Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mélenchon vs Le Pen

Mélenchon vs Le Pen

Vous avez mal joué Madame Le Pen. Quelle pitoyable stratégie ! Refuser de débattre quand on aspire à diriger un pays ! Alors même que vous étiez traversée de questions auxquelles, on le savait, vous n’auriez su que répondre.

Lorsque M. Mélenchon a eu la parole, d’une manière brève et directe, il vous a interrogée sur un sujet auquel on ne s’attendait pas. Lui, a été fin stratège.

On supposait qu’il allait vous attaquer sur l’immigration mais il a eu la suprême habileté de ne pas le faire. Il a ainsi évité vos éternels arguments sur une France arabisée.

Evoquant un sujet que vous aviez abordé, « l’égalité homme-femme », il vous a demandé d’expliquer pourquoi vous niez aux femmes la libre disposition de leur corps en refusant désormais le remboursement de l’avortement. Ce que vous appelez « l’avortement de confort ». On appréciera l’expression.

Je pense que nombre de partisans du Front National, en particulier des femmes, ignoraient cette disposition. Il y a eu dans notre pays une telle lutte pour obtenir la liberté et le remboursement de l’avortement. Ils sont précieux. Les pro-life, avec leurs excès, se heurteront toujours à cette volonté de garder une liberté chèrement acquise. Qui veut encore se retrouver à l’époque où l’on s’enfonçait des aiguilles à tricoter dans le ventre ? Ou l’on courait après des « faiseuses d’ange ? Où l’on mourait dans le sang ? M. Mélenchon peut dénoncer l’injustice qui sera faite à celles qui ne peuvent pas payer. Celles qui ont les moyens ne se poseront aucun problème, de la même manière qu’elles allaient en Suisse pendant qu’en France, l’avortement étant encore interdit, les pauvres se faisaient charcuter. Il y a dans cette décision une volonté de punir la chair et le sexe qui rappelle de mauvais souvenirs. Sans oublier que, comme toujours, on fait des économies sur le dos des pauvres.

On attend la réponse de Mme le Pen qui s’y refuse. Ce qui est une grave erreur. Qu’elle dise et redise qu’elle ne veut pas débattre avec M. Mélenchon, parce qu’il l’a insultée, parce qu’il a insulté ses partisans, ce ne sont que des refus d’informer les électeurs sur son programme. Elle redit qu’il l’a traitée de semi-démente ce qui permet à M. Mélenchon de faire éclater de rire tout le plateau en lui répondant : « Il vous reste une bonne moitié. »

Elle garde cette attitude de gamine qui croit que dans le monde des hommes quand quelqu’un vous dit « un gros mot » on boude et on se tait. Sans s’en rendre compte, elle accumule les maladresses. Boire un verre d’eau, prendre un journal et feindre de le lire, regarder ses papiers. Personne n’aime ce style. En début d’émission, elle a confié que sa plus grande qualité était le courage. Elle démontre tout le contraire. Elle va même jusqu’à dire, idiotie fatale, qu’elle refuse de discuter avec M. Mélenchon car il n’est pas au même niveau électoral qu’elle ( !) Phrase prétentieuse qui la dessert.

Dans cet échange entre les deux candidats, Pujadas est du côté de Mme Le Pen. On imagine quelle aurait été son attitude si la situation avait été l’inverse et si M. Mélenchon avait boudé en disant « Non, je ne veux pas parler avec Mme Le Pen parce qu’elle a été méchante envers moi. Elle m’a traité de voiture-balai. »

Mais s’étonne-t-on de la médiocrité de Pujadas…il y a beaucoup à dire d’ailleurs sur cette émission, sur la mollesse de Gaino, lui aussi bouffé de tics comme son maître, sur l’appel du pied fait au FN de voter à droite. Ce n’était pas une émission du service public. C’était un montage privé organisé par l’Elysée. Peut-être pensaient-ils, invitant Mélenchon, que celui-ci perdrait son calme et se rendrait ridicule. Hé non… On ne met pas impunément sur le même ring un poids mouche et un poids lourd.

J L Mélenchon, qui aura peu la parole, la prendra cependant pour assener quatre directs gauche imparables.

 Il commence à demander à Mme Le Pen, « si elle veut lui donner des leçons de maintien », de lui expliquer pourquoi elle a toléré, lors de son dernier meeting, que son père cite un poème de Brasillach, l’homme qui avait dit à propos des juifs : « Les ramasser en bloc avec leurs petits. »

C’est un coup bien placé car il rappelle que ce parti, qu’elle veut faire croire changé, est toujours sous l’emprise des mêmes démons. Après le bal de Vienne, le poète antisémite, c’est un peu trop.

Il revient ensuite vers cette fameuse égalité homme-femme, prouvant qu’elle dit tout et son contraire puisque des Fn ont refusé de voter la proposition qui disait : « Que sur les plans physiques, émotionnels et intellectuels, les hommes et les femmes sont égaux. »

Cette révélation est évidemment énorme. Invraisemblable. On attend une réponse. Mais non . « Je ne débattrai pas avec M. Mélenchon ».

Il lu rappelle ensuite que sa volonté de supprimer la CMU pour les étrangers est une absurdité sanitaire car les virus attaquent généralement sans vérifier les papiers d’identité.

Et il en vient enfin à une autre mesure du programme de Mme Le Pen qui veut instituer un salaire parental qui serait de 800 euros alors qu’une mère qui a le RSA plus une allocation pour son enfant touche actuellement mille euros. Ce sont encore de ces cadeaux qui font gagner de l’argent aux Etats. Ce que l’on offre d’un côté, on l’enlève vite de l’autre. On pense aux effets d’annonce de Sarkozy. Elle fait les mêmes. 

C’est donc à quatre questions portant sur des sujets précis et importants que Mme Le Pen a refusé de répondre.

 

Je voudrais conclure sur un point.

La déroute des conseillers en communication dans cette campagne.

 Il n’y a pas plus médiocre que cette profession.

 Il a bien fallu que quelqu’un conseille à Mme le Pen de se taire lors de cette émission. N’y-a-il eu personne pour lui dire que, même si elle redoutait ce débat, elle ne pouvait le refuser ? Qu’elle serait toujours celle qui a manqué de courage, redoutant un adversaire valeureux ? Qu’il est exclu, quand on prétend diriger un pays, de ne pas répondre à quelqu’un qui vous interroge sur votre programme ? Que c’est elle, à ce moment-là, qui manque de respect aux électeurs. Ne lui a-ton pas dit que bouder, minauder et lire le journal n’étaient pas des postures particulièrement valorisantes ?

 

De la même manière qui a concocté l’affiche de Sarkozy ? La plus nulle qui ait jamais été conçue, plus brocardée sur le net que St Sébastien par ses archers ? Qui a conseillé à Sarkozy de renvoyer Dahan ainsi que le journaliste qui a surpris un ridicule baiser, donné justement pour être vu ? Car ces gens-là, ces fantoches, croyez-le bien, ne décident rien sans leurs conseillers. Qui a conseillé à Sarkozy de vite faire voter le MES ce qui crée une révolte nationale pour l’instant limitée au net mais qui se répand de plus en plus. On ne peut pas éternellement museler la presse !

 Qui a conseillé à Hollande de se faire faire des T-shirts « H for Hope » ? Et d’inventer un signe ridicule qui veut dire : « C’est le changement » ? Qui a poussé Hollande à aller parler à la City après avoir rassuré le Bourget ?

Tout à l’opposé de ces postures, je voudrais raconter une petite anecdote que j’ai trouvée sur le blog « Place au peuple » de Mélenchon. Il s’agit d’une vidéo qui montre comment l’affiche de la campagne a été conçue. On assiste à plusieurs épisodes et enfin au moment où l’on photographie le candidat . Après une première série, on en refait une seconde. M. Mélenchon se remet en place et quelqu’un lui dit : « Allez ! Ce sont les dernières ! Pense à « Liberté ! Humanité ! Tous ensemble ! »

Mélenchon répond à mi-voix :

-Oh ! Je t’en prie ! Dis-moi simplement où je dois regarder.

 

Oui, Mélenchon est, dans ce monde de mensonges et de faux-semblants qui est celui de la politique qui a dégoûté les Français de s’intéresser à leur destin, quelqu’un qui tient enfin un langage clair, qui ne cherche pas à ramasser des voix proposant tout et son contraire, qui ne dévie pas d’un pouce de sa trajectoire « Pour le peuple et pour l’humain. »

Mme Le Pen, ce soir, s’est donné à elle-même une claque magistrale. Il ne sera plus possible de la regarder de la même façon. Elle sera toujours entachée par cette honte : avoir refusé le combat. Ce sont des fautes qui ne se pardonnent pas en politique.

Lorsque M. Mélenchon est parti, en maugréant, qu’on l’avait fait venir pour pas grand-chose, le forçant à abandonner le meeting d’Ajaccio, je me demande s’il avait alors pris la mesure de sa victoire.

Celle qui venait de lui dire « qu’il n’était pas à son niveau électoral », venait de prouver le contraire.

 

Car on ne répond pas à la parole par le silence.

Aux faits par le mensonge.

Au regard droit d’un homme décidé par les yeux baissés d’une femme en déroute.


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (347 votes)



Réagissez à l'article

563 réactions à cet article


  • Gabriel Gabriel 24 février 2012 09:10

    Bonjour Ariane,

    Pourquoi refuse t-elle le débat ? Que craint-elle ? Au contraire, ce serait une bonne chose. Cela permettra de clarifier la position de chacun et éclairera le citoyen sur les failles et les véritables intentions des politiques défendues. Le dialogue toujours et encore, c’est ce qui fait progresser  la tolérance et le vivre ensemble. Refuser de débattre n’est pas une attitude très démocratique …


    • latortue latortue 24 février 2012 11:54

      Il ne vous as quand même pas échappé que Madame Le Pen a déjà débattu a plusieurs reprises avec Monsieur Mélenchon ,elle a simplement refusé de débattre comme elle avait d’ailleurs indiqué avant l’émission ,avec une personne qui l’insulte a longueur de temps ,insulter ce n’est pas débattre ,ça c’est une chose ,l’autre c’est qu’a chaque fois Madame Le Pen demande des débats avec des candidats qui refusent de débattre avec elle ,mais là c’est normal non !!!!! .
      Monsieur Mélenchon est un trublions qui veut se donner des airs de gros méchant loup avec le verbe haut ,il veut copier Marchais mais il ne lui arrive même pas a la cheville ,il donne des leçons de démocratie a tous le monde mais lui même a refusé sa porte a certain journaliste qui ne lui plaisait pas .un opportuniste malpoli qui n’a qu’une idée en tête avoir un poste si la gauche passe ,le reste n’est que blabla ,d’ailleurs de quel droit demanderait il a ses électeurs de voter pour tel ou tel autre candidat au deuxième tour, les voix des électeurs ne sont pas la propriété des politiques .Pour terminer je trouve que MLP a bien fait de ne pas débattre avec ce rigolo qu’il commence a se laver la bouche et après on parlera de débattre .


    • non667 24 février 2012 12:11

      à gabriel
      elle n’a pas peur de lui l’ayant rencontré il n’y a pas si longtemps il n’y avait plus rien à débattre de nouveau entre eux 2 mais  il s’était montré tellement minable qu’ il comptait prendre sa revanche (avec la complicité d’A2 ) mais marine l’a renvoyé dans son minable rôle de rabatteur d’hollande !
      malgré tout je souhaite qu’elle ait ses signatures et qu’il y ait un 2° tour méluch /marine
      l’idéal marine présidente méluch 1°ministre (concevable pour marine qui à dit qu’elle respecterait le vote des législatives . (l’inverse ne serait pas le cas de la part du « démocrate » méluch ,avec des démocrate comme lui pas besoin de facho !
      souvenir : tout le monde même méluch avait applaudit quand chirac avait refusé de débattre avec le pen entre les 2 tours en 2002 !
      les même qui trouve cela scandaleux aujourd’hui montre qu’ils sont des faux derch  smiley smiley smiley smiley


    • Sherafn1 Sherafn1 24 février 2012 12:27

      SEGOLHAINE LEPEN S’EST FAIT HUMILIER PENDANT 2H DEVANT 5 MILLIONS DE TELESPECTATEURS

      Elle va devenir la risée de la campagne et du net en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire

      Allez les cretins du FN ! les Kleenex sont en promotion chez Carrefour, pleurez pas dans vos mains sales !


    • appoline appoline 24 février 2012 12:42

      @ Shéra,


      Votre ouverture d’esprit n’est pas loin de celle de Mélenchon : quasi nulle. S’il est vrai que Marine le Pen a quelques lacunes en tant qu’oratrice, Mélenchon n’en reste pas moins un utopiste de première, vulgaire à souhait. Sachez qu’il n’y a pas plus intolérant qu’un franc-maçon et il a belle gueule de vouloir faire semblant d’être honnête alors qu’il fricotte avec ses frères et soeurs de diverses loges.


    • La mouche du coche La mouche du coche 24 février 2012 12:52

      Je ne vois pas où Mme Le Pen s’est décrédibilisée. J’ai trouvé très courageux de sa part au contraire de rester de longues minutes sans répondre à son adversaire. Cela avait de la dignité.
      .
      Bon, tout le monde retiendra de tout ça que M. Melenchon est un leurre, et c’est la réalité.


    • Nums Nums 24 février 2012 13:27

      « Je ne vois pas où Mme Le Pen s’est décrédibilisée. J’ai trouvé très courageux de sa part au contraire de rester de longues minutes sans répondre à son adversaire. Cela avait de la dignité. »


      Celles et ceux qui n’ont pas vu le débat pourront se faire un avis en visionnant le résumé suivant :


    • Sherafn1 Sherafn1 24 février 2012 13:45

      @appoline

      Si c’est ça votre seul et unique argument pour faire tomber mélenchon, vous me faite bien rire, mais attaquez le sur son programme, argumentez, comme NOUS on le fait en deconstruisant vos mesures reactionnaires comme le déremboursement des Avortements pour ne citer que ça !

      Mais c’est vrai qu’en refusant de débattre à la Télé, SEGOLHAINE LEPEN ne vous montre pas le bon exemple ! Argumenter c’est super Difficile.

      Allez Vive les idées du Front de Gauche, et la ténacité de notre candidat !

      Vous etes humiliés je peux le comprendre, devant 5 millions de personnes en plus. ce que je ne comprend pas c’est comment vous faites pour pardonner à votre candidate d’être aussi NULLE

      Cordialement !


    • latortue latortue 24 février 2012 13:46

      vous voulez un débat Marine le Pen Melenchon en voila un et arrêtez de vous astiquer la nouille avec des pseudos buzz a la con ,vous tombez tous dans le panneau des médias que vous critiquez sans arrêt sauf quand ça vous arrange vous êtes pitoyable de bêtise .Faut il que le FN vous fasse peur quand on voit a quel point vous vous agitez .Arrêtez donc de vous comporter comme des totalitaristes et des donneurs de leçons .Ce sont les électeurs qui tranchent ,pas les médias .Marine le Pen avait déja débattu avec Mélenchon le 14 février 2012 .EXPLIQUEZ MOI POURQUOI LES AUTRES CANDIDATS REFUSENT DE DEBATTRE AVEC LE FN eux il ne sont pas anti démocrate .
      http://www.youtube.com/watch?v=HnfFhInDf8o


    • Nums Nums 24 février 2012 14:01

      « Faut il que le FN vous fasse peur ? »


      Personnellement, il ne me fait pas peur mais on peut dire qu’il m’inquiète. Ou plutot, ce sont ses électeurs qui m’inquiètent. Je me dis qu’avec des gogos pareils, c’est pas gagné pour l’avenir dans le sens où on a besoin de faire bloc tous ensemble pour redresser le pays sur le plan économique, social et sociétal.

      Je vais encore radoter :

      Comment peut-on imaginer un seul instant qu’une nana qui vit dans un hôtel particulier à saint-Cloud puisse se préoccuper du sort de la plèbe ?

      Depuis quand l’extrême droite est-elle du côté des ouvriers ? Les chemises brunes qui allaient tabasser les ouvriers en grève, ça vous dit quelque chose ?

      Le FN est un parti d’extrême droite et l’extrême droite a toujours été et sera toujours du côté du patronat. 

      Quand Le Peine parle de leurre concernant la candidature de Méluche, pour le coup, ça me fait doucement rigoler.

      Il est facile (et c’est valable aussi pour Méluche) de faire de belles promesses quand on sait pertinemment que l’on ne sera pas amené à devoir les tenir.

    • Nums Nums 24 février 2012 14:06

      J’oubliais :


      Le Pen qui demandait de faire taire la contestation envoyant les CRS lors des manifs contre la dernière réforme des retraites.

      Retraite par répartition maintenue ou anéantie, elle s’en tape vu le patrimoine dont ils disposent son papounet et elle.

      Le FN se contrefout du peuple...

    • latortue latortue 24 février 2012 14:18

      Nums
      allez dire ça a tous ces gens qui sont au pouvoir ’’dans le lien’’depuis des lustres Mélenchon compris, car il a été ministre si je ne m’abuse,tous ces gens mis en examen ou condamnés et qui sont au pouvoir ,tous ces gens qui viennent nous faire la leçon.
       Mais bon je ne suis pas particulièrement pour ou contre le FN ,mais pour le moment celle qui met toujours le doigt ou ça fait très mal c’est Madame le Pen, Mélenchon ne fait que s’agiter insulter je ne pense pas que ce soit la bonne méthode.
      http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/4/08/60/68/Doc-HTML/Elus-2.html#


    • lsga lsga 24 février 2012 14:58

      hey la tortue, tu devrais regarder plus de vidéo de Mélenchon tu changerais d’avis :

      http://www.jean-luc-melenchon.fr/theme/videos/

      Tu verras, t’en apprendras plus et tu rigoleras beaucoup plus qu’avec ta Fille à Papa née à Neuilly sur Seine. 

      Ségolène Lepen est complètement nulle, elle ne croit même pas à ce qu’elle raconte, c’est pour ça qu’elle baisse le regard.

    • baska 24 février 2012 15:10
      Comment peut-on imaginer un seul instant qu’une nana qui vit dans un hôtel particulier à saint-Cloud puisse se préoccuper du sort de la plèbe ?
      Plèbe que l’héritière méprise si l’on croit la journaliste qui a infiltré la pme familiale, Claire Checcaglini. D’après cette journaliste, elle a qualifié ses ouailles de « cons », va-t-on placer l’héritière sous protection policière comme ce fut le cas pour Sophia Aram qui après avoir évoqué dans une chronique les « gros cons » du FN a été menacé par les frontistes ? Non, pour la simple raison que « ces cons » vouent un culte à leur championne. 
      L’héritière n’est pas la seule à mépriser les électeurs de la pme Le Pen, sa belle-mère Jany s’est laissée aller à quelques confidences : « Les braves gens du Front, quand je les embrasse, j’oublie complètement qu’ils sont moches » (propos cités par R. Dely « histoire secrète du fn », P.201).

      Depuis quand l’extrême droite est-elle du côté des ouvriers ? Les chemises brunes qui allaient tabasser les ouvriers en grève, ça vous dit quelque chose ?

      La pme familiale a toujours été du côté du patronnât, dès 1979 le vieux fustigeait « la fiscalité dictatoriale » ou « l’imposition fiscale comparable à la Gestapo ». Dans son manifeste intutilé « droite et démocratie économique », il proposait de limiter les dépenses de protection sociale tout en supprimant l’impôt sur le revenu, l’isf ou encore les cotisations patronales. Le clan Le Pen milite pour le fort ( on situe cette famille dans la branche des 0,5% de français les plus fortunés) contre le faible et propose d’en finir avec toutes les aides sociales. C’est le parti de l’anti-France, normal qu’il adopte des mesures favorables aux plus riches.



    • Voltaire Voltaire 24 février 2012 15:48

      Au risque de décevoir les supporters des deux camps, pour un observateur extérieur, ce « débat » était catastrophique. Lorsque l’on prend un peu de recul et que l’on regarde les enjeux majeurs de cette élection, on a l’impression d’une assez grande vacuité dans les arguments, qui est compensée par une extrême agressivité personnelle des deux candidats.

      Sur la forme, j’ai trouvé MLP meilleure car elle a indiscutablement été attaquée de façon anormale ; Mélanchon était à la limite de l’insulte, et Pujadas en dessous de tout. Mais sur le fond, ses réparties étaient vides, toujours en contournement. Et sa prestation sur l’économie et les autres sujets clés dans l’heure précédente démontre un véritable problème de crédibilité.

      Sur le fond, Mélanchon a abordé de vrais sujets de société et des contradictions intéressantes, mais avec une telle agressivité que ses propos perdaient toute force.

      Les amateurs de pugilat se seront sans doute amusés, et les militants de chaque parti penseront avoir gagné. Pour moi, cela a été une pietre image du débat démocratique ; j’avais plus de respect pour les deux candidats avant ce débat, ils ont perdu là à mes yeux une bonne dose de crédibilité en tant qu’homme ou femme d’Etat.


    • latortue latortue 24 février 2012 18:52

      ISGA
      j’ai pas envie de rigoler quand je vois que cette campagne rase le gazon ,je ne suis pas plus pour MLP que pour un autre candidat mais l’injustice me met hors de moi ,et toute les fois que c’est le FN qui passe a la télé c’est un lynchage médiatique la première fois que MLP est passé a cette émission ’’des paroles et des actes ’’Fourest et l’autre naze de Jofrin l’ont carrément agressé ,je trouve ça pitoyable ,surtout que ceux qui crient haut et fort que le FN et anti démocrate et tout un tas de noms d’oiseaux sans fondement ,eh bien ceux la même se comportent comme des nuls .
      la on parle de Mélenchon et MLP ,mais quand je vois l’autre nabot de Sarkozy qui raconte des aneries ça me démonte .Pour l’instant il n’y a rien a craindre d’une candidate comme MLP mais dans 5 ou 10 ans si vous continuez tous , politique médias et les autres a agir de la sorte cette candidate fera bien plus que 20% .Mélenchon fera pas grand chose aux premier tour et appellera a voter Hollande au second tour, un nez rouge et un chapeau pointu lui irait mieux qu’un siège de député Européen.


    • lsga lsga 25 février 2012 00:25

      t’inquiètes pas mon grand.

      Dans 5 ou 10 ans on aura obtenu l’interdiction du Front National, et on aura envoyé tous leurs cadres derrières les barreaux. La cantine de Fleury Mérogis, ça va leur changer des petits plats préparer par leurs esclaves Philippins à Neuilly Sur Seine. 


      C’est comme ça que la France a échappé au Fascisme au 20ème siècle. On a retenu la leçon. On sait quoi faire. 

    • latortue latortue 25 février 2012 05:20

      fascisme ??????????? je crois que tu ne sais pas ce que c’est que le fascisme ,quand a interdire le FN alors là on aura tout vue ,je me demande bien pourquoi ,ah oui j’oubliai il faut interdire ce qui vous gène c’est ça la démocratie ,moi je crois plutôt que j’appellerai ça la bêtise a tous les étages .Et après ça on viens brailler que MLP est anti démocrate car elle n’a pas débattu avec Mélenchon .


    • Sherafn1 Sherafn1 25 février 2012 08:33

      hey  latortue 


      Aucun pays europeen avant la guerre jusqu’à 39 n’a interdit les milices ou mouvement faschiste, ce qui a conduit à des dictatures fashistes en :
      ITALIE : MUSSOLINI
      ESPAGNE : FRANCO
      ALLEMAGNE : HITLER
      PORTUGAL : SALAZAR

      En france, dans les années 30, tous les mouvement faschistes francais on été combattu pour les réduire à une peau de chagrin grace au front populaire ! Helas la bourgeoisie francaise n’a rien fais pour empecher les troupe allemandes d’operer leur blitzkrieg ! 

      Les Francais de 39 se sont fait violer par la bourgeoisie raciste qui n’attendais qu’une chose : HITLER !

      Donc oui, Il faut interdire le Front National et mettre en prison toute l’oligarchie.

      et comme on dit maintenant, 
      « fait comme ta candidate :

    • latortue latortue 25 février 2012 14:22

      hey Sherafn1

      il faut vivre avec ton temps mon grand les choses changent ,inutile de remonter aux calanques grecs pour expliquer le fascisme .
      on peut en faire autant pour le communisme et aussi le socialisme c’est idiot est en plus inutile .
      quand on veut donner des leçons d’histoire il faut au moins la connaitre le FN a été fondé en 1972 il ne doit pas être confondu avec le Front national (années 1930) ni Front national (Résistance).
      Quand a baisser les yeux pas interdit de réver !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Sherafn1 Sherafn1 25 février 2012 16:02
      @Latortue

      je parlais pas du FN de 1930.
      je parlais de l’Extrême Droite en général qui a considérablement affaibli la puissance de nos pays dans le monde. 

      Du coup, à te relire sur mon poste precedent, je m’aperçois que tu cautionnes le fait que le FN est un mouvement faschiste.

      Si si je suis sur que ta candidate a baisser les YEUX devant Jean-Luc Mélenchon

    • Flemuche 25 février 2012 19:13

      La tortue, je m’immisce dans votre débat, si vous le permettez.

      Je trouve exagéré d’évoquer un temps révolu pour parler des années 30. Justement, il est très dangereux à mon sens de renier une histoire si récente, d’autant que le climat économique et idéologique de l’Europe actuelle a plus d’une similitude avec celle de l’époque.

      Et vous feriez mieux de ne pas trop faire le malin avec l’appellation « Front national » : le fait de choisir comme nom de parti une référence d’une part à un groupe visant la bonne entente entre les ligues des années 30, d’autre part à un groupe de résistants de la seconde guerre mondiale, montre bien la volonté de brouiller les pistes au niveau idéologique.

      Je ne prône pas l’interdiction du FN, à vrai dire je pense qu’il s’agit là d’un acte anti-démocratique, mais il faut reconnaître que ce fut historiquement le seul moyen de faire reculer le fascisme en France.

      Egalement, je pense qu’il ne faut pas mélanger : premièrement Mélenchon n’a jamais prôné l’interdiction du FN (ce n’est pas ce que vous avez dit directement, mais un simple raccourci peut y mener) , deuxièmement Marine Le Pen a bel et bien été anti-démocratique, elle a refusé un débat de fond sur son programme dans le seul but d’éviter de se faire allumer devant tout le monde. Je vous rappelle qu’elle venait d’essuyer un revers sur sa politique économique avec l’intervention de Lenglet, mais aussi que le dernier débat en date avec Mélenchon, chez Bourdin sur BFM l’an dernier, a largement tourné à l’avantage du candidat du PG, qui s’est attaché à critiquer de manière factuelle chaque argument proposé par Marine Le Pen, lorsque celle-ci ne faisait que répéter ses fiches à tue-tête. Il semble donc évident qu’il était préférable pour elle d’éviter une seconde sanction argumentaire.


    • Olmo 26 février 2012 09:48

      Donc vous êtes pour le non-remboursement de l’IVG, pour la pratique des mères porteuses, et que les femmes restent à la maison...bonjour l’ambiance....je vous plains de n’avoir pas suffisamment de jugement pour vous apercevoir des énormités que vous supportez....


    • latortue latortue 26 février 2012 12:07

      Sherafn1

      relisez vous SVP vous faites bien allusion au fascisme des années 30 et 39 et après, on est au 21 em siècle au cas ou vous ne vous en êtes pas aperçu .

      Flemuche


      je ne renie pas le passé loin de là mais il faut arrêter de faire toujours référence a ce qu’il c’est passé il y a 80 ans et vivre a notre époque les esprits et les mentalités évolues .quand a faire le malin je ne pense pas avoir eu la moindre attitude qui laisse suposer cela

      MLP a débattu avec Mélenchon le 12 fevrier donc il était inutile de refaire un débat avec le m^me contradicteur ,seulement voilà les autres ont refusé de débattre avec MLP sauf Mélenchon trop content de passer a la télé ,ce monsieur n’est que dans l’invective et l’insulte pas seulement avec MLP mais avec tout le monde .Donc je constate simplement que les autres qui eux refusent de débattre sont cleen et MLP comme d’ab est la sorcière de service ,jugement débile habituel qui me révulse .

      Olmo

      je ne supporte rien lisez donc mes interventions avant de préjuger pour qui et pour quoi je vote ,ceci dit cela ne m’empêche pas d’être en accord total avec CERTAINES idées du FN tout est dans la nuance tout n’est pas bon ou mauvais comme dans tous les programmes que ce soit ceux de MLP de gauche ou de Sarko ,sauf que les autres sont au pouvoir depuis des décennies et nous sommes grâce a eux dans une merde noir c’est un simple constat ,et que propose t’il la même chose

      on ne sortira jamais de la dette sans revenir sur la loi de 1973 ou alors il faudra se serrer la ceinture et supprimer les avantages sociaux,salaire, retraite, comme avec la gauche en Grèce et là vous regretterez de ne pas avoir voté MLP .


    • lsga lsga 26 février 2012 12:15

      je voulais juste rappeler que Marine Lepen s’est pris une déculottée historique par Jean-Luc Mélenchon, et qu’elle s’est faite humilier publiquement.

      23/02/2012

      NEVER FORGET


    • jaja jaja 26 février 2012 12:25

      Tiens Isga je suis tombé sur cet article en lien....et comme je sais que tu te dis ami des basques et défenseur des langues régionales...

      http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/02/24/paco-ibanez-sur-les-langues-melenchon-est-un-fasciste-229680


    • Flemuche 26 février 2012 13:03

      @ Olmo
      Excusez-moi mais je crois que vous n’avez pas bien lu. J’aimerais que vous m’expliquiez, en me lisant, comment vous en arrivez à de telles conclusions. Je n’ai rien défendu, rien supporté, juste donné ce que je considère sans prétention comme une précision.
      C’est tout de même incroyable de constater qu’une simple précision peut pousser certains qui croient lire entre les lignes à des commentaires qui n’ont rien de rationnel. Je dirais même, sauf votre respect, qu’on assiste à une prise de pouvoir de vos pulsions sur votre raison, car elle occulte votre jugement et vous mène à proférer des attaques impulsives sans aucun bien fondé.
      Peut-être que je me trompe et que je ne suis pas celui auquel vous vouliez répondre, en ce cas je demande des excuses à l’avance, autrement j’attends que vous m’expliquiez comment ce que je dis peut mener à ce que vous dites. Allez-y, j’ai tout mon temps et toute ma patience.


    • Flemuche 26 février 2012 13:31

      Je pense m’être trompé Olmo et je vous prie d’accepter mes excuses. Il me semble que votre réaction était destinée à d’autres, je vous avoue que je suis dans l’embarras.

      Et non, la tortue, ce qui s’est passé il y a 80 ans reste à étudier, je n’ai rien d’autre à dire là-dessus tant je trouve honteux que l’on puisse renier une histoire qui n’a pas cent ans. Lorsque l’on observe le contexte politique, idéologique, économique de l’Europe d’aujourd’hui, et qu’on le compare à celui des années 30, on est bien content que l’UE existe, car elle garanti la paix, sans elle je ne donne pas cher de notre peau.
      Mais il ne faut pas se voiler la face, avec de tels arguments, mr la tortue, vous poussez peu à peu des évènements historiques dans l’oubli, car plus l’on s’éloigne de cette époque plus on l’occulte, vous ne pouvez pas le nier c’est directement ce que vous essayez de faire. Or ce genre de raisonnement est trompeur, car à vous écouter, il faudrait faire sans, ou ne pas s’y référer autant que nous le faisons. Mais si notre pensée tient souvent compte de l’histoire d’il y a 80 ans, ce n’est pas pour rien, on apprend à ne pas reproduire les mêmes erreurs, c’est tout de même assez simple comme réflexion.
      Votre raisonnement pousse à oublier peu à peu ce qu’il s’est passé, ce qui est à mon sens un grand manque de responsabilité, mais vous devez vous enorgueillir d’obtenir un écho certains à vos dires, car il me semble que ce genre de pensée est quelque peu à la mode ces derniers temps, et c’est assez logique compte tenu du fait que plus personne n’a vécu la guerre. Mais assumez-les vos responsabilités bordel, vous ne trouvez pas que la montée en force des extrêmes-droites en Europe coïncide étrangement avec l’émergence de ce discours qui tend à mettre de côté une histoire, quoi que vous puissiez dire, relativement récente ? Donc oui les mentalités évoluent, mais dans un sens assez étrange si l’on regarde en arrière, ce que vous refusez de faire car vous savez au fond de vous qu’idéologiquement parlant, ces mentalités ressemblent de plus en plus à celles desquelles on s’éloigne.

      Quand à Mélenchon, arrêtez de dire qu’il est constamment dans l’insulte, c’est ridicule et je vais vous dire pourquoi. Tout simplement parce que c’est tout ce que vous arrivez à retenir d’un homme qui, sans être exempt de défauts, a le mérite de poser des arguments concrets et de parler du fond. Cela est peut-être trop compliqué pour certains, je ne sais pas, mais il parle constamment du fond, et c’est d’ailleurs sur ce terrain qu’il a attaqué Marine Le Pen l’autre soir. Les insultes auxquelles celle-ci fait référence (qui ne devraient d’ailleurs pas l’impressionner, car à ce jeu-là, elle est au moins aussi douée que lui) sont tout ce qu’elle retient de longs discours durant lesquels il attaque point par point de manière factuelle et rationnelle les différentes propositions du programme si du FN.
      Mais je vais vous dire, cette méthode qui consiste à ne retenir que l’aspect insultant cache bien des choses : elle montre l’incapacité du camp FN à répondre à des arguments concrets, de débattre sur le fond (pourquoi croyez-vous qu’elle a fui le débat en posant ses conditions comme une enfant ?) de manière technique et intelligente. Il y a l’être et le paraître, alors arrêtons de se focaliser sur l’apparence et allons chercher la chose en soi.


    • lsga lsga 26 février 2012 14:31

      @ jaja


      merci ^^
      gt au courant smiley

      Et pour tout dire, si je respecte énormément les méthodes employées par la résistance Basque, je n’adhère pas du tout à la cause indépendantiste. Mais bon : le principal c’est les méthodes de lutte, pas les objectifs de la lutte. Les conséquences découlent des faits, pas des intentions. 

      Ensuite, comme je Troll toujours tout le monde, je peux dire que je les emmerde aussi beaucoup. A mes yeux, une culture est comme un être humain : elle naît, vit, et meurt. 

      Un jour viendra où le français n’aura plus rien à voir avec la langue que nous parlons, un jour viendra où plus personne ne parlera français. Je suis sûr que ce jour là, les basques parlerons toujours basques smiley

    • latortue latortue 26 février 2012 14:48

      FLEMUCHE
      arrêtez d’encenser Mélenchon il est comme tous ces gens’’ professionnel de la politique ’’
      quand dire qu’il n’est pas sans arrêt dans l’insulte et la provoc gratuite a la con c’est nier l’évidence voila sa dernière petite phrase qui sort sur internet
      je cite’’http://www.el-dia.com/2012/02/4976/jean-luc-melenchon-revolutionnaire-ou-crapule-2/’’
      « Vous savez pourquoi le NPA est fichu ? Parce qu’on ne transforme pas un groupuscule d’intellectuels juifs du Quartier latin en parti de masse des banlieues musulmanes ».
      si c’était MLP qui avait dit ça on en aurait vraiment entendu parlé .par la même lisez un peu ce qui est écrit sur Méluche .
      Révolutionnaire de pacotille le bruit et la fureur !!!!!!!!! drôle de révolutionnaire .


    • lsga lsga 26 février 2012 16:11

      tout à fait d’accord avec l’analyse sur le NPA, qu’on pourrait étendre aux trotskystes en général. 


      En fait, plus ça va, et plus je l’apprécie pour de vrai ce Mélenchon. 
      Dommage qu’il ne soit qu’un bourgeois démocrate. Dommage que le Front de Gauche ne soit qu’un parti social démocrate. Dommage que les communistes français ne veulent plus renverser le capitalisme et aspirent à des postes de ministres. Mais bon, c’est mieux que rien, et Mélenchon a une vrai chance de pouvoir remporter les législatives anticipés de 2014, c’est le principal.

      En plus, il a été capable de mettre une raclée monumentale à Marine Lepen, et rien que pour ça il mériterait d’avoir un sticker panini à son effigie smiley 


      23/02/2012
      NEVER FORGET


    • jaja jaja 26 février 2012 16:19

      Dès que quelqu’un sort un étron concernant son maître le toutou Isga vient renifler...

      Mélenchon a formellement démenti ces propos abjects et racistes, dont acte. Il ne reste plus que la petite ordure Isga pour s’en réjouir ici....

      Toute l’affaire est résumée ici :

      http://blogs.mediapart.fr/blog/antoine-montpellier/190212/christophe-barbier-melenchon-et-le-npa


    • jaja jaja 26 février 2012 16:32

      Isga qui dans ses délires attaque d’ailleurs non seulement le NPA mais aussi le FdG tout en faisant semblant de soutenir Mélenchon...
      On a là affaire à un petit provocateur fasciste....


    • lsga lsga 26 février 2012 16:51

      si tu savais jaja...


      je viens d’envoyer ton lien à plein de potes basques que je saoule à longueur de journée.... D’autant plus que j’adore Paco Ibañez. 

      Franchement, j’ai un très grand respect pour la Kale Boroka et Euskadi Ta Askatasuna. Les méthodes de résistances basques ont permis l’émergence d’un véritable proto-socialisme non-étatique en Euskadi. Par contre, pour ce qui est de manger de la morue et de glousser comme des poules, j’avoue considérer ça comme tout à fait secondaire (même si j’adore les tapas, un peu moins le Xacoli ^^), et même un peu idéaliste sur les bords (et donc potentiellement réactionnaire).

      Si le NPA était un parti authentiquement révolutionnaire capable d’organiser la résistance armée du prolétariat, je vous soutiendrais. Si au lieu d’être ’Anti-Capitaliste’ (où avez vous été cherché une connerie pareille sans déconner ? ), vous étiez capables comme ETA de forcer les banques à baisser le rideau de fer toute l’année, je vous soutiendrais. Si comme Batasuna vous étiez capables d’influencer le développement économique du pays et permettre l’émergence de coopératives ouvrières extrêmement puissantes, je vous soutiendrais. Le jour où Poutou ou Besancenot seront capables de mettre une raclée à Marine Lepen comme Mélenchon vient de le faire, je vous soutiendrais. 


      La vérité c’est que vous n’êtes rien de tout cela. Le NPA, c’est la même chose que le Front de Gauche avec moins de pouvoir  : Un petit parti social démocrate de plus. A part diviser la social démocratie, je ne vois vraiment pas à quoi vous servez. En votant Mélenchon, je sais qu’on adresse un message à la Social Démocratie en la forçant à passer plus à gauche. En votant Mélenchon, je sais qu’on a la possibilité d’avoir les bourgeois démocrates les plus à gauche à l’assemblée nationale. Par contre, voter NPA... euh... ça sert à quoi déjà ? 

      Vous vous prétendez révolutionnaires ? Faites comme les bouffeurs de morues qui gloussent comme des poules : Kale Boroka. Sinon, respectez la stratégie : votez pour le bourgeois le plus à gauche qui a le plus de chance de remporter des sièges à l’assemblée. 

      Bon, mais rappelons l’essentiel :

      Ségolène Lepen vient de se faire humilier publiquement devant 5 millions de téléspectateurs. 



    • jaja jaja 26 février 2012 17:49

      « En votant Mélenchon, je sais qu’on adresse un message à la Social Démocratie en la forçant à passer plus à gauche »

      Forcer la social démocratie à aller plus à gauche.... Quelle illusion réformiste petite-bourgeoise ! C’est ce que disait le PCF alors qu’il était à 20% des votants avant que socio-démocrates comme ministres du PCF au gouvernement nous trahissent de concert....

      On a vu comment Mélenchon a forcé la social-démocratie à aller plus à gauche dans le gouvernement Jospin qui est celui qui a le plus privatisé en France... smiley D’ailleurs jamais la social-démocratie dans l’histoire ne fait autre chose que de gérer les périodes de crise au profit du capital.

      Quand à ton petit délire sur la lutte armée il est stupide. Si elle est pour moi le moyen de résistance ultime et obligatoire de la classe ouvrière contre la contre-révolution ce n’est pas une aventure à mener à la légère et encore moins à discuter sur un forum...

      Continue à lécher le cul des socios et à trahir le prolétariat tout en jouant au Che Guévara avec ton pistolet en plastique....


    • lsga lsga 26 février 2012 18:28

      désolé, je n’ai pas compris ta réponse : à quoi ça sert de voter NPA ? 


      Pour ce qui est de la démocratie bourgeoise et de la nécessité de la lutte armée, c’est simplement la base. Aux Pays-Basques, non seulement ils continuent à glousser comme des poules qui se gavent de morues, mais en plus leur économie est celle qui a produit les coopératives ouvrières les plus puissantes d’Europe. 

      Là-bas, grâce à Batasuna (qui fait ce que prétend faire le NPA), les salariés font baisser le regard à l’Oligarchie. Même en Martinique, en Guadeloupe ou maintenant en Réunion, la guerre populaire a permis d’obtenir une baisse des prix et une augmentation des salaires. Ces concessions ont été obtenues sur l’Oligarchie Française grâce à des méthodes DE LUTTE DE RUES. Qu’attend le NPA pour aller expliquer aux jeunes de banlieue qu’il faut sortir brûler les centres villes ? C’est efficace. Cela marche. Cela Marche non seulement en Euskadi, mais aussi en France. Batasuna fait ce que vous n’osez pas faire au NPA : Ils forment des révolutionnaires authentiques. C’est pour cela que Batasuna est un parti interdit par la loi et ayant de nombreux partisans en prison, alors que le NPA comme le Front de Gauche pavoisent chez Drucker.

      Voilà le travail d’un parti Révolutionnaire : Apprendre au peuple que les émeutes les plus violentes sont celles qui permettent d’obtenir les réformes les plus révolutionnaires. Voilà le discours d’un Révolutionnaire : Mettez donc au pouvoir un Bourgeois Démocrate, nous n’oublierons pas de sortir dans la rue pour obtenir les réformes révolutionnaires. 

      « Notre intérêt, notre tâche, c’est de rendre la révolution permanente. [...] A l’heure actuelle, les petits-bourgeois démocrates partout opprimés prêchent aux salariés l’union et la réconciliation et s’efforcent de constituer un grand parti d’opposition [ndlr : Front de Gauche] [...] Pendant et après la lutte, les salariés doivent en toute occasion formuler leurs propres revendications à côté de celles des démocrates bourgeois. Il faut qu’ils exigent des garanties, dès que les démocrates bourgeois s’emparent du gouvernement. Il leur faut, au besoin, emporter ces garanties de hautes lutte et veiller à ce que le nouveau gouvernement soient contraints à toutes les concessions et à toutes les promesses possibles [...] Il faut qu’à côté des nouveaux gouvernements officiels, ils créent en même temps leurs propres gouvernements ouvriers révolutionnaires sous forme de municipalités ou de conseils municipaux [ndlr : CE QUE FONT LES BASQUES] .
      Mais, pour pouvoir s’opposer énergiquement et dangeureusement à ce parti dont la trahison envers les ouvriers commencera dès la première heure de la victoire [ndlr : toujours le Front de Gauche de Mélenchon], LES OUVRIERS DOIVENT ETRE ARMES ET ORGANISES. Il faut obtenir immédiatement l’armement de tout le prolétariat avec des fusils, des carabines, des canons et des munitions ; il faut s’opposer à la garde civique [ndlr : la police] dirigée contre les ouvriers. »
      Marx, Adresse, 1850

      Si tu ne comprends pas ce process, alors tu n’as rien compris à la Révolution. 
      La seule chose que l’on puisse faire : c’est mettre au pouvoir un démocrate bourgeois, puis par la force le contraindre. Mélenchon deviendra l’ennemi à l’heure même où il prendra le pouvoir. Chavez est désormais un ennemi. 
      Abolition de l’Etat, Abolition des Classes Sociales, Abolition du Salariat, Abolition de la propriété privée. Donnez nous des armes. 

    • Jean_R Jean_R 26 février 2012 23:06

      Pleinement d’accord avec vous Flemuche et particulièrement sur votre dernier paragraphe. Que reste-t’il au FN lorsqu’il est dépourvu de la possibilité de se victimiser ? Un débat de fond, ce dont il a horreur.

      Nous nous sommes croisés il y a peu sur d’autres commentaires ; il faut croire que je m’étais mépris sur vos idées.


    • mbdx33 mbdx33 27 février 2012 16:42

      @Non667
      elle n’a pas peur de lui l’ayant rencontré il n’y a pas si longtemps il n’y avait plus rien à débattre de nouveau entre eux 2 mais il s’était montré tellement minable qu’ il comptait prendre sa revanche

      Surprenant, de mémoire le dernier débat date entre les deux d’il y a un an, et on ne fait pas la même lecture, parce qu’elle avait déjà eu du mal à contrer Mélenchon d’autant qu’elle n’avait pas de programme à l’époque.

      mais marine l’a renvoyé dans son minable rôle de rabatteur d’hollande !

      En refusant de débattre ? C’est la seule réplique qu’elle a été capable de sortir.

      malgré tout je souhaite qu’elle ait ses signatures et qu’il y ait un 2° tour méluch /marine

      Vous rêvez !

      l’idéal marine présidente méluch 1°ministre (concevable pour marine qui à dit qu’elle respecterait le vote des législatives . (l’inverse ne serait pas le cas de la part du « démocrate » méluch ,avec des démocrate comme lui pas besoin de facho !

      Vous avez pris un fix ou quoi ?

      1.  Elle ne sera pas présidente
      2.  Mélenchon ne sera jamais le premier ministre d’un gouvernement de droite ou d’extrême droite.
      3.  Elle n’a jamais tenu de tels propos. Si vous êtes si sur ? prouvez le.

      souvenir : tout le monde même méluch avait applaudit quand chirac avait refusé de débattre avec le pen entre les 2 tours en 2002 !

      Mélenchon applaudir Chirac ? Vous prenez vraiment trop de fix à base de Destop ou d’une autre cochonnerie.


      les même qui trouve cela scandaleux aujourd’hui montre qu’ils sont des faux derch

      Parce qu’il n’y a jamais eu de rencontre Chirac –Le Pen en 1988 ?
      Parce que JMLP n’a jamais appelé à voter Chirac au second tour de cette présidentielle ?
      Pour le bal des faux-cul, soit vous êtes ignare, soit vous êtes amnésique.
      Les seuls faux de dersh comme vous dites sont seux qui essaient de faire croire qu’ils défendent les intérêts des travailleurs alors qu’ils n’ont jamais rien fait pour eux, ni eux, ni les partis qu’ils représentent ou dont ils descendent. Qu’à fait le FN pour les travailleurs depuis sa création ? Où était il quand les sidérurgistes, les mineurs ont été laminés dans les années 80 ?
      Ou est il actuellement quan les moulinex,molex, les conti et bien d’autres (malheureusement) se battent ?
      Moi je peux vous donner la réponse, il est au chaud du côté de Saint Cloud et sur les plateaux télé à prétendre que toute la classe politique est contre lui.


    • Ariane Walter 27 février 2012 17:27

      Bonjour mbdx33,

      Bravo pour ce bel effort, même s’il n’est pas entendu !


    • Emmanuel Aguéra LeManu 24 février 2012 09:12

      eh bé... ça vient de loin, tout ça. Pas vu ce divertissement audiovisuel, mais ça m’en donne une idée, merci. Un côté positif, semble-t-il donc , et une délectation certaine à le narrer... Mélenchon ferait un bon ministre de l’intérieur, si Eva Joly acceptait les finances.
      Lol... je vais me faire moinsser comme jamais, là...

      Ajouter une réaction

      Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

      Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


      FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès