 juillet 2008 23:32

        et n’oubliez pas également ce qu’a dit aussi christine albanel dans cette émission : pour France Inter, la PUB sera conservée.

        Cette pub représente très peu du budget de Radio France qui aurait donc pu facilement s’en passer contrairement à la télévision. On voit bien là que cette suppression de pub n’est qu’un prétexte à une mise au pas, et un invraisemblable cadeau fait aux copains de la sarkozie.



      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 juillet 2008 23:34

         @  Non666.  Rien a ajouter à votre diagnostic. Que proposez-vous ?  Il me semble que l’espoir repose sur la transparence que va apporter développement  des communications... . et sur la défense des blogs et de l’internet,  jusqu’à la faillite ou la nationalisation des médias traditionnels.  Ce n’est pas suffisant... mais c’est nécessaire.  

        Pierre JC Allard


      • OmegaDG OmegaDG 20 juillet 2008 04:05

        @ Non666. Rien à rajouter non plus
        @Pierre JC Allard
        Et vous, depuis toutes ces années de réflections vous avez quelques chose ?

        Pour paraphraser votre propre expression M Allard je vous pose la question : Comment ? et qui ? ’’peut trancher le noeud gordien et remettre les pendules à l’heure’’.

        Les problèmes de la démocratie, on les connais. (société de marchands=argent=contrôle=pouvoir)
        On a une idée pour la remplacer ? Une nouvelle voie pour la Cité ? Guidez moi, je cherches, sans ironie, croyez-moi je cherches. Je lis et j’analyse ce qui m’est proposé. Sincèrement.

        Au Québec c’est déjà perdu, les empires sont en place. Les marginaux sont anonymes, disparates et dispercés, plein de déceptions, sans piste de solution. Rien de neuf à proposer.

        La France subit présentement le même sort, les intellectuels se taisent. Les vieux résistants sont presque tous décédés. La jeunesse est désorganisée ou sans conscience. Le travailleur fatigué, déçu, est mal informé, on lui offre le spectacle de l’opinion au lieu de l’information.

        Où est le flambeau de la Liberté ? de la Justice ?, de l’Égalité ? J’omet la Fraternité, celui là est déjà foutu, éteint avec les derniers résistants d’un France aussi malade qu’une Amérique.

        Il nous reste qu’à râler sur le net, collaborrer en agonisant ou mourir.

        À mon âge je veux bien mourir pour une vraie cause, mais dans l’action, et je ne demande rien à la jeunesse, s’il y a succès pour une vie meilleur à ces héritiers je l’offre avec joie cette chienne de vie, dans l’annonymat. Pour un sens, un renouveau, mais pas pour rien comme un crétin.


      • non666 non666 20 juillet 2008 15:05

        Pierre ,
        L’ideal, autand qu’une approche sincere de la democratie, voudrait que les medias audibles au niveau national aient des quotas d’opinions "representatives" dans la presentation des informations.

        Pour cela , il n’y a que deux solutions :
        La première implique que tv et radios "d’etat" donnent regulièrement la parole a TOUTES les familles politiques pour mettre en scene les evenements dissimulés car non conforme aux mafias au pouvoir.
        La seconde implique que la pluralité soit EFFECTIVE.

        Exemple : l’implantation de la TNT nous a été vendu en nous expliquant que nous autres, chanceux que nous etions, allions avoir 32 chaines suplementaires....
        La REALITE est que nous avons des annexes des chaines existantes qui recyclent les programmes des maisons maires et "occupent" le terrain hertzien...

        Pour limiter la chaine TV-Sarkozy privée(TF1) et les chaines d’Etat du bipartisme UMP-PS (donc sarkozyste a 50% seulement...) il aurait fallu que se créée une chaine FN, une chaine "centriste" , une chaine trotskiste ... Cela aurait été au moins aussi interessant que la chaine parlementaire ou les clones des autres chaines existantes.
        Mais on n’est plus, et depuis longtemps dans l’objectivité.

        Le CSA n’est la qu’en tant qu’holding commune a l’UMP et au PS pour controler l’information dans le sens qui les maintiens tous deux au pouvoir.
        Il ne va donc pas laisser la parole a ceux qui pourraient demontrer qu’il n’est qu’une institution mercenaire des mafias en place.

        Ils ont presque gagné ceci dit, quand le TCE sera signé, tout pouvoir aura definitivement echappé aux citoyens. Le principal etant pour l’instant de con,troler ce qui doit se dire et surtout, ce qui ne doit PAS se dire.


      • Avatar 20 juillet 2008 15:42

        A Non666,

        Entièrement d’accord avec votre commentaire ci-dessus.

        La prochaine étape de notre médiacratie policière sera le contrôle total de l’internet et du réseau.

        La mise en place actuellement de cellules de veille des discussions n’en est qu’une des premières étapes.

        D’une toile d’araignée asymétrique au départ, nous tendons vers une toile tirée en son centre par quelques grands groupes privés de providers ; qui peuvent contrôler tout ce qu’ils veulent suivant les intérêts du marché et de l’actualité...

        "L’idéal "serait un contrôle a priori de ce qui est balancé sur le réseau. ..

        Orsérie, le journal du beau et du bien-être smiley d’Agoravox par exemple , modère d’ailleurs a priori certains fils d’articles concernants les stars... Cela doit éviter de couteux procès...
        Mais cela veut dire aussi qu’une personne contrôle les commentaires et choisie ou non de les mettre en ligne...


      • Yvance77 19 juillet 2008 14:46

        C’est quand même la première fois que l’on a comme président un chef de clan. Et il en restera ainsi jusqu’au bout.

        Les Tonton ou Chirac avaient réussi à voir plus de hauteur, tout comme le grand Charles.

        Celui là même avec des talonettes en forme d’échasse, il n’y arrivera point.

        Trés bon post, sinon le Diable j’adhère

        A peluche 


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 juillet 2008 23:39

          " La première fois que l’on a comme président un chef de clan... "   Ça n’empêche pas le talent : les Buonaparte avaient aussi des airs de famille mafieuse....  Ça n’empêche pas le  talent, mais ça accroît les risques.

          P
          ierre JC Allard


        • Avatar 19 juillet 2008 15:31

          Très bon papier Sisyphe.

          Les français étant des veaux, Sarközy est devenu leur cow-boy.

          Et comme tout bon cow-boy qui se respecte, il n’a que faire des lois , de la morale et de l’éthique (connait-il ce mot ?) en démocratie.

          Souvenons-nous, lors de sa présentation des voeux, qu’il a chaleureusement félicité son copain Poutine pour sa réélection entachée de graves irrégularités. Au journaliste qui le questionnait sur ce dernier point, il a justifié sa position en disant que Poutine aurait gagné de toute façon car c’est un homme très populaire en son pays (score hallucinant en Tchétchénie !!) . Bref, tricher, c’est pas grave du moment qu’on gagne.

          On pourrait parler aussi de son inscription illégale (car hors-délai, cf. article du Canard) sur les listes électorales de la mairie du VIII ème à Paris.

          De son mariage princier au palais de l’élysée, qui se jour là, avait les portes closes alors que la république prévoit de laisser ouverte les portes afin qu’une éventuelle opposition au mariage soit possible.

          On pourrait aussi parler de ses photos photoshopées pour que le petit Nicolas est la même taille que Bush ou pour qu’on lui enlève des bourrelets lors de sa sortie en canoë aux USA.

          On pourrait parler aussi de l’analyse ADN pratiquée pour retrouver les voleurs du scooter de son fils (essayer donc pour voir si vous vous êtes fait voler un deux roues smiley)

          Souvenez-vous aussi duKarscher, du "casse-toi pauv’con", des promesses non tenues sur la privatisation deGDF, du pouvoir d’achat...etc...

          Son intervention sur les "familles maghrébines", le ministère de l’immigration et de l’identité nationale ...

          Ses propos sur l’origine génétique du suicide et de la pédophilie

          Et cela ne fait qu’un an qu’il est au pouvoir !!!

          Comment résumer cet homme en un seul mot ?

          Obscène.


          • sisyphe sisyphe 19 juillet 2008 15:39

            Oui, Avatar : obscène est un qualificatif parfaitement adapté.


          • Forest Ent Forest Ent 19 juillet 2008 16:11

            Un détail à propos de la presse régionale : la Socpresse n’est presque plus dans la PQR. La PQR est presque entièrement constituée maintenant de Ouest-France, Crédit Mutuel, Groupe Hersant, et une sorte d’alliance Sud-Ouest/La dépêche, soit au total quatre sociétés et demi qui se sont partagé le territoire et ne se font pas concurrence. Il est impossible de trouver deux journaux locaux concurrents. Tous ces groupes sont contrôlés par des gens très proches de l’UMP, sauf La dépêche contrôlée par un membre du PS. Globalement, la PQR ne va pas bien.

            Plus d’infos sur les médias là :

            http://forestent.free.fr/


            • sisyphe sisyphe 19 juillet 2008 16:35

              @ Forest Ent

              Merci de ces précisions.


            • Imhotep Imhotep 19 juillet 2008 17:02

               Et non, la dépêche du midi n’appartient pas à un socialiste mais à Baylet, radical de gauche qui vient d’accepter que son groupe vote pour la constitution. Sarko lui a promis un groupe à partir de 15 membres au lieu de 20 actuellement à l’AN. Par ailleurs son groupe de presse recevrait semble-t-il de très gros encarts publicitaires de l’Etat. Là aussi cela devient cuit. L’objectif final reformer le Parti Radical avec la partie droite (Parti Radical valoisien) : Borloo l’avocat de Tapie, ami de Sarkozy (en cours un cabinet d’avocats commun Tapie Sarko pour faire comme Clinton des conférences à 150 000 €), Tapie, et la partie gauche (Mouvement des Radicaux de gauche) Baylet. Cette tentative avcait déjà été tentée juste après les législatives, mais le pS l’avait refroidie. On avait vu Baylet sortir de la Lanterne souriant. Si le MRG peut avoir un groupe avec monnaie en plus, il peut s’émanciper et former un nouveau Grand Parti radical plus tard. Un centre de plus avec le NC de Morin -> plomber le PS et continuer à descendre le MoDem.


            • Forest Ent Forest Ent 19 juillet 2008 17:25

              Exact et bien vu. Bravo.

              Tapie avait été l’outil de Mitterrand contre Rocard. Etre celui de Sarko aujourd’hui irait bien à son genre de laideur. Baylet mange lui aussi sans problème à tous les rateliers.

              L’"ouverture" est finalement un processus assez sélectif. smiley


            • enzoM enzoM 19 juillet 2008 16:26

              Bravo pour ton article sisyphe, j’ai l’impression qu’en matière d’informations on n’est pas encore sorti de l’auberge avec "sarkostar" (tiens ça sonnerait bien comme nom pour une boisson énergétique).


              • Forest Ent Forest Ent 19 juillet 2008 16:48

                C’est un post humoristique ? J’avoue que j’hésite. En tout cas si vous pensez vraiment que Sarkozy représente

                une droite dure, une droite forte, une droite patriotique et nationale


                nous n’avons pas fini de sourire.


              • sisyphe sisyphe 19 juillet 2008 16:54

                @ Forest Ent

                pas la peine de répondre aux provocs du petit nazillon au QI d’huitre ; juste le replier, qu’il retourne à sa fange..


              • Imhotep Imhotep 19 juillet 2008 16:55

                 avec un avatar comme ancien du gud il n’y a pas de doute à avaoir


              • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 19 juillet 2008 17:21

                ça prose ressemble à celle du lerma ,avec ses "nous pouvons constater" et blabla.chassez la naturel et ...


              • Cug Cug 19 juillet 2008 17:23

                "c’est à dire une droite dure, une droite forte une droite patriotique et nationale." ... Yo le phantasme du petit extrémiste de droite smiley


              • Bulgroz 19 juillet 2008 17:11

                Ouahhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

                Forest Ent, Sisyphe, Yvance 77, même combat, hallucinant !!!  Les grands esprits unis dans ce grand combat pour une vraie démocratie !!!

                Cha doit être dur de vivre dans une dictature !!

                Vous en avez  du courage pour dénoncer ces vilénies sarkozistes !!!!

                Zavez pas peur de la prison ?



                • Forest Ent Forest Ent 19 juillet 2008 17:31

                  Je ne vois pas pourquoi nous nous lasserions de dénoncer les crapuleries de l’homme foncièrement malhonnête qui a été élu président (par nous tous mais vous savez ce que j’en pense). Dans un état de droit, il serait à Fleury depuis longtemps.

                  Evidemment, il nous faudra aussi dénoncer les mêmes choses après la prochaine alternance, mais comme selon vous elle n’arrivera pas avant 2017 ça nous laisse du temps, et vous en avez pour encore au moins 9 ans à apprécier nos interventions. Cela doit quand même être moins éprouvant que de constater les politiques menées, et surtout leurs effets.

                  On peut diverger d’opinion, mais la privatisation de GDF et la nationalisation de France Télévision ne peuvent être expliquées que par l’intérêt personnel du prince, et c’est excessif.


                • Ha-n Ha-n 19 juillet 2008 17:13

                  Bon je suis totalement d’accord avec Sisyphe, seulement je vois une différence avec Berlusconi et je pense qu’elle est importante, c’est à dire que Berlusconi possède son groupe de presse et ses chaines de télé, pour Sarko, ce sont juste celles de ses amis, c’est vrai qu’il contrôle mais il n’est pas réélement le maître. C’est plus grave, le Cavallere fait les médias italiens mais les grands médias français font notre nain, victoire à la Pyrrhus comme disait l’autre ? Wait & see


                  • Bulgroz 19 juillet 2008 17:20

                    Exemple de vraie censure :

                    Intitulé : L’immigration choisie ou cachée

                    Michel Godet donne des chiffres citées dans le dernier rapport "Immigration et présence étrangère en France en 2006" que devait diffuser La Documentation Française. Ce rapport vient d’être imprimé, mais retiré de la vente et sera sans doute mis au pilon dit Michel Godet. Ce rapport qui est très instructif : on y apprend que les étrangers ne représentent que 8% des actifs de l’Ile de France, mais 25% des chômeurs.

                    Comment traiter un problème que l’on refuse de voir et de mesurer.

                    Sur les 2,9 millions d’étrangers (en situation régulière) en age de travailler, à peine un tiers de femmes est en emploi et un peu plus d’un homme sur deux.

                    Au total, sur 5 étrangers présents sur le territoire, seuls 2 ont un emploi.

                    Les Maghrébins représentent 30% des travailleurs étrangers, mais prés de la moitie des chômeurs de cette catégorie.

                    Les Asiatiques, dont les flux annuels d’immigration régulière ont triplé depuis le début des années 1990 pour dépasser 30000 (an), soit 3 fois moins que les 100 000 Africains du Nord et du Sud ont un taux de chômage égal à celui des Français.

                    Par contraste, les Portugais représentent 24% de ma population active étrangère et seulement 7% de des chômeurs. Dommage que tous les Français ne soient pas d’origine portugaise !

                    /...../

                    Hélas, prés de 20% des jeunes, souvent issus de l’immigration, sont en échec scolaire et relégués dans les quartiers où la violence et les frustrations dominent : Le taux de chômage des jeunes issus de l’immigration restera de l’ordre de 40% car beaucoup ne sont pas employables faute d’un minimum de savoir être.

                    Comment intégrer dans les écoles où 50% à 100% des enfants ne sont pas de langue maternelle Française ?

                    Sujet d’autant plus tabou que l’on refuse de savoir que 25% des naissances en France sont d’origine immigrée, cette proportion dépassant les 40% pour l’Ile de France.


                    • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 19 juillet 2008 17:22

                      tiens,voila un autre troll identitaire....


                    • sisyphe sisyphe 19 juillet 2008 17:26

                      Bof...
                      Celui ci aussi, c’est une vraie caricature.
                      Où l’on voit quel genre de personnages défendent le pouvoir sarkozyen : tous les petits nazillons, les vrais racistes, les frustrés... Faut bien qu’ils se consolent de la perte définitive du vieux borgne ; ils se raccrochent à ce qu’ils peuvent...


                    • sisyphe sisyphe 19 juillet 2008 17:38

                      Ca y est !

                      Totalement à court d’argument (il l’est toujours), le petit obsessionnel compulsif  bulgroz se réfugie dans ses copiés/collés : il doit en avoir une collection impressionnante ...
                      C’est une façon particulière de passer son temps, qui éclaire tout de suite le genre du personnage...

                      Soutien aux proches.


                    • Emile Red Emile Red 20 juillet 2008 20:56

                      Bah !

                      Bulgroz c’est le verlan de "grosse bulle", tu souffles, elle s’envole.
                      J’aime bien les collecteurs ainsi on retrouve les perles oubliées, et je trouve Yvance très fort dans ses insultes et quel originalité, quelle imagination.
                      Pour ce travail faut remercier la buse Bulgroz.


                    • sisyphe sisyphe 19 juillet 2008 17:42

                      ineffable bulgroz ; à quand un article fait de l’ensemble de vos petits copiés/collés aigris et revanchards, qu’on ait l’occasion de vous exprimer toute notre admiration ? smiley



                      • Satantango Satantango 19 juillet 2008 18:00

                        Bolloré a rentabilisé les "prêts" de son yacht et avion à Sarko-le-nain-bling-bling lors de l’élection de ce dernier !

                        La corruption dans toute sa splendeur, sans même tenter de la dissimuler

                        C’est pas Bernard Tapie qui me contredira, lui, qui pour son soutien au même Nain-de-jardin, vient de se faire offrir 40 000 000 d’€ net d’impot par un "tribunal" désigné par Sarko(rompu) himself ! (cf : Le Canard enchaîné du 16/07/08)

                        C’est même France Inter qui participe à la réalisation du CD de sa Pétasse Carlita !

                        Je croyais avoir tout vu, mais l’oligarchie sarkozienne me laisse pantois. Bon courage Français car il vous reste encore 4 années de supplice à supporter cette calamité !


                        • Bulgroz 19 juillet 2008 18:17
                          Exemple de gros problème dans la presse actuelle qui a été prtaiquemnt été passé sous silenc.

                          Dans le Nº2271 -
                          SEMAINE DU JEUDI 15 Mai 2008 du Nouvel Obs papier Rubrique : Téléphone Rouge :

                          On trouve :

                          Téléphone rougeLes nouveaux « connards » de Sarkozy

                          http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2271/articles/a374803-.htm

                          (Nicolas Sarkozy a toujours autant de mal à se faire au style présidentiel. « Putain les mecs, il fait chaud, on se fout sur la terrasse ! », a-t-il lancé, lundi 5 mai, à quelques journalistes spécialistes des questions européennes qu’il avait invités pour une rencontre informelle à l’Elysée. L’entretien s’est déroulé dans la bonne humeur jusqu’à ce
                          qu’un des reporters s’avise d’interroger Sarkozy sur sa pusillanimité à propos des droits de l’homme en Tunisie. Réponse du président : « Rien à foutre, de toute manière, ce ne sont que les connards qui posent des questions à la con... »)

                          (http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2271/articles/a374803-.html)

                          Jean Quatremer, journaliste au quotidien Libération sur les questions Européens dit dans le blog de Libération du 21 Mai 2008 :»Coulisses de Bruxelles, UE » que ce raconte Le Nouvel Obs est totalement bidonné. La preuve, il y était.

                          «  Spectaculaire, mais totalement faux. Je le sais, comme mes confrères en poste à Bruxelles le savent, puisque j’étais présent. Et je peux vous affirmer que jamais le Président n’a tenu de tels propos. En le disant, je brise le « off » dont nous étions convenu avec l’Élysée. Mais comment rester muet devant un tel mensonge qui nuit à toute la profession : d’une part parce que celui qui a parlé (ou qui a parlé à quelqu’un qui a parlé) a violé le «  off », mais surtout parce qu’il a raconté n’importe quoi. C’est exactement de la même eau que le soi-disant SMS envoyé par Nicolas Sarkozy à son ex-femme (« si tu reviens, j’annule tout »), etc...voir la suite :

                          http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2008/05/sarkozy-le-nouv.html

                          Rédigé le 22/05/2008 à 18:15

                          Le Nouvel Observateur reconnait que "sur la base des recoupements que nous avons réalisé jusque-là, il apparait effectivement que cette information n’est pas avérée". Autrement dit, l’hebdomadaire ne peut que confirmer le récit que je vous ai fait de la rencontre avec Nicolas Sarkozy. Le contraire aurait été étonnant.

                          "Nous avons d’ores et déjà décidé d’informer nos lecteurs dans le prochain "Téléphone rouge" en faisant la rectification suivante : « Contrairement à ce que nous avons écrit, le président de la République n’a pas tenu les propos qui lui sont prêtés dans la rubrique Téléphone rouge du Nouvel Observateur N°2271 (du 15 au 21 mai). Si l’entretien informel qu’il a eu, le 5 mai dernier, avec les journalistes spécialistes des questions européennes s’est bien déroulé dans une ambiance relâchée, sa réponse à une question sur les droits de l’homme en Tunisie ne comportait aucun terme de cette nature. Le Nouvel Observateur présente ses excuses à ses lecteurs ainsi qu’à toutes les personnes présentes lors de cette rencontre à l’Elysée »."

                          Depuis, le Nouvel Obs a présenté ses excuses aux lecteurs pour son article bidon.

                           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès