Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Montebourg pris en défaut

Montebourg pris en défaut

Quel est le plus gros défaut d’Arnaud Montebourg ? La mémoire. Arnaud n’a pas de mémoire. S’il en avait, il ne serait pas aujourd’hui suspendu par Ségolène Super Nanny Royal.

Je m’explique.
Vendredi 27 janvier 2006, Arnaud Montebourg participe à une émission de divertissement diffusée en clair sur Canal+, émission présentée par Stéphane Bern et intitulée « 19h10 pétantes ».
Ce soir-là, Arnaud s’estime ridiculisé par la scène dite « du divan ». A ce point qu’il jure, grand Dieu, qu’on ne l’y reprendra plus.

Il vient même le dire, le 12 février 2006, dans l’émission « Arrêt sur images » sur France 5.
Oui, ce jour-là, il fait le serment qu’on ne le verra plus dans ces émissions de divertissement qui discréditent le politique et sa parole, que cela suffit, et que désormais, croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer, oui désormais, moi Arnaud Montebourg, vous ne me verrez plus que dans des émissions traitant de la politique, même si elles sont rares à la télévision française.


Or, qu’est-ce donc que Le Grand Journal de Canal+ où mercredi soir, Arnaud Montebourg concéda que le plus gros défaut de Ségolène Royal, c’était son compagnon  ?
Une émission traitant sérieusement de la politique ? Non, c’est une émission de pur divertissement. Et voilà donc notre arroseur arrosé... par lui-même !

Cela ressemble à une fable de La Fontaine avec sa morale à rendre chèvre le premier Montebourg venu ! Oui, c’en est presque jouissif.

Quoi qu’il en soit, se rendant compte de la boulette qu’il avait commise, Arnaud Montebourg présenta ses excuses et sa démission à la présidente... de la région Poitou-Charentes.
Cette dernière se borna à le suspendre de ses fonctions de porte-parole pour une durée d’un mois ferme. Elle expliqua sa décision en invoquant l’ordre juste.

Cela pourrait fonctionner.

Sauf que, la veille, Ségolène Royal avait donné une tout autre définition de l’ordre juste.
Interrogée sur RTL par Jean-Michel Apathie sur le cas Georges Frêche qui venait d’annoncer sa mise en congé du Parti socialiste pour ne point gêner la campagne de la candidate socialiste, Ségolène Royal avait estimé qu’on pouvait en rester là...

En clair, elle estime qu’il n’est pas nécessaire de poursuivre la procédure devant un tribunal des conflits du Parti socialiste pouvant aboutir à l’exclusion du président de la région Languedoc-Roussillon. Etonnant, cet ordre juste ...

On suspend un porte-parole pour une « mauvaise plaisanterie » et l’on renoncerait à exclure du PS un individu qui multiplie les dérapages depuis des années et des années, les derniers en date portant sur les harkis traités de « sous-hommes » et le nombre « anormal » de noirs en équipe de France de football qui, je cite Georges Frêche, lui ferait honte !

Pardonnez-moi, mais je m’y perds un peu, moi, dans ce concept nébuleux d’ordre juste...

En attendant, qui sait si en « suspendant » Arnaud Montebourg, Ségolène Royal ne réédite pas à sa façon, le fameux épisode de La gifle qui avait permis à François Bayrou lors de la présidentielle 2002 d’engranger quelques voix supplémentaires...

Car, au fond, n’est-ce pas une gifle que vient d’adresser Ségolène Royal au jeune Montebourg ?


Les réactions les plus appréciées

  • Philippe (---.---.---.30) 19 janvier 2007 15:03

    Sauf que la « boutade » de Montebourg visait à la fois Ségo ET Hollande qui est le patron du PS.

    L’affaire aurait fait moins de bruit si elle avait laissé coulé... On peut se demander si ce n’est pas Hollande qui a demandé à Sego de sanctionner Montebourg.

    Ce qui m’a interpellé également, c’est ce mot « ordre juste » prononcé par Ségo le jour même où a lieu une cérémonie commemorative sur les Justes.

    J’ai bien l’impression que le PS commence à perdre pieds

  • aldo (---.---.---.171) 19 janvier 2007 14:08

    magnifique !! Belle démonstration de la bétise des donneurs de leçons...Mais après avoir ri, on s’attriste de la médiocrité du monde politique. C’est gravement nul.

  • nrd (---.---.---.13) 19 janvier 2007 14:10

    Bonjour,

    Le point important dans cette histoire et la seule question que je me pose : Que fera Segolène si elle arrive au pouvoir (et perso je crois qu’elle a toutes les chances) concernant la justice ? Quelle ligne politique suivra t’elle vraiment, celle d’avant les elections, ou comme cela l’arrangera par la suite ? Il me faut ces réponses en priorité, car comment faire confiance à une personne qui suspend unilatéralement un trait d’humour (peu glorieux je le concède, mais pas offensant pour la population) mais qui ne prend aucune sanction sur Mr Freche. Le reste de ses propos ne pourront etre qu’hypothequés par cette action. Il faut qu’elle s’explique. Bonne journée. NRd.

  • Phil (---.---.---.15) 19 janvier 2007 14:11

    Avec Arnaud Montebourg, les plaisanteries sont tjs fondees sur la realite. Ce qu il a dit est vrai, le compagnon de DAME BLANCHE est une epine dans le pied, il a eu le courage de dire TOUT haut ce que TOUT PARIS pense tout bas. De toute facon, c est une union de facade car les inities savent tres bien qu il y a bien longtemps que ces 2 la ne dorment plus ensemble. Bravo a Arnaud Montebourg pour son courage !


Réagissez à l'article

143 réactions à cet article

  • Hiram (---.---.---.195) 19 janvier 2007 13:54

    Arnaud Montebourg , Franc-maçon et retourneur de veste, balance politique et donneur de leçons à qui mieux-mieux. Voici le portrait caché de l’individu qui ne sait pas se tenir en public ni retenir ses émotions.

    Ségolène a vraiment du souci à se faire jusqu’aux présidentielles mais si elle n’est pas élue cette fois-ci, gageons qu’elle aura retenu les leçons de ce lamentable exercice démocratique.

    • Hiram (---.---.---.195) 19 janvier 2007 15:52

      Je crois que cela n’a échappé à personne les tous derniers sondages donnant sarkozy vainqueur à 52% contre 48% à Royal. Même si les sondages ne sont que le reflet instantané d’un mensonge démocratique, l’évènement mérite d’être signalé pour au moins deux raisons : >les électeurs peuvent entrer dans un vrai examen de conscience sur la réalité du potentiel des candidats au fur et à mesure que le compte à rebours chemine, >les alliances politiques vont toucher à leur fin du moins jusqu’au premier tour ce qui promet toujours de mon point de vue l’écroulement du vote à Royal pour celles et ceux qui savent compter........

    • nicostylo (---.---.---.236) 20 janvier 2007 15:58

      Qu’est-ce qui te permet d’affirmer qu’Arnaud Montebourg est « franc maçon ». En plus je ne vois pas le rapport avec l’affaire. C’est un peu moyen comme réflexion !!!

    • nicostylo (---.---.---.236) 20 janvier 2007 16:06

      Beaucoup de bruit pour rien et une tempête dans un verre d’eau ! Oui Arnaud Montebourg a commis une bourde mais la réaction de Ségolène Royal est démesurée. Elle contribue à donner une ampleur à une affaire qui ne le mérite pas. Mais sans doute François Hollande, dont on sait qu’il n’apprécie guère Arnaud Montebourg, a-t-il mis tout son poids dans la balance pour exiger une sanction de sa compagne. On ne peut par ailleurs que déplorer le traitement familial donné par les médias à cette affaire ; lesquels se sont empressés d’interroger le pauvre Thomas Hollande pour savoir ce qu’il pensait de tout ça et bien sûr il a défendu son pauvre papa offensé !

    • jlouis (---.---.---.94) 21 janvier 2007 22:46

      Les sondages Royal/Sarkozy (c’est a dire PS/UMP) ne signifient de moins en moins quelque chose. Rappelons nous qu’au premier tour de l’election presidentiel 2002, J.Chirac et L.Jospin ne totalisaient a eux deux meme pas 40% de ceux qui avait vote, et cela sans compter la moitie des electeurs qui n’avaient pas vote. En bref : l’UMP et le PS n’avaient comptabilise en 2002 que 20% des voix.

      Quid de 2007 ? A mon avis, ils en totaliseront encore moins !

      Il est temps que d’autre partis avec du sang neuf en politique prennent le relais. Comme Alternative Liberale par exemple.

      Jean-Louis GUENEGO - http://www.luneville-libre.fr

    • Le Dut (---.---.---.65) 22 janvier 2007 10:46

      Plus que la justesse de la sanction, la bourde de Montebourg pose les limites d’un couple en politique ... Segolene Royal aurait elle réagi de la meme facon si le propos tenu avait visé une personne autre que son compagnon ? Il est également fort à parier que petit à petit les médias se concentreront de plus en plus aux tensions au sein du couple, il n’y a pas plus vendeur que le « people » alors en plus mis dans un contexte pareil ...

    • Ali (---.---.---.36) 22 janvier 2007 17:24

      Franc-maçon ? Comment le savez-vous ? Fait-il partie du complot.... ???

      De suite nous voyons où vous vous situer et je rigole déjà de ce commentaire d’opportuniste que vous lui collez. Expliquez plus en détail son comportement opportuniste !!

    • Flo (---.---.---.186) 22 janvier 2007 18:13

      Le fait que les médias interrogent le petit Hollande ne me paraît pas déplacé dans la mesure où celui-ci était en train de lancer « segosphère » en présence de journalistes. Il est donc assez logique que ces derniers aient profité de l’occasion pour lui parler de l’incident.

      En revanche, ce qui me semble plus dérangeant c’est la propension qu’on certaines familles à truster la scène politique française : Ségolène, François et petit Hollande, François Mitterrand et toute sa clique, Jacques Delors (ah si seulement il était encore sur l’échiquier politique !!!) et Martine Aubry,...

      La politique est elle l’affaire de la France ou une affaire de famille ?

    • AKA LASHNIKOV (---.---.---.195) 23 janvier 2007 16:57

      Après Montebourre maintenant c’est le Québec. Je suis prêt à financer le dernier épisode de Bécassine au Québec et c’est sérieux. J’en ai un en préparation : Les aventures de Porcinet et Bécassine.

    • AKA LASHNIKOV (---.---.---.195) 26 janvier 2007 16:00

      Je pense au contraire que le détail concernant « le frère » Arnaud a son importance. Mais quand on est un « bizu » c’est normal de poser la question du rapport avec l’article et d’y aller à plat ventre !!!! Un grand classique.

  • Francki (---.---.---.222) 19 janvier 2007 14:03

    ok pour la métaphore giflesque... par contre je ne vois pas la logique à vouloir comparer avec le cas Frêche ? Ségo est chef de sa campagne, pas du PS !

    • Philippe (---.---.---.30) 19 janvier 2007 15:03

      Sauf que la « boutade » de Montebourg visait à la fois Ségo ET Hollande qui est le patron du PS.

      L’affaire aurait fait moins de bruit si elle avait laissé coulé... On peut se demander si ce n’est pas Hollande qui a demandé à Sego de sanctionner Montebourg.

      Ce qui m’a interpellé également, c’est ce mot « ordre juste » prononcé par Ségo le jour même où a lieu une cérémonie commemorative sur les Justes.

      J’ai bien l’impression que le PS commence à perdre pieds

    • Nels (---.---.---.163) 19 janvier 2007 17:13

      Le but n’est pas de comparer, mais de pointer que cet « ordre juste » finalement n’est pas très crédible si l’on considère la tendance « 2 poids, 2 mesures »...

    • sénèque (---.---.---.246) 20 janvier 2007 11:17

      La Dame aux Caméras en était tellement perturbée qu’elle en a perdu son français (qui certes n’est pas épais !),passons sur l’ordre juste complètement déplacé et de mauvais goût, mais le pire c’est qu’elle a confondu « SPIRITUALITE » et « HUMOUR » ou plutôt « SPIRITUELLITUDE » ! On va bien rigoler le 20 Février quand Montebourde va revenir sur le terrain !

    • (---.---.---.185) 21 janvier 2007 23:25

      Bien vu. Français défaillant... smiley

  • Lartiste (---.---.---.240) 19 janvier 2007 14:08

    Sans mauvais jeu de mot, quel relation entretien Arnaud Montebourg avec Ségolène Royal ? Est-ce qu’il la monte ou est-ce qu’il la bourre ? (pardonnez mon écart de conduite, et ce commentaire de Bistro)

    Je crois qu’Arnaud est un bourg, càd un Valet d’Atout (au Jass, jeu de carte Suisse).

  • aldo (---.---.---.171) 19 janvier 2007 14:08

    magnifique !! Belle démonstration de la bétise des donneurs de leçons...Mais après avoir ri, on s’attriste de la médiocrité du monde politique. C’est gravement nul.

  • Grépoire (---.---.---.51) 19 janvier 2007 14:10

    Je recommande à tous et particulièrement à Montebourd de revoir le superbe film de Patrice Le conte : « RIDICULE » avec dans le rôle titre Bernard giraudeau dont Montebourg vient de jouer un remake en direct C+ !

    Le ridicule n’atteint que ceux qui s’y soumettent !

    • Dominique (---.---.---.238) 19 janvier 2007 16:45

      Oui ! C’est aussi ce que j’ai pensé en voyant Montebourg, exactement la même image, Giraudeau prouvant l’existence de Dieu et ajoutant ce qui fera sa chute ; grandiose hystrionique.

  • jebthebear (---.---.---.200) 19 janvier 2007 14:10

    disons qu’avec un « role » de porte parole, vous allez là ou on vous dit d’aller !! Un porte parole politique n’a aucunement toute la latitude voulue pour choisir ses interventions. Aussi, il est surement (pourquoi pas !) honnete avec lui meme, et que de son propre chef, il n’en fera plus d’emission de ce style ; mais en acceptant d’etre porte parole du PS, il doit faire ou on lui dit de faire. Point

    Jeb

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès