Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > Mélenchon vs Le Pen

Mélenchon vs Le Pen

Vous avez mal joué Madame Le Pen. Quelle pitoyable stratégie ! Refuser de débattre quand on aspire à diriger un pays ! Alors même que vous étiez traversée de questions auxquelles, on le savait, vous n’auriez su que répondre.

Lorsque M. Mélenchon a eu la parole, d’une manière brève et directe, il vous a interrogée sur un sujet auquel on ne s’attendait pas. Lui, a été fin stratège.

On supposait qu’il allait vous attaquer sur l’immigration mais il a eu la suprême habileté de ne pas le faire. Il a ainsi évité vos éternels arguments sur une France arabisée.

Evoquant un sujet que vous aviez abordé, « l’égalité homme-femme », il vous a demandé d’expliquer pourquoi vous niez aux femmes la libre disposition de leur corps en refusant désormais le remboursement de l’avortement. Ce que vous appelez « l’avortement de confort ». On appréciera l’expression.

Je pense que nombre de partisans du Front National, en particulier des femmes, ignoraient cette disposition. Il y a eu dans notre pays une telle lutte pour obtenir la liberté et le remboursement de l’avortement. Ils sont précieux. Les pro-life, avec leurs excès, se heurteront toujours à cette volonté de garder une liberté chèrement acquise. Qui veut encore se retrouver à l’époque où l’on s’enfonçait des aiguilles à tricoter dans le ventre ? Ou l’on courait après des « faiseuses d’ange ? Où l’on mourait dans le sang ? M. Mélenchon peut dénoncer l’injustice qui sera faite à celles qui ne peuvent pas payer. Celles qui ont les moyens ne se poseront aucun problème, de la même manière qu’elles allaient en Suisse pendant qu’en France, l’avortement étant encore interdit, les pauvres se faisaient charcuter. Il y a dans cette décision une volonté de punir la chair et le sexe qui rappelle de mauvais souvenirs. Sans oublier que, comme toujours, on fait des économies sur le dos des pauvres.

On attend la réponse de Mme le Pen qui s’y refuse. Ce qui est une grave erreur. Qu’elle dise et redise qu’elle ne veut pas débattre avec M. Mélenchon, parce qu’il l’a insultée, parce qu’il a insulté ses partisans, ce ne sont que des refus d’informer les électeurs sur son programme. Elle redit qu’il l’a traitée de semi-démente ce qui permet à M. Mélenchon de faire éclater de rire tout le plateau en lui répondant : « Il vous reste une bonne moitié. »

Elle garde cette attitude de gamine qui croit que dans le monde des hommes quand quelqu’un vous dit « un gros mot » on boude et on se tait. Sans s’en rendre compte, elle accumule les maladresses. Boire un verre d’eau, prendre un journal et feindre de le lire, regarder ses papiers. Personne n’aime ce style. En début d’émission, elle a confié que sa plus grande qualité était le courage. Elle démontre tout le contraire. Elle va même jusqu’à dire, idiotie fatale, qu’elle refuse de discuter avec M. Mélenchon car il n’est pas au même niveau électoral qu’elle ( !) Phrase prétentieuse qui la dessert.

Dans cet échange entre les deux candidats, Pujadas est du côté de Mme Le Pen. On imagine quelle aurait été son attitude si la situation avait été l’inverse et si M. Mélenchon avait boudé en disant « Non, je ne veux pas parler avec Mme Le Pen parce qu’elle a été méchante envers moi. Elle m’a traité de voiture-balai. »

Mais s’étonne-t-on de la médiocrité de Pujadas…il y a beaucoup à dire d’ailleurs sur cette émission, sur la mollesse de Gaino, lui aussi bouffé de tics comme son maître, sur l’appel du pied fait au FN de voter à droite. Ce n’était pas une émission du service public. C’était un montage privé organisé par l’Elysée. Peut-être pensaient-ils, invitant Mélenchon, que celui-ci perdrait son calme et se rendrait ridicule. Hé non… On ne met pas impunément sur le même ring un poids mouche et un poids lourd.

J L Mélenchon, qui aura peu la parole, la prendra cependant pour assener quatre directs gauche imparables.

 Il commence à demander à Mme Le Pen, « si elle veut lui donner des leçons de maintien », de lui expliquer pourquoi elle a toléré, lors de son dernier meeting, que son père cite un poème de Brasillach, l’homme qui avait dit à propos des juifs : « Les ramasser en bloc avec leurs petits. »

C’est un coup bien placé car il rappelle que ce parti, qu’elle veut faire croire changé, est toujours sous l’emprise des mêmes démons. Après le bal de Vienne, le poète antisémite, c’est un peu trop.

Il revient ensuite vers cette fameuse égalité homme-femme, prouvant qu’elle dit tout et son contraire puisque des Fn ont refusé de voter la proposition qui disait : « Que sur les plans physiques, émotionnels et intellectuels, les hommes et les femmes sont égaux. »

Cette révélation est évidemment énorme. Invraisemblable. On attend une réponse. Mais non . « Je ne débattrai pas avec M. Mélenchon ».

Il lu rappelle ensuite que sa volonté de supprimer la CMU pour les étrangers est une absurdité sanitaire car les virus attaquent généralement sans vérifier les papiers d’identité.

Et il en vient enfin à une autre mesure du programme de Mme Le Pen qui veut instituer un salaire parental qui serait de 800 euros alors qu’une mère qui a le RSA plus une allocation pour son enfant touche actuellement mille euros. Ce sont encore de ces cadeaux qui font gagner de l’argent aux Etats. Ce que l’on offre d’un côté, on l’enlève vite de l’autre. On pense aux effets d’annonce de Sarkozy. Elle fait les mêmes. 

C’est donc à quatre questions portant sur des sujets précis et importants que Mme Le Pen a refusé de répondre.

 

Je voudrais conclure sur un point.

La déroute des conseillers en communication dans cette campagne.

 Il n’y a pas plus médiocre que cette profession.

 Il a bien fallu que quelqu’un conseille à Mme le Pen de se taire lors de cette émission. N’y-a-il eu personne pour lui dire que, même si elle redoutait ce débat, elle ne pouvait le refuser ? Qu’elle serait toujours celle qui a manqué de courage, redoutant un adversaire valeureux ? Qu’il est exclu, quand on prétend diriger un pays, de ne pas répondre à quelqu’un qui vous interroge sur votre programme ? Que c’est elle, à ce moment-là, qui manque de respect aux électeurs. Ne lui a-ton pas dit que bouder, minauder et lire le journal n’étaient pas des postures particulièrement valorisantes ?

 

De la même manière qui a concocté l’affiche de Sarkozy ? La plus nulle qui ait jamais été conçue, plus brocardée sur le net que St Sébastien par ses archers ? Qui a conseillé à Sarkozy de renvoyer Dahan ainsi que le journaliste qui a surpris un ridicule baiser, donné justement pour être vu ? Car ces gens-là, ces fantoches, croyez-le bien, ne décident rien sans leurs conseillers. Qui a conseillé à Sarkozy de vite faire voter le MES ce qui crée une révolte nationale pour l’instant limitée au net mais qui se répand de plus en plus. On ne peut pas éternellement museler la presse !

 Qui a conseillé à Hollande de se faire faire des T-shirts « H for Hope » ? Et d’inventer un signe ridicule qui veut dire : « C’est le changement » ? Qui a poussé Hollande à aller parler à la City après avoir rassuré le Bourget ?

Tout à l’opposé de ces postures, je voudrais raconter une petite anecdote que j’ai trouvée sur le blog « Place au peuple » de Mélenchon. Il s’agit d’une vidéo qui montre comment l’affiche de la campagne a été conçue. On assiste à plusieurs épisodes et enfin au moment où l’on photographie le candidat . Après une première série, on en refait une seconde. M. Mélenchon se remet en place et quelqu’un lui dit : « Allez ! Ce sont les dernières ! Pense à « Liberté ! Humanité ! Tous ensemble ! »

Mélenchon répond à mi-voix :

-Oh ! Je t’en prie ! Dis-moi simplement où je dois regarder.

 

Oui, Mélenchon est, dans ce monde de mensonges et de faux-semblants qui est celui de la politique qui a dégoûté les Français de s’intéresser à leur destin, quelqu’un qui tient enfin un langage clair, qui ne cherche pas à ramasser des voix proposant tout et son contraire, qui ne dévie pas d’un pouce de sa trajectoire « Pour le peuple et pour l’humain. »

Mme Le Pen, ce soir, s’est donné à elle-même une claque magistrale. Il ne sera plus possible de la regarder de la même façon. Elle sera toujours entachée par cette honte : avoir refusé le combat. Ce sont des fautes qui ne se pardonnent pas en politique.

Lorsque M. Mélenchon est parti, en maugréant, qu’on l’avait fait venir pour pas grand-chose, le forçant à abandonner le meeting d’Ajaccio, je me demande s’il avait alors pris la mesure de sa victoire.

Celle qui venait de lui dire « qu’il n’était pas à son niveau électoral », venait de prouver le contraire.

 

Car on ne répond pas à la parole par le silence.

Aux faits par le mensonge.

Au regard droit d’un homme décidé par les yeux baissés d’une femme en déroute.



Sur le même thème

Pour sauver la gauche, il faut dissoudre l'Assemblée Nationale
Adieu, camarade Mélenchon
Euro-fascisation : faire l’autruche ou affronter ? par Georges Gastaud
Rentrée pourrie à l’Élysée (1) : des sondages désastreux
Citoyens, à l’attaque ! (partie 1)


Les réactions les plus appréciées

  • Par Yvance77 (---.---.---.54) 24 février 2012 09:47

    Salut,

    Moi ce qui m’a tout de même le plus déçu, c’est l’appel à voter pour Flamby au cas ou au second celui-ci se retrouve en tête (et quel que soit le candidat en France).

    Hormis si j’ai ma comprenette défaillante, je trouve que voter l’ex gros mou, ou un autre gus de droite, c’est kif-kif.
    Autant laisser, ceux qui ont ce genre de convictions, diriger. Puis, si par malheur, l’on a encore du Pipole 1er au menu, c’est peut-être le moyen le plus sûr d’avoir un soulèvement social, ce qui n’est pas pour me déplaire.

    Mais Flamby, moi j’y arrive pas. Voter pour cette enclume non. Et, si JLM persiste dans cette voie j’en serais fort mari, et je ne pense pas voter pour lui dans ce cas... j’irais à la pêche tout bonnement.

    Sous la Ve république l’on a eu in fine, deux années de seul socialisme 1981-1982, le reste fût une lente glissade vers un social libéralisme qui a condamné le peuple de France. Il faut regarder la vérité en face, le PS a bel et bien vendu les intérêts nationaux aux secteurs privés, et quand ils avaient la possibilité de s’opposer, ils ne l’ont jamais fait.

    J’avoue que ce matin, j’ai les glandes.

    Quant au débat, c’était couru d’avance, et le premier coupable est la chaine qui savait que cela allait se produire ainsi. Je n’ai pas été surpris. Maintenant MLP s’est tout de même tiré une balle dans le pied, et JLM l’a quand même eu.

  • Par Peachy Carnehan (---.---.---.202) 24 février 2012 11:10
    Peachy Carnehan

    Salut Yvance.

    « Moi ce qui m’a tout de même le plus déçu, c’est l’appel à voter pour Flamby... »

    Il ne va tout de même pas appeler les sympathisants du Front de Gauche à voter pour Sarkozy. Je rappelle les consignes :

    1/ Au premier tour, on vote pour ses idées.
    2/ Au deuxième tour on chasse Sarkozy.

  • Par Gabriel (---.---.---.98) 24 février 2012 09:10
    Gabriel

    Bonjour Ariane,

    Pourquoi refuse t-elle le débat ? Que craint-elle ? Au contraire, ce serait une bonne chose. Cela permettra de clarifier la position de chacun et éclairera le citoyen sur les failles et les véritables intentions des politiques défendues. Le dialogue toujours et encore, c’est ce qui fait progresser  la tolérance et le vivre ensemble. Refuser de débattre n’est pas une attitude très démocratique …

  • Par parkway (---.---.---.169) 24 février 2012 12:42

    « Refuser de débattre n’est pas une attitude très démocratique … »

    la démocratie ça l’intéresse pas,

    tout simplement...

Réactions à cet article

  • Par arobase (---.---.---.172) 24 février 2012 13:44

    lepen ne pouvait accepter le débat , sous peine devoir répondre à des questions dérangeantes, en matière économique notamment. or là est l’essentiel pour les gens.


    elle ne peut débattre et a trouvé là un semblant d’excuse :

    mais la campagne avance ! pourra t-elle esquiver longtemps ? aura t-elle toujours une excuse valable ou pas pour le faire ? 
  • Par restezgroupir44 (---.---.---.95) 24 février 2012 13:47
    restezgroupir44

    Ben avec çà on est pas sorti de la mouise l’un qui rappelle l’époque Stalinienne et l’autre la France du 18ème siècle.


    De toute manière ce ne sont pas les Français qui les interressent mais le pouvoir et le fric.

     smiley
  • Par S.antonio (---.---.---.221) 24 février 2012 13:47

    chacun voit midi à sa porte.
    elle aurait du ! elle n’aurait pas du !
    lui s’est un gladiateur, ou s’est un con.
    moi se que je retiend de l’émission s’est que MLP a dénonce a la face de tout les francais (enfin se qui on regardés) le NOM , la tour de Babel, l’Euro, le MES toutes ces chaines qui sont en train d’étoufées tous les peuples au profit de la finance et de l’oligarchie.
    le faire devant un public acquis et une chose , le faire devant les téléspectateurs demande plus de courage.
    au sujet de H Gainot elle n’a pas manqué de lui dire qu’il avait renié ses valeurs. 

    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 14:00
      Ariane Walter

      S. Antonio.
      Oui, de ce côté là, rien à dire si ce n’est que le NOM la laisse faire car il pense qu’elle ne serajamais au pouvoir. Mais ces idées ,qui ne sont pas seulement celles de Mme le Pen commencent à courir le peuple d’une manière de plus en plus forte.Les maîtres ont libéré des forces qui,je l’espère, vont les prendre au collet.

    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 13:52
      Ariane Walter

      toto,
      agrégée,on est loin de la chaîne de montage...Ben non....Je monte des mots et encore des mots accrochés aux mots....

  • Par stereo (---.---.---.227) 24 février 2012 13:50

    Lorsque j’ai regardé cette vidéo, j’ avoue que la Marine qui, comme tous les candidats fait la belle dans ses meetings, m’ a assis. Comment une candidate à un poste suprême peut-elle baisser la tête face à un adversaire, certes coriace qui, lui, en veut ! Je la croyais plus combative et plus courageuse, il est vrai que l’on est plus fort avec les faibles, n’est-ce pas ?
    Ce n’est pas Mélenchon qui l’a humilié, c’est elle-même qui s’est bêtement humiliée, à sa décharge il faut reconnaître que Mélenchon n’a pas été très courtois non plus en la provocant d’entrée, pourtant la meilleure défense de l’ attaque est bien la contre-attaque.
    J’ai eu l’ impression qu’elle n’était vraiment pas sûre d’elle et qu’elle avait peur de ce gaillard qui a la réplique facile, comme « réponse », il semble qu’elle n’a répété qu’un texte appris pour la circonstance, son attitude ne plaide pas en sa faveur et ne donne pas envie de voter pour elle et ses petits copains beaucoup plus dangereux qui ont le même type de répartie simpliste face à un sujet demandant réflexion. 

    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 13:56
      Ariane Walter

      Stéréo,

      oui, cette attitude qu’elle a dû mettre au point après moult réflexions, la pensant bonne, supérieure, déterminante était injouable. Comment ne s’en est-elle pas rendu compte ? Mais il est vrai qu’elle devait sentir le gaillard en face qu’on lui livrait en fin d’émission et qu’il lui était très difficile de répondre sur les sujets qu’il avait choisis.

  • Par joletaxi (---.---.---.122) 24 février 2012 14:07

    quel spectacle effrayant

    cette frêle et fragile jeune femme à la merci de ce vieil ogre héritier des pires horreurs communistes,ce bretteur de foire, ce grand professionnel de la langue de bois d’ébène des pires procès staliniens.
    Dans ce regard plein de haine à peine contenue, on pressentait des pulsions primaires, et on ne pouvait s’empêcher de se rappeler les cris de désespoir des milliers de Sojenistyne, victimes de la dérive idéologique de ce siècle de ténèbres.

    Fort heureusement, l’ingénue a jaugé le danger et a fort à propos évité de réveiller la bête.

    Que vous ,Ariane, preniez le parti de la pire expression de machisme de primate me surprend et me déçoit.

    A prendre au degré qui vous convient

  • Par Alpaco (---.---.---.161) 24 février 2012 14:08

    Tout contradicteur qui dispose des 500 signatures est de fait légitime face à un autre candidat plébiscité par les sondages, ou qui dispose des 500 signatures.

    J’ai bien aimé plusieurs passages dans cette émission :
    - Guaino, mercenaire de la politique jamais élu par personne, qui sentant le coup venir (du clash possible avec Mélenchon) se la joue super mielleux avec MLP. Presque à la fin ils se font la bise. En résumé, il comprend et valide ses valeurs mais réfute ses solutions.
    - Les divers journalistes intervenants, qui chacun à leur tour, posent des questions qui fâchent mais pas trop. Bachar tu le condamnes ou pas ? on s’en fout des tes explications, réponds oui ou non. Le questionnaire du « pour ou contre » est idéal dans cette démarche. c’est ludique et populaire : lumière rouge pour non, lumière verte pour oui, sur le grand tableau récapitulatif.
    A chaque fois le journaliste élude les explications par une « synthèse » comme dit Poujadas qui réduit les nuances, les idées, les pistes de réflexion à pour ou contre, oui ou non.
    (Nous citoyens on se dit : mais des arguments s’opposent et sont valables, on réduit à oui ou non, ou nous essayons d’en savoir plus, de développer le raisonnement ?)
    - Le faux laisser aller dans le début du débat avec Mélenchon, j’ai cru voir « duel » écrit sur le panneau didactique et populaire. La méthode visiblement employée : on laisse partir en vrille le début du débat/duel et on recadre, oreillette en main. Sauf que ça part sur un scénario qui n’est pas prévu, Mélenchon (égal à lui même) rentre dans le tas, directement , et Marine répond par un plaidoyer qui explique qu’elle refuse de répondre à Mélenchon car imposé par France 2 et second couteau, rabatteur pour Hollande.
    Stupeur de la production non visible au montage. On imagine Poujadas qui écoute les consignes à l’oreillette. Du coup, c’est Mélenchon qui fait le forcing auprès de Poujadas pour reprendre la parole. (la suite sur les vidéos)

    Cette émission montre la pauvreté du débat politique, économique et idéologique.
    J’avais imaginé que MLP aurait démonté Guaino en montrant qu’il avait soutenu et vendu les mensonges de Sarkosy et sa politique mondialiste qui ont, au moins en partie, participé à la crise actuelle, et qu’elle aurait trouvé des points d’accord avec Mélenchon sur cette critique du mondialisme libéral, qui leur est commune, tout en assumant son nationalisme, et soyons fous une « auto-critique » sur les derniers discours de son père.

    Une occassion ratée de faire réfléchir le citoyen au delà du journalisme.

    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 15:00
      Ariane Walter

      Bonjour Alpaco.

      Assez d’accord avec cette étude. Non, Mélenchon n’est pas tellement gérable !

      Mais il est exclu de les entendre parler comme des potes du MES. Surtout pour une chose c’est que MLP , contrairement à Mélenchon ne prend pas cette lutte activement au niveau national. Elle, elle fait des meetings et ne se fatigue pas dans des manifs. ca use les talons aiguilles.

  • Par Nino D-S. (---.---.---.139) 24 février 2012 14:15
    Nino D-S.

    MELENCHON PRESIDONS !

  • Par mortelune (---.---.---.204) 24 février 2012 14:19
    mortelune

    Merci Ariane pour cet article qui fait rager les sympatisans FN (pauvres gens en fait, démunis de tout et surtout d’un peu de lucidité). Voter pour une famille milliardaire qui veut diriger la France comme une vendetta il faut quand même le faire. Dame Lepen a tout de faux sauf son franc parler qui résonne dans les cerveaux creux comme une cloche dans une église vide.

    Le Fn n’a jamais rien fait pour le peuple et je suis toujours surprise de voir quelques gens se revendiquer de ce parti uniquement sur la base de la haine raciale et d’un nationaliste au raz des pâquerettes. Tout ça pour le seul profit de quelques milliardaires sans doute mis à l’écart de la mondialisation par des gens encore plus riches et encore plus dévoyés. 
    Que fait le FN quand les travailleurs descendent dans la rue pour défendre les droits acquis ?
    Les dirigeants FN chantent la marseillaise en buvant du champagne et en rêvant au retour des rois (eux). Sarko travaille pour Rockefeller et Rothschild, La famille lepen jalouse de ce pouvoir ressemble finalement à Iznogoud. Etre Calife à la place du calife c’est à rouler par terre de rire.
    Melenchon a le mérite de s’engager auprès des travailleurs comme n’a jamais fait et ne le fera jamais MLP.
    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 14:30
      Ariane Walter

      mortelune,
      merci ; ce que vous dites me paraît évident, il est bien certain que Mme le Pen n’a pas participéau manifs contre les retraites. Ce sont des paroles d’élection...

    • Par Saber (---.---.---.218) 24 février 2012 15:01
      Saber

      Famille milliardaire ?? Mais vous avez craqué là ! Vous fumez quoi pour sortir des absurdités pareille ?
      Millionnaire surement mais milliardaire, pas vraiment ...

      « haine raciale »
      Pouvez vous nous donner des citations de MLP démontrant sa haine racial stp.

      Quand à Ariane la bobo qui ne répond quasiment qu’au commentaires allant dans le sens des propos de son article choisi assurément la facilité plutôt qu’au débat d’idée par l’argumentation.

      Expliquez-moi comment est-il possible de participer aux manif quand en premier rang on a systématiquement les chiens du NPA et du FDP qui font le ménage de maniére musclé.
      Comme ce fut le cas pour Nicolas Dupont Aignan lors d’une manif de soutien au peuple grec devant l’ambassade de Grèce !!!!
      Vous croyez que le FN ne rêve pas de manifester dans la rue pour s’exprimer, seulement à quoi bon si vous c’est pour se faire agresser par des abrutis d’antifa et se faire traiter constament de « faschiste » ou « xénophobie » à chaque fois !
      Sortez un peux de chez vous, vous réaliserez la réalité du terrain, ça ne vous fera que du bien !

      Continuez de répondre à vos fidèles lecteur Madame Walter, vous démontrez que choisissez le confort plutôt que la confrontation par le débat.

    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 14:47
      Ariane Walter

      Merci ursilin de vos gentillesses. Ah Bon ? vous trouvez que le nain a été son ennemi ? Ds le débat avec mélenchon , en tt cas, on a vu qui il protégeait...Mais il devait avoir une petite vengeance à assouvir !

  • Par foufouille (---.---.---.218) 24 février 2012 14:36
    foufouille

    « mère qui a le RSA plus une allocation pour son enfant touche actuellement mille euros »
    Le RSA est une allocation différentielle. C’est-à-dire que son montant n’est pas fixe et forfaitaire mais dépend des revenus du foyer concerné.
    1. La CAF prend d’abord en compte le montant de base du RSA, qui dépend de la situation familiale du bénéficiaire. Exemple : 700,49 euros pour une personne seule avec un enfant.
    2. La CAF prend ensuite en compte un forfait Logement si le bénéficiaire perçoit une aide au logement ou s’il ne supporte pas de charges de logement (hébergement gratuit, propriétaire-occupant, etc.).
    Ce forfait Logement, qui dépend de la composition du foyer, est de :
    - 56,04 euros pour une personne seule
    - 112,08 euros pour deux personnes

    ca fait meme pas 600

    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 14:42
      Ariane Walter

      Foufouille,
      Je laisse d’autres vous répondre sur ces calculs. je ne pense pas que mélenchon ait choisi cet argument sans le vérifier.
      Mais même si ce que vous dites est exact , la proposition de marine le Pen ne chnage rien. Alors pourquoi la faire ?

    • Par foufouille (---.---.---.218) 24 février 2012 16:02
      foufouille

      @ ariane
      si melanchon a dit ca, il y connait rien
      et si on est en couple avec un boulot au smic, ca diminue

    • Par l’Omnivore Sobriquet (---.---.---.154) 24 février 2012 21:51
      l'Omnivore Sobriquet

      Mélenchon a dit une femme seule au Rsa avec deux enfants.

      La proposition de Marine LP (son « souhait » en fait), est valable dès le premier enfant. Et elle s’adresse à toutes les femmes, qui choisiraient librement cette formule.
      Il n’est pas dit que ça annulerait d’autres allocations, éventuellement. (à coup sûr concernant le handicap par exemple.) A voir, rien n’est fixé dans ce « souhait » qui ne fait pas parti de son programme électoral, et n’est pas chiffré.
      Cette proposition serait soumise « quand les finances le permettrons » aux alléas du contexte social et comme toutes les autres à ceux du débat parlementaire et républicain. Référendaire, peut-être aussi.

  • Par Gerard Lucon (---.---.---.163) 24 février 2012 14:40
    Gérard Luçon

    Bonjour Ariane, bon j’arrive un peu tard .. aujourd’hui je prenais des photos sur l’etat de la neige en Roumanie ...

    effectivement, un refus d’obstacle est toujours une faute grave et effectivement quand on a des conseillers de merde on a des reactions du meme acabit .. comme l’autre qui veut devenir le Petit Pere du Peuple de France alors qu’il n’est que le Pauvre Protecteur des Pipoles

    Les conseillers en communication sont la pour deculpabiliser les candidats, quand ils se plantent,c’est pas la faute du candidat c’est celle des conseillers. C’est un peu comme ces societes de recrutement qui ont pris la place des services ressources humaines dans les entreprises, quand on se plante, c’est la societe de recrutement qui a fait l’erreur .. et apres on parlera des competences des chefs d’entreprise. Maintenant un chef « sans couilles » ne delegue pas les responsabilites, il les externalise .., c’est a cela qu’on le reconnait !

    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 14:44
      Ariane Walter

      Alors là, entièrement d’accord avec toi. Que c’est nul ces fameux conseillers !! Surtout quand on voit le résultat ! Et comme ils sortent tous des mêmes écoles, bonjour l’originalité !
      mais le pen a très mal joué sur ce coup-là et c’est clair, j’en suis sûre , pour tt le monde.

      Alors. En Roumanie ils veulent liquider les auto-stoppeurs ?

  • Par Loatse (---.---.---.42) 24 février 2012 14:45
    Loatse

    bonjour ariane,

    Je ne crois pas que le candidat melenchon soit sorti grandi de ce non débat.... Celui ci est apparu sur le plateau avec figé sur le visage une expression de haine qui disons le n’augure rien de bon pour l’avenir.. Le candidat de l’invective qui n’hésite pas également à s’en prendre aux petits qu’il est censé défendre (l’histoire du stagiaire et des ses « questions de merde ») est bien parti pour prendre la relève de « casse-toi pov’con »..


    Quand à la candidate le pen, dont je suis loin de partager les idées (et c’est peu dire), si nous sommes encore en démocratie, elle doit pouvoir les exprimer sans subir des menaces « je vous pourrirai la vie jusqu’au bout »....ni des invectives à moins de considérer que traiter ses adversaires de « semi-démente » soit devenu chose normale...
    A part guaino qui lui cirait les pompes (trop flag), il fallait être aveugle pour ne pas voir que la candidate du front national fait plus l’objet d’une campagne de destabilisation qu’autre chose...






    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 14:53
      Ariane Walter

      Bonjour Loatse,

      Non, je ne lui ai trouvé aucun expression de haine.
      Mais il est évident que ce parti est pour lui à supprimer.
      ils sont fascistes, oui ou non ?
      est-ce Mélenchon qui est coupable en les dénonçant ou eux ,en l’étant.
      Tu es une fille trop intelligente pour ne pas savoir ce que sont certains du Fn

      Mais bon, quand je vois que les socios s’abstiennent pour le MES , je suis tout autant écoeurée.

      ecoute ,je ne suis pas ne fanatique de Mélenchon. je le suis avec intérêt et pour l’instant son parcours me plaît.
      Attendons la suite ;

    • Par Loatse (---.---.---.42) 24 février 2012 15:26
      Loatse

      Je suis d’accord avec toi, ariane en ce qui concerne la ligne du fn, ce que ses idées peuvent avoir de dangereuses pour notre république...

       mais de la à vouloir supprimer un parti en arguant de cette raison, il y a une sacré marge !

      Je préfère nettement un nigel farage dont les insultes ne dépassent pas le : « vous ressemblez à une serpillère humide » lol, voici un type qui dérange (j’espère qu’il ne prend plus l’avion), malheureusement nous n’avons pas le même...

      J’ai écouté avec grand intérêt la vidéo conférence de melenchon qu’un membre avait posté en réponse à l’un de mes posts...je partage une grande partie de ces idées, mais en cas de ralliement aux socialistes, elles seront balayées comme un fétu de paille...Hollande ne lachera rien ou si peu... peut il encore, après l’adoption du MES appeler ces gus, « camarades » ? appeler à voter pour eux ?

      Ce qui nous oppose également : la position de jean luc melenchon sur l’iran.... je ne l’entend guère condamner le durcissement des sanctions (telles que le gel des transactions bancaires par le swift), sanction qui risque d’affamer la population iranienne à plus ou moins long terme (déjà le prix de l’alimentation a augmenté considérablement)

      donc l’humain d’abord ok, mais tous les humains alors....



    • Par Gerard Lucon (---.---.---.163) 24 février 2012 18:04
      Gérard Luçon

      pour Hollande, le mot « camarade » n’est pas un joli mot, comme le chantait Ferrat ... c’est juste une ligne avec un % potentiel

      Voila pourquoi je ne voterai pas Hollande (ni pour le petit protecteur des pipoles) 

  • Par Gerard Lucon (---.---.---.163) 24 février 2012 14:46
    Gérard Luçon

    L’attaque de Melanchon sur le borgne que sa fille a laisse deblaterer et parler de Brasillach, est nulle, il a eu de la chance que la marine etait en rade !

    Et Mitterrand (je crois me souvenir que Melanchon a roule pour lui) decore de la francisque par Petain lui-meme quand on deportait deja des juifs « en paquet », et Paul Touvier ami et protege du meme Mitterrand .. il est vrai que la difference entre Brasillach et Mitterrand est que Brasillach na pas retourne sa veste, il en a ete fusille ; l’autre est devenu resistant historique .. jusqu’au moment ou un journaliste a rattrappe son passe... je me demande lequel de Brasillach et de Mitterrand etait le plus frequentable ..., celui qui meurt pour une ideologie ignoble ou celui qui survit en la reniant quand il voit qu’elle n’est plus dominante

     

  • Par apolonia7 (---.---.---.171) 24 février 2012 14:49

    je me suis laissée bercée par le discour sirupeux et malgré tout coherent de MLP ,apres tout elle a quelques points de convergence avec Jean Luc Melenchon : son opposition au MES son projet protectionniste ...Aussi quand JLM a debarqué je l’ai trouvé bien trop caricatural de bouillonnement .Et bien ,pourtant à la seconde ou il a rappelé les applaudissements de Mme Lepen à la poesie de l’infame infame infame Brazillac.oui !!Jean Luc m’a ramené.OUF ! 

  • Par Metais (---.---.---.205) 24 février 2012 15:06

    Mme WALTER ( mes hommages Madame !) a tort de réagir à chaud...et d’une manière générale de laisser l’émotion altérer son jugement ! Nous abordons la dernière ligne droite de cette élection présidentielle , l’emballage final disent les sportifs . Les « gros » malins qui conseillent les politiques savent , malgré tout , faire monter la pression et en jouer pour « aiguillonner » le bon peuple , comme un troupeau d’animaux , dans le sens souhaité , lui faire passer l’obstacle en « douceur » : images « fortes » , séquences courtes , slogans , musique , foules en liesse , tension , heurts , insultes ou embrassades , accélération et émotion maximum...Les idiots se prennent alors au jeu , l’aspect festif de ce cirque inhabituel et collectif les « charme » , ils oublient le bilan , le passé ou les soucis du lendemain. « Emportés par la foule » ils votent alors pour le rêve , pour l’illusion....et pour Sarkozy ! 

    Le débat d’hier soir avait été organisé pour « l’affiche » , pour faire de l’audimat ( la TV est un business...) mais l’adversaire de Mme Le Pen n’est pas Mélenchon ! Son adversaire c’est Sarkozy , elle a raison , qui tente en ce moment « d’acheter » comme en 2007 les 10% d’électeurs ( offerts au plus offrant comme des putes !) qui peuvent faire passer le FN des 10% de son noyau dur à une présence au second tour....mais qui peuvent également propulser Sarkozy vers un second mandat , en jouant sur ces phénomènes étranges , cet emportement irraisonné , cette « dynamique » , cet « inconscient des foules » ! Mélenchon , malgré son talent de professionnel de la politique n’est qu’un second couteau , un rabatteur du PS . Son rôle , vous le savez bien , est de charmer les brebis de gauche égarées et de les rabattre en douceur vers le PS au 2° tour...
    Ce qui s’est passé hier soir , au rythme imposé à la campagne par Sarkozy , n’a donc pas à mon avis d’importance. Une connerie journalière en chasse une autre...

    Plus important maintenant , parce que je suis d’accord avec certaines des positions de Mme Walter ( le MES et d’autres...) , il faut « dynamiter » le système ( nié hier soir par l’un de ses médiocres représentants...) , le faire sauter car non seulement il ne se réformera pas de lui même , mais que profitant des crises qu’ils provoquent , il est entrain de nous enchaîner et de nous détruire à la vitesse grand V ( pour lui aussi semble t’il c’est l’emballage final...). « A la guerre comme à la guerre »et « qui veut la fin veut les moyens » tout bêtement ! Nous sommes au début de la Résistance , nous devons nous battre avec les moyens du bord , Mme Le Pen pour le moment...demain sans doute avec des armes ! Nous avons cru que l’Histoire était finie , que la guerre était morte , nous avons rêvé , il faut se réveiller maintenant Ariane , vite , la maison brûle , l’ennemi est chez nous...



     
  • Par Traroth (---.---.---.104) 24 février 2012 15:11
    Traroth

    Marine Le Pen s’est proprement suicidée politiquement hier soir. Aujourd’hui, le monde est un peu meilleur. Merci Marine !

  • Par COVADONGA722 (---.---.---.228) 24 février 2012 15:22
    COVADONGA722

    yep, boaf que pouvait il y avoir de plus déplaisant que mme lLe Pen consciente de son incapacité a contredire notablement son interlocutteur , que pouvait il y avoir de plus déplaisant que l’apparatchik Mélanchon toujours dans l’outrance et l’injure quasi permanente aux bords des levres , ben si il y avait pire : la veulerie le calcul malsain du larbin Pujadas lui qui la veille meme a été photographié sortant du qg de sarkozy .
    Et in fine le constat simple que mm lepen et mr mélanchon sont les deux pinces d’une meme tenaille chargée de ramener le peuple de ce sol vers les urnes qui verront de nouveau ce peuple asservit.Ils sont tous deux les retardants du feu qui couve empéchant la
    majorité invisible et baillonnée de se decouvrir forte dans la révolte , lepen et melanchon servent la démocrasouille en annihilant et endormant toute possibilité de jacquerie sociale et identitaire dans cette lente déliquescence qui nous detruit comme nation comme culture et comme république.En acceptant de jouer le jeu des urnes non seulement ils nous mentents mais bien pire ILS TRAHISSENT !
    Asinus : ne varietur

  • Par deborah30 (---.---.---.94) 24 février 2012 15:31

    Bon résumé d’Ariane sur ce face-à-face où l’on a pu découvrir un Mélenchon ouvert, franc, un poil ironique et surtout prêt à débattre (j’ai bien ri) face à une Le Pen revancharde, muette, énervée, boudeuse, incapable de répondre aux questions.

  • Par webrunner (---.---.---.153) 24 février 2012 15:41
    webrunner

    Avortement : des droits et des devoirs
    http://webrunner.kazeo.com/edit/l-a...

  • Par Yaltanne (---.---.---.118) 24 février 2012 15:44

    NB : J’adore l’illustration de l’article \o/

  • Par volpa (---.---.---.139) 24 février 2012 15:46
    volpa

    Ariane la démocrate est comme laurentgantner, ils censurent quand on n’est pas d’accord sur Merluchon.

    Ils devraient s’épouser et nous auront des petits polpots.

  • Par barbapapa (---.---.---.157) 24 février 2012 15:48
    barbapapa

    Mélanchon c’est montré insultant sur la personne. La politique c’est combattre des idées, dépasser ce cadre, c’est montrer sa faiblesse intellectuelle et morale.

    Il n’avait qu’a s’excuser, et faire passer ça sur l’ambiance d’un débat ou autre.
    Il a montré surtout qu’il était odieux et irrespectueux.
    Marine Le Pen a bien fait de ne pas répondre à aucune question d’un type pareil.

    Sur la fin elle a répondu au journaliste sur l’avortement. 

    Au delà de Mélanchon, il faut se poser des question sur les méthodes de France 2 qui invite face à Le Pen des haineux primaire (Fourest, Joffrin ou Mélanchon) et face à Hollande un copain de la même promo de l’ENA (Hollande-Juppé). 

    Avec un tel traitement discriminatoire, France 2 a été l’unique perdant de la soirée. Cette chaîne a montré un parti pris, et Pujadas a montré qu’il était un journaliste verreux.
    • Par Traroth (---.---.---.105) 24 février 2012 16:21
      Traroth

      Et quand Le Pen traite Mélenchon de « voiture-balai de la politique », ce n’est pas insultant ?

      De toutes façons, tous les contradicteurs de Le Pen seront toujours considérés comme de « haineux primaires » (forcément primaires) par les gens comme vous, qui ne veulent que de la complaisance et de la flagornerie. Tant pis pour vous !

      Le Pen n’est même pas capable de participer à un débat, tant pis pour elle, et tant mieux pour nous !

    • Par Gerard Lucon (---.---.---.163) 24 février 2012 18:54
      Gérard Luçon

      des socialistes comme vous, ci-devant Traroth, sont la grandeur de la republique francaise, continuez, votre glace vous regarde (encore, pour le moment)

    • Par barbapapa (---.---.---.157) 24 février 2012 21:13
      barbapapa

      La « voiture balai » c’est une image associée au « parti de gauche », ce n’est pas une attaque sur la personne. 


      Mélanchon a attaqué la personne physique, ça n’a rien a voir. 
      Il a montré un manque de crédibilité certain.
    • Par Traroth (---.---.---.90) 25 février 2012 10:56
      Traroth

      @Gerard Lucon : comme c’est intéressant.

      Ah ben non, en fait...

  • Par ydcl (---.---.---.180) 24 février 2012 15:51

    Hé les terreurs pro-FN ! RDV aux urnes, avec ce morceau de bravoure, on risque de se marrer !

  • Par Wazix23 (---.---.---.131) 24 février 2012 15:56

    A Isga

    C’est BaisseS le regard : impératif 2 ème personne.
    Bon ceci dit, tous vous n’avez rien compris : la Merluche est amoureux de la Marine Le Pen et est éconduit. Alors forcément il n’est pas content, ça se comprend, et elle malgré l’invitation ne veut pas lui parler...

    • Par PiXels (---.---.---.47) 24 février 2012 17:40
      PiXels

      Quand ça veut pas....


      Manqué ! 
      (vous avez ENCORE raté une magnifique occasion de vous faire discret !)

      Bon en général, sur ce que j’ai pu constater ici (et ailleurs) si au FN on se targue de défendre les français on oublie parfois de défendre le français ! (j’ai bien dit ici et ailleurs, donc je parle de certains militants -et pas tous- parce que pour ce qui est de Jean-Marie, il faut lui accorder -au moins- cela qu’il manie parfaitement notre langue !)

      Notez bien que ce n’est ni un reproche ni la marque d’un quelconque mépris, juste un constat !
      D’ailleurs, il n’existe à ma connaissance guère plus de corrélation prouvée entre la maîtrise de la syntaxe et l’intelligence qu’entre le fait d’être arabe et la probabilité de devenir un jour un délinquant.
      Montaigne ne disait-il pas « mieux vaut une tête bien faite qu’une tête bien pleine » ?

      Donc pour en revenir à nos moutons (halal ?) : les verbes du 1er groupe conjugués à la 2ème personne du singulier du présent de l’indicatif (ouf !) se terminent par e (sans s donc !)

      Baisser = BAISSE à la 2ème personne du singulier du présent de l’indicatif (re-ouf !) 

      C’est Isga qui avait raison !

      KENKONCÉPA on n’essaie pas de faire passer les autres pour des...ou au minimum, on vérifie avant,
       sinon.....on prend le risque de passer.... pour un gros blaireau !
  • Par kettner (---.---.---.99) 24 février 2012 15:56

    Le Parisien 15h47

    Débat Le Pen - Mélenchon : selon vous, qui a gagné ?

    11843 votes

    marionpérine 9%

    melenchon 91%

    chauve souris ....... OUT !!!

  • Par Actias (---.---.---.34) 24 février 2012 16:00
    Actias

    « Refuser de débattre quand on aspire à diriger un pays ! »


    Vous avez un peu la mémoire courte, moi je me souviens de Chirac refusant le débat avec Le Pen .... le débat du second tour, pas une émission de télé quelquonque. Tout le monde applaudit, tout le monde vote pour lui.
    Le nombre de politique qui on refusé de débattre avec Le Pen, aprés l’avoir insulter copieusement dans son dos ne se compte pas....
  • Par cathya (---.---.---.185) 24 février 2012 16:09
    cathya

    Bonjour,

    Pour ceux qui l’aurait oublié :

    Pour la première fois depuis 1974, il n’y aura pas de débat télévisé entre les deux candidats avant le 2nd tour des élections présidentielles. ... en affirmant que le refus de Jacques Chirac de débattre avec lui à la télévision montrait qu’il "avait ...

    Vidéo Ina - Jacques Chirac refuse le débat télévisé avec Jean Marie ...

    www.ina.frMédiasPetites phrases


    Maintenant au sujet d’hier, d’abord : Le respect des électeurs.

    Insulter Marine Le Pen, c’est insulter les électeurs.


    Il y a, je pense trois aspects à prendre en compte,

    dans cette dernière rencontre Mélenchon, Le Pen.

    1° Il ne faut pas confondre défendre les électeurs

    et vouloir enfoncer l’adversaire. Dans le premier cas

    il y a une légitimité vraiment démocratique. Dans le

    deuxième, il y a non respect de l’autre et perte de temps,

    qui empêche d’aborder les choses essentielles.

    2° La physiologie humaine qui gère tout individu,

    nous démontre que l’on ne peut absolument pas être

    au top 24/24. Qui ici aurait la prétention de nier

    cette évidence ? Comme dit la formule populaire :

    il y a des jours avec et des jours sans.

    3° Toute la haine, que le monde médiatique voue

    à Marine Le Pen ! Cette curée carnassière où tout

    ce petit monde, politique y compris !

  • Par 22sebastien22 (---.---.---.214) 24 février 2012 16:18

    Je m’adresse à tous ceux qui ne voient pas en Jean Luc Mélenchon un potentiel bon président. Je m’adresse surtout aux déçus aux indignés,aux résignés, à ceux qui ne votent pas. J’en était il y a encore quelques semaines.Je me retrouvais pourtant et me retrouve toujours dans la plupart des discours et combats du NPA, des Anonymous, des indignés, des ouvriers militants/résistants (moins de leur syndicats qui pensent surtout à inonder les rues de leur drapeaux et logos à chaque manifestation) mais je n’arrivais pas à entrevoir cette victoire qui passerait soit par les urnes soit par la rue (l’automne Européen n’a hélas pas eu lieu).
    Puis je vois Jean Luc Mélenchon sur France 2 (des paroles et des actes), les mêmes convictions et la force,l’éloquence,le savoir et la droiture nécessaires pour mener à bien ces combats démocratiques et gouverner la France. Un SMIC à 1700€ ça parait fou, et pourtant, c’est bien ce dont j’aurais besoin au minimum pour vivre décemment et non plus survivre.Et la relance de la croissance par la demande j’ai appris ça à l’école (j’ai un BBA en management et affaires internationales), et c’est logique : mon patron qui vend des téléphones va devoir mettre la main à la poche, mais ses ventes vont exploser ; mes parents fleuristes, commerçants, ne s’en plaindraient pas non plus. Pourquoi ne pas y croire ? parce qu’on me le dit en boucle à la télé ? 
    SVP, avant de voter pour hollande ou sarko, ou de vous abstenir regardez bien le programme du front de gauche,écoutez les, et demandez vous si ça vaut pas le coup de tenter l’expérience, vous conviendrez que ça pourrait être guère pire que la situation et le gouvernement actuels ?

  • Par PiXels (---.---.---.47) 24 février 2012 16:21
    PiXels

    Bonjour Ariane


    et merci pour cet article (quelle réactivité !)

    Comme vous pouvez l’imaginer, je suis d’accord sur à peu près tout.
    Sauf sur votre conclusion qui laisse à penser que la stratégie du repli était préméditée.

    Bien sûr il serait stupide de penser qu’elle n’a pas été envisagée par les stratèges du FN (oxymore).
    Mais contrairement à vous je pense qu’ils n’avaient pas retenu cette stratégie mais au contraire décidé que MLP accepterait de débattre.
    Je ne développerai pas l’ensemble ( ils sont à mon sens relativement nombreux) des éléments qui m’incitent à penser de la sorte.
    Je ne retiendrai que celui-ci :
    rappelez-vous de sa réplique à l’issue de son quart d’heure en amoureux avec la plume de Sarko : « je vous aurais bien échangé avec le prochain ! » a-t-elle conclu.
    Réécoutez attentivement le dialogue et vous comprendrez qu’à ce moment là elle envisageait clairement un « prochain » débatteur !....donc il n’était pas prévu qu’elle nous rejoue « Les pleureuses » mais bien au contraire qu’elle (tente d’) affronte(r) celui qu’elle craint par dessus tout.

    D’ailleurs pour un oeil un tant soit peu averti, l’attitude de MLP jusqu’à l’instant du « monologue » est sans ambiguïté : c’est celle du veau qui aurait compris qu’on l’emmène à l’abattoir !

    Oui mais voila !

    Et c’est peut-être la seule vraie erreur de JLM sur ce coup là (facile à dire après coup).

    Ayant certainement fait en direct, depuis la salle contiguë au studio, à peu près la même analyse que celle que je viens de développer, il a opté pour la méthode ’Tyson«  : d’entrée, je la coince dans les cordes et lui envoie un uppercut ravageur qui va la déstabiliser (encore plus) pour la suite du  »combat«  !

    Là encore, si vous analysez le monologue qui s’en suit, vous comprendrez qu’au départ, MLP envisage une réponse.

    Ne la trouvant pas, elle commence par noyer le poisson puis, après une longue tirade sans queue ni tête, sonnée qu’elle est par ce premier coup qu’elle n’attendait pas, elle prend conscience qu’elle est KO debout. De réponse, il n’y aura pas !

    Mais là prend fin la métaphore : l’arbitre n’est pas un arbitre WBC (world boxing council) ; au lieu de la renvoyer dans son coin après l’avoir déclarée perdante par KO, il l’autorise à transformer ce »combat« en un match de catch ridicule, plus proche de »la commedia dell’arte que du « noble art » (qui pour moi n’a rien de noble mais c’est une autre histoire.)

    Ayant compris qu’elle ne peut pas s’en sortir à la loyale elle fait alors « machine arrière toute » et se résout à un repli aussi nécessaire que peu glorieux.

    Mon principal regret ( encore une fois, je sais qu’il est plus simple de refaire le match au café du commerce que de cavaler sur le terrain) est que JLM n’ait pas commencé par une question « jouable » pour son adversaire afin de la « fixer » ( l’amener à entamer le débat ).
    Je ne doute pas un instant que s’il avait opté pour cette tactique, il n’en aurait pas moins réussi à l’estourbir dès la seconde attaque....mais là, plus de dérobade possible.

    Ma conclusion est que, tous ceux (la première concernée en tête) qui se forcent à croire que MLP n’a pas voulu répondre pour des motifs dignes d’une cour de maternelle, se racontent une belle histoire (mais ils en ont l’habitude) pour ne pas voir la réalité en face : en réalité elle (MLP) n’a pas pu répondre !

    Et ce n’est pas du tout la même chose ! Mais alors pas du tout !

  • Par SNOOP (---.---.---.33) 24 février 2012 16:23

    Marine avance de vrais propositions pour sortir notre nation de l’impasse dans laquelle le système l’a plongé (mélenchon compris)
    elle est la seule et pour cause à se référer au conseil national de la résistance. Elle prône l’industrialisation du pays, le protectionnisme contre le dumping social, fiscal, elle dénonce une immigration au service du medef et du CAC (notons que mélenchon et le medef tombent ensemble sur Marine concernant l’immigration) elle pointe l’insécurité, elle chiffre son programme (la seule), elle attaque la loi giscard-pompidou, place l’état « stratège » au centre du dispositif...
    et pendant ce temps, mélenchon fait le chien de cirque pour le compte de l’homme de la city.
    effectivement, il n’y a pas photo.
    Marine ne « joue » pas dans la même catégorie. smiley

    • Par Gerard Lucon (---.---.---.163) 24 février 2012 18:59
      Gérard Luçon

      @SNOOP, je ne suis pas d’accord avec vous, mais pourquoi votre commentaire a-t-il ete replie ? Aucune insulte, coherent, bref aucune justification de quelque censure que ce soit

    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 19:57
      Ariane Walter

       Il sait très bien, lui, pourquoi ses posts sont repliés.

    • Par Annie (---.---.---.251) 24 février 2012 20:22

      @SNOOP,
      Je ne comprends pas très bien votre référence au conseil de la résistance. Peut-être pourrez-vous m’éclairer ? Je ne suis pas toujours l’actualité, mais cette référence m’étonne.
      De la même manière, lorsque vous dites que l’immigration est au service du medef et du CAC, voulez-vous dire qu’elle leur bénéficie, ou bien qu’ils l’encouragent volontairement ?

  • Par arobase (---.---.---.172) 24 février 2012 16:28
    à la place de lepen j’aurais dit les choses suivantes : 

     l’acuité des problèmes de la vie quotidienne entraîne une mission somme toute des plus exaltantes pour moi : l’élaboration d’une valorisation sans concession de nos caractères spécifiques. 

    Et ce n’est certainement pas vous qui me contredirez si je vous dis que la volonté farouche de sortir notre pays de la crise doit prendre en compte les préoccupations de la population de base dans l’élaboration d’un processus allant vers plus d’égalité. 

    Je reste fondamentalement persuadé que l’effort prioritaire en faveur du statut précaire des exclus interpelle le citoyen que je suis et nous oblige tous à aller de l’avant dans la voie d’une restructuration dans laquelle chacun pourra enfin retrouver sa dignité. 

    J’ai depuis longtemps (ai-je besoin de vous le rappeler ?) défendu l’idée que l’aspiration plus que légitime de chacun au progrès social interpelle le citoyen que je suis et nous oblige tous à aller de l’avant dans la voie d’un processus allant vers plus d’égalité.

    le particularisme dû à notre histoire unique conforte mon désir incontestable d’aller dans le sens d’un plan correspondant véritablement aux exigences légitimes de chacun.

    et mélenchon n’aurait pu que s’incliner.
  • Par arobase (---.---.---.172) 24 février 2012 16:34

    ou alors j’aurais pu dire aussi ça à Mélenchon :


     la volonté farouche de sortir notre pays de la crise oblige à la prise en compte encore plus effective d’une valorisation sans concession de nos caractères spécifiques. 

     l’aspiration plus que légitime de chacun au progrès social a pour conséquence obligatoire l’urgente nécessité d’une valorisation sans concession de nos caractères spécifiques. 

    Et c’est en toute conscience que je déclare avec conviction que la nécessité de répondre à votre inquiétude journalière, que vous soyez jeunes ou âgés, oblige à la prise en compte encore plus effective d’un programme plus humain, plus fraternel et plus juste. 

    Je reste fondamentalement persuadé que la conjoncture actuelle oblige à la prise en compte encore plus effective d’un plan correspondant véritablement aux exigences légitimes de chacun.

     Et ce n’est certainement pas vous qui me contredirez si je vous dis que le particularisme dû à notre histoire unique entraîne une mission somme toute des plus exaltantes pour moi : l’élaboration d’une valorisation sans concession de nos caractères spécifiques.

    si sarkosy lit ça il va me prendre à la place de guéant pour écrire ses discours.
  • Par Zangao (---.---.---.151) 24 février 2012 16:34
    Zangao

    S’abstenir c’est offrir la gamelle aux troupes de l’ump.

    http://www.youtube.com/watch?featur...

    et au triste sire !

  • Par cathya (---.---.---.185) 24 février 2012 16:41
    cathya

    En fait, en conclusion de ce que je viens de lire, la majorité des commentaires sanctionnent le silence de Marine Le Pen. Qui dit que le silence n’est pas un argument. Plongés comme nous le sommes dans une logorrhée hyper médiatique, à aucun moment nous ne supportons, et n’acceptons le refus du dialogue comme un moyen d’expression.


    Personne ne reproche à Mélenchon ses insultes et la faiblesse psychologique que celles-ci représente. Car comme tout le monde se gausse de le dire, dans les diners mondains : « A mais quant-on en est à insulter l’autre, c’est que l’on a plus rien à dire . »

    Mais tout le monde reproche à Marine Le Pen son silence, qui lui est justement qualifié par les tenant de la précédente formule, comme étant « d’Or ».


    Donc selon ce qui nous arrange, ce qui était d’or hier, se transforme en lâcheté aujourd’hui. Méfions-nous. A hurler avec les loups, nous risquons de très vite perdre notre sens de l’écoute, du bon sens et de devenir de lyncheurs. Et de ce fait, être les jouets de ceux qui tiennent réellement les rênes du pouvoir, mais que nous ne connaissons pas et ne voyons pas. Vous savez, ceux que l’on appelle « les marchés financiers ».

    • Par William7 (---.---.---.189) 24 février 2012 21:58

      Que baratin.
      Personne ne reproche à Mélenchon ses insultes et la faiblesse psychologique que celles-ci représente. Car comme tout le monde se gausse de le dire, dans les diners mondains : « A mais quant-on en est à insulter l’autre, c’est que l’on a plus rien à dire . »
      ================================================================

      Ca vous arrange bien de faire passer Melenchon pour un insulteur public, alors que c’est le seul à aller sur le terrain rationnel pour déconstruire le programme du FN. Ensuite, que celui-ci puisse y aller fort pour casser le vernis de respectabilité de madame Le pen, ça me convient bien. Quant à parler d’insulte, on connait la courtoisie historique des dirigeants du FN.

  • Par loran46 (---.---.---.47) 24 février 2012 16:55

    Certains candidats (Hollande et Sarkozy) non contents de reprendre les expressions de l’excellent Jean Luc Mélenchon qui nous donne du Victor Hugo à chacun de ses meeting, se sont mis eux aussi à la poésie. Le Pen a choisi de déclamer du Brasillach et ce n’est pas par maladresse puisque c’est Le Pen lui même qui, au temps où il gérait la Serp, maison d’édition phonographique, produisit l’enregistrement des poèmes écrits par Brasillach à Fresnes et lus par Pierre Fresnay.

     La campagne donc, à défaut d’être toujours de bon goût, se faisait littéraire et voici qu’elle nous donne de l’oxymore... Après la glorieuse « abstention offensive » des partisans de M. Hollande le 21 février, Mme Le Pen nous a offert hier « le mutisme combatif »... C’est la Marine Hollandaire !!

     « Quand la marine se saborde pour ne pas affronter l’orage annoncé » cela ressemble fort à un suicide politique... La campagne est bel et bien culturelle, hier soir France 2 nous a joué « la mort du cygne »... et j’ai bien ri.

    J’ai le sentiment que pour quelques uns la soirée d’hier valait une finale de coupe du monde. smiley

    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 18:12
      Ariane Walter

      Ahahahahaha !
      Excellent Loran ! Moi aussi j’ai bien ri de votre analyse littéraire ! Que d’oxymores en effet ! Et j’adore « la mort du cygne ».
      Oui, finale de coupe et le score est sans appel.
      Si cet entretien avait été un match de foot, les filets de l’équipe le Pen seraient défoncés !!!

    • Par Denis Rezler (---.---.---.54) 24 février 2012 18:28

      " Si cet entretien avait été un match de foot, les filets de l’équipe le Pen seraient défoncés !!!"


      Il on été aussi nul l’un que l’autre. Ca aurait été un match de foot les tribunes se seraient vidées à la mi-temps.
    • Par Gerard Lucon (---.---.---.163) 24 février 2012 19:01
      Gérard Luçon

      il va falloir maintenant mettre aussi Pierre Fresnay au ban de la nation ... mince !!!

       

    • Par l’Omnivore Sobriquet (---.---.---.154) 24 février 2012 22:23
      l'Omnivore Sobriquet

      « ..reprendre les expressions de l’excellent Jean Luc Mélenchon qui nous donne du Victor Hugo à chacun de ses meeting,.. »

      Victor Hugo version politique, sur une affiche électorale pour sa propre députation en 1848.
      Elle est visible ici : http://expositions.bnf.fr/hugo/gran... ;
      Bonne lecture ! (mes caractères gras) :

      -------------------------------------------------------------------------------------------------

      VICTOR HUGO
      A SES CONCITOYENS
      --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

      Mes concitoyens,
      Je réponds à l’appel des soixante mille électeurs qui m’ont spontanément honoré de leurs suffrages aux élections de la Seine. Je me présente à votre libre choix. Dans la situation politique telle qu’elle est, on me demande toute ma pensée.
      La voici : Deux républiques sont possibles.

      L’une abattra le drapeau tricolore sous le drapeau rouge, fera des gros sous avec la colonne, jettera bas la statue de Napoléon et dressera la statue de Marat, détruira l’Institut, l’École polytechnique et la Légion d’honneur, ajoutera à l’auguste devise : Liberté, Égalité, Fraternité, l’option sinistre : ou la mort ; fera banqueroute, ruinera les riches sans enrichir les pauvres, anéantira le crédit, qui est la fortune de tous, et le travail, qui est le pain de chacun, abolira la propriété et la famille, promènera des têtes sur des piques, remplira les prisons par le soupçon et les videra par le massacre, mettra l’Europe en feu et la civilisation en cendre, fera de la France la patrie des ténèbres, égorgera la liberté, étouffera les arts, décapitera la pensée, niera Dieu, remettra en mouvement ces deux machines fatales qui ne vont pas l’une sans l’autre, la planche aux assignats et la bascule de la guillotine ; en un mot, fera froidement ce que les hommes de 93 ont fait ardemment, et, après l’horrible dans le grand que nos pères ont vu, nous montrera le monstrueux dans le petit.

      L’autre sera la sainte communion de tous les Français dès à présent, et de tous les peuples un jour, dans le principe démocratique ; fondera une liberté sans usurpations et sans violences, une égalité qui admettra la croissance naturelle de chacun, une fraternité, non de moines dans un couvent, mais d’hommes libres, donnera à tous l’enseignement comme le soleil donne la lumière, gratuitement ; introduira la clémence dans la loi pénale et la conciliation dans la loi civile ; multipliera les chemins de fer, reboisera une partie du territoire, en défrichera une autre, décuplera la valeur du sol ; partira de ce principe qu’il faut que tout homme commence par le travail et finisse par la propriété, assurera en conséquence la propriété comme la représentation du travail accompli, et le travail comme l’élément de la propriété future  ; respectera l’héritage, qui n’est autre chose que la main du père tendue aux enfants à travers le mur du tombeau ; combinera pacifiquement, pour résoudre le glorieux problème du bien-être universel, les accroissements continus de l’industrie, de la science, de l’art et de la pensée ; poursuivra, sans quitter terre pourtant, et sans sortir du possible et du vrai, la réalisation sereine de tous les grands rêves des sages ; bâtira le pouvoir sur la même base que la liberté, c’est-à-dire sur le droit ; subordonnera la force à l’intelligence ; dissoudra l’émeute et la guerre, ces deux formes de la barbarie ; fera de l’ordre la loi des citoyens, et de la paix celle des nations ; vivra et rayonnera ; grandira la France, conquerra le monde, sera, en un mot, le majestueux embrassement du genre humain sous le regard de Dieu satisfait.

      De ces deux républiques, celle-ci s’appelle la civilisation, celle-là s’appelle la terreur. Je suis prêt à dévouer ma vie pour établir l’une et empêcher l’autre.

      VICTOR HUGO.
  • Par Patrick Samba (---.---.---.29) 24 février 2012 17:08
    Patrick Samba

    Bonjour,

    et bien les choses commencent à décanter, l’horizon à s’éclaircir :

    C’est clair, Marine Le Pen ne fera plus d’adeptes, son score ne va plus progresser, et il est même probable qu’il regressera tellement elle a déçu ses fans. Bien sûr pour le moment ils fanfaronnent, mais il va falloir digérer la lâcheté, et ça, ça va pas être facile.

    C’est que les fascistes s’ils et elles sont avant tout des haineux et des haineuses, et parfois des égaré(e)s, sont parfois des têtes brulées qui n’hésitent pas à aller au casse-pipe, et la lâcheté c’est pas dans leurs principes (du moins, pour la plupart, en parole, ou en groupe, car beaucoup quand ils sont seul(e)s c’est autre chose). Sans lacheté ou avec, ce qu’ils et elles veulent c’est du sang !

    Et là, la Le Pen elle a montré sous des arguties de façade l’ampleur de sa lacheté. Et ça, ça va jamais passer. Et il va y avoir du sang au sein du FN !

    Et c’est peut-être Dupont-Aignan qui va voir son score grimper. Parce que lui, contrairement à la Marine, il a du courage, voire un peu d’inconscience, mais néanmoins du courage, et ça , ça pourrait bien plaire aux déçu(e)s...

    Et aux égaré(e)s Mélenchon va bien finir par plaire.

    L’horizon s’éclaircit.....     

    • Par SNOOP (---.---.---.33) 24 février 2012 17:12

      Et aux égaré(e)s Mélenchon va bien finir par plaire. smiley

      l’auteure est complètement paumée, elle smiley
      bon, je vous montre le chemin. Méluche la baudruche ? direction >>>hollande !

    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 18:08
      Ariane Walter

      Bonjour Patrick,
      C’est curieux mais j’ai pensé exactement la même chose que vous. Que le FN est un parti de rudes et que ce genre de fariboles de fifille gâtée ça n’avait pas dû leur plaire du tout. Le père a dû être fou et les purs frontistes doivent préparer une cabale.

      Qui vivra verra.
      Qunat à Mélenchon, il progresse sans cesse et la campagne n’a pas commencé.

    • Par Patrick Samba (---.---.---.29) 24 février 2012 19:34
      Patrick Samba

      « Mélenchon, il progresse sans cesse »,

      plus bas : " Et observez le mouvement qui le rejoint. ne soyez pas aveugles. Il s’agit d’un peuple qui retrouve un chemin ".

      Ariane.... AgoraVox n’est pas la vraie vie ! Mélenchon ne sera pas au second tour. Et il ne sera pas non plus 1er ministre ! Pour cela il faut d’autres conditions.

      Suivez ce qui se passe au NPA, et la lutte apparemment terrible entre les fossiles et la Gauche anticapitaliste. Ca c’est du sérieux, la vraie vie !

      Et du résultat de ce combat, oui, va peut-être naitre un réel espoir. C’est tout une Histoire qui se joue là...

  • Par Djiga (---.---.---.2) 24 février 2012 17:23
    Djiga

    Je pense que pour ceux qui ont vu et écouté le « débat » attentivement, JLM ne dit absolument pas qu’il faut voter pour Hollande au deuxième tour. Soyez bien attentifs, ré-écoutez, il ne dit pas explicitement qu’il donnera la consigne de voter hollande !!!


    Il se positionne en tant que présent au deuxième tour, nuance non négligeable et position qu’il tient depuis le début.
    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 18:05
      Ariane Walter

      Ah ! Djiga, si vous saviez combien de fois j’ai été obligé de répéter cela, mais c’est le leitmotiv des FN. Voilà pourquoi aujourd’hui je ne leur réponds pas. je l’ai déjà fait en maintes occasions ça suffit. Il ne souhaite pas être convaincu. Ils souhaitent asséner leurs éléments de langage. Grand bien leur fasse.

    • Par Denis Rezler (---.---.---.54) 24 février 2012 18:24

      Ah non, et qui dit-il « depuis 40 ans les candidats de gauches se sont toujours désistés en faveur du mieux placé »


      Ce qui me laisse songeur : Hollande est-il de gauche, le PS est-il de gauche. Si oui, pourquoi l’avoir quitté ?

      Donc vous pouvez toujours rêver mais avec ses 8% maximum il sera loin du compte, quant bien même il en aurait 15.

      Alors, il appellera à voter Hollande, ou Sarko. smiley
    • Par William7 (---.---.---.189) 24 février 2012 22:00

      Au contraire, je trouve qu’il faut sans cesse lutter contre la propagande frontiste et ses arguments stupides car comme on dit "calomniez calomniez....

    • Par gabriela (---.---.---.114) 25 février 2012 03:13

      Vous avez le journal de quand ? Mélenchon est aux alentour de 10% même le Figaro lui donne 11%, et la campagne officielle n’a même pas commencé, lorsqu’on aura égalité de temps de parole, là... Mélenchon a dit clairement que Hollande devrait se désister pour lui, ou tous pour Joly ou Poutou, ou pour le mieux placé à gauche, et, en voyant la stagnation de Hollande et la monté du Front de Gauche il y a de la place à la question : Est-ce que vous êtes si sûr que Hollande sera a 2eme tour ?

  • Par franc (---.---.---.253) 24 février 2012 17:39

    je crois que Ariane vous êtes trop amoureuse de votre chéri Mélenchon au point de perdre la tête pour lui et être totalement non objective ;mais le péché d’amour est toujours pardonnable

     

    cependant en toute objectivité je ne pense pas que l’émission d’hiers soit à l’avantage de Mélenchon mais plutôt à Marine Lepen .Celle-ci a gagné 3-0

     

    1 point-----------contre la petite journaliste que Marine a renvoyée dans sa chaise toute penaude et honteuse en disant que ses questions étaient toutes superficielles ,futiles et inutiles

    1 point -----------contre le journaliste économiste Lenglet qui croyant refaire le coup de Lapix et après avoir constamment et vainement coupé la parole à Marine s’est fait cloué le bec pour rester à la fin bouche bée et quelque peu ridicule ou pitoyable 

    1point -----------contre Gaino ,le conseiller du président ,excusez du peu ,qui lui aussi est restée bouche bée après la magistrale envolée lyrique de Marine appelant la grande coalition des nations et des peuples et à tous les hommes et les femmes de bonne volonté ,de gauche comme de droite ,du centre et d’ailleurs, à se lever et à se battre contre l’oligarchie capitaliste mondialiste

    Quant au débat ou au non-débat de Marine avec Mélenchon,je ne sais pas si Marine a eu raison de refuser de débattre avec Mélenchon ,en tout cas elle a réussi à montrer aux millions de téléspectateurs que Mélenchon n’est pas un homme politique sérieux qu’il est un énergumène qui ne fait qu’éructer ,,un agité du bocal peu crédible voire quelque peu ridicule , et surtout de transmettre le message important et essentiel qu’il n’est un « leurre »,un rabatteur de voix pour le PS .Donc mission accomplie .

     

    Ainsi Marine a montré qu’elle est la seule candidate sérieuse opposée au système mondialiste de la finance

     

     

    Donc je voie que en fin de compte je me suis trompé ,ce n’est pas à 3-0 que Marine a gagné mais à 4-0

    • Par Ariane Walter (---.---.---.5) 24 février 2012 18:03
      Ariane Walter

      Il a beaucoup de chéri-e-s, ce brave Mélenchon ! Un vrai Don Juan malgré ses soixante balais !
      Ce n’est pas sa frimousse qui me retient mais son, programme.
      Enfin quelqu’un de gauche !
      J’ai trop souffert pendant des années de voter pour une gauche
      qui ne me convenait pas ; Et là, Houps ! , bol d’air ! Oxygène, la gauche, la vraie est de retour !
      Alleluia !!!

      Et observez le mouvement qui le rejoint. ne soyez pas aveugles. il ne s’agit pas de midinettes qui ont un béguin. Il s’agit d’un peuple qui retrouve un chemin.

    • Par SNOOP (---.---.---.33) 24 février 2012 18:12

      Cricq a voulu se « payer » Marine pour entrer dans la cour (au sens propre) ...elle est repartie telle une gamine, mouchée.
      Lenglet a permis à Marine d’expliquer pour la énième fois que la hausse de la TVA n’entraine pas automatiquement la hausse des prix (puisqu’on tape dans la marge) lenglet le sait (espèrons que LAPIX a enfin compris)
      Guaino s’est montré honnête, république et nation sont des valeurs au dessus. Le débat a pris de l’ampleur, de la profondeur (rendons hommage à Guaino)
      puis, le comique de service est arrivé sur le plateau...nous a fait son cirque habituel pour retourner à la niche. 
      Marine lui a répondu par Pujadas interposé.

    • Par arnulf (---.---.---.70) 24 février 2012 19:43
      arnulf

      Houla ! Pas du tout d’accord.
      Une victoire les réponses à coté des questions ? Une victoire les incohérences économiques ?
      Par contre oui une petite victoire avec son prétendant Guano car elle a réussi à démontrer qu’ils pouvaient pacser, les yeux dans les yeux.
      Face à JLM. Une victoire sa non réponse sur l’IVG et l’égalité hommes/ femmes ? Une trajédie pour elle oui. Elle fut détestable très souvent. Trop souvent. Presque tout le temps. Et son programme semble incohérent.

      Ariane est enthousiaste. Elle a raison quand on a un champion il faut le soutenir.
      Je suis moins enthousiaste qu’elle mais j’irai le 18 mars à Paris et si JLM fait un meeting j’irai.
      Si le Front de gauche passe devant le FN je lèverai mon verre à JLM et pas qu’une fois ! Et si.. alors là ... c’est l’inconnu.
      Bisous à Ariane la combattante !

  • Par SNOOP (---.---.---.33) 24 février 2012 18:25

    AHAHAH... du lard ou du cochon ??? smiley

  • Par zadig (---.---.---.141) 24 février 2012 18:38

    Bonjour,

    On ne s’èlève pas en abaissant les autres.
    Je suis étonné que vous une femme intelligente ne l’ayez pas compris.
    Finalement Marine commence a me devenir sympathiques.

    Salutations

  • Par rocla (haddock) (---.---.---.20) 24 février 2012 18:56
    rocla (haddock)

    finalement le débat s’ est terminé par un avortement ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires