Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > MES : la résistance s’organise !

MES : la résistance s’organise !

Au peuple de la France Libre,

Ce jour, mardi 28 février, il est plus que vraisemblable qu’une fois de plus, nos élites ne souillent encore notre Nation en cédant notre souveraineté budgétaire à des organisations supra-nationales servant les intérêts privés. Le Mécanisme Européen de Stabilité est un outil ingénieux, d’aspect suffisamment complexe pour désintéresser les masses (bien peu préoccupées par le véritable pouvoir de Bruxelles) tout en passant pour une solution indispensable pour répondre à la crise. 

Car les véritables complices de la réussite de ce coup d’Etat démocratique ne sont pas tant les politiques et les financiers, que l’on sait peu sensibles à l’intérêt général. Non, les premiers responsables de la méconnaissance du MES et son acceptation par résignation par certains ne sont autres que ceux qui alimentent et dirigent le débat démocratique : les médias.

Le pouvoir de contrôle de l’information est tel en France qu’il n’y a guère que sur Internet que la contestation peut être discutée et construite. Ainsi, tous les grands médias ont décidé de laisser faire la violation de notre souveraineté, soit en taisant le sujet, soit en lui accordant une importance mineure.

Pour combattre le système médiatique, constitué d’un flux ininterrompu et inaudible d’information, il est nécessaire de prendre le temps d’analyser les événements pour y apposer un regard « profond ». Mais la meilleure des analyses restera dans l’oubli de l’Histoire si elle ne bénéficie pas d’outil de communication. Nous devons donc devenir nos propres médias !


C’est pourquoi j’appelle les français(es) à se mettre en contact afin d’échanger des informations et à structurer l’alternative au système actuel. Il est nécessaire de sortir du dogme « Il n’y a pas d’alternative » et de nous tourner vers l’espoir et la construction du monde de demain.

Parce que rien ne pourra changer tant que nous serons isolés nous pouvons déjà nous rassembler sur Facebook sur la page Tous ensemble contre le MES (575 personnes à ce jour), animée par deux citoyennes et moi-même. Les pages Facebook sont légions, mais la voix de la France Libre pourrait devenir une plateforme d’échange plus généraliste, spécifique à la révolution à venir. 

A 15h, nous nous rassemblerons devant le Sénat pour protester contre l’adoption de ce texte. Mais le combat est pour l'instant inégal. C’est pour cela qu’avant même de venir de nous rejoindre sur le terrain, je vous demanderai avant tout de faire circuler l’information à votre entourage. La population doit savoir qu’elle peut, si elle s’organise et communique de façon efficace, changer le cours de l’Histoire.

Et c’est bien de cela qu’il est question. De spectateurs, il est nécessaire de devenir acteurs de la vie politique, non pas en contemplant les facéties médiatiques de nos oligarques, mais en réapprenant la définition de ce qu’est un citoyen. Nous ne sommes devenus que de misérables électeurs autorisés à choisir le poison qui aura raison d’eux. Cette situation ubuesque ne saurait durer !

Ne faites pas la même erreur qu’avec la Constitution Européenne, ne vous laissez pas faire !

Et si vous gardez espoir… le MES ne passera pas !


Bien à vous,

Jonathan Moadab
Journaliste
Membre du Cercle des Volontaires



Sur le même thème

Euro-fascisation : faire l’autruche ou affronter ? par Georges Gastaud
Après la Révolution numérique… ou : Le capitalisme se meurt, vive les communaux collaboratifs !
Indignation – Révolution pacifique – Changement de civilisation … et c’est pas triste !
Chronique d’un éveil citoyen – Episode 6 : L’influence d’Internet
Le débarquement du 6 juin 1944 du mythe d’aujourd’hui à la réalité historique [Annie Lacroix-Riz]


Les réactions les plus appréciées

  • Par JennyJen (---.---.---.246) 28 février 2012 11:55
    JennyJen

    Effectivement le silence sur le MES dans les médias mainstream est éloquent ! Par conséquent ce n’est pas un sujet qui mobilise les foules malgré sa gravité. Lorsque les premiers plans d’austérité commenceront à nous tomber sur le coin de la tête peut-être que les gens réagiront...


    Il y a quelques personnes qui sont en désaccord avec cet article. Je me demande pour quelles raisons. Si vous n’êtes pas d’accord, laissez un commentaire afin qu’on puisse en débattre... 
  • Par robin (---.---.---.1) 28 février 2012 13:30

    Par curiosité autant que par conviction j’avias rejoint les rangs des indignés à Marseille le 11 novembre dernier : Nous étions 50 pékins à tout casser, c’est donc que tout va bien.

    Les moutons ne bougent pas un cil au spectacle des Grecs en train de se faire laminer, ils ne bougeront que quand ça sera leur tour, en geignant tout ce qu’ils savent pour que les autres soient solidaires.....lol ! 

  • Par chapoutier (---.---.---.167) 28 février 2012 11:39

    Les développements de la crise de décomposition du système impérialiste s’accélèrent brusquement. Les marchés financiers s’impatientent, la pression qu’ils exercent sur l’Europe par l’intermédiaire de l’administration américaine, pour tenter de retarder le processus d’effondrement de l’économie mondiale atteint ces derniers jours des niveaux jusqu’alors inconnus. L’impérialisme américain, contre les processus révolutionnaires en cours, prépare une nouvelle étape de la guerre contre-révolutionnaire en Syrie.

    La proximité des élections américaines constitue un facteur majeur du renforcement de cette pression. Obama a besoin, d’urgence, pour gagner ses élections dans ce contexte de crise majeure de l’impérialisme américain, de se prévaloir d’un « succès » dans l’établissement en Europe d’un « pare-feu » censé retarder la contagion de la crise du système financier européen à tout le système financier mondial.

    L’impérialisme américain exige l’instauration d’un nouveau traité européen, fournissant les bases d’une autorité supra-nationale capable de briser la résistance des peuples, de suppléer aux faiblesses des gouvernements nationaux pour imposer ces plans. L’axe de cette politique de destruction passe par la tentative d’imposer dans toute l’Europe l’ordre corporatiste piétinant les restes de souveraineté des nations et de démocratie politique, une tentative dont la clé de voûte est donnée par le nouveau traité qui doit être signé le 1er mars.

  • Par JahRaph (---.---.---.144) 28 février 2012 12:26
    JahRaph

    Merci pour cet article ^^ Et bravo pour la vidéo, excellent.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires