• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Migrants : ce n’est que le début

Migrants : ce n’est que le début

A gauche, enfin la gauche sociétale, on a depuis longtemps « ses » pauvres attitrés comme les dames patronnesses d'autrefois, ce sont les migrants en général, les musulmans en particulier. Les autres pauvretés, les autres précarités n'existent pas, voire pire encore on les oppose. De toutes façons un pauvre qui ne serait que français, « de souche », est forcément un plouc. Ces migrants, ces musulmans on les aime bien car leur pauvreté est lointaine. Elle est exotique. Elle rappelle ses voyages que l'on a fait en Méditerranée, les rares fois où l'on est sorti de l'hotel pour aller s'acheter une babiole dans les marchés à touristes.

Ainsi, en se payant quelque colifichet, le bourgeois pédagogue se déculpabilisait. Il n'était pas si égoïste puisqu'il avait fait l'aumône de son temps et de son argent. Depuis quelques années, il rajoute un « selfie » effectué avec l'autochtone afin d'apporter une preuve et de montrer combien il est humaniste.

Un précaire de cet acabit, et moi le premier il ne s'agit pas non plus de nier leur précarité matérielle, est à peine un être humain. Ce n'est qu'une pauvre chose, un pauvre hère sans cervelle et sans cervelle qui ne sert qu'à se donner bonne conscience. Quand il fait preuve de violence ou d'agressivité, cela ne peut pas être sa faute. Jamais. Il sera excusé par la confrontation de sa culture avec la nôtre, par son ignorance, par sa naïveté. S'il violente les femmes c'est par pure candeur, et non par perversité. Et puis ces filles qu'il a parfois brutalisées n'avaient pas besoin de s'habiller aussi court, aussi léger...

C'est ce que l'on entend régulièrement de la part de politiques ou de militantes se prétendant pourtant féministes radicales. C'est encore la faute de l'Occident corrupteur. Il est plus simple pour elles comme pour le bourgeois pédagogue de présenter Mohamed Merah en victime par exemple, victime du racisme, des préjugés, raison pour laquelle il s'est mué en monstre (en ce moment au Festival d'Avignon, voir à ce lien).

Il faut dire aussi que jusqu'à maintenant le problème des migrants ne touche pas vraiment directement le bourgeois pédagogue dans sa vie quotidienne. Il habite très loin des campements, très loin des « barres » de HLM. Ceux-ci sont en effet dans des quartiers déjà populaires, déjà pauvres, déjà marqué par cette infâme compétition entre souffrances. C'est aux « ploucs » franchouillards votant tous FN c'est bien connu de subir. Ce sera sans doute une des « solutions » du « plan migrants » du gouvernement Philippe...

Les migrants occupent la rue ainsi à Porte de la Chapelle, se débrouillent avec l'urgence, maintenus dans celle-ci par des associations d'aide et des ONG imprudentes. Celles-ci en effet ne lient pas la question des droits légitimes de ces migrants avec de quelconques devoirs en urgence. A cause du « sanglot de l'homme blanc », du masochisme mémoriel de rigueur, il est d'usage de ne se poser aucune question qui fâche surtout le bourgeois pédagogue.

La première d'entre elle est toute simple. Ces migrants ont une culture et des traditions antagonistes aux nôtres. Cet antagonisme n'est en rien involontaire, ce n'est pas un antagonisme de miséreux incapables de réfléchir. Il est mûrement réfléchi par les chefs religieux et politiques et encouragés. Y compris dans les lieux de prière en France. Notons d'ailleurs que dans leurs pays, à quelques exceptions, les migrants ne sont pas tous parmi les plus pauvres, une traversée coûte cher. Elle les soumet à des obligations envers des « passeurs » cyniques n'hésitant pas à s'allier avec les pires individus, les pires groupes armés de la planète dont le pseudo-état islamique.

Nous n'en sommes qu'au début.

La majorité des pays d'où viennent les migrants sont composés de millions de jeunes pour la plupart désœuvrés et ne pouvant prendre femme chez eux. Ils sont pour l'instant encore « tenus », encore « cadrés » par des régimes souvent totalitaires et rien n'est fait pour mettre en œuvre des solutions pérennes. Contrairement aux jeunes générations occidentales, ils n'ont aucun doute en leurs valeurs religieuses et politiques, la légitimité de leurs aspirations.

Et pourtant nous pleurnichons, nous polémiquons légèrement, nous nous distrayons encore un peu de notre ennui d'occidentaux désabusés, et quand la question se posera beaucoup plus durement que maintenant il sera sans doute trop tard...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.89/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • berry 12 juillet 16:55

    Le milliardaire juif américain George Soros se démène pour faire entrer 1 million de migrants par an en Europe.
    http://breizatao.com/2017/07/10/george-soros-planifie-secretement-larrivee-dun-million-de-migrants-par-an-en-europe-premier-ministre-hongrois/
     
    Bien entendu il n’est pas question pour Soros d’accueillir les migrants chez lui ou en israël, il n’y a aucune philanthropie dans son action, simplement du cynisme et de l’idéologie.
    L’immigration est une arme de guerre entre les mains des mondialistes, elle sert à nous affaiblir et à nous dominer.


    • Phalanx Phalanx 12 juillet 16:56
      Les français dégénérés, epuisés d’exister, dégoutés d’eux mêmes, n’ont encore rien vu de leur génocide. 

      Ils pensent naivement qu’ils vont disparaitre dans une grande fête. Qu’ils vont se sublimer dans une nouvelle humanité. 

      Les rivière de sang approchent.

      • berry 12 juillet 17:09

        @Phalanx
        Les français sont des veaux dirigés par des mafieux et des traitres.
        Ils sont 10 millions à se déplacer sur les routes pour voir passer le Tour de France, mais il n’y a pas 50 pékins pour s’opposer à l’ouverture d’un centre de migrants clandestins à côté de chez eux.
        Ils se réveilleront trop tard, quand leur fille se fera violer et qu’ils n’oseront plus sortir de chez eux.


      • Phalanx Phalanx 12 juillet 22:18

        @berry

        même pas, ils se revolterons quand ils perdront ce qu’ils croyaient eternel : les meilleurs soins gratuits, les pensions de retraites, les magazins pleins, l’eau propre ....

        Mais ils sera trop tard, ils ne se sont jamais battu, n’ont jamais vécu autre chose que l’abondance, n’ont plus aucune conscience éthnique.

        Les colons africains par contre, des qu’ils arreterons de se faire arroser de subsides publiques .... ils se serviront par la force et ne rencontrerons aucune resistance serieuse.

      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 12 juillet 22:20

        @Phalanx
        ils n’ont pas d’éducation non plus


      • Onecinikiou 13 juillet 03:06

        Le visionnaire, qui quarante ans avant tout le monde avait vu et compris les dangers qui nous guettaient et dénonçaient la logique - l’idéologie dominante - à l’oeuvre, qui induit que nous soyons tôt ou tard, et sans doute plus tôt que nous le croyons, balayés par les fanatiques !

        https://www.youtube.com/watch?v=Jz5ekMLuZxU

        « Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié 
        D’abord on le tue 
        Puis on s’habitue 
        On lui coupe la langue on le dit fou à lier 
        Après sans problèmes 
        Parle le deuxième 
        Le premier qui dit la vérité 
        Il doit être exécuté. »

      • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 juillet 17:09

        Je vous renvoie aux commentateurs ci-dessus pour voir avec qui vous êtes et avec qui vous parlez.

        Entre parenthèse, Paris-Porte de la Chapelle, c’est beaucoup plus proche du « boboland » que des « ploucs du fin fond de la cambrousse » :
         il y a là un élément discordant que ni vous ni Christophe Guilli Guilli ne pensez à interpréter tellement il va à l’encontre de votre catéchisme simpliste.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 12 juillet 17:20

          @Olivier Perriet
          Encore hargneux
          Encore des attaques personnelles


        • berry 12 juillet 17:26

          @Olivier Perriet
          Pour les bobos du 7ème arrondissement comme Bayrou et Macron, la Porte de la Chapelle, c’est une autre planète, même si c’est à quelques kilomètres.
          Ils n’y habiteront jamais, je peux vous le garantir.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 12 juillet 22:15

          @berry
          sont pas fous en un sens


        • Coriosolite 12 juillet 22:15

          @Olivier Perriet
          J’ai suivi un stage de formation entre Porte de Clignancourt et Pte de la Chapelle il y a qqes années.Sans migrants à l’époque c’était pourtant déjà une terre africaine.

          Pas le souvenir d’y avoir croisé des bobos. Ca a changé ?


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 12 juillet 22:19

          @Coriosolite
          ils se sont barrés les bobos


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 juillet 09:25

          @berry

          Je ne sais pas, à Paris je n’ai pas l’impression d’une cloison étanche entre les quartiers.

          Il n’y a ni mur, ni miradors, alors, lorsque toute la misère du monde se déverse à quoi, 1 km de chez soi, vous trouvez que ça offre une distance de protection suffisante ?

          Non, il y a bien d’autres explications plus rationnelles, comme par exemple le fait que le discours d’Amaury n’est qu’une version des débats qui agitent la bourgeoisie, comme le fut Charlie, comme le fut la Manif pour tous et le Mariage pour tous.

          Discours bourgeois (excusez moi d’emprunter à l’auteur cette essentialisation) qui effectivement ont tendance à mettre de côté les autres préoccupations d’une partie (majoritaire) de la population. Non pas que l’un empêche de réfléchir à l’autre, mais ça sature l’espace.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 13 juillet 11:03

          @Olivier Perriet
          Il n’y a pas besoin de murs ni de miradors mais la cloison parfaitement étanche est bel et bien là. Elle est construite à base de prix extrêmement élevés dans Paris et de coercition doucereuse, à base de mépris social, exercé par les bourgeois pédagogues.


        • sleeping-zombie 13 juillet 13:00

          @Olivier Perriet
          Je cite berry,
          Pour les bobos du 7ème arrondissement comme Bayrou et Macron, la Porte de la Chapelle, c’est une autre planète, même si c’est à quelques kilomètres.

          Et je confirme : Paris (et par extension la petite couronne) a une sociologie bien différente du reste de la France, en a peine 2h de marche, on peut passer du coin le plus riche au coin le plus pauvre.
          La brutalité des frontières sociales y est flagrante. Il y a la même en province, mais elle est quand même plus diffuse


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 juillet 13:54

          @sleeping-zombie
          La brutalité des frontières sociales y est flagrante. Il y a la même en province, mais elle est quand même plus diffuse

          Ok, alors d’après vous Paris devrait être en guerre civile.

          Or ce n’est pas le cas, et mieux, les Parisiens aisés (par définition) poussent (pousseraient) à l’extension de leur modèle explosif.

          Alors qu’est ce qui cloche dans votre démonstration ?


        • sleeping-zombie 13 juillet 16:33

          @Olivier Perriet
          Ok, alors d’après vous Paris devrait être en guerre civile.
          ...
          Premièrement :
          Quand quelqu’un crie Allah Akbar ! et fait BOOUM en tuant une dizaine de personnes, la plupart des abrutis disent « c’est encore un coup de l’islam, c’est pas un hasard ».
          Et bizarrement, personne pour signaler que type en question est né et a grandi d’un coté du périf, et s’est suicidé de l’autre coté.

          Deuxièmement :
          Le modèle en question n’est pas spécifique à Paris, il y est juste plus concentré, donc beaucoup plus flagrant. Orléans et Nantes ont aussi des quartiers de riches et des quartiers de pauvres, et des banlieues de riches et des banlieues de pauvre (Je prend ces 2 en exemple parce que j’y ai vécu, mais j’imagine que c’est pareil sur toute la France).

          Troisièmement :
          Je ne démontre rien, je montre juste que, quand tu écris Paris-Porte de la Chapelle, c’est beaucoup plus proche du « boboland » que des « ploucs du fin fond de la cambrousse », tu es à coté de la plaque.


        • Montdragon Montdragon 12 juillet 19:49

          Qu’on leur donne fissa des hordes de jouvencelles leucodermes pour assoiffer leur amour débordant de reconnaissance envers ce joli monde mourant qui les accueille..
          Qu’on leur donne les adresses de célébrités, juges et associatifs fonctionnaires rouges et attendre le résultat.
          Quand on combat le Grand Capital, on élimine ses variables d’ajustement.


          • Montdragon Montdragon 14 juillet 19:42

            @Montdragon

            Ah ! Tiens 2 jours plus tard les robots sont passés et les moinsages avec...
            Qui lis les articles et qui les commente ?
            Dois-je penser Printemps amis frangins pédo-pseudo-philes ?


          • covadonga*722 covadonga*722 14 juillet 20:23

            @Montdragon
            la modération est désormais délocalisée de l’autre coté de la méditerranée ça vous donne une idée.

            Je ne prête plus attention au étoiles d’évidence la modération qui ne doit pas compter que des modérés joue avec les compteurs ça ce voit ça ce sait 
            nous sommes sur allavox désormais 

          • smilodon smilodon 12 juillet 20:45

            @ l’auteur : Tout ça me rappelle un vieux film de LELOUCH, je crois........
            ....« Les uns et les hôtes » !.... Un truc comme ça....
            ....Marrant quand même, les « virages » de l’Histoire !..... Les « souchiens » dont je fait partie (par le simple hasard de ma naissance), après avoir été les « méchants colonisateurs » de tous ces pays d’où proviennent ces « réfugiés » (Maroc et Algérie inclus), se retrouvent, après en avoir été chassé (pas toujours gentiment), à devoir les recueillir (plutôt « qu’accueillir »), et en fermant sa « gu....e », en plus !...
            .....Faudrait que tous les descendants des « souchiens » leur laissent ce pays, juste pour voir de quoi ils sont capables sous une « géographie » différente !......
            ..... Dans 50 ou 60 ans, ils quitteraient la France, qui serait devenue un désert dictatorial !...
            ..... Et où que nous et nos enfants aurions « émigré », il faudrait encore les recueillir !!!........
            ..... L’homme de « néandertal » à disparu du paysage européen quand le « cro-magnon » est remonté d’Afrique !....... Et on se demande encore comment et pourquoi !..... Ben, vous l’avez sous les yeux la réponse !..... L’Histoire n’est qu’un éternel recommencement !....Les « souchiens » sont déjà une espèce en voie de disparition !.......Le « nombre » fait toujours la différence !....Et va la faire encore.
            .....Adishatz.


            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 12 juillet 22:13

              @smilodon
              c’est en effet déjà arrivé dans l’histoire mais pas à une telle ampleur


            • Emma Joritaire 12 juillet 21:02

              « Ils sont pour l’instant encore « tenus », encore « cadrés » par des régimes souvent totalitaire... »

              Mais tout le monde sait que même exploités à donf, ici, ils arrivent encore à faire vivre dix personnes restées au pays.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 12 juillet 22:11

                @Emma Joritaire
                exact, et c’est pas tellement eux le problème,


              • Emma Joritaire 13 juillet 10:43

                @Amaury Grandgil

                « exact, et c’est pas tellement eux le problème, »

                Quand même, du moment que leurs gouvernants et leur peuple les considèrent comme un produit d’exportation ou un investissement à l’étranger, ça craint.


              • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 13 juillet 11:01

                @Emma Joritaire
                Pourquoi ne viendraient-ils pas ? L’Europe est pour eux toujours préférable à leurs pays toujours en guerre.


              • Emma Joritaire 13 juillet 16:00

                @Amaury Grandgil


                « Pourquoi ne viendraient-ils pas ? »

                Parce que nous, on trouverait qu’il y a déjà trop d’étrangers (lire allogènes), en France et en Europe, par exemple...


              • Oceane 13 juillet 19:53

                @Emma Joritaire

                Seulement leurs gouvernants et pas ceux qui ont inventé le système économique qui les oblige à partir de chez eux ? Ce système s’appelerait « mondialisation », si tu l’ignorais.


              • Oceane 13 juillet 20:13

                @Amaury Grandgil

                Et bien sûr, les « démocraties », qui ne se font plus la guerre que par proxy interposés n’ont rien à y voir, bien sûr.


              • Emma Joritaire 13 juillet 20:46

                @Oceane

                « Seulement leurs gouvernants et pas ceux qui ont inventé le système économique qui les oblige à partir de chez eux ? Ce système s’appelerait « mondialisation », si tu l’ignorais. »

                 

                Personne n’a inventé le système économique. Le système économique suit son cours et ceux qui sont en position d’en profiter, en profitent dans la mesure où ils ont latitude d’en profiter.

                 

                En l’état actuel des choses, les seuls perdants sont les peuples des nations dont les dirigeants refusent de lutter contre l’immigration-invasion. Tous les autres sont gagnants, les migrants qui arrivent à bon port, les gouvernants des pays d’origine qui se débarrassent de surplus de population susceptibles de devenir turbulents, ainsi que les altermondialistes et l’oligarchie politico-financière qui sont unis dans leur volonté de destruction de l’homogénéité interne des pays européens.

                 

                Dans son discours de Varsovie, Donald Trump a montré qu’il est conscient de la sinistre réalité de cette alliance (apparemment) contre nature.


              • Vraidrapo 14 juillet 10:33

                @Emma Joritaire
                Je trouve que les Rozbifs s’en sortent pas trop mal.
                Comme disait quelqu’un on a fait un UE sur mesure pour eux, ils n’y ont mis qu’un pied (pas de monnaie unique, pas de Schengen...) et ils trouvent que c’est déjà trop, ils se retirent...
                Déjà la CITY avait un statut particulier (exterritorialité ?..) ce qui a permis à France 5 ( La City : la Finance en eaux troubles) de faire une émission où on apprend que la moitié des Paradis fiscaux du monde (70) ont leur siège à Londres.
                Cocus : qui dit mieux ?...


              • Emma Joritaire 14 juillet 14:55

                @Vraidrapo

                « Je trouve que les Rozbifs s’en sortent pas trop mal. »

                Lisez, ou relisez, le Discours des fleuves de sang d’Enoch Powell (avril 1968), vous verrez que c’est loin d’être birillant. Et Londres est la première grande capitale européenne dont le maire soit musulman, et de surcroît proche de l’intégrisme.


              • Zolko Zolko 13 juillet 01:52

                @l’auteur : « quand la question se posera beaucoup plus durement que maintenant il sera sans doute trop tard... »
                 
                votre article prouve que la prise de conscience a déjà eu lieu, même en France (en Hongrie ça fait 2 ans). Il n’est donc pas trop tard.


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 13 juillet 10:56

                  @Zolko
                  Il n’y a pas eu de vraie prise de conscience selon moi.

                  Le communautarisme est déjà largement à l’oeuvre.


                • bob14 bob14 13 juillet 08:15

                  ce n’est que le début....de la fin pour la France noyée sous le horde de ces sauvages !


                  • Oceane 13 juillet 20:20

                    @Cadoudal

                    Pour plus d’efficacité, ils doivent saboter les navions qui vont détruire des pays, au lieu de se lamenter sur les conséquences.


                  • covadonga*722 covadonga*722 13 juillet 08:51

                    alerte déclarée !

                     Dans les villes où il fait si bon mourir pour une boîte de conserves.
                     Dans les campagnes où les derniers bastions de l’humanité tiennent encore. Alerte
                      Alerte déclarée 
                     déclarée pour les hommes de demain...
                      Non : pour les hommes d’aujourd’hui dont c’est la fin a l’heure du chacun pour  soi 

                    Offuth les visages du chaos 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès