Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Michel Delpech, fan de toi

Michel Delpech, fan de toi

On aurait voulu que l’année 2016 soit différente, qu’elle parte sur de bonnes bases. Et puis non, elle débute à peine qu’elle tient absolument à nous rappeler à la dure réalité des choses en nous servant la mort de Michel Delpech. Quelle cruauté !

 Oh bien sur on se doutait que cela viendrait bientôt, mais bien que nous le sachions condamné depuis de longs mois, l’annonce de son décès est un moment qui ne peut qu’apporter de la tristesse à ceux qui ont grandi en écoutant ses mots et ses mélodies.

Si tout comme moi vous étiez déjà de ce monde dans les années 70, vous n’avez pu échapper à ses multiples tubes. Bien sur il faisait parti de ces chanteurs de « Variétés », ceux qui passaient chez Guy Lux et qui étaient boudés par le monde intelectuel.

S’il est certain qu’il y avait parmi ces chanteurs du « bas de gamme », n’est-il pas injuste d’avoir méprisé à ce point le travail et le succès des « Adamo, Johnny, et quelques autres », artistes par ailleurs que plus personne n’ose railler aujourd’hui.

Oui on peut aimer le Rock, le Jazz, le Blues et Michel Delpech. Il n’y a pas d’incompatibilité. Parce que Michel Delpech était humain, parce que ses chansons parlaient de nous, parcequ’elles racontaient des tranches de nos vies, parce qu’elles accompagnaient notre quotidien, parce que par exemple son premier succès c’était çà..

Toute une époque..

Bien sur il y aura « Pour un flirt », mais juste après …

 

Une chanson qui parlait à beaucoup dans les années 70

J’aime beaucoup..

Autre grand succès..

Et bien sur

Une chanson magnifique, et tellement d’actualité..

Un petit slow..

Ca vous dit de marcher dans la boue ?

Et un petit tour en avion ?

Il revient dans les années 80 avec ces superbes chansons..

 

On termine avec une chanson de 1997 que j’aime tout particulièrement.

En vérité je vous le dit

Je vais profiter de la vie

Malgré la météo

Qui nous promet quelques nuages

Poser mes valises quelque part

Marcher devant moi au hasard

Chanter incognito

Au coeur d’un opéra sauvage

Moi qui cassais tout

Avec l’égoïsme fou

D’un hippopotame

Qui cherchait surtout

Derrière les claques et les coups

Un supplément d’âme

Libre aujourd’hui, je suis enfin

N’importe qui, tellement quelqu’un

Je ne sais pas si vous savez

Mais rien ne vaut la liberté

Cessons tous ces soucis

Car il faut voyager léger

Comme un cerf aux aboies

Qui profite des sous-bois

Avant la vraie vie

Je vais chaque nuit

Goûter les gouttes de pluie

L’eau de l’au-delà

Libre aujourd’hui, je suis enfin

N’importe qui, tellement quelqu’un

Libre aujourd’hui, je suis enfin

N’importe qui mais tellement quelqu’un

N’importe qui mais tellement quelqu’un


Moyenne des avis sur cet article :  3.03/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Hijack Hijack 3 janvier 16:09

    Repose en paix Michel et que Dieu ait ton âme !


    • rocla+ rocla+ 3 janvier 16:21

      Café chez Laurette , fermé pour cause décès . 




      • Shawford Blondinette43 3 janvier 16:24

        @rocla+

        L’or (des tarlouzes smiley ) était, oui, paix à son âme

        Vive l’or paille d’un dessous de table de Monteppucciano smiley

        smiley ?


      • Shawford Blondinette43 3 janvier 16:45

        Bon l’arbitre va arriver

        J’aimerai bien qu’Epicure himself, tout droit descendu de Bruxelles authentifie lui même les qualifications d’icelui pour opérer, enfoirééééééééééééééééééééééééééééé


      • norbert gabriel norbert gabriel 4 janvier 15:53

        @Blondinette43
         Le message est un peu ésotérique, une traduction en langage simple est possible ?


      • Shawford sHAW42 4 janvier 15:57

        Salut Norbert

        C’est fait, lire par ailleurs (ma de(o)lorrean, toujours à l’heure, oufffffffff)

        Sinon t’es toujours contre le pear to pear ?

        Si tu acceptais enfin de changer d’avis :

        http://bordeauxstripper.free.fr/Lapelledu10-8join/lapelledu10-8join.html


      • vesjem vesjem 3 janvier 16:57

        merci pour ce petit résumé


        • L'enfoiré L’enfoiré 3 janvier 18:51

          Beau résumé.

          Regardé cet après-midi, le Vivement dimanche qui lui était consacré en 2007.
          Que de souvenirs pour un contemporain presque parfait, n’est-ce pas Fatizo.... 

          • Shawford Blondinette43 3 janvier 18:53

            @L’enfoiré

            T’as donc loupé le quiz.

            Tu es tu es... ?


          • fatizo fatizo 3 janvier 21:08

            @L’enfoiré
            Pas vu cette émission mais je regarde l’hommage sur France3 ce soir. Ca a l’air très bien.


          • colere48 colere48 3 janvier 19:25

            Un chanteur populaire tout simplement !!

            NB : prendre le terme « populaire » à son plus haut degré de noblesse .

            Michel on ne s’est jamais perdu de vue... On ne t’oubliera pas. RIP


            • Yohan Yohan 3 janvier 19:51

              Un fan de Beatles. Sa chanson « dans le loir et Cher » emprunte un poil à « Get back » non ?


              • Hijack Hijack 3 janvier 20:44

                @Yohan

                Oui, c’est ce que je m’étais dit.
                Loir et Cher 1977 / Get Back 1969/70


              • fatizo fatizo 3 janvier 21:11

                @Yohan

                Beaucoup de similitude aussi ente la chanson « Le roi de rien » et celle de Springsteen, « Streets of Philadekpia ».

              • norbert gabriel norbert gabriel 4 janvier 15:48

                @Yohan
                Voir avec le compositeur, il ne faisait pas les musiques..


              • rocla+ rocla+ 3 janvier 20:04

                Beaucoup de douceur dans ses chansons . 


                • BOBW BOBW 3 janvier 20:28

                  N« oublions pas le »grand Jacques Brel" si humain et altruiste ! smiley.Par ailleurs les médias profitent du dc et en rajoutent pour faire vendre des CD .


                  • BOBW BOBW 3 janvier 20:43

                    @BOBW :’ai oublié notre Jean FERRAT national« Ma FRANCE » (pas un mot de lui,silence absolu sur nos ondes) ?!


                  • spartakus 4 janvier 03:03

                    @BOBW Étonnant quand on sait que Jean Ferrat était juif...


                  • Piere CHALORY Piere Chalory 3 janvier 22:03

                    Toute une époque, à jamais révolue. 


                    Wight is Wight, Les divorcés, chansons simples, sans prétention mais c’était bien comme ça.

                    C’est drôle, comme les chansons qu’on entend à 10 ans s’impriment dans nos têtes tendres. 

                    40 ans plus tard, leur magie sonore ranime au gré des notes, images et situations intimes enfouies au coeur de nos mémoires. 

                    Nous rajeunissant en rêve, nous nostalgisant l’âme.

                    Quand j’étais chanteur scénarisait sa vieillesse ; ’’ma pauvre Cécile, j’ai 73 ans ! Mick Jagger est mort dernièrement...’’

                    Hélas pour Michel, il n’atteindra jamais 73 ans, et Mick Jagger est toujours là, lui. James Taylor aussi d’ailleurs, moins connu mais un des inspirateurs de Delpech, avec un timbre de voix proche.



                    • fatizo fatizo 3 janvier 22:15

                      @Piere Chalory
                      Toutes les réflexions que vous exprimez ici je me les suis faites aussi.

                      Nous faisons parti d’une génération qui a grandi avec des chansons en permanence autour de nous. Aujourd’hui tout cela a changé. Lorsqu’on ouvre la radio ce n’est plus que bla bla. La variété que l’on a tant dénigré à cette époque n’a plus de grands artistes pour la servir.
                      Ces mélodies et ces textes simples que l’on a entendu pendant notre enfance font parti de notre culture, de notre construction.


                    • Antoine 3 janvier 22:13

                      Toutes ces éloges ne font que confirmer la médiocrité du niveau musical de nos congénères...


                      • sls0 sls0 4 janvier 04:41

                        @Antoine
                        Mon grand-père disait à chaque cul sa crotte, en gros ça veut à chaque cul sa crotte.
                        Tout les gouts sont dans la nature.
                        Meilleur, on ne peut être meilleur que de soit-même, s’améliorer, je comprends. Employé pour comparer je comprend déjà moins, chacun a son meilleur et chacun a son médiocre.

                        Ma mère aimait bien Michel Delpech, c’était pas trop ma tasse de thé, je n’aurais pas acheté les disques, c’est ma mère qui les achetait donc j’entendais. Mon frère et moi notre éducation musicale c’était radio Caroline, je me rappelle mes cousins qui ne recevais pas cette radio qui disaient ’’c’est quoi cette musique, ça ne marchera jamais’’, nous on répondait ’’Rolling Stones, Pink Floyd’’.

                        De temps en temps j’écoute de la musique de l’époque, j’aime toujours autant mais je ne suis pas nostalgique.
                        En France comme j’étais parmi les premiers clients pour Natives Instrument je me suis trouvé bêta testeur de temps en temps pour eux.
                        De fil en aiguille je me suis retrouvé à côtoyer 2-3 DJ producteur hollandais, j’apprécie ce qu’ils font, j’ai toujours des billets pour tomorrowland à dispo, j’ai connu les débuts, c’était moins pro coté présentation, c’était des chapiteaux. J’ai une grand tante qui a une énorme maison à 7km et une grande ouverture d’esprit elle hébergeait sans problème.
                        En entendant la musique je peu dire quel est le synthétiseur virtuel qui est employé, Massive, Nexus, Spire ou Sylenth,... Quand on suis la musique actuelle ça ne pose pas de problème.

                        Où je réside c’est de la salsa, de temps en temps je vais aider dans un studio que j’ai aidé à concevoir, les dominicains sont de très bons musiciens mais dès qu’il y a du logiciel, c’est pas trop ça. Pour les jeunes c’est le dembow, il y a du bon et du moins bon. J’ai quand même une préférence pour le 128BPM que je maitrise mieux.

                        Quand on commence à dire qu’avant c’était ça veut simplement dire que l’on devient vieux et que l’on pense comme un vieux

                         


                      • Plus robert que Redford 4 janvier 08:19

                        @Antoine

                        Sans parler de la médiocrité du niveau grammatical !


                      • Antoine 4 janvier 23:33

                        @sls0
                        Mon cher ami, dire que c’était mieux avant, signifie que vous comme tant d’autres n’apprécient que des zinzins à la mode pour l’oreille vulgaire, tandis que se pâmer devant Bruckner, Mahler, Casella, Braunsfeld, etc, c’est s’incliner devant l’éternité, étrangère à la datation de bluettes de quinzième rayon.


                      • Antoine 4 janvier 23:35

                        @Antoine
                        mdr, lire « n’appréciez »


                      • Antoine 5 janvier 22:35

                        @sls0
                        Le grand nombre de mes moinsseurs ne fait que démontrer une fois de plus le niveau pitoyable de la culture musicale d’ici et d’ailleurs, CQFD !


                      • Michepat Michepat 4 janvier 01:20

                        Vague à l’âme................... Une belle personne est partie.................................
                        Les commentaires unanimes sur les différents sites sont symptomatiques d’une tristesse et d’une nostalgie ressenties par toute une génération. J’en conclus simplement que la culture populaire a pu cimenté notre Nation, contrairement à aujourd’hui avec sa culture de masse et ses nouvelles technologies. Le monde avance, certes, mais avec ce sentiment d’avoir perdu quelque chose d’essentiel en route............


                        • L'enfoiré L’enfoiré 4 janvier 08:01

                          Beau résumé.

                          Regardé cet après-midi, le Vivement dimanche qui lui était consacré en 2007.
                          Que de souvenirs pour un contemporain de la même génération, n’est-ce pas Fatizo.... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès