• jeudi 17 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
  Accueil du site > Tribune Libre > Montebourg pris en défaut
25%
D'accord avec l'article ?
 
75%
(759 votes) Votez cet article

Montebourg pris en défaut

Quel est le plus gros défaut d’Arnaud Montebourg ? La mémoire. Arnaud n’a pas de mémoire. S’il en avait, il ne serait pas aujourd’hui suspendu par Ségolène Super Nanny Royal.

Je m’explique.
Vendredi 27 janvier 2006, Arnaud Montebourg participe à une émission de divertissement diffusée en clair sur Canal+, émission présentée par Stéphane Bern et intitulée « 19h10 pétantes ».
Ce soir-là, Arnaud s’estime ridiculisé par la scène dite « du divan ». A ce point qu’il jure, grand Dieu, qu’on ne l’y reprendra plus.

Il vient même le dire, le 12 février 2006, dans l’émission « Arrêt sur images » sur France 5.
Oui, ce jour-là, il fait le serment qu’on ne le verra plus dans ces émissions de divertissement qui discréditent le politique et sa parole, que cela suffit, et que désormais, croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer, oui désormais, moi Arnaud Montebourg, vous ne me verrez plus que dans des émissions traitant de la politique, même si elles sont rares à la télévision française.
Or, qu’est-ce donc que Le Grand Journal de Canal+ où mercredi soir, Arnaud Montebourg concéda que le plus gros défaut de Ségolène Royal, c’était son compagnon  ?
Une émission traitant sérieusement de la politique ? Non, c’est une émission de pur divertissement. Et voilà donc notre arroseur arrosé... par lui-même !

Cela ressemble à une fable de La Fontaine avec sa morale à rendre chèvre le premier Montebourg venu ! Oui, c’en est presque jouissif.

Quoi qu’il en soit, se rendant compte de la boulette qu’il avait commise, Arnaud Montebourg présenta ses excuses et sa démission à la présidente... de la région Poitou-Charentes.
Cette dernière se borna à le suspendre de ses fonctions de porte-parole pour une durée d’un mois ferme. Elle expliqua sa décision en invoquant l’ordre juste.

Cela pourrait fonctionner.

Sauf que, la veille, Ségolène Royal avait donné une tout autre définition de l’ordre juste.
Interrogée sur RTL par Jean-Michel Apathie sur le cas Georges Frêche qui venait d’annoncer sa mise en congé du Parti socialiste pour ne point gêner la campagne de la candidate socialiste, Ségolène Royal avait estimé qu’on pouvait en rester là...

En clair, elle estime qu’il n’est pas nécessaire de poursuivre la procédure devant un tribunal des conflits du Parti socialiste pouvant aboutir à l’exclusion du président de la région Languedoc-Roussillon. Etonnant, cet ordre juste ...

On suspend un porte-parole pour une « mauvaise plaisanterie » et l’on renoncerait à exclure du PS un individu qui multiplie les dérapages depuis des années et des années, les derniers en date portant sur les harkis traités de « sous-hommes » et le nombre « anormal » de noirs en équipe de France de football qui, je cite Georges Frêche, lui ferait honte !

Pardonnez-moi, mais je m’y perds un peu, moi, dans ce concept nébuleux d’ordre juste...

En attendant, qui sait si en « suspendant » Arnaud Montebourg, Ségolène Royal ne réédite pas à sa façon, le fameux épisode de La gifle qui avait permis à François Bayrou lors de la présidentielle 2002 d’engranger quelques voix supplémentaires...

Car, au fond, n’est-ce pas une gifle que vient d’adresser Ségolène Royal au jeune Montebourg ?




par Philippe Sage (son site) vendredi 19 janvier 2007 - 143 réactions
25%
D'accord avec l'article ?
 
75%
(759 votes) Votez cet article

Les réactions les plus appréciées

  • Par Philippe (---.---.158.30) 19 janvier 2007 15:03

    Sauf que la « boutade » de Montebourg visait à la fois Ségo ET Hollande qui est le patron du PS.

    L’affaire aurait fait moins de bruit si elle avait laissé coulé... On peut se demander si ce n’est pas Hollande qui a demandé à Sego de sanctionner Montebourg.

    Ce qui m’a interpellé également, c’est ce mot « ordre juste » prononcé par Ségo le jour même où a lieu une cérémonie commemorative sur les Justes.

    J’ai bien l’impression que le PS commence à perdre pieds

  • Par aldo (---.---.32.171) 19 janvier 2007 14:08

    magnifique !! Belle démonstration de la bétise des donneurs de leçons...Mais après avoir ri, on s’attriste de la médiocrité du monde politique. C’est gravement nul.

  • Par nrd (---.---.76.13) 19 janvier 2007 14:10

    Bonjour,

    Le point important dans cette histoire et la seule question que je me pose : Que fera Segolène si elle arrive au pouvoir (et perso je crois qu’elle a toutes les chances) concernant la justice ? Quelle ligne politique suivra t’elle vraiment, celle d’avant les elections, ou comme cela l’arrangera par la suite ? Il me faut ces réponses en priorité, car comment faire confiance à une personne qui suspend unilatéralement un trait d’humour (peu glorieux je le concède, mais pas offensant pour la population) mais qui ne prend aucune sanction sur Mr Freche. Le reste de ses propos ne pourront etre qu’hypothequés par cette action. Il faut qu’elle s’explique. Bonne journée. NRd.

  • Par Phil (---.---.144.15) 19 janvier 2007 14:11

    Avec Arnaud Montebourg, les plaisanteries sont tjs fondees sur la realite. Ce qu il a dit est vrai, le compagnon de DAME BLANCHE est une epine dans le pied, il a eu le courage de dire TOUT haut ce que TOUT PARIS pense tout bas. De toute facon, c est une union de facade car les inities savent tres bien qu il y a bien longtemps que ces 2 la ne dorment plus ensemble. Bravo a Arnaud Montebourg pour son courage !

Réactions à cet article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


Faites un don
Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération